MAHORA LIVE!?


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Il pleut, il mouille. C'est la ~ GEKO ! [PV Caroe et Leaty]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
▬ INSCRIPTION : 11/04/2008
▬ ÂGE : 26

▬ MESSAGES : 90


Feuille de Perso
▬ NOM : Pringles Coralie.
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : Va chier ~


MessageSujet: Il pleut, il mouille. C'est la ~ GEKO ! [PV Caroe et Leaty]   Mer 10 Sep - 13:51

Dimanche après midi. En France, je déteste ce jour. C'est ennuyeux, et je trouve jamais rien à faire vu que je finis toujours par me faire engueuler par ma mère qui dit que je passe soit-disant trop de temps devant internet. Elle veut toujours que je fasse autre chose comme sortir dehors. Le truc super quoi. Encore que ... Quand j'ai un bon livre ou manga entre les mains, ça peut aller. Bref. De toute façon ici elle n'était pas là pour surveiller si je no-lifais où non. Mais ayant appris qu'un bus partait tous les dimanches de l'île de Mahora jusqu'à la plage la plus proche , je me décidai à faire quelque chose de mon Après-Midi. Oui, moi je choisissais de faire quelque chose de ma vie dans une école où je connaissais personne, et j'y allais dans un BUS scolaire. Je ne sais pas pour quelle raison exactement, mais je HAIS par dessus tout les bus scolaires. Sans doute parce que ça pue le vieux et qu'en France, j'entendais toutes les conversations des Poufs de mon quartier ricannant sur leurs soit-disant amis. les De toute façon, le temps était à moitié couvert, donc il y aurait pas grand-monde avec un peu de chance. C'est d'ailleurs pour ça que j'avais décidé de m'y rendre. Au pire, j'aurais quelque chose à raconter à mes amis restés en France si seulement la Wifi marchait sur mon ordinateur portable que j'avais embarqué avec moi. C'était la seule chose avec Bambou, mon I-Pod et ma PSP que j'étais OBLIGEE d'emmener. Sinon, j'allais piquer une crise de pas no-lifage et d'ennui. Pourquoi je met Bambou au milieu de produits électroniques me diriez-vous ? Ben ... Je sais pas moi même. XDD Mais il est trop cute pour le laisser à la maison. D'ailleurs, il m'avait bien compliqué la vie à l'aéroport avec tous ses papiers de vaccins et compagnie, mais bon. IL était avec moi. Enfin, en ce moment, il était dans un espèce de Parc réservé aux animaux et surveillé par des spécialistes. C'est cool, il pouvait gambader comme il voulait. MAGGLE. Mon ordi, lui était resté dans ma chambre, installé confortablement sur mon lit.

Rentrant donc dans le bus encore vide, je m'assis vers le milieu. J'aime bien le milieu. C'est discret, et c'est pas chahuté comme le fond, et on a pas ceux de devant parlant trop fort. Allumant mon I-Pod, je mis une chanson d'Eths qui s'accordait assez bien à mon humeur du jour et au temps. Espérons qu'une fois là bas il y aurait une éclaircie. De toute façon éclaircie ou non, j'avais l'intention de me baigner. Tant pis de ce que pouvaient penser les autres. De toute façon, avec ce temps, je pense pas qu'ils seraient beaucoup. Attendant cinq bonnes minutes, je finis par me mettre à penser que je serai la seule paumée à vouloir partir à la plage, mais je vis deux filles arriver pour rentrer dans le bus, presque en même temps. YAY ! Enfin d'autres que la pluie dérange pas. ~ Les regardant rapidement tandis qu'elles montaient dans le bus, en faisant attention de pas paraitre trop indiscrète, je remarquais qu'elles n'étaient pas Japonaises. Etait-ce des Européennes elles aussi ? Ou bien des Américaines ? Des Australiennes ? Je n'en savais encore rien, ne les ayant pas encore entendu parler. Mais ce qui était sûr c'est qu'elles étaient classes. D'ailleurs, je me sentais un peu tâche avec mes cheveux bouclés comme un mouton qui gonflaient comme pas possible à cause de l'averse qui tombait. Mais bref, OSEF. Sachant que durant le trajet, elles n'allaient sans doute pas me parler et que je suis pas trop du genre très sociale à aller vers les autres, j'éteind mon I-Pod pour pouvoir lire tranquillement un manga. Et pas n'importe lequel. Le Tome 14 de Negima. Je l'avais déjà lu évidemment, mais j'avais envie de le relire. Faut dire que c'est tellement classe la T.S de Yue, et le fait qu'il y ait pas Asuna. Dommage qu'on ne voit pas Evangeline par contre. Tiens, d'ailleurs j'avais envie de dessiner Yue pour m'occuper pendant le trajet. Sortant donc un bloc notes et un crayon à papiers, je regardais à droite et à gauche pour vérifier que personne ne regardait dans ma direction pour voir les horreurs et se fouttre de moi, puis commençait à dessiner. =D

Un coup de frein. Le dessin était presque terminé maintenant. Personne n'avait l'air de m'avoir vue et tant mieux. Je le rangeais sans manquer de le chiffoner, tout au fond de mon sac avant de sortir du bus. On était arrivées à la plage. Un petit chemin menant à celle-ci se trouvait juste devant nous, et le chauffeur nous planta là en disant qu'il venait nous récupérer vers six heures 30 et insistant bien trois fois. Il avait peut-être peur de devoir attendre là pendant trois heures, sous prétexte qu'on avait mal compris l'horraire. D'ailleurs, celui-ci nous dévisagea avant de redémarrer. Pauvre type impoli va ! En principe, j'aime bien les chauffeurs de bus, mais lui ... Il nous regardait comme des délurées. Etrangement, j'avais envie d'arriver en retard rien que pour le faire poireauter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hellowcowcow.canalblog.com/
▬ INSCRIPTION : 12/01/2008
▬ ÂGE : 24

▬ MESSAGES : 60
▬ LOCALISATION : *Saute en agitant les bras pour se faire voir*


Feuille de Perso
▬ NOM : Hopper-Rose.
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : J'aime ... J'aime le vendeur de glaces !


MessageSujet: Re: Il pleut, il mouille. C'est la ~ GEKO ! [PV Caroe et Leaty]   Mer 10 Sep - 14:40

Un dimanche après-midi pluvieux ... Y'a rien à faire pendant ces jours là, et pour une fois, j'avais rien à faire devant mon PC. En deux-trois cliques, j'avais ouvert mon logiciel de torrents, et avais librement commencé à exploiter la connexion de l'école pour mes téléchargements personnels. Après tout, je comptais quitter la chambre pour le restant de la journée, donc je me fichais un peu de ce qui se passait pendant ce temps. On s'en fout grave de ce que les gens vont penser, je serai pas là pour qu'ils m'engueulent ... Et puis ... Ah, tiens, je suis déjà partie. Mon MP3 sur les oreilles, fredonnant une petite chanson drôlement démodée, je venais d'empoigner la rampe d'un bus scolaire, puis, tirant sur cette fameuse rampe pour monter dans le bus en me donnant un élan, je venais de mettre le pied sur la dernière marche de l'escalier. Ce simple petit geste pouvait sembler immature de la part de quelqu'un allant au collège, ça devait expliqué pourquoi le chauffeur de la bus avait haussé un sourcil en me voyant entrer, mais ce genre de petite chose m'amusait. Ignorant le regard qu'il m'adressait, j'avais entamé ma marche dans l'allée, puis avait prit place sur un siège isolé. Je m'explique? J'avais sélectionné un banc où il n'y avait personne ni devant, ni derrière, ni sur le même banc. Pour ce qui est des gens de l'autre côté de l'allée, je m'en fichais royalement, c'est pas comme si ils allaient changer de place ... Bref.

Je tiras sur le fil de mon écouteur pour faire sortir mon MP3 de mon T-shirt dans lequel je l'avais laissé tomber volontairement. Lâchant l'écouteur et attrapant ce petit cylindre de couleur bleu métallique alors qu'il allait retomber sur mes genoux j'appuyais quelques fois sur le bouton permettant de changer de chanson, jusqu'à ce que la sélection me plaise. Ce que j'avais sélectionné semblait être du RAP! Ça devait être du Loco Locass, ou autre groupe du genre ... Je ne suis pas très fan de ce genre de truc, mais j'en ai quand même sur mon MP3, ce qui peut sembler assez étrange. Mais de toute façon, les goûts musicaux sont une des rares choses dont je ne discute pas : J'écoute de tout, et fuck si c'est mal vu d'écouter du rap. Bon, ok, j'écoute pas de Tektronik ... D'ailleurs, je sais pas comment ça s'écrit, donc bon. Ce genre de musique sans parole, ou tout simplement sans intérêt, est beaucoup trop énervant pour je puisse le supporter. Supporter du Ricky Martin, du CHER, du Tokio Hotel, ça passe encore, mais lorsqu'on parle de Tektronik, ça commence à me taper littéralement sur les nerfs.

Mon pied bougeait au rythme de la musique, alors que mon regard perdu s'était perdu dans l'immense ciel grisâtre et bourré de nuages de cette journée pas très ensoleillée. C'est peut-être con d'aller à la plage un tel jour, mais je trouve ça marrant la pluie, alors pourquoi pas, hein. Après tout, la pluie résulte de l'évaporation de l'humidité qui existe déjà dans la nature, mais principalement des grands étendus d'eau tel les lacs, voir même la mer. Cette vapeur s'élevant, se refroidissant, forme finalement des nuages, qui, lorsque la condensation devient trop importante pour ce qu'ils peuvent supporter, et pour rester en suspension dans l'atmosphère, laissent tomber les goûtes d'eau trop lourdes, qui provoquent une pluie comme celle qui était présente aujourd'hui. Bien sûr, lorsque la température est beaucoup moins charmante, ce processus pouvait aussi créer de la neige, petite merde blanche qui tombe du ciel et qui tombe sur le toit des automobiles, qu'on déblaye en se gelant le cul dehors ... De la vraie de vraie merde, quoi!

Un coups de frein s'était fait sentir et entendre, puis, la voix du conducteur qui se répétait passait maintenant à travers ma musique. Ennuyant, ça, il gâchait la magnifique musique qu'est Kioku. Cet impoli manquait de respect à Kuwashima-sama! Poussant un léger soupire presque inaudible, qui pourrait être facilement mélangé à l'expiration de l'air qui remplissait précédemment mes poumons, je me leva de mon siège en ajustant mon châle bleu sur mes épaules, puis me dirigea vers la sortie du bus. Avançant de quelques nombreux (Très Français ça) mètres, de manière à laisser les gens sortir et laisser le bus démarrer sans qu'il me percute au passage, je m'arrêta lorsque je jugea que j'étais à une distance raisonnable. Ma tête se leva, puis mon regard se planta sur les nuages. De nombreuses goûtes tombaient sur mes cheveux bruns et légèrement bouclés, c'était amusant à voir, au moins, ça détruisait ces foutus boucles qui se formaient naturellement, Mwahahaha! Oui, je trainais ma brosse à cheveux, George - Nom très merdique d'ailleurs -, quelque part sur moi, mais j'allais pas la sortir à tout les secondes ... Après un moment à fixer le ciel, je continua ma route sur le petit chemin qui se trouvait juste devant moi, lentement, avec un seul écouteur, l'autre pendant au bout de son fil.

さ迷い続けた暗闇の中 、手を伸ばしても指の隙間からすり抜けて
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬ INSCRIPTION : 10/09/2008
▬ MESSAGES : 68
▬ LOCALISATION : Chamber of Secrets.


Feuille de Perso
▬ NOM : SLYTHERIN
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : Pure-Blood.


MessageSujet: Re: Il pleut, il mouille. C'est la ~ GEKO ! [PV Caroe et Leaty]   Mer 17 Sep - 12:10

Un dimanche après-midi comme un autre... Si ce n'est que je m'ennuie comme pas possible. Ouep, j'ai encore trouvé le moyen de casser mon portable. Pas très malin, non ? Ça, je le sais très bien, inutile de me le rappeler. Je suis très gaffeuse et je le sais. Maintenant, c'est moi qui suit prise avec mes problèmes... Alors j'ai décidé d'aller faire un tour à la plage, malgré le temps qui n'est pas spécialement chaud et le ciel qui est plus que encombré par les nombreux nuages gris qui se profilent à l'horizon, portés paresseusement par le vent humide. Il allait probablement pleuvoir à grosses goûtes d'ici peu, mais je m'en fous comme pas possible. De toute façon, si le temps est mauvais, il risque tout simplement d'y avoir beaucoup moins de personnes à la plage. C'est beaucoup mieux comme ça. Je ne suis pas spécialement sociable et je n'ai pas envie de me faire dévisager par des « COOL » qui sont entre amis et qui me pointent du doigt en riant rien que parce que je suis seule. C'est pas de ma faute, à moi, si ma mère a décidé de déménager à l'autre bout du monde et que je ne connais personne... Le pire, c'est que je parle à peine le Japonais. Je vais me retrouver dans une classe d'immigrés... La poisse. Je veux pas retourner à l'école ! Je veux pas ! TTxTT

C'est avec ces idées noires dans la tête que j'embarquai dans un autobus scolaire pour me rendre à la fameuse plage. Je n'avais pas l'air spécialement joyeuse, ce qui me donnait probablement un air de je-m'en-foutisme extrême. C'est alors que, sac-à-dos à l'épaule, je m'installai sur un banc quelconque quelque part entre le milieu et le fond de l'autobus. J'aime pas l'avant... C'est rempli de personnes qui ont le mal des transports et qui dégobillent au moindre nid-de-poule sur la route. Vraiment dégoutant... Même s'ils ne le font pas réellement exprès, quoé. M'enfin... J'enlevai mon sac de sur mes épaules et le déposai à côté de moi, afin de l'ouvrir silencieusement pour ne pas déranger les personnes autours de moi. J'aime pas me faire regarder de travers... C'est agressant. Je sais, je suis une fille bizarre... Mais le monde est bien moins ennuyant lorsqu'on est bien installé dans notre bulle. C'est alors que j'ai sortit de mon sac mon téléphone portable, pour envoyer des messages textes à mes amis qui me manquent terriblement. J'ai rien de mieux à faire ? Exactement. En plus le décalage horaire me fait royalement chier, probablement que je suis tous en train de les déranger en plein cours avec mes messages... DÉTAILS.

C'est alors que les roues de l'autobus crissèrent et que ce dernier s'arrêta brusquement. Je rangeai donc le seul lien qu'il me restait avec mes lointains amis dans mes poches pour le protéger de l'éventuelle pluie qui tomberait d'ici peu, puis je sortie de l'autobus... Sans oublier mon sac, bien évidement. Mais qu'est-ce qu'il contenait ? Rien de vraiment intéressant. Mon carnet de dessins, un sandwich, de quoi m'acheter quelque chose à boire... Plutôt vide. Pratique quand même. Une fois à l'extérieur, je pris l'éternel élastique à cheveux que je traine toujours à mon poignet et je commençai a me faire une queue de cheval. Je n'aime pas trop avoir les cheveux qui me retombent sur les épaules, lorsque la température est humide. Ça me donne chaud inutilement, à la longueur qu'ils ont. Heureusement pour eux qu'ils sont roux, sinon je les aurais rasés depuis longtemps, tellement c'est compliqué de s'en occupé tous les matins pour qu'ils soient beaux. Maintenant que c'était fait, je me dirigeai vers la plage d'un pas nonchalant, un peu perdue. Je portais déjà mon maillot deux pièces noir sauf mes vêtements, alors je n'avais pas besoin d'aller me changer. Ahh, il pleut, maintenant. Saleté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬ INSCRIPTION : 11/04/2008
▬ ÂGE : 26

▬ MESSAGES : 90


Feuille de Perso
▬ NOM : Pringles Coralie.
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : Va chier ~


MessageSujet: Re: Il pleut, il mouille. C'est la ~ GEKO ! [PV Caroe et Leaty]   Lun 3 Nov - 21:33

Avançant en silence sur le chemin menant en direction de la plage, je remarquai que la plupart des gens étant montés dans le bus venaient de rebrousser chemin et se rendaient en direction de la sorte de rue piétonne se trouvant juste avant la plage. Ils avaient sans doute peur de finir mouillés ou de salir leurs vêtements derniers cris achetés chez l'équivalent de H&M ou Jennyfer version Japon. Les gens sont tellement idiots par moments. M'arrêtant pour ramasser mon parapluie couleur lilas dans mon sac, je remarquai que nous n'étions que trois personnes à se diriger vers la plage. A savoir moi, et les deux autres filles qui n'étaient pas Japonaises et que j'avais vues monter dans le bus une vingtaine de minutes plus tôt. Une brise marine se fit sentir accompagnée du bruit des vagues et de quelques mouettes passant par là. La plage n'était pas loin. Le sable mouillé se collait sur mes chaussures et sur mon pantalon légèrement déchiré au bout que j'avais mis pour l'occasion. Pas envie de me prendre la tête à mettre mes plus beaux habits pour aller me baigner et me promener sous la pluie. Toute façon avec ce temps personne n'était là pour voir, et même si ça devait arriver, je n'en avait strictement rien à faire. Arrivant donc sur la plage principale, je trouvais un coin sec où j'étendis une grande serviette de plage pour m'asseoir. Sortant ensuite un vieux parasol, je le plantai dans le sable afin d'avoir un espace où garder mes affaires au sec. Heureusement j'avais déjà mon maillot noir, deux pièces et avec des sortes de fleurs, sur moi et je n'eus qu'à enlever mon T-Shirt et mon Jean qui finirent en roulés boule au fond de mon sac. J'allais quand même pas m'ennuyer à les plier pour les déplier une fois sortie de l'eau quand même. Histoire de ne pas avoir toutes mes affaires trempes, je posai mon I-Pod dans la poche du devant de mon sac, là où se trouvait déjà un manga, deux élastiques, mon portable et une brosse à cheveux. Bref. Rien de très important.

*Huw ... Temps pourri. ~ Au moins c'est calme et tranquille pour se baigner*

Laissant mes affaires comme elles étaient sur la plage et sous le parasol inutile, j'avançais d'un pas vif en direction de l'eau. Hors de question de rester assise sous mon parasol délavé sous prétexte que j'avais pas envie de me tremper. De toute façon, je l'étais déjà à moitié par la pluie. Une fois arrivé à la limite de l'eau, je mis un pied ... puis deux dans l'eau, tout en restant debout à regarder la mer, et à laisser les vaguelettes me chatouiller les pieds. La pluie avait beau m'avoir trempé, l'eau restait quand même assez fraiche comparé à celle-ci. Sans vraiment me poser de questions, je plongeais d'un coup dans l'eau. ~ A ma grande surprise, elle n'était pas si froide que ça une fois qu'on y était dedans. Nageant un peu sans pour autant aller trop loin, je m'habituais à la température de l'eau. La pluie continuait de tomber quand à elle, mais ça ne me dérangeait pas. Si elle n'avait pas été là, la plage aurait été bourrée de monde, et j'aurais finit par me cogner contre des touristes tous les 10 mètres. L'horreur quoi. Au lieu de ça, juste ces deux filles qui s'étaient elles aussi mises en maillot. Comptaient-elles aussi se baigner ? Bah, après tout elles ne me dérangeaient pas tant qu'elles ne venaient pas m'éclabousser.

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hellowcowcow.canalblog.com/
▬ INSCRIPTION : 12/01/2008
▬ ÂGE : 24

▬ MESSAGES : 60
▬ LOCALISATION : *Saute en agitant les bras pour se faire voir*


Feuille de Perso
▬ NOM : Hopper-Rose.
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : J'aime ... J'aime le vendeur de glaces !


MessageSujet: Re: Il pleut, il mouille. C'est la ~ GEKO ! [PV Caroe et Leaty]   Mer 19 Nov - 14:43

- ... Je m'ennuie déjà.

« Je m'ennuie ». Oui, « Je m'ennuie », c'était tout ce que j'avais trouvé à dire. Appuyée contre un rocher, ma serviette placée sur mes genoux, je laissais la pluie tomber sur moi. Mon regard, fixant l'horizon, était perdu dans l'immense ciel grisâtre. Je donnais presque l'impression de regarder l'océan, mais c'était pas ça ... J'essayais plutôt de voir ce qu'il y avait derrière, mais inutile, je ne pouvais pas le voir. Logique, me direz-vous, et je suis d'accord. Mais je n'y peux rien, j'aime bien faire ce genre de chose, surtout qu'on est pas beaucoup à la plage ... En temps normal, je me fond à la foule, au moins je suis pas la proie des regards. Mais là, vais-je oser aller me baigner ? Qui sait ... Mais de toute façon, c'est pas grave, ma mère n'est pas là pour rire de moi en disant que je devrais pas avoir peur ... 'Ttaku.

Je plaça ma paume devant mon oeil droit. On pu voir la paupière de mon oeil gauche se rabattre plusieurs fois, alors que je regardais toujours l'horizon. Ma paume se déplaça, pour cacher mon oeil gauche. Après un moment à regarder le ciel comme ça, je laissa tomber ma main, qui heurta le sol comme si de rien n'était.

- ... Fu ...

Un soupire. Regarder le ciel, c'est ennuyant. Pourtant, je le fais toujours. Peut-être parce que ça occupe au moins une partie de mon corps. Mes yeux ? Mwais ... De toute façon, c'est pas comme si je pouvais les mettre à Off. Mais je peux toujours m'attendre à ce que quelque chose d'intéressant apparaisse dans le ciel. Un Ovni ? Non, pas vraiment, je crois pas à ce genre de chose ... Mais un nuage amusant, ça peut arriver ... Même si un jour de pluie, je n'y crois pas trop. De toute façon, j'aime la pluie. C'est rafraîchissant, et ça fait fuir les gens. Le plus drôle reste de rire ceux qui ont des PARAPLUIE. C'est tellement drôle à voir, ça me remet le sourire facilement. Un truc si inutile qu'un parapluie est un des meilleurs amis de l'homme. Pourtant, j'en connais certains à qui une bonne douche naturelle ne ferait pas de mal.

Parlant des parapluies, j'en ai pas. J'en ai pas amené, et j'en ai même pas tout simplement. Ce truc est futile, il sert à rien, si ce n'est pas à avoir l'air peureux. La pluie n'a jamais fait fondre qui que ce soit, et c'est sûrement pas aujourd'hui que ça va changer. Du moment que je ne porte pas de vêtements blancs, c'est pas grave ... Et du blanc, dans ma garde-robe ? Ça, Jamais ! Ça se salit trop facilement. Impossible de grimper aux arbres ou de jouer dans la terre sans se salir, et souvent, les gens ont tendance à pointer du doigt en riant lorsqu'ils voient quelqu'un de « sal » ... Pourtant ... Ça peut donner un certain style ...

さ迷い続けた暗闇の中 、手を伸ばしても指の隙間からすり抜けて
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Il pleut, il mouille. C'est la ~ GEKO ! [PV Caroe et Leaty]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Il pleut, il mouille. C'est la ~ GEKO ! [PV Caroe et Leaty]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAHORA LIVE!? :: Ailleurs :: La plage :: La mer-
Sauter vers: