MAHORA LIVE!?


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Hôpital, souffrance... [Libwe]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
▬ INSCRIPTION : 25/11/2006
▬ ÂGE : 26

▬ MESSAGES : 13803
▬ LOCALISATION : A traîner, comme d'hab


Feuille de Perso
▬ NOM : Michiyo Natsuke
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : Vous pensez que c'est bien d'aimer ? Si j'aimais... Je ne pourrais plus aider les gens, et je devrais penser à moi, non ?


MessageSujet: Hôpital, souffrance... [Libwe]   Mer 18 Juin - 10:13

HJ : faut bien qu'elle reste une faucheuse sadique et que ses "crises" refassent surface de temps en temps, nee ?

Un hôpital banal dans le centre ville, et une chambre tout aussi banale, avec sur le lit un jeune homme brun d'une trentaine d'année qui sert ses draps, plongé dans un sommeil artificiel et douloureux. Dans un coin de la salle s'ouvrit un portail, qui fut franchi par une 'jeune' femme aux longs cheveux blancs attachés en une queue de cheval et aux yeux rouges. Elle s'avança vers le lit et regarda le malade. Puis poussant un soupir déçu, elle dit, plus pour elle même qu'autre chose :

"Dommage, tu n'es pas censé mourir maintenant, mais attendre que la maladie t'emporte..."

Alors qu'elle s'apprêtait à ressortir par son portail, les gémissement de douleurs du malade eurent pour effet de lui faire faire demi-tour, allant jusqu'au lit du malade, et approcher sa bouche des oreilles de l'inconscient. Ça faisait bien longtemps qu'elle n'avait pas torturé l'esprit des humains ou donner la mort à des gens qui ne devaient pas mourir tout de suite... D'une voix d'outre-tombe, pourtant douce et mélodieuse, elle murmura avec un sourire en coin des paroles que seul le malade pouvait entendre malgré son sommeil.

"Pauvre de toi... Tu es destiné à souffrir comme ça encore deux ans ou trois, avant de pouvoir gouter au repos doux et délectable que pourrait t'apporter la mort... Au lieu de pouvoir détacher ton esprit de ce corps, et de ne plus ressentir cette affreuse douleur, tu dois rester là, seul, sans personne pour t'épauler ou partager tes souffrances... En même temps, je comprend ton choix. La mort, même si elle est douce et salvatrice, reste quelque chose d'effrayant que l'on ne veut pas voir arrivé trop vite... Mais si tu changes d'avis, libre à toi, je peut prendre ta vie, et te faire gouter à cette seconde vie paisible qu'est la mort..."

Le malade remua les lèvres, sans pour autant dire un mot. Mais Sakaime eut un sourire satisfait, comme si ce geste signifiait : Je veut mourir. Cassant le vase en cristal contenant des fleurs sur la table de chevet, elle posa ensuite son front sur celui du garçon pour prendre possession de son corps. C'est ainsi qu'elle prépara le garçon à la mort, attrapant un bout de verre qu'il serra fort et posa sur son cœur. Après être revenu dans son corps, la faucheuse fit le geste qui épargnera bien des souffrance à ce pauvre inconnu, appuyant sur ses mains afin que le morceau de verre pénètre entièrement dans son cœur. Les machines commencèrent à s'emballer, étant donné qu'elles ne ressentait plus les battements de cœur. Malgré une vive douleur, Sakaime se dépêcha de repartir par son portail.

Elle arriva dans une ruelle, qu'elle avait utilisé plus tôt pour crée son portail, et la vive douleur qu'elle ressentait dans son dos la fit tituber. Forcée de rester collée contre le mur, elle le longea jusqu'à arriver dans les rues bondées de la ville. Depuis qu'elle avait été forcée de faire son stage, elle ne pouvait plus faire des choses "interdites" sans avoir à surmonté cette atroce douleur. Se tenant la tête de la main droite, elle s'aida de sa main gauche pour s'appuyer contre le mur et se mit à avancer en titubant. Elle ne supportait pas cette douleur, et n'arrivait pas à réfléchir de façon clair. Elle ne savait pas si elle devait rentrer chez elle, marcher jusqu'à ce que ça se calme. Au moins, elle était rassurée de savoir que personne ne viendrait lui passer un savon. Après quelques pas, elle tomba en avant, se rattrapant de justesse alors qu'elle failli heurter quelqu'un...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Hôpital, souffrance... [Libwe]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAHORA LIVE!? :: Ailleurs :: Ville-
Sauter vers: