MAHORA LIVE!?


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Livraison à domicile ? [ANSELM]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
▬ INSCRIPTION : 09/08/2008
▬ MESSAGES : 3178
▬ LOCALISATION : Off the Map.


Feuille de Perso
▬ NOM : WINCHESTER
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : We All Want A Happy Ending


MessageSujet: Livraison à domicile ? [ANSELM]   Dim 12 Oct - 17:01

Ah ! C'était tout un après-midi ! Ensoleillé comme tout, sans un seul nuage à l'horizon... N'importe qui en aurait profité pour aller faire un tour ou n'importe quoi d'autre à l'extérieur, mais pas à Mahora. Non... Les élèves étaient tous assis bien sagement à leurs pupitres, recopiant les notes que leurs professeurs écrivaient au tableau, jetant de temps à autres un regard envieux aux personnes qui étaient dehors. Eh bien ! Faith avait fait exception à la règle et avait sécher tout son après-midi, comme elle le fait si souvent. Elle n'avait pas peur des ennuis que ça pourrait engendrer, car l'école n'a aucune « parent » à contacté, du moins, aucun réellement intéressé par ce que la petite peut bien foutre de sa vie. Bref, au moins, elle avait une raison, cette fois. La chimère avait passé la moitié de sa journée à courir ici et là en ville, glanait plusieurs choses dont elle avait besoin. Pour faire quoi ? Bah, un bentō, pardi ! Et pour qui, hein ? La réponse est bien évidente cette fois-ci, hein. C'était pour Anselm... Son copain depuis un moment déjà... Seulement, la créature ne sait pas du tout comment se comporter en couple, alors la pauvre a passé tout l'après-midi à se casser la tête pour rien, tout simplement pour lui faire le meilleur bentō possible, parce que oui, c'était bel et bien son premier. C'était plutôt simplet ce qu'elle avait préparé, par contre : des rouleaux de printemps, des onigiris... Ah, et pas de légumes. Du moins, par en dehors du peu qu'il y avait dans les rouleaux. Tout simplement parce que la brunette DÉTESTE les légumes. Raison stupide, n'est-ce pas ? Elle avait essayer de compenser avec des fruits, des quartiers de pommes coupés en lapins, des morceaux de fromages... Et tout le tralala, quoi. Elle espérait bien s'en tirer... M'enfin, si ça ne lui plait pas, qu'est-ce qu'elle peut bien y faire ? C'est sûre que Fai serait déçue, elle ne peut pas le nier, mais bon. Et puis, trouver le fameux cosplay de He is my Master avait été un vrai calvaire. La brunette avait fait tous les foutus magasins de costumes qu'elle pouvait trouver en ville, car, en effet, c'est très difficile de trouver un costume de maid pour les filles toutes petites comme elle. Bref, elle en avait trouvé un peu avant de partir chez Anselm. Elle n'avait pas prit la peine de se changer avant de partir, elle avait donc fourré le cosplay dans un grand sac et s'était mise à marcher tranquillement vers la ville, quelques temps après l'heure du diner, deux bentō sous le bras.

Ainsi donc, Faith marchait d'un pas léger sur le pavé, le bout de papier avec l'adresse de son professeur entre les doigts. Après y avait jeté un dernier coup d'oeil, elle le fourra dans la poche de son uniforme. Non... Elle ne s'était même pas changée depuis le cours qu'ils avaient eu. Sa coiffure n'avait pas changée non plus. Tant pis, hein. Elle promenait son regard ambre sur les maisons qui longeaient la route. La brunette regardait les chiffres qui défilaient à côté d'elle, jusqu'à ce qu'elle trouve enfin le bon numéro de porte. Enfin... Fai déglutit, puis avança d'un pas mal assuré jusqu'à la porte, puis cogna faiblement après quelques secondes d'hésitation. Bon, c'était fait. Malgré tout, la chimère se défila à la dernière seconde, tournant les talons, mais se résigna avant même d'avoir eu le temps de faire un pas, se retrouvant de nouveau face à face avec la porte. Ce mouvement ne dura qu'une fraction de seconde, et n'importe quel inconnu qui passait l'aurait prise pour une folle qui venait de faire un tour sur elle même. Elle baissa la tête, inspirant profondément, relevant ensuite les yeux, attendant impatiemment qu'il ouvre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬ INSCRIPTION : 09/09/2006
▬ ÂGE : 26

▬ MESSAGES : 20138


Feuille de Perso
▬ NOM : Nashi
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE :


MessageSujet: Re: Livraison à domicile ? [ANSELM]   Sam 18 Oct - 7:34

* Anselm n'est pas un rigolo, il ne vit pas dans un logement minable où dans une luxueuse baraque, non il vit dans un petit appartement qui lui convient très bien, il s'entend bien avec sa concierge, il n'a pas de problème avec ces voisins...D'ailleurs il n'a pas de voisin, pas ou plus. Toujours est il que Anselm vit au 13eme appartement, du 13 immeuble de la rue, un lieu certainement pas choisis par hasard vus ses origines.
Si Anselm attendait les mains croisé, les pieds sur le fauteuil devant lui et la lumière éteinte c'était parce que dans peu de temps allait débarquer une maid à pic-nic. Non Anselm n'avait pas fait appel à une quelconque agence louche proposant des livraisons à domiciles, non mieux que ça, Anselm avait une petite copine. Une petite copine répondant au doux nom de Faith, là seule humaine, non, créature vivante, qui l'intéressé un tant sois peu sur ce monde. Enfin plus qu'un tant sois peu vus qu'il avait l'air plus que impatient que la jeune fille arrive, il avait même fait le ménage, le ménage! C'est dire, il avait viré tout ses bocaux plein de truc bizarre, ses poster de vieux musicos et avait même planqué un ou 2 sac de billet plus ou moins vrais dans un placard. Autant dire qu'il avait fait place net et que tout comme lui l'appart était niquel^^.
Ah! Comment à finit Ayumu et cie après son cours? C'est une autre histoire, en tout cas il c'était grouillé de finir les cours aujourd'hui alors habituellement c'est un plaisir de faire souffrir une bande d'élèves...Bon et maintenant? La sonnerie venait tout juste de retentir que déjà Anselm était en bas de son immeuble, ouvrant la porte à une jeune brunette qui était toujours en uniforme scolaire...Mensonge? XD...Ho! Non, ce sac avec elle, elle compte ce changer chez lui? C'est peut être encore mieux...Et sa laisse la possibilité qu'elle lui demande de l'aide pour le mettre, enfin même si lui aurai plutôt hâte qu'elle l'enlève. Tout ceci bien sûr ne reste que supposition et fantasme, en attendant après avoir ouvert la porte à sa jeune amie et vérifié qu'il n y avait personne aux alentours, Anselm se laissa aller à un baiser, pas un de naze hein, du genre que donne les mecs qui sortent de 5 ans de prisons sans avoir vus de filles. *

Hello^^...Je te montre le chemin?

* Question qui n'attendait bien sûr pas de réponse vus que déjà Anselm ouvrait la marche son bras autours de celui de Faith, la conduisant jusqu'à son appartement puis à l'intérieur. Quand je disait qu'Anselm avait fait place net je n'avait pas tout à fait raison. Il reste encore près de son lit magazines qui trainent ou même des objets insolites comme des briquets étrange, des montre improbable et un tas de vrac métallique qui surchargeait ses bureau, des gouts en décoration qu'on pourrait qualifier de douteux donc.*

Alors?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://donjon-des-mouettes.over-blog.net/
▬ INSCRIPTION : 09/08/2008
▬ MESSAGES : 3178
▬ LOCALISATION : Off the Map.


Feuille de Perso
▬ NOM : WINCHESTER
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : We All Want A Happy Ending


MessageSujet: Re: Livraison à domicile ? [ANSELM]   Sam 18 Oct - 10:18

Faith était aux anges... C'est drôle à dire, non, puisqu'elle sortait avec un démon ? M'enfin... À chaque fois qu'il l'embrassait, elle était contente, mais trop naïve côté sentiments pour comprendre. Elle se laissa donc aller, fermant doucement les yeux, se souciant guerre des personnes qui risqueraient de passer dans la rue à n'importe quel moment. La petite ne pouvait faire autrement, non ? Anselm embrassait bien, même si elle ne faisait que supposer, hein, parce que côté expérience, la chimère n'a que lui. ...Bref, le baiser ne dura pas une éternité : la brunette avait à peine eu le temps d'ouvrir à nouveau les yeux pour voir le visage de son copain et lui adresser un sourire, et le voilà déjà qui l'entrainait par le bras jusqu'à son appartement. Woh... Bras dessus bras dessous ? Ça faisait plutôt couple, ça. Si Fai n'était pas en train de faire son possible pour essayer de marcher au rythme d'Anselm pour ne pas se faire trainer par le bras derrière lui, probablement que ça l'aurait fait rougir tellement elle n'est pas habituée à faire des trucs de ce genre. Ainsi donc, la créature suivait son démon tant bien que mal, essayant de ne pas échapper les bentō... Après tout, elle avait mit tant de temps dessus que ça serait dommage de les perdre d'une manière aussi grotesque... Même si elle avait plutôt peur que ça ne plaise pas à son professeur. Oh là ! Elle ne fait que se rabaisser, celle-là.

Une fois dans l'appartement, Faith analysa rapidement l'endroit du regard. C'était propre, mais sans plus : il y avait quelques trucs étranges qui trainaient par ci, par là. C'est tout. Et bah... La brunette serait une perfectionniste ? Malheureusement, vous vous trompez. Ce n'est pas du tout le cas. Elle hait la perfection, sans pour autant aimer les saletés. La petite a toujours préféré les endroit désordonnés aux endroits impeccables, même si elle n'avait jamais rien vu d'autre que quelques magasins, Mahora et le labo'. Faut avouer que, par contre, elle ne savait pas du tout à quoi s'attendre en allant chez Anselm. Il a tellement un caractère opaque qu'on ne sait jamais trop quoi penser. Bon, hein, c'est comme ça qu'elle l'aime, son grand blond (même si elle est trop bête pour se rendre compte de ce qu'elle ressent =_=) ! Une fois qu'il s'arrêta enfin de marcher, elle se serra un peu plus contre son bras. En guise de réponse à son « Alors ? », la chimère quitta son éternel air impassible pour lui sourire doucement, légèrement embarrassée.

« Bahh, ermhh... Tu peux tenir ça quelques secondes ? Onegai... »

Fai lui tendit les deux bentō, puis désigna la salle de bain du doigt.

« Je vais me changer là... Hum... J'vais me dépêcher... Juste parce qu'un marché est un marché... »

Elle quitta donc son sourire et le bras d'Anselm (à contre-coeur), pour aller se changer vite-fait. C'est sûr que c'était horriblement gênant de se déguiser en maid, mais c'était pour lui, alors... Ça passait de justesse. La brunette enfila donc le tout, puis ressortit quelques minutes plus tard de la salle de bain, après un gros moment d'hésitation. C'est à peu près à ce moment là qu'elle eu envie de s'éclater la tête contre le mur tellement elle avait honte. L'élève regardait à droite, à gauche, et ne s'était même pas éloignée de la porte, comme si elle gardait ses distances pour se sauver si elle se sentait trop bête. Une légère teinte rosée s'était installée sur ses joues qui étaient restées, jusque là, blêmes comme à leur habitude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬ INSCRIPTION : 09/09/2006
▬ ÂGE : 26

▬ MESSAGES : 20138


Feuille de Perso
▬ NOM : Nashi
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE :


MessageSujet: Re: Livraison à domicile ? [ANSELM]   Mar 28 Oct - 3:25

* Dire que Anselm était heureux serai une très mauvaise occasion de ne pas placer ravis. Ravis il l'était, vraiment vraiment vraiment...Je veux dire vous êtes un prof, un professeur tout ce qu'il y a de plus banal...Enfin presque banal, c'est vrais quoi, les prof qui forcent leurs élèves à bosser pour lui sont finalement peu nombreux, ceux qui ne se font pas attraper encore plus. Un prof banale donc, prof banal à qui il arrivait quelque chose de vraiment pas banal... Yep, peu de professeur ont des relations amoureuse avec l'une de leurs élèves, n'empêche que le coté prof-élève et certainement le fantasme le plus répandus au monde et pour Anselm c'était maintenant une réalité... Une belle réalité puisqu'il ce trouvait désormais en face d'une brunette ex-blondinette, hiper mignonne et cosplayé à la "He is my master" de surcroit... Hoho! Je vous raconte même pas le nombre de libidos points que Faith était en train d'engranger, ça plus les bentos et les rougissements...Autant dire que Faith avait au bas mots un bon millier de point pour Anselm, il en aurait était limite paralysé...Paralysie combattu par un fort désir de sauter sur Faith, heureusement que les 2 s'annule presque et laisse à Anselm un comportement grosos modo normal...Enfin, faudrait juste qu'il évite de baver sur le sol hein... D'ailleurs autant vous dire que si Anselm avait aidé Faith à se changer, il ne l'aurait pas laissé sortir de la salle de bain de toute la nuit...
Et donc il était maintenant face à une gamine super-mignonne et aussi super gênée...Hum, que dire dans ce genre de situation? Ah! Éclair de génie, pourquoi ne pas commencer par le bento? Anselm arriva donc derrière la petite, d'une part pour évité qu'elle se sauve et d'autre juste pour l'attraper par ses épaules nues. Il l'à poussât donc gentiment vers la table toujours tout sourire, lui recula sa chaise pour l'assoir et allât se placer en face, le sourire jusqu'au oreille, les bentos sur la table. *

Alors maido-Faith^^, on l'ouvre?

* Et en à peine une phrase Anselm avait déjà commencé à s'imaginer tout ce qu'il pourrai faire avec la jeune fille une fois le repas finis...Ho my gad, rien de tout ça n'est très clean^^. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://donjon-des-mouettes.over-blog.net/
▬ INSCRIPTION : 09/08/2008
▬ MESSAGES : 3178
▬ LOCALISATION : Off the Map.


Feuille de Perso
▬ NOM : WINCHESTER
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : We All Want A Happy Ending


MessageSujet: Re: Livraison à domicile ? [ANSELM]   Mar 28 Oct - 15:59

Inutile de dire que Faith était stressée... Très stressée, même. Elle n'avait aucune idée de quoi dire, ni de comment se comporter. Faut dire qu'être une chimère qui passe son temps seule qui se retrouve du jour au lendemain en couple avec un démon, démon qui, par ailleurs, se trouve être son professeur principal, c'est flippant, oui. Mais le pire là-dedans, c'est qu'elle était maintenant CHEZ LUI, dans SON appartement. Oh, il ne faut pas croire que la brunette n'a pas envie d'être avec lui. Ça serait mentir. Elle en a terriblement envie, mais va savoir si c'est exactement réciproque ou si c'est juste parce qu'il a des envies de lolicon. Peut-être même juste parce qu'il rêvait d'une relation prof/élève. Ah ? Et bah. Le temps qu'elle prit y penser, Anselm s'était déjà glissé derrière elle pour lui prendre les épaules. Le contact la fit frissonner, puisqu'elle ne s'y attendait pas du tout. Normalement, elle aurait été prise d'un haut le coeur si quelqu'un l'avait touchée, mais là, ça ne la dérangeait pas plus que ça... Le seul problème, c'est que ça l'avait limite chatouillée. Cette créature est TRÈS chatouilleuse. Mais ça, c'est vraiment peu pertinent pour le moment... Ainsi donc, Fai retourna machinalement sa tête vers son professeur d'un air surpris, mais se retourna presque aussitôt, tandis que celui-ci l'entrainait (ou plutôt poussait), gentiment vers la table. La petite se laissa donc faire docilement... Bah quoi, les bentō étaient posés sur la table, non ? C'était pas comme si elle avait à être méfiante de quoi que se soit... De toute façon, elle lui fait confiance. Anselm avait tiré sa chaise pour elle... Normalement elle aurait dit merci, mais elle s'était contenté d'ouvrir la bouche, puis de la refermer tout de suite après, totalement figée sur place. Argh ! Qu'est-ce qu'elle se détestait de ne pas savoir quoi dire ni quoi faire ! Ainsi donc, elle fixait la table... Wow. Fascinant.

« Alors maido-Faith^^, on l'ouvre ? »

Oh, my. Là, Faith avait carrément sursauté. Elle releva brusquement la tête, plongeant son regard dans celui d'Anselm. Sauf que, bon, elle le détourna pour se concentrer sur un point dans le vide à sa gauche presque aussitôt, d'un air plus ou moins embarrassé. Juste au moment où elle était en train d'oublier qu'elle était en cosplay, il fallait qu'il le lui rappelle... Un peu plus et elle se sauvait, hein... Bon, ok, elle le dit, mais de là à le faire.

« C'est... Embarrassant... »

Qu'est-ce qui était gênant, au juste ? Sincèrement, TOUT. Le grand sourire qu'il avait jusqu'aux oreilles, la manière dont il la dévisageait lorsqu'elle est sortie de la salle de bain, le cosplay, le bentō, le « Maido-Faith » ... Sans oublier le fait qu'elle soit tout simplement là, assise en face de lui. Ça, c'était le pire. Pourtant, la brunette ne s'en plaignait pas, mais ça pas du tout. Elle était plus que contente... La petite lui adressa donc un léger sourire, puis sortit des baguettes d'un compartiment sur le côté d'une des deux boîtes.

« Bah, c'est pas comme si je l'avais fait pour rien, nee ? Après toi. ~ »

Elle tira la langue et lui fit un clin d'oeil rapide, lui tendant une des deux paires de baguettes. Il faut avouer qu'elle n'avait pas trop hâte de voir comment il allait réagir par rapport à son « bentō ». Quand même, faut avouer qu'un bentō sans légumes... On ne sait jamais comment l'autre va réagir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬ INSCRIPTION : 09/09/2006
▬ ÂGE : 26

▬ MESSAGES : 20138


Feuille de Perso
▬ NOM : Nashi
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE :


MessageSujet: Re: Livraison à domicile ? [ANSELM]   Jeu 30 Oct - 6:55

* Faith n'aurai pas détonné dans un couvent vus sa soudaine passion pour le silence gênée et une passion irrationnelle pour les table en bois non vernis. Remarquons quand même que ce n'est certainement pas Anselm qui lui donnera des lecons. D'une part parce que les humaines silencieuse ont toujours plus à Anselm...Enfin chimère silencieuse^^, d'autre part parce que son ésprit vagabonder d'une pièce à l'autre avec en point commun la présence de Faith et lui avec pas trop trop d'habits...
Mais une seconde! Ne somme nous pas là pour manger? Attend un peu les réponses à tes question avant de partir en vrille mon ami Anselm.
Embarrassant? Mais non, mais non! Enfin si, c'est vrais que tout ça, la parade nuptiale et consœur n'était pas les spécialité du quasi-trentenaire. C'est normal après tout, quand vous avez le pouvoir de dire à quelqu'un quoi penser sans qu'il puisse ou faire le contraire, où est l'intérêt de convaincre? Hooo bien spur vus les limitations et restrictions de son don, Anselm ne peut pas non plus se permettre de le sur-utilisé mais dans le cas présent il l'utilise surtout sur des femmes instrumentalisé qu'il n'a pour la plupart jamais revus, plus jamais. Le voilà donc, avec les moyens du bord propre à chaque créature non-magique, comdamner à draguer de son mieux une gamine qui a la moitié de son age...Age physique hein parce que si pour un humain il se fait déjà une gamine...Alors pour un démons il se fait le spermatozoide de son arrière-arrière-arrière...arrière grand mère au mieux^^".
Bon! Un peu de courage Anselm, les démons n'ont pas toujours des gouts culinaire très simple mais il va falloir se donner à fond pour faire comme si le repas est délicieux s'il s'avère mauvais...Elle à bien dit qu'elle à passé sa vie en labo? Sa cuisine est peut être mauvaise....Une seconde? Et si elle avait empoisonnée son bento? Ouuuuui! Ce ne serait pas la première fois qu'on n'engage une personne sympathique pour le poignarder dans le dos... En même temps elle à l'air sincère et Anselm l'est tout autant, enfin par mesure de sécurité il échangea tout de même les 2 bentos, "tradition démone" qu'il dit.
Boooon...Clin d'oeil et tirage de langue sont surement les gestes pour dire "après toi, mange!" ce qu'Anselm était bien décidé à faire. Il ouvrit le bentos et là.....Surprise! Aucun légumes, une bonne chose assurément, les démons, bien que omnivore on un préférence pour la viande. Il joignit les 2 mains, souris à Faith et dis joyeux: *

Ittadakimasu

* Bien décidé à rendre honneur à Faith et son bento, il attendit que son invité ouvre le siens avant de commencer à manger goulument, trouvant visiblement le repas à son gouts, il profitât même d'un entre 2 bouché pour adresser un sourire à Faith*

Succulent^^.

* Avant de reprendre de plus belle...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://donjon-des-mouettes.over-blog.net/
▬ INSCRIPTION : 09/08/2008
▬ MESSAGES : 3178
▬ LOCALISATION : Off the Map.


Feuille de Perso
▬ NOM : WINCHESTER
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : We All Want A Happy Ending


MessageSujet: Re: Livraison à domicile ? [ANSELM]   Jeu 30 Oct - 18:36

Même si ça ne paraissait pas pour un sous, Faith se détendait peu à peu. Bon, ok, il restait encore un fond de tension dans tout ça, mais c'était tout. L'impression de malaise se dissipait pour laisser place à... La Faith ordinaire. Rien de très spécial. Sauf que, hein, elle n'a pas put s'empêcher de rire un peu lorsque Anselm a échangé les deux bentō. Oh, rien de bien méchant... Sauf qu'un léger sourire sarcastique s'était dessiné sur ses lèvres. La tête penchée sur le côté, la créature « jouait » avec ses baguettes déposées sur la table, du bout des doigts.

« Ohh ! T'as pas à avoir peur de quoi que se soit ! C'est pas empoisonné, quand même. »

La petite marqua une pause, lâchant ses baguettes, puis balança doucement sa tête de droite à gauche, d'un air mi-joyeux, mi-amusé, un peu comme si elle suivait une mélodie. Malgré tout, elle laissa échapper un petit rire embarrassé, puis repris :

« Bah... De toute façon quand on est une chimère qui est un quart vipère, c'est plus facile d'empoisonner les gens en les mordant, non ? ... »

L'intérêt de lui dire ça ? Bah, s'il avait peur qu'elle l'empoisonne, autant lui dire maintenant qu'elle peut le faire tout simplement d'un coup de dent. De toute façon, c'est pas comme si elle avait l'intention de le tuer. Ça serait stupide. Ça lui donnerait plus envie de se pendre qu'autre chose... En plus, la chimère ne s'est jamais servie de ses crocs de cette manière. Elle trouve ça barbare plus qu'autre chose. M'enfin bon, si elle le disait à Anselm, c'était pour lui prouver clairement que si elle avait eu l'intention de s'en servir depuis le début, elle ne lui aurait jamais dit ça, quoé.

...Bref, Fai arrêta de parler un moment, dès qu'elle vu que Anselm avait ouvert son bentō, en fait. Voyant clairement qu'il semblait entendre qu'elle ouvre le sien par pure politesse, elle se pressa de faire de même, puis attendit un moment. Quoi donc ? Bah, juste de voir sa réaction... Faut dire que Faith avait pas trop l'occasion de faire goûter ça cuisine à beaucoup de personnes. À bien y réfléchir, Anselm était bien le premier... On pourrait pratiquement dire qu'elle risquait gros, rien que pour ne pas le perdre. Ainsi donc, son sourire disparu, laissant place à une profonde impatience se lisant dans son regard. C'est sûr qu'elle va être déçue si ça ne lui plait pas, mais qu'est-ce qu'elle peut bien y faire ? Et puis, FUCK. Chaque seconde avait l'air d'une éternité en attendant une réaction. En tout cas, le grand blond n'avait pas recraché sa première bouché et n'avait pas grimacé non plus... C'était déjà ça.

« Succulent^^. »

Oh, là, elle a l'air bête, la brunette. Un grand air surpris c'était maintenant dessiné sur son visage.

« Hontou ? »

Arrêt sur image. Son expression ne changea pas pour un bon moment... Sauf que, après quoi, un grand sourire se dessine sur son visage. Qu'est-ce qu'elle était soulagée ! Horriblement contente, mais soulagée. La petite avait tellement eu peur... M'enfin, là, Anselm mangeait à une vitesse folle et, quand à elle, Fai n'avait même pas encore commencé. Elle prit donc ses baguettes et commença tranquillement à manger, visiblement assez heureuse que ça lui plaise. Faut bien l'avouer, aussitôt qu'elle lui avait proposé le bentō en classe, elle s'était mise à le regretter peu après. Normal. La maid d'un jour à bien trop peu de confiance en elle pour tenter le coup sans s'inquiéter.

Bon, ok, pour la suite, il faut avouer qu'elle a largement manqué de tact. Mais qu'est-ce que vous voulez, si Faith a un truc qui lui trotte dans la tête, elle ne se gène pas pour le dire !

« Nee, nee, est-ce que tu m'as demandé de sortir avec toi juste parce que tu fantasmes sur les relations lolicons entre prof' et élève ? »

Son sourire avait encore une fois disparu, faisant place à l'habituel air impassible. La créature le regardait fixement, même si elle était probablement celle qui se sentait le plus mal à l'aise d'avoir posé cette question là. L'art de foutre un couple en l'air, quoé. Bon, hein, faut dire qu'elle s'attend pas à quelque chose de complet comme réponse, un oui ou un non suffirait amplement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬ INSCRIPTION : 09/09/2006
▬ ÂGE : 26

▬ MESSAGES : 20138


Feuille de Perso
▬ NOM : Nashi
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE :


MessageSujet: Re: Livraison à domicile ? [ANSELM]   Dim 2 Nov - 8:53

* C'est dans ce genre de moment qu'ont est heureux d'être un démon, un démon avec un sens de l'humour de démon, un physique de démon, des cheveux de démon, un sourire de démon et surtout, surtout! Un systéme digestif de démon car là Anselm venait tout simplement d'avaler sa bouché de viande AVEC les baguettes à cause de la surprise peut être un peu forte, même pour lui.
Tout avait pourtant bien commencée non? Anselm s'était montré extrément galant, sympathique... Un vrais gendre idéal quoi. Il avait conduit Faith jusqu'à son appartement sans encombre, c'était retenus de la rejoindre par surprise dans la salle de bain, lui avait tirée sa chaise, la zone la plus "a risque" qu'il ait touché de sa compagne était l'épaule et pour finir il avait même trouvé la cuisine délicieuse... Enfin, faut quand même noté la capacité de Faith à lire dans les pensée puisqu'une fois encore elle avait exactement compris que Anselm pensait au poison, avait répliqué que de toute façon la nature...Enfin, les scientifique l'avait bien fournis niveau matos de guerre et eu l'air visiblement super ravis en s'apercevant que le bento était au gout de son professeur-petit copain-amant secret- lolitophage .

Bref Anselm était content, comme tout les démon content il le montrait à grand renfort de miam et de slurp à l'intention de son repas et de grandiloquents sourires à l'intention de la cuisinière. De là à dire que les démons mangent comme des porc il y a qu'un pas mais des sociologue avisés préfèreront vous dire qu'il aiment à rendre honneurs à un repas qu'ils leurs plait. D'un autre coté, magie démoniaque ou pas, les démons ne salissent jamais leurs vêtements en mangeant, incroyable non? Comment ça on s'en fout? Ah! Vous voulez sans doute savoir où ça à dérapé? A vrais dire il faudrait plus qu'une batterie de test et 2 demi-douzaines (donc 12) de spécialistes pour vous expliqué comment un repas si bien partit comme peut l'être un repas symbole d'une union impossible, comment un bon repas donc, peut partir à ce point en banane en un seul instant. Normalement il y a des signes, si votre petite amie vous fout un coup de genoux dans l'estomac parce que vous avez insulté la dame à coté de vous et qu'il s'agissait être en fait sa mère, vous aurez au moins le mérite d'avoir était prévenus (par un coup de genoux et des insultes) au moins comprendrai vous ce que vous avez fait de mal... Mais dans ce cas là? Je veux dire, à l'insu du narrateur Anselm aurait il balancé une mains baladeuse? Un œil espions dans le décolleté ou sous la jupe de son amie? Aurait clairement annoncé aimé les gamine pré pubère? Il ne me semble pas, toujours est-il que la gamine se posait cette question et que maintenant Anselm se posait la question " Où en est la chirurgie réparatrice de la gorge" , légèrement occupé qu'il était à avalé avec difficulté plat et couverts. Ingurgitation difficile mais réussis, Anselm reprit son souffle, crachat quelque copeau, finit son repas avec les moyens du bord, c'est minime quoi... Les essuya sans piper mots, écartât le Bento d'un geste et se positionna face à son élève, yeux grand ouvert et coude sur la table. *

Aime-moi!

* Un ordre? Oui et non, un ordre comme tout le monde peut en donner, pas un de ceux qu'Anselm emploi habituellement pour obtenir tout ce qu'il veut, juste une phrase toute bête sans la moindre once de magie dedans. Laissant le silence ce faire, il reprit un peu après, montrant avec 2 doigts de sa main droite, ses 2 yeux toujours d'un beau vert brillant. *

Si c'était le cas tu n'aurai même pas eu le choix^^, je te l'aurai ordonné et on ne serait certainement pas en train de manger en ce moment même nee?

* Hoooo bien sûr il y a des façon plus classe que ça de rassurer une personne, et même si la phrase avait était dit avec toute la douceurs d'une fourure de tigre cachant...Un tigre, il n'empêche que c'était là une manière purement démoniaque d'expliquer pourquoi un tel est faux, pas de mot gentil, juste une preuve que la dernière phrase que vous venez de dire est sotte... Par contre la plupart des démons ne se serait pas ensuite levée et avant même que vous ayez eu le temps de dire ouf, se trouvez à l'extrémité de la table où vous êtes, à seulement 2 centimètres de votre visage pour finalement vous roulez une pelle qui aurez recouvert un cerceuil du premier coups, le genre de pelle qui vous déblaye un jardin de toute la neige en une seule fois...Non, la plupart des démons ne l'auraient pas fait...Mais Anselm si... Et après un instant qui parrut des heures : *

Convaincut? : D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://donjon-des-mouettes.over-blog.net/
▬ INSCRIPTION : 09/08/2008
▬ MESSAGES : 3178
▬ LOCALISATION : Off the Map.


Feuille de Perso
▬ NOM : WINCHESTER
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : We All Want A Happy Ending


MessageSujet: Re: Livraison à domicile ? [ANSELM]   Dim 2 Nov - 19:25

Faith se sentit incroyablement idiote, tout d'un coup... Surtout lorsque Anselm goba carrément ses baguettes avec sa prochaine bouchée tellement il était surpris... Voir choqué ? Faut avouez que la question de la brunette n'était pas vraiment intelligente... Après tout, d'où elle sortait ça, hein ? À bien y réfléchir, elle avait fait cette déduction toute seule, non ? Bon, ok, avec ce qu'il fait faire en permanence à sa classe et les rumeurs qui circulent sur lui, c'est un peu normal. Et puis quoi encore ? Qu'est-ce qu'elle se sentait bête. Il n'avait rien fait de mal jusqu'à maintenant... M'enfin, si on ne compte pas le fait qu'il s'est servit de ses élèves de sexe féminin pour attirer de la clientèle dans un cosplay café plutôt louche et qu'il en avait suspendu deux autres dans le vide le cours suivant. Détails. La chimère détourna donc nerveusement le regard, jusqu'à ce qu'il écarte subitement son bentō du bras pour la regarder dans les yeux. Il avait encore une fois posé ses yeux d'un vert à en couper le souffle sur elle. Encore une fois elle n'avait pas été capable de poser les yeux ailleurs que dans les siens. Fai deviendrais pratiquement prévisible ? Non... C'est juste qu'elle ADORE ses yeux...

« Aime-moi ! »

Quoi ? Hein ? C'était quoi ça ? Un ordre ? Mais pourtant, il devrait bien savoir qu'il n'a pas besoin de l'ordonner pour que Faith l'ai-- *La narratrice se prend des briques dans la gueule*. En tout cas, la petite ne bougeait plus d'un pouce et regardait le démon, sans un mot.

« Si c'était le cas tu n'aurais même pas eu le choix^^, je te l'aurai ordonné et on ne serait certainement pas en train de manger en ce moment même nee ? »

Gros sous-entendu de la grosseur d'un hippopotame, à en faire dresser les cheveux des tsundere sur leurs têtes ? Pourtant, ça ne choqua même pas Faith. Non... Pas une seule trace de colère sur son visage, ni rien. Rien que du soulagement... Et un grand sourire ? Oh, parce qu'en effet, elle était vraiment contente de ce qu'elle venait d'entendre. ...Pas pour la dernière phrase à caractère sexuel, mais pour le fait que Anselm venait d'avouer plus ou moins clairement que ce n'était pas pour une raison puérile qu'il avait demandé à la créature de sortir avec lui... Rohh, sans oublier que, à la plus grande surprise de l'élève, le ton du grand blond était incroyablement doux comparé à d'habitude. Ça le rendait que plus mignon... Au goût de Faith, ça va de soit, parce que les sourires de requins ne plaisent pas à tout le monde. Non mais, quand même, il faut quand même avouer que les grands blonds aux yeux verts comme lui, ça court pas les coins de rue, et ça ne le rendait que plus unique. En tout cas, la « maid » était littéralement en train de fondre sur place.

Ah ? Tiens. Le voilà qui se levait... Et qui s'approchait de Faith. Va savoir ce qu'il avait derrière la tête. Ça, en tout cas, elle le sut bien assez tôt. Dès l'instant où son visage se retrouva à deux centimètres du sien, pour être plus précis. Oh ! Mais ça ne s'arrêtait pas là, non. Il s'approchait dangereusement... Et la créature restait là, figée sur sa chaise, toujours sans rien dire, jusqu'à ce qu'elle se fasse tout simplement rouler une galoche. Tout une galoche, hein ! Pas un petit bisou de rien du tout, mais un vrai baiser qui démontrait clairement que Anselm ne sortait pas avec elle juste parce qu'elle est son élève. En tout cas, c'était plus que ce à quoi elle s'attendait... Après tout, elle se serait contenter d'un non. Par contre, elle se plaignait pas, hein ! Sauf que, après un moment, fallait bien que ça se finisse... Et voilà maintenant que le démon regardait la chimère, souriant.

« Convaincue ? : D »

Un léger sourire apparu au coin des lèvres de Faith, pour ensuite disparaître aussitôt. Ainsi donc, la petite se leva pour se retrouver debout en face d'Anselm. Les yeux baissés, elle se contenta de passer doucement son index sur le torse du blond, pour ensuite décrire un petit mouvement circulaire du doigt d'un air gêné. Elle se sentait particulièrement stupide d'avoir douter de lui, maintenant. Vraiment, mais VRAIMENT stupide... Mais surtout désolée. La petite posa donc tranquillement ses mains sur les côtes de son professeur, puis posa son front contre lui.

« Désolée... Question stupide. »

Après deux ou trois secondes d'hésitation, elle passa tranquillement ses bras autours de lui, le serrant tendrement dans ses bras. Elle poussa un long soupire fatigué, car oui, c'était crevant de passer son après-midi a préparer un bentō à quelqu'un sans n'avoir aucune espèce idée de ses goûts culinaires. Et non, hein ! Fai ne pouvait même pas essayer de goûter à quoi que se soit pour savoir si le goût était supportable, car la pauvre ne savait même pas à quoi de la nourriture « normale » d'un point de vue humain ressemblait. Et puis, la bouffe humaine, c'est dégueulasse... Alors...

Le but de la question ? Et bah, c'était tout simplement qu'elle se demandait si tout ça était peut-être un peu trop beau pour elle.

« Ah, et puis... T'as pas besoin de me donner l'ordre de t'aimer... Puisque je t'aime déjà... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬ INSCRIPTION : 09/09/2006
▬ ÂGE : 26

▬ MESSAGES : 20138


Feuille de Perso
▬ NOM : Nashi
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE :


MessageSujet: Re: Livraison à domicile ? [ANSELM]   Dim 9 Nov - 11:48

« Désolée... Question stupide. »

* Les démons ont sa de particulier qu'ils n'ont pas besoin d'entendre quelqu'un baver ses problème pour savoir qu'il en à. La première raison est qu'ils sont le plus souvent la cause des dit problèmes, la deuxième raison c'est que paradoxalement à leurs mépris profond des sentiments humains, enfin parlons plutôt d'indifférence profonde et méchante, les démons sont pour la plupart apathique. Il ressentent sensiblement la douleurs, les doutes et les sentiments des autres à plus ou moins grandes échelles, ça n'a rien à voir avec un don de naissance où la télépathie, c'est plutôt une histoire d'aura avec telle ou telle odeur. Encore un truc de démon qui semblera dégueulasse aux humains, cette bande d'intolérant rose chair... Tout ça pour dire, hormis pas grande chose et gagné quelque lignes vous l'aurez compris, que Anselm avait sentit les excuses avant même qu'elle ne pointent le bouts de leurs museaux.
Au final Faith était mignonne, autant dans sa manie de douter de tout, sa naïveté quoi, que dans ses gestes. Faire front-front c'est rigolo, être serré dans les bras c'est à la fois plaisant et gênant. On ne sert pas dans ses bras n'importe qui, loin de là. Les gens qu'on sert dans nos bras sont des gens à qui l'on tient. Dans le cas présent ce n'était pas un câlin de base, le genre que font les amis avant une séparation d'une semaine, encore moins un câlin sur le ton de la plaisanterie. C'était le genre de câlin qui ont cruellement fait défaut à Anselm et à sa petite amie, le genre de câlin naïf, plein de bonne intention et spontané que se font 2 être amoureux l'un de l'autre. Le genre de câlin que ne fait pas souvent Anselm parce que c'est certainement pas pour avoir les mains dans le dos d'une jeune fille qu'il prend possession de son esprit, le genre de câlin que ne fait pas non plus souvent Faith parce que visiblement les docteurs n'étaient pas des gentils gens.
Alors? Tout ça pour ça? Une sur-exploitation du mot "câlin" que nous remplacerons désormais pas "plopage" pour évité les taxe, tout ça pour faire quelque lignes de plus? Nop, une utilisation abusive du mot dans le seul but d'introduire une phrase choc, celle-ci en l'occurrence: *

« Ah, et puis... T'as pas besoin de me donner l'ordre de t'aimer... Puisque je t'aime déjà... »

* Une autres des caractéristiques des démons c'est qu'on leurs dit généralement pas qu'on à envie de leurs faire des bisoux, enfin du moins quand vous n'êtes pas une succube. Les démons sont encore moins habitué à l'amitié que les pire asociaux et humain et surtout...Il ne sont pas habitué à l'amour. Vous imaginez un peu le choc de Anselm? La surprise de s'entendre dire qu'il est réellement aimé et ceux sans même faire appel à une manipulation quelconque?
Non Anselm n'en à pas l'habitude mais surtout ce dont il n'avait pas l'habitude c'est entendre ce bruit:

"....."

Vous ne l'avez surement pas entendus et c'est tout à fait normal, mais autant vous dire que ce bruit, cet unique battement à retentit dans les oreille de Anselm avec autant de vacarme que celui provoqué par une bande d'éléphanteau découvrant soudainement que la taille de leurs pattes est mal adaptées aux magasins de porcelaines. Un battement de cœurs, quelqu'un avait fendus l'iceberg, donné un coup de burin dans la caillasse et voila que Anselm se mettait à voir Faith comme il ne l'avait encore jamais vraiment vus... Car pour la première fois ce n'était pas à travers les yeux d'un démon qu'il voyait la petite mais à travers ceux d'un être humain. Bien sûr n'allai surtout pas croire que le requin est devenus un dauphin, non. C'est juste que pour la première fois il voyait Faith non pas avec ses yeux mais avec son cœur... Et ça pour un démon c'est effrayant, effrayant ais pas autant que ce que ressentait en ce moment même Anselm: Une parfaite indifférence face à cette peur nouvelle, juste une envie, l'envie de dire ça, de faire ça....*

Moi aussi Faith...Moi aussi je t'aime.

* Un mot qui dans la bouche sonner faux comme sonne faux un miaulement dans la bouche d'un loups, il n'empêche que Anselm y mettait le ton, le regard doux enflammé par une lueur de passion... Enfin le genre de lueur qui sonne comme un glas pour certaine qualification propre au filles à sacrifié si vous voyez ce que je veux dire.
Et c'est comme attiré par un aimant invisible que les lèvres de Anselm rejoignirent celle de Faith tout comme sa mains droite qui passat sous.... Les genoux de Faith et son bras gauche derrière ses épaules pour la porter. Une drole d'image que celle de ce prof portant son élève tout en lui montrant mieux qu'avec des mots qu'il l'aime. Leurs premier vrais baiser d'amoureux alors. *

[Haha! Pas du RP badass ça? : D
Pour la suite je te laisse voir si on continue le RP ou si on stop là ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://donjon-des-mouettes.over-blog.net/
▬ INSCRIPTION : 09/08/2008
▬ MESSAGES : 3178
▬ LOCALISATION : Off the Map.


Feuille de Perso
▬ NOM : WINCHESTER
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : We All Want A Happy Ending


MessageSujet: Re: Livraison à domicile ? [ANSELM]   Dim 9 Nov - 18:33

[J'vais essayer d'en finir, tiens. Si tu postes quelque chose, ça sera bel et bien un message de fin. ;D Mais ça serait apprécié que tu précises si t'as l'intention de le faire ou pas. Je sais, j'suis bizarre. XDD En tout cas, perso', j'vais attendre une réponse de Dharc dans la forêt avant de commencer l'autre RP... Pour voir à quel point Faith sera traumatisée. XD]

D'où est-ce que Faith sortait, avec ses « je t'aime » ? Est-ce qu'elle sait ce que c'est de l'amour ? Est-ce qu'elle est seulement capable d'aimer ? Bon... Ce n'étaient pas le plus important à ce moment là. Non, en fait, LA question, c'était tout autre chose... Est-ce que Faith aime Anselm ? Ça serait mentir de répondre que non... Mais est-ce qu'elle l'aime d'amour ? Probablement... Elle l'aime beaucoup ? Infiniment. Pourtant, elle avait lancé ça spontanément... Est-ce qu'elle le pensait vraiment ? Plus que tout au monde. Alors, pourquoi est-ce qu'elle se cassait la tête avec toutes ses questions ? Fallait profiter du moment présent... Après tout, la brunette n'était-elle pas en train de serrer le grand blond dans ses bras frêles ? Il ne l'avait pas encore repoussée. C'est un bon ou un mauvais signe ? Qu'est-ce qu'elle en sait ! Elle a beau avoir quinze ans et être plutôt intelligente, elle reste aussi naïve qu'un enfant de huit ans côté sentiments et tout le blabla... Non, encore là, un enfant humain normal sait déjà ce qu'est l'amour à cet âge là. Ou il croit savoir. Fai, elle, elle n'a jamais eu aucune espèce idée d'à quoi ça pouvait bien ressembler, même pas un aperçu. La plupart des gamins savent tout ça. Pas elle. La seule chose dont elle était certaine à ce moment précis, c'était qu'elle n'avait pas envie d'être nul part ailleurs qu'ici, serrant Anselm contre elle, la tête appuyée contre sa poitrine... Bon, ok, je suis un peu trop généreuse. La petite ne lui arrive qu'un peu en pas de la poitrine. Appelons donc cela le torse, tiens.

Un instant ? Qu'est-ce qu'elle venait d'entendre ? Non, non... Pas le battement normal du coeur d'Anselm... Un espèce de coup plus fort que les autres... Un « bo-boum » bien audible pour quelqu'un qui a l'oreille collée contre toi. C'était un détail bien insignifiant, mais ça avait eu le don de faire paniquer la chimère inutilement. Il était surpris ? Il allait la repousser ? Il allait la flanquer à la porte subitement ? Quelque chose dans le genre ? Elle s'affole vraiment pour rien, celle-là.

« Moi aussi Faith... Moi aussi je t'aime. »

À peine avait-elle eu le temps de relever les yeux, et déjà il avait posé ses lèvres sur les siennes. Je crois que ça serait vraiment inutile de préciser que ça faisait bizarre... Non, TRÈS bizarre d'entendre ces mots sortir de la bouche d'Anselm. Bon, ok, il faut avouer que c'était tout aussi inattendu de les entendre de la part de Faith, mais faut croire qu'aucun d'eux n'avait l'habitude de le dire, ni de se le faire dire, vu l'effet de surprise que ça avait eu sur eux... Mais ça fut encore pire pour la chimère, puisque son professeur ne s'était pas contenté de l'embrasser, mais celui-ci l'avait prise dans ses bras. Non... Pas dans le sens câlin. Dans le vrai sens du terme. Il la portait... Carrément. Faut dire que la créature était un vrai poids plume... Ça ne devait pas vraiment être difficile de la prendre, comme ça. Mais... Va savoir pourquoi, elle se sentait bien, comme ça, dans ses bras... Les seuls contacts physiques qu'elle a eu au labo', c'était lorsqu'on la prenait par la peau du cou comme un chiot pour l'amener ailleurs ou lorsqu'on la prenait brusquement par le poignet pour lui planter une quelconque aiguille dans le bras pour lui injecter un truc, faire une prise de sang, etc. Des gestes loin d'être doux, donc. Là, c'était différent et elle en était terriblement heureuse.

M'enfin, bref. Lorsque le baiser prit fin, le teint de la créature prit presque instantanément une teinte rouge pivoine. Pourquoi est-ce qu'on se rend compte à quel point la situation était embarrassante seulement APRÈS l'avoir vécue ? Oh, ça serait stupide de dire que Fai n'était pas gênée, car ça serait plus que mentir. Décidément pas vraiment habituée à ce genre de situation, l'élève se dégagea doucement des bras de son professeur pour ensuite se laisser tomber tranquillement sur ses pieds. La petite pencha la tête vers l'avant, recouvrant par la même occasion ses yeux ambres d'une épaisse couche de cheveux. Elle défroissa rapidement la jupe de son cosplay de maid du revers de la main, puis releva la tête vers Anselm, les yeux cachés par plusieurs mèches de cheveux bruns.

« E-Eto... Je crois que je vais rentrer au foyer, moi, sinon j'vais avoir des ennuis... M'enfin... »

Sur ce, la brunette alla récupérer ses affaires dans la salle de bain, les fourrant dans le grand sac dans lequel son cosplay était lorsqu'elle est arrivée chez lui. Elle ne se changeait pas avant de partir ? Quel intérêt ? Bon... N'allez pas croire qu'elle allait partir comme ça, sans dire au revoir à Anselm... Non, en fait, avant de partir, Fai s'était glissée derrière lui pour lui faire un câlin.

« Jaa ne ! ~ »

Ainsi donc, la créature le lâcha quelque secondes après, lui adressant un léger sourire, puis repartis en enfer... C'est-à-dire à l'école... Je crois que je n'avais pas besoin de la préciser, hein.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Livraison à domicile ? [ANSELM]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Livraison à domicile ? [ANSELM]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAHORA LIVE!? :: Ailleurs :: Ville-
Sauter vers: