MAHORA LIVE!?


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 # Le Feu De Camps *

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
▬ INSCRIPTION : 31/01/2008
▬ MESSAGES : 2603
▬ LOCALISATION : Lost in blue.


Feuille de Perso
▬ NOM : Takahashi Yumiko
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE :


MessageSujet: # Le Feu De Camps *   Sam 12 Juil - 17:29

Suite à un ... autre ... délire avec Médusa où on parlait de ML!? Elle m'a donné une idée que je n'ai pu m'empêcher de ne pas créer. Cette idée consiste à s'imaginer tous autour d'un feu de camps. Vraiment, on doit avoir du temps à perdre, nee? xD Bon, plus sérieusement, imaginons tous autour d'un feu de camps comme je l'ai déjà dit en pleine nuit ou soirée. Qu'est-ce qui vous viends soudainement à l'esprit?

M'enfin, le concept est simple. Une histoire sans fin. Une personne commence une histoire et les autres inventent la suite ainsi de suite. Au final, il ne doit pas avoir de fin. L'histoire continuera toujours. Chaques membres y met sa touche personnel au final. C'est amusant, non? Moi, je trouves ça drôle.^^

Donc bon, on commence?

~~~

C'était un soir pendant la saison de l'été. Il ne faisait pas tout à fait noir car il n'était que 20h. Une fille ou alors un garçon? On ne pouvait pas savoir car cette personne était ... DE DOS ! Donc, cette personne marchait ganbaddait sur le trotoire en route pour on ne sait trop quoi. Celle-ci avait l'air heureuse et pleine de joie quand tout à coup ..........

~~~

À vous de faire la suite ! Et n'oubliez pas ... autour d'un feu de camps !!! xD


Dernière édition par Yumiko Takahashi le Lun 20 Juil - 18:34, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tout-puissant


avatar
Médusa Hopper

▬ INSCRIPTION : 26/07/2006
▬ ÂGE : 23

▬ MESSAGES : 47181
▬ LOCALISATION : roaming the world


Feuille de Perso
▬ NOM : HOPPER
▬ CLASSE: Je ne suis pas le cursus scolaire
▬ AMOUREUX(SE) DE : *S'accroche au bras de Len*


MessageSujet: Re: # Le Feu De Camps *   Sam 12 Juil - 17:42

Je suis assise autour du feu de camps. Pourquoi? Parce que c'est joyeux. Mon regard se posait sur tout ce qui bougeait, en particulier ces deux inconnus qui jouaient du Ukulele autour de ce feu dont la nature m'est encore inconnue. Après tout, qu'est-ce que ça importe? Ils sont joyeux, puisqu'ils sont autour du Feu De Camps! Je lui donnerais bien un nom si son nom n'était pas déjà assez HOT comme ça. Il y avait aussi cette grande asperge brune, Jacynthe, qui était assise avec moi et ces inconnus aux chapeaux de Cowboy ... Calgary 2010. J'avais enfin enlevé mes écouteurs, dont une musique plutôt merdique sortait, le son au max ... Écoutons ces fameuses histoires.

J'avais envie.xD

--------------

C'était un soir pendant la saison de l'été. Il ne faisait pas tout à fait noir car il n'était que
20h. Une fille ou alors un garçon? On ne pouvait pas savoir car cette personne était ... DE DOS ! Donc, cette personne ganbadait sur le trotoire en route pour on ne sait trop quoi. Celle-ci avait l'air heureuse et pleine de joie quand tout à coup son pied s'acrocha dans une de ces lignes de séparation. Son sourire disparut automatiquement, faisant place à une mine plutôt triste. De nombreuses larmes s'étaient mises à couler : Il avait mal. Son genoux saignait .................

さ迷い続けた暗闇の中 、手を伸ばしても指の隙間からすり抜けて


One day they woke me up so I could live forever
It's such a shame the same will never happen to you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/2bitcosplay
▬ INSCRIPTION : 31/01/2008
▬ MESSAGES : 2603
▬ LOCALISATION : Lost in blue.


Feuille de Perso
▬ NOM : Takahashi Yumiko
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE :


MessageSujet: Re: # Le Feu De Camps *   Sam 12 Juil - 18:50

[[ Moi aussi, j'ai envie. xD ]]

Écoutant la suite de l'histoire que Fromage-Chan inventait, je remarquais que personne c'était ajouté sur les belles buches de bois encore libre autour du magnifique, magique et HOT feu de camps. Il y avait bien sûr les deux inconnues qui réussirent à mettre de l'ambiance grâce à leur HOT Ukulele. La musique allait bien avec l'histoire qui devenait un peu dramatique. Nous étions que quatres à assister à tout ça. Pourtant, ça méritait bien plus. L'ambiance et le feu de camps méritait d'avoir des tonnes de personnes présentent. Il n'y avait que Laety, les deux inconues et moi. Ah ... puis les chapeaux de Cowboy. C'était fashionne. Lorsque Lactantia finit de mettre sa touche personnel à l'histoire qui venait tout juste de commencé et à la vue des "nombreuses" personnes présentent, je décida de continuer attendant que d'autres arrivent.

(En passant, vous n'êtes absolument pas obligé de faire ça. XD Vous pouvez simplement continuer l'histoire ...:p)

~~~~~~

C'était un soir pendant la saison de l'été. Il ne faisait pas tout à fait noir car il n'était que 20h. Une fille ou alors un garçon? On ne pouvait pas savoir car cette personne était ... DE DOS ! Donc, cette personne ganbadait sur le trotoire en route pour on ne sait trop quoi. Celle-ci avait l'air heureuse et pleine de joie quand tout à coup son pied s'acrocha dans une de ces lignes de séparation. Son sourire disparut automatiquement, faisant place à une mine plutôt triste. De nombreuses larmes s'étaient mises à couler : Il avait mal. Son genoux saignait. Il saignait! Vous imaginez! Non mais, il ne pourrait plus jamais se montrer en public avec une telle horreur! Il ne pouvait déjà pas imaginer la réaction des filles à l'école. Oh mon dieu! Il ne pourrait plus se montrer en face s'est évident. Par contre, il arrêta de pleurer. Pourquoi? Une idée venait de lui passer par la tête. Cette idée consistait à ........................


Dernière édition par Yumiko Takahashi le Sam 12 Juil - 19:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tout-puissant


avatar
Médusa Hopper

▬ INSCRIPTION : 26/07/2006
▬ ÂGE : 23

▬ MESSAGES : 47181
▬ LOCALISATION : roaming the world


Feuille de Perso
▬ NOM : HOPPER
▬ CLASSE: Je ne suis pas le cursus scolaire
▬ AMOUREUX(SE) DE : *S'accroche au bras de Len*


MessageSujet: Re: # Le Feu De Camps *   Sam 12 Juil - 19:07

C'était un soir pendant la saison de l'été. Il ne faisait pas tout à fait noir car il n'était que
20h. Une fille ou alors un garçon? On ne pouvait pas savoir car cette personne était ... DE DOS ! Donc, cette personne gambadait sur le trottoir en route pour on ne sait trop quoi. Celle-ci avait l'air heureuse et pleine de joie quand tout à coup son pied s'accrocha dans une de ces lignes de séparation. Son sourire disparut automatiquement, faisant place à une mine plutôt triste. De nombreuses larmes s'étaient mises à couler : Il avait mal. Son genoux saignait. Il saignait! Vous imaginez! Non mais, il ne pourrait plus jamais se montrer en public avec une telle horreur! Il ne pouvait déjà pas imaginer la réaction des filles à l'école. Oh mon dieu! Il ne pourrait plus se montrer en face s'est évident. Par contre, il arrêta de pleurer. Pourquoi? Une idée venait de lui passer par la tête. Cette idée consistait à se mettre du maquillage sur le genoux pour cacher cette horreur honteuse. Idée horriblement ridicule si vous voulez mon avis, ce garçon est vraiment très féminin ... Mais bel et bien hétérosexuel, car la façon dont le voient ses amies (Il n'a que des amiEs.) lui importe beaucoup.

Ce garçon se fit sortir de ses pensées par un bruit .................

さ迷い続けた暗闇の中 、手を伸ばしても指の隙間からすり抜けて


One day they woke me up so I could live forever
It's such a shame the same will never happen to you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/2bitcosplay
▬ INSCRIPTION : 31/01/2008
▬ MESSAGES : 2603
▬ LOCALISATION : Lost in blue.


Feuille de Perso
▬ NOM : Takahashi Yumiko
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE :


MessageSujet: Re: # Le Feu De Camps *   Dim 13 Juil - 9:18

C'était un soir pendant la saison de l'été. Il ne faisait pas tout à fait noir car il n'était que 20h. Une fille ou alors un garçon? On ne pouvait pas savoir car cette personne était ... DE DOS ! Donc, cette personne gambadait sur le trottoir en route pour on ne sait trop quoi. Celle-ci avait l'air heureuse et pleine de joie quand tout à coup son pied s'accrocha dans une de ces lignes de séparation. Son sourire disparut automatiquement, faisant place à une mine plutôt triste. De nombreuses larmes s'étaient mises à couler : Il avait mal. Son genoux saignait. Il saignait! Vous imaginez! Non mais, il ne pourrait plus jamais se montrer en public avec une telle horreur! Il ne pouvait déjà pas imaginer la réaction des filles à l'école. Oh mon dieu! Il ne pourrait plus se montrer en face s'est évident. Par contre, il arrêta de pleurer. Pourquoi? Une idée venait de lui passer par la tête. Cette idée consistait à se mettre du maquillage sur le genoux pour cacher cette horreur honteuse. Idée horriblement ridicule si vous voulez mon avis, ce garçon est vraiment très féminin ... Mais bel et bien hétérosexuel, car la façon dont le voient ses amies (Il n'a que des amiEs.) lui importe beaucoup.

Ce garçon se fit sortir de ses pensées par un bruit complètement hystérique. Deux filles étaient maintenant devant lui le regardant avec une telle peur. Les deux filles se tenèrent les mains et étaient plus ou moins collés regardant avec peur le jeune garçon. C'était des jumelles. Celle-ci crièrent de toute leur force.


Vanessa et Madonna: KYAAAAHHHHHHHH!!!! MUGABE! TU ES COOUVERT DE SANG!
Mugabe: NON! NE REGARDEZ PAS LES FILLES. Vite la trousse à maquillage ... où est-elle? @@

Après cette panique, ....................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Collégien


avatar
MawyD

▬ INSCRIPTION : 16/02/2008
▬ ÂGE : 23

▬ MESSAGES : 1200


Feuille de Perso
▬ NOM :
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE :


MessageSujet: Re: # Le Feu De Camps *   Dim 13 Juil - 12:52

C'était un soir pendant la saison de l'été. Il ne faisait pas tout à fait noir car il n'était que 20h. Une fille ou alors un garçon? On ne pouvait pas savoir car cette personne était ... DE DOS ! Donc, cette personne gambadait sur le trottoir en route pour on ne sait trop quoi. Celle-ci avait l'air heureuse et pleine de joie quand tout à coup son pied s'accrocha dans une de ces lignes de séparation. Son sourire disparut automatiquement, faisant place à une mine plutôt triste. De nombreuses larmes s'étaient mises à couler : Il avait mal. Son genoux saignait. Il saignait! Vous imaginez! Non mais, il ne pourrait plus jamais se montrer en public avec une telle horreur! Il ne pouvait déjà pas imaginer la réaction des filles à l'école. Oh mon dieu! Il ne pourrait plus se montrer en face s'est évident. Par contre, il arrêta de pleurer. Pourquoi? Une idée venait de lui passer par la tête. Cette idée consistait à se mettre du maquillage sur le genoux pour cacher cette horreur honteuse. Idée horriblement ridicule si vous voulez mon avis, ce garçon est vraiment très féminin ... Mais bel et bien hétérosexuel, car la façon dont le voient ses amies (Il n'a que des amiEs.) lui importe beaucoup.

Ce garçon se fit sortir de ses pensées par un bruit complètement hystérique. Deux filles étaient maintenant devant lui le regardant avec une telle peur. Les deux filles se tenèrent les mains et étaient plus ou moins collés regardant avec peur le jeune garçon. C'était des jumelles. Celle-ci crièrent de toute leur force.


Vanessa et Madonna: KYAAAAHHHHHHHH!!!! MUGABE! TU ES COOUVERT DE SANG!
Mugabe: NON! NE REGARDEZ PAS LES FILLES. Vite la trousse à maquillage ... où est-elle? @@

Après cette panique, Dady Dady arriva dans son auto Mariokartienne avec une trousse de maquillage. Dady Dady,étant très viril, trainnait toujours une trousse de maquillage avec lui. Alors il apliqua du fon de tein sur la blessures mais... HORREUR! Il ne restait pas de rouge a lèvres pour dessiner un coeur a côté de l'écorchure! Alors il regarda dans la direction de Madona et Vanessa, toute les deux occupée a jouer a "Dam Dam Déo". Il ne restait qu'un dernier espoir, la maison de Basil-Octave!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tout-puissant


avatar
Satsuki Yotsuba

▬ INSCRIPTION : 11/07/2006
▬ ÂGE : 24

▬ MESSAGES : 55144
▬ LOCALISATION : Dans un endroit que j'aime.


Feuille de Perso
▬ NOM : Satsuki Yotsuba
▬ CLASSE: 2A
▬ AMOUREUX(SE) DE : Watashi wa koko ga harimasu kara...^^


MessageSujet: Re: # Le Feu De Camps *   Dim 13 Juil - 15:17

C'était un soir pendant la saison de l'été. Il ne faisait pas tout à fait noir car il n'était que 20h. Une fille ou alors un garçon? On ne pouvait pas savoir car cette personne était ... DE DOS ! Donc, cette personne gambadait sur le trottoir en route pour on ne sait trop quoi. Celle-ci avait l'air heureuse et pleine de joie quand tout à coup son pied s'accrocha dans une de ces lignes de séparation. Son sourire disparut automatiquement, faisant place à une mine plutôt triste. De nombreuses larmes s'étaient mises à couler : Il avait mal. Son genoux saignait. Il saignait! Vous imaginez! Non mais, il ne pourrait plus jamais se montrer en public avec une telle horreur! Il ne pouvait déjà pas imaginer la réaction des filles à l'école. Oh mon dieu! Il ne pourrait plus se montrer en face s'est évident. Par contre, il arrêta de pleurer. Pourquoi? Une idée venait de lui passer par la tête. Cette idée consistait à se mettre du maquillage sur le genoux pour cacher cette horreur honteuse. Idée horriblement ridicule si vous voulez mon avis, ce garçon est vraiment très féminin ... Mais bel et bien hétérosexuel, car la façon dont le voient ses amies (Il n'a que des amiEs.) lui importe beaucoup.

Ce garçon se fit sortir de ses pensées par un bruit complètement hystérique. Deux filles étaient maintenant devant lui le regardant avec une telle peur. Les deux filles se tenèrent les mains et étaient plus ou moins collés regardant avec peur le jeune garçon. C'était des jumelles. Celle-ci crièrent de toute leur force.


Vanessa et Madonna: KYAAAAHHHHHHHH!!!! MUGABE! TU ES COOUVERT DE SANG!
Mugabe: NON! NE REGARDEZ PAS LES FILLES. Vite la trousse à maquillage ... où est-elle? @@

Après cette panique, Dady Dady arriva dans son auto Mariokartienne avec une trousse de maquillage. Dady Dady,étant très viril, trainnait toujours une trousse de maquillage avec lui. Alors il apliqua du fon de tein sur la blessures mais... HORREUR! Il ne restait pas de rouge a lèvres pour dessiner un coeur a côté de l'écorchure! Alors il regarda dans la direction de Madona et Vanessa, toute les deux occupée a jouer a "Dam Dam Déo". Il ne restait qu'un dernier espoir, la maison de Basil-Octave!
Basil-Octave était en effet un ourson qu'on avait misérablement croisé avec un porc, mais qui avait soutiré de cette étrange transformation une intelligence supérieure à un être humain. En revanche, il était d'une laideur à toute épreuve et donc usait et abusait de maquillage pour ne pas effrayer ceux qui le rencontraient. Non seulement, avec son intelligence, il saurait quoi faire, mais en plus, si jamais il n'avait pas d'idée, il aurait sûrement du rouge à lèvres à leur prêter. Or, lorsque Dady Dady et Mugabe sonnèrent à la porte de Basil-Octave, ils croisèrent the Grim Reaper, qui passait par là pour trancher la gorge de l'ours-porc : c'était le jour programmé pour sa mort. Il n'arrivait d'ailleurs pas seul, mais était accompagné par...

さ迷い続けた暗闇の中 、手を伸ばしても指の隙間からすり抜けて
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://akhtscartoon.canalblog.com
▬ INSCRIPTION : 31/01/2008
▬ MESSAGES : 2603
▬ LOCALISATION : Lost in blue.


Feuille de Perso
▬ NOM : Takahashi Yumiko
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE :


MessageSujet: Re: # Le Feu De Camps *   Lun 14 Juil - 19:42

C'était un soir pendant la saison de l'été. Il ne faisait pas tout à fait noir car il n'était que 20h. Une fille ou alors un garçon? On ne pouvait pas savoir car cette personne était ... DE DOS ! Donc, cette personne gambadait sur le trottoir en route pour on ne sait trop quoi. Celle-ci avait l'air heureuse et pleine de joie quand tout à coup son pied s'accrocha dans une de ces lignes de séparation. Son sourire disparut automatiquement, faisant place à une mine plutôt triste. De nombreuses larmes s'étaient mises à couler : Il avait mal. Son genoux saignait. Il saignait! Vous imaginez! Non mais, il ne pourrait plus jamais se montrer en public avec une telle horreur! Il ne pouvait déjà pas imaginer la réaction des filles à l'école. Oh mon dieu! Il ne pourrait plus se montrer en face s'est évident. Par contre, il arrêta de pleurer. Pourquoi? Une idée venait de lui passer par la tête. Cette idée consistait à se mettre du maquillage sur le genoux pour cacher cette horreur honteuse. Idée horriblement ridicule si vous voulez mon avis, ce garçon est vraiment très féminin ... Mais bel et bien hétérosexuel, car la façon dont le voient ses amies (Il n'a que des amiEs.) lui importe beaucoup.

Ce garçon se fit sortir de ses pensées par un bruit complètement hystérique. Deux filles étaient maintenant devant lui le regardant avec une telle peur. Les deux filles se tenèrent les mains et étaient plus ou moins collés regardant avec peur le jeune garçon. C'était des jumelles. Celle-ci crièrent de toute leur force.

Vanessa et Madonna: KYAAAAHHHHHHHH!!!! MUGABE! TU ES COOUVERT DE SANG!

Mugabe: NON! NE REGARDEZ PAS LES FILLES. Vite la trousse à maquillage ... où est-elle? @@

Après cette panique, Dady Dady arriva dans son auto Mariokartienne avec une trousse de maquillage. Dady Dady,étant très viril, trainnait toujours une trousse de maquillage avec lui. Alors il apliqua du fon de tein sur la blessures mais... HORREUR! Il ne restait pas de rouge a lèvres pour dessiner un coeur a côté de l'écorchure! Alors il regarda dans la direction de Madona et Vanessa, toute les deux occupée a jouer a "Dam Dam Déo". Il ne restait qu'un dernier espoir, la maison de Basil-Octave!

Basil-Octave était en effet un ourson qu'on avait misérablement croisé avec un porc, mais qui avait soutiré de cette étrange transformation une intelligence supérieure à un être humain. En revanche, il était d'une laideur à toute épreuve et donc usait et abusait de maquillage pour ne pas effrayer ceux qui le rencontraient. Non seulement, avec son intelligence, il saurait quoi faire, mais en plus, si jamais il n'avait pas d'idée, il aurait sûrement du rouge à lèvres à leur prêter. Or, lorsque Dady Dady et Mugabe sonnèrent à la porte de Basil-Octave, ils croisèrent the Grim Reaper, qui passait par là pour trancher la gorge de l'ours-porc : c'était le jour programmé pour sa mort. Il n'arrivait d'ailleurs pas seul, mais était accompagné par nul autre que Bwendon Anechnye d'origine du Zimbabwe. Il s'était relié au The Grim Reaper pour l'aider à tuer les gens à leur date de mort inscrite dans un carnet rose fluo. Justement, Bwendon sortit celui-ci puis l'ouvrit et avec un crayon barra le nom de Basil-Octave. Ouais, Bwendon ayant peur de tuer était devenu le secrétaire de The Grim Reaper et notait tout dans se petit carnet qui était en plus recouvert d'une senteur de fraise.

Bwendon: Nous avwons wéussit notwe misshion. Passwons au swuivant.
The Grim Reaper: Allons-y.

C'est alors que Bwendon et The Grim Reaper disparèrent dans une grande fumée. Après un instant, il restait plus que Mugabe, Dady Dady, le corps de Basil-Octave et la tête de celui-ci. Qu'est-ce qu'ils allèrent faire maintenant?

Mugabe: Non! C'est horrible notre dernière chance!
Dady Dady: Il me reste un plan de secours. Nous devons .....................................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tout-puissant


avatar
Médusa Hopper

▬ INSCRIPTION : 26/07/2006
▬ ÂGE : 23

▬ MESSAGES : 47181
▬ LOCALISATION : roaming the world


Feuille de Perso
▬ NOM : HOPPER
▬ CLASSE: Je ne suis pas le cursus scolaire
▬ AMOUREUX(SE) DE : *S'accroche au bras de Len*


MessageSujet: Re: # Le Feu De Camps *   Lun 21 Juil - 6:19

C'était un soir pendant la saison de l'été. Il ne faisait pas tout à fait noir car il n'était que 20h. Une fille ou alors un garçon? On ne pouvait pas savoir car cette personne était ... DE DOS ! Donc, cette personne gambadait sur le trottoir en route pour on ne sait trop quoi. Celle-ci avait l'air heureuse et pleine de joie quand tout à coup son pied s'accrocha dans une de ces lignes de séparation. Son sourire disparut automatiquement, faisant place à une mine plutôt triste. De nombreuses larmes s'étaient mises à couler : Il avait mal. Son genoux saignait. Il saignait! Vous imaginez! Non mais, il ne pourrait plus jamais se montrer en public avec une telle horreur! Il ne pouvait déjà pas imaginer la réaction des filles à l'école. Oh mon dieu! Il ne pourrait plus se montrer en face s'est évident. Par contre, il arrêta de pleurer. Pourquoi? Une idée venait de lui passer par la tête. Cette idée consistait à se mettre du maquillage sur le genoux pour cacher cette horreur honteuse. Idée horriblement ridicule si vous voulez mon avis, ce garçon est vraiment très féminin ... Mais bel et bien hétérosexuel, car la façon dont le voient ses amies (Il n'a que des amiEs.) lui importe beaucoup.

Ce garçon se fit sortir de ses pensées par un bruit complètement hystérique. Deux filles étaient maintenant devant lui le regardant avec une telle peur. Les deux filles se tenèrent les mains et étaient plus ou moins collés regardant avec peur le jeune garçon. C'était des jumelles. Celle-ci crièrent de toute leur force.

Vanessa et Madonna: KYAAAAHHHHHHHH!!!! MUGABE! TU ES COOUVERT DE SANG!
Mugabe: NON! NE REGARDEZ PAS LES FILLES. Vite la trousse à maquillage ... où est-elle? @@

Après cette panique, Dady Dady arriva dans son auto Mariokartienne avec une trousse de maquillage. Dady Dady,étant très viril, trainnait toujours une trousse de maquillage avec lui. Alors il apliqua du fon de tein sur la blessures mais... HORREUR! Il ne restait pas de rouge a lèvres pour dessiner un coeur a côté de l'écorchure! Alors il regarda dans la direction de Madona et Vanessa, toute les deux occupée a jouer a "Dam Dam Déo". Il ne restait qu'un dernier espoir, la maison de Basil-Octave!

Basil-Octave était en effet un ourson qu'on avait misérablement croisé avec un porc, mais qui avait soutiré de cette étrange transformation une intelligence supérieure à un être humain. En revanche, il était d'une laideur à toute épreuve et donc usait et abusait de maquillage pour ne pas effrayer ceux qui le rencontraient. Non seulement, avec son intelligence, il saurait quoi faire, mais en plus, si jamais il n'avait pas d'idée, il aurait sûrement du rouge à lèvres à leur prêter. Or, lorsque Dady Dady et Mugabe sonnèrent à la porte de Basil-Octave, ils croisèrent the Grim Reaper, qui passait par là pour trancher la gorge de l'ours-porc : c'était le jour programmé pour sa mort. Il n'arrivait d'ailleurs pas seul, mais était accompagné par nul autre que Bwendon Anechnye d'origine du Zimbabwe. Il s'était relié au The Grim Reaper pour l'aider à tuer les gens à leur date de mort inscrite dans un carnet rose fluo. Justement, Bwendon sortit celui-ci puis l'ouvrit et avec un crayon barra le nom de Basil-Octave. Ouais, Bwendon ayant peur de tuer était devenu le secrétaire de The Grim Reaper et notait tout dans se petit carnet qui était en plus recouvert d'une senteur de fraise.

Bwendon: Nous avwons wéussit notwe misshion. Passwons au swuivant.
The Grim Reaper: Allons-y.

C'est alors que Bwendon et The Grim Reaper disparèrent dans une grande fumée. Après un instant, il restait plus que Mugabe, Dady Dady, le corps de Basil-Octave et la tête de celui-ci. Qu'est-ce qu'ils allèrent faire maintenant?

Mugabe: Non! C'est horrible notre dernière chance!
Dady Dady: Il me reste un plan de secours. Nous devons sauter à la corde à danser pour écorcher ton autre genoux!!!!

Comme tout le monde sait que Dady Dady est très viril, on aurait tendance à croire ses salades, mais actuellement, ce fut plus incroyable. De la gorge du jeune Mugabe venait d'émaner un cri désespéré, un cri provenant du fond de son âme. Il jeta un coups d'oeil furtif au corps du pauvre Basil-Octave, ce pauvre petit était maintenant enfoncé dans un bloc de plastic, comme avant ... Comme avant, quand on riait de lui ... Son âme devait maintenant avoir rejoins l'Outre-Monde, il avait sûrement déjà navigué sur le Styx, tout comme Iris l'avait fait pour y puiser son eau, par ordre de Zeus lui-même, roi des Dieux. Bien sûr, tout cela n'est que légende, sauf pour l'histoire de ce pauvre Basil-Octave. Son âme regrettée avait quitté son corps de Ours-Porc bloqué dans un morceau de plastoch' pour traverser le Styx, et abandonner ce monde et ses amis.

Mugabe: Mais ... Je ne sais pas nager!
Dady Dady: Pas besoin de savoir nager. Il faut ...
Mugabe: Je ne sais pas sauter! Dans mon pays, le .............................

さ迷い続けた暗闇の中 、手を伸ばしても指の隙間からすり抜けて


One day they woke me up so I could live forever
It's such a shame the same will never happen to you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/2bitcosplay
▬ INSCRIPTION : 25/11/2006
▬ ÂGE : 26

▬ MESSAGES : 13803
▬ LOCALISATION : A traîner, comme d'hab


Feuille de Perso
▬ NOM : Michiyo Natsuke
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : Vous pensez que c'est bien d'aimer ? Si j'aimais... Je ne pourrais plus aider les gens, et je devrais penser à moi, non ?


MessageSujet: Re: # Le Feu De Camps *   Jeu 24 Juil - 14:43

C'était un soir pendant la saison de l'été. Il ne faisait pas tout à fait noir car il n'était que 20h. Une fille ou alors un garçon? On ne pouvait pas savoir car cette personne était ... DE DOS ! Donc, cette personne gambadait sur le trottoir en route pour on ne sait trop quoi. Celle-ci avait l'air heureuse et pleine de joie quand tout à coup son pied s'accrocha dans une de ces lignes de séparation. Son sourire disparut automatiquement, faisant place à une mine plutôt triste. De nombreuses larmes s'étaient mises à couler : Il avait mal. Son genoux saignait. Il saignait! Vous imaginez! Non mais, il ne pourrait plus jamais se montrer en public avec une telle horreur! Il ne pouvait déjà pas imaginer la réaction des filles à l'école. Oh mon dieu! Il ne pourrait plus se montrer en face s'est évident. Par contre, il arrêta de pleurer. Pourquoi? Une idée venait de lui passer par la tête. Cette idée consistait à se mettre du maquillage sur le genoux pour cacher cette horreur honteuse. Idée horriblement ridicule si vous voulez mon avis, ce garçon est vraiment très féminin ... Mais bel et bien hétérosexuel, car la façon dont le voient ses amies (Il n'a que des amiEs.) lui importe beaucoup.

Ce garçon se fit sortir de ses pensées par un bruit complètement hystérique. Deux filles étaient maintenant devant lui le regardant avec une telle peur. Les deux filles se tenèrent les mains et étaient plus ou moins collés regardant avec peur le jeune garçon. C'était des jumelles. Celle-ci crièrent de toute leur force.

Vanessa et Madonna: KYAAAAHHHHHHHH!!!! MUGABE! TU ES COOUVERT DE SANG!
Mugabe: NON! NE REGARDEZ PAS LES FILLES. Vite la trousse à maquillage ... où est-elle? @@

Après cette panique, Dady Dady arriva dans son auto Mariokartienne avec une trousse de maquillage. Dady Dady,étant très viril, trainnait toujours une trousse de maquillage avec lui. Alors il apliqua du fon de tein sur la blessures mais... HORREUR! Il ne restait pas de rouge a lèvres pour dessiner un coeur a côté de l'écorchure! Alors il regarda dans la direction de Madona et Vanessa, toute les deux occupée a jouer a "Dam Dam Déo". Il ne restait qu'un dernier espoir, la maison de Basil-Octave!

Basil-Octave était en effet un ourson qu'on avait misérablement croisé avec un porc, mais qui avait soutiré de cette étrange transformation une intelligence supérieure à un être humain. En revanche, il était d'une laideur à toute épreuve et donc usait et abusait de maquillage pour ne pas effrayer ceux qui le rencontraient. Non seulement, avec son intelligence, il saurait quoi faire, mais en plus, si jamais il n'avait pas d'idée, il aurait sûrement du rouge à lèvres à leur prêter. Or, lorsque Dady Dady et Mugabe sonnèrent à la porte de Basil-Octave, ils croisèrent the Grim Reaper, qui passait par là pour trancher la gorge de l'ours-porc : c'était le jour programmé pour sa mort. Il n'arrivait d'ailleurs pas seul, mais était accompagné par nul autre que Bwendon Anechnye d'origine du Zimbabwe. Il s'était relié au The Grim Reaper pour l'aider à tuer les gens à leur date de mort inscrite dans un carnet rose fluo. Justement, Bwendon sortit celui-ci puis l'ouvrit et avec un crayon barra le nom de Basil-Octave. Ouais, Bwendon ayant peur de tuer était devenu le secrétaire de The Grim Reaper et notait tout dans se petit carnet qui était en plus recouvert d'une senteur de fraise.

Bwendon: Nous avwons wéussit notwe misshion. Passwons au swuivant.
The Grim Reaper: Allons-y.

C'est alors que Bwendon et The Grim Reaper disparèrent dans une grande fumée. Après un instant, il restait plus que Mugabe, Dady Dady, le corps de Basil-Octave et la tête de celui-ci. Qu'est-ce qu'ils allèrent faire maintenant?

Mugabe: Non! C'est horrible notre dernière chance!
Dady Dady: Il me reste un plan de secours. Nous devons sauter à la corde à danser pour écorcher ton autre genoux!!!!

Comme tout le monde sait que Dady Dady est très viril, on aurait tendance à croire ses salades, mais actuellement, ce fut plus incroyable. De la gorge du jeune Mugabe venait d'émaner un cri désespéré, un cri provenant du fond de son âme. Il jeta un coups d'oeil furtif au corps du pauvre Basil-Octave, ce pauvre petit était maintenant enfoncé dans un bloc de plastic, comme avant ... Comme avant, quand on riait de lui ... Son âme devait maintenant avoir rejoins l'Outre-Monde, il avait sûrement déjà navigué sur le Styx, tout comme Iris l'avait fait pour y puiser son eau, par ordre de Zeus lui-même, roi des Dieux. Bien sûr, tout cela n'est que légende, sauf pour l'histoire de ce pauvre Basil-Octave. Son âme regrettée avait quitté son corps de Ours-Porc bloqué dans un morceau de plastoch' pour traverser le Styx, et abandonner ce monde et ses amis.

Mugabe: Mais ... Je ne sais pas nager!
Dady Dady: Pas besoin de savoir nager. Il faut ...
Mugabe: Je ne sais pas sauter! Dans mon pays, le saut est formellement interdit ! la preuve c'est que le sport nationnal c'est la course en sac de patates en rampant !

Dady Dady était embêter. Son plan tombait à l'eau si Mugabe ne pouvait pas s'écorcher son deuxième genoux... Il regarda vers les jumelles qui dansaient la macaréna, puis regarda de nouveau vers la maison de Basil-Octave, quand il vi sortir une nuée de mini-Basil-Octave. C'étaient..........
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Professeur


avatar
Carl Raxa

▬ INSCRIPTION : 11/06/2009
▬ ÂGE : 27

▬ MESSAGES : 396
▬ LOCALISATION : Sur un pont entrain de réfléchir


Feuille de Perso
▬ NOM : Carl Raxa
▬ CLASSE: Je suis professeur
▬ AMOUREUX(SE) DE : ...


MessageSujet: Re: # Le Feu De Camps *   Lun 15 Juin - 5:41

C'était un soir pendant la
saison de l'été. Il ne faisait pas tout à fait noir car il n'était que
20h. Une fille ou alors un garçon? On ne pouvait pas savoir car cette
personne était ... DE DOS ! Donc, cette personne gambadait sur le
trottoir en route pour on ne sait trop quoi. Celle-ci avait l'air
heureuse et pleine de joie quand tout à coup son pied s'accrocha dans
une de ces lignes de séparation. Son sourire disparut automatiquement,
faisant place à une mine plutôt triste. De nombreuses larmes s'étaient
mises à couler : Il avait mal. Son genoux saignait. Il saignait! Vous
imaginez! Non mais, il ne pourrait plus jamais se montrer en public
avec une telle horreur! Il ne pouvait déjà pas imaginer la réaction des
filles à l'école. Oh mon dieu! Il ne pourrait plus se montrer en face
s'est évident. Par contre, il arrêta de pleurer. Pourquoi? Une idée
venait de lui passer par la tête. Cette idée consistait à se mettre du
maquillage sur le genoux pour cacher cette horreur honteuse. Idée
horriblement ridicule si vous voulez mon avis, ce garçon est vraiment
très féminin ... Mais bel et bien hétérosexuel, car la façon dont le
voient ses amies (Il n'a que des amiEs.) lui importe beaucoup.

Ce
garçon se fit sortir de ses pensées par un bruit complètement
hystérique. Deux filles étaient maintenant devant lui le regardant avec
une telle peur. Les deux filles se tenèrent les mains et étaient plus
ou moins collés regardant avec peur le jeune garçon. C'était des
jumelles. Celle-ci crièrent de toute leur force.

Vanessa et Madonna: KYAAAAHHHHHHHH!!!! MUGABE! TU ES COOUVERT DE SANG!
Mugabe: NON! NE REGARDEZ PAS LES FILLES. Vite la trousse à maquillage ... où est-elle? @@

Après
cette panique, Dady Dady arriva dans son auto Mariokartienne avec une
trousse de maquillage. Dady Dady,étant très viril, trainnait toujours
une trousse de maquillage avec lui. Alors il apliqua du fon de tein sur
la blessures mais... HORREUR! Il ne restait pas de rouge a lèvres pour
dessiner un coeur a côté de l'écorchure! Alors il regarda dans la
direction de Madona et Vanessa, toute les deux occupée a jouer a "Dam
Dam Déo". Il ne restait qu'un dernier espoir, la maison de
Basil-Octave!

Basil-Octave était en effet un ourson qu'on
avait misérablement croisé avec un porc, mais qui avait soutiré de
cette étrange transformation une intelligence supérieure à un être
humain. En revanche, il était d'une laideur à toute épreuve et donc
usait et abusait de maquillage pour ne pas effrayer ceux qui le
rencontraient. Non seulement, avec son intelligence, il saurait quoi
faire, mais en plus, si jamais il n'avait pas d'idée, il aurait
sûrement du rouge à lèvres à leur prêter. Or, lorsque Dady Dady et
Mugabe sonnèrent à la porte de Basil-Octave, ils croisèrent the Grim
Reaper, qui passait par là pour trancher la gorge de l'ours-porc :
c'était le jour programmé pour sa mort. Il n'arrivait d'ailleurs pas
seul, mais était accompagné par nul autre que Bwendon Anechnye
d'origine du Zimbabwe. Il s'était relié au The Grim Reaper pour l'aider
à tuer les gens à leur date de mort inscrite dans un carnet rose fluo.
Justement, Bwendon sortit celui-ci puis l'ouvrit et avec un crayon
barra le nom de Basil-Octave. Ouais, Bwendon ayant peur de tuer était
devenu le secrétaire de The Grim Reaper et notait tout dans se petit
carnet qui était en plus recouvert d'une senteur de fraise.

Bwendon: Nous avwons wéussit notwe misshion. Passwons au swuivant.
The Grim Reaper: Allons-y.

C'est
alors que Bwendon et The Grim Reaper disparèrent dans une grande fumée.
Après un instant, il restait plus que Mugabe, Dady Dady, le corps de
Basil-Octave et la tête de celui-ci. Qu'est-ce qu'ils allèrent faire
maintenant?

Mugabe: Non! C'est horrible notre dernière chance!
Dady Dady: Il me reste un plan de secours. Nous devons sauter à la corde à danser pour écorcher ton autre genoux!!!!

Comme
tout le monde sait que Dady Dady est très viril, on aurait tendance à
croire ses salades, mais actuellement, ce fut plus incroyable. De la
gorge du jeune Mugabe venait d'émaner un cri désespéré, un cri
provenant du fond de son âme. Il jeta un coups d'oeil furtif au corps
du pauvre Basil-Octave, ce pauvre petit était maintenant enfoncé dans
un bloc de plastic, comme avant ... Comme avant, quand on riait de lui
... Son âme devait maintenant avoir rejoins l'Outre-Monde, il avait
sûrement déjà navigué sur le Styx, tout comme Iris l'avait fait pour y
puiser son eau, par ordre de Zeus lui-même, roi des Dieux. Bien sûr,
tout cela n'est que légende, sauf pour l'histoire de ce pauvre
Basil-Octave. Son âme regrettée avait quitté son corps de Ours-Porc
bloqué dans un morceau de plastoch' pour traverser le Styx, et
abandonner ce monde et ses amis.

Mugabe: Mais ... Je ne sais pas nager!
Dady Dady: Pas besoin de savoir nager. Il faut ...
Mugabe: Je ne sais pas sauter! Dans mon pays, le saut est formellement interdit ! la preuve c'est que le sport nationnal c'est la course en sac de patates en rampant !

Dady
Dady était embêter. Son plan tombait à l'eau si Mugabe ne pouvait pas
s'écorcher son deuxième genoux... Il regarda vers les jumelles qui
dansaient la macaréna, puis regarda de nouveau vers la maison de
Basil-Octave, quand il vi sortir une nuée de mini-Basil-Octave.
C'étaient rigolo car il les mini-Basil-Octave se cassaient la figure que dois-ton faire contre les mini-Basil-Octave ? On va les jeter à.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬ INSCRIPTION : 31/01/2008
▬ MESSAGES : 2603
▬ LOCALISATION : Lost in blue.


Feuille de Perso
▬ NOM : Takahashi Yumiko
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE :


MessageSujet: Re: # Le Feu De Camps *   Lun 20 Juil - 18:55

Puisque c'est les vacances d'été ... Je dis : « RETOUR AU FEU D'CAMPS MAN ! » >:3
Rassemblons nous autour de ce magnifique feu qui nous remplis d'une immense joie pour continuer la fabuleuse histoire de Mugabe ! 8D

~~~

    C'était un soir pendant la saison de l'été. Il ne faisait pas tout à fait noir car il n'était que 20h. Une fille ou alors un garçon? On ne pouvait pas savoir car cette personne était ... DE DOS ! Donc, cette personne gambadait sur le trottoir en route pour on ne sait trop quoi. Celle-ci avait l'air heureuse et pleine de joie quand tout à coup son pied s'accrocha dans une de ces lignes de séparation. Son sourire disparut automatiquement, faisant place à une mine plutôt triste. De nombreuses larmes s'étaient mises à couler : Il avait mal. Son genoux saignait. Il saignait! Vous imaginez! Non mais, il ne pourrait plus jamais se montrer en public avec une telle horreur! Il ne pouvait déjà pas imaginer la réaction des filles à l'école. Oh mon dieu! Il ne pourrait plus se montrer en face s'est évident. Par contre, il arrêta de pleurer. Pourquoi? Une idée venait de lui passer par la tête. Cette idée consistait à se mettre du maquillage sur le genoux pour cacher cette horreur honteuse. Idée horriblement ridicule si vous voulez mon avis, ce garçon est vraiment très féminin ... Mais bel et bien hétérosexuel, car la façon dont le voient ses amies (Il n'a que des amiEs.) lui importe beaucoup.

    Ce garçon se fit sortir de ses pensées par un bruit complètement hystérique. Deux filles étaient maintenant devant lui le regardant avec une telle peur. Les deux filles se tenèrent les mains et étaient plus ou moins collés regardant avec peur le jeune garçon. C'était des jumelles. Celle-ci crièrent de toute leur force.

    Vanessa et Madonna: KYAAAAHHHHHHHH!!!! MUGABE! TU ES COOUVERT DE SANG!
    Mugabe: NON! NE REGARDEZ PAS LES FILLES. Vite la trousse à maquillage ... où est-elle? @@

    Après cette panique, Dady Dady arriva dans son auto Mariokartienne avec une trousse de maquillage. Dady Dady,étant très viril, trainnait toujours une trousse de maquillage avec lui. Alors il apliqua du fon de tein sur la blessures mais... HORREUR! Il ne restait pas de rouge a lèvres pour dessiner un coeur a côté de l'écorchure! Alors il regarda dans la direction de Madona et Vanessa, toute les deux occupée a jouer a "Dam Dam Déo". Il ne restait qu'un dernier espoir, la maison de Basil-Octave!

    Basil-Octave était en effet un ourson qu'on avait misérablement croisé avec un porc, mais qui avait soutiré de cette étrange transformation une intelligence supérieure à un être humain. En revanche, il était d'une laideur à toute épreuve et donc usait et abusait de maquillage pour ne pas effrayer ceux qui le rencontraient. Non seulement, avec son intelligence, il saurait quoi faire, mais en plus, si jamais il n'avait pas d'idée, il aurait sûrement du rouge à lèvres à leur prêter. Or, lorsque Dady Dady et Mugabe sonnèrent à la porte de Basil-Octave, ils croisèrent the Grim Reaper, qui passait par là pour trancher la gorge de l'ours-porc : c'était le jour programmé pour sa mort. Il n'arrivait d'ailleurs pas seul, mais était accompagné par nul autre que Bwendon Anechnye d'origine du Zimbabwe. Il s'était relié au The Grim Reaper pour l'aider à tuer les gens à leur date de mort inscrite dans un carnet rose fluo. Justement, Bwendon sortit celui-ci puis l'ouvrit et avec un crayon barra le nom de Basil-Octave. Ouais, Bwendon ayant peur de tuer était devenu le secrétaire de The Grim Reaper et notait tout dans se petit carnet qui était en plus recouvert d'une senteur de fraise.

    Bwendon: Nous avwons wéussit notwe misshion. Passwons au swuivant.
    The Grim Reaper: Allons-y.

    C'est alors que Bwendon et The Grim Reaper disparèrent dans une grande fumée. Après un instant, il restait plus que Mugabe, Dady Dady, le corps de Basil-Octave et la tête de celui-ci. Qu'est-ce qu'ils allèrent faire maintenant?

    Mugabe: Non! C'est horrible notre dernière chance!
    Dady Dady: Il me reste un plan de secours. Nous devons sauter à la corde à danser pour écorcher ton autre genoux!!!!

    Comme tout le monde sait que Dady Dady est très viril, on aurait tendance à croire ses salades, mais actuellement, ce fut plus incroyable. De la gorge du jeune Mugabe venait d'émaner un cri désespéré, un cri provenant du fond de son âme. Il jeta un coups d'oeil furtif au corps du pauvre Basil-Octave, ce pauvre petit était maintenant enfoncé dans un bloc de plastic, comme avant ... Comme avant, quand on riait de lui ... Son âme devait maintenant avoir rejoins l'Outre-Monde, il avait sûrement déjà navigué sur le Styx, tout comme Iris l'avait fait pour y puiser son eau, par ordre de Zeus lui-même, roi des Dieux. Bien sûr, tout cela n'est que légende, sauf pour l'histoire de ce pauvre Basil-Octave. Son âme regrettée avait quitté son corps de Ours-Porc bloqué dans un morceau de plastoch' pour traverser le Styx, et abandonner ce monde et ses amis.

    Mugabe: Mais ... Je ne sais pas nager!
    Dady Dady: Pas besoin de savoir nager. Il faut ...
    Mugabe: Je ne sais pas sauter! Dans mon pays,
    le saut est formellement interdit ! la preuve c'est que le sport nationnal c'est la course en sac de patates en rampant !

    Dady Dady était embêter. Son plan tombait à l'eau si Mugabe ne pouvait pas s'écorcher son deuxième genoux... Il regarda vers les jumelles qui dansaient la macaréna, puis regarda de nouveau vers la maison de Basil-Octave, quand il vi sortir une nuée de mini-Basil-Octave. C'était rigolo car les mini-Basil-Octave se cassaient la figure que dois-ton faire contre les mini-Basil-Octave ? On va les jeter à la mer ! Et c'est alors que Mugabe cria cela haut et fort sans se soucier de briser les timpans à qui que ce soit. Cependant, Daddy daddy "poka" l'épaule de celui-ci et fit un signe de tête disant « Non » d'un air tristounnet.
    Daddy Daddy : Tu prends tes fantasmes pour des réalités ... Désolé Mugabe mais il n'y a pas de mer ici !
    On pouvait apercevoir les mini-Basil-Octave qui s'approchaient, ils étaient prêts à attaquer. C'est alors que Vanessa et Madonna intervenèrent pour finalement ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lycéen


avatar
St-Kyky

▬ INSCRIPTION : 02/11/2008
▬ ÂGE : 25

▬ MESSAGES : 360
▬ LOCALISATION : À gauche. Non, l'autre gauche!


Feuille de Perso
▬ NOM : Yuki Takeda
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : Personne


MessageSujet: Re: # Le Feu De Camps *   Lun 20 Juil - 19:41

C'était un soir pendant la saison de l'été. Il ne faisait pas tout à fait noir car il n'était que 20h. Une fille ou alors un garçon? On ne pouvait pas savoir car cette personne était ... DE DOS ! Donc, cette personne gambadait sur le trottoir en route pour on ne sait trop quoi. Celle-ci avait l'air heureuse et pleine de joie quand tout à coup son pied s'accrocha dans une de ces lignes de séparation. Son sourir disparut automatiquement, faisant place à une mine plutôt triste. De nombreuses larmes s'étaient mises à couler : Il avait mal. Son genoux saignait. Il saignait! Vous imaginez! Non mais, il ne pourrait plus jamais se montrer en public avec une telle horreur! Il ne pouvait déjà pas imaginer la réaction des filles à l'école. Oh mon dieu! Il ne pourrait plus se montrer en face s'est évident. Par contre, il arrêta de pleurer. Pourquoi? Une idée venait de lui passer par la tête. Cette idée consistait à se mettre du maquillage sur le genoux pour cacher cette horreur honteuse. Idée horriblement ridicule si vous voulez mon avis, ce garçon est vraiment très féminin ... Mais bel et bien hétérosexuel, car la façon dont le voient ses amies (Il n'a que des amiEs.) lui importe beaucoup.

Ce garçon se fit sortir de ses pensées par un bruit complètement hystérique. Deux filles étaient maintenant devant lui le regardant avec une telle peur. Les deux filles se tenèrent les mains et étaient plus ou moins collés regardant avec peur le jeune garçon. C'était des jumelles. Celle-ci crièrent de toute leur force.

Vanessa et Madonna: KYAAAAHHHHHHHH!!!! MUGABE! TU ES COOUVERT DE SANG!
Mugabe: NON! NE REGARDEZ PAS LES FILLES. Vite la trousse à maquillage ... où est-elle? @@

Après cette panique, Dady Dady arriva dans son auto Mariokartienne avec une trousse de maquillage. Dady Dady,étant très viril, trainnait toujours une trousse de maquillage avec lui. Alors il apliqua du fon de tein sur la blessures mais... HORREUR! Il ne restait pas de rouge a lèvres pour dessiner un coeur a côté de l'écorchure! Alors il regarda dans la direction de Madona et Vanessa, toute les deux occupée a jouer a "Dam Dam Déo". Il ne restait qu'un dernier espoir, la maison de Basil-Octave!

Basil-Octave était en effet un ourson qu'on avait misérablement croisé avec un porc, mais qui avait soutiré de cette étrange transformation une intelligence supérieure à un être humain. En revanche, il était d'une laideur à toute épreuve et donc usait et abusait de maquillage pour ne pas effrayer ceux qui le rencontraient. Non seulement, avec son intelligence, il saurait quoi faire, mais en plus, si jamais il n'avait pas d'idée, il aurait sûrement du rouge à lèvres à leur prêter. Or, lorsque Dady Dady et Mugabe sonnèrent à la porte de Basil-Octave, ils croisèrent the Grim Reaper, qui passait par là pour trancher la gorge de l'ours-porc : c'était le jour programmé pour sa mort. Il n'arrivait d'ailleurs pas seul, mais était accompagné par nul autre que Bwendon Anechnye d'origine du Zimbabwe. Il s'était relié au The Grim Reaper pour l'aider à tuer les gens à leur date de mort inscrite dans un carnet rose fluo. Justement, Bwendon sortit celui-ci puis l'ouvrit et avec un crayon barra le nom de Basil-Octave. Ouais, Bwendon ayant peur de tuer était devenu le secrétaire de The Grim Reaper et notait tout dans se petit carnet qui était en plus recouvert d'une senteur de fraise.

Bwendon: Nous avwons wéussit notwe misshion. Passwons au swuivant.
The Grim Reaper: Allons-y.

C'est alors que Bwendon et The Grim Reaper disparèrent dans une grande fumée. Après un instant, il restait plus que Mugabe, Dady Dady, le corps de Basil-Octave et la tête de celui-ci. Qu'est-ce qu'ils allèrent faire maintenant?

Mugabe: Non! C'est horrible notre dernière chance!
Dady Dady: Il me reste un plan de secours. Nous devons sauter à la corde à danser pour écorcher ton autre genoux!!!!

Comme tout le monde sait que Dady Dady est très viril, on aurait tendance à croire ses salades, mais actuellement, ce fut plus incroyable. De la gorge du jeune Mugabe venait d'émaner un cri désespéré, un cri provenant du fond de son âme. Il jeta un coups d'oeil furtif au corps du pauvre Basil-Octave, ce pauvre petit était maintenant enfoncé dans un bloc de plastic, comme avant ... Comme avant, quand on riait de lui ... Son âme devait maintenant avoir rejoins l'Outre-Monde, il avait sûrement déjà navigué sur le Styx, tout comme Iris l'avait fait pour y puiser son eau, par ordre de Zeus lui-même, roi des Dieux. Bien sûr, tout cela n'est que légende, sauf pour l'histoire de ce pauvre Basil-Octave. Son âme regrettée avait quitté son corps de Ours-Porc bloqué dans un morceau de plastoch' pour traverser le Styx, et abandonner ce monde et ses amis.

Mugabe: Mais ... Je ne sais pas nager!
Dady Dady: Pas besoin de savoir nager. Il faut ...
Mugabe:
Je ne sais pas sauter! Dans mon pays,
le saut est formellement interdit ! la preuve c'est que le sport nationnal c'est la course en sac de patates en rampant !

Dady Dady était embêter. Son plan tombait à l'eau si Mugabe ne pouvait pas s'écorcher son deuxième genoux... Il regarda vers les jumelles qui dansaient la macaréna, puis regarda de nouveau vers la maison de Basil-Octave, quand il vi sortir une nuée de mini-Basil-Octave. C'était rigolo car les mini-Basil-Octave se cassaient la figure que dois-ton faire contre les mini-Basil-Octave ? On va les jeter à
la mer ! Et c'est alors que Mugabe cria cela haut et fort sans se soucier de briser les timpans à qui que ce soit. Cependant, Daddy daddy "poka" l'épaule de celui-ci et fit un signe de tête disant « Non » d'un air tristounnet.

Daddy Daddy : Tu prends tes fantasmes pour des réalités ... Désolé Mugabe mais il n'y a pas de mer ici !

On pouvait apercevoir les mini-Basil-Octave qui s'approchaient, ils étaient prêts à attaquer. C'est alors que Vanessa et Madonna intervenèrent pour finalement déposer une radio au sol. Mais que pouvaient-elles bien vouloir faire avec cette radio? Elles l'allumèrent et commençèrent à chanter sur un air de musique très à la mode.

Vanessa: Never gonna give you up
Madonna: Never gonna let you down
Vanessa: Never gonna run around and desert you
Madonna: Never gonne let you cry
Vanessa: Never gonna say goodbye
Madonna: Never gonna tell a lie and hurt you~

Les mini-Basil-Octave se tenèrent par la main et commencèrent à dancer en rond, quand tout à coup, un alien arriva et...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tout-puissant


avatar
Médusa Hopper

▬ INSCRIPTION : 26/07/2006
▬ ÂGE : 23

▬ MESSAGES : 47181
▬ LOCALISATION : roaming the world


Feuille de Perso
▬ NOM : HOPPER
▬ CLASSE: Je ne suis pas le cursus scolaire
▬ AMOUREUX(SE) DE : *S'accroche au bras de Len*


MessageSujet: Re: # Le Feu De Camps *   Lun 20 Juil - 19:53

    C'était un soir pendant la saison de l'été. Il ne faisait pas tout à fait noir car il n'était que 20h. Une fille ou alors un garçon? On ne pouvait pas savoir car cette personne était ... DE DOS ! Donc, cette personne gambadait sur le trottoir en route pour on ne sait trop quoi. Celle-ci avait l'air heureuse et pleine de joie quand tout à coup son pied s'accrocha dans une de ces lignes de séparation. Son sourir disparut automatiquement, faisant place à une mine plutôt triste. De nombreuses larmes s'étaient mises à couler : Il avait mal. Son genoux saignait. Il saignait! Vous imaginez! Non mais, il ne pourrait plus jamais se montrer en public avec une telle horreur! Il ne pouvait déjà pas imaginer la réaction des filles à l'école. Oh mon dieu! Il ne pourrait plus se montrer en face s'est évident. Par contre, il arrêta de pleurer. Pourquoi? Une idée venait de lui passer par la tête. Cette idée consistait à se mettre du maquillage sur le genoux pour cacher cette horreur honteuse. Idée horriblement ridicule si vous voulez mon avis, ce garçon est vraiment très féminin ... Mais bel et bien hétérosexuel, car la façon dont le voient ses amies (Il n'a que des amiEs.) lui importe beaucoup.

    Ce garçon se fit sortir de ses pensées par un bruit complètement hystérique. Deux filles étaient maintenant devant lui le regardant avec une telle peur. Les deux filles se tenèrent les mains et étaient plus ou moins collés regardant avec peur le jeune garçon. C'était des jumelles. Celle-ci crièrent de toute leur force.

    Vanessa et Madonna: KYAAAAHHHHHHHH!!!! MUGABE! TU ES COOUVERT DE SANG!
    Mugabe: NON! NE REGARDEZ PAS LES FILLES. Vite la trousse à maquillage ... où est-elle? @@

    Après cette panique, Dady Dady arriva dans son auto Mariokartienne avec une trousse de maquillage. Dady Dady,étant très viril, trainnait toujours une trousse de maquillage avec lui. Alors il apliqua du fon de tein sur la blessures mais... HORREUR! Il ne restait pas de rouge a lèvres pour dessiner un coeur a côté de l'écorchure! Alors il regarda dans la direction de Madona et Vanessa, toute les deux occupée a jouer a "Dam Dam Déo". Il ne restait qu'un dernier espoir, la maison de Basil-Octave!

    Basil-Octave était en effet un ourson qu'on avait misérablement croisé avec un porc, mais qui avait soutiré de cette étrange transformation une intelligence supérieure à un être humain. En revanche, il était d'une laideur à toute épreuve et donc usait et abusait de maquillage pour ne pas effrayer ceux qui le rencontraient. Non seulement, avec son intelligence, il saurait quoi faire, mais en plus, si jamais il n'avait pas d'idée, il aurait sûrement du rouge à lèvres à leur prêter. Or, lorsque Dady Dady et Mugabe sonnèrent à la porte de Basil-Octave, ils croisèrent the Grim Reaper, qui passait par là pour trancher la gorge de l'ours-porc : c'était le jour programmé pour sa mort. Il n'arrivait d'ailleurs pas seul, mais était accompagné par nul autre que Bwendon Anechnye d'origine du Zimbabwe. Il s'était relié au The Grim Reaper pour l'aider à tuer les gens à leur date de mort inscrite dans un carnet rose fluo. Justement, Bwendon sortit celui-ci puis l'ouvrit et avec un crayon barra le nom de Basil-Octave. Ouais, Bwendon ayant peur de tuer était devenu le secrétaire de The Grim Reaper et notait tout dans se petit carnet qui était en plus recouvert d'une senteur de fraise.

    Bwendon: Nous avwons wéussit notwe misshion. Passwons au swuivant.
    The Grim Reaper: Allons-y.

    C'est alors que Bwendon et The Grim Reaper disparèrent dans une grande fumée. Après un instant, il restait plus que Mugabe, Dady Dady, le corps de Basil-Octave et la tête de celui-ci. Qu'est-ce qu'ils allèrent faire maintenant?

    Mugabe: Non! C'est horrible notre dernière chance!
    Dady Dady: Il me reste un plan de secours. Nous devons sauter à la corde à danser pour écorcher ton autre genoux!!!!

    Comme tout le monde sait que Dady Dady est très viril, on aurait tendance à croire ses salades, mais actuellement, ce fut plus incroyable. De la gorge du jeune Mugabe venait d'émaner un cri désespéré, un cri provenant du fond de son âme. Il jeta un coups d'oeil furtif au corps du pauvre Basil-Octave, ce pauvre petit était maintenant enfoncé dans un bloc de plastic, comme avant ... Comme avant, quand on riait de lui ... Son âme devait maintenant avoir rejoins l'Outre-Monde, il avait sûrement déjà navigué sur le Styx, tout comme Iris l'avait fait pour y puiser son eau, par ordre de Zeus lui-même, roi des Dieux. Bien sûr, tout cela n'est que légende, sauf pour l'histoire de ce pauvre Basil-Octave. Son âme regrettée avait quitté son corps de Ours-Porc bloqué dans un morceau de plastoch' pour traverser le Styx, et abandonner ce monde et ses amis.

    Mugabe: Mais ... Je ne sais pas nager!
    Dady Dady: Pas besoin de savoir nager. Il faut ...
    Mugabe:
    Je ne sais pas sauter! Dans mon pays, le saut est formellement interdit ! la preuve c'est que le sport nationnal c'est la course en sac de patates en rampant !

    Dady Dady était embêter. Son plan tombait à l'eau si Mugabe ne pouvait pas s'écorcher son deuxième genoux... Il regarda vers les jumelles qui dansaient la macaréna, puis regarda de nouveau vers la maison de Basil-Octave, quand il vi sortir une nuée de mini-Basil-Octave. C'était rigolo car les mini-Basil-Octave se cassaient la figure que dois-ton faire contre les mini-Basil-Octave ? On va les jeter à la mer ! Et c'est alors que Mugabe cria cela haut et fort sans se soucier de briser les timpans à qui que ce soit. Cependant, Daddy daddy "poka" l'épaule de celui-ci et fit un signe de tête disant « Non » d'un air tristounnet.

    Daddy Daddy : Tu prends tes fantasmes pour des réalités ... Désolé Mugabe mais il n'y a pas de mer ici !

    On pouvait apercevoir les mini-Basil-Octave qui s'approchaient, ils étaient prêts à attaquer. C'est alors que Vanessa et Madonna intervenèrent pour finalement déposer une radio au sol. Mais que pouvaient-elles bien vouloir faire avec cette radio? Elles l'allumèrent et commençèrent à chanter sur un air de musique très à la mode.

    Vanessa:Never gonna give you up
    Madonna: Never gonna let you down
    Vanessa: Never gonna run around and desert you
    Madonna: Never gonna let you cry
    Vanessa: Never gonna say goodbye
    Madonna: Never gonna tell a lie and hurt you~

    Les mini-Basil-Octave se tenèrent par la main et commencèrent à dancer en rond, quand tout à coup, un alien arriva et... fit comme elles. Il s'était mit à danser autour des deux filles, passant par dessus un comptoir imaginaire, et s'était mit à chanter le prochain couplet, que les deux filles avaient vraisemblablement oublié. Madonna se retourna vers Vanessa alors que cette dernière faisait de même. Les deux filles étaient plutôt surprise de l'arrivée de cet alien à la perruque rousse. Vanessa ...

さ迷い続けた暗闇の中 、手を伸ばしても指の隙間からすり抜けて


One day they woke me up so I could live forever
It's such a shame the same will never happen to you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/2bitcosplay
▬ INSCRIPTION : 31/01/2008
▬ MESSAGES : 2603
▬ LOCALISATION : Lost in blue.


Feuille de Perso
▬ NOM : Takahashi Yumiko
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE :


MessageSujet: Re: # Le Feu De Camps *   Mar 21 Juil - 8:49


    C'était un soir pendant la saison de l'été. Il ne faisait pas tout à fait noir car il n'était que 20h. Une fille ou alors un garçon? On ne pouvait pas savoir car cette personne était ... DE DOS ! Donc, cette personne gambadait sur le trottoir en route pour on ne sait trop quoi. Celle-ci avait l'air heureuse et pleine de joie quand tout à coup son pied s'accrocha dans une de ces lignes de séparation. Son sourir disparut automatiquement, faisant place à une mine plutôt triste. De nombreuses larmes s'étaient mises à couler : Il avait mal. Son genoux saignait. Il saignait! Vous imaginez! Non mais, il ne pourrait plus jamais se montrer en public avec une telle horreur! Il ne pouvait déjà pas imaginer la réaction des filles à l'école. Oh mon dieu! Il ne pourrait plus se montrer en face s'est évident. Par contre, il arrêta de pleurer. Pourquoi? Une idée venait de lui passer par la tête. Cette idée consistait à se mettre du maquillage sur le genoux pour cacher cette horreur honteuse. Idée horriblement ridicule si vous voulez mon avis, ce garçon est vraiment très féminin ... Mais bel et bien hétérosexuel, car la façon dont le voient ses amies (Il n'a que des amiEs.) lui importe beaucoup.

    Ce garçon se fit sortir de ses pensées par un bruit complètement hystérique. Deux filles étaient maintenant devant lui le regardant avec une telle peur. Les deux filles se tenèrent les mains et étaient plus ou moins collés regardant avec peur le jeune garçon. C'était des jumelles. Celle-ci crièrent de toute leur force.

    Vanessa et Madonna: KYAAAAHHHHHHHH!!!! MUGABE! TU ES COOUVERT DE SANG!
    Mugabe: NON! NE REGARDEZ PAS LES FILLES. Vite la trousse à maquillage ... où est-elle? @@

    Après cette panique, Dady Dady arriva dans son auto Mariokartienne avec une trousse de maquillage. Dady Dady,étant très viril, trainnait toujours une trousse de maquillage avec lui. Alors il apliqua du fon de tein sur la blessures mais... HORREUR! Il ne restait pas de rouge a lèvres pour dessiner un coeur a côté de l'écorchure! Alors il regarda dans la direction de Madona et Vanessa, toute les deux occupée a jouer a "Dam Dam Déo". Il ne restait qu'un dernier espoir, la maison de Basil-Octave!

    Basil-Octave était en effet un ourson qu'on avait misérablement croisé avec un porc, mais qui avait soutiré de cette étrange transformation une intelligence supérieure à un être humain. En revanche, il était d'une laideur à toute épreuve et donc usait et abusait de maquillage pour ne pas effrayer ceux qui le rencontraient. Non seulement, avec son intelligence, il saurait quoi faire, mais en plus, si jamais il n'avait pas d'idée, il aurait sûrement du rouge à lèvres à leur prêter. Or, lorsque Dady Dady et Mugabe sonnèrent à la porte de Basil-Octave, ils croisèrent the Grim Reaper, qui passait par là pour trancher la gorge de l'ours-porc : c'était le jour programmé pour sa mort. Il n'arrivait d'ailleurs pas seul, mais était accompagné par nul autre que Bwendon Anechnye d'origine du Zimbabwe. Il s'était relié au The Grim Reaper pour l'aider à tuer les gens à leur date de mort inscrite dans un carnet rose fluo. Justement, Bwendon sortit celui-ci puis l'ouvrit et avec un crayon barra le nom de Basil-Octave. Ouais, Bwendon ayant peur de tuer était devenu le secrétaire de The Grim Reaper et notait tout dans se petit carnet qui était en plus recouvert d'une senteur de fraise.

    Bwendon: Nous avwons wéussit notwe misshion. Passwons au swuivant.
    The Grim Reaper: Allons-y.

    C'est alors que Bwendon et The Grim Reaper disparèrent dans une grande fumée. Après un instant, il restait plus que Mugabe, Dady Dady, le corps de Basil-Octave et la tête de celui-ci. Qu'est-ce qu'ils allèrent faire maintenant?

    Mugabe: Non! C'est horrible notre dernière chance!
    Dady Dady: Il me reste un plan de secours. Nous devons sauter à la corde à danser pour écorcher ton autre genoux!!!!

    Comme tout le monde sait que Dady Dady est très viril, on aurait tendance à croire ses salades, mais actuellement, ce fut plus incroyable. De la gorge du jeune Mugabe venait d'émaner un cri désespéré, un cri provenant du fond de son âme. Il jeta un coups d'oeil furtif au corps du pauvre Basil-Octave, ce pauvre petit était maintenant enfoncé dans un bloc de plastic, comme avant ... Comme avant, quand on riait de lui ... Son âme devait maintenant avoir rejoins l'Outre-Monde, il avait sûrement déjà navigué sur le Styx, tout comme Iris l'avait fait pour y puiser son eau, par ordre de Zeus lui-même, roi des Dieux. Bien sûr, tout cela n'est que légende, sauf pour l'histoire de ce pauvre Basil-Octave. Son âme regrettée avait quitté son corps de Ours-Porc bloqué dans un morceau de plastoch' pour traverser le Styx, et abandonner ce monde et ses amis.

    Mugabe: Mais ... Je ne sais pas nager!
    Dady Dady: Pas besoin de savoir nager. Il faut ...

    Mugabe:
    Je ne sais pas sauter! Dans mon pays, le saut est formellement interdit ! la preuve c'est que le sport nationnal c'est la course en sac de patates en rampant !

    Dady Dady était embêter. Son plan tombait à l'eau si Mugabe ne pouvait pas s'écorcher son deuxième genoux... Il regarda vers les jumelles qui dansaient la macaréna, puis regarda de nouveau vers la maison de Basil-Octave, quand il vi sortir une nuée de mini-Basil-Octave. C'était rigolo car les mini-Basil-Octave se cassaient la figure que dois-ton faire contre les mini-Basil-Octave ? On va les jeter à la mer ! Et c'est alors que Mugabe cria cela haut et fort sans se soucier de briser les timpans à qui que ce soit. Cependant, Daddy daddy "poka" l'épaule de celui-ci et fit un signe de tête disant « Non » d'un air tristounnet.

    Daddy Daddy : Tu prends tes fantasmes pour des réalités ... Désolé Mugabe mais il n'y a pas de mer ici !

    On pouvait apercevoir les mini-Basil-Octave qui s'approchaient, ils étaient prêts à attaquer. C'est alors que Vanessa et Madonna intervenèrent pour finalement déposer une radio au sol. Mais que pouvaient-elles bien vouloir faire avec cette radio? Elles l'allumèrent et commençèrent à chanter sur un air de musique très à la mode.

    Vanessa:Never gonna give you up
    Madonna: Never gonna let you down
    Vanessa: Never gonna run around and desert you
    Madonna: Never gonna let you cry
    Vanessa: Never gonna say goodbye
    Madonna: Never gonna tell a lie and hurt you~

    Les mini-Basil-Octave se tenèrent par la main et commencèrent à dancer en rond, quand tout à coup, un alien arriva et fit comme elles. Il s'était mit à danser autour des deux filles, passant par dessus un comptoir imaginaire, et s'était mit à chanter le prochain couplet, que les deux filles avaient vraisemblablement oublié. Madonna se retourna vers Vanessa alors que cette dernière faisait de même. Les deux filles étaient plutôt surprise de l'arrivée de cet alien à la perruque rousse. Vanessa prit rapidement Madonna par les épaules tout en brassant celle-ci de l'avant à l'arrière pour lui montrer son étonnement et sa peur.


    Vanessa : OMFG ! IL EST VENUE POUR ... OUEURLE DOMINAICHIONNE !
    Madonna : LES ROUX VONT DOMINER LE MONDE, VOUS IMAGINEZ LA HONTE QUE ÇA VA CRÉÉ DANS BEAUTIIFULLE MODEE MAGASINE !
    Madonna : HIIII ! J'VEUX PAS ME TEINDRE EN ROUSSE MOI ! D:

    C'est sur ses paroles que Mugabe se jetta sur ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tout-puissant


avatar
Médusa Hopper

▬ INSCRIPTION : 26/07/2006
▬ ÂGE : 23

▬ MESSAGES : 47181
▬ LOCALISATION : roaming the world


Feuille de Perso
▬ NOM : HOPPER
▬ CLASSE: Je ne suis pas le cursus scolaire
▬ AMOUREUX(SE) DE : *S'accroche au bras de Len*


MessageSujet: Re: # Le Feu De Camps *   Lun 27 Juil - 12:29

    C'était un soir pendant la saison de l'été. Il ne faisait pas tout à fait noir car il n'était que 20h. Une fille ou alors un garçon? On ne pouvait pas savoir car cette personne était ... DE DOS ! Donc, cette personne gambadait sur le trottoir en route pour on ne sait trop quoi. Celle-ci avait l'air heureuse et pleine de joie quand tout à coup son pied s'accrocha dans une de ces lignes de séparation. Son sourir disparut automatiquement, faisant place à une mine plutôt triste. De nombreuses larmes s'étaient mises à couler : Il avait mal. Son genoux saignait. Il saignait! Vous imaginez! Non mais, il ne pourrait plus jamais se montrer en public avec une telle horreur! Il ne pouvait déjà pas imaginer la réaction des filles à l'école. Oh mon dieu! Il ne pourrait plus se montrer en face s'est évident. Par contre, il arrêta de pleurer. Pourquoi? Une idée venait de lui passer par la tête. Cette idée consistait à se mettre du maquillage sur le genoux pour cacher cette horreur honteuse. Idée horriblement ridicule si vous voulez mon avis, ce garçon est vraiment très féminin ... Mais bel et bien hétérosexuel, car la façon dont le voient ses amies (Il n'a que des amiEs.) lui importe beaucoup.

    Ce garçon se fit sortir de ses pensées par un bruit complètement hystérique. Deux filles étaient maintenant devant lui le regardant avec une telle peur. Les deux filles se tenèrent les mains et étaient plus ou moins collés regardant avec peur le jeune garçon. C'était des jumelles. Celle-ci crièrent de toute leur force.

    Vanessa et Madonna: KYAAAAHHHHHHHH!!!! MUGABE! TU ES COOUVERT DE SANG!
    Mugabe: NON! NE REGARDEZ PAS LES FILLES. Vite la trousse à maquillage ... où est-elle? @@

    Après cette panique, Dady Dady arriva dans son auto Mariokartienne avec une trousse de maquillage. Dady Dady,étant très viril, trainnait toujours une trousse de maquillage avec lui. Alors il apliqua du fon de tein sur la blessures mais... HORREUR! Il ne restait pas de rouge a lèvres pour dessiner un coeur a côté de l'écorchure! Alors il regarda dans la direction de Madona et Vanessa, toute les deux occupée a jouer a "Dam Dam Déo". Il ne restait qu'un dernier espoir, la maison de Basil-Octave!

    Basil-Octave était en effet un ourson qu'on avait misérablement croisé avec un porc, mais qui avait soutiré de cette étrange transformation une intelligence supérieure à un être humain. En revanche, il était d'une laideur à toute épreuve et donc usait et abusait de maquillage pour ne pas effrayer ceux qui le rencontraient. Non seulement, avec son intelligence, il saurait quoi faire, mais en plus, si jamais il n'avait pas d'idée, il aurait sûrement du rouge à lèvres à leur prêter. Or, lorsque Dady Dady et Mugabe sonnèrent à la porte de Basil-Octave, ils croisèrent the Grim Reaper, qui passait par là pour trancher la gorge de l'ours-porc : c'était le jour programmé pour sa mort. Il n'arrivait d'ailleurs pas seul, mais était accompagné par nul autre que Bwendon Anechnye d'origine du Zimbabwe. Il s'était relié au The Grim Reaper pour l'aider à tuer les gens à leur date de mort inscrite dans un carnet rose fluo. Justement, Bwendon sortit celui-ci puis l'ouvrit et avec un crayon barra le nom de Basil-Octave. Ouais, Bwendon ayant peur de tuer était devenu le secrétaire de The Grim Reaper et notait tout dans se petit carnet qui était en plus recouvert d'une senteur de fraise.

    Bwendon: Nous avwons wéussit notwe misshion. Passwons au swuivant.
    The Grim Reaper: Allons-y.

    C'est alors que Bwendon et The Grim Reaper disparèrent dans une grande fumée. Après un instant, il restait plus que Mugabe, Dady Dady, le corps de Basil-Octave et la tête de celui-ci. Qu'est-ce qu'ils allèrent faire maintenant?

    Mugabe: Non! C'est horrible notre dernière chance!
    Dady Dady: Il me reste un plan de secours. Nous devons sauter à la corde à danser pour écorcher ton autre genoux!!!!

    Comme tout le monde sait que Dady Dady est très viril, on aurait tendance à croire ses salades, mais actuellement, ce fut plus incroyable. De la gorge du jeune Mugabe venait d'émaner un cri désespéré, un cri provenant du fond de son âme. Il jeta un coups d'oeil furtif au corps du pauvre Basil-Octave, ce pauvre petit était maintenant enfoncé dans un bloc de plastic, comme avant ... Comme avant, quand on riait de lui ... Son âme devait maintenant avoir rejoins l'Outre-Monde, il avait sûrement déjà navigué sur le Styx, tout comme Iris l'avait fait pour y puiser son eau, par ordre de Zeus lui-même, roi des Dieux. Bien sûr, tout cela n'est que légende, sauf pour l'histoire de ce pauvre Basil-Octave. Son âme regrettée avait quitté son corps de Ours-Porc bloqué dans un morceau de plastoch' pour traverser le Styx, et abandonner ce monde et ses amis.

    Mugabe: Mais ... Je ne sais pas nager!
    Dady Dady: Pas besoin de savoir nager. Il faut ...

    Mugabe:
    Je ne sais pas sauter! Dans mon pays, le saut est formellement interdit ! la preuve c'est que le sport nationnal c'est la course en sac de patates en rampant !

    Dady Dady était embêter. Son plan tombait à l'eau si Mugabe ne pouvait pas s'écorcher son deuxième genoux... Il regarda vers les jumelles qui dansaient la macaréna, puis regarda de nouveau vers la maison de Basil-Octave, quand il vi sortir une nuée de mini-Basil-Octave. C'était rigolo car les mini-Basil-Octave se cassaient la figure que dois-ton faire contre les mini-Basil-Octave ? On va les jeter à la mer ! Et c'est alors que Mugabe cria cela haut et fort sans se soucier de briser les timpans à qui que ce soit. Cependant, Daddy daddy "poka" l'épaule de celui-ci et fit un signe de tête disant « Non » d'un air tristounnet.

    Daddy Daddy : Tu prends tes fantasmes pour des réalités ... Désolé Mugabe mais il n'y a pas de mer ici !

    On pouvait apercevoir les mini-Basil-Octave qui s'approchaient, ils étaient prêts à attaquer. C'est alors que Vanessa et Madonna intervenèrent pour finalement déposer une radio au sol. Mais que pouvaient-elles bien vouloir faire avec cette radio? Elles l'allumèrent et commençèrent à chanter sur un air de musique très à la mode.

    Vanessa:Never gonna give you up
    Madonna: Never gonna let you down
    Vanessa: Never gonna run around and desert you
    Madonna: Never gonna let you cry
    Vanessa: Never gonna say goodbye
    Madonna: Never gonna tell a lie and hurt you~

    Les mini-Basil-Octave se tenèrent par la main et commencèrent à dancer en rond, quand tout à coup, un alien arriva et fit comme elles. Il s'était mit à danser autour des deux filles, passant par dessus un comptoir imaginaire, et s'était mit à chanter le prochain couplet, que les deux filles avaient vraisemblablement oublié. Madonna se retourna vers Vanessa alors que cette dernière faisait de même. Les deux filles étaient plutôt surprise de l'arrivée de cet alien à la perruque rousse. Vanessa prit rapidement Madonna par les épaules tout en brassant celle-ci de l'avant à l'arrière pour lui montrer son étonnement et sa peur.

    Vanessa : OMFG ! IL EST VENUE POUR ... OUEURLE DOMINAICHIONNE !
    Madonna : LES ROUX VONT DOMINER LE MONDE, VOUS IMAGINEZ LA HONTE QUE ÇA VA CRÉÉ DANS BEAUTIIFULLE MODEE MAGASINE !
    Madonna : HIIII ! J'VEUX PAS ME TEINDRE EN ROUSSE MOI ! D:

    C'est sur ses paroles que Mugabe se jetta sur le pauvre alien, qui ne comprenait rien à tous ça. Il avait sortit de la teinture de ses poches, et il avait bien l'intention de s'en servir !!! Mais horreur ... Quand il avait poussé l'alien par terre, sa perruque rousse était tombée. Madonna et Vanessa regardaient cette scène, confuses, mais rassurées que cet alien ne soit pas un vrai roux ... Que leur serait-il arrivé si il l'était, hein ? Heureusement qu'il n'était pas roux. Mugabe ...

さ迷い続けた暗闇の中 、手を伸ばしても指の隙間からすり抜けて


One day they woke me up so I could live forever
It's such a shame the same will never happen to you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/2bitcosplay
Lycéen


avatar
St-Kyky

▬ INSCRIPTION : 02/11/2008
▬ ÂGE : 25

▬ MESSAGES : 360
▬ LOCALISATION : À gauche. Non, l'autre gauche!


Feuille de Perso
▬ NOM : Yuki Takeda
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : Personne


MessageSujet: Re: # Le Feu De Camps *   Lun 27 Juil - 20:36

    C'était un soir pendant la saison de l'été. Il ne faisait pas tout à fait noir car il n'était que 20h. Une fille ou alors un garçon? On ne pouvait pas savoir car cette personne était ... DE DOS ! Donc, cette personne gambadait sur le trottoir en route pour on ne sait trop quoi. Celle-ci avait l'air heureuse et pleine de joie quand tout à coup son pied s'accrocha dans une de ces lignes de séparation. Son sourir disparut automatiquement, faisant place à une mine plutôt triste. De nombreuses larmes s'étaient mises à couler : Il avait mal. Son genoux saignait. Il saignait! Vous imaginez! Non mais, il ne pourrait plus jamais se montrer en public avec une telle horreur! Il ne pouvait déjà pas imaginer la réaction des filles à l'école. Oh mon dieu! Il ne pourrait plus se montrer en face s'est évident. Par contre, il arrêta de pleurer. Pourquoi? Une idée venait de lui passer par la tête. Cette idée consistait à se mettre du maquillage sur le genoux pour cacher cette horreur honteuse. Idée horriblement ridicule si vous voulez mon avis, ce garçon est vraiment très féminin ... Mais bel et bien hétérosexuel, car la façon dont le voient ses amies (Il n'a que des amiEs.) lui importe beaucoup.

    Ce garçon se fit sortir de ses pensées par un bruit complètement hystérique. Deux filles étaient maintenant devant lui le regardant avec une telle peur. Les deux filles se tenèrent les mains et étaient plus ou moins collés regardant avec peur le jeune garçon. C'était des jumelles. Celle-ci crièrent de toute leur force.

    Vanessa et Madonna: KYAAAAHHHHHHHH!!!! MUGABE! TU ES COOUVERT DE SANG!
    Mugabe:
    NON! NE REGARDEZ PAS LES FILLES. Vite la trousse à maquillage ... où est-elle? @@

    Après cette panique, Dady Dady arriva dans son auto Mariokartienne avec une trousse de maquillage. Dady Dady,étant très viril, trainnait toujours une trousse de maquillage avec lui. Alors il apliqua du fon de tein sur la blessures mais... HORREUR! Il ne restait pas de rouge a lèvres pour dessiner un coeur a côté de l'écorchure! Alors il regarda dans la direction de Madona et Vanessa, toute les deux occupée a jouer a "Dam Dam Déo". Il ne restait qu'un dernier espoir, la maison de Basil-Octave!

    Basil-Octave était en effet un ourson qu'on avait misérablement croisé avec un porc, mais qui avait soutiré de cette étrange transformation une intelligence supérieure à un être humain. En revanche, il était d'une laideur à toute épreuve et donc usait et abusait de maquillage pour ne pas effrayer ceux qui le rencontraient. Non seulement, avec son intelligence, il saurait quoi faire, mais en plus, si jamais il n'avait pas d'idée, il aurait sûrement du rouge à lèvres à leur prêter. Or, lorsque Dady Dady et Mugabe sonnèrent à la porte de Basil-Octave, ils croisèrent the Grim Reaper, qui passait par là pour trancher la gorge de l'ours-porc : c'était le jour programmé pour sa mort. Il n'arrivait d'ailleurs pas seul, mais était accompagné par nul autre que Bwendon Anechnye d'origine du Zimbabwe. Il s'était relié au The Grim Reaper pour l'aider à tuer les gens à leur date de mort inscrite dans un carnet rose fluo. Justement, Bwendon sortit celui-ci puis l'ouvrit et avec un crayon barra le nom de Basil-Octave. Ouais, Bwendon ayant peur de tuer était devenu le secrétaire de The Grim Reaper et notait tout dans se petit carnet qui était en plus recouvert d'une senteur de fraise.

    Bwendon: Nous avwons wéussit notwe misshion. Passwons au swuivant.
    The Grim Reaper: Allons-y.

    C'est alors que Bwendon et The Grim Reaper disparèrent dans une grande fumée. Après un instant, il restait plus que Mugabe, Dady Dady, le corps de Basil-Octave et la tête de celui-ci. Qu'est-ce qu'ils allèrent faire maintenant?

    Mugabe: Non! C'est horrible notre dernière chance!
    Dady Dady: Il me reste un plan de secours. Nous devons sauter à la corde à danser pour écorcher ton autre genoux!!!!

    Comme tout le monde sait que Dady Dady est très viril, on aurait tendance à croire ses salades, mais actuellement, ce fut plus incroyable. De la gorge du jeune Mugabe venait d'émaner un cri désespéré, un cri provenant du fond de son âme. Il jeta un coups d'oeil furtif au corps du pauvre Basil-Octave, ce pauvre petit était maintenant enfoncé dans un bloc de plastic, comme avant ... Comme avant, quand on riait de lui ... Son âme devait maintenant avoir rejoins l'Outre-Monde, il avait sûrement déjà navigué sur le Styx, tout comme Iris l'avait fait pour y puiser son eau, par ordre de Zeus lui-même, roi des Dieux. Bien sûr, tout cela n'est que légende, sauf pour l'histoire de ce pauvre Basil-Octave. Son âme regrettée avait quitté son corps de Ours-Porc bloqué dans un morceau de plastoch' pour traverser le Styx, et abandonner ce monde et ses amis.

    Mugabe: Mais ... Je ne sais pas nager!
    Dady Dady: Pas besoin de savoir nager. Il faut ...

    Mugabe:
    Je ne sais pas sauter! Dans mon pays, le saut est formellement interdit ! la preuve c'est que le sport nationnal c'est la course en sac de patates en rampant !

    Dady Dady était embêter. Son plan tombait à l'eau si Mugabe ne pouvait pas s'écorcher son deuxième genoux... Il regarda vers les jumelles qui dansaient la macaréna, puis regarda de nouveau vers la maison de Basil-Octave, quand il vi sortir une nuée de mini-Basil-Octave. C'était rigolo car les mini-Basil-Octave se cassaient la figure que dois-ton faire contre les mini-Basil-Octave ? On va les jeter à la mer ! Et c'est alors que Mugabe cria cela haut et fort sans se soucier de briser les timpans à qui que ce soit. Cependant, Daddy daddy "poka" l'épaule de celui-ci et fit un signe de tête disant « Non » d'un air tristounnet.

    Daddy Daddy : Tu prends tes fantasmes pour des réalités ... Désolé Mugabe mais il n'y a pas de mer ici !

    On pouvait apercevoir les mini-Basil-Octave qui s'approchaient, ils étaient prêts à attaquer. C'est alors que Vanessa et Madonna intervenèrent pour finalement déposer une radio au sol. Mais que pouvaient-elles bien vouloir faire avec cette radio? Elles l'allumèrent et commençèrent à chanter sur un air de musique très à la mode.

    Vanessa:Never gonna give you up
    Madonna: Never gonna let you down
    Vanessa: Never gonna run around and desert you
    Madonna: Never gonna let you cry
    Vanessa: Never gonna say goodbye
    Madonna: Never gonna tell a lie and hurt you~

    Les mini-Basil-Octave se tenèrent par la main et commencèrent à dancer en rond, quand tout à coup, un alien arriva et fit comme elles. Il s'était mit à danser autour des deux filles, passant par dessus un comptoir imaginaire, et s'était mit à chanter le prochain couplet, que les deux filles avaient vraisemblablement oublié. Madonna se retourna vers Vanessa alors que cette dernière faisait de même. Les deux filles étaient plutôt surprise de l'arrivée de cet alien à la perruque rousse. Vanessa prit rapidement Madonna par les épaules tout en brassant celle-ci de l'avant à l'arrière pour lui montrer son étonnement et sa peur.

    Vanessa : OMFG ! IL EST VENUE POUR ... OUEURLE DOMINAICHIONNE !
    Madonna : LES ROUX VONT DOMINER LE MONDE, VOUS IMAGINEZ LA HONTE QUE ÇA VA CRÉÉ DANS BEAUTIIFULLE MODEE MAGASINE !
    Madonna : HIIII ! J'VEUX PAS ME TEINDRE EN ROUSSE MOI ! D:

    C'est sur ses paroles que Mugabe se jetta sur le pauvre alien, qui ne comprenait rien à tous ça. Il avait sortit de la teinture de ses poches, et il avait bien l'intention de s'en servir !!! Mais horreur ... Quand il avait poussé l'alien par terre, sa perruque rousse était tombée. Madonna et Vanessa regardaient cette scène, confuses, mais rassurées que cet alien ne soit pas un vrai roux ... Que leur serait-il arrivé si il l'était, hein ? Heureusement qu'il n'était pas roux. Mugaberamassa la perruque et en prit une bouchée. Elle avait un gout de citron épicé. Mugabe n'aimait pas la perruque et la donna à Daddy Daddy, qui s'empressa de la mettre dans son livre qu'il venait de sortir de sa poche. Sur ce livre, on pouvait lire ''Hair Note''. Mugabe lui demanda ce que cela voulait dire. Daddy Daddy lui répondit...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tout-puissant


avatar
Médusa Hopper

▬ INSCRIPTION : 26/07/2006
▬ ÂGE : 23

▬ MESSAGES : 47181
▬ LOCALISATION : roaming the world


Feuille de Perso
▬ NOM : HOPPER
▬ CLASSE: Je ne suis pas le cursus scolaire
▬ AMOUREUX(SE) DE : *S'accroche au bras de Len*


MessageSujet: Re: # Le Feu De Camps *   Dim 9 Aoû - 12:20

    C'était un soir pendant la saison de l'été. Il ne faisait pas tout à fait noir car il n'était que 20h. Une fille ou alors un garçon? On ne pouvait pas savoir car cette personne était ... DE DOS ! Donc, cette personne gambadait sur le trottoir en route pour on ne sait trop quoi. Celle-ci avait l'air heureuse et pleine de joie quand tout à coup son pied s'accrocha dans une de ces lignes de séparation. Son sourir disparut automatiquement, faisant place à une mine plutôt triste. De nombreuses larmes s'étaient mises à couler : Il avait mal. Son genoux saignait. Il saignait! Vous imaginez! Non mais, il ne pourrait plus jamais se montrer en public avec une telle horreur! Il ne pouvait déjà pas imaginer la réaction des filles à l'école. Oh mon dieu! Il ne pourrait plus se montrer en face s'est évident. Par contre, il arrêta de pleurer. Pourquoi? Une idée venait de lui passer par la tête. Cette idée consistait à se mettre du maquillage sur le genoux pour cacher cette horreur honteuse. Idée horriblement ridicule si vous voulez mon avis, ce garçon est vraiment très féminin ... Mais bel et bien hétérosexuel, car la façon dont le voient ses amies (Il n'a que des amiEs.) lui importe beaucoup.

    Ce garçon se fit sortir de ses pensées par un bruit complètement hystérique. Deux filles étaient maintenant devant lui le regardant avec une telle peur. Les deux filles se tenèrent les mains et étaient plus ou moins collés regardant avec peur le jeune garçon. C'était des jumelles. Celle-ci crièrent de toute leur force.

    Vanessa et Madonna: KYAAAAHHHHHHHH!!!! MUGABE! TU ES COOUVERT DE SANG!
    Mugabe:
    NON! NE REGARDEZ PAS LES FILLES. Vite la trousse à maquillage ... où est-elle? @@

    Après cette panique, Dady Dady arriva dans son auto Mariokartienne avec une trousse de maquillage. Dady Dady,étant très viril, trainnait toujours une trousse de maquillage avec lui. Alors il apliqua du fon de tein sur la blessures mais... HORREUR! Il ne restait pas de rouge a lèvres pour dessiner un coeur a côté de l'écorchure! Alors il regarda dans la direction de Madona et Vanessa, toute les deux occupée a jouer a "Dam Dam Déo". Il ne restait qu'un dernier espoir, la maison de Basil-Octave!

    Basil-Octave était en effet un ourson qu'on avait misérablement croisé avec un porc, mais qui avait soutiré de cette étrange transformation une intelligence supérieure à un être humain. En revanche, il était d'une laideur à toute épreuve et donc usait et abusait de maquillage pour ne pas effrayer ceux qui le rencontraient. Non seulement, avec son intelligence, il saurait quoi faire, mais en plus, si jamais il n'avait pas d'idée, il aurait sûrement du rouge à lèvres à leur prêter. Or, lorsque Dady Dady et Mugabe sonnèrent à la porte de Basil-Octave, ils croisèrent the Grim Reaper, qui passait par là pour trancher la gorge de l'ours-porc : c'était le jour programmé pour sa mort. Il n'arrivait d'ailleurs pas seul, mais était accompagné par nul autre que Bwendon Anechnye d'origine du Zimbabwe. Il s'était relié au The Grim Reaper pour l'aider à tuer les gens à leur date de mort inscrite dans un carnet rose fluo. Justement, Bwendon sortit celui-ci puis l'ouvrit et avec un crayon barra le nom de Basil-Octave. Ouais, Bwendon ayant peur de tuer était devenu le secrétaire de The Grim Reaper et notait tout dans se petit carnet qui était en plus recouvert d'une senteur de fraise.

    Bwendon: Nous avwons wéussit notwe misshion. Passwons au swuivant.
    The Grim Reaper: Allons-y.

    C'est alors que Bwendon et The Grim Reaper disparèrent dans une grande fumée. Après un instant, il restait plus que Mugabe, Dady Dady, le corps de Basil-Octave et la tête de celui-ci. Qu'est-ce qu'ils allèrent faire maintenant?

    Mugabe: Non! C'est horrible notre dernière chance!
    Dady Dady: Il me reste un plan de secours. Nous devons sauter à la corde à danser pour écorcher ton autre genoux!!!!

    Comme tout le monde sait que Dady Dady est très viril, on aurait tendance à croire ses salades, mais actuellement, ce fut plus incroyable. De la gorge du jeune Mugabe venait d'émaner un cri désespéré, un cri provenant du fond de son âme. Il jeta un coups d'oeil furtif au corps du pauvre Basil-Octave, ce pauvre petit était maintenant enfoncé dans un bloc de plastic, comme avant ... Comme avant, quand on riait de lui ... Son âme devait maintenant avoir rejoins l'Outre-Monde, il avait sûrement déjà navigué sur le Styx, tout comme Iris l'avait fait pour y puiser son eau, par ordre de Zeus lui-même, roi des Dieux. Bien sûr, tout cela n'est que légende, sauf pour l'histoire de ce pauvre Basil-Octave. Son âme regrettée avait quitté son corps de Ours-Porc bloqué dans un morceau de plastoch' pour traverser le Styx, et abandonner ce monde et ses amis.

    Mugabe: Mais ... Je ne sais pas nager!
    Dady Dady: Pas besoin de savoir nager. Il faut ...

    Mugabe:
    Je ne sais pas sauter! Dans mon pays, le saut est formellement interdit ! la preuve c'est que le sport nationnal c'est la course en sac de patates en rampant !

    Dady Dady était embêter. Son plan tombait à l'eau si Mugabe ne pouvait pas s'écorcher son deuxième genoux... Il regarda vers les jumelles qui dansaient la macaréna, puis regarda de nouveau vers la maison de Basil-Octave, quand il vi sortir une nuée de mini-Basil-Octave. C'était rigolo car les mini-Basil-Octave se cassaient la figure que dois-ton faire contre les mini-Basil-Octave ? On va les jeter à la mer ! Et c'est alors que Mugabe cria cela haut et fort sans se soucier de briser les timpans à qui que ce soit. Cependant, Daddy daddy "poka" l'épaule de celui-ci et fit un signe de tête disant « Non » d'un air tristounnet.

    Daddy Daddy : Tu prends tes fantasmes pour des réalités ... Désolé Mugabe mais il n'y a pas de mer ici !

    On pouvait apercevoir les mini-Basil-Octave qui s'approchaient, ils étaient prêts à attaquer. C'est alors que Vanessa et Madonna intervenèrent pour finalement déposer une radio au sol. Mais que pouvaient-elles bien vouloir faire avec cette radio? Elles l'allumèrent et commençèrent à chanter sur un air de musique très à la mode.

    Vanessa:Never gonna give you up
    Madonna: Never gonna let you down
    Vanessa: Never gonna run around and desert you
    Madonna: Never gonna let you cry
    Vanessa: Never gonna say goodbye
    Madonna: Never gonna tell a lie and hurt you~

    Les mini-Basil-Octave se tenèrent par la main et commencèrent à dancer en rond, quand tout à coup, un alien arriva et fit comme elles. Il s'était mit à danser autour des deux filles, passant par dessus un comptoir imaginaire, et s'était mit à chanter le prochain couplet, que les deux filles avaient vraisemblablement oublié. Madonna se retourna vers Vanessa alors que cette dernière faisait de même. Les deux filles étaient plutôt surprise de l'arrivée de cet alien à la perruque rousse. Vanessa prit rapidement Madonna par les épaules tout en brassant celle-ci de l'avant à l'arrière pour lui montrer son étonnement et sa peur.

    Vanessa : OMFG ! IL EST VENUE POUR ... OUEURLE DOMINAICHIONNE !
    Madonna : LES ROUX VONT DOMINER LE MONDE, VOUS IMAGINEZ LA HONTE QUE ÇA VA CRÉÉ DANS BEAUTIIFULLE MODEE MAGASINE !
    Madonna : HIIII ! J'VEUX PAS ME TEINDRE EN ROUSSE MOI ! D:

    C'est sur ses paroles que Mugabe se jetta sur le pauvre alien, qui ne comprenait rien à tous ça. Il avait sortit de la teinture de ses poches, et il avait bien l'intention de s'en servir !!! Mais horreur ... Quand il avait poussé l'alien par terre, sa perruque rousse était tombée. Madonna et Vanessa regardaient cette scène, confuses, mais rassurées que cet alien ne soit pas un vrai roux ... Que leur serait-il arrivé si il l'était, hein ? Heureusement qu'il n'était pas roux. Mugabe ramassa la perruque et en prit une bouchée. Elle avait un gout de citron épicé. Mugabe n'aimait pas la perruque et la donna à Daddy Daddy, qui s'empressa de la mettre dans son livre qu'il venait de sortir de sa poche. Sur ce livre, on pouvait lire ''Hair Note''. Mugabe lui demanda ce que cela voulait dire. Daddy Daddy lui répondit qu'il faisait une collection de cheveux en tout genre, et qu'il les gardait dans ce livre magique. Ce livre était capable de contenir beaucoup de cheveux. Daddy Daddy en avait déjà une trentaine. C'est à ce moment que Mugabe lui demanda comment il pouvait obtenir tant de cheveux sans les couper directement sur quelqu'un. Daddy Daddy lui répondit :



さ迷い続けた暗闇の中 、手を伸ばしても指の隙間からすり抜けて


One day they woke me up so I could live forever
It's such a shame the same will never happen to you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/2bitcosplay
▬ INSCRIPTION : 31/01/2008
▬ MESSAGES : 2603
▬ LOCALISATION : Lost in blue.


Feuille de Perso
▬ NOM : Takahashi Yumiko
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE :


MessageSujet: Re: # Le Feu De Camps *   Lun 10 Aoû - 11:16

    C'était un soir pendant la saison de l'été. Il ne faisait pas tout à fait noir car il n'était que 20h. Une fille ou alors un garçon? On ne pouvait pas savoir car cette personne était ... DE DOS ! Donc, cette personne gambadait sur le trottoir en route pour on ne sait trop quoi. Celle-ci avait l'air heureuse et pleine de joie quand tout à coup son pied s'accrocha dans une de ces lignes de séparation. Son sourir disparut automatiquement, faisant place à une mine plutôt triste. De nombreuses larmes s'étaient mises à couler : Il avait mal. Son genoux saignait. Il saignait! Vous imaginez! Non mais, il ne pourrait plus jamais se montrer en public avec une telle horreur! Il ne pouvait déjà pas imaginer la réaction des filles à l'école. Oh mon dieu! Il ne pourrait plus se montrer en face s'est évident. Par contre, il arrêta de pleurer. Pourquoi? Une idée venait de lui passer par la tête. Cette idée consistait à se mettre du maquillage sur le genoux pour cacher cette horreur honteuse. Idée horriblement ridicule si vous voulez mon avis, ce garçon est vraiment très féminin ... Mais bel et bien hétérosexuel, car la façon dont le voient ses amies (Il n'a que des amiEs.) lui importe beaucoup.

    Ce garçon se fit sortir de ses pensées par un bruit complètement hystérique. Deux filles étaient maintenant devant lui le regardant avec une telle peur. Les deux filles se tenèrent les mains et étaient plus ou moins collés regardant avec peur le jeune garçon. C'était des jumelles. Celle-ci crièrent de toute leur force.

    Vanessa et Madonna: KYAAAAHHHHHHHH!!!! MUGABE! TU ES COOUVERT DE SANG!

    Mugabe:
    NON! NE REGARDEZ PAS LES FILLES. Vite la trousse à maquillage ... où est-elle? @@

    Après cette panique, Dady Dady arriva dans son auto Mariokartienne avec une trousse de maquillage. Dady Dady,étant très viril, trainnait toujours une trousse de maquillage avec lui. Alors il apliqua du fon de tein sur la blessures mais... HORREUR! Il ne restait pas de rouge a lèvres pour dessiner un coeur a côté de l'écorchure! Alors il regarda dans la direction de Madona et Vanessa, toute les deux occupée a jouer a "Dam Dam Déo". Il ne restait qu'un dernier espoir, la maison de Basil-Octave!

    Basil-Octave était en effet un ourson qu'on avait misérablement croisé avec un porc, mais qui avait soutiré de cette étrange transformation une intelligence supérieure à un être humain. En revanche, il était d'une laideur à toute épreuve et donc usait et abusait de maquillage pour ne pas effrayer ceux qui le rencontraient. Non seulement, avec son intelligence, il saurait quoi faire, mais en plus, si jamais il n'avait pas d'idée, il aurait sûrement du rouge à lèvres à leur prêter. Or, lorsque Dady Dady et Mugabe sonnèrent à la porte de Basil-Octave, ils croisèrent the Grim Reaper, qui passait par là pour trancher la gorge de l'ours-porc : c'était le jour programmé pour sa mort. Il n'arrivait d'ailleurs pas seul, mais était accompagné par nul autre que Bwendon Anechnye d'origine du Zimbabwe. Il s'était relié au The Grim Reaper pour l'aider à tuer les gens à leur date de mort inscrite dans un carnet rose fluo. Justement, Bwendon sortit celui-ci puis l'ouvrit et avec un crayon barra le nom de Basil-Octave. Ouais, Bwendon ayant peur de tuer était devenu le secrétaire de The Grim Reaper et notait tout dans se petit carnet qui était en plus recouvert d'une senteur de fraise.

    Bwendon: Nous avwons wéussit notwe misshion. Passwons au swuivant.
    The Grim Reaper: Allons-y.

    C'est alors que Bwendon et The Grim Reaper disparèrent dans une grande fumée. Après un instant, il restait plus que Mugabe, Dady Dady, le corps de Basil-Octave et la tête de celui-ci. Qu'est-ce qu'ils allèrent faire maintenant?

    Mugabe: Non! C'est horrible notre dernière chance!
    Dady Dady: Il me reste un plan de secours. Nous devons sauter à la corde à danser pour écorcher ton autre genoux!!!!

    Comme tout le monde sait que Dady Dady est très viril, on aurait tendance à croire ses salades, mais actuellement, ce fut plus incroyable. De la gorge du jeune Mugabe venait d'émaner un cri désespéré, un cri provenant du fond de son âme. Il jeta un coups d'oeil furtif au corps du pauvre Basil-Octave, ce pauvre petit était maintenant enfoncé dans un bloc de plastic, comme avant ... Comme avant, quand on riait de lui ... Son âme devait maintenant avoir rejoins l'Outre-Monde, il avait sûrement déjà navigué sur le Styx, tout comme Iris l'avait fait pour y puiser son eau, par ordre de Zeus lui-même, roi des Dieux. Bien sûr, tout cela n'est que légende, sauf pour l'histoire de ce pauvre Basil-Octave. Son âme regrettée avait quitté son corps de Ours-Porc bloqué dans un morceau de plastoch' pour traverser le Styx, et abandonner ce monde et ses amis.

    Mugabe: Mais ... Je ne sais pas nager!
    Dady Dady: Pas besoin de savoir nager. Il faut ...

    Mugabe:
    Je ne sais pas sauter! Dans mon pays, le saut est formellement interdit ! la preuve c'est que le sport nationnal c'est la course en sac de patates en rampant !

    Dady Dady était embêter. Son plan tombait à l'eau si Mugabe ne pouvait pas s'écorcher son deuxième genoux... Il regarda vers les jumelles qui dansaient la macaréna, puis regarda de nouveau vers la maison de Basil-Octave, quand il vi sortir une nuée de mini-Basil-Octave. C'était rigolo car les mini-Basil-Octave se cassaient la figure que dois-ton faire contre les mini-Basil-Octave ? On va les jeter à la mer ! Et c'est alors que Mugabe cria cela haut et fort sans se soucier de briser les timpans à qui que ce soit. Cependant, Daddy daddy "poka" l'épaule de celui-ci et fit un signe de tête disant « Non » d'un air tristounnet.

    Daddy Daddy : Tu prends tes fantasmes pour des réalités ... Désolé Mugabe mais il n'y a pas de mer ici !

    On pouvait apercevoir les mini-Basil-Octave qui s'approchaient, ils étaient prêts à attaquer. C'est alors que Vanessa et Madonna intervenèrent pour finalement déposer une radio au sol. Mais que pouvaient-elles bien vouloir faire avec cette radio? Elles l'allumèrent et commençèrent à chanter sur un air de musique très à la mode.

    Vanessa:Never gonna give you up
    Madonna: Never gonna let you down
    Vanessa: Never gonna run around and desert you
    Madonna: Never gonna let you cry
    Vanessa: Never gonna say goodbye
    Madonna: Never gonna tell a lie and hurt you~

    Les mini-Basil-Octave se tenèrent par la main et commencèrent à dancer en rond, quand tout à coup, un alien arriva et fit comme elles. Il s'était mit à danser autour des deux filles, passant par dessus un comptoir imaginaire, et s'était mit à chanter le prochain couplet, que les deux filles avaient vraisemblablement oublié. Madonna se retourna vers Vanessa alors que cette dernière faisait de même. Les deux filles étaient plutôt surprise de l'arrivée de cet alien à la perruque rousse. Vanessa prit rapidement Madonna par les épaules tout en brassant celle-ci de l'avant à l'arrière pour lui montrer son étonnement et sa peur.

    Vanessa : OMFG ! IL EST VENUE POUR ... OUEURLE DOMINAICHIONNE !
    Madonna : LES ROUX VONT DOMINER LE MONDE, VOUS IMAGINEZ LA HONTE QUE ÇA VA CRÉÉ DANS BEAUTIIFULLE MODEE MAGASINE !
    Madonna : HIIII ! J'VEUX PAS ME TEINDRE EN ROUSSE MOI ! D:

    C'est sur ses paroles que Mugabe se jetta sur le pauvre alien, qui ne comprenait rien à tous ça. Il avait sortit de la teinture de ses poches, et il avait bien l'intention de s'en servir !!! Mais horreur ... Quand il avait poussé l'alien par terre, sa perruque rousse était tombée. Madonna et Vanessa regardaient cette scène, confuses, mais rassurées que cet alien ne soit pas un vrai roux ... Que leur serait-il arrivé si il l'était, hein ? Heureusement qu'il n'était pas roux. Mugabe ramassa la perruque et en prit une bouchée. Elle avait un gout de citron épicé. Mugabe n'aimait pas la perruque et la donna à Daddy Daddy, qui s'empressa de la mettre dans son livre qu'il venait de sortir de sa poche. Sur ce livre, on pouvait lire ''Hair Note''. Mugabe lui demanda ce que cela voulait dire. Daddy Daddy lui répondit qu'il faisait une collection de cheveux en tout genre, et qu'il les gardait dans ce livre magique. Ce livre était capable de contenir beaucoup de cheveux. Daddy Daddy en avait déjà une trentaine. C'est à ce moment que Mugabe lui demanda comment il pouvait obtenir tant de cheveux sans les couper directement sur quelqu'un. Daddy Daddy lui répondit :


    Daddy Daddy : C'EST GRÂCE À LA FORCE DE SITHLORD ! Un magicien réputé pour être un grand coiffeur ! Autrement dit, à chaque nouvelle tendance de cheveux, il envoit un alien chevelu sur Terre et grâce aux supers pouvoirs de SITHLORD, je peux capturer ceux-ci sans problème et sans couper rien de personne ! MAAAGIIIE !

    Daddy Daddy avait expliquer tout ça tout en faisant quelques pas de danse. Daddy Daddy étant très viril avait vêtu un tutu rose avant et dansait tout en parlant, le ballet. C'était très beau. Du côté de Mugabe, celui-ci restait avec un point d'interrogation en pleine face. Il n'avait rien compris. Pendant cette incompréhension, l'alien prononça un code secret qui ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: # Le Feu De Camps *   

Revenir en haut Aller en bas
 

# Le Feu De Camps *

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAHORA LIVE!? :: En dehors du jeu... :: Espace membres :: Petits Jeux-
Sauter vers: