MAHORA LIVE!?


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mouchoirs Hypoallergéniques. [SOMA, KIARA, EVANGELINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
▬ INSCRIPTION : 09/08/2008
▬ MESSAGES : 3178
▬ LOCALISATION : Off the Map.


Feuille de Perso
▬ NOM : WINCHESTER
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : We All Want A Happy Ending


MessageSujet: Mouchoirs Hypoallergéniques. [SOMA, KIARA, EVANGELINE]   Sam 7 Mar - 20:45

La narratrice étant réellement nulle à en chier pour commencer des RP, elle ne tournera pas autours du pot et viendra aux faits rapidement. Non, elle ne passera pas milles mots à décrire le coucher d'un soleil qui est censé avoir disparu à l'horizon il y a plusieurs heures. Ha ... Haha. Ha. Ceci était une allusion à Syria de Negima World commanditée par les papiers mouchoirs Sans Nom. Achetez-les. Ils sont hypoallergéniques. Bref. Les joies de la classe de sports. Quoi ? On est en plein cours de sports ? Mais non, pas du tout. En fait, le printemps arrive à grands pas. C'est même bientôt la fin de l'année scolaire, au Japon. Faith sera bientôt Lycéenne ! ... Comme si ça changeait quelque chose à sa vie. Bref, bref. Qu'est-ce qu'elle fout à la piscine après les cours, celle là ? Encore des bêtises ? Elle devrait pas se baigner comme ça, sans surveillance. Elle nage comme une brique. Elle va se tuer. Ça n'étonnerait personne, vu ses résultats en sports. En fait, elle était justement venue à cause de ça. Elle ne mourrait pas envie de recaler sa classe d'éducation physique. Autant se forcer un peu pour ne pas se retrouver avec une classe de gosses surexcités l'année prochaine. Oui. Je parle bel et bien d'enfants. Pas de testicules, Laety. Non, non. Suis-je bête. Je m'égare.

Ainsi donc, la chimère était venue tout de suite après les cours à la piscine intérieure de l'école, pour les raisons citées si-dessus. C'est clair ? Bon. Ayant revêtu son maillot de bain scolaire sous son uniforme, la petite n'avait pas prit la peine d'aller dans les vestiaires pour se changer. De toute façon, les portes étaient verrouillées. Normal. La piscine n'est pas censée être ouverte. Qu'est-ce qu'on s'en fout. C'est tellement mal organisé, dans cette école là. Probablement que plusieurs personnes vont venir plus tard, sachant que les activités du club de natation avaient été annulées aujourd'hui pour une raison quelconque dont tout le monde se fout sauf eux. Probablement que le concierge avait oublié de vérouiller la porte. Peut-être même qu'il n'en avait tout simplement rien à foutre. Non, en fait, Faith le connait, alors elle était tout simplement allée lui échanger des produits nettoyant contre la clé. Silver, oh Silver ... Sa passion pour le ménage le tuera. Son manque de responsabilités aussi. Laisser n'importe quels jeunes aller se baigner à tout heure du jour sans surveillance, ce n'est pas une très bonne idée. Ça non. Surtout pas quelqu'un qui nage aussi bien que la créature. Elle n'avait pas l'intention de rester longtemps, alors bon. Qu'elle s'arrange avec ses problèmes.

Après avoir retiré ses vêtements, l'élève les déposa dans un coin de la pièce qui était au sec, assez loin de la piscine pour ne pas qu'ils reçoivent de l'eau si un idiot poids lourd sautait brusquement dans la piscine. Ah ? Et c'était quoi ce sac d'épicerie en plastique ? De la bière. Wow. Sens des responsabilités. En fait, c'était pour plus tard. Autant garder toute sa tête pour l'instant : si elle trébuche et tombe dans l'eau, c'est la noyade assurée, brillante comme elle est.

Donc, bon ... Vêtue du maillot de bain scolaire bleu marin de Mahora, Faith alla s'assoir sur le rebord du coin plus ou moins creux de la piscine. À peu près au milieu, quoi. Après quoi, elle plongea ses jambes dans l'eau. Elle secoua la tête distraitement, s'appuyant sur ses bras et recouvrant ses yeux d'une multitude de mèches sauvages. Oui, elle avait laissé ses cheveux ébouriffés détachés. Et alors ? Y'a pas de professeur pour l'engueuler pour qu'elle les attache. Pourquoi elle en ferait un problème, dans ce cas là ? En parlant de yeux, ses pupilles ne sont pas différentes ? En fait, si. Habituellement rondes comme n'importe quelle personne normale, elle avaient maintenant la forme de deux fines fentes, comme les yeux d'un serpent. En fait, en temps normal elle porte des lentilles justement pour avoir l'air ordinaire, mais elle avait laissé ces dernières avec ses vêtements, plus loin dans la pièce. On lui poserait des questions, si elle ne les portait pas tous les jours. Ou bien on la prendrait juste pour une fashion qui dépense son argent pour des lentilles stylées complètement inutiles. De toute façon, elle en a besoin pour sa vue. Une vraie taupe. Wow. Tout un post' pour ça. Je me félicite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬ INSCRIPTION : 31/08/2006
▬ ÂGE : 22

▬ MESSAGES : 1423
▬ LOCALISATION : Somewhere over the rainbow


Feuille de Perso
▬ NOM : HOPPER.
▬ CLASSE: 3B
▬ AMOUREUX(SE) DE : Medumedu♥


MessageSujet: Re: Mouchoirs Hypoallergéniques. [SOMA, KIARA, EVANGELINE]   Sam 7 Mar - 21:26

    Hey-oh, on se promène dans l'école ... Hey-oh, on se promène dans l'école en buvant comme un ivrogne heureux. ~ Que pouvait faire Kiara près de la piscine intérieur de Mahora, allez-vous me dire ? Lui-même n'en savait rien. Alors qu'il s'était tapé quelques bières en solitaire dans sa chambre, il avait décidé d'aller voir ce qui se passait dans ... la piscine. Comme ça, aucune autre motivation, il avait simplement envie d'y aller, et ce même si il n'aimait pas vraiment nager. Sauf que pour y aller ... Il lui fallait son maillot. Chose plutôt compliquée à trouver, puisqu'il s'en sert si peu souvent qu'il a oublié où est-ce qu'il l'avait mit ... C'est un peu comme la cravate qui va avec son uniforme. Il l'a oublié à quelque part. "Bob" est bien mieux, pourquoi changerait-il pour une cravate banale et inutile ? Bref, Kiara s'était mit en route, après avoir trouvé son short de bain scolaire, avec une de ses nombreuses bouteilles d'alcool, de la vodka (offerte gracieusement par Kusari) pour être plus précis encore. Buvant de grandes gorgées à chaque vingt mètres, je vous laisse deviner qu'il finit rapidement sa bouteille, qu'il jeta dans une poubelle. Oui. Des poubelles dans une école. C'est propre, à Mahora, il faut bien quelque part où jeter les déchets.

    Ah tiens. La porte de la piscine n'est pas verrouillée ... Détail auquel Kiara ne faisait même pas attention, puisqu'il s'était dirigé sans plus tarder dans les vestiaire, d'où il sortit rapidement après avoir enfilé son short de bain ... Oui. Short de bain. Je trouve ce mot horriblement hideux, mais que voulez-vous. Je n'invente malheureusement pas les mots. Ce short de bain ... C'était bien évidemment celui qu'il devait absolument porter dans l'enceinte de l'école, un short bleu marin, qui était, aux yeux de Kiara, aucunement accordé à la couleur rousse de ses cheveux. ((backoff)) Détail inutile, mais bel et bien présent. Après tout, le bleu et le rouge, c'est beau, mais ça fait pas toujours très beau... Mais bref. L'important c'est qu'il y ait des étranges personnes comme moi qui aiment ce mélange de couleur, et d'autres idiots pour obliger un maillot de bain spécifique dans une école.

    Oh ! Mais que voit-il là-bas, traîner par terre, près de vêtements qu'il n'avait pas prit la peine de remarquer ? Radar à alcool activé, c'était bel et bien de la bière ... De quoi passer le temps sans avoir à se baigner, mwahaha ... Ou de quoi passer le temps en se baignant. Ne se posant même pas de questions sur l'origine de cet alcool sortit de nul part, le rouquin s'était rapidement dirigé vers le sac. D'où pouvait venir cet alcool ? Il s'en fichait. Peut-être que le Bon dieu (appellé par Hope pour soigner Kiara de ses nombreux problèmes, qui sait) a décidé de lui pardonner ses pêchés et de lui donner de l'alcool ... Oui, en pensant ça, il se fichait ouvertement de la gueule de la pauvre Hope, en interprétant le Bon Dieu de façon bien étrange. En fait, c'est surtout qu'il n'avait jamais prit la peine d'écouter les rumeurs/récits à propos des différents Dieux des différentes religions ... Donc qui ait, peut-être que "Dieu" est un ivrogne. Mais je m'égare, parce que j'ai dis que Kiara n'avait pas pensé à ça, donc revenons au sujet ... le sujet, oui, le sujet ... Kiara venait de se servir dans le sac d'épicerie, prenant sans se gêner une bière qu'il déboucha et entama avant de détourner la tête vers la piscine.

    « The fuck ? »

    Oui... « The Fuck ». Il y avait une fille, dans la piscine. Oh bordel. Cet alcool devait être le sien, ou du moins, il ne tombait pas du ciel ... Ah bah tant pis pour elle, elle aura une bière en moins. Parce que dans la tête de Kiara, si cette fille a le réflexe de lui redemander sa bière ou un remboursement, il peut sans problème l'envoyer promener. Non mais et puis quoi encore ? Si il offrait une bière qu'il a déjà commencé à quelqu'un, ce serait sûrement pas elle ... Sister Complex l'oblige.

さ迷い続けた暗闇の中 、手を伸ばしても指の隙間からすり抜けて

    It only takes two lonely people,
    To fuck love up and make it evil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬ INSCRIPTION : 17/07/2007
▬ ÂGE : 26

▬ MESSAGES : 2665
▬ LOCALISATION : DTC.


Feuille de Perso
▬ NOM : Luna Hill.
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : Elvis Presley


MessageSujet: Re: Mouchoirs Hypoallergéniques. [SOMA, KIARA, EVANGELINE]   Dim 8 Mar - 12:09

Une journée banale de cours venait de se dérouler comme d'habitude à Mahora. Tellement banale que la blondinette ne s'y était même pas déplacée, se contentant de rester chez elle à boire du thé que lui préparait Chachamaru et à lire différents grimoires de magie. Ne pouvant pas vieillir, le temps paraissait vraiment long à la vampire, surtout depuis qu'elle avait été transférée dans ce collège et qu'elle devait à chaque fin de cycle scolaire recommencer à la première année. Le printemps approchait à grands pas et on commençait déjà à le sentir. En effet, la plupart des élèves avaient abandonné leurs vêtements d'hiver pour d'autres un peu plus légers mais tenant suffisamment chaud pour passer la fin de la saison la plus fraiche sans tomber malades. Après tout, la fin de l'année scolaire se rapprochait de plus en plus elle aussi, et les élèves ne voulaient pas perdre les derniers instants qu'ils allaient passer avec leurs amis. Certains élèves studieux au début d'année avaient commencé à se relâcher et ne fournissaient à présent que le strict minimum pour ne pas redoubler. De toute façon la plupart des conseils de classe étaient déjà passé et les élèves étaient à présent intouchables vu qu'on ne pouvait plus revenir sur leur orientation. Par exemple, Evangeline savait déjà que l'année suivante, elle serait en 3-A avec la même classe que cette année d'après les informations du vieux schnock et même ... Cela lui était bien égal d'avoir des bonnes ou de mauvaises notes vu qu'elle avait déjà eu son diplôme lors de son premier cycle d'études.

Pour changer de toutes les journées ordinaires qui se suivaient, la jeune fille aux longs cheveux blonds avait enfilé le maillot bleu marine scolaire de Mahora sur lequel elle avait rapidement enfilé une robe dans les mêmes tons de bleus afin d'aller nager un peu dans la piscine de l'école. Certes, ce n'était pas vraiment la saison, mais elle était couverte et chauffée et la plupart des élèves normaux n'auraient pas l'idée d'aller se baigner par un temps pareil alors qu'il y avait le soir même une soirée karaoké dans le centre-ville. Ayant relevé ses cheveux en deux tresses pour qu'ils ne la dérangent pas quand elle irait dans l'eau, Evangeline marchait d'un pas rapide en direction de la piscine, sans se soucier des autres élèves qui se dirigeaient pour la plupart dans la direction inverse : Celle des dortoirs. Tant mieux. Pour la blondinette, moins on était et mieux on se portait. Surtout dans une école remplie de magiciens de pacotille ne cherchant qu'un public pour se vanter et d'humains complètement banaux.

Poussant la porte des vestiaires qui fit un léger grincement, la vampire retira sa robe et le reste de ses vêtements qu'elle plia dans son sac après avoir récupéré une gigantesque serviette de plage dans les tons bleus clairs cette fois-ci, qui lui avait elle aussi été offerte par l'école. Quelle originalité. L'école voulait certainement que les élèves fassent une overdose de bleu, à moins que tout ce qui avait rapport avec une piscine devait obligatoirement être bleu. Pourquoi avaient-ils dans ce cas posé un panneau : Maillots de bains et shorts de bains scolaires obligatoires. Si ce n'était qu'une question de bleu, ils auraient pu mettre que cette couleur était obligatoire pour tous les élèves pour passer inaperçus dans la piscine quand ils se noieraient. Hum ... Vous pouvez engueuler la narratrice qui commence à délirer sur des détails pas importants.

Bref. Toujours est-il qu'Evangeline venait de se changer et sortit des vestiaires pour se diriger vers la piscine. Cependant, un peu plus loin se trouvaient des vêtements empilés et laissés au sol en bazar ainsi qu'un sac d'épicerie contenant un paquet de bière entamé. Décidément les élèves n'avaient aucun goût. Notre charmante vampire buvait elle aussi de l'alcool, bien sûr mais la bière n'était pas assez raffinée pour elle. Passant donc son chemin, elle finit alors par lever les yeux vers le bord de la piscine où se tenait un garçon aux cheveux roux qu'elle avait déjà vu quelque part, tenant une bière ressemblant étrangement à celles du sac d'épicerie dans la main droite et regardant une autre fille qui nageait un peu plus loin dans l'eau de travers. Celle-ci aussi, elle l'avait déjà croisée. La dernière fois qu'elle l'avait vue c'était au Rotenburo, mais la suceuse de sang ne lui avait pas vraiment adressé la parole, voulant prendre son bain en paix et avait d'ailleurs finit par se décaler pour être en paix. Bah après tout elle n'était pas si gênante et ce garçon non plus, donc elle pouvait rester dans la piscine elle aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pringleschawn.canalblog.com/
▬ INSCRIPTION : 09/09/2006
▬ ÂGE : 26

▬ MESSAGES : 20138


Feuille de Perso
▬ NOM : Nashi
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE :


MessageSujet: Re: Mouchoirs Hypoallergéniques. [SOMA, KIARA, EVANGELINE]   Dim 8 Mar - 12:53

Bluuuuuup Blup! (Torpiiiiiiille Shoot!)

* Une bulle remontat doucement à la surface tandis qu'un Soma sous-marin sembler visiblement très occupé à quelque exercices obscurs de luttes solitaires en apnée, un truc du genre en tout cas. Comment expliquer ses gestes irrationels et confus sinon? Toujours est-il que comme d'habitude le cerveau de Soma, autrement plus puissant que son corps, était convaincu qu'un démon n'avait pas besoin de respirer pour vivre...Néamoins son corps qui n'est pas non plus totalement dupe à bien pris soin de gonfler gonfler et encore gonfler, ça plus une belle teinte bleu et voila un Soma que n'importe qui pourrait confondre avec le Stroumph Trop-Gourmant... Bien sûr, en manque d'air le cerveau de Soma finit lui aussi par lacher plongeant Soma dans un profond coma...Ca c'était il y a 4 jours.

Tout comme les 4 jours précédant, Soma est actuellement en train de flotter en position "planche paresseuse" totalement inconscient. Bien sûr il ignore tout des évènements de ces derniers jours, la descente de police dans sa cave à loli, le gaz qu'il n'a pas fermé dans le sous-sol de la bibliothèque qui à fait de gros dégats quand un rasta jamaico-islandais à voulus s'envoyer une petite cigarette qui fait rire. Il ignore aussi que la piscine est fermé par sa faute: la veille le gardien la vus dans la piscine inconscient et à tout naturellement songé à une séance de voyeurisme qui aurait très mal tournée (même les concierges connaissent Soma, il fait partie de ces gens qui pensent que même les concierges ont une âme et donc peut être des enfants^^), pensant Soma mort, le concierge à interdit l'accès à la piscine le temps que la police arrive ( ça peut prendre très longtemps, il parait qu'ils sont retenus par une très grave affaire de cave à loli gigantesque). Il ignore aussi que des visiteurs imprévus se trouvent aujourd'hui dans la piscine...Enfin, il ne l'ignore pas pour longtemps vus que soudainement : *

Snif...Snif snif? Snif snif snif!

* Un reniflement pour bien s'imprégnait de l'air ambiant, 2 autres pour établir une cartographie précises des lieu ainsi qu'un exament démographique poussé, 3 derniers pour confirmer le diagnostique... Il y a actuellement 1,5 loli dans cette piscine, l'une à peu près 14,15 ans et l'autre est une vampire bloqué dans un NICE BODY/DELICIOUS FLAT CHEST§§§§ par la magie, sacro-saint Nagi qui partage les penchants coupables de Soma, soit bénis par tout les Dieux.
Forcément, 1,5 lolis ça ne laisse pas indifférent Soma et là où l'odeur de l'eau chloré n'avait réussis, celle de 2 vierges effarouchés (Oopas) réveilla Soma en un instant. En un deuxieme instant que nous appellerons I2 Soma était déjà face à Evangelinne Mc Dowell qu'il avait reconnus lors de l'instant I,4.
En I3 Soma avait des lunettes de soleil, un air charmeur et des cheveux teint en roux par des hermines zélés (durant toute la période où Soma à dépérit dans la piscine, les cheveux de ce dernier sont devenus un gigantesque parc aquatique pour rongeur. Ces 4 jours de vacances ont donc carrément donné la Gnak aux hermines), en I4 enfin, Soma parla après avoir saisis les 2 mains de la vampirette qu'il venait de joindre dans les siennes.*

Evangeline...Après toute ces années me voilà de retour, moi Nagi... Passons donc à mon hotel que je t'enlève ce sort qui te va si mal au teint...

* Hey hey! C'est là qu'on voit que Soma est sur le forum depuis 2 ans, jamais à ses débuts il n'aurait songé à une technique de drague aussi subtile et ingénieuse. Plus de 2000 ans d'éxistence pour atteindre une telle maitrise, AWESOME(/A lolilol)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://donjon-des-mouettes.over-blog.net/
▬ INSCRIPTION : 09/08/2008
▬ MESSAGES : 3178
▬ LOCALISATION : Off the Map.


Feuille de Perso
▬ NOM : WINCHESTER
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : We All Want A Happy Ending


MessageSujet: Re: Mouchoirs Hypoallergéniques. [SOMA, KIARA, EVANGELINE]   Dim 8 Mar - 19:13

Horreur. On venait de se servir dans son paquet de bières. Faith voyait pas trop clairement de cette distance là sans ses lentilles, en fait, alors elle n'arrivait pas à voir qui venait de faire ça. En tout cas, cette odeur lui disait clairement quelque chose. Va savoir quoi, par contre. Elle avait un nom sur le bout de la langue. Mais lequel ? ... Ah ! Médusa ! Bien sûr ! Pourtant, il y avait quelque chose de plus ... Viril dans l'odeur. Et dans la voix aussi. Ah ? Elle a entendu sa voix ? Quand ça ? Et bien ... Quand il a parlé, voyons. Et pour dire qu'un simple « The fuck ? », à pars de ça. C'était ... Très chic. La chimère leva donc la tête dans sa direction, relevant une de ses mains pour dégager ses yeux. Ça serait peut-être un peu plus évident pour voir quelque chose, hein ? Quelle logique imparable ! Bref, bref. Elle jeta un coup d'oeil rapide à la fille qui venait d'entrer dans la piscine : petite, blonde, plate, dégageant une forte odeur de sang. Loli sadique, pour faire changement. Au moins, Faith, elle a un peu de poitrine ... ! Ou pas. Disons que c'est le moindre de ses soucis.

Son regard se reporta donc au type qui lui avait piqué son alcool. Il était ... De taille normale. Et en maillot de bain. C'était pas mal la seule chose que la créature arrivait à apercevoir de cette distance. Elle se leva donc, retirant doucement ses jambes de l'eau, puis se dirigea vers son sac, contournant la blondinette. Elle l'avait pas déjà vue, celle là ? Va savoir. Elle n'en avait pas grand chose à faire, franchement. M'enfin ... Une fois arrivée près de son sac, la jeune fille se pencha pour attraper à la volée deux autres bouteilles. Une pour elle ... Et une pour l'inconnu ? Oui, elle avait tendu le bras vers celui-ci, lui montrant une bouteille. Il avait l'air d'aimer ça, l'alcool. Autant lui en donner. Faith regardait quand même un point dans le vide. Elle ne mourait pas d'envie de le dévisager sans s'en rendre compte

« Je les aurais jamais finie toute seule, de toute façon, Monsieur-qui-sent-comme-Médusa-kun. »

Un ... Surnom ? C'est peut-être un peu vite, non ? En tout cas, avant qu'elle n'est réellement eu le temps de regretter ce qu'elle venait de dire, un gars venait de surgir de nul part, sautant comme une bête affamée sur la blonde, la draguant ouvertement d'une manière plutôt ... Eumh ... Bref, il s'y prenait assez directement. La seule réaction de la chimère à ce moment là ?

« Faux roux, dit-elle en gonflant les joues, d'un air enfantin et déçu. »

Ah ? Elle était capable de faire la différence entre les vrais roux et les fous roux ? Oui. Bien sûr. Faith aime les roux. Son coeur appartient aux roux. De toute façon, ça se voit. Les roux on le teint plutôt pâle, ne bronzent pas, ont un minimum de taches de rousseurs et des yeux à peu près vert. Quelque chose du genre. Tiens, d'ailleurs, c'était difficile de savoir si celui-qui-sent-comme-Médusa était un roux naturel ou pas. Il n'a pas de taches de rousseur ni de yeux verts ... Mais bon. Les roux n'ont pas tous des taches de rousseur dans le visage. Parfois, c'est dans le dos ou truc du genre ... En tout cas. Le type qui venait d'apparaître n'était pas roux. Et la chimère était déçue. Oui, déçue. Et ça se voyait.

Elle décapsula donc sa bouteille à l'aide de son pouce, en secouant légèrement la tête en expirant le peu d'air qui gonflait ses bajoues.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬ INSCRIPTION : 31/08/2006
▬ ÂGE : 22

▬ MESSAGES : 1423
▬ LOCALISATION : Somewhere over the rainbow


Feuille de Perso
▬ NOM : HOPPER.
▬ CLASSE: 3B
▬ AMOUREUX(SE) DE : Medumedu♥


MessageSujet: Re: Mouchoirs Hypoallergéniques. [SOMA, KIARA, EVANGELINE]   Dim 8 Mar - 19:58

    « Je les aurais jamais finie toute seule, de toute façon, Monsieur-qui-sent-comme-Médusa-kun. »

    « Monsieur-qui-sent-comme-Médusa-kun » ? Une chose est sûre, elle est rapide sur les compliments, cette fille. C'est leur première rencontre et elle le complimente déjà sur son odeur ... Kiara savait bien que les élèves de cette école étaient assez étrange, lui-même et sa soeur bien sûr inclus, mais celle-là, c'était la première fois qu'on lui faisait. Il avait droit au traitement de faveur type-chien de Kusari, du moins c'est la façon dont Kiara l'avait prit, et maintenant on le complimentait sur son odeur, disant qu'il sentait comme Médusa ... En fait, c'est surtout elle qui porte son odeur, parce que disons que c'est plutôt viril pour une femme, mais bon. C'est ce qu'elle veut, être masculine et reconnue comme un homme, autant lui laisser cela. Ça lui fait plaisir, donc bon ...

    « Quel beau compliment. »

    Cette phrase là, Kiara n'avait pas pu s'empêcher de la prononcer. Elle était sortie toute seule, alors qu'il saisissait la bouteile de bière que la chimère lui tendait. Bouteille qu'il déboucha avec ses dents. « Quel respect de son corps, franchement. », c'est ce que dirait un dentiste en voyant une telle scène ... Mais Kiara s'en fout, de ce que les gens pensent de son comportement. Il y a bien pire que lui. Ces hommes qui veulent devenir toujours plus fort et qui s'entraînent jour et nuit sans s'arrêter et sans se soigner, par exemple. Eux, ils ne font pas attention à leur corps. Certes, lorsqu'il combat, Kiara ne fait pas trop attention à ses blessures, ce qui a tendance à énerver la blondinette avec laquelle il a passé la plus grande partie de sa vie ... D'ailleurs, il lui répond souvent bêtement, lorsqu'elle semble s'inquiéter, mais elle lui pardonne. Comme c'est mignon. D'un autre côté, on se doute bien qu'elle en a rien à foutre du ton sur lequel on lui parle, du moment que ça ne vire pas à l'arrogance. Et encore une fois, je ne tournerai pas autour du pot, et je ne parlerai pas de sa vie pendant deux milles ans, il y a sa présentation pour ça.

    « Faux roux »

    Lorsque la brunette aux yeux étranges av... Non, stop. Arrêtons-nous tout de suite. Depuis quand Kiara a-t-il remarqué les yeux étranges de cette fille ? ... Simplement lorsqu'elle lui avait tendu une bière, ou un peu avant ... Mais bref, il l'avait remarqué, cette fille ne devait pas être humaine avec de tels yeux. Deux yeux couleurs ambre, voir miel, traversés par une fente d'un profond noir, à la verticale. Des yeux qui rappelaient ceux d'un lézard, ou quelque chose du genre ... Mais peu importe. Reprenons. « Lorsque la brunette aux yeux étranges » avait prononcé ces deux mots, « Faux roux », en gonflant ses joues avec un air déçu, Kiara avait détourné la tête pour voir à qui il s'adressait. En tout cas, si c'était à lui, elle avait bien du culot de critiquer ses cheveux ... Mais elle s'adressait plutôt à cet espèce de garçon chevelu qui s'était mit à draguer une blondinette que Kiara avait vu arriver plus tôt, juste après lui. Cette fille lui disait quelque chose, peut-être qu'il l'avait vu à un bal quelconque, après tout il aime bien ce genre de truc bourré de gens, y'a de l'alcool à volonté. En plus de ça, il peut s'amuser et jouer à la catin avec sa poupée personnelle, s'amusant à la coiffer de façon féminine, contrairement à d'habitude ... Oui, je parle bien sûr de Médusa.

    « Décidément, ils perdent pas de temps, les mecs, dans c't'école ..., prononça Kiara, pour lui-même. Shit, show-off. C'est évident qu'il fait ça que pour la draguer, pauv' pédo. »

    Oui. Il se parle tout seul. Ne vous étonnez pas, c'est de famille.

さ迷い続けた暗闇の中 、手を伸ばしても指の隙間からすり抜けて

    It only takes two lonely people,
    To fuck love up and make it evil.


Dernière édition par Kiara V. Hopper-Rose le Mer 11 Mar - 20:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬ INSCRIPTION : 17/07/2007
▬ ÂGE : 26

▬ MESSAGES : 2665
▬ LOCALISATION : DTC.


Feuille de Perso
▬ NOM : Luna Hill.
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : Elvis Presley


MessageSujet: Re: Mouchoirs Hypoallergéniques. [SOMA, KIARA, EVANGELINE]   Lun 9 Mar - 9:01

Un corps inerte. Oui vous avez bien lu, un corps inerte venait de sortir de nulle part et flottait à présent dans l'eau. Était-ce un cadavre ? Pourquoi les deux personnes autour ne réagissaient pas ? Venait-il juste de surgir de sous l'eau où était-il là depuis longtemps ? Toujours est-il que cette masse qui jusque alors était en position de planche, venait de relever la tête afin de renifler l'air qui l'entourait. Donc cette chose était encore bel et bien vivante. Tant mieux, au moins cela voulait dire que la piscine était encore en état pour se baigner, bien que bourrée de chlore comme d'habitude. Inutile de dire l'odeur qui y aurait régné si elle avait réellement contenu un cadavre en décomposition. Détournant le regard de la chose qui semblait comme émerger tout en reprenant son souffle, Evangeline regarda autour d'elle un endroit libre où elle pouvait poser ses affaires et sa serviette de bain sans qu'elles soient trop près de l'eau au risque de se retrouver trempées, ni trop loin pour la simple et bonne raison que ce n'était pas pratique. Trouvant alors un coin près d'un banc, la blondinette ne fit pas attention à ce qui l'entourait, ni à la personne qui venait de se poser en face d'elle.

Doucement la vampire releva la tête, un regard vide et inexpressif sur le visage. A vrai dire, elle se fichait un peu de savoir de qui il s'agissait, mais cette personne dérangeait son espace. Regardant de haut en bas le jeune homme qui se tenait à présent devant elle et affichait un grand sourire triomphant, la jeune fille reconnut quasiment instantanément Soma. Certes, il s'était mis des lunettes noires et s'était débrouillé pour que ses cheveux soient teints en roux, mais il était quand même facilement reconnaissable. Premièrement, sa chevelure qui se voulait de ressembler à celle de Nagi remuait de tous les côtés, comme si une colonie de rongeurs venait d'y emménager, et secondement des sourcils entièrement blancs dépassaient de ses lunettes de soleil qui étaient censés lui cacher ses yeux et lui donner un air charmeur. Attrapant les deux mains d'Evangeline comme persuadé que son plan de se déguiser en Nagi était infaillible et très ingénieux, ce dernier lui proposa d'aller la libérer de son sort dans une chambre d'hôtel. Décidément, ce démon n'avait pas changé. Pensait-il réellement que sa technique ridicule était si parfaite ? Avant même de lui laisser le temps de continuer sa phrase, la blondinette le poussa dans l'eau dans l'espoir qu'il se noie à nouveau. Car maintenant qu'elle y pensait, il n'y avait aucun doute. La forme inerte qui flottait dans l'eau jusqu'à présent n'était autre que Soma, le démon le plus pervers de Mahora et certainement même du Japon entier.

« Touche encore à un seul de mes cheveux et je n'hésiterait pas à te noyer. A moins que tu ne préfères finir ta vie entièrement vidé de ton sang. Ceci dit, je ne pense pas que le sang de démon soit très digeste ... Dommage. »

Ignorant le démon qui ressortait tout juste la tête de l'eau, la jeune fille alla poser ses affaires près du banc et remarqua que les deux personnes qui étaient déjà dans la piscine quand elle était arrivée échangeaient quelques mots. D'ailleurs, la dernière phrase du rouquin semblait plus s'adresser au démon vu qu'elle aurait juré l'entendre dire quelque chose comme «Pauvre pédo» quand il regarda brièvement celui-ci. Mais cela importait peu. L'odeur de bière avait finit par donner soif à la vampire. Mais étrangement ce n'était pas une soif de sang, mais bel et bien une soif d'alcool. Ainsi, elle ouvrit son sac, et après avoir sortit un vieux grimoire qu'elle posa à côté d'elle, elle en tira deux grosses bouteilles sur lesquelles étaient collées des étiquettes où il était écrit en lettres stylisées : «Saké» et «Vodka». A nouveau, la blondinette plongea la main dans son sac de piscine et sortit un verre qui se mit à flotter dans les airs comme par magie avec la bouteille de Saké qui remplit celui-ci toute seule. Magique ? Pas plus que le sac dans lequel se trouvait encore une bonne vingtaine de bouteilles. De toute façon Evangeline s'en fichait pas mal vu que les personnes se trouvant à la piscine semblaient elles aussi connaitre le monde magique. Et si ce n'était pas le cas, ils ne verraient rien comme la plupart des humains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pringleschawn.canalblog.com/
▬ INSCRIPTION : 09/09/2006
▬ ÂGE : 26

▬ MESSAGES : 20138


Feuille de Perso
▬ NOM : Nashi
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE :


MessageSujet: Re: Mouchoirs Hypoallergéniques. [SOMA, KIARA, EVANGELINE]   Mer 11 Mar - 13:58

* Les SOURCILS! Mais oui, mais oui les sourcils, tu fail Soma! Tu loose, tu craint, tu suck et tout ce qui s'ensuit. Rhaaaa la base de la base des bases négligé à ce point, c'est honteux comme un professionnel de la raclette qui choisirait le meilleur cru de vin et le fromage le plus awesomme pour finalement oublié bêtement les cornichons. Des détails, certes, mais qui sont capable de faire la différence entre une soirée raclette réussis et une soirée raclette où tout le monde s'amuse passablement. Dans le cadre actuel ce serai plutôt loupé plusieurs nuits consécutives de sexe débauché pour une simple histoire de sourcils, vos sourcils peuvent vous permettre de faire l'amour, prenez en soins.
En attendant tout un petit paragraphe pour une histoire de poils à z'ieux c'est un peu ridicule, une tentative plutôt claire de faire un RP pas trop cour à tout les coups, comme une jupes en fait...Mais on s'égare et on oublie l'essentiel: Soma. Que fait-il après un tel râteau? Simple, il ne réagit pas vraiment. Prenant plus l'avis de Evangeline comme un bref égarement du cœur que comme un non définitif. L'imortalité à ça pour elle, la patience devient rapidement une de vos grande qualité...Bon par contre ça a l'air de picoler dans tout les sens maintenant. Eva, Faith et un rouquin que Soma ne connait ni d'Eve ni d'Adam s'envoit des godets derrière la cravate alors que, il est sûr, le réglement l'interdit tout comme les bonnes moeurs et encore plus probablement les parents...Soma n'a jamais réellement fricoté qu'avec les 2 premiers, préférant les enfants au parents forcément^^"... Bon, pourquoi ne pas faire comme tout le monde?

Ho! I touch a pedoBEER!

* Ce qui ne veut absolument rien dire entre nous mais qui semble tellement logique dans l'esprit déranger de Soma. A qui il pose cette question? Simple, il y a que 2 filles ici et l'une des 2 viens de mettre un râteau au démon, il ne reste donc que Faith qui, Soma l'ignore bien sûr, ne porte probablement plus les démons dans son cœur, surtout ceux qui veulent lui mettre des mains sous l'maillot...Pardon? C'est vulgaire? Soma affirme pourtant que c'est en tout bien tout honneur :D. Reste à voir si Faith va mettre la bouteille de bière que Soma réclame dans la mains qu'il tend ou directement en travers de la tronche. *

[Bhou, que ce RP est mauvais]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://donjon-des-mouettes.over-blog.net/
▬ INSCRIPTION : 09/08/2008
▬ MESSAGES : 3178
▬ LOCALISATION : Off the Map.


Feuille de Perso
▬ NOM : WINCHESTER
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : We All Want A Happy Ending


MessageSujet: Re: Mouchoirs Hypoallergéniques. [SOMA, KIARA, EVANGELINE]   Mer 11 Mar - 19:32

Haha ... L'inconnu avait été flatté par la remarque de Faith. Elle lui avait juste dit qu'il sentait comme Médusa, non ? Ou peut-être que c'est Médusa qui sentait tout comme lui ... Voilà. Surchauffe cérébrale. Le regard de la chimère c'était perdu dans le vide, les doigts de sa main libre passant doucement sur ses lèvres, d'un air songeur. Cette même main se posa sur ses cheveux quelques secondes plus tard, près de son oreille. Elle se grattait, ébouriffant encore plus ses cheveux que d'habitude. Alors, qui sentait comme qui ? De toute façon, on aurait dit qu'elle l'avait « flatté ». Ça tombe bien. Elle aime les roux. Encore plus ceux avec qui elle pourrait se saouler sans aucune raison. En plus, ça tombe bien. Il a l'air d'aimer l'alcool ... Et la brunette peut justement échanger de tout et n'importe quoi contre des produits ménagers avec Silver, alors. Bon ... La voilà réellement perdu dans ses pensées. Comme si c'était important, de savoir qui portant l'odeur de qui. Quelque chose la tira de sa réflexion bien assez tôt, par contre. Le bruit de quelqu'un qui tombait dans l'eau.

Moment de panique d'une fraction de seconde. Après tout, si quelqu'un avait poussé Faith dans l'eau, ELLE, elle se serait probablement noyée. Bien évidement, personne n'est aussi nul qu'elle en natation, alors bon. Elle s'était retournée pour constater que le faux roux aux sourcils blancs s'était retrouvé dans la piscine, tandis que la blondinette lui laissait clairement savoir qu'elle n'était pas intéressée. Un peu trop naïve pour avoir réellement compris tout ce qui se passe ici, Fai se contenta d'incliner légèrement sa tête ébouriffée sur le côté, portant distraitement ses lèvres à sa bouteille.

« Ho! I touch a pedoBEER! »

Hmm ? Oui, c'est ce que la petite venait de lâcher à voix haute, tout en relevant la tête. Elle s'arrêta dans son mouvement lorsqu'elle s'aperçut que les bras du type étaient tendus vers elle. La p'tite bête n'avait pas trop comprit sur le coup, sûrement parce qu'elle était trop préoccupée par le qui sent qui de l'histoire. C'est digne d'un enfant de passer des heures sur une futilité du genre, mais bon. Une fois qu'elle eu comprit ce que voulais l'inconnu qui se baignait - ce qui ne prit pas trop de temps quand même, enfin presque - elle sourit d'un air enfantin, les yeux fermés. Après quoi, elle s'étira pour attraper une autre bière, puis la lui donna, tout simplement.

« Va s'y, sert-toi ! »

Bah quoi ? C'est pas une tsundere frustrée qui s'imagine que tout le monde la drague alors qu'ils ont rien dit, elle va pas le frapper sans aucune raison. En plus de ça, elle l'invitait carrément à se servir dans son sac ... Sac qui contenait environ une dizaine de bouteilles, soit dit en passant. Silver lui en donne toujours trop. Alors bon ... Elle n'est pas pour se plaindre, aussi bien les partager. Bref. Après quoi, son sourire s'effaça, puis son regard ambré se posa, curieux, sur les deux bouteilles que la petite blonde venait de sortir de son sac, puisque le tintement du verre avait attiré l'oreille très peu attentive de la créature. Et bien. Faut croire que c'était courant les gens qui se promènent avec toute sorte de boissons alcoolisées dans une piscine ? M'enfin. Un sourire en V s'était dessiné sur le visage de Faith, mais disparu presque aussitôt, lorsqu'elle se dissuada d'aller carrément prendre la bouteille. Elle ne mourait pas d'envie de se faire pousser dans la piscine comme l'autre. Elle se tuerait bêtement.

En parlant de lui, son odeur venait d'attirer l'attention de la chimère, qui venait de renifler discrètement l'air comme si elle cherchait la provenance de ce parfum qui lui semblait familier. Anselm ? Non ... Ça ne pouvait pas être lui. Elle chassa donc cette pensée de son esprit, prenant une autre gorgée de bière. Elle rejeta la tête vers l'arrière, fixant le plafond sans aucune réelle raison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬ INSCRIPTION : 31/08/2006
▬ ÂGE : 22

▬ MESSAGES : 1423
▬ LOCALISATION : Somewhere over the rainbow


Feuille de Perso
▬ NOM : HOPPER.
▬ CLASSE: 3B
▬ AMOUREUX(SE) DE : Medumedu♥


MessageSujet: Re: Mouchoirs Hypoallergéniques. [SOMA, KIARA, EVANGELINE]   Mer 11 Mar - 21:00

    « Sploch ». Après avoir été repoussé par la blondinette, l'albinos (tant qu'à parler de cheveux !) était tombé à nouveau dans l'eau. En voilà un qui n'est pas allé à la piscine pour rien : Quand Kiara est arrivé, il était dans la piscine, et il y retourne. Si c'est pas amusant ça.

    « Touche encore à un seul de mes cheveux et je n'hésiterait pas à te noyer. A moins que tu ne préfères finir ta vie entièrement vidé de ton sang. Ceci dit, je ne pense pas que le sang de démon soit très digeste ... Dommage. »

    Ah bah voilà qui est clair. Une vampire et un démon. Deux des créatures les plus ridicules pour Kiara. Alors que l'une se nourrit de sang, l'autre se croit souvent tout permis une fois sur Terre. Dans la tête du rouquin, un démon, ça reste en enfers, et ça vient pas faire chier. Tout le monde peut vivre sans les ordures qu'ils sont. Pour plussoyer ce qu'il pense, il croit aussi qu'ils devraient être un peu plus respectueux envers des gens qui leur prêtent un minimum de territoire pour survivre. Après tout, les humains pourraient toujours faire comme il devrait être fait et les expulser. Et Kiara regarderait ce spectacle en ricanant. Pour ce qui est des vampires ... Assez malpropres, merci ! Vous en voyez beaucoup des gens propres qui se nourrissent d'urine ? Non ? Bah voilà, vous comprenez maintenant l'origine du dégoût que Kiara éprouve envers les vampires. Bravo, une médaille pour vous.

    Mais remarquez une chose très importante : Draculinette ne s'était même pas énervée lorsque Kiara avait insinué qu'elle était une proie à pédophile, ou du moins, qu'elle avait le corps pour se faire draguer pour un pédophile ... Self control ? Bof. Soyez sûrs que Kiara ne disait sûrement pas ça en la trouvant trop plate, il a autre chose à foutre que mater des filles dans la vie. Si il était pervers, il se serait déjà prit un combo de battes clouées dans le crâne, et il serait mort depuis des lustres. Et il semblerait que ce ne soit pas le cas. Magie, un homme qui en a rien à battre de voir des femmes à nues ou en maillot de bain ! Mais rassurez-vous, autres hommes, il ne commencera point de révolution, vous êtes toujours tranquilles.

    « Ho! I touch a pedoBEER! »

    C'est à ce moment là que quelqu'un devrait faire un commentaire sur l'anglais qui laisse à désirer de cet albinos ... Kiara se ferait un plaisir de le faire, mais comme il n'a aucune idée de l'origine de cette phrase supposémment drôle, vous allez vous passer de ses commentaires pour l'instant. Après tout, vous vous doutez que si Soma faisait une allusion à Pedobear, il aurait été difficile pour quelqu'un qui n'en a rien à faire de l'internet d'y comprendre une quelconque allusion à un personnage assez connu. Eh oui, tout ça pour dire que Kiara n'est pas le genre de personnage à passer son temps sur quelque chose de virtuel, même qu'il n'a pas d'ordinateur, et que si il en avait un, il ne s'en servirait même pas pour étudier.

    Bref, Kiara s'était passé de commentaire lorsque le démon avait tendu la main vers la deuxième fille, celle qui ne l'avait pas poussé à l'eau et qui s'était contentée de regarder la scène.

    « Va s'y, sert-toi ! »

    Et en voilà un autre qui va se saouler joyeusement avec les autres ... C'est fou ce que cette rencontre hasardeuse donnait l'impression à Kiara d'être tombé dans une fête d'ivrogne sans s'en rendre compte. Pas que ça lui déplait de voir qu'il n'est pas le seul "adolescent" à boire sans arrêt, mais voyez-vous, il n'est pas très sociable, et il n'apprécie pas vraiment la compagnie de bien des gens. Mais, rassurez-vous, du moment qu'il y a de l'alcool gratuit, il ne risque pas de jouer son solitaire ...

    Kiara souleva sa bière, la remuant un instant, puis pencha la tête en arrière en avalant une bonne gorgée. Il déposa à nouveau sa bouteille par terre, relevant sa tête et regardant un peu autour de lui. Ah ? La brunette reniflait l'air ? Apparemment, elle avait vraiment quelque chose avec les odeurs, celle là. On dirait presque que c'est son sens le plus développé, puisqu'elle semblait avoir détecté une autre odeur que celle de Médusa/Kiara dans l'air. Ce dernier, par contre, ne sentait rien de spécial. Il y a donc réellement personne de normal dans cette école ? ... D'un côté, Kiara s'en fiche pas mal. Humain ou pas humain, il ne risque pas de se montrer plus amical avec les gens qui l'ennuient, mais quand même. Oh, bien sûr, il pourrait très bien demander directement à Faith ce qu'elle est, tant qu'on y est, de toute façon ça choquerait sûrement personne ... Mais Kiara aime pas parler de lui, et il sait qu'il n'aurait que lui qui n'aurait rien dit, donc on lui poserait aussi la question qui ne regarde personne, forcément. Logique.

さ迷い続けた暗闇の中 、手を伸ばしても指の隙間からすり抜けて

    It only takes two lonely people,
    To fuck love up and make it evil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬ INSCRIPTION : 17/07/2007
▬ ÂGE : 26

▬ MESSAGES : 2665
▬ LOCALISATION : DTC.


Feuille de Perso
▬ NOM : Luna Hill.
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : Elvis Presley


MessageSujet: Re: Mouchoirs Hypoallergéniques. [SOMA, KIARA, EVANGELINE]   Sam 14 Mar - 12:27

Alors qu'elle entamait son premier verre de Saké, le démon ressurgit de l'eau sans vraiment réagir. A croire qu'il n'avait pas vraiment écouté les paroles de la blondinette et ne prêtait pas attention à ses menaces. Son visage gardait la même expression que d'habitude, comme s'il allait recommencer de draguer toutes les lolis qui lui passaient sous le nez d'un moment à l'autre, dans le seul espoir de les mettre dans son lit. Remarque, tant qu'il ne venait pas la déranger à elle, elle s'en fichait pas mal. Comme venait de le faire l'autre garçon, Sôma se dirigea vers le paquet de bière et tendit sa main vers Faith qui lui en offrit une. Encore un qui aimait la bière. A moins que les deux autres ne boivent ces cannettes d'alcool à base d'orge dans le seul but de finir ivres. Après tout, les créatures magiques pouvaient elles aussi le devenir, mais pour ça il fallait quand même pas mal d'alcool par litre de sang. Surtout quand on était comme Evangeline une créature à sang froid. Une vampire certes, mais elle ne brille pas au soleil comme Edward et elle ne lit pas dans les pensées des gens en les voyant s'imaginer des choses pas nettes. Enfin bref, revenons à nos moutons.

Assise un peu à l'écart des trois autres personnes, la fillette jeta un bref regard dans la direction de chacun sans pour autant les fixer. A vrai dire, elle se fichait un peu de ce qui pouvait bien arriver leur arriver. En plus du démon pervers, il y avait cette jeune fille que la buveuse de sang avait déjà croisé plusieurs fois, qui reniflait l'air comme si une odeur spéciale hors du clore s'y trouvait. Ne lui ayant jamais adressé la parole, Evangeline ne savait pas quel genre de créature elle était mais c'était quasiment certain qu'elle n'était pas humaine. Un peu plus loin se tenait aussi le rouquin qui avait un étrange air de famille avec Médusa, personne à qui Evangeline n'avait adressé que quelques mots mais qui semblait tout à fait digne de respect. Mais ce n'était peut-être qu'un simple hasard. Rapportant à nouveau son attention à sa boisson, la blondinette se resservit un verre - De vodka cette fois-ci - et le but quasiment cul sec. Quelle journée banale et ennuyeuse. A croire que les trois autres venus dans le seul but de se saouler la figure pour rester poli et ne pas utiliser une autre expression beaucoup plus familière. Mais bien que la narratrice s'exprime de manière très vulgaire, son personnage a horreur de la grossièreté mais nous nous éloignons encore donc changeons de paragraphe au lieu d'écrire pour remplir.


« Uhw ... ~ »

Poussant un léger soupir, la vampire se décida à ouvrir son vieux grimoire et à se désintéresser complet de ce qui l'entourait tout en se servant un second verre de Saké pour changer. Après tout, si elle se lassait de l'arôme de ces deux boissons, il lui en restait plein d'autres dans son sac. Toutes alcoolisées bien entendu. De quoi passer un après-midi pas trop ennuyeux mais quand même répétitif. Les quinze dernières années avaient été tellement longues que la blondinette se fichait maintenant de passer des journées qui se suivaient et se ressemblaient. Et puis de toute façon, elle avait presque pris l'habitude de passer sa vie au milieu de collégiennes hystériques, de démons et créatures magiques diverses et variées et de professeurs incompétents.

[Désolée, c'est court à côté de vos posts, mais Pringles a pas d'inspiration].
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pringleschawn.canalblog.com/
▬ INSCRIPTION : 09/09/2006
▬ ÂGE : 26

▬ MESSAGES : 20138


Feuille de Perso
▬ NOM : Nashi
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE :


MessageSujet: Re: Mouchoirs Hypoallergéniques. [SOMA, KIARA, EVANGELINE]   Dim 15 Mar - 3:52

* Marrant ça, bizarre même...Il y a ici que des adolescent ou des entités coincé dans des corps d'adolescent et ça n'empêche personne de s'envoyer de la bière et d'la vodka derrière la cravate comme si c'était du lait à la fraise. A côté de ça Soma fait bien piètre figure, obligé de siroté sa bière lentement parce que lui, contrairement à tout ces jeunes autours de lui et leurs foies de roXXor, Soma tient l'alcool comme une roumaine à son pucelage. Déjà qu'un Soma sobre c'est loin d'être un modèle d'élégance, un Soma plein comme une éponge c'est franchement un truc à évité. D'un autre côté ce n'est pas tant l'alcool que cette foret de jolie jambes nues qui avait motivé Soma, la piscine étant une excellente alternative au rotemburo de temps à autres, les serviettes de bain c'est sexy mais le maillot se défend bien...D'ailleurs tout ceci demande réflexion, une longue réflexion pleine de texte et de tournures de phrases complexes et intelligentes...Une longue réflexion sur ce qui sied le mieux au loli par exemple, mais bon. Nous ne somme pas là pour ça non?
Nous somme là pour de l'humour et de la DEBAUCHE, c'est pour ça qu'ont invite Soma dans un topic au fond, alors attention les gens, vous allez en avoir bientôt plein les mirettes. *

A 3 ont fait semblant d'être Bi, okay?

* WHAT THE HELL, qu'est-ce que Soma vient de chuchoter à l'oreille de Kiara?! En voilà une surprise qu'elle est surprenante, Soma changerait soudainement de sexualité et ce sans même un seul séjour en prison? Étrange, bizarre, heureusement que tout ceci cache donc cela: *

J'ai lus dans Otakette-magz que les nanas adoré le Yaoi^^, on se roule 3 ou 4 galoches et on rafle la mise^^. Je te laisse celle qui t'a parlé tout à l'heure et je garde la loli-vampire. On est d'accord?

*... Oui, remarque ça m'aurai étonné qu'il change comme ça de veste....Une seconde Soma! Kiara n'a pas encore dit oui, rengaine donc tes lèvres! L'intégrité physique et morale de Kiara enfin, pense donc à l'intégrité morale et physique de Kiara!... Il ne m'écoute pas, baaah Kiara aurait pus tomber sur pire pour un premier baiser homo-érotique freudien.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://donjon-des-mouettes.over-blog.net/
▬ INSCRIPTION : 09/08/2008
▬ MESSAGES : 3178
▬ LOCALISATION : Off the Map.


Feuille de Perso
▬ NOM : WINCHESTER
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : We All Want A Happy Ending


MessageSujet: Re: Mouchoirs Hypoallergéniques. [SOMA, KIARA, EVANGELINE]   Dim 15 Mar - 20:41

Pourquoi la brunette regardait-elle le plafond plus tôt ? Tout simplement parce qu'elle vérifiait si cette légère odeur d'Anselm ne provenait-elle pas de lui-même. Bien sûr, il faut s'attendre à tout avec celui-là, alors aussi bien vérifier le plafond aussi, tant qu'on y est.

Bah tiens ! Puisque les quelques réponses avant la mienne parlent des perso' et de leurs habitudes côté boisson, aussi bien faire comme tout le monde et commencer ce joli post' de rien du tout en parlant de ça. Malheureusement, il n'y a pas grand chose à en dire. Faith prend l'alcool normalement. Elle est saoule après une quantité normale comme une personne normale ou plutôt un humain banal. C'est pas comme si on lui avait greffé un foie de lézard. Ça aurait été plutôt inutile et démesuré. Ça l'aurait plus tuée qu'autre chose, aussi. M'enfin bon ... Ce n'est pas non plus une bonne raison pour se saouler comme elle le fait. C'est même plutôt stupide. Mais ça, elle le fait pour oublier. Pourquoi ? Question stupide. Anselm. Toujours et encore lui. D'ailleurs, ça fait un moment qu'elle l'a pas croisé. Voir même juste sentir son odeur. Étrangement, ça inquiète la chimère ... Ce qui est plutôt abruti puisqu'il l'a kidnappée pour la violer et la battre jusqu'à ce qu'elle soit incapable de se réveiller. La démolir pour son plaisir personnel parce qu'il avait perdu tout intérêt ... Ansel. Tu as laissé ton pain sur Faith. Elle est maintenant touchée à vie par ta présence. Tu peux mourir en paix. Ou pas.

Ceci était un délire commandité par le bon pain Gadoua. Humm. Gadoua. Miam miam dans mon estomac.

SMOUTCH. Qu'entend-je ? Le bruit juteux d'une pomme qu'on croque ? Les pas virils d'un homme qui court nu sur le bord de la mer durant un couché de soleil ? Le bruit d'une claque sur le combo de bourrelets du bonhomme Michelin ? Un combat de serviettes mouillées ? Malheureusement, non. Quelle horreur. À la plus grande surprise de Faith, il s'agissait de celui qui sent comme Médusa et le faux roux qui sentait un peu comme St-Anselme Anselm qui s'embrassaient.

Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout. Dégout.

PSSSSSSSSSSSSHIT. Faith venait de recracher la gorgée d'alcool qu'elle était en train d'ingurgiter. Non pas sur les deux garçons ni sur la blondinette vampire, mais bien sur le sol. Wait, whut ? Comment est-ce qu'elle sait qu'elle est vampire ? C'est simple. Elle sent le sang ... Déduction digne d'un enfant de quatre ans. Haha ... Si vous aviez cru que le PSSSSSSSSSSSSHIT était dû à un jet de sang tout droit sortit du nez de la créature, vous vous mettez le doigt dans l'oeil. Elle n'est pas une perverse. En fait, elle est peut-être même trop naïve pour comprendre quoi que se soit. Dans sa tête d'enfant, ça la choque de voir deux personnes du même sexe s'embrasser. Surtout qu'elle n'était pas vraiment sortie à l'extérieur pendant une grande partie de sa vie, alors c'était peut-être même pas première fois qu'elle voyait un truc du genre, va savoir. En tout cas, c'est pas parce qu'on accepte l'homosexualité qu'on a envie d'en voir tous les jours, hein. Franchement.

La bestiole était donc penchée vers le sol, une main crispée sur sa bouteille et l'autre contre sa poitrine, se raclant la gorge dans une tentative désespérée pour respirer. Après tout, elle venait carrément de s'étouffer avec sa gorgée, donc bon. Quelques secondes après, elle releva péniblement le haut de son corps, plaquant sa main libre contre son front. Celle-ci se retrouva donc sous plusieurs mèches de cheveux, mais peu importe. Son regard se posa sur sa bouteille. Une gorgée de gaspillée pour rien ... Super.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬ INSCRIPTION : 31/08/2006
▬ ÂGE : 22

▬ MESSAGES : 1423
▬ LOCALISATION : Somewhere over the rainbow


Feuille de Perso
▬ NOM : HOPPER.
▬ CLASSE: 3B
▬ AMOUREUX(SE) DE : Medumedu♥


MessageSujet: Re: Mouchoirs Hypoallergéniques. [SOMA, KIARA, EVANGELINE]   Dim 15 Mar - 22:20

    « À 3, on fait semblant d'être Bi, okay ? »

    Allez, dévisageons Soma tous ensemble. Parce que oui, c'était ça qu'avait fait Kiara en entendant ces paroles. Il était persuadé qu'il blaguait. Après tout, quelqu'un qui prend la peine de se teindre les cheveux pour draguer une gamine de 10 ans doit forcément être pédophile ... Ou au moins hétérosexuel. Alors là, faire semblant d'être bi ? Au moins, il semblait croire que Kiara est hétérosexuel, chose qu'il est d'ailleurs, et Soma mérite du respect juste pour ça ... Après tout, un homme qui mate pas, certains auraient tendance à croire qu'il est homo hein. On y peut rien, c'est ce que croient réellement certaines personnes. Mais, rassurez-vous jeunes demoiselles, il est bel et bien hétérosexuel ! ... Sauf qu'il s'en fout de toutes les femmes qui peuplent cette planète, ou presque. En voir une nue ne va sûrement même pas le faire réagir, ce qui le distingue sûrement de certains hommes restés au stade de la bête, sautant sur tout ce qui bouge ... Et ce qui bouge pas, pour les nécrophiles.

    « J'ai lu dans Otakette-magz que les nanas adoraient le Yaoi^^, on se roule 3 ou 4 galoches et on rafle la mise^^. Je te laisse celle qui t'as parlé tout à l'heure et je garde la loli-vampire. On est d'accord ? »

    WHAT THE FUCK ?! Et dire qu'il avait pensé que c'était un pédophile ! Ce n'est pas un pédophile, ce bâtard est un homosexuel ! Inutile de préciser que Kiara n'était pas du tout d'accord, mais ... Bordel. Bordel. Bordel. Bordel. Bordel. Bordel. Bordel. Cet albinos n'avait même pas laissé le temps à Kiara de répondre quoi que ce soit, il l'avait déjà embrassé. Bordel. Bordel. Bordel. Bordel. Bordel. Bordel. Bordel. Une chance que ce n'était pas son premier baisé, hein, sinon il l'aurait déjà noyé, en prenant bien soin de garder lui-même sa tête sous l'eau pour être sûr qu'il s'étouffe et qu'il en crève. Voir même pire. Il l'aurait éviscéré vivant. Il aurait donné ses tripes à une gamine pour jouer à la corde à danser après les avoir arraché avec une violence sans pareil ... le tout après avoir coupé ce qui lui sert de cerveau, c'est à dire son appareil génital. Il faut bien le calmer un peu, il en a bien besoin. Mais comme c'était pas son premier baiser (Bien que son premier avec un homme, et surtout le dernier), il se contentera d'agir comme il se doit ... Lorsqu'il sera un peu moins choqué, parce qu'il faut dire qu'il avait mit longtemps à s'en rendre compte. En tant que fidèle membre de la famille Hopper (Aucun rapport d'ailleurs), il avait énormément rougit avant de pouvoir faire ne serait-ce qu'un geste ...

    Le second geste fut de se relever, séparant donc ses lèvres de celles de Soma (ET IL ÉTAIT TEMPS), puis de passer vivement l'arrière de sa main sur ses lèvres, l'air dégoûté. Il avait par la suite saisit la bouteille qu'il avait finit avant de se faire agresser par Soma pour la fracasser contre le crâne de ce dernier. La bouteille s'était bien sûr cassée en morceaux sous le choc, laissant dans la main de Kiara que le bout par lequel il avait but plus tôt, qu'il lança aussi à Soma sans plus tarder. Oui, autant lui lancer ce qu'il peut, et si il peut lui briser la boîte crânienne, ça va lui procurer un plaisir fou !

    Pauvre Kiara. C'est sûrement la pire journée de sa vie. Et vous devinerez sans problème qu'il s'était énervé ... un peu trop. Qu'est-ce qui avait pu faire croire à ce pervers d'albinos aux cheveux étranges qu'est Soma que Kiara aurait été volontaire pour faire ça avec lui pour quelqu'un comme cette ... cette ... cette fille à l'odorat développée, qui d'ailleurs semblait presque aussi dégoûtée que lui ?! Non mais merde quoi, si y'a quelqu'un ici qui serait prêt à faire tout pour draguer une fille, c'est bien Soma, sûrement pas Kiara ! En plus, il la connait pas, cette fille, il sait même pas son nom, et IL S'EN FOUT. Tsh !

    Mettez ces coups de pieds répétitifs qu'il donnait à Soma, exprimant sa rage à son égard, sur la faute des spasmes musculaires du syndrome de Gilles de la Tourette si vous voulez, mais je doute que ça amène à de telles poussées de violence ... Heureusement pour le démon, il semble être très résistant physiquement, et Kiara n'est pas Monsieur Muscle, ni un semi-démon qui fusionne le ki humain et le ki démoniaque pour faire de lui un surhomme Dragonballien et battre n'importe qui en force « pure » sous prétexte qu'il est que le résultat bâtard d'une relation sexuelle entre un humain et un démon. Oui. Résultat bâtard. Parce qu'en fait, quand on est un semi-démon, on est pas grand chose d'autre que le résultat d'une relation impure. D'une relation impure. Une ordure reniée par deux clans opposés. Un accident. Quelqu'un qui ne devrait pas se vanter de ce qu'il est.

    « BORDEL DE MERDE, ESPÈCE DE PÉDÉ ! »

    ... Mwais, Bonjour intolérance man, bonjour les insultes homophobes. Mais comprenez que c'est difficile pour quelqu'un comme Kiara de rester calme après s'être fait embrasser par un homme. Et sa fierté dans tout ça ? Et son honneur ? Ah putain, ce qu'il avait envie de lui arracher la tête, de l'étrangler jusqu'à ce qu'il en crève ! C'est bien dommage que sa cravate soit dans les vestiaires et qu'il y ait trop de témoins en ces lieux pour commettre un meurtre ... Ça se ferait savoir trop rapidement, il se ferait virer trop rapidement, il serait en prison trop rapidement ... Et il en serait sûrement sortit trop rapidement aussi, mais ça c'est une autre histoire, une belle histoire de manipulation mentale. D'ailleurs, c'est quand on voit ce genre de phrase qu'on se dit qu'un peu plus d'humains dans cette école ne ferait pas de mal. Quand même, avoir tant de personnes qui peuvent tout faire contre un humain « normal » comme un policier, ça fait pas mal chiant à la longue ... Mais si ça se trouve, il y a des policiers magiciens. Mais là n'est pas le sujet ... Le sujet est sûrement beaucoup plus douloureux qu'une discussion sur les magiciens et les non magiciens ... Parce qu'à force de frapper comme ça, Kiara va sûrement finir par briser un os ou deux au démon. mé c 1 démon il v sen sortir olol.

    « FUCK OFF, TROUVE-TOI AU MOINS UN VRAI HOMOSEXUEL POUR CALMER TA LIBIDO ET COUCHE AVEC ! »

    Ce qui doit être dit est dit ... Kiara finit par se « calmer », ou presque. Il s'était détourner brutalement, se baissant de manière à chopper une bière dans le sac de Faith, sans même le demander. Il retira le bouchon de la bière avec ses dents, le recracha par terre puis but une grande gorgée, calant sans problème la moitié de la bouteille d'un coup. Bah oui, il faut bien qu'il se rince la bouche d'une manière ou d'une autre. Pour lui, une telle scène était assez dégueulasse pour qu'il agisse de manière puérile et se rince la bouche. C'est enfantin, mais c'est pas vraiment grave ... Non mais oh ! Il avait VRAIMENT osé l'embrasser. Ce gars est vraiment prêt à tout pour draguer cette Edwardinette.

    « C't'espèce d'enfoiré ... J'ai pas à participer à ses fucking plans de pédophile quoi ... Qu'il veuille se taper l'autre, qu'il la drogue et la viole, c'pas mon problème, j'en ai rien à cirer moi ... »

    Il déprime ? Il est enragé ? Difficile de le dire. Le ton qu'il utilisait pouvait laisser penser les deux. Il avait l'air déprimé comme il avait l'air enragé, et en plus de ça, il parlait tout seul. Chose très courante dans sa famille et dans ses habitudes d'ailleurs. Il s'exprime à voix haute, même si tout le monde en a rien à foutre de ce qu'il peut bien penser et raconter. Que personne l'écoute, ça fait son bonheur, au moins personne s'énerve et il a pas à répondre. Ça évite donc des dialogues avec d'autres et tout le monde est content. Mais là, on parle de contact physique, HOMOSEXUEL ... C'est loin de rendre Kiara heureux, ça. Apparemment, sa rage s'était pas complètement dissipée lorsqu'il frappait Soma ... Oh mais c'est pas grave ça, ça va lui passer après quelques verres d'alcool. Et puis, ça défoule de dire ce qu'on pense, c'est les docteurs qui le pensent. Kiara, t'es trop jaloux, tu devrais écrire plus !

さ迷い続けた暗闇の中 、手を伸ばしても指の隙間からすり抜けて

    It only takes two lonely people,
    To fuck love up and make it evil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬ INSCRIPTION : 17/07/2007
▬ ÂGE : 26

▬ MESSAGES : 2665
▬ LOCALISATION : DTC.


Feuille de Perso
▬ NOM : Luna Hill.
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : Elvis Presley


MessageSujet: Re: Mouchoirs Hypoallergéniques. [SOMA, KIARA, EVANGELINE]   Jeu 19 Mar - 15:49

Un bruit de chuchotement. Soma s'était étrangement rapproché du garçon aux cheveux roux afin de lui murmurer quelque chose à l'oreille, un grand sourire à la fois ravi et effrayant qui lui remontait jusqu'aux oreilles. Il devait sans doute avoir une idée derrière la tête et la partager avec le seul autre garçon présent dans la piscine. Ne réagissant pas à sa demande, ce dernier garda un regard inexpressif comme si ce qu'avait dit le démon aux cheveux blancs n'était pas vraiment quelque chose de très important. Comme s'il venait de lui faire une blague à laquelle il n'aurait pas eu envie de réagir ou lui demander quelque chose à quoi il n'aurait pas voulu répondre, tout simplement. Mais loin de se laisser démonter par ce manque d'intérêt, l'albinos se rapprocha encore plus du visage de l'autre garçon et l'embrassa à pleine bouche sans prévenir. A moins que ce soit justement ça qu'il vienne de lui souffler à l'oreille. Toujours est-il que pour la réaction de la « Fangirl » de Yaoi que Soma attendait c'était râpé.

Ce n'est pas que la blondinette avait quelque chose contre les homosexuels, non. A vrai dire elle s'en fichait. Tant que les gens s'aimaient, ils pouvaient se mettre avec qui ils voulaient que ce soit avec un homme, une femme, un ours, ou un démon grosbill. Mais qu'ils foutent la paix aux autres et viennent pas se plaindre parce que leur « âme sœur » les a largué comme une vieille chaussette pour quelqu'un d'autre. Ne prenant même pas la peine de réagir, la vampire tourna la tête vers l'autre fille qui fixait le couple d'un air tellement dégouté qu'elle en finit par recracher sa boisson. - Méchante émo homophobe va !
- Lançant un regard plus exaspéré par le démon qu'autre chose,car l'autre garçon ne semblait pas avoir eu vraiment le choix, la blondinette remarqua que celui-ci rougissait. Sans doute était-il normal de réagir ainsi quand on se faisait sauter dessus par une personne inconnue pour se faire embrasser. Car là il ne s'agissait ni d'un baiser amoureux, ni d'un baiser fait par deux personnes consententes en faisant un pari stupide ou en ayant trop bu. Non, Soma était tout à fait conscient de ce qu'il faisait vu qu'il en avait sans doute averti l'autre, et n'avait bu que quelques misérables gorgées de bière à une vitesse la plus lente que possible. Ou bien sa descente était digne d'un nourisson de 5 semaines, ou bien ce n'était qu'un stratagème inventé pour draguer les deux filles présentes dans la piscine. A moins qu'il ne soit véritablement bi et tente de se réconforter du râteau que venait de lui mettre Evangeline avec un autre garçon. Mais vu l'intêret qu'il portait à toutes les lolis comparé au peu qu'il portait aux hommes, c'était assez étonnant. Il devait certainement faire ça pour une autre raison. Peut-être pour essayer de rendre jalouses les deux filles présentes car il avait embrassé un garçon et pas elles. Mais si tel était le cas, c'était vraiment ridicule. Tellement ridicule que la fillette ne put s'empêcher d'esquisser un sourire ironique.

Après un moment qui se révéla tout de même assez long, le rouquin daigna enfin réagir et se dégagea le visage de la créature perverse avant de s'essuyer ses lèvres du revers de la main, une expression choquée sur le visage. Même si durant leur baiser, son rougissement avait pu paraître suspect, c'était certain maintenant. Il n'était ABSOLUMENT pas consentant et maintenant que son état de choc était passé, le démon risquait gros. Pour commencer, la première réaction de celui qu'elle avait déjà du croiser aux côtés de Médusa fut de saisir une bouteille vide pour la fracasser sur le crâne de l'être diabolique - Ou pas - Comme dans les disputes d'ivrognes que l'on voit à la télévision, le récipient en verre se brisa sous le choc et le bout plus fin qui servait pour boire resta entre les mains du roux qui ne se gêna pas pour l'envoyer lui aussi en plein dans la figure de l'albinos. Pour continuer dans sa poussée de violence, Kiara se mit à donner des coups de pieds qui se voulaient le plus violents possibles dans la créature aux cheveux blancs que ce soit dans les côtes, dans le visage ou dans les parties qui font mal. Un indice ? Neville Londubat.


« BORDEL DE MERDE, ESPÈCE DE PÉDÉ ! »


Enfin une réponse verbale. A regarder sa réaction, Evangeline se demandait s'il allait s'arrêter un jour. Certes, elle savait à quel point il était démangeant de frapper Soma par moments et ne s'était pas vraiment retenue, mais là ça commençait presque à en devenir lassant. Embrassait-il si mal que ça ? - Voyons, la blondinette ne se posait pas la question, c'est encore la faute de son idiote de narratrice qui cherche à remplir inutilement son RP en ne sachant pas jouer son personnage vu qu'elle se pose des questions qu'elle ne se serait habituellement pas posées. Mais admettons quand qu'elle se pose la dernière question parce que j'en ai envie - L'insulte que venait d'hurler l'autre garçon avait été criée avec tellement de violence que même elle qui était à l'autre bout de la piscine avait légèrement sursauté. Bien qu'il se soit mis à parler, il n'en frappait pas moins la créature qui était à présent au sol et dont qui s'échappaient de temps à autres des bruits désagréables de craquements musculaires. A moins que ce ne soient des os qui se brisent. Bah, dans son sac la vampire avait quelques potions qui pouvaient se mélanger entre elle et former une sorte d'antidote, mais il était hors de question pour elle de jouer les infirmières et de venir au secours de ce garçon qui avait essayé moins d'une dizaine de minutes plus tôt de la trainer dans une chambre d'hôtel en se faisant passer pour Nagi.


« FUCK OFF, TROUVE-TOI AU MOINS UN VRAI HOMOSEXUEL POUR CALMER TA LIBIDO ET COUCHE AVEC ! »

Un vrai homosexuel hein ? ... Ce garçon venait de prouver par cette phrase que les soupçons d'Eva étaient bien fondés. Il n'avait absolument pas donné son accord et s'était fait embrassé de force par la créature perverse. Dégoutant. Non pas le fait que ce soit deux hommes, je me répète mais elle n'en avait franchement rien à foutre mais le fait que ce baiser ait été fait comme ça sans prévenir. Encore, à regarder de loin c'était bien moins pire et heureusement que c'était tombé sur cet homme et non sur elle, sinon personne ne sait quelle aurait été sa réaction à elle. Mais l'albinos n'aurait pas terminé dans un état joli à voir, non. D'ailleurs, ça risquait surement d'être le cas là aussi. Mais au lieu de continuer de s'acharner sans fin, il finit par se calmer et se détourner de Soma qui gisait au sol pour avaler la moitié d'une bouteille de bière comme pour se rincer la bouche. Après tout, un french kiss non voulu doit être plus que dégueulasse.

« C't'espèce d'enfoiré ... J'ai pas à participer à ses fucking plans de pédophile quoi ... Qu'il veuille se taper l'autre, qu'il la drogue et la viole, c'pas mon problème, j'en ai rien à cirer moi ... »


Se tapper l'autre ? ... A moins qu'il ne s'agisse de l'autre fille présente dans la piscine vu que l'albinos pervers agissait comme une girouette quand il s'agissait de draguer, il n'y avait personne d'autre présent dans la piscine. Donc la vampire loli -puisqu'il faut la surnommer ainsi - se sentit étrangement visée. D'autant plus qu'une bonne poignée de secondes plus tôt, le semi-démon avait utilisé la même expression quand il avait tenté de la draguer. Elle avait beau être une vampire, elle avait quand même plusieurs siècles et bien qu'elle soit depuis bien longtemps enfermée dans ce corps de fillette, Evangeline était quand même plutôt complexée par sa taille et n'hésitait pas de prendre régulièrement des pilules magiques visant à la faire grandir pour ressembler à une femme d'une vingtaine d'années. Non mais what the fuck sérieux ? Ca se voyait qu'elle n'était pas une écolière et qu'elle n'agissait pas comme une gamine de dix ans qui serait sans doute en train de jouer à des choses imatures et aurait sans doute suivit Soma en se faisant proposer des bonbons. Ce rouquin disait-il ça exprès par haine envers les vampires en général ou bien était-il naturellement désagréable envers toutes les personnes qu'il croisait ? Ceci dit, bien que la blondinette ait du mal à supporter ceux qui se croyaient supérieurs aux autres pour une raison X ou Y, elle préférait ne pas réagir et faire comme s'il n'avait rien dit. Non pas qu'il l'effraie ou quoi que ce soit, mais elle était venue dans la piscine pour être tranquille, donc si ce garçon avait un problème avec les vampires qu'il le dise ou qu'il ferme sa gueule. Non, ce n'est pas la narratrice qui pense ça vu qu'elle trouve que Kara rocks avec son sister complex, mais comprenez quand même qu'il venait de blesser l'orgueil de la fillette - Et moi aussi d'ailleurs à cause de l'expression fillette - en la traitant deux fois comme une gamine. Non mais oh ! Comme pour se venger indirectement de ce dernier, elle prit un grimoire dans son sac pour l'envoyer non pas sur la tête de Kiara, mais de Soma pour vérifier à la fois s'il était vivant et à la fois pour le punir de son idée stupide visant uniquement à la draguer elle ou l'autre fille.

« Décidément tu ne changeras jamais, stupide créature ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pringleschawn.canalblog.com/
▬ INSCRIPTION : 09/09/2006
▬ ÂGE : 26

▬ MESSAGES : 20138


Feuille de Perso
▬ NOM : Nashi
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE :


MessageSujet: Re: Mouchoirs Hypoallergéniques. [SOMA, KIARA, EVANGELINE]   Mer 25 Mar - 11:07

* What the hell? Tout ça pour ça? Soma, obligé de renier toute ses convictions, réduit à se faire passer pour un rugbyman aux vestiaires pour un résultat aussi scandaleusement minable? Bhou! Bhou et re-bhou! Honte sur vous jeunes filles insensibles à la beauté de 2 corps viril qui s'enlacent et se murmurent des promesses de douleurs dans le bas du dos, honte sur vous jeunes filles pour avoir repoussé avec tant de hargne un homme qui à mis tant de courage dans l'oeuvre de votre séduction...Et honte sur toi Kiara qui violente Soma, enfin quoi! C'est qu'il va marcher beaucoup moins bien après tout ça.

L'heure était grave pour Soma, certe il y avait bien Kiara qui sembler avoir très mal pris ce baiser, certainement un homosexuel refoulé, déjà qu'il est roux. Non, le vrai problème c'est que toute les convictions de Soma en matière de drague venaient de se prendre plus d'une 30aine de plombs dans les ailes. Il venait de tester la méthode subtile sur Eva sans succès puis la méthode yaoi, sans succès non plus et avec un gout dans la bouche qui donne déjà à Soma des envies de boire un sceau rempli de Javel... Alors quoi? Que reste-il? Le Raep? Non, c'est douteux, Eva est p'tet une loli mais elle est surtout une vampire, beaucoup, beaucoup trop risqué...Quand à l'autre? Vaut mieux pas non plus, de part sa position de Jack, Soma à entendu quelque echos sur cette petite, visiblement elle se balade avec l'oeil d'un de ses anciens professeur...Mauvais plan.
Le problème étant que comme Soma n'aime ni l'alcool ni les hommes, le reste de la soirée s'annoncé plutôt mal... S'excuser aurpès de Kiara? Nop, pas question, Kiara pensera que dans leur couple c'est Soma la femme si jamais il demande pardon. Picoler? Manquerait plus que ça, une fois une ou 2 bières dans le pif et Soma déballerai tout ces secrets avant de partir dans une fièvre de bersek en chaleur. La dernière fois qu'il a pris une cuite les livres d'histoires on parler d'un baby-boom... Mauvais plan aussi. Re-tenter sa chance avec les filles présentes? Pas sûr que ça soit une bonne idée non plus... Que faire alors? La planche pendant des heures jusqu'au prochain cours de natation pour la 5eme B, demains 8h, Soma est incapable de retenir le nom du dernier plat qu'il à manger par contre il peut vous dire avec exactitude à qu'elle heure les filles de qu'elle classes se changent, qu'elle débauche.

...Moui, en fait non. C'est beaucoup trop chiant. Soma, après que Kiara se soit calmer, sortit la tête de l'eau, pris une grande bouffé d'oxygène puis, la tête à demi sous l'eau, il se mit à faire quelque bulles pendant plusieurs minutes, avant de finalement poser la question qu'il avait en tête :*

Dite les filles...

* Soma, se regard sur Kiara était peut-être légèrement déplacé à ce moment de la conversation...Même si entre nous, personne n'est dupe. *

C'est quoi votre genre de garçon?


[Désolé de faire une réponse de si mauvaise qualité, c'est que je suis franchement, pas du tout inspiré pour ce sujet^^"]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://donjon-des-mouettes.over-blog.net/
▬ INSCRIPTION : 09/08/2008
▬ MESSAGES : 3178
▬ LOCALISATION : Off the Map.


Feuille de Perso
▬ NOM : WINCHESTER
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : We All Want A Happy Ending


MessageSujet: Re: Mouchoirs Hypoallergéniques. [SOMA, KIARA, EVANGELINE]   Sam 28 Mar - 8:59

Par où commencer ? Ah, oui. Kiara qui violente Soma. Prévisible, après tout. Kiara n'avait pas vraiment l'air homosexuel non plus ... Mouais bon, après tout on est jamais sûrs de rien. Même si, à présent, c'était plutôt clair qu'il ne l'était pas du tout... À moins qu'il joue tout simplement les Tsundere. Donc, bon. La première option semblait plus probable. Beaucoup plus probable. En tout cas, il a de la chance que Faith soit carrément aussi aveugle qu'une taupe sans ses lentilles. Comme ça, ça lui évite que tout le monde remarque qu'il avait rougit lorsque l'albinos lui avait roulé une pelle. En tout cas ... Il n'avait pas épargné Soma après quoi. Ça non. Il en avait eu pour la monnaie de sa pièce. Et ça avait l'air de faire mal. Très mal. Pourtant, personne n'intervenait. Pourquoi donc ? Et bien, c'est une histoire d'hommes ... Et il ne faut pas se mêler des histoire d'hommes. Jamais. C'est mal. Et comme si c'était pas assez, la blondinette venait de sortir un livre de nul part pour le balancer dans la gueule de l'autre qui sent un peu comme Anselm.

Breeeef, la chimère prit une bonne gorgée de bière, puis détourna la tête la bouteille aux lèvres lorsqu'elle cru entendre la vampirette parler. Et bah. Elle semblait connaître l'autre albinos. Malaise. Faith est donc la seule à ne connaître personne ici, ou quoi ? Oui. C'est vraiment la bonne occasion pour dire ouvertement le mot « malaise ». Elle s'arrêta donc de boire, puis jeta un autre coup d'oeil rapide en directement du roux et de l'autre aux cheveux blancs. Ah ? Tiens. Ce dernier n'était même plus là. Il était passé où, dans un laps de temps aussi court ? Le bruit distinct de bulles qui remontent à la surface de la piscine était un indice évident : il avait filé dans l'eau. Comment il fait pour nager, les côtes à demi-broyées ? ... Il est assez résistant, huh. Essayons de ne pas trop se poser de questions.

La brunette se laisse tomber sur le sol en croisant les jambes, déposant sa bouteille et son sac à côté d'elle. L'intérêt de s'assoir en indien alors qu'il y a une piscine pas très loin juste à côté ? Et bien, ne pas s'humilier en montrant ouvertement qu'elle nage comme une enclume. Tant qu'on ne la pousse pas dans la piscine, ça devrait aller. Et tant qu'elle est assise, elle est beaucoup plus difficile à pousser, alors bon. Oui, tout ça pour ça. Elle veut pas se tuer. Se noyer ici et maintenant, ça ferait une mort assez pitoyable, merci. Je m'égare. Je m'égare ! ~ 

Bah tiens. Elle n'était pas loin de la loli vampire, la p'tite Faith. Un sourire en « V » c'était rapidement accroché à son visage, puis elle s'approcha d'elle ouvertement, s'installant à ses côtés. Bouteille à la main, sac à l'autre. Sa tête ébouriffée inclinée sur le côté, elle regardait la blondinette, son sourire toujours accroché aux lèvres.

« Yoh. »

C'est avec la plus graaaande politesse de ce monde que la chimère venait de souffler ce seul et unique mot d'un ton plus ou moins enjoué, déposant de nouveau son sac par terre. Son regard de miel se détourna rapidement, se baladant par-ci et par-là, l'index de la maigre main libre de la petite parcourant distraitement sa lèvre inférieure, la tapotant parfois. Restait plus qu'à savoir si elle se prendrait un vent monumental ou que les garçons allaient encore faire des choses louches ensembles ... Comme classer des boutons par couleur.

« Dite les filles... »

Whut ? La tête de la chimère se retourna machinalement vers celui qui venait de prendre la parole, c'est-à-dire l'albinos, la tête bien calée dans l'eau claire de la piscine. Les yeux en grain de riz, la gamine le regardait fixement sans un mot, attentive. D'toute façon, il était marrant, ce type. Aussi bien l'écouter. Y'en a marre des gens associables qui te dévisagent aussitôt que tu croises leur regard ne serait qu'une seconde. C'est bien beau la gêne, c'est même mignon quand c'est bien placé, mais c'est bien plus drôle de parler à tout le monde et n'importe qui.

« C'est quoi votre genre de garçon? »

... Wow. Question magique. Question à ne pas poser. En fait, la créature s'en fout. Même si elle sait pas quoi répondre. Après tout, elle n'était quand même pas pour annoncer comme ça, sur un coup de tête, qu'elle aime les enfoirés de première aux yeux verts et aux cheveux blonds qui sont obsédés par l'argent, qui violent tout ce qui bouge et qui sont aussi infidèles qu'une chatte en chaleur. Oooh. Mais c'est que le regard de Faith s'était posé sur le plafond, caché par de nombreuses mèches de cheveux sauvages, après avoir déposé sa bouteille de bière par terre ! Et ce sourire malicieux plus qu'étrange sur ses lèvres, qu'est-ce que c'est ?

Ce n'est qu'après quelques secondes qu'elle secoua vivement la tête, se l'ébouriffant encore d'avantage, en baissant les yeux en direction de l'albinos. Tieennnns ! Ses yeux rouges c'étaient posés sur le roux. Les grands yeux jaunes de la chimère ne cachaient pas du tout leur surprise. Ça, non. C'était donc pour ça qu'il avait posé cette question ! Il ne voulait tout simplement pas qu'une fille drague son roux ! N'est-ce pas mignon ? C'est avec un grand sourire en « 3 » d'un air satisfait que l'élève frappa la paume de sa main avec son poing en hochant la tête pour se donner raison qu'elle lâcha d'un ton neutre :

« Pas le même que toi. Pas de problème ! »

Les sourcils froncés, les joues légèrement gonflées, on ne pouvait pas avoir l'air plus sérieuse en lâchant une connerie pareille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬ INSCRIPTION : 31/08/2006
▬ ÂGE : 22

▬ MESSAGES : 1423
▬ LOCALISATION : Somewhere over the rainbow


Feuille de Perso
▬ NOM : HOPPER.
▬ CLASSE: 3B
▬ AMOUREUX(SE) DE : Medumedu♥


MessageSujet: Re: Mouchoirs Hypoallergéniques. [SOMA, KIARA, EVANGELINE]   Mar 31 Mar - 19:46

    « Dite les filles... C'est quoi votre genre de garçon? »

    Pardon ? Pourquoi il le regarde, là ... ?

    « Pas le même que toi. Pas de problème ! »

    ... Pourquoi elle le regarde !? Il se passe quoi là ?! Est-ce que Kiara a été prit dans une conspiration sans s'en rendre compte ou quoi ?! Ne pas s'énerver, rester calme, ne pas s'énerver ... Respirer un bon coup, ne pas se laisser emporter par l'envie de devenir vulgaire et agressif ... Tsundere au féminin ? Voyons, que pensez-vous ? Tel père, tel fils. Il ne faut pas s'attendre à ce que Kiara soit monsieur Self-Control en personne.

    Trêve de bavardage, la priorité actuelle est de se détendre un peu et d'essayer de ne pas trop s'énerver, même si il n'y a pas vraiment de raisons de l'être ... sauf peut-être le fait que bien des gens ici croient qu'il est homosexuel. Brusquement, dans un long soupire, Kiara fit tomber sa tête vers l'arrière, appuyant ses deux mains, sur le bout des doigts, sur le sol. Parce que oui, pour ceux qui n'ont pas comprit, Kiara n'était plus debout à la fin du dernier poste. Je ne l'ai pas dit, et on s'en fout, mais bon. C'est toujours pratique de préciser, il ne fait pas de la gymnastique quand même. Tout ça pour dire qu'il avait fait craquer les os de son cou et de ses doigts. Penchant légèrement son corps vers la droite, puis vers la gauche, il fit aussi craquer ses épaules ... Oui, craquer des épaules. Vous êtes bien étrange si vous n'avez jamais fait ça. Il redressa sa tête à sa position initiale, puis se remit à fixer dans le vide, un point auquel seul lui semblait trouver de l'intérêt.

    Le plus étrange dans tout ça reste ... Une fille a vraiment un type d'homme en particulier ? Voilà qui est intrigant. C'est quelque chose auquel Kiara n'avait vraiment jamais pensé. Un homme qui a un type de femme ? ... Disons que dans sa famille, la seule personne qui aurait pu lui faire penser qu'un homme peut aimer un type de femme précis drague tout ce qui bouge et qui n'a rien entre les jambes, donc ça n'aide pas vraiment à la compréhension du phénomène amoureux. N'allons pas dire que Kiara est un inculte, juste qu'il n'a jamais pensé qu'une femme pourrait aimer un type d'homme précis. C'est con, c'est ridicule, ça fait pitié, mais c'est la vie.

    Poussant un léger soupire, Kiara fit tomber sa tête à nouveau. Cette fois, ce n'était pas pour faire craquer ses membres, par contre. Il ferma les yeux quelques secondes puis les ouvrit à nouveau, fixant ce qui servait de plafond à la piscine intérieure, semblant réfléchir. À quoi ? ... Vous êtes cons si vous n'avez pas comprit. Mais ne vous faites pas d'illusion, la raison pour laquelle il réfléchit n'a aucun rapport avec les deux filles présentes à la piscine et encore moins à Soma. Il n'est pas homosexuel et ces deux filles ne l'intéressent pas ... Duh, no shit ?

さ迷い続けた暗闇の中 、手を伸ばしても指の隙間からすり抜けて

    It only takes two lonely people,
    To fuck love up and make it evil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬ INSCRIPTION : 17/07/2007
▬ ÂGE : 26

▬ MESSAGES : 2665
▬ LOCALISATION : DTC.


Feuille de Perso
▬ NOM : Luna Hill.
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : Elvis Presley


MessageSujet: Re: Mouchoirs Hypoallergéniques. [SOMA, KIARA, EVANGELINE]   Ven 22 Mai - 0:46

Tournant à nouveau le dos au garçon albinos qui semblait réfléchir à une question existentielle dans l'eau - du moins semblait car toutes les personnes présentes autour de la piscine savaient bien qu'il s'agissait d'un pervers et qu'il était certainement en train d'élaborer un nouveau stratagème pour se retrouver avec une des deux filles présentes dans son lit d'ici la fin de l'après-midi - la vampire replongea la main dans son sac étrange qu'un magicien lui avait donné quelques dizaines d'années plus tôt pour en ressortir une nouvelle bouteille de saké. Après tout, sa nature de buveuse de sang l'avait non seulement rendue plus résistante aux différentes boissons alcoolisées mais cela lui permettait aussi de rester conservée tout en ayant largement dépassé l'âge minimum requis pour picoler quand bon lui semble. Bien entendu, cela restait occasionnel pour elle, car rien ne valait le goût du sang chaud des humains qui coulait dans sa gorge. Mais pourquoi ne pas profiter des après-midis banals et ennuyeux comme celui-ci pour piocher dans sa réserve personnelle d'alcool ?

Des bulles d'oxygène remontaient à la surface lisse de la piscine. L'autre pédo était-il a nouveau en train de se noyer ou bien son cerveau était-il en ébulition car il venait de trouver une idée démoniaque ? Apparemment ni l'un ni l'autre, vu que les bulles ne cessaient de jaillir de sous l'eau et qu'il n'était pas remonté en annonçant avec un sourire triomphant pour annoncer son nouveau plan de drague. Tant mieux. Il restait encore à savoir combien de temps il allait rester calme. Ce qui était sûr c'est que la blondinette n'avait pas l'intention de se mettre à l'eau maintenant. Sans doute plus tard quand Soma se serait définitivement noyé ou qu'il aurait trouvé une autre loli à draguer. Mais passons ... Le regard d'Evangeline se tourna successivement vers Faith qui était assise au bord de l'eau dans une position assez peu commune, vers le rouquin dont elle avait oublié le nom qui était encore en train de ruminer contre le démon, puis à nouveau vers la créature de laboratoire qui avait disparu du bord de l'eau pour s'asseoir à côté d'elle, un grand sourire triomphant dessiné sur ses lèvres.

« Yoh. »

Trois lettres. Un mot simple et universel composé de seulement trois lettres. Bien entendu, ce n'est pas le genre d'expression à adopter devant une personne âgée, un professeur ou bien un personne inconnue envers qui on essaie d'être poli car ce mot ne fait pas partie de la langue française - Ou plutôt japonaise - et il est quasiment impossible de le trouver dans un bon dictionnaire. Non, cette manière de saluer serait plutôt issue du langage parlé de certains jeunes. Toujours est-il que la loli vampiresse - Puisque qu'il faut l'appeler ainsi- ne sembla pas prendre mal l'expression comme l'aurait fait une personne de plus de vingt ans mais laissa une ombre de sourire se dessiner sur son visage pour finalement plonger sa main dans son sac et lui tendre une bouteille au hasard.


« Mmh ... ? Sers toi si t'en veux. »


Aucune parole inutile. Pas même une réponse à sa salutation. De toute façon, le dixième de sourire qu'elle avait esquissé suffisait amplement à dire bonjour non ? Ce n'était pas qu'elle ne voulait pas lui parler mais même pour une vampire dont le prix de capture ne cessait d'augmenter dans le monde de la magie, c'était embarassant de déballer sa vie devant une personne inconnue. C'est donc avec cette simple phrase qu'elle donna une bouteille de rhum à la fillette. Et puis comme elle en avait plein le sac, une bouteille de plus ou de moins ne l'aurait pas dérangée, et puis cette fille était sans doute la personne la moins dérangée autour de cet endroit donc autant la lui donner à elle.

« Dites les filles... C'est quoi votre genre de garçon? »

Irk ! Parcourue de frissons de la tête aux pieds et essayant de ne pas sursauter en entendant la voix qui venait de se manifester, la blondinette du aussi se retenir de ne pas lancer un grimoire sur celui qui venait déranger sa tranquillité. Après tout peut-être que sa question était anodine et sans arrière pensée, mais elle en doutait fort. Ceci dit, après s'être pris deux râteaux, peut-être que le démon pervers avait décidé de se calmer un peu. Comme pour l'encourager à se comporter de manière « civilisée» - Voulant dire ici à se comporter comme un être normal ne draguant pas tout ce qui bouge à longueur de journée - Evangeline réfléchit à sa question. Son type de garçon ? Quelle question stupide, vraiment. Elle n'aimait pas un genre de garçon en particulier mais Nagi, voyons ! Mais alors qu'elle s'apprêtait à décrire Maitre Thousand sans pour autant le citer, l'image d'Albério Imma se présenta dans la tête de la 3-A. Aussitôt, il lui sembla rougir autant que quand elle pensait à Nagi. Elle n'était tout de même pas amoureuse de deux personnes à la fois ! Non, et puis qui disait qu'elle aimait ce crétin de rouquin lanceur de malédictions douteuses et ce rat de bibliothèque qui la faisait tourner en bourrique ? Ces deux derniers n'avaient pas vraiment été très présents ces temps-cis pour elle, mais peut-être que le devoir les appelait ailleurs ...


« J'aime les hommes doués en magie, intelligents et qui ont de la classe. »

Erreur ! Oui, la «fillette» venait de commettre une redoutable erreur en se confiant ainsi devant cet albinos dont la principale activité était de draguer des étudiantes. C'est vrai, elle voulait l'encourager à se comporter de manière civilisée en répondant franchement à sa question, mais elle venait non seulement d'avouer quelque chose d'assez embarrassant devant trois personnes dont deux qu'elle ne connaissait quasiment pas mais venait aussi de décrire son genre de personne à cet obsédé aux cheveux blancs qui serait capable de se mettre à lire et à faire des progrès en magie rien que pour la mettre dans son lit. Et puis ne venait-elle pas de décrire indirectement les deux personnes qui avaient défilé dans sa tête quelques secondes plus tôt ? Espérant que la question de Soma ait été posée sans arrière pensée, la collégienne concentra à nouveau son regard sur le verre de saké qu'elle tenait dans une de ses mains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pringleschawn.canalblog.com/
▬ INSCRIPTION : 09/09/2006
▬ ÂGE : 26

▬ MESSAGES : 20138


Feuille de Perso
▬ NOM : Nashi
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE :


MessageSujet: Re: Mouchoirs Hypoallergéniques. [SOMA, KIARA, EVANGELINE]   Mar 23 Juin - 5:33

* Mouis, voilà quoi. Donc aucune de ses filles ne trouve Soma à son gout? Normal, après tout c'est un lolicon au cheveux blanc et on sait tous ce qui arrive aux lolicons au cheveux blanc en prison... Mais le véritable problème dans tout ça c'est que l'ambiance est de nouveau retombé comme un soufflet, paf! Rien, pas un bruit si ce n'est celui des autres alcooliques en train d'avaler leurs saloperies qui rendent saouls... Du coup Soma s'ennuie, du coup même moi narrateur je m'ennuie, du coup Soma va pour sa part sortir de la piscine, se diriger vers la cloison la plus proche...Et l'escalader pour sortir, voilà c'est fait... Quand à moi narrateur et bien je crois que je vais retourner faire ma sieste après avoir déposé ses 5 lignes ridicules sur ce topic.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://donjon-des-mouettes.over-blog.net/



Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Mouchoirs Hypoallergéniques. [SOMA, KIARA, EVANGELINE]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Mouchoirs Hypoallergéniques. [SOMA, KIARA, EVANGELINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAHORA LIVE!? :: L'école Mahora :: Gymnase :: Piscine-
Sauter vers: