MAHORA LIVE!?


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Tama-chap/1] Alors comme ça... (Mina, Miman, libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tout-puissant


avatar
Satsuki Yotsuba

▬ INSCRIPTION : 11/07/2006
▬ ÂGE : 25

▬ MESSAGES : 55144
▬ LOCALISATION : Dans un endroit que j'aime.


Feuille de Perso
▬ NOM : Satsuki Yotsuba
▬ CLASSE: 2A
▬ AMOUREUX(SE) DE : Watashi wa koko ga harimasu kara...^^


MessageSujet: [Tama-chap/1] Alors comme ça... (Mina, Miman, libre)   Lun 22 Déc - 8:40

Non, je ne vais pas dire que là où il était, assis quelque part sur l'une des pelouses du campus, assez pour se mouiller le cul et pas trop pour ruiner les parterres, Tamao faisait le bilan de sa vie à Mahora. Parce que ce n'était pas le cas. Avez-vous remarqué que la situation qui vient tout bouleverser arrive un jour où tout est normal? Eh bien, c'était encore une fois la même chose dans ce cas-là. Quelque chose se préparait et personne ne le sentait. Pas Tamao, évidemment, qui profitait d'un moment de calme pour regarder le ciel tout en rêvant à Misaki. Cette nostalgie ne lui ressemblait pas, mais on en a tous un peu un jour où l'autre... Saviez-vous? Bref, il regardait le ciel. Pauvre innocent. Il ne se doutait pas que dans ce même ciel un hélicoptère avait volé le matin même, qui s'était posé dans Mahora un peu avant... À sa recherche à lui. Oui, Tamao, le banal petit intello classique sans histoires ou alors tellement d'histoires à la fois, celui qui n'avait au final jamais eu trop de souci, ignorait que son destin allait se jouer dans très peu de temps et que son passé allait lui sauter à la gorge. Mais quand tout le bouleversant de son passé se situe quand on était bébé, on ne s'en souvient pas, pas vrai? On ne se souvient pas qu'on est un Koho...

Mmh... Je me demande si Misaki m'en veut encore d'être loin d'elle... Misaki-chan...

L'air rêveur, il avait rentré un peu son menton dans ses genoux avec un soupir. Et alors qu'il restait là à penser, il n'avait pas encore remarqué qu'autour de lui se rapprochaient des formes terrifiantes... Qui persécutent et son persécutées... Des mystères obscurs de l'histoire... Des...


Oooh! Les filles! Regardez! Ce n'est pas lui, là-bas?

Mais oui, il exactement comme on nous l'avait dit!

C'est Koho-sama!~


...Ohmagaa, des MAIDS. Elles étaient encore assez loin de Tamao, à l'observer pour voir comment il se comportait exactement. Ce n'était pas ce qui leur avait été demandé, mais elles se sentiraient presque un peu intimidées, ces petites maids sorties de nulle part et planquées en leur groupe. Combien? Une dizaine, tout au plus une douzaine, je dirais... Mais ce n'est pas le plus important... Forcément, on est un peu troublé quand on voit pour la première fois la personne qu'en tant que maid on devra, selon le plan, servir toute sa vie...Hein? Queuah? Redites ça? Mmh, plus tard... Toujours était-il que ces maids n'avaient pour l'instant rien à voir avec Tamao alors qu'elles l'observaient de loin. Oui, il était exactement comme on le leur avait décrit, et la même bobine que ce jeune garçon sur la photo en noir et blanc... Quel garçon? Patience, les réponses à tout ça viendront plus tard également...

Oui, il est tout juste comme Calpis-sama et Ramune-sama nous l'avaient dit...

Il a l'air gentil... De loin, en tout cas...

Croyez-vous qu'on devrait aller le voir maintenant?

Chuuut! Regardez!


Regarder quoi? Oh, c'était loin d'être un scoop, ce qu'il y avait à voir. Juste qu'une des personnes de la connaissance de Tamao semblait venir à sa rencontre. Mais retournons donc dans la normalité, laissons nos maids de côté et voyons de qui il s'agit.

...Are?

さ迷い続けた暗闇の中 、手を伸ばしても指の隙間からすり抜けて
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://akhtscartoon.canalblog.com
▬ INSCRIPTION : 25/11/2006
▬ ÂGE : 27

▬ MESSAGES : 13803
▬ LOCALISATION : A traîner, comme d'hab


Feuille de Perso
▬ NOM : Michiyo Natsuke
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : Vous pensez que c'est bien d'aimer ? Si j'aimais... Je ne pourrais plus aider les gens, et je devrais penser à moi, non ?


MessageSujet: Re: [Tama-chap/1] Alors comme ça... (Mina, Miman, libre)   Lun 22 Déc - 9:11

Quel est cet empêcheur de tourner en rond qui interrompait l'opération des maids, je vous le donne en mille... Kyoya, bien évidemment. Et puis, qu'est-ce qu'il faisait là, d'abord, l'enquiquineur ? Bof, rien de spécial, il revenait du terrain de foot où il s'était entrainer avec le club, portant encore "l'uniforme" d'entraînement, vu qu'il n'avait pas pris la peine de se changer sans être passer par les bains. Il était donc vêtu, par ce temps, d'un simple T-Shirt à manches courtes blanc, ainsi qu'un short et des chaussettes de la même couleur. Il aurait bien pu être en skate, mais voilà, il ne l'avait pas prit, et l'avait laisser dans sa chambre. Bref, maintenant que vous savez ce qu'il faisait, pourquoi est-il là ? Bah c'est que le petit Kyoya est un peu comme un animal, et après être passé près de la grande cour il senti une odeur qui lui était familière, très familière, celle de Tamao, ou plutôt celle de son sang. Il avait donc prit la direction de cette douce et délicate odeur, pour se trouver derrière le garçon, qui regardait le ciel, pensif. Il avait souvent l'air aussi déprimé ? Qui sais, et puis Kyoya se fait peut-être des idées... Mais il l'aimait bien, ce garçon, et voulait lui remonter le moral. Et puis, parfois, il a un comportement de grand frère, ou tout simplement de "bon pote". Il donna donc, comme à son habitude, une tape énergique et amicale dans le dos de Tamao, avec un sourire énorme.

"Bah, Tama-chan, faut pas déprimer comme ça !"

Oui, "Tama-chan", à force d'entendre Misaki l'appeller comme ça, il avait envi d'utiliser ce surnom aussi... Et puis, étant plus vieux, il pensait qu'il pouvait se le permettre. Sans attendre, il s'assit à côté de Tamao, regarda le ciel, puis le garçon, toujours souriant.

"Donc, qu'est-ce qui te tracasses, pour faire une tête comme ça ?"

Bon, il s'attendait pas à ce que Tamao lui réponde vu comment il le traitait d'habitude, mais il voulait essayer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬ INSCRIPTION : 17/05/2007
▬ ÂGE : 22

▬ MESSAGES : 4094
▬ LOCALISATION : se fait porter par son Talik.


Feuille de Perso
▬ NOM : Hina Michiko Nightwish
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : //


MessageSujet: Re: [Tama-chap/1] Alors comme ça... (Mina, Miman, libre)   Lun 22 Déc - 10:17

Début de journée, dans la grande cour, une fine silhouette se balade. Il s'agit d'une jeune fille qui se balade tranquillement. Elle porte un cosplay de magical girl. Mais il a beau être un cosplay de magical girl, il reste assez discret. Cependant, ce ne sont pas vraiment ses vêtements qui marquent le plus. Ce qui est probablement le plus étrange, c'est la couleur de ses cheveux : rouge-rose. Bien sûr, ici cela ne paraît pas très bizarre avec tous ces élèves aussi mystérieux les uns que les autres (Ne parlons même pas de Tamao qui a déjà les cheveux gris à son âge! XD). Mais ce n'est tout de même pas très courant. Cette jeune fille, vous l'aurez deviné, était évidemment Miori. Elle avait attaché ses cheveux par de grandes couettes qui lui donnaient un air un peu enfantin. Comme elle s'ennuyait, elle chantonnait le générique de Nanatsuiro Drops.

Finalement, la jeune fille s'arrêta. Elle venait d'apercevoir quelqu'un qu'elle avait déjà rencontré. En effet, elle venait de reconnaître Tamao, qu'elle ne pouvait oublié d'ailleurs car c'était tout de même le petit ami de sa soeur! Elle n'osa d'abord pas l'approcher. Elle vit alors un garçon se rapprocher de lui et lui adresser la parole. Lui aussi elle l'avait déjà rencontré, au même endroit qu'elle avait rencontré Tamao-kun d'ailleurs... Kyoya nee? Un des nombreux amis de Misaki... Finalement, elle se résolut à s'approcher des garçons, d'un pas très peu assuré. Kyoya semblait déjà lui parler et elle se sentait légèrement de trop. Oh et puis peu importe! C'était pas en restant dans sa coquille qu'elle allait avancer! Et puis de toute façon elle n'avait rien à faire alors qu'est-ce que cela allait lui faire de mal? Elle s'agenouilla sur la pelouse encore mouillée et pencha légèrement la tête avant de parler au « petit Tamao~ ».

- Ano... Ohayo gozaimasu Tamao-kun. Daijôbu?

Il avait l'air assez mélancolique et la fillette se demandait bien ce qu'il pouvait lui arriver. Elle ne remarqua même pas la présence des maids, alors que si elle les avait remarquées elle leur aurait sauté dessus en raison de leurs costumes... Quoi qu'il en soit, Miori se devait de consoler Tamao, ne serait-ce que pour faire plaisir à sa soeur. Et puis qui sait, il fera peut-être partie de sa famille un jour~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parc-akizuki.forumactif.com
Tout-puissant


avatar
Satsuki Yotsuba

▬ INSCRIPTION : 11/07/2006
▬ ÂGE : 25

▬ MESSAGES : 55144
▬ LOCALISATION : Dans un endroit que j'aime.


Feuille de Perso
▬ NOM : Satsuki Yotsuba
▬ CLASSE: 2A
▬ AMOUREUX(SE) DE : Watashi wa koko ga harimasu kara...^^


MessageSujet: Re: [Tama-chap/1] Alors comme ça... (Mina, Miman, libre)   Lun 22 Déc - 10:33

K-Kshiuw!

Hai, mais vous le connaissez ce petit cri! Hai, c'est ce petit cri-là que Tamao pousse toujours dès que Kyoya le touche. Comme si dès qu'il sentait la main lui taper dans le dos il savait déjà de qui il s'agissait. Tamao se cambra un peu en avant dans un sursaut exagéré, comme d'habitude chez lui, et se retourna d'un air énervé et gêné à la fois. Hai, il avait rougi également, de colère ou de gêne, on ne savait pas, mais surtout de gêne, je suppose, parce qu'il ne savait jamais comment réagir avec ce garçon-là et qu'il réagissait toujours négativement, à moitié malgré lui.

Kyo... Kyoya-san!

Un cri énervé et réprimandeur (ça existe?), qui semblait ajouter sans le dire "On tape pas dans le dos des gens comme ça! Tu m'as fait peur!". Ack, maintenant qu'il regardait Kyoya, il était encore une fois pris de ce même sentiment d'amertume qu'il avait à chaque fois qu'il le voyait. Cette tenue... Et cette façon d'aller... Il avait tout du garçon sportif et athlétique, à l'instant, et pour cause! Ajoutons à ça que visiblement il s'inquiétait pour lui, ce qui faisait de lui une personne attentionnée, ouverte aux autres et prête à offrir son aide... Raaah! Pourquoi fallait-il que ce type soit si parfait? La jalousie de Tamao partait sans aucun doute du fait que Misaki vouait à Kyoya une certaine affection —et une fascination aussi, compte tenu de son état de vampire—, mais à partir de là elle grandissait et se déclinait en chaque détail du personnage, les raisons qui, attention parano, mais tout de même, les raisons chez lui qui pourraient pousser Misaki à le préférer à lui-même... En plus de mettre Tamao en colère, chaque nouvelle qualité découverte chez Kyoya le rendait plus intimidant aux yeux de la petite tête de taupe, qui s'était de nouveau détourné pour regarder ailleurs, le rouge aux joues et les traits tendus dans l'agacement.

Tsssk! Y a RIEN qui me tracasse! ...Je pensais juste un peu à ~Misaki~, c'est tout.

Le tout bien dit en appuyant expressément sur le "Misaki" : "Ouais, je tiens à elle hein, je pense à elle tout le temps, je tiens plus à elle que toi, d'abord!" Aah là là... Les enfants... Les jaloux... Les paranos... Et les amoureux enfin... Tous dans le même sac! Agaçants mais mignons tant leurs réactions, quel que soit leur âge, semblent puériles. Néanmoins, pour en revenir plutôt aux deux personnes présentes, même Tamao et même dans son état pouvait réaliser que ça manquait de sympathie envers quelqu'un qui s'inquiétait simplement pour lui. Alors, croisant les bras et levant les yeux d'un air gêné, il ajouta une petite remarque un peu plus bas...

Demo... Merci de t'inquiéter de mon état, c'est... Are?

Eh qu'il y avait quelqu'un d'autre! Une voix qui lui disait : "Ohayo gozaimasu Tamao-kun". Tamao releva la tête et rougit encore plus que ce n'était déjà le cas : Miori, la grande soeur, maintenant! La grande soeur de Misaki, tout aussi jolie qu'elle, le symbole aux yeux de Tamao de sa famille à qui il se devait de faire bonne impression. Se pressant à faire des politesses, le jeune garçon se redressa sur les genoux —et paf que je me cradosse mes jambes en short dans l'herbe mouillée!— et s'inclina d'un air embarrassé devant Miori.

Miori-san wa o-o-ohayo. D-Daijoubu da na, n-ne vous inquiétez pas...

Waouh, Miori ressemblait beaucoup à sa soeur, à la vérité. Elle avait la même façon d'agir, le même goût pour le cosplay, et le même charme... On sentait la ressemblance. Elle donnait l'impression à Tamao qu'elle savait tout de Misaki et plus encore que qui que ce soit. À retenir : s'il avait des interrogations sur Misaki, c'était à cette jeune fille qu'il faudrait s'adresser... Mais restons poli, continuons de rester poli!

Et... Et vous, Miori-san, vous allez bien?

さ迷い続けた暗闇の中 、手を伸ばしても指の隙間からすり抜けて
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://akhtscartoon.canalblog.com
▬ INSCRIPTION : 25/11/2006
▬ ÂGE : 27

▬ MESSAGES : 13803
▬ LOCALISATION : A traîner, comme d'hab


Feuille de Perso
▬ NOM : Michiyo Natsuke
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : Vous pensez que c'est bien d'aimer ? Si j'aimais... Je ne pourrais plus aider les gens, et je devrais penser à moi, non ?


MessageSujet: Re: [Tama-chap/1] Alors comme ça... (Mina, Miman, libre)   Jeu 25 Déc - 13:29

Eh bien, même si c'était un peu dommage, la réaction de Tamao n'étonna même plus Kyoya. Même s'il ne comprenait pas pourquoi, il s'était fait à l'idée que les réactions de Tamao à son égard n'étaient pas géniale... Dommage, il l'aimait bien, enfin pour le moment c'est surtout l'odeur de son sang qu'il aime, mais n'empêche que pour lui, Tamao est un p'tit gars bien sympa... En tout cas, il fut rassurer de savoir qu'il allait bien, et qu'il pensait juste à Misaki. Bah, quoi de plus surprenant, ils étaient ensemble, une notion que Kyoya ne comprenait pas encore. Et en parlant de Misaki, ça faisait longtemps qu'il ne l'avait pas vue, elle est son parfum, non, son sang si enivrant... Oui, il est un peu glouton, mais il est tellement smexy et presque parfait qu'on lui pardonne *SBAF* Bref, satisfait, il frotta la tête de Tamao, même si il savait qu'il n'aimerait pas ça.

"Bah, si ça va, c'est bien, je suis content de m'être inquiéter pour rien..."

Rah là là, des fois il devrait se taire, je pense que ça gênera plus Tamao qu'autre chose ça =/ M'enfin, moi je lui en veut pas, en même temps je suis en admiration devant lui. Il remarqua la sœur de Misaki, s'étonnant de ne pas avoir remarquer plus tôt l'odeur de son sang... Il avait l'air aussi bon que celui de sa sœur, mais là n'est pas la question. Tamao faisait un geste pour aller vers Kyoya, et cela lui faisait grandement plaisir, un peu trop même, tant et si bien qu'il risquait de briser cet effort... Il attrapa le garçon par l'épaule, souriant comme à son habitude.

"T'en fait pas, je sais bien que c'était pas méchant, Tama-chan... Mais c'est que tu rougis ! Tu pensais encore à Misaki ?"

Bon, bah c'est pas grave, je pense que le rapprochement entre ces deux là sera dur... En même temps, c'est cette relation étrange qui nous fait nous faire des scènes, et aimer ce couple à trois qui n'en est pas un... Kyoya lâcha donc Tamao, et alors qu'il parlait avec la sœur de Misaki, le "semi" vampire s'allongea dans l'herbe mouillée, regardant le ciel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tout-puissant


avatar
Satsuki Yotsuba

▬ INSCRIPTION : 11/07/2006
▬ ÂGE : 25

▬ MESSAGES : 55144
▬ LOCALISATION : Dans un endroit que j'aime.


Feuille de Perso
▬ NOM : Satsuki Yotsuba
▬ CLASSE: 2A
▬ AMOUREUX(SE) DE : Watashi wa koko ga harimasu kara...^^


MessageSujet: Re: [Tama-chap/1] Alors comme ça... (Mina, Miman, libre)   Jeu 25 Déc - 16:36

Et... Et vous, Miori-san, vous allez bien?... Eeh!

Entendant la remarque de Kyoya, Tamao se détourna d'un coup de nouveau, encore plus rouge de s'être fait faire la remarque. Ben oui, quand on est percé à jour, et qu'on le dit, c'est encore plus gênant, non? Il se retourna alors finalement vers Kyoya, dans son même ton de grosse pivoine ronde sur le visage, et bégayant avec énervement pour ne pas arranger les choses.

D'a... D'abord, t-tu me frottes pas la tête c-c-comme ça! Et p... Puis, ça t-te regarde p-pas!

Et que je te tourne le dos encore et que je boude. Les réactions de Tamao étaient tellement enfantines que ça en devenait comique. Mais puisqu'il semblait indisposé à parler du moins à Kyoya, sachant qu'il tirait la yeule, revenons-en aux sujets qui parlaient plus dans leurs petite cachette, toutes en conciliabules sans qu'on sache toujours qui elles étaient et la raison de leur présence ici...


Apparemment, Koho-sama a beaucoup d'amis!

Qui sont ses deux personnes? Quelqu'un a entendu leurs noms?

"Miori-san", et "Kyoya-san"!

Très bien, je prends en note! Il faudra qu'on fasse des recherches sur eux et sur leur relation avec le jeune maître...

Voyons! On a tout notre temps!

Réfléchis, tête de linotte! Si ça se trouve ces personnes pourraient être des obstacles à ce départ que nous souhaitons!

Ou dans le meilleur des cas des aides, non? Si ça se trouve, il ne les aime pas...

En tout cas, ce joli jeune homme roux n'a pas l'air de beaucoup lui plaire... Vous entendez comme il parle fort?

さ迷い続けた暗闇の中 、手を伸ばしても指の隙間からすり抜けて
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://akhtscartoon.canalblog.com
Collégien


avatar
Misaki Mizuki

▬ INSCRIPTION : 19/03/2007
▬ ÂGE : 23

▬ MESSAGES : 3190
▬ LOCALISATION : ...


Feuille de Perso
▬ NOM : Misaki Mizuki.
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : Tamao ! ♥


MessageSujet: Re: [Tama-chap/1] Alors comme ça... (Mina, Miman, libre)   Sam 27 Déc - 16:54

« Aah ! Bah, t'es là ! Depuis le temps que je te cherche, moi ! »

Eh ouais, cette voix elle est à qui, hein ? A Misaki. La gentille et douce petite voix de Yuki Matsuoka est tellement reconnaissable et agréable à entendre. Du moins, c'est censé être l'avis de tout le monde ! Nan mais oh ! Vénérez-la un peu ma Yu-chama d'amour ! Ouais, c'la mienne donc touchez avec vos yeux. Les mains, y'a qu'moi et Mina-chan, t'piges toi derrière ton écran ? Mais bref, c'tout d'même pas un post réality ! Elle le cherchait, c'était vrai. Enfin, pas vraiment. Elle l'avait apperçue et s'apprétait à lui sauter dessus quand Kyoya et Miori furent leurs entrés. De loin, elle ne les avaient pas reconnu. Elle avait pris peur, une fille ? Un garçon ? Tamao wa BI ?! Owh gawd, CLANNAD SPOTTED. Maggle. Non, sérieusement, c'était Miori qui l'avait inquiété. Jolie comme elle était Tamao n'aurait aucun mal à tomber sous le charme ! Même moi, elle me fait craquer. Et puis, Shana & Hik@ru quoi ... Physiques de rêve pour une fille de rêve. Logique. Un soupire de soulagement s'échappa de sa bouche quand elle reconnu les deux personnages. Pas de danger, Tamao n'appréçie pas vraiment Kyoya et avec Miori ... enfin, bref. La jalousie, quoi !

« Qu'est-ce que vous faîtes là, tous les trois ? o_ô »

Oulah, plutôt agressive ? A peine ! Jalouse, curieuse & possésive ! Que rêver de mieux comme petite-amie, hein Tamao ? Quelle veine !

« M'enfin, si je dis ça c'parce que Oneechan a parler qu'une fois à Tamao et que Tamao aime pas trop Kyoya-kun. »

Owh !! La balance ! Maggle, la jalousie quoi. Les bras croisés, Misaki tourna la tête vers Kyoya & Miori. Et si elle se trompait ... ? Et si ... ?

« J'y pense ... Vous deux, là. Vous sortez ensemble ? o_ô On sait jamais ! Et uis, Ohayo Kyoya-kun. ^^ »

Oh, l'hypocrisie ! Non, quand même pas. Mais si Kyoya et Miori étaient ensemble sa rassurerait vachement Misaki. Bien que ça l'énerverait aussi. Miori serait éloignée d'elle ? Impardonnable. Autant s'éloigner d'elle aussi, alors.

« Et ... B'jour, Oneechan. »

Gênée, petits yeux gênés, bouche crispé et regard sur le côté. Tout Misaki ! Elle n'avait pas remarquer les deux grandes asperges et les Maids plus loin. Encore heureux pour eux d'ailleurs. Et puis, juste histoire de confirmer que Tamao est à elle quoi ...

« Ah, et, bonjour Tama-chan !! ^^ »

Owii, un bisous. <3 Elle a bien le droit d'embrasser son copain, non ? Ca a pas durer longtemps mais c'est déjà ça ~.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tout-puissant


avatar
Satsuki Yotsuba

▬ INSCRIPTION : 11/07/2006
▬ ÂGE : 25

▬ MESSAGES : 55144
▬ LOCALISATION : Dans un endroit que j'aime.


Feuille de Perso
▬ NOM : Satsuki Yotsuba
▬ CLASSE: 2A
▬ AMOUREUX(SE) DE : Watashi wa koko ga harimasu kara...^^


MessageSujet: Re: [Tama-chap/1] Alors comme ça... (Mina, Miman, libre)   Dim 28 Déc - 8:09

Ahuu... Mi... Mi-Mi-Mi...

Tamao sursauta au moment où Misaki l'avait embrassé. Ça avait fait un beep dans son cerveau et toutes les phrases qu'il se préparait à lui dire avaient été effacées, problème avec la memory card. "Ohayo, Misaki-chan!" "Euhow, Misaki, tu pourrais être un peu plus polie, c'est ta soeur tout de même..." "Ah! Demo... C'est pas très courtois de dire ça comme ça!" "Hein? Sortir ensemble? Eux? Mais..." "Gomen nee, gomen nee..." Plus rien de tout ça dans sa petite tête. Juste la pensée qui venait en priorité à tout, "Hey, Misaki, c'est gênant, ça, on n'est pas tout seuls!". Et encore, pour qu'il arrive à le dire... Parce qu'il semblait que côté parole, ça bugge un peu aussi... Et le voilà qui se retrouvait à bafouiller, tout rouge, tout gêné et se sentant tout chose, comme à chaque fois, ce qui était agréable pour lui mais faisait péter les fusibles de ses fonctions...

Mi... Mi... Mis... Misaki-chan w-wa... O... O... O-Ohayo...

*Andouille! Ce ne sont pas des manières déjà de bégayer comme tu le fais devant ~elle~, mais si en plus tu perds toute dignité devant des gens à qui tu dois démontrer de la force d'esprit... Le rival... Et la grande soeur... Mais où t'as la tête, des fois?--"*

*B... Ben oui, mais...*


OH!


Ce cri sorti d'un buisson alentour à un volume assez fort pour bien être entendu avait sorti Tamao de son auto-engueulade (le vampire contre lui-même, au cas où certains ne sachent pas encore), et lui avait fait un peu reprendre ses esprits. Néanmoins, ça restait surprenant! ...Ce qui le força à se retourner promptement vers l'endroit d'où c'était venu. ...Qui c'était pour crier comme ça?

OH! Vous avez vu ça?!

Raah! Crie encore plus fort, imbécile! On est repérées, maintenant!

Mais... Mais cette fille l'a embrassé, tout de même! C'est...

Okay, okay, c'est mort, c'est mort, c'est mort.

Qu'est-ce que qu'on fait, alors? On sort?

On n'a plus vraiment le choix...

Je suis désolée...


L'apparition qui se fit alors demeura pour le moins surprenante. Enfin, pas à nos yeux à nous autres lecteurs, qui connaissons l'existence des maids et leur présence depuis un bout déjà, mais face à nos quatre autres protagonistes, ça devait quand même sembler plutôt spécial... Une petite dizaine de maids qui sortaient tout d'un coup du buisson, les unes après les autres comme dans un numéro comique, s'époussetant leurs robes de ménage préparées et choisies avec soin, avec une expression de dépit qui rendait plutôt mignon sur leurs jolis minois...

E... Eeeh?! C-Chou... Qu'est-ce que c'est que ça?!


Hya~! Koho-sama!

Maître! Nous sommes venues vous chercher!


Bon... Et là se situerait le passage qui allait sûrement faire cogiter dans des idées meurtrières le cerveau de notre chère Misaki-chan. Parce que toutes les maids, selon leur plan, s'étaient ruées sur Tamao. Et y allant de leur métier de maids, les pauvres... Free-hugs, shampoings sur la tête, merde-je-suis-tombée-en-courant-on-a-vu-ma-culotte, tout ça à en donner le tournis au pauvre Tamao qui ne connaissait ces filles ni d'Eve ni d'Adam, mais qui devait admettre que ce genre de choses, il en avait rêvé toute une vie... Mais là, c'était pas le moment! Malgré tout, impossible d'arrêter la nuée de féminité enragée qui faisait son boulot et qui s'amusait aussi un peu, bien sûr...

Qu'il est mignon, de près! (L)

Mais c'est qu'il ressemble vraiment beaucoup à Albert-sama quand il était jeune... Pas vrai~?


Cho... Chotto! Vous êtes qui? drunken

さ迷い続けた暗闇の中 、手を伸ばしても指の隙間からすり抜けて
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://akhtscartoon.canalblog.com
Collégien


avatar
Misaki Mizuki

▬ INSCRIPTION : 19/03/2007
▬ ÂGE : 23

▬ MESSAGES : 3190
▬ LOCALISATION : ...


Feuille de Perso
▬ NOM : Misaki Mizuki.
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : Tamao ! ♥


MessageSujet: Re: [Tama-chap/1] Alors comme ça... (Mina, Miman, libre)   Mer 31 Déc - 4:33

>> WOW ! QU'EST-CE QUE VOUS FAÎTES A MON TAMAO-CHAN BANDE DE GARCES ?!

Question a ne pas poser, actuellement, Misaki perdait la partie. Face à toutes les Maids, elle n'était rien. Quelle jolie bande de garces, tout de même !

>> TAMA-CHAN ! REAGIS TOUT DE MÊME !!

C'est vrai quoi ! Pourquoi est-ce qu'il se laissait faire, la taupe ? Il avait de la merde dans les yeux ou quoi ?! Hoi, Tamao ! Ce sont pas des dizaines de Misaki qui te saute dessus ! Ce sont des Maids ! BAKA ! Voilà ce qu'elle avait envie de dire, mais Tamao semblait tellement perdu et gêné qu'elle n'osait pas. Il ne lui rester plus qu'une chose à faire. Eloigner toutes ses vipères qui traînaient autour de lui. Misaki s'approcha donc des Maids, tirant les cheveux de l'une pour la rammener en arrière et la pousser, frappant une autre, enlevant un vêtement d'une autre pour la déconcentrer et la virer du lot. Tout ceci se passant en douze bonnes minutes, les Maids se retrouver en face de Misaki et Tamao. Tamao dans les bras de Misaki, Misaki essouflait et le regard meurtrier vers les deux hommes.

>> La prochaine fois c'pas elles que je frappe mais vous. C'est quoi ça et pourquoi des Maids vont sur MON petit-ami ? ==
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬ INSCRIPTION : 25/11/2006
▬ ÂGE : 27

▬ MESSAGES : 13803
▬ LOCALISATION : A traîner, comme d'hab


Feuille de Perso
▬ NOM : Michiyo Natsuke
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : Vous pensez que c'est bien d'aimer ? Si j'aimais... Je ne pourrais plus aider les gens, et je devrais penser à moi, non ?


MessageSujet: Re: [Tama-chap/1] Alors comme ça... (Mina, Miman, libre)   Mer 31 Déc - 5:16

Kyoya, couché dans l'herbe mouillée, regardait le ciel. En même temps, il se concentrait sur toutes les odeurs qui lui parvenait, et surtout les odeurs de sang. Ils semblait y avoir un groupe de personne au sang banal pas bien loin, mais en même temps ils étaient dans la grande cour d'une école, les rassemblements étaient monnaie courante. Il n'y prêta donc pas attention, pourtant ce groupe n'était autre que le groupe de Maids qui allaient semer la zizanie. Soudain, son odorat bien spécial lui fit lever la tête, puis se relever. Ce sang qu'il sentait, c'était celui de Misaki. Oui, il était bien particulier, ce sang, donc il l'avait reconnu. Sans attendre qu'elle le salue, il lui fit un signe de la main, toujours souriant, après qu'elle ai parlé.

"Ohayo Misaki-chan"

Bon, elle semblait s'emporter un peu, mais pas grave. Elle avait bien le droit après tout, il paraissait que ça arrivait souvent quand on est amoureux...

"Ah ah~ Il m'aime pas trop, mais je peut faire changer les choses~"

Attention à ce que tu dit Kyoya, ça, c'est louche Oo. Il aurait voulu répondre au commentaire de Misaki sur son inquiétude par rapport à lui et sa sœur, mais il entendit un bruit, dans la direction du rassemblement de personne et tourna la tête dans cette direction. Une troupe de jeune fille s'avançaient vers le groupe, habillées comme Misaki et sa sœur. De toute sa vie, il n'avait jamais vu autant de filles habillées comme ça. En même temps, en une quarantaine d'années de vie, il est resté la plupart du temps caché... Et autant dire qu'il ne comprenait pas ce que faisaient ces filles. C'était peut-être normal, ou pas. Misaki semblait énervée, Kyoya ne comprenait pas pourquoi. Et là se déroula la chose la plus étrange qu'il n'est jamais vu : un crêpage de chignon entre fille. C'était... bizarre ? Et Misaki était énervée, en partie contre lui, qui était toujours assis par terre. Il se frotta la tête, un air gêné mais souriant au visage.

"Ah ah, gomen, je savait pas ce qu'elles faisaient, je pouvait pas savoir qu'il fallait les en empêcher..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tout-puissant


avatar
Satsuki Yotsuba

▬ INSCRIPTION : 11/07/2006
▬ ÂGE : 25

▬ MESSAGES : 55144
▬ LOCALISATION : Dans un endroit que j'aime.


Feuille de Perso
▬ NOM : Satsuki Yotsuba
▬ CLASSE: 2A
▬ AMOUREUX(SE) DE : Watashi wa koko ga harimasu kara...^^


MessageSujet: Re: [Tama-chap/1] Alors comme ça... (Mina, Miman, libre)   Mer 31 Déc - 5:56

Hein...? Les deux hommes? Chou... Quels deux hommes? Et pourtant c'était vrai, il y avait bien deux types planqués non-loin de là où les maids étaient sorties. Une grande asperge brune et une petite boule chauve, pour faire court. En fait ils n'étaient réellement pas discrets tant ils étaient de véritables numéros physiquement... Néanmoins, et chose étrange, personne ne les avait remarqué... Mis à part cette petite yangire qui avait apparemment fait capoter toute leur première opération.

Ra... Ramune... Comment elle a fait pour nous repérer?

Imbécile! C'est parce que t'es vraiment pas discret!

Et les voilà tous les deux à sortir de leur cachette, le petit gros se frottant la tête comme s'il venait de recevoir un coup —ce qui était sûrement la vérité quand on y réfléchissait. L'autre, l'air en colère, était en train de tapoter ses vêtements plutôt chic d'un air agacé et frustré. Mais quelle taille il faisait, ce type...? Et il avait toujours les cheveux en bordel comme ça? On aurait dit un véritable duo de personnages de cartoons. Et si ça se trouve, c'était ce qu'ils étaient. O_o Le grand s'approcha alors du petit couple encore en train de se remettre de la situation, et s'inclina devant Tamao.

Voilà une jeune demoiselle bien étonnante. Koho-sama, toutes nos excuses si nous vous avons fait peur...

Tamao, pour sa part, s'était réfugié dans les bras de Misaki, la tête contre sa petite poitrine, et un oeil effrayé tourné vers les maids en train de se remettre d'un affront perdu d'avance et vers ces deux types bizarres sortis de leur buisson... Même Kyoya, qu'il ne semblait pas vraiment apprécier en temps normal, se révélait être une bouée de sauvetage potentielle, et il jeta un regard de détresse circulaire vers Misaki, sa grande soeur, et lui.

Vous comprenez, Koho-sama, on pensait que vous aimiez ce genre de choses... On avait fait quelques recherches sur vous avant de vous trouver et...

...

D'une voix étouffée, Tamao se décida enfin à parler, toujours agrippé à Misaki. Elle sentait bon. Sa peau était douce. C'était rassurant...

...Vous devez vous tromper de personne... J'ai rien à voir avec un quelconque "Koho-sama".


Ah, pardon! Vous êtes tout de même exactement identique à votre père quand il était plus jeune! Et votre père s'appelait bien...

...Calpis, attend. Il ne sait rien de tout ça, encore!

Rien de tout ça quoi? Qu'est-ce que c'est que ces histoires?

さ迷い続けた暗闇の中 、手を伸ばしても指の隙間からすり抜けて
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://akhtscartoon.canalblog.com
Collégien


avatar
Misaki Mizuki

▬ INSCRIPTION : 19/03/2007
▬ ÂGE : 23

▬ MESSAGES : 3190
▬ LOCALISATION : ...


Feuille de Perso
▬ NOM : Misaki Mizuki.
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : Tamao ! ♥


MessageSujet: Re: [Tama-chap/1] Alors comme ça... (Mina, Miman, libre)   Dim 11 Jan - 14:47

S'abstenant de tout commentaire envers Kyoya, Misaki s'efforça à ne pas lui envoyer de regard noir. Il fallait se calmer. Respire et inspire, Misaki ... Courage, elles reviendront plus emmerder Tamao si on en croit les deux autres petits bonhommes ayant surgis d'un buisson. Elle s'était calmée et désormais, ses mains carressaient la tête de Tamao. Elle l'aimait et ceci était l'une des nombreuses manières par laquelle elle lui prouvait. Elle affichait un sourire tout aussi radieux :

>> Excusez-moi, je me suis emportée.

Avait-elle décrété tout en faisant un léger signe de tête. A présent, elle écouter parler les deux vieux tout en chouchoutant Tamao. Il était dans ses bras, elle se sentait bien. Trop bien, même.

Ah, pardon ! Vous êtes tout de même exactement identique à votre père quand il était plus jeune ! Et votre père s'appelait bien ...

... Calpis, attend. Il ne sait rien de tout ça, encore !

Rien de tout ça quoi ? Qu'est-ce que c'est que ces histoires ?

Anh, c'est pas bon, ça. Tamao aurait-il était adopter ? Ne le savait-il pas ? Misaki écarquilla de grands yeux, par peur de comprendre, resserrant son étreinte autour de Tamao. Fallait-il contourner le sujet ? Oui, mais comment ? Leur demander qui ils étaient signifier qu'ils allaient tout raconter, en détails. Y avaient-ils réfléchis ? Etait-ce vraiment le bon moment pour Tamao d'apprendre des choses qu'il ne devrait apprendre que dans quelques années ? Genre, à sa maturité, nan ?

>> ... Nee, nee ! Tamao-chan ! Si t'as rien à faire cette après-midi, tu veux bien qu'on la passe ensemble en ville ? S'il te plaît, s'il te plaît, s'il te plaît ~ ?

Bravo, quelle façon de détourner la conversation ! Elle souriai comme elle le pouvait, ses mains ayant pris la tête de Tamao pour tourner son regard vers elle. Elle le fixer dans les yeux, attendant une réponse positive pour éviter ... quelques complications ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tout-puissant


avatar
Satsuki Yotsuba

▬ INSCRIPTION : 11/07/2006
▬ ÂGE : 25

▬ MESSAGES : 55144
▬ LOCALISATION : Dans un endroit que j'aime.


Feuille de Perso
▬ NOM : Satsuki Yotsuba
▬ CLASSE: 2A
▬ AMOUREUX(SE) DE : Watashi wa koko ga harimasu kara...^^


MessageSujet: Re: [Tama-chap/1] Alors comme ça... (Mina, Miman, libre)   Dim 11 Jan - 16:02

Huw... Huw...

Tamao, de son côté, n'avait vraiment pas à se plaindre non plus. Se faire dorlotter comme ça par une Misaki en pleine démonstration de ses instincts maternels, c'était vraiment bien... Et puis finalement, ça ne le gênait, pas, par moments, de jouer au gamin, s'il pouvait récolter par là son affection de cette manière... Misaki était là... Et elle le protègerait... Bien sûr qu'il voulait passer du temps avec elle! D'autant que lui aussi avait vu en cette question une bonne manière de fuir ces types bizarres. Qui qu'ils soient... Ils ne lui inspiraient pas vraiment confiance, la tuile pour eux. Il se serra donc un peu plus contre Misaki, ne regardant qu'elle pour se rassurer.

Ha... Haii... Bien sûr, bien sûr, bien sûr... Volontiers...


E-herm!

En revanche, apparamment, la grande asperge ne l'entendait pas de cette oreille. Alors que leurs personnalités à tous les deux se révélaient progressivement, il semblait être le plus sûr de lui dans l'affaire, tandis que son compère semblait à présent s'attendrir du petit couple qu'il avait sous les yeux... Avant de se rendre compte que c'était bien un couple et que... Le voilà alors qui tira le bras du dénommé Ramune vers lui, pour lui causer un peu en aparté.


Hey! Ramune! Me dis pas que...

Je sais, vieux, je sais, ça a l'air pourtant de ce que ça a l'air, et ça ne me dit rien qui vaille à moi non plus...

On n'avait pas prévu ça... Si cette fille s'interpose, on est...

Ooh, mais t'inquiète pas... Elle s'interpose déjà. On n'est pas sorti de l'auberge...


...Huw?


Ah...! Euh... Pardonnez-nous notre indiscrétion, Koho-sama.

En effet, Tamao commençait malgré tout à s'interroger. Ces deux individus étaient décidément très très bizarres... Et il commençait à se demander, lui —eh ouais! Même trouillard, on ne change pas non plus un curieux!— quel était le but de leur présence ici et pourquoi un tel foin... D'où ce "huw" interrogatif qu'il avait lâché. Mmh... Il était curieux... Un détail qui plut d'autant plus à Calpis et Ramune, alors, qui cherchaient justement à flatter tant de curiosité...

Eherm... ~I hate to say~, mademoiselle, qui que vous soyez à l'égard de Koho-sama... Nous sommes désolé de notre impolitesse mais nous devons parler à ce jeune Monsieur d'une affaire de la plus haute importance qui le concerne.

...Pour être précis, une affaire qui le concerne tout d'abord d'une façon on-ne-peut-plus directe, mais qui ensuite s'étend sur la mise en jeu de tout un territoire... Enfin... Si vous nous laissiez nous expliquer... Si vous voulez bien...

Tamao tombait des nues. Quoi? Une affaire importante, le concernant, ça sortait d'où, ça? Qu'est-ce que lui venait faire là? Pour le moment, les deux énergumènes n'allaient pas plus loin... À vrai dire, ils semblaient regarder dans la direction de Misaki, histoire, presque, de lui demander s'ils pouvaient continuer à parler... La politesse c'est mieux pour faire bonne impression, non...?

さ迷い続けた暗闇の中 、手を伸ばしても指の隙間からすり抜けて
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://akhtscartoon.canalblog.com
▬ INSCRIPTION : 17/05/2007
▬ ÂGE : 22

▬ MESSAGES : 4094
▬ LOCALISATION : se fait porter par son Talik.


Feuille de Perso
▬ NOM : Hina Michiko Nightwish
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : //


MessageSujet: Re: [Tama-chap/1] Alors comme ça... (Mina, Miman, libre)   Mer 14 Jan - 11:56

[HJ : Tellement en retard TxT.
Au moins je montre signe de vie...]

Miori fut plutôt étonnée par la réaction de Misaki en la voaynt avec Tamao et Kyoya. Elle devrait savoir qu'elle ne le connait qu'un peu... Bah après tout elle aurait très bien pû lui parler d'autres fois pendant l'absence de sa soeur, ça pouvait se comprendre... Remarque, quelle qu'arait été la réponse de Miori, elle n'aurait pas pû sortir, non, pas pû sortir avec toutes ces maids qui accouraient en direction du petit-ami de sa soeur. Elle aimait bien leur uniforme... Mais là n'était pas la question, il s'agissait du petit-ami de sa soeur! Et jamais elle ne laisserait aucune fille le lui piquer! Nahméhow! Faut pas éxagérer! C'est pas une de ces maids aussi simple d'esprit qui pourrait rivaliser avec sa soeur de toute façon... Mais elle devait ruiner tous les espoirs qui pouvaient exister dans la tête de ces jeunes furies. Aussi, quand sa soeur se rua sur le groupe de maids, Miori ne put que la rejoindre, histoire de lui pretter main forte. Je vous l'accorde, cette scène était des plus étranges...

- Vous vous prenez pour qui? C'est le petit-ami de MA soeur, laissez-le tranquille!

Elle ne pouvait s'empêcher de vouloir arrêter tout ce qui risquait de barrer la route de Misaki... Elle s'arrêta un instant et, jouant avec l'une de ses mèches de cheveux qui dépassait, remarqua l'étrange duo qui se montrait à jour. Ils étaient tous deux plutôt étranges... et originals. Miori n'osait plus trop dire grand chose, tellement elle était surprise en face des deux hommes. De toute évidence, ils ne semblaient pas lui offrir beaucoup d'attention, ils se concentraient plutôt sur Tamao-kun et Misaki-chan...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parc-akizuki.forumactif.com
▬ INSCRIPTION : 25/11/2006
▬ ÂGE : 27

▬ MESSAGES : 13803
▬ LOCALISATION : A traîner, comme d'hab


Feuille de Perso
▬ NOM : Michiyo Natsuke
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : Vous pensez que c'est bien d'aimer ? Si j'aimais... Je ne pourrais plus aider les gens, et je devrais penser à moi, non ?


MessageSujet: Re: [Tama-chap/1] Alors comme ça... (Mina, Miman, libre)   Mer 14 Jan - 12:35

"Yare, Yare..."

Silencieux depuis l'arrivée des deux hommes, Kyoya commençait à avoir mal à la tête, avec ces histoires brouillonnes. Il faut dire que même s'il était loin d'être bête, il était loin de comprendre cette situation pour le moins étrange, et surtout sur laquelle il n'avait aucun indice, aucun élément. Il avait donc prononcer ces deux mots d'un ton plutôt las, en se frottant, ou plutôt s'ébouriffant encore plus, les cheveux. Bien sur, ces histoires ne le concernaient pas, mais il aimait bien Tamao, donc ça l'intriguait. Il se releva, en parti parce que l'herbe mouillée commençait à le déranger, et frotta le short de sa tenue de foot. Il regarda les deux hommes, mais ni de façon interrogative, ni de façon agressive, mais sans sourire habituel. En faite, il avait subitement un air inhabituellement sérieux, ou plutôt un air TROP sérieux.

"Je sais que ça ne me regarde pas, mais vous avouerez que ces jeunes filles nous ont mis dans une situation assez incompréhensible et étrange... Je ne sais pas trop ce que vous voulez à Tama-chan, mais sans vouloir vous vexer, si vous ne vouliez pas qu'il se méfie de première abord, vous auriez du venir directement lui parler comme vous essayer de le faire... Je me répète, ça ne me regarde pas, mais si Tama-chan et Misaki-chan veulent en apprendre plus, je ne suis pas contre non-plus, car je vous avouerai que tout ça m'intrigue..."

Oui, c'était une manière de parler très étrangère au Kyoya habituel, et surtout c'étaient des paroles qui ne servaient à rien, si ce n'est montrer à Tamao et Misaki qu'ils avaient son soutient même si la situation le dépassait. En fait, tout ce post ne sert qu'à ça, montrer que Kyoya soutient Tamao, que cette situation l'intrigue, et accessoirement qu'il peut-être très sérieux quand il le veut, n'oublions pas qu'il a en réalité le triple de l'âge qu'il parait avoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tout-puissant


avatar
Satsuki Yotsuba

▬ INSCRIPTION : 11/07/2006
▬ ÂGE : 25

▬ MESSAGES : 55144
▬ LOCALISATION : Dans un endroit que j'aime.


Feuille de Perso
▬ NOM : Satsuki Yotsuba
▬ CLASSE: 2A
▬ AMOUREUX(SE) DE : Watashi wa koko ga harimasu kara...^^


MessageSujet: Re: [Tama-chap/1] Alors comme ça... (Mina, Miman, libre)   Mer 21 Jan - 5:01

*Kyoya... San... Miori-san...*

Alors que Tamao s'était mis à regarder Kyoya et Miori, il se sentait gêné et touché à la fois. Il ne s'imaginait pas que ces personnes-là prennent tellement à coeur et surtout au sérieux le fait qu'on l'assaille d'inconnu comme ça... C'était quelque chose qu'il ne pensait venir que de Misaki... Il fallait dire que l'entourage de Nanamatsu ou d'Imoko ne l'avait pas habitué à de tels égards... Toujours contre Misaki, à regarder la soeur de cette dernière et ce gars dont il était jaloux, mais qui lui donnait envie de le remercier mille fois tout d'un coup, pendant un instant, Tamao se sentait... Comme avant. Presque. Comme avant, comme quand il vivait à Metro. Eherm... Du côté de Calpis et Ramune, ça avait du mal à suivre, pour tout avouer. Et ça semblait noter dans sa petite tête, dégarnie ou coiffée en pétard, chaque mot, chaque chose qui lui semblait intéressante.

Mmh... Je vois... "Tama-chan", hein?

Signe de proximité, sans aucun doute... Et "petit-ami"... PETIT-AMI?!

Mmh... Pour être franche, Calpis —car c'était Calpis qui avait parlé—, était loin d'être le seul à avoir crié ainsi. Enfin, c'était quasiment un cri synchro de la part de toute cette compagnie arrivée en hélicoptère. Les maids, le Ramune, tous à entonner avec Calpis ce cri de surprise. Alors il avait une petite amie, mmh? Cette fille aux cheveux rouges, la plus petite avec les yeux les plus ronds, sans nul doute! On causa un peu entre soi, dans une surprise des plus totales... Ramune fut le premier à se remettre, en se rengorgeant.

E... Eherm. Bon. On ne pourra pas dire qu'on ne s'en serait pas douté, après tout... N'est-ce pas?

Qu'est-ce qu'on fait, Ramune?

La grande asperge haussa les épaules en levant les yeux au ciel d'un air exaspéré, à l'égard de son compagnon qui le regardait à présent comme un gamin paumé. "Qu'est-ce que tu ne ferais pas sans moi..." sembla-t-il alors penser.

Qu'est-ce qu'on fait, andouille? On en vient au fait, évidemment! Excusez-nous pour cette arrivée plutôt... Intempestive... Eherm. Tout d'abord, enchantés, messieurs-dames, mon nom est Ramune. Ramune suffira...

Courbette des plus élégantes. Calpis à son tour l'imita, quoiqu'un peu maladroitement, en citant son nom et en se courbant —de façon un peu plus ridicule. Les maids s'inclinèrent tout bonnement, semblant encore très confuses et plutôt apeurées par les deux soeurs Mizuki. Elles se tenaient à l'écart.

Et ces jeunes demoiselles sont les maids de la maison Koho... En fait, elles sont nouvellement engagées, nous pensions... À vous... Elles étaient destinées à vous faire le meilleur accueil possible... Eherm... Bref, au fait.

Nous venions donc pour vous informer d'une chose extrèmement importante concernant votre passé, Koho-sama... Ou devrais-je dire Alejo-sama, c'est bien ainsi que l'on vous appelle dans l'état civil, n'est-ce pas?

Je... Je m'appelle Tamao Alejo. Tamao Alejo. Quinze ans. Fin d'année.

Quinze ans... C'est bien de cela qu'il s'agit! Koho-sama, vous risquez de ne pas nous croire, mais... Oui, c'est si soudain... Vous... Vous avez... En réalité...

C'est si soudain en effet... En réalité... Oh, ça peut paraître fou, mais... Koho-sama, nous vous appelons Koho car c'est là votre vrai nom.

Qu'est-ce que vous racontez...? Écoutez, je commence à avoir un peu mal au crâne et...

Chut. Écoutez-nous d'abord en entier, cela vaudra mieux... Voilà... Messieurs-dames, ce jeune homme ici présent est le fils unique d'un scientifique de talent mort il y a à peu près treize ans de cela... Albert Koho, né au Japon, ayant étudié à Aden, et établi en Afrique dans le courant de toute sa vie. Calpis et moi-même fûmes ses assistants... Nous le connaissons très bien... Écoutez, Koho-sama. S'il vous plaît, écoutez. Ça semble fou, mais... Notre cher patron Koho-sama père fut l'un des premiers à découvrir la présence d'une région en Afrique peuplée de lions blancs dotés d'une intelligence qui démontre bien de la supériorité comparé à des lions ordinaires... Qui ont eux-même réussi à étendre cette intelligence sur d'autres animaux de la région, ce qui fait que... Enfin, pour faire court, ces animaux sont une merveille de la nature tant leur comportement est différent, fascinant. Votre père, Koho-sama, les protégeait, mais... Ils valent de l'or, et c'est pourquoi un certain homme d'affaires, Adam Dandy, une connaissance déjà un peu plus vieille, de votre père, a tenté de s'approprier la réserve d'animaux que votre père avait établie pour assurer leur protection... Le reste est une histoire de paperasse, il est inutile de s'énerver, mais... Enfin, bref. Nous avons appris récemment grâce à des informateurs qu'il vous a vraisemblablement enlevé lorsque vous aviez deux ans à feu votre père et qu'il a changé votre nom d'état civil et en vous confiant à un couple vivant dans ladite ville Metro-City, les Alejo... Ce qui a causé la mort de votre père. Il est en effet décédé quelques mois après votre disparition, tout concorde... Le pauvre patron, il était désespéré, vous comprenez. Il vous aimait tellement. D'autant que sa femme, votre mère, elle est morte en vous donnant naissance, alors, vous imaginez... Le souci, Koho-sama, c'est que nous approchons d'une date à laquelle, selon un contrat entre votre père et cet Adam Dandy, ce dernier doit récupérer les terres de la réserve... C'est-à-dire s'emparer de ces pauvres animaux, sans doute, tel que nous le connaissons, pour les mettre dans un cirque... C'est là que vous intervenez, Koho-sama. En tant qu'unique héritier d'Albert Koho, vous seul pouvez sauver cette réserve et les animaux... Voilà, j'en ai terminé. Excusez-moi d'avoir à vous conter cette histoire de fous si brutalement, mais...

Oh, mais Tamao avait parfaitement tout suivi. Serré contre Misaki, il avait regardé Ramune en suivant attentivement ce qu'elle disait, l'air de plus en plus étourdi, abasourdi, et la bouche ouverte comme un poisson rouge. Il n'avait rien dit, et tout était encore plus rond dans son visage... Et puis, enfin, l'air d'être devenu tout mou et l'air aussi éberlué, il finit par se tourner vers les personnes qu'il connaissait, pointant du doigt Calpis et Ramune, tout simplement, sans pouvoir dire le moindre mot mais l'air de signifier "Quoi... Ils sont tarés, ceux-là, ou quoi...?". Finalement, cependant, il se décida à se retourner vers eux, l'air plus sceptique qu'autre chose. Les deux personnages devant lui lui semblaient si absurdes que de toutes façons il ne se gênerait pas...

Alors... Alors vous êtes en train de me dire que Papa et Maman ne sont pas mes parents... Et que je dois me pointer en Afrique pour résoudre je-ne-sais-quelle affaire de businessmen dont je pige rien? Vous êtes complètement timbrés, ou quoi?

Bon, là... Le Calpis et le Ramune, ils étaient un peu dépités. Forcément, en quoi c'est étonnant que Tamao ne croie pas à ces histoires de fous? Néanmoins, ils étaient bien là dans un but, non? Ils venaient en toute honnêteté et en urgence qui plus est... C'est pourquoi, se rengorgeant tous les deux dans un mouvement parfaitement synchro, ils finirent par avancer un peu vers Tamao, l'expression plus grave.


Désolés, Koho-sama... Mais si vous ne voulez pas nous croire sur parole nous serons contraints de vous demander de nous suivre dans notre véhicule où nous pourrons vous fournir des preuves de ce que nous avançons.

Eh... Ça va pas? Je veux pas, moi!

Onegai, Koho-sama!

Sur un regard de Ramune, les maids s'étaient de nouveau toutes dirigées vers Tamao pour recommencer leur petit jeu, aux détriments des menaces de Misaki et Miori. Elles faisaient leur boulot, après tout... Certaines donc y allaient simplement d'un regard implorant accompagné du petit sourire kawaï qui va avec, et celles qui avaient le plus de poitrine s'occupaient de s'agripper aux bras de Tamao, l'immobilisant et mettant en valeur leurs arguments "pertinents" dans un même mouvement, ce qui fit rougir le garçon jusqu'aux oreilles malgré lui. Poussant des petits "Eh...? Huw...?" à qui mieux mieux, il regardait tour à tour les maids, puis Calpis et Ramune, puis Misaki, puis encore les maids, puis encore Misaki, puis Kyoya et Miori...


Ce ne sera pas long, Koho-sama!

Ça ne vous engage à rien... À presque rien! Suivez-nous, s'il vous plaît!


Cho... Chotto!



HJ Edit pour relancer pitêtre un chtit peu et aussi parce que j'aimais pas ma fin, et qu'elle devait pas être très inspirante. Enfin, 'faute de temps, j'ai pas pu en faire une beaucoup mieux, m'enfin, tant pis...

さ迷い続けた暗闇の中 、手を伸ばしても指の隙間からすり抜けて
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://akhtscartoon.canalblog.com
Collégien


avatar
Misaki Mizuki

▬ INSCRIPTION : 19/03/2007
▬ ÂGE : 23

▬ MESSAGES : 3190
▬ LOCALISATION : ...


Feuille de Perso
▬ NOM : Misaki Mizuki.
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : Tamao ! ♥


MessageSujet: Re: [Tama-chap/1] Alors comme ça... (Mina, Miman, libre)   Mer 21 Jan - 11:10

- ...

C'était ça, la raison de tout ce bordel ? Ils n'auraient pas pu le dire dès le début ? Histoire d'éviter les petites emmerdes étant survenuent un peu plus tôt, mais si vous savez, les jolies petites Maids. Il n'y avait pas que Tamao pour écouter l'histoire de Ramune, Misaki avait écouter, elle aussi sans pour autant tout comprendre. Tamao avait était adopter ? Enlever ? Hein ? Encore des conneries ou alors c'est juste elle qui est en retard ? Ouais, bah du retard, t'en a pas qu'un peu ma fille ! Réalise un peu, quoi ! Tamao est orphelin. Tamao a était adopter. Tamao ne le sait que maintenant alors qu'il est en vie depuis quinze ans. Et lui, pourquoi est-ce qu'il est si réticent ? Bon ok, c'est très soudain mais faut pas hésiter des heures, non plus !

- ERMH !

Vomir, elle ? Mais non, elle a tousser, c'pas pareil. Ou plutôt, elle s'est racler la gorge. Les Maids, elles ont beau qu'a faire leur boulot, c'est pas une raison pour essayer de charmer le gamin, Nan Mais Oh ! Les tabasser servait strictement a rien puisqu'elles n'hésitaient pas à recommencer. Un regard menacant suffirait ? Qui sait ? Après tout, elle est seule face à je-sais-pas-combien-de-grandes-perches. Eh oui, n'oublions pas les 1m58 de Misaki, s'il vous plaît. Quoiqu'il en soit, Misaki s'était retrouver les fesses à terre, à côté du gros tas de Maids collées à Tamao. Elle se sentait exclue ? Ouais, à côté de toutes ses jolies filles, elle n'était rien du tout, n'est-ce-pas ? Certes, elle avait son charme, comme tout le monde ici. Mais qui arrive à rivaliser face aux Maids ? Aélig, Faith, Médusa, Miori mise à part ? Personne, c'est bien ce que je dis.

- Tama-chan, tu crois pas que tu devrais les suivres, sans faire d'histoire ?

Anh, c'est elle qui vient de parler, là ? Bah oui, on dirait bien ... Laissons-la s'expliquer avant de la traiter de folle, okay ?

- Ne serait-ce que pour "venger" ton défunt Papa, non ? Son désespoir à du être énorme lorsqu'il t'a perdu. Il n'avait plus que toi et tu as disparu sans plus d'indices. Il a du souffrir ... tellement. Et puis, l'homme qui t'a enlever à lui est méchant. Il a fait une chose idiote et tu te dois de défendre l'honneur de ton Papa. Il aimait bien ces petites bêtes, alors pourquoi ne pas prendre leur défense ? Enfin, je dis ça mais c'est juste que je trouve ça triste ... pour ton Papa.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tout-puissant


avatar
Satsuki Yotsuba

▬ INSCRIPTION : 11/07/2006
▬ ÂGE : 25

▬ MESSAGES : 55144
▬ LOCALISATION : Dans un endroit que j'aime.


Feuille de Perso
▬ NOM : Satsuki Yotsuba
▬ CLASSE: 2A
▬ AMOUREUX(SE) DE : Watashi wa koko ga harimasu kara...^^


MessageSujet: Re: [Tama-chap/1] Alors comme ça... (Mina, Miman, libre)   Mer 21 Jan - 13:46

Mon "Papa"? Mais enfin, Misaki-chan...

Tamao avait été plus ou moins libéré sachant que les maids, dans un mouvement tout à fait synchronisé, avaient sursauté au petit coup de gorge de Misaki. Pas envie de se refaire tabasser comme la première fois, elles avaient toutes reculées, mortes de peur devant cette fille qui se révélait être la petite amie de leur prétendu futur maître, ou je-ne-sais-quoi.

Tu ne croirais tout de même pas à ce que deux originaux sortis de nulle part racontent? Excusez-moi, messieurs, ce n'est en rien contre vous, mais tout de même, avouez que c'est pas évident à croire, quoi...


Nous comprenons, Koho-sama, mais nous sommes de bonne foi. Calpis... Tu l'as sur toi, non? Montre...

Bon, là, c'est une preuve assez idiote que les deux caricatures humaines prétendaient fournir là, néanmoins... Une photo. Oui, une bête photo. Et malgré tout, elle pourrait déjà signifier pas mal de choses. Quand Calpis tendit le cliché en noir et blanc à Tamao, ce dernier crut un instant se voir dedans. Et puis, secouant la tête comme à son habitude, il se chassa l'idée de la tête.


Cette photo, elle a été prise de votre père quand il avait à peu près votre âge...

Euh... O-Oui, bon, il me ressemble beaucoup, d'accord, mais c'est pas une preuve!

Bon, euh... Si vous voulez bien me suivre, également... Nous allons... Achever de tirer tout cela au clair, du mieux que nous pouvons, si vous voulez bien... Par la suite on pourra éclaircir un peu plus les choses mais...

Sans trop comprendre pourquoi, Tamao s'était déjà retrouvé éloigné du petit groupe, un téléphone portable à l'oreille, escorté par Calpis. Ramune, en revanche, était resté, les maids derrière lui, devant toute la petite compagnie Misaki-Miori-Kyoya, et le silence qui s'installa alors que Tamao et Calpis s'étaient éloignés semblait un peu l'embarrasser. Et puis, peut-être, le fait d'être amputé un moment de son alter-ego inversé, ou quoi que ce soit d'autre... Toujours était-il que sans parler, tout cela faisait un peu encombrant... Tout en se balançant sur ses longues, très longues jambes qui paraissaient quasiment sans genoux, élastiques, il regarda ailleurs, un instant, avant de se rengorger de finir par se décider à s'adresser aux personnes devant lui.


Eherm! Euh... Alors... Euh... Vous êtes... Des amis de Koho-sama...? Euh... Si j'ai bien compris, Mad... Mademoiselle, vous êtes sa petite amie, n'est-ce pas? Et vous, Mademoiselle, sa soeur... Eet... Et vous, Monsieur... Kyo... M-Monsieur?

C'est fou comme une personne de grande taille peut se montrer pleine d'assurance parfois et excessivement maladroite dans d'autres moments... Lui qui paraissait sûr de son discours...

さ迷い続けた暗闇の中 、手を伸ばしても指の隙間からすり抜けて
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://akhtscartoon.canalblog.com
▬ INSCRIPTION : 25/11/2006
▬ ÂGE : 27

▬ MESSAGES : 13803
▬ LOCALISATION : A traîner, comme d'hab


Feuille de Perso
▬ NOM : Michiyo Natsuke
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : Vous pensez que c'est bien d'aimer ? Si j'aimais... Je ne pourrais plus aider les gens, et je devrais penser à moi, non ?


MessageSujet: Re: [Tama-chap/1] Alors comme ça... (Mina, Miman, libre)   Jeu 22 Jan - 12:55

Oh là, Oh là ! C'était quoi toute cette histoire ? Tamao, adopté ? C'était étrange, vraiment... Enfin, c'est ce qu'il fallait penser, mais Kyoya qui n'y connait pas grand chose, et qui surtout ne sais pas grand chose de Tamao, ne savait pas quoi penser. Une chose était sure pour lui : cette histoire était louche... Très louche. Si ça se trouve, ils voulaient l'enlever pour en faire leur esclave, et avait inventer toute cette histoire pour l'amadouer... Vint la réponse de Misaki. Kyoya était assez étonné qu'elle réagisse comme ça, surtout que la nuée de maids s'étaient encore approchés trop près de Tamao, et il ne put s'empêcher de lâcher à voix basse un petit commentaire :

"On est même pas surs que ce soit vraiment son père..."

Bon, ne lui en voulez pas trop, il se méfie, mais parce qu'il "aime" Tamao. Et parce qu'il n'a pas eu une vie de tout repos, faut le dire, mais ça c'est autre chose. Bref, revenons a nos moutons, pour tenter de prouver leur bonne foi, les deux hommes sortir une photo, qui pourrait passer pour une preuve irréfutable... Quand Kyoya était plus jeune. Nan, parce que je veut pas dire, mais aujourd'hui c'est hyper facile de retoucher une photo, quand on sais s'y prendre, et il y a des tas de gens qui sont même payés pour. Et puis, honnêtement, les sosies, ça peut arriver... Même si je l'avoue c'est extrêmement rare. Bref, Tamao était d'accord avec Kyoya sur ce point : ce n'était pas une preuve.

Malheureusement, les deux hommes n'avaient pas lâché prise, Et Tamao se retrouva embarqué, alors qu'un des deux hommes (ainsi que la nuée de Maids) restait avec notre petit groupe. Silence, loooong silence, jusqu'à ce que l'homme prenne la parole. Il avait vraiment l'air gêné, c'était... Mignon ? Kyoya, fidèle à lui même, donna une tape amicale sur l'épaule de l'homme.


"Bah voyons, faut avoir un peu plus confiance mon gars ! Tu sais, je mange pas..."

Oui, ici, ce serait mensonge de dire je mords pas, comme quelqu'un de normal...

"Je suis Kyoya, le reste a pas d'importance. Je suis arrivé il y a pas longtemps, et Tama-chan est la deuxième personne a qui j'ai parlé, donc je l'aime bien, je l'aime même beaucoup, il est très attendrissant, nee Misaki-chan ? Moi, je voudrais bien être son ami, mais je crois que lui il m'aime pas trop, je comprend pas pourquoi..."


Ah là là, pauvre Kyoya, si tu savait... Bon, je suis sure que lorsque Tamao aura découvert ton esprit de compétition, ça ira mieux... J'espère pour toi en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tout-puissant


avatar
Satsuki Yotsuba

▬ INSCRIPTION : 11/07/2006
▬ ÂGE : 25

▬ MESSAGES : 55144
▬ LOCALISATION : Dans un endroit que j'aime.


Feuille de Perso
▬ NOM : Satsuki Yotsuba
▬ CLASSE: 2A
▬ AMOUREUX(SE) DE : Watashi wa koko ga harimasu kara...^^


MessageSujet: Re: [Tama-chap/1] Alors comme ça... (Mina, Miman, libre)   Mar 27 Jan - 15:01

Mmh... Ce que Ramune notait, surtout, en parallèle du fait que ce garçon, plutôt à l'aise, avait l'air sympathique, c'est que tout ça était plutôt ambiguë. Enfin, on ne peut pas dire non plus qu'il se serait attendu à une totale classifications des relations du petit gars qu'il cherchait, du style 'ami', 'ennemi', 'camarade de classe sans plus', etc... Mais peut-être... Un peu quand même? Pendant ce temps, Tamao se tenait toujours à l'écart avec Calpis, et on ignorait ce qui pouvait bien se passer de ce côté-là. Ramune, lui, il avait surtout l'air impatient que Calpis revienne. C'était pourtant lui qui maîtrisait le mieux les explications de la situation, depuis le début, mais...

Ah... Je me doute bien que vous devez nous prendre pour des fous, ou quelque chose comme ça...

Baissant les yeux et se grattant l'arrière de la tête, la grande asperge se décidait enfin à voir le côté tout à fait réaliste des choses.

On n'est pas idiots, vous savez... Même si des fois on le paraît un peu... C'est de sa faute... En tout cas, moi, je ne suis pas un imbécile... Et je me doute bien qu'on vous semble ridicules, avec nos histoires de photos, de passé, de souvenirs et de vieilles choses dont Koho-sama ne se souvient même pas, on vous semble ridicules avec nos contes pour aliénés... Mais en même temps, c'est une question de bonne foi... je pense... Non? À votre avis, on serait venus comme ça avec nos bêtises, avec la conscience que personne n'y croirait, rien que pour raconter des craques d'une totale inutilité?

Ramune s'enhardissait peut-être dans les propos mais en tout cas pas dans l'attitude. Il faisait toujours profil bas avec une certaine modestie, à présent qu'il semblait avoir vraiment réalisé et abordé le fait que la chose semblait absurde, totalement absurde. Néanmoins il devait bien justifier leur présence intempestive, non...?

Calpis et moi, on ne pense pas à mal, vous savez... On se serait bien passé de faire des recherches sur le fils de feu Koho-sama, on pensait même qu'il était mort... Mais on tient à ces animaux, on a connu cet homme qui s'appelait Koho Albert-sama qui y tenait encore plus que nous, et ces mêmes animaux sont aujourd'hui au coeur d'une magouille... On se serait passé d'aller embêter ce pauvre Tamao-sama... 'Alejo', si seulement on pouvait s'en sortir tout seuls... Mais on a affaire à un type qui manipule le papier et les contrats comme personne, alors on veut juste lui donner ce qu'il veut là où il pense ne rien pouvoir recevoir... On n'a pas pensé à un autre moyen... Vous savez, on n'est pas idiots comme je l'ai dit mais on n'est pas spécialement intelligents non plus... On a besoin de lui, vraiment...

Court silence. Ramune, toujours intimidé, continuait son plaidoyer, tandis que l'aparté de Tamao et Calpis s'éternisait...

Et... O-On ne vient pas à l'aveuglette, hein... Si vous saviez depuis combien de temps on le cherche... Ce fils... On est venus en étant persuadés de ne pas faire erreur sur la personne. Bien entendu, ça semble tout de même tellement fou pour n'importe qui qui ne connaîtrait pas l'arrière-plan de l'affaire... C'est pourquoi on tient à prouver notre bonne foi... S'il faut, on demandera à Koho-sama, on fera des tests ADN avec témoins, pour vérifier et faire vérifier... Enfin... Je suis... Désolé pour les ennuis, nous sommes désolés, mais... On ne veut pas que Dandy trouve Koho-sama avant nous. Ce serait une catastrophe... Vous acceptez nos excuses?

D'autant qu'ils avaient un train de retard, entre parenthèses. Bureffu, Ramune s'inclina pour s'excuser, et les maids en firent autant, pour démontrer le regret qu'ils avaient de débarquer pour annoncer une telle histoire de fous à l'improviste.

さ迷い続けた暗闇の中 、手を伸ばしても指の隙間からすり抜けて
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://akhtscartoon.canalblog.com
▬ INSCRIPTION : 17/05/2007
▬ ÂGE : 22

▬ MESSAGES : 4094
▬ LOCALISATION : se fait porter par son Talik.


Feuille de Perso
▬ NOM : Hina Michiko Nightwish
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : //


MessageSujet: Re: [Tama-chap/1] Alors comme ça... (Mina, Miman, libre)   Mer 4 Fév - 14:39

Tranquillement, Miori tendait l'oreille. Elle écoutait attentivement les propos de tout le monde. Elle ne semblait pas faire particulièrement partie de la conversation, elle avait plus l'allure d'une spectatrice. Mais cela n'était pas très étonnant de sa part, elle ne connaissait pas vraiment les personnes qui l'entouraient (hormis sa soeur) et ne savait pas donc quoi dire. À vrai dire, tout cela l'amusait beaucoup. Elle trouvait le duo plutôt « sympathique » et leur histoire avait un petit fond émouvant. Miori ne connaissait pas vraiment le petit ami de Misaki, elle ne l'avait rencontré que deux fois et le connaissait surtout via les paroles de Misaki, jamais elle n'aurait imaginer se retrouver dans une telle scène. Elle jeta un coup d'oeil aux maids pour vérifier qu'elles se tenaient à l'écart et se rapprocha de Misaki pour s'adresser à la grande asperge.

- Excusez-moi, je suppose que c'est assez stupide et inutile mais... comment avez-vous retrouvé la trace de Tamao-kun?

Oui, elle est curieuse. Et ben elle a le droit! Ipis c'est pas non plus comme si cette histoire de l'intéressait pas! En tout cas, ça devait surement être un choc pour le petit Tamao. Apprendre tout cela d'un coup... Elle regarda dans la direction du garçon aux cheveux gris (le pauvre, à son âge XD). Finalement, elle se retourna vers Ramune.

- ... Je vous crois. Je sais que vous pensez surement paraître pour des fous, mais voyez-vous, je trouve que cela serait bien trop stupide d'inventer toute cette histoire, ou du moins sans raison précise. Ce n'est pas à moi de décider ce que devra faire Tamao-kun mais je pense comme ma soeur que ce serait bien qu'il y aille...

Miori qui, jusqu'à présent, regardait dans les yeux de l'homme, baissa les yeux sur le sol et se mit à réfléchir. Qu'est-ce qu'il se passerait pour Misaki si jamais son petit ami s'en allait? Voilà une bonne question à laquelle Miori n'avait pas al réponse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://parc-akizuki.forumactif.com
Tout-puissant


avatar
Satsuki Yotsuba

▬ INSCRIPTION : 11/07/2006
▬ ÂGE : 25

▬ MESSAGES : 55144
▬ LOCALISATION : Dans un endroit que j'aime.


Feuille de Perso
▬ NOM : Satsuki Yotsuba
▬ CLASSE: 2A
▬ AMOUREUX(SE) DE : Watashi wa koko ga harimasu kara...^^


MessageSujet: Re: [Tama-chap/1] Alors comme ça... (Mina, Miman, libre)   Jeu 5 Fév - 6:24

Ah...! Ça...

Sur le visage de Ramune se forma un sourire qui donnait vraiment l'impression qu'il avait envie de rire de lui-même. Ou plutôt d'eux-même, puisqu'avec Calpis, ils fonctionnaient apparemment tout en même temps... Il eut l'air pensif un instant, puis se tourna vers Miori de nouveau avec cette même expression autodérisoire.

Pour tout avouer, on n'était même pas sûr que le fils de Koho-sama était encore vivant... On a cherché tellement à l'aveuglette. Je crois qu'on a toujours eu envie de retrouver cette personne pour ne pas laisser ces animaux devenir des phénomènes de foire. Mais qu'est-ce qu'on aurait fait s'il était vraiment mort? Vu qu'on connaît pas mal de monde, on a fait une espèce d'enquête à travers les pays qu'on connaissait... Ça nous a ramené à Aden, et au Japon... Ça, pour sûr, ça nous a pris des années... On en a presque cru qu'on poursuivait une chimère, au bout d'un moment...

...C'est à ce moment-là qu'on a eu énormément de chance. Un ancien copain d'une expédition, qu'on avait contacté aussi au cas où, nous a parlé d'un garçon qu'il avait eu l'occasion de voir un jour, et qui lui ressemblait comme deux gouttes d'eau...

Eto...? Ah, oui, Calpis avait rejoint pour compléter le récit. Tamao le suivait de derrière, le téléphone toujours à la main, l'air pensif et dérouté. On sentait encore que Ramune avait une envie amère de rigoler. Ils devaient passer pour des fous...

Vu comme ça, ça paraissait débile comme détail, n'importe lequel d'entre nous en avait vus, des enfants qui lui ressemblaient... Mais ça faisait tellement de temps qu'on cherchait...

...On s'est dit que retenter un coup juste une fois histoire de, après toutes ces années, ça ne coûtait rien de plus... Alors, on s'est renseignés... Et vu que tous les détails des deux histoires concordaient, on n'a plus laissé de place au doute. On est d'abord passé voir ses parents... Et ensuite, nous sommes venus ici.

Ils haussèrent tous les deux les épaules, pensant ne rien avoir d'autre de trop démonstratif à dire. Tamao était reparti se réfugier dans les bras de Misaki, très calmement, mais juste comme ça. Il avait l'air plutôt maussade et perplexe...

...Ils m'ont fait appeler à la maison. Avec conversation visuelle. Et Papa et Maman m'ont dit que c'était vrai... Ils n'avaient pas l'air très heureux.

Comment? Vous vous dites que ce n'est toujours pas une preuve? Et vous aurez raison. Continuant de marmonner dans sa barbe, la tête appuyée contre Misaki, Tamao se frotta la tête d'un geste étrange mais cute en même temps.

...Ils vont faire des tests ADN et après ils disent qu'ils ne nous dérangeront plus s'ils se sont trompés... J'ai donné un de mes cheveux.

Chose plutôt irréaliste quand on sait que Tamao n'a quasiment PAS de cheveux. O_o *SBAF* Il serait facile à perdre, celui-là, court comme il devait être.

さ迷い続けた暗闇の中 、手を伸ばしても指の隙間からすり抜けて
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://akhtscartoon.canalblog.com
▬ INSCRIPTION : 25/11/2006
▬ ÂGE : 27

▬ MESSAGES : 13803
▬ LOCALISATION : A traîner, comme d'hab


Feuille de Perso
▬ NOM : Michiyo Natsuke
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : Vous pensez que c'est bien d'aimer ? Si j'aimais... Je ne pourrais plus aider les gens, et je devrais penser à moi, non ?


MessageSujet: Re: [Tama-chap/1] Alors comme ça... (Mina, Miman, libre)   Mar 31 Mar - 11:00

Kyoya avait écouter l'homme, je me souviens déjà plus son nom, tout ce que je sais c'est que c'est l'asperge, s'expliquer et s'excuser. Ce qui était sur, c'est que cette histoire était loin d'être simple, et pourtant Kyoya n'est pas un imbécile, il pourrait même se retrouver en tête de classe si c'était une compétition. Enfin, il avait du mal à comprendre, c'était sur, mais il y a une chose dont il était sur : quoi qu'il arrive, peu importe ce que décidera Tamao, il le soutiendrais... Pourquoi ? Parce que Tamao est mignon, et surtout fragile, il ne tiendras pas longtemps dans une jungle hostile, que ce soit la vrai ou celle du monde des adultes. Quand le petit groupe s'excuse, Kyoya avait sourit, tout en répondant :

"C'est pas à nous qu'il faut s'excuser, ça va pas changer nos vies... 'Fin, je crois."

Ouais, il croit seulement, mais ça ne fait aucun doute que seule la vie de Tamao sera chamboulée. Mais qui sais, ce qui en ressortira sera peut-être bénéfique... Tamao et l'autre homme revenaient, et Tamao se chargea d'expliquer ce qui s'était passer pendant se petit temps "d'exclusion". Tamao, dans les bras de Misaki, semblait pas mal dépité... Kyoya, comme à son habitude, voulait lui remonter le moral. Il posant donc doucement sa main sur son épaule (ouah, pas une forte tape dans le dos ? O.o).

"Je comprend pas tout ce qui t'arrives, mais je t'aiderais, alors si t'as besoin d'aide hésite pas..."

[Tardif et court, mais à la base je pensais attendre une autre réponse avant de poster. Désolée ^^"]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tout-puissant


avatar
Satsuki Yotsuba

▬ INSCRIPTION : 11/07/2006
▬ ÂGE : 25

▬ MESSAGES : 55144
▬ LOCALISATION : Dans un endroit que j'aime.


Feuille de Perso
▬ NOM : Satsuki Yotsuba
▬ CLASSE: 2A
▬ AMOUREUX(SE) DE : Watashi wa koko ga harimasu kara...^^


MessageSujet: Re: [Tama-chap/1] Alors comme ça... (Mina, Miman, libre)   Mar 31 Mar - 12:33

Kshiuw. ...Kyoya... San...

Eeh oui, il avait encore poussé le petit cri qu'il poussait à chaque fois que son "rival" le touchait. Pourtant, cette fois-ci, Kyoya y était allé doucement, avec une moins belle et aussi moins douloureuse énergie qu'à son habitude... Tamao, surpris par la réaction de Kyoya, l'avait considéré un instant comme ému, ne se décollant par pour autant de Misaki, mais pourtant se tournant bien vers le garçon qui venait de lui parler. Ça le surprenait, et ça lui faisait quelque chose dans le bide, que de voir que cette personne-là avait réellement de bonnes intentions... Rien d'étonnant à ce que Misaki l'ait trouvé intéressant... ARK, Tamao allait encore repasser à l'une de ses crises de jalousie? Eh bien, pourtant, non. Contre toute attente, il restait là, le regard rempli d'émotion, à considérer Kyoya encore interdit. Et puis finalement, comme il se rendait compte qu'il devait avoir l'air bien bête à ne rien dire comme ça, il eut comme un petit sursaut, qui le fit revenir à ses esprits, et se recolla un peu à Misaki en détournant le regard, dans un haussement d'épaules qui se voulait hautain, même si en même temps qu'il parlait, il rougissait, gêné d'avoir réagi trop tard, sans doute, et un peu en colère aussi, du moins voulait-il le paraître.

J-j-je suis pas un gamin, d'abord, hein! Je peux me débrouiller seul, j'ai pas besoin qu'on m'aide...

Il resta encore un instant silencieux, le regard détourné, malgré tout pas très convaincant même s'il aurait voulu l'être. Après tout, Kyoya avait reniflé Misaki dans le cou, Misaki avait l'air de bien apprécier Kyoya en tant que vampire aussi, c'était pas juste! Évidemment, Tamao avait toujours ce certain paranoïa dû à la jalousie. Oui, il restait jaloux de Kyoya, et c'était pour cela qu'il s'efforçait de réagir froidement et hostilement... Mais comment rendre ça, pour le petit Tamao, qui ne savait pas être froid, qui souriait ou qui vous gueulait dessus d'un air impuissant, avec une bouche en patate, mais qui ne savait pas, non, être froid et distant? XD Oui, il avait l'air un peu ridicule... Mais ça le rendait très mignon aussi, que voulez-vous. N'est-ce pas qu'il est cute? *SBAF*

...Bon, malgré tout, ça paraissait limite un peu cruel. Alors que Calpis et Ramune, ainsi que les maids, ne disaient rien, semblant signifier qu'ils leur ficheraient la paix au moins pour un temps, le temps qu'on ait fait ces fameux tests, Tamao s'en voulait un peu aussi d'avoir réagi comme ça. Paraître froid, d'accord, mais après tout Kyoya était gentil et attentionné... Et répondre comme ça était un peu incorrect. Même la grande asperge et le petit gros, qui semblaient trouver Kyoya sympa, ne disaient rien mais avaient l'air aussi d'être déçus de le voir "remercier" ce garçon de la sorte. Alors Tamao, d'un geste un peu rageur, haussa une nouvelle fois les épaules, pour finalement, ayant retenu ses mots avant de parler à Kyoya, se retourner vers lui, la tête toujours baissée, embarrassé, n'osant pas le regarder vraiment cependant. Ce type était vraiment énervant, par le fait que Tamao ne savait jamais comment se comporter à son égard.


M... Mais... Merci quand même. C'est... Gentil de ta part.

WOAA. Il n'en dit pas plus —c'était déjà beaucoup pour lui— et se recolla bien contre Misaki en se frottant encore un peu le sommet de la tête, feignant de n'avoir rien dit, accompagné par les sourires de Calpis et Ramune bien synchronisés. Ces deux-là, d'ailleurs, n'avaient plus rien dit pendant un moment ; peut-être sentaient-ils qu'ils avaient été comme trop bavards précédemment... Allez savoir. Pour l'instant à nos yeux, ils sont encore un peu mystérieux, n'est-ce pas?

さ迷い続けた暗闇の中 、手を伸ばしても指の隙間からすり抜けて
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://akhtscartoon.canalblog.com



Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [Tama-chap/1] Alors comme ça... (Mina, Miman, libre)   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Tama-chap/1] Alors comme ça... (Mina, Miman, libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAHORA LIVE!? :: Le Campus de Mahora :: Grande cour-
Sauter vers: