MAHORA LIVE!?


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Cafards pour emporter ? [MÉDUSA]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
▬ INSCRIPTION : 09/08/2008
▬ MESSAGES : 3178
▬ LOCALISATION : Off the Map.


Feuille de Perso
▬ NOM : WINCHESTER
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : We All Want A Happy Ending


MessageSujet: Cafards pour emporter ? [MÉDUSA]   Mar 20 Jan - 7:31

Grooahhhh ~~

Bah tiens. Encore l’estomac de Faith qui fait des siennes. Ça fait bien longtemps qu’elle n’a pas mangé, en fait. Anorexique ? Pas vraiment. La narratrice devrait lâcher la narration et aller dans l'agriculture, parce qu'elle est complètement dans le champ ... BREF. C’est juste que la chimère n’avait pas vraiment la tête à ça. Elle ne ressentait tout simplement pas le besoin de manger. Après tout, il s’était passé bien des choses depuis le bal. Tout ça, c’était finit, à présent … Alors elle se sentait plus légère qu'avant, tout à coup, et avait subitement retrouvé l'appétit. Pour combien de temps ? Vaut mieux ne pas y penser, sinon la créature va repenser à des trucs qu'elle aimerait mieux oublier. Ah, non. Pour ceux qui croient qu'elle n'a plus aucune idée noire en tête et qu'elle est revenue à son état normal, vous devriez aller travailler dans l'agriculture vous aussi. M'enfin.

Sa tête était vide. Dans tous les sens du terme. Elle ne ressentait rien. Tout était devenu automatique. Elle se baladait sans but précis, vêtue de la simple combinaison chemise froissée, cravate et jupe plissée de l'uniforme scolaire, de ses nombreuses ceintures et d'une énorme écharpe enroulée autour de son cou, par dessus ses cheveux. Bah quoi ? On est en hiver, après tout. Autant mettre quelque chose pour se tenir au chaud. Oh ! Et non. Elle n'était pas pieds nus aujourd'hui non plus. Elle chaussait ses longues bottes noires, sans talons. Elle n'aime pas les talons ... Bref, la créature laissait ses pas la guider. De toute façon, elle ne se perdait jamais. Le sens de l’orientation que tout le monde rêverait d’avoir … Faith n’avait pas de cours d’économie aujourd’hui, alors elle avait prit la peine d’aller en cours quand même. Ne pas y aller serait se sauver la queue entre les jambes, et se sauver, c’est lâche.

Ah ? Tiens ? Elle s'est arrêtée, ses bras ballotant de chaque côté de son corps, comme une poupée qu'on arrête trop brusquement. Les yeux en grains de riz, l'air visiblement surprise, elle cligna des yeux à plusieurs reprises pour s'assurer qu'elle voyait bien juste. Ah, c'était bien ce qu'elle pensait. Là-bas, au loin, elle pouvait apercevoir le Chao Bao Zi. Pour être honnête, la chimère n'était jamais allée manger là. Elle n'avait jamais vu ce commerce, en plus. Pourtant, le nom lui disait quelque chose. Vaguement quelque chose. La brunette renversa sa tête ébouriffée vers l'arrière, plissant les yeux jusqu'à ce qu'il soit complètement fermés. Elle réfléchissait. On pouvait apercevoir sa langue au coin de sa bouche. Où avait-elle lu ce nom ? Où ? ...

Après quelques secondes de réflexion, elle ouvrit de grands yeux, relevant brusquement la tête d'un air triomphant. Un petit « Aah ~ » enfantin s'échappa de ses lèvres à ce moment là. Médusa lui avait fait goûter un nikumans aux cafards, sous la table, pendant le bal. C'était vraiment la meilleure chose qu'elle n'avait jamais mangée de sa courte vie. Seulement, est-ce qu'elle l'avait remercié ? Elle n'en avait même pas souvenir. De plus, maintenant qu'elle y pense, elle devrait peut-être s'excuser. Après tout, ça avait tourné en réunion sous les tables, toute cette histoire. Pas vraiment agréable. Pas agréable du tout, à dire vrai. C'était royalement chiant de voir une cachette de dernière minute devenir un quartier général pour les dépressifs. Bref ... L'air enjoué avait à peine traversé le visage de Fai que déjà il s'était éclipsé. Et voilà les grognements de son affamé de bedon qui reprennent le dessus du silence environnant pesant. La petite soupira, inclinant légèrement la tête sur le côté d'un air découragé. Elle ne pouvait pas aller demander des nikumans aux cafards. On la prendrait encore plus pour une tarée. Alors la voilà donc, immobile à quelques mètres du Chao Bao Zi, à se demander si elle devrait abandonner l'idée des pains chauds aux insectes pour aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tout-puissant


avatar
Médusa Hopper

▬ INSCRIPTION : 26/07/2006
▬ ÂGE : 23

▬ MESSAGES : 47181
▬ LOCALISATION : roaming the world


Feuille de Perso
▬ NOM : HOPPER
▬ CLASSE: Je ne suis pas le cursus scolaire
▬ AMOUREUX(SE) DE : *S'accroche au bras de Len*


MessageSujet: Re: Cafards pour emporter ? [MÉDUSA]   Mar 20 Jan - 9:36

L'hiver à Mahora ... Quelque chose de très frais. Certains adorent parce qu'ils peuvent jouer dans la neige, d'autres préfèrent le soleil de l'été ... Médusa, elle, s'en fout pas mal. Une saison, c'est une saison, rien de plus. Elle n'aime pas avoir trop chaud ou trop froid, mais supporte quand même assez bien du moment que ce ne sont pas des températures que son corps « humain » ne peut pas supporter. En plus, la plupart des manteaux sont fait de fourrure ou bien sont hideux ... Raison de plus pour ne pas aimer l'hiver : Elle refuse de porter un manteau en fourrure, et ce n'est pas à cause des pauvres animaux qui se sont fait tuer pour avoir leur poils. Vous la voyez vraiment porter un tel manteau ? Ce poil dégoûtant et sale lui chatouillerait les joues, le cou, toucherait ses cheveux ... Rien que l'idée la faisait trembler tellement c'était dégoûtant. C'est donc à cause de cette haine pour tout ce qui est doté de poils qu'elle ne portera jamais de manteau de fourrure. Par contre, ne croyez pas qu'elle se balade en short en plein hiver, voir même pieds nus dans la neige alors qu'elle avance dans la forêt près de Mahora. C'est loin d'être le cas. Son corps enfantin ne supporterait pas cela. C'était plutôt la jupe à carreaux bourgogne de son uniforme avec de longs bas noirs assez longs pour disparaître sous sa jupe. Le haut était rien d'autre qu'une longue veste, un espèce de pull pour faire plus simple, qui lui descendait juste qu'en bas des hanches - le peu de hache qu'elle avait du moins -.

La jeune « fille » s'arrêta en apercevant quelqu'un au loin. Enfin ... Quelqu'un ... Cette " blondinette " aux nombreuses mèches rebelles et au nombreuses rosettes, c'était quelqu'un que Médusa avait déjà croisé, Faith Winchester ... Ou un truc du genre. Un nom, pour Médusa, c'est juste quelque chose qui permet d'identifier quelqu'un quand on lui adresse la parole, rien de plus. Un nom, pour elle, est encore plus inutile ... Surtout que ça prouve qu'on appartient à une famille, qu'on a des parents, etc ... C'est à se demander si Médusa ne garde pas "Hopper" comme prénom simplement parce qu'elle aime bien alors qu'elle renie ses géniteurs ... Mais là n'est pas le sujet, arrêtons de la faire passer pour une adolescente rebelle en pleine crise, parce qu'avec son physique qui ressemble plus à un garçon de 12 ans qu'à une adolescente, c'est pas exactement la meilleure façon de la décrire.

Pour en revenir à où on en était avant, Médusa fixait Faith de loin, alors que cette dernière ne semblait pas avoir le courage de bouger plus vers le Chao Bao Zi. C'était ça, qui la troublait plus que tout, le fait qu'une Faith qui l'avait presque agressé avec ses paroles lorsqu'elle l'avait rencontré n'ose pas aller dans un stand de restauration où les serveuses et cuisinières sont plutôt sympathiques ... Bon, il faut dire que ce que Médusa mange, elle ne le demande pas à n'importe qui. Si elle le demandait à une serveuse, elle s'évanouirait sûrement en entendant quelque chose que les humains considèrent comme " dégueulasse ". Pourtant, certains reptiles mangent bien que ça, des insectes ... Et les cafards, c'est nuisible (ouais, vous savez, un insecte qui se promène la nuit ...), c'est dégueulasse, ça traîne dans les cuisines sales de restaurants miteux ... Au moins, les gens qui en mangent vous débarrassent de ces créatures, vous devriez être plus gentils avec eux !

- 'Ttaku ... Qu'est-ce qu'elle fout là ?

Évidemment, Médusa n'allait pas la voir, pas tout de suite en tout cas. Elle ne meurt pas d'envie de passer pour quelqu'un qui se mêle de tout, déjà qu'au bal, elle était allée la voir et que maintenant elle le regrettait assez ... C'est vrai quoi, elle est pas très sociable et va rejoindre quelqu'un sous une table, tout le monde s'y ramène ... C'est limite si il n'avait pas un bal qui allait commencer sous une table de la salle d'un bal pendant un bal ... C'est vrai quoi, en plus, il n'y a pas beaucoup de place sous une table du genre, quatre personnes sous une table ça commence à faire. Oui, cet espèce de pseudo paragraphe est presque entièrement remplis par le mot "bal" et le mot "table", la narratrice s'en rend compte, ne croyez pas le contraire. Parce qu'après tout, les tables, c'est utile. Vous vous rendez compte que cette masse de bois mystérieuse est dressée sur quatre pattes posées perpendiculairement et parallèlement, toutes de mêmes longueur, posées sous une surface de bois plane et lisse sur laquelle on pose généralement différentes choses, on peut même y faire des casse-têtes ... ! Ouais. C'est pour prouver à certaines personnes qu'on s'en fout pas d'une table !

さ迷い続けた暗闇の中 、手を伸ばしても指の隙間からすり抜けて


One day they woke me up so I could live forever
It's such a shame the same will never happen to you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/2bitcosplay
▬ INSCRIPTION : 09/08/2008
▬ MESSAGES : 3178
▬ LOCALISATION : Off the Map.


Feuille de Perso
▬ NOM : WINCHESTER
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : We All Want A Happy Ending


MessageSujet: Re: Cafards pour emporter ? [MÉDUSA]   Mar 20 Jan - 13:48

Bavant presque rien qu'à la vue du Chao Bao Zi, Faith n'arrivait toujours pas à prendre son courage à deux mains et se décider à commander ce qu'elle voulait. Indécise. Tssk. Pour faire changement. Elle releva la tête lentement. Tellement lentement, en fait, que ça en était saccadé comme si on appuyait sur STOP à chaque centimètre remonté plus haut. Son regard se vida de toute expression, ses paupières se rabaissant sur ses yeux pour en cacher la moitié supérieure. Ses dents se resserrèrent, puis un mot s'échappa d'entre ses lèvres.

« Fuck. »

La petite entrouvrit légèrement les lèvres, faisant pénétrer une grande bouffée d'air, gonflant ainsi ses joues. Ses bras se balançaient paresseusement de chaque côté de son corps. Elle venait de sentir quelque chose au travers des odeurs alléchantes provenant du restaurant. En fait, c'était quelqu'un que pas mal tout le monde connaissait à Mahora. Médusa Hopper-Rose. The King. Haha ... Quand on parle du loup. Faith n'avait même pas eu besoin de se retourner pour savoir qu'elle était là, quelque part dans la forêt. 'Façon, c'est bien inutile de préciser encore une fois que cette petite créature à écailles est capable de reconnaître les gens à l'odeur. Mais bon, FUCK, quoi. Médusa était là, quelque part. Et les beaux projets de remerciements et d'excuses ? Qu'est-ce qu'elle en faisait, maintenant ? Rien du tout. Elle se contenta de vider ses bajoues puis de claquer des dents une fois.

Bien des idées lui traversaient la tête, à présent. Faut bien avouer qu'elle n'avait pas trop envie d'aller lui parler, après tout elle ne mourait pas d'envie de se faire envoyer promener ... Quoi que c'était elle qui l'avait envoyé promener lorsqu'elles se sont rencontrées la première fois. Avec ... Qui déjà ? Un rouquin ... Bof. C'était quoi, son nom, déjà ? Peu importe, qu'est-ce qu'on s'en fout. Il s'était bien sauvé alors que deux personnes lui avait offertes de leur aide. Bien bizarre, ce type. Bref. Faith pourrait bien inviter Médusa au Chao Bao Zi, mais ça sonnerait débile et on aurait tout de suite l'impression qu'elle l'aurait fait juste pour que l'androgyne lui commande des petits pains aux cafards.

Ah, et si elle allait tout simplement s'excuser pour ensuite la remercier ? Non, là ça sonnerait juste lèche-cul. Ouais, lèche-cul. La brunette est bien loin de l'admirer, de l'appeler senpai ou de lui louer un culte. Elle la connait même pas. À quoi bon coller aux basques de quelqu'un dont on ne sait rien ? C'est stupide. Pire que stupide, même. Des lèches-cul, elle doit en avoir des tonnes malgré elle. Elle ne meurt probablement pas d'envie d'en avoir un autre. Et ce n'est pas dans les projets de Fai de vénérer quelqu'un.

Et puis, tant pis. Autant prendre la première option. La chimère poussa un léger sifflement semblable à celui d'un serpent, puis s'adressa à Médusa sans se retourner.

« ... Je t'invite ? »

Bah tiens. Voilà un ton qui laisse facilement transparaître le fait que Faith n'est pas du tout, mais pas DU TOUT sûre d'elle en posant cette question. Mais bon. La réponse importait peu. Libre au King de l'envoyer promener ou de tout bonnement accepter. La fillette inclina la tête vers l'avant, enfonçant son menton dans son écharpe, suivant des yeux le dernier nuage de chaleur qui venait de se sauver d'entre ses lèvres. Après quelques secondes, la petite se permis d'ajouter d'un ton morne :

« Je te le dois bien, mais c'est comme tu veux. »

Hmm. Après tout, Fai n'aime pas partager sa nourriture. Alors peut-être, et on dis bien peut-être, que Médusa n'aime pas ça non plus et qu'elle avait fait un grand effort pour lui en proposer. Bon, ok, ça lui a même probablement prit beaucoup plus d'efforts de son côté que la proposition de la créature. Échange pas très équivalent, mais ça tourne quand même autours de la nourriture, alors ça devrait aller. M'enfin, elle croit que ça devrait bien aller. On est jamais sûr de rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tout-puissant


avatar
Médusa Hopper

▬ INSCRIPTION : 26/07/2006
▬ ÂGE : 23

▬ MESSAGES : 47181
▬ LOCALISATION : roaming the world


Feuille de Perso
▬ NOM : HOPPER
▬ CLASSE: Je ne suis pas le cursus scolaire
▬ AMOUREUX(SE) DE : *S'accroche au bras de Len*


MessageSujet: Re: Cafards pour emporter ? [MÉDUSA]   Mar 20 Jan - 15:16

Quelques secondes à peine après avoir remarqué Faith, la gorgone détourna le regard. Cette neige qui commençait à fondre avec la température montant peu à peu avec les mois qui défilaient ... Elle devenait de plus en plus imparfaite, déplaisant de plus en plus à Médusa ... Évidemment, une neige blanche et impeccable est bien plus belle qu'une neige piétinée qui commence à prendre la couleur de la terre à force de fondre. Même si le blanc est une couleur que Médusa n'affectionne pas, elle préfère largement la neige lorsqu'elle est blanche et « parfaite » ... Oui, je fais un paragraphe sur de la neige, ça fait pitié.

Le regard de Médusa se posa à nouveau sur Faith lorsqu'elle avait entendu une voix lui adresser la parole, bien sûr, je parle là de la voix de Faith. Cette dernière l'invitait à manger ... Bwarf ... Manger ? Elle a pas vraiment faim ... Mais refuser serait pas mal stupide. Surtout que vu le ton que Faith avait utilisé, elle ne semblait pas vraiment sûre d'elle, peut-être qu'une telle demande nécessitait des efforts ... Remarque, Médusa avait invité sûrement qu'une seule personne dans sa vie à « sortir » quelque part avec elle. Cette demande en question lui avait demandé plus de confiance en elle qu'elle peut en amasser en 17 années d'existence, en gros, c'était quelque chose de vraiment inhabituel pour elle. Mais pour en revenir au sujet, les paroles de Faith, c'était quelque chose qui répondait à la première question de Médusa. Faith allait sûrement manger au Chao Bao Zi. Mais pourquoi l'inviter ? D'après les dernières paroles qu'elle avait prononcé, c'était parce qu'elle le lui doit bien ... Médusa prit quand même quelques secondes avant de comprendre que Faith faisait - du moins, elle croit - allusion au bal de Noël. Ce qui était étonnant, c'est que la brunette s'en était souvenue. Pourquoi donc ? C'est juste un bal, après tout, il y en a plusieurs dans une année, tellement qu'au final, ils se ressemblent tous. Enfin, peut-être que pour Faith, celui-ci était différent. Médusa n'en savait rien, elle ne l'avait pas suivit après cette histoire de Nikumans, elle n'est quand même pas sa mère, ET HEUREUSEMENT. Médusa doit être une mère horrible, sévère, exigeante ... Non mais imaginez le monde à l'envers, si la gorgone était la mère de la chimère ... ! Les Ouates de Phoque absorberaient la totalité de l'eau de ce monde ! Il faudrait tuer quelqu'un pour avoir quelque chose à boire, et encore, les Ouates de Phoque absorberaient tout, et les gens crèveraient desséchés.

Note aux gens : Si vous n'avez pas comprit la fin du paragraphe ci-dessus, vous avez encore un cerveau.


Finalement, après la phrase de Faith, Médusa haussa les épaules. Partager sa nourriture ... Non ... Partager tout court n'était pas quelque chose qui était dans ses habitudes, mais bon. Si elle y tient ... En plus, avec le temps, elle a finit par se dire que dire non à quelqu'un qui veut « s'excuser » (pas qu'on s'excuse à elle souvent... XD). Après tout, dans différents ouvrages littéraires, pour ne pas dire les animes et films qu'elle a vu quand elle était plus jeune avec ses frères, les filles qui ont ce genre de comportement insistent toujours ... Bon, mettons quelques points au clair : Médusa ne croit pas vraiment que Faith va insister. Et deuxièmement, je dis filles, parce que c'est ce qu'on lui a expliqué lorsqu'elle posait des questions.

- Si ça peut t'faire plaisir.

... Oh, bien sûr, « te faire plaisir » était une façon de parler ... Elle se doute bien que Faith n'est pas très enchantée à l'idée de partager sa nourriture avec elle. Mais bon, elle allait pas refuser sèchement, même si elle n'a pas si faim que ça.

さ迷い続けた暗闇の中 、手を伸ばしても指の隙間からすり抜けて


One day they woke me up so I could live forever
It's such a shame the same will never happen to you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/2bitcosplay
▬ INSCRIPTION : 09/08/2008
▬ MESSAGES : 3178
▬ LOCALISATION : Off the Map.


Feuille de Perso
▬ NOM : WINCHESTER
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : We All Want A Happy Ending


MessageSujet: Re: Cafards pour emporter ? [MÉDUSA]   Mer 21 Jan - 18:24

Ouf. Médusa avait accepté l'invitation. Tant mieux. C'était déjà assez embarrassant comme ça, alors bon. Faith poussa discrètement un léger soupire soulagé, contemplant la neige autours d'elle. Depuis plusieurs jours déjà, elle avait perdu sa blancheur immaculée. La neige ne restait jamais longtemps, au Japon. Il y en avait bien peu, en fait. La gamine avait déjà lu quelque part que, dans le Nord, il y avait beaucoup, beaucoup de neige, l'hiver. Tellement que c'était tout blanc, partout, pendant des mois et des mois. Heureusement qu'elle vit au Japon. Elle ne supporte tout simplement pas la vue de quelque chose d'aussi parfait. En fait, lorsqu'elle aperçoit de la neige fraîchement tombée, elle ne peut pas s'empêcher de la piétiner. La perfection l'agresse. Carrément.

La créature se retourna vers l'androgyne, relevant son bras d'un air enfantin pour pointer le Chao Bao Zi. À vrai dire, la chemise de la petite était trop grande pour elle, alors on voyait à peine son doigt dépassé de sa manche trois fois trop longue. Elle releva légèrement la tête, la secouant un peu pour dégager son menton de sa longue écharpe. Elle ne semblait pas heureuse ni déçu de la réponse du King. Ça importait peu. Si elle avait refusé, elle se serait contenté d'hausser les épaules. Libre à elle de vouloir être remerciée. Ça ne regardait pas la brunette.

« Alors, on y va ? »

Question stupide. Très stupide. Elle avait accepté son offre, après tout. Alors oui, elles y vont. La petite baissa donc le bras, puis gonfla un peu ses joues de nouveau. Encore une fois, elle avait eu l'air d'une idiote. Ça arrive souvent, en fait. Elle se ridiculise toujours pour oui et pour un non. Gaffeuse, gaffeuse ...

Ah, en passant, comment Faith sait que Médusa est une fille ? Après tout, elle ressemble bel et bien à un garçon, et elle parle au masculin. N'importe qui tomberait dans le panneau. C'est à se demander si elle fait exprès. Mais bon, ça ne regarde pas vraiment la chimère. Ça ne la regarde pas du tout. De toute façon, la seule raison pour laquelle elle a reconnue le sexe de l'androgyne, c'est à l'odeur. Ce genre de chose se devine relativement facilement avec un odorat développé. Oui, un beau chapitre rien que pour expliquer ça. La narratrice aime les paragraphes qui servent qu'à gagner des lignes. Ça se voit. C'est en train de virer en RP de lignes inutiles, ça. On s'en fout tellement. La narratrice le dit quand même, parce que mine de rien, elle vous a embobiner et en a profité pour gagner des lignes.

Bon, et puis après ? Autant aller commander de quoi manger. Logique. Fai se retourna donc, faisant quelques pas lent vers le restaurant, comme si elle invitait Médusa à en faire de même.


Dernière édition par Faith Winchester le Mar 24 Fév - 6:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tout-puissant


avatar
Médusa Hopper

▬ INSCRIPTION : 26/07/2006
▬ ÂGE : 23

▬ MESSAGES : 47181
▬ LOCALISATION : roaming the world


Feuille de Perso
▬ NOM : HOPPER
▬ CLASSE: Je ne suis pas le cursus scolaire
▬ AMOUREUX(SE) DE : *S'accroche au bras de Len*


MessageSujet: Re: Cafards pour emporter ? [MÉDUSA]   Mer 21 Jan - 20:34

Médusa se contenta de regarder Faith silencieusement. Cette dernière avait pointé le Chao Bao Zi, du moins, c'est ce que la gorgone avait comprit en voyant un bout de main dépasser de la chemise de Faith pour pointer le restaurant. C'est ça, d'être petit ... C'est pas toujours facile, surtout pour Médusa qui n'était pas très crédible avec sa petite taille. Évidemment, elle ne voyait pas vraiment Faith comme étant petite, au contraire, la chimère a quand même plus d'un pouce de plus qu'elle, presque deux même. D'ailleurs, au yeux de Médusa, quelqu'un est petit que lorsqu'il est plus âgé qu'elle et est plus petit ... Chose très rare. D'ailleurs, elle n'a jamais vu quelqu'un du genre, donc jusqu'à ce qu'elle ait preuve qu'une telle personne existe, elle continuera de n'avoir aucun avis sur la taille des personnes. La chimère avait secoué sa tête pour faire sortir son menton de son écharpe, sûrement pour pouvoir parler plus clairement.

« Alors, on y va ? »

La surnommée « King » se contenta de hausser les épaules. Ce geste fut suivit par un hochement de la tête. Encore un geste que Médusa utilisait souvent pour se faire comprendre ... Hausser les épaules, hocher la tête et utiliser ses poings. Comme quoi on peut réellement s'exprimer qu'avec des gestes, et pas seulement de la façon dont tout le monde semble penser, ni même pour les mêmes raisons. Quelqu'un de muet ou sourd s'exprimera avec des signes. Médusa, elle, n'est ni muette ni même sourde. Beaucoup l'auront remarqué, elle sait parler ... Et c'est sûrement quelque chose de bien dommage pour ses interlocuteurs, ou simplement pour ceux qui la croisent quand elle est pas de bonne humeur. Bon, évidemment, on va pas raconter sa vie dans ce poste ... De toute façon, c'est comme la vie sexuelle de Médusa Du Futur ... vous voulez pas la connaître. (MDF : HEY ! T'AS BIENTÔT FINI DE FAIRE DES ALLUSIONS À MA VIE SEXUELLE ?! O_Ô) ... Retournons à nos deux moutons.

Lorsque Faith se mit en route vers le restaurant, Médusa la suivit, comme si le fait qu'elle marchait plutôt lentement l'avait poussée à la suivre. Évidemment, c'était loin d'être le cas, elle n'est pas un mouton qui suit quelqu'un comme si c'était son modèle, et Faith n'est sûrement de ce type là non plus ... Chose qu'elle avait prouvé lors de leur première rencontre, d'ailleurs. C'était loin d'être comme certaines personnes un peu trop collantes. Des exemples ? Aélig. Cette grande asperge shotacon (Wut ? NOZ ! NOT RLY !) qui passait son temps à la serrer dans ses bras comme si elle était sa peluche. Tsk. Elle a pas réellement l'air d'une peluche, pourtant.

Alors qu'elle marchait, une odeur de pain chaud commençait à se faire sentir. Une odeur plutôt appétissante, à en faire baver les plus gourmands ... Pour elle, ce n'était qu'une odeur. Une odeur, certes, plutôt agréable, mais une odeur quand même. C'est très différent de l'odeur d'un parfum féminin, ce genre de choses qui agressent votre nez quand vous le sentez ... Enfin, c'est ce que Médusa croit. Au bout d'un moment, les mains de la gorgone s'approchèrent en premier de son visage. Ses lèvres se séparèrent légèrement, pour laisser sortir une petite bouffée d'air chaud. Elle bougea ses doigts un moment, puis rabaissa ses mains. Elle venait de les enfouir dans les poches avant de son espèce de pull. DÉTAIL(©Faith). Mais ce DÉTAIL(©Faith) a quand même sa place et son importance ... Du moins, je crois.

Une fois près du Chao Bao Zi, stand de restauration beaucoup plus bondé en été qu'en plein mois de Janvier, Médusa fit quelques pas plus rapides histoire de rattraper les quelques mètres qu'elle avait de retard sur Faith. Évidemment, ce n'était pas parce qu'elle était paresseuse ou quoi que ce soit, mais elle n'a jamais vraiment aimé marcher à côté des gens ... Bref. Elle avait sortit une de ses mains de ses poches, désignant le Chao Bao Zi en levant la main en sa direction. En fait ... Ce qu'elle pointait, c'était surtout le peu de tables qui étaient sorties pour l'hiver.

- Hoe, T'as une préférence pour la table ?

... Oui, ce "hoe" est important ... Ça signale qu'une simple question qui peut paraître banale devient moins polie tout d'un coup, prononcée par Médusa ... Il faut dire qu'avec sa voix pas très féminine, elle peut pas sortir des trucs plus appropriés à quelqu'un du sexe en question ... Ça ferait aussi étrange qu'un suicidaire jouant à la Barbie avec la petite soeur de son voisin ... Enfin, elle pourrait peut-être être plus polie, mais bon, ça ne regarde qu'elle. Déjà que son "tu", Onore, celui qu'elle utilise avec tous sauf ses "amis" est pas des plus poli ... M'enfin, les Japonais semblent pas y prêter plus attention que ça. Étrange chose.

さ迷い続けた暗闇の中 、手を伸ばしても指の隙間からすり抜けて


One day they woke me up so I could live forever
It's such a shame the same will never happen to you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/2bitcosplay
▬ INSCRIPTION : 09/08/2008
▬ MESSAGES : 3178
▬ LOCALISATION : Off the Map.


Feuille de Perso
▬ NOM : WINCHESTER
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : We All Want A Happy Ending


MessageSujet: Re: Cafards pour emporter ? [MÉDUSA]   Ven 23 Jan - 21:30

Erf. Médusa marchait derrière elle. Faith déteste mener le chemin ... Disons le clairement : cette fille n'est pas faite pour mener. Elle manque beaucoup trop de confiance en elle et est un peu trop dérangée mentalement pour bien remplir cette tache. Elle le pourrait, bien sûr, mais ça tournerait vite en tyrannie. M'enfin ... Une fois arrivées à proximité du restaurant, l'androgyne avait rapidement rattrapé son retard. Tant mieux. Bref, cette dernière leva la main, pointant les tables du doigt.

« Hoe, T'as une préférence pour la table ? »

Haha ... Ça faisait du bien d'être avec quelqu'un d'aussi - voir plus - vulgaire que soit. Après tout, c'est vraiment embêtant de toujours devoir se forcer à utiliser des mots polis pour désigner telle chose ou telle personne. Alors, bon, Fai se sentait plus à l'aise avec Médusa qu'elle ne le serait avec un parfait inconnu qui se servirait des pronoms « anata », « kimi » ou quelque chose du genre pour s'adresser à elle. Ça soulageait, en quelque sort. Quoi que, bof, c'est vrai que pas mal tout arrivait à sonner vulgaire sortit de la bouche de la dénommée King. Bon, n'allez pas croire que c'est une insulte. C'est plutôt un compliment, du point de vu de la chimère. Ouais, elle est folle ... C'est pas nouveau, ça.

Pour ce qui est de la question posée par Médusa, la gamine se contenta de porter la main à sa chevelure, se grattant la tête du bout des doigts. Elle émit un petit « Erf » pour le moment. Rien d'autre. Ce n'était pas un « Erf » dans le genre « Ahh ! Me refile pas ce genre de décisions ! », mais plus un « Erf, j'ai pas l'habitude de choisir ce genre de choses. » La différence n'est pas très grosse, mais qu'est-ce qu'on s'en fout. Son regard se baladait de table en table, son oeil droit refermé et sa langue sortant au coin de sa bouche comme un enfant indécis. ... Hein ? Cette mèche rebelle sur sa tête, toute redressée et qui ressemble à une pèche ? Elle vient de remuer, non ? Ça doit être le vent. Les ahoge ne bougent pas, bien sûr. Suis-je bête. Si les ahoge avaient un esprit à eux-seuls, ça serait la fin du monde. Et on retourne au ouattes de phoque. Et on s'égare. Encore. Une narratrice qui fait autant de hors sujet, ça n'existe que dans les RP de ceux qui en ont marre d'attendre ! C'est de la faute des escargots. Ils sont vilains. Ils se servent de leur coquille en excuse. Les paresseux ! Vilains !

« ... Bof. Pas vraiment. Tant qu'on va pas s'installer là où il y a trop de monde. »

Toute cette réflexion pour ÇA ? Ouais. Et ? Qu'est-ce que ça peut bien faire ? En tout cas, c'est vrai qu'elle s'en foutait pas mal. Malgré tout, sa réponse était plutôt bête. Il n'y avait presque personne, sauf peut-être les habitués qui venaient faire un tour, ou bien les fans de Satsuki, Ku-Fei et compagnie. C'est fou, comme les filles de cette classe de débiles sont populaires. Pauvres elles. Ça doit être royalement chiant. Mais bon, sûrement pas autant que de se retrouver dans une classe avec un Kung Fu Panda de dix ans et un gorille roux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tout-puissant


avatar
Médusa Hopper

▬ INSCRIPTION : 26/07/2006
▬ ÂGE : 23

▬ MESSAGES : 47181
▬ LOCALISATION : roaming the world


Feuille de Perso
▬ NOM : HOPPER
▬ CLASSE: Je ne suis pas le cursus scolaire
▬ AMOUREUX(SE) DE : *S'accroche au bras de Len*


MessageSujet: Re: Cafards pour emporter ? [MÉDUSA]   Sam 24 Jan - 14:11

« Erf »

Un simple mot, prononcé à voix basse, que Médusa avait entendu malgré tout. Bon, C'était peut-être pas très discret, ça pouvait paraître assez négatif ... Mais qu'est-ce qu'elle s'en fout quand même. Si ça plaisait pas à Faith qu'elle lui fasse choisit une table, elle avait qu'a pas l'inviter. Médusa n'allait quand même pas le décider pour elle. Elle est peut-être dominatrice, mais c'est loin d'être son genre de forcer quelqu'un qui l'invite à prendre une certaine table ou un certain truc ... Surtout que bon, côté goûts, Médusa n'a pas vraiment des goûts très humains, sachant qu'elle se nourrit principalement comme un insectivore.

« ... Bof. Pas vraiment. Tant qu'on va pas s'installer là où il y a trop de monde. »

Médusa se contenta de hausser les épaules comme réponse. C'était supposé signifier quelque chose comme « Okay ». Après tout, elle n'avait pas grand chose d'autre à dire. Comme d'habitude, comme je le précise si souvent, ce genre de geste est quelque chose de normal dans le comportement de Médusa. Elle n'aime pas vraiment parler quand c'est pour dire quelque chose de si futile et court. Quand elle parle, autant dire une phrase à peu près complète, ou lorsque la personne le mérite même pas, un « déplorable », « Pitoyable », « Pathétique », « Lamentable » ou autre suffira. Au moins, ça explique clairement ce qu'elle veut dire, contrairement à un « Baka » prononcé sèchement avec une voix de Tsundere que ce genre de filles (Les Tsunderes, je parle, haha) prononcent si souvent inutilement. Oui, ce genre de fille se croyant forte ont tendance à énerver Médusa ... Si elles veulent être frustrées de la vie, elles ont qu'a se trouver une raison au lieu de se rabattre sur leurs camarades qui leur ont rien demandé. Limite si elles pouvaient s'enlever la vie silencieusement si elles haïssent tant les gens, ça pourrait plaire à bien des personnes ... Mais bon, c'est que je m'égare là, mais que voulez vous, je ne peux point y changer quelque chose.

Au bout d'un moment à inspecter les tables du Chao Bao Zi, le « KING » se décida à décider de la table elle-même. Pas que laisser faire Faith l'ennuyait, mais elle jugeait que si la chimère ne l'avait pas fait dès lorsqu'elle lui a posé la question, c'était parce qu'elle ne savait pas trop laquelle elle voulait prendre. Elle s'avança donc vers les différentes tables, puis tira sur l'une des chaises pour s'y asseoir. Cette table avait tout pour respecter la seule critère que lui avait donné Faith : C'était une table éloignée des gens, dans un coin où il y avait presque personne. Déjà qu'en une froide journée de Janvier comme celle-ci, il y a pas bien des gens ... Je vous laisse imaginer l'emplacement de la table. Remarque, la critère de Faith ne déplaisait pas vraiment à la gorgone, même qu'elle s'en fout pas mal ... Comme elle se fout de bien des choses au final, dont l'avis des gens à son propos. Après tout, si on la déteste, c'est pas son problème. Ça va faire quelqu'un de moins dans la liste des gens qu'elle doit supporter. Et puis ... si l'un d'eux meurt et qu'elle le connait pas, ça fait quelqu'un d'autre dont la mort ne lui fait aucun effet, n'est-ce pas ? Oh oui, cette phrase ne veut rien dire, mais que voulez-vous, j'ignore comment la formuler autrement et de toute façon, j'suppose qu'on a à peu près comprit ce que j'essaie de dire ...

さ迷い続けた暗闇の中 、手を伸ばしても指の隙間からすり抜けて


One day they woke me up so I could live forever
It's such a shame the same will never happen to you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/2bitcosplay
▬ INSCRIPTION : 09/08/2008
▬ MESSAGES : 3178
▬ LOCALISATION : Off the Map.


Feuille de Perso
▬ NOM : WINCHESTER
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : We All Want A Happy Ending


MessageSujet: Re: Cafards pour emporter ? [MÉDUSA]   Mer 18 Fév - 8:13

Décidément, que de vie, de moulins à paroles et de hors sujet dans ce magnifique RP d'une lenteur escargotesque ! À qui la faute ? À la narratrice pas motivée du tout qui s'amuse à ridiculiser ses perso' ! ... Bref. Revenons à nos deux monstres, juste pour éviter de dire moutons qui serait tout sauf approprié pour décrire ces deux curieux personnages. Ah, en parlant d'elles, voilà le KING qui avait prit l'initiative de s'installer à une table. Bien, très bien même. Malgré le fait qu'à chaque fois que la narratrice écrit KING, elle pense à la mascotte de BURGER KING. Détail, détail. Mais où va donc ce monde ? ... C'est pathétique, pas moyen de dire un mot sans penser à autre chose. SIR PATHÉTIK. Au moins, on ne parle pas de cheveux.

Bref. Faith décida donc de suivre Médusa d'un air pas mal indifférent. Bêêh. Mouuuton. Oui, elle était satisfaite de la table choisie par l'androgyne, mais qu'est-ce qu'on s'en fout. Autant juste y aller, s'y assoir, et fermer sa gueule. Oui, fermer sa gueule. Comme les tsundere le dise si souvent. Urusai, Urusai, Urusai. Shana, sort de ce corps. Quelle horreur. Ça part en queue de poisson. D'ailleurs, j'ai bien envie de manger du poisson, moi. On verra ça plus tard.

Donc, bon. La chimère était venue s'installer sur une chaise, en face du KING. Et puis ... Rien. Elle balançait ses jambes d'un air gamin, même pas en même temps, en plus. Pendant qu'une était à l'avant, l'autre était en arrière. Pendant que cette dernière était à l'avant, la première était à l'arrière. Et ainsi de suite, tout en balançant légèrement sa tête de gauche à droite, sans aucune raison. Elle n'était pas spécialement de bonne humeur, à vrai dire, mais elle était toujours comme ça. Donc qu'est-ce qu'on s'en fout. Quoi que, après quelques secondes, elle s'était arrêtée, levant son bras gauche, un air plus que sérieux au visage. Puis, elle se gratta. Oui. Elle se gratta. Elle posa ses maigres doigts dans sa chevelure toute ébouriffée, et elle se gratta. Wow.

« Ermhh ... On est sensé aller commander nous-même, ou quelqu'un vient à notre table ? »

Question stupide. Très stupide. Après avoir jeté un coup d'oeil furtif tout autour d'elle, elle s'était rapidement aperçue qu'il y avait plusieurs jeunes filles qui se promenaient. Des serveuses, probablement. Oh fuck. Gros boulette. Elle avait beau avoir eu l'air d'une débile, elle s'en foutait pas mal, mais bon. La scène était d'un ridicule quand même. La créature laissa donc retomber son bras paresseusement, secouant légèrement la tête pour faire retomber sur son front plusieurs mèches de cheveux sauvages. Après tout, ce n'était pas de sa faute si elle n'était pas sortie de la moitié de sa vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tout-puissant


avatar
Médusa Hopper

▬ INSCRIPTION : 26/07/2006
▬ ÂGE : 23

▬ MESSAGES : 47181
▬ LOCALISATION : roaming the world


Feuille de Perso
▬ NOM : HOPPER
▬ CLASSE: Je ne suis pas le cursus scolaire
▬ AMOUREUX(SE) DE : *S'accroche au bras de Len*


MessageSujet: Re: Cafards pour emporter ? [MÉDUSA]   Jeu 19 Fév - 5:56

« Ermhh ... On est sensé aller commander nous-même, ou quelqu'un vient à notre table ? »

Silence. Pourquoi répondre quand on a remarqué que celle qui a posé la question a trouvé la réponse elle-même ? La gorgone avait à peine détourné son regard vers Faith, sans même bouger, qu'elle avait comprit qu'elle avait trouvé réponse à sa question. Inutile de lui répondre, ce genre de moment est sûrement déjà assez embarrassant comme ça pour qu'elle balance une de ses remarques désagréables habituelles. Oh, évidemment, ce n'était pas parce que Médusa ne voulait pas blesser Faith en particulier. C'est surtout qu'elle préfère parler le moins possible. Pourquoi ? Ça, j'en sais rien, c'est sa mentalité depuis quelques années, elle ignore elle-même pourquoi elle agit toujours ainsi alors que la cause de son sale caractère ne vient même plus à Mahora. Oh ... Évidemment ... Il lui est pratique, maintenant, son sale caractère, ça va bien avec son physique.

« Bonjour, êtes-vous ... »

Une serveuse. Une des rares serveuses du petit restaurant - Parce qu'un petit stand comme ça n'en a pas besoin de beaucoup -. C'était une brunette, cheveux châtains, yeux bleus, avec de nombreuses taches de rousseur recouvrant ses joues et son nez. Vu comme ça, elle n'avait pas l'air bien âgée ... Donnons-lui à peu près l'âge de Médusa. Elle devait sûrement étudier à Mahora et travailler ici comme travail à mi-temps ... Bref, la raison pour laquelle elle avait coupé sa phrase, c'était pour jeter un coup d'oeil aux deux filles. Oui, en italique, filles. Simplement parce que c'était ça qui l'avait troublé. Elle était sur le point de dire « prêt », mais sûrement préférait vérifier encore une fois avant de parler. Bref, elle toussota avant de continuer. Nommez ce paragraphe « Le paragraphe inutile qui sert juste à dire que Médusa n'est pas si féminine que certaines personnes semble le penser », bon.

« ... Umh, pardon. Êtes-vous prêts à commander ? »

Médusa haussa les épaules, puis inclina la tête en direction de Faith, si bas que c'était à se demander si elle la regardait pas simplement parce qu'elle avait envie de faire craquer les os de son cou - chose qui arriva réellement -. TIC, TIC et reTIC ... Nah, pas de TOC, inutile de parler de TOC, voyons. Elle est bien trop parfaite comme ça. Elle va pas faire de crise à cause de son TOC. Un autre paragraphe inutile ? Que vous êtes perspicace ! C'est pas du tout le cas, je vous ferai remarquer qu'il est très intéressant de parler des TICS et des TOCS de Médusa dans un RP qui n'a rien demandé pour être massacré de la sorte par mes messages !... Eh ? Quoi ? Continuons ? ... Ouais, okay.

- Tu sais ce que tu veux ?

La tête de Médusa se redressa, puis elle tourna son regard impassible vers la serveuse.

- ... Des nikumans ... Façon Médusa. Le cuisto devrait comprendre.

... Hey, impolie, tu vas même pas attendre sa réponse ?! ... Bah, peu importe, même la serveuse semblait l'avoir trouvée impolie, puisqu'elle avait haussé un sourcil en entendant sa réponse, avant de noter sur un petit cahier rapidement.

さ迷い続けた暗闇の中 、手を伸ばしても指の隙間からすり抜けて


One day they woke me up so I could live forever
It's such a shame the same will never happen to you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/2bitcosplay
▬ INSCRIPTION : 09/08/2008
▬ MESSAGES : 3178
▬ LOCALISATION : Off the Map.


Feuille de Perso
▬ NOM : WINCHESTER
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : We All Want A Happy Ending


MessageSujet: Re: Cafards pour emporter ? [MÉDUSA]   Lun 23 Fév - 17:39

Voilà donc une serveuse pas très futée. Ne se montrant pas spécialement polie comme à son habitude, Faith s'était contentée de lui adresser un bref regard que lorsqu'elle s'était rendue compte qu'elle s'était arrêtée au milieu de sa phrase. Non, elle n'avait même pas posé les yeux sur elle avant. Ça ne l'intéressait pas plus que ça ... Après tout, la mémoire de la chimère est très sélective. Elle ne se rappelle donc jamais des rencontres du genre. Bon, bon ... Examinons donc cette fille. Plutôt grande - quoi que tout le monde est grand comparé à elle, sauf peut-être Médusa, elle n'avait jamais prêté attention - et élancée, avec de longs cheveux châtains remontés en queue de cheval haute, derrière sa tête. Quoi de plus normal ? Lorsqu'on travail dans la restauration, on est obligé de s'attacher les cheveux. La créature l'avait lu ... Quelque part. À vrai dire, elle s'en fout. Mais bon. Les nombreuses taches de rousseur présentent sur le visage de la serveuse laissait facilement croire qu'elle s'était teint les cheveux ... Détail insignifiant, mais après tout, peut-être qu'elle était rousse au naturel. Pourquoi se teindre, dans ce cas là ? Le roux, c'est tellement beau. Bref. La première chose qui avait accroché les yeux miel de Fai, c'était les grands yeux que la jeune fille faisait. À vrai dire ... Elle dévisageait carrément Médusa. Elle ressemblait à poisson, les yeux exorbités comme ça. Ça tombe bien. La brunette aime les sushi. Un léger sourire en V se dessina donc sur son visage, puis elle pivota la tête pour fixer un point dans le vide, entre la serveuse et l'androgyne.

« ... Umh, pardon. Êtes-vous prêts à commander ? »

Oh. Voilà donc qui expliquait tout. Elle se demandait si Médusa était une fille, donc. Quoi de plus normal ? Elle faisait bel et bien penser à un garçon. C'est loin d'être un défaut, bien sûr, mais bon. Qu'est-ce qu'on s'en fout. Le sourire de la chimère s'effaça un instant, puis elle secoua doucement la tête, recouvrant son front et une bonne partie de ses yeux d'une multitude de mèches sauvages. Des mots venaient de s'échapper des lèvres du King. Oui, des mots. Ensemble, ils formaient une phrase. Et cette phrase exprimait ce qu'elle tentait de dire ! ... C'est ça, la magie des mots. Mais on s'en FOUCHI SMOUSHI. Pour faire simple, elle lui avait simplement demandé ce qu'elle voulait. À quoi bon tourner autour du pot, hein ? En tout cas, elle n'avait même pas attendu sa réponse. À quoi bon ? En un vague haussement d'épaules, le haut du corps de Faith pivota vers la serveuse, puis elle releva doucement le menton pour la regarder à travers ses cheveux couleur cacao. Elle leva aussi la main, la posant distraitement dans sa chevelure ébouriffée, se grattant du bout des doigts.

« La même chose. Avec une brique de jus de pomme. C'est tout. »

Après ces quelques mots, la créature avait laissé retomber sans main, sans bouger d'un pouce le reste de son corps. On aurait pratiquement pu penser qu'elle regardait fixement la serveuse pour qu'elle se sente mal à l'aise, ce qui est complètement faux. Mais bon ... Ce genre de passe-temps, c'est le genre de Silver. Pas de Faith.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tout-puissant


avatar
Médusa Hopper

▬ INSCRIPTION : 26/07/2006
▬ ÂGE : 23

▬ MESSAGES : 47181
▬ LOCALISATION : roaming the world


Feuille de Perso
▬ NOM : HOPPER
▬ CLASSE: Je ne suis pas le cursus scolaire
▬ AMOUREUX(SE) DE : *S'accroche au bras de Len*


MessageSujet: Re: Cafards pour emporter ? [MÉDUSA]   Mar 24 Fév - 19:44

« La même chose. Avec une brique de jus de pomme. C'est tout. »

Ah bah tiens. Original. Comme ça, Médusa est si prévisible que ça ? C'était SI évident que ça, qu'elle demandait en fait des nikumans au cafard ? ... Bon, après tout, elle s'en fiche d'être prévisible. Du moment que les gens ne lisent pas en elle comme un livre ouvert ... Du moment que toute l'école n'est pas au courant qu'elle est en vérité une fille. En plus de ça, son odeur naturelle est ... plutôt masculine. Sûrement parce que c'est un HOMME qui s'occupe d'elle comme si elle était une poupée précieuse. Sûrement parce que, aussi, elle a passé toute sa vie dans une maison bourrée d'hommes. Mais non. Je dis pas ça pour les gens qui devinent ce qu'elle est à l'odeur, c'est pas ça. Mais c'est toujours intéressant à préciser. Surtout que je suis pas le genre de conne qui va préciser ce genre de chose dans sa présentation. Un peu comme « ololol jsuis immunisé au poison =D ».

« Entendu, je vous apporte cela. »

Évidemment, il faut s'attendre à ce que ça ne soit pas instantané, ça va de soit. Après tout, tout le monde sait ça ... Dans un restaurant .... Y'a rien de bien instantané. C'est souvent plutôt long, surtout dans les restaurants chics, ceux qui coûtent cher ... Ceux que seuls les petits bourgeois de 17 ans avec un pique de cheveux mauves peuvent se payer, quoi. Oui. C'est subtil. Mais j'écris ça juste pour gagner des lignes. Perspicaces vous êtes ! Presque autant que ma MDF. Mais elle l'est trop pour vous, bande d'humains normaux. Vous n'allez jamais être capable de l'égaler. Sa Grandeur est trop grande pour vous ... Du haut de son mètre-pas-60-du-tout, elle vous dépasse tous d'au moins ... Nombre négatif deux-trois têtes. Pour une infirmière scolaire, ça fait très sérieux ... Pour une femme qui se dit supérieure aussi... Ah et pourquoi je parle de MDF moi ... C'est de la faute des gens qui ont pas voté pour elle. Elle va venir vous hanter, je vous dis ! Elle va venir s'accrochez à vous et pleurer ! Vous harceler jusqu'à ce que vous en mourrez ! Vous allez regretter votre geste ! ... Ok non. Ma gueule. Surtout que je m'en fous qu'elle ait perdu.

Owi. Médusa a bougé beaucoup dans ce poste, attention. Elle a fait un effort monumental pour bouger légèrement son petit corps une fois que la serveuse s'était détournée et était partie, affichant sur son visage un air toujours un peu troublé. Des commandes étranges, c'est des commandes étranges, oui. Surtout si le chef comprend. En tout cas, celle-là, elle serait traumatisée d'apprendre ce que sont vraiment ces nikumans ... Mais revenons-en au sujet principal, celle qui aime être le centre d'attention sans l'être, celle qui est froide en étant timide, celle qui est un homme en étant une femme ... The KING. [Soit dit en passant, elle porte une jupe, mais ressemble beaucoup plus à un homme déguisé qu'une femme masculine, qu'on se le dise.] La petite avait bougé ses faibles muscles (Cachant pourtant une force impressionnante, capable d'envoyer valser Soma, aussi étrange que cela puisse paraître, contre le plafond) de manière à poser un de ses coudes sur la table. Elle déposa ensuite sa tête dessus, laissant quelques mèches bleutées de ses cheveux passer par dessus ses doigts. C'est drôle, les gens qui disent qu'avoir beaucoup de cheveux ça réchauffe... Parce que c'est pas du tout ce que Médusa ressent. Mais bon. on s'en fout pas mal. Parce qu'en plus, elle n'a pas BEAUCOUP de cheveux. Et voilà comment, subtilement, je retombe dans l'enfer des discussions sur les cheveux.Ou les discussions de cheveux dans les enfers. Ou les cheveux dans les discussions des enfers. Ou les cheveux dans l'enfer des discussions ... « Or whatever we may think of. Cartoon Network, we do what we want. »

Ce poste ne ressemble à rien, mais aussi ridicule que cela puisse paraître ... il se termine réellement sur cette phrase.

さ迷い続けた暗闇の中 、手を伸ばしても指の隙間からすり抜けて


One day they woke me up so I could live forever
It's such a shame the same will never happen to you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/2bitcosplay
▬ INSCRIPTION : 09/08/2008
▬ MESSAGES : 3178
▬ LOCALISATION : Off the Map.


Feuille de Perso
▬ NOM : WINCHESTER
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : We All Want A Happy Ending


MessageSujet: Re: Cafards pour emporter ? [MÉDUSA]   Jeu 26 Fév - 6:17

« Entendu, je vous apporte cela. »

Bon ... Voilà une bonne chose de faite. Mais, en fait, combien de temps ça prend, préparer des nikumans ? Une minute ? Deux minutes ? Trente minutes ? Une heure ou plus ? Qu'est-ce qu'elle en sait, Faith ? C'est bien la première fois, qu'elle vient ici. Et c'est bel et bien juste parce qu'elle a goûté aux nikumans que Médusa lui avait proposé ce soir là, hein. Tant qu'à elle, la chimère ne se serait jamais approchée de ce restaurant. M'enfin, m'enfin ... C'est comme ça. C'est tout. Qu'est-ce que ça change dans sa vie de n'être jamais allée à un restaurant qui ne l'intéresse pas ? Va savoir. Ça ne mérite même pas réflexion. Alors, quoi ? Bah, tant pis.

Le vrai problème, en ce moment, c'est le fait que l'androgyne et elle n'ont vraiment rien à se dire. Mais vraiment, vraiment rien à se dire. Alors, comment faire pour se débarrasser de ce silence pas très engageant ? À vrai dire, ça ne rendait pas la brunette spécialement à l'aise de ne pas parler lorsqu'elle se retrouve ça avec quelqu'un. Ce n'est pas le silence qui l'embarrasse, c'est juste que ... Que quoi, en fait ? La créature inclina la tête vers la gauche, puis vers la droite d'un air pensif. De quoi parler, hein ? De quoi parler ? ...

Au bout d'un certain moment, cependant, la petit releva la tête d'un coup, puis la secoua légèrement pour dégager ses yeux. Elle appuya ensuite son coude sur la table, appuyant sa joue dans sa main d'un air désinvolte. Un petit « humm ~ » s'échappa de ses lèvres, puis elle leva bien haut son index avant de prendre la parole.

« Ah ! J'ai une question ! »

... Mais encore ? Pas quelque chose de déplacé, j'espère ? Non, c'est pas son genre de demander quelque chose de personnel à quelqu'un qu'elle ne connait tout simplement pas. Ah, non. En fait, c'est pas son genre tout court. À quoi bon se renseigner sur la vie des autres ? Ça ne la regarde pas ... Donc, bon. C'est quoi, cette fameuse question ? C'est en allongeant ses deux bras vers l'avant, joignant ses petites mains pour faire craquer brièvement ses jointures, que la chimère continua.

« En fait, je me demandais si c'était possible de changer de classe. Est-ce qu'il faut que je me rende à la direction ou quelque chose du genre ? »

Ça pourrait pratiquement avoir l'air impoli, tout ça, mais dans la tête de Faith, c'était loin de vouloir paraître de cette manière. Bon, ok, d'un point de vu extérieure, le fait qu'elle invite Médusa pourrait facilement laisser croire que l'élève l'avait invitée tout simplement pour lui demander une faveur, mais c'est complètement faux. De toute façon, qu'est-ce qu'on en a à foutre de l'avis des autres ? Ceci est un pv. Un pv. Oui, un pv. J'ai l'air de gagner des lignes ? Et puis quoi encore ?

Sur ce, la créature laisse retomber paresseusement ses bras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tout-puissant


avatar
Médusa Hopper

▬ INSCRIPTION : 26/07/2006
▬ ÂGE : 23

▬ MESSAGES : 47181
▬ LOCALISATION : roaming the world


Feuille de Perso
▬ NOM : HOPPER
▬ CLASSE: Je ne suis pas le cursus scolaire
▬ AMOUREUX(SE) DE : *S'accroche au bras de Len*


MessageSujet: Re: Cafards pour emporter ? [MÉDUSA]   Jeu 26 Fév - 14:54

« Ah ! J'ai une question ! »

Cette exclamation de la part de la chimère avait eu le mérite d'attirer l'attention de Médusa. La tête de cette dernière avait légèrement bougé de façon paresseuse et lente, puis son oeil s'était posé sur Faith ... Ah non, pas que son oeil se soit détaché de son corps - Et je dis ça que pour gagner des lignes, et on s'en fout de l'avis des autres -, mais disons que le regard de son seul oeil visible s'était dirigé vers Faith.

« En fait, je me demandais si c'était possible de changer de classe. Est-ce qu'il faut que je me rende à la direction ou quelque chose du genre ? »

Ah. En voilà une bonne question. Au moins, elle avait le mérite (olol je parle encore de mérite) d'être une des meilleures que Médusa avait entendu dans les derniers mois ... Bah ouais, c'était sûrement la seule question qu'on lui avait posé récemment après tout. Malgré le statut d'encyclopédie bipède que lui donne Soma, Médusa n'est pas le meilleur exemple de sociabilité qu'il existe dans ce monde. Au contraire, elle est tellement agressive que certains préfèrent s'abstenir de lui parler par peur de se prendre un vent ... C'est d'ailleurs étonnant que Faith l'ait invitée au Chao Bao Zi alors qu'elle avait 99.9% des chances de se prendre un vent. Mais bon. On s'en fout, je dis ça que pour gagner des lignes olol. C'est l'fun gagner des lignes, oui.

- C'est possible de changer.

... Ouais, et encore ?

- Pas b'soin d'aller voir la direction, je suppose que je peux m'en occuper ...

La gorgone se redressa, et pencha la tête vers l'arrière, passant une main dans sa courte chevelure. Elle fixa le ciel un instant, l'air de réfléchir, puis plissa les sourcils avant de continuer, sur un ton toujours aussi impassible ... Ouais, c'est con à préciser puisque c'est Médusa, mais bon.

- Il me semble que la classe de Fagaria Balibe, la 2F, a une place de libre ... Sauf que si tu veux, tu peux toujours attendre la fin de l'année, dans un ou deux mois ...

Oui. Un ou deux mois, bande d'européens et de Canadien pressés de terminer votre année scolaire. Médusa fait allusion à la fin de l'année scolaire, au Japon, qui s'achève en Mars. Cette année est suivie par deux semaines de congé, puis recommence en Avril une nouvelle année. Des courtes vacances se diront certains, mais avec leurs quelques semaines d'interruption en été et leurs nombreux festivals, les Japonais n'ont sûrement pas moins de congés que quiconque ailleurs ... Donc no Jalousie, bande d'européens qui ont déjà 10 000 congés plus ceux dut à des grèves nowhere ! Ô_Ô

Remarquez d'ailleurs l'impolitesse de Médusa, qui ne dit ni « Sensei », ni une quelconque marque de politesse après le nom de son propre professeur ...

- Mais je peux toujours changer tout de suite si c'est important.

さ迷い続けた暗闇の中 、手を伸ばしても指の隙間からすり抜けて


One day they woke me up so I could live forever
It's such a shame the same will never happen to you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/2bitcosplay
▬ INSCRIPTION : 09/08/2008
▬ MESSAGES : 3178
▬ LOCALISATION : Off the Map.


Feuille de Perso
▬ NOM : WINCHESTER
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : We All Want A Happy Ending


MessageSujet: Re: Cafards pour emporter ? [MÉDUSA]   Dim 8 Mar - 6:13

Je crois qu'à ce moment précis, c'était tout bonnement impossible pour Faith de cacher le fait qu'elle est soulagée. Ça servirait à quoi, de toute façon, de camoufler ça ? Si elle lui avait demandé un changement de classe, c'est qu'elle avait ses raisons, alors bien sûr que ça la rend un quelque peu heureuse de savoir que ça ne pose pas de problèmes ! Et ces fameuses raisons, que sont-elles ? Il serait inutile de les citer ici, puisqu'une certaine personne en a tout simplement marre d'en entendre parler. Oh, oui. Normal. La narratrice n'arrête tout simplement pas de lui en parler. Jour après jour. Heure après heure. L'horreur. N'importe qui en aurait des envies de suicides. Comme si la vie d'un petit monstre comme elle intéressait quelqu'un, de toute façon. Ce n'est pas le cas de ma merveilleuse vie ! Mais non ! Elle intéresse tout le monde ! Je m'aime ! *La narratrice se fait ramasser par un camion poubelle* Bref ... Tout un paragraphe pour dire qu'elle était soulagée et que ça se voyait. Ça non plus ça n'intéresse personne. Alors passons.

Un mince sourire étira les lèvres de l'élève. La KING des Kanshus était loin d'être aussi horrible que certaines personnes semblaient le penser. Autant qu'elle le pensait il y a pas si longtemps que ça, en fait. C'est difficile, de ne pas juger les gens selon ce qu'on entend d'eux. Sauf que, bon, faut se forcer à les connaître un peu. Même si Faith ne considère pas vraiment qu'elle connaît Médusa ... Elle sait TELLEMENT de choses sur elle, hein. À un tel point qu'on pourrait dire qu'elles se sont croisées dans la rue. Rien de plus. Wow. De toute façon, les deux créatures n'en ont pas grand chose à foutre l'une de l'autre, alors ça ne change pas grand chose dans leur vie.

« C'est ... Important, dit la chimère, en fixant la table. »

Que c'est intéressant ! ... Qu'est-ce qu'elle voulait dire, par là ? Juste qu'elle ne préfèrerait pas attendre. Mais sur le ton qu'elle avait dit ces deux mots - ou trois, si on compte le « C' » OLOLOL - , ça se voyait clairement que ce n'était pas une obligation et qu'elle vivrait bien avec le temps qui reste ... Enfin, elle n'irait tout simplement pas en cours. Pour faire changement de tous ces R3B3LS qui ne vont jamais en cours à Mahora. Il y en a presque autant que les sadiques ... Et ça personne ne le remarque. Normal. M'enfin.

Gros silence qui s'installe. Malaise. Bestiole gênée qui finit par relever la tête et jeter un coup d'oeil aux alentours. Iiiirk, ils installent les décorations de la St-Valentin. Horreur. N'y pensons pas trop, hein.

En tout cas, faut pas se demander pourquoi elle trouvait ça gênant, celle-là. Elle avait bien prit la peine d'INVITER l'androgyne alors qu'elle aurait pu bêtement se prendre un vent. Elle lui avait poser ouvertement une question comme si elle n'était qu'une sale manipulatrice pas douée du tout qui paye les gens pour avoir ce qu'elle veut. Et maintenant, Médusa lui accordait sa faveur. Malaaaiiise. C'est sûrement juste ... Parce qu'elle est intimidante. Et ça c'est encore plus gênant à avouer. Quoi qu'on s'en fout. Et pas qu'un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tout-puissant


avatar
Médusa Hopper

▬ INSCRIPTION : 26/07/2006
▬ ÂGE : 23

▬ MESSAGES : 47181
▬ LOCALISATION : roaming the world


Feuille de Perso
▬ NOM : HOPPER
▬ CLASSE: Je ne suis pas le cursus scolaire
▬ AMOUREUX(SE) DE : *S'accroche au bras de Len*


MessageSujet: Re: Cafards pour emporter ? [MÉDUSA]   Dim 8 Mar - 19:28

    « C'est ... Important. »

    ... Ah bah tant mieux. De toute façon, Médusa s'en doutait bien que c'était important pour qu'elle lui demande de changer de classe alors qu'il ne reste pas beaucoup de semaines d'écoles ... Bon ... Au moins deux mois, mais c'est pas tant que ça par rapport à une année scolaire complète. Le regard toujours aussi perdu dans l'immensité bleutée qu'est le ciel ... Bleutée ? Non ... Monsieur le Climat en avait décidé autrement. La teinte habituellement bleutée du ciel s'était ternie, laissant les quelques nuages se promener tranquillement devant un gris triste et nostalgique ...

    Mais heureusement pour les gens sensibles ayant tendance à penser que la couleur de cet éternel couche flottante peut affecter l'ambiance, le soleil allait bientôt se coucher. Le sentiment nostalgique que pourrait donner la couleur grisâtre et triste du ciel de ce mois de Janvier allait se dissiper. Il allait devenir plus foncé. Sûrement lorsque les deux créatures auront terminé leur repas ... Dans une demi-heure ? Une heure ? Dans ces eaux là ... Et à ce moment là, les ténèbres l'emporteront sur l'éternelle lumière de la sphère enflammée, celle qui illumine vos journées et qui vous quitte à chaque nuit, vous laissant entre les griffes ténébreuses du satellite naturel de la Terre ... la Lune. Celui pouvant ressembler à un croissant comme à une boule bossue ... Celui dont les nids de poules sont pires que ceux présents à Montréal ...
    La Lune va pousser le Soleil, pourtant plus gros qu'elle, pour prendre la place d'honneur dans la hiérarchie des planètes. Elle va se placer de manière à ce que tout le monde puisse l'observer, la considérer du regard, l'admirer, s'émerveiller devant sa lueur aussi blanche que neige, brillant de toute sa passion. Cette belle prétentieuse de lune aime bien les louanges, vous l'aurez deviné ... Comme n'importe qu'elle planète pointant son nez, et pouvant être observée à partir de notre planète Bleue.

    Vous allez me demander ce que je raconte là ... J'imite une personne. Et apparemment, ça marche très bien pour gagner des lignes et ne rien dire pendant plusieurs paragraphes. Et pour être culcul, c'est culcul. C'est donc ici qu'il est temps de se réveiller.

    « Je m'occuperai de ça une fois de retour à l'intérieur, alors. »

    Ah bah voilà qui est clair. À l'intérieur. Ça en décrit long sur l'endroit où elle comptait aller, ça, non ?! Là, elle est à l'extérieur. Plus tard, elle sera à l'intérieur. Moi. George. Aimer. Banane. Et c'est pas avec des paroles aussi !3%£!@ (BANALES) que la discussion va avancer. Mais que voulez-vous que quelqu'un d'aussi associable que Médusa dise dans un temps comme celui-ci ? Elles devaient attendre après la serveuse, et Médusa n'avait rien à raconter. Raconter sa vie, me dites-vous ? LOL. Elle n'est pas comme une certaine personne, elle ne raconte pas sa vie aux inconnus. Surtout qu'elle juge qu'on se fout un peu de sa vie.

    Tournant finalement la tête vers le Chao Bao Zi, surveillant sûrement une serveuse quelconque pour passer le temps, l'androgyne remarqua les décorations de St-Valentin qui étaient en train d'être installées sur le stand de restauration. Des coeurs, du rose, du rouge, des X, des O ... Tout pour lui rappeler des souvenirs qu'elle tente d'oublier en ce moment, des souvenirs d'elle et Len sûrement. Ils ne sont sûrement pas tous bons, ces souvenirs, mais en tant que grande Tsundere frustrée qui se respecte, bien qu'elle n'osait pas l'avouer, l'état de comateux de Len l'enrageait plus que tout. Il lui manquait, tout simplement. Même si ce n'est pas toujours le genre de personne qui nous manque, sûrement à cause de son côté froid et obstiné, Médusa, elle, était le genre de personne qui avait des goûts bizarres à ce point. Mais nous n'allons pas en parler trop, parce que ça risque d'ennuyer les gens qui veulent pas entendre parler de la vie sentimentale de Médusa ... Chose assez pénible à entendre d'ailleurs, puisqu'il ne se passait absolument rien dans sa vie sentimentale. Elle n'en a pas. Point barre. Elle n'est même pas en couple. Magie. Je me répète. Mais c'est pas grave, car le soleeeeeeeiiiiiiiil va bientôt commencer sa batailleee contre les cruels ténèbreees.

さ迷い続けた暗闇の中 、手を伸ばしても指の隙間からすり抜けて


One day they woke me up so I could live forever
It's such a shame the same will never happen to you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/2bitcosplay
▬ INSCRIPTION : 09/08/2008
▬ MESSAGES : 3178
▬ LOCALISATION : Off the Map.


Feuille de Perso
▬ NOM : WINCHESTER
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : We All Want A Happy Ending


MessageSujet: Re: Cafards pour emporter ? [MÉDUSA]   Sam 21 Mar - 14:49

Pendant que ces deux jeunes filles (?) parlaient nonchalamment, une guerre venait d'éclater tout là-haut, dans l'immense ciel se trouvant toujours là, au dessus de leurs têtes. Une bataille infinie entre le jour et la nuit. Une dispute cruelle entre le soleil et la lune. L'astre lumineux qui réchauffe la planète de ses doux rayons et le rocher sombre des ténèbres qui enveloppe la terre de ses ailes obscures. Freddy contre Jason. Médusa X. Hopper-Rose Tao du futur contre Darek Lysen du futur (Les noms complets sont ici très importants pour gagner des lignes, bien entendu). Tous les jours, toutes les nuits. C'est la même chose. Un cycle indestructible, visible peu importe où on se trouve, à n'importe quelle heure. Et que font les deux élèves, pendant que le ciel s'obscurcit dangereusement, prenant des teintes chaudes et colorées de rose, d'orange de lilas ? Elles attendent leurs délicieux nikumans aux cafards, se réjouissant d'avance du repas dont elles allaient se régaler d'ici peu et non d'être en présence l'une de l'autre en ce moment précis. Car non, elles ne sont pas amies. Comme le soleil et la lune, qui se livre bataille jour après jouuuuuur, nuit après nuuuuuuit. Ces deux jeunes ne s'occupent même pas de ces vives couleurs au loin qui annonçaient clairement l'arrivée des ténèbres inévitables de la sombre nuit ! À vrai dire, elles s'en foutent. Tout ça pour dire ça.

Ah, et puis, ce qui attirait plus l'attention de Faith en ce moment, c'était les multitudes de coeurs en papier de soie et des guirlandes frisottées qui étaient éparpillés partout autours d'elle, peut importe où elle posait ses yeux couleur de miel. C'est con, de sortir comme ça les décorations de la St-Valentin aussitôt que celle de Noël sont rangées. En fait, c'est con tout court de décorer partout. Bon, ok. Un restaurant, ça peut bien passer. Après tout, les couples aiment bien manger au restaurant, en tête à tête, des chandelles posées sur la table. Personnellement, du point de vue de la chimère, c'est pas très romantique, tout ça. C'est gênant, de manger devant les gens. Ce n'est pas propre. Il n'y a rien de mignon là-dedans. Vraiment rien du tout.

C'est sur cette brillante pensée que la petite croisa les jambes. C'était vraiment nécessaire de le préciser, n'est-ce pas ? Bien sûr que si. Après tout, Médusa ne regarde pas sous la table pour vérifier les mouvements des personnes avec qui elle est assise. Et probablement qu'elle ne matte pas le dessous de jupe des jeunes filles. Peut-être que si Len portait une jupe, elle regarderait ? Bien sûr, la dernière phrase vient de la tête de la narratrice. Pas de Faith. Non non. Len, elle le connait de nom. Après tout, les élèves vénèrent tous les gardiens. Leurs noms circulent bien vite, faut bien l'avouer. À peine arrivée et elle connaissait déjà tout leurs noms. Sauf qu'il y avait un truc qui l'échappait. Le gardien qui s'appelle Soma, là ... Le Jack. Il ne vient même pas à Mahora. Va savoir ce qu'il fout avec ce rang là ? En tout cas, d'après ce qu'elle avait entendu et vu, c'était clair que ce type n'était là que pour ... Profiter des filles. Bref. La narratrice essaye de gagner des lignes et elle s'affirme pleinement. Même qu'elle est fière de son Freddy contre Jason et de son Médusa X. Hopper-Rose Tao du futur contre Darek Lysen du futur. Oui oui. Elle cite ça de nouveau que pour gagner des lignes. Dieu que ça va être chiant de lire tout ça, après.

« Je m'occuperai de ça une fois de retour à l'intérieur, alors. »

DES MOTS. DES MOOOOOTS. Quel RP plein de rebondissement, j'en suis toute émoustillée, sincèrement. Bon, je ne te blâme pas Laety, je ne suis pas spécialement mieux, faut bien le dire, hein ! M'enfiiiin, retournons à nos deux petits moutons. Très petits moutons. Minuscules moutons. Un léger sourire venait d'étirer légèrement les lèvres de la bestiole à écailles, qui fixait le milieu de la table les yeux mi-clos depuis un bon moment déjà. Après quelques secondes de silence, elle releva la main, dégageant son front de quelques mèches de cheveux bruns qui étaient de trop. Plutôt inutile comme mouvement, mais comme ça elle voyait déjà mieux. Quoi que d'avoir des cheveux plein les yeux semblent pas vraiment la déranger, en général. En fait, elle s'en fout. Palpitant.

« Merci. »

Alors là ... HOLYSNOOKLEDOODLE. Rien d'autre à dire. En tout cas, ça lui avait sûrement pris bien des efforts pour la remercier. Ça ne lui vient pas spontanément à l'esprit, normalement. Mais là, l'androgyne c'était vraiment montrée généreuse avec elle, même si elle ne s'en rend peut-être pas compte. Bah tiens ? Le sourire de la brunette venait de disparaitre. Faut croire que ça reste jamais bien bien longtemps sur son visage, ce genre d'expression.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tout-puissant


avatar
Médusa Hopper

▬ INSCRIPTION : 26/07/2006
▬ ÂGE : 23

▬ MESSAGES : 47181
▬ LOCALISATION : roaming the world


Feuille de Perso
▬ NOM : HOPPER
▬ CLASSE: Je ne suis pas le cursus scolaire
▬ AMOUREUX(SE) DE : *S'accroche au bras de Len*


MessageSujet: Re: Cafards pour emporter ? [MÉDUSA]   Mer 15 Avr - 21:32

    « Merci. »

    La voilà qui souriait, et son sourire disparait ... Aussi rapidement que le soleil dans le ciel maintenant noir et infini. Que la joie dans le coeur de Médusa. Que Sonic traversant une rivière remplie de crocodiles unijambistes affamés. Que des néopoints dans un compte de banque. Mais surtout pas aussi rapidement que moi qui répond à mes RP, ça non ! Parce que c'est bien lent, ça. Plus lent que cette chimère qui perd son sourire. Eh beh, les gens qui savent pas sourire dans cette école se font nombreux ... Que des true rebels qui envoient chier le monde sous prétexte qu'ils sont une créature magique qui a été maltraitée par le scientifique fou qui leur sert de père. Je ne vise personne en particulier, hein ... Je rend le tout aussi stéréotypé que ça.

    Bref, tout le monde ici aime dire bref. Sauf peut-être Médusa. Parce qu'elle ne parle jamais assez pour dire Bref. Parce que c'est une Tsundere jalouse frustrée qui préfère frapper que s'exprimer. Parce qu'elle est pas sociable, défaut horriblement cliché mais qui lui va si bien. Mais elle n'est pas si clichée que ça quand on y pense ... C'est la seule qui est VRAIMENT une Tsundere et pas que parce que la narratrice aime jouer les schizophrènes incompréhensibles qui deviennent gentilles le jour et déchiquettent des corps la nuit parce que cay day vampaïyeur deuh la morrr qui tuuuuuueeeeeeeeee. Et on se demande actuellement pourquoi la narratrice parle de son perso alors qu'on en a rien à battre. Pour gagner des lignes, voyons. Parlons de n'importe quoi pour faire un RP qui a l'air intéressant mais qui ne l'est pas du tout, surtout que le perso ne parlera pas du tout et ne fera sûrement rien d'ici la fin ...

    Mais pour parler de quelque chose en particulier, pourquoi ne pas parler du soleil ? Parce que le satellite naturel de la Terre, la Lune, l'a vaincu. Tout simplement. Plus besoin d'en parler, le soleil est allé se coucher dans son lit astral, bercé le bruit des crépitements de ses propres flammes. Les ténèbres ont vaincu la lumière, éteignant ainsi toute lumière de l'énorme boule de feu lumineuse ... Mais rassurez-vous, si il y a quelque chose que les ténèbres n'ont pas éteint, c'est la flamme que certains ont vu danser dans le regard méprisant de Médusa. Je sais, on s'en tape de la flamme dans les yeux de Médusa, surtout qu'elle n'est pas présente lorsque son oeil est bleu ... Ceux qui l'ont vu on témoigné qu'elle avait les yeux rouges, à ce moment là. Enfin, témoigné ... Disons que dans l'état où ils sont maintenant, ils auront du mal.

    Oh, mais il y a toujours la flamme de la torche olympique que les ténèbres glorieux n'ont pas éteint ... Mais ça, on verra avec celui qui portera la torche à Vancouver comme me le proposait généreusement les publicités emmerdantes de Dailymotion.

    Bref, on s'en tape de la torche olympique. Je préfère revenir à mon mouton doté d'une tignasse bleutée. Elle patientait, sa patience légendaire commençant à s'éteindre au fur et à mesure que les minutes passaient. Même que ses doigts s'étaient mis à jouer avec le fil de son cache-oeil, nerveusement, juste avant qu'un grand plat se dépose devant elle. Les Nikumans étaient arrivés ...Tant mieux. Encore une fois, pour accompagner sa patience légendaire, Médusa avait usé de sa politesse légendaire ... Sans rien prononcer, même pas un « Bon appétit », elle s'était contentée de chopper un Nikuman et de mordre dedans ... Et voici une fin merdique de RP merdique. 8D

    Miracle, un RP.

さ迷い続けた暗闇の中 、手を伸ばしても指の隙間からすり抜けて


One day they woke me up so I could live forever
It's such a shame the same will never happen to you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/2bitcosplay



Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Cafards pour emporter ? [MÉDUSA]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Cafards pour emporter ? [MÉDUSA]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAHORA LIVE!? :: Le Campus de Mahora :: Lieux alentours :: Chao Bao Zi-
Sauter vers: