MAHORA LIVE!?


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Bal de fin d'année scolaire 2008/2009. [LIBRE À TOUS]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
▬ INSCRIPTION : 30/06/2006
▬ MESSAGES : 812
▬ LOCALISATION : I've to go make a poo-poo ! Yes !


Feuille de Perso
▬ NOM :
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE :


MessageSujet: Bal de fin d'année scolaire 2008/2009. [LIBRE À TOUS]   Sam 14 Mar - 12:08

    L'année scolaire venait de se terminer aujourd'hui même, Vendredi 13 Mars 2009. Les cours de la journée s'étaient arrêtés à midi, laissant une demi-journée de répit à quelques élèves. Ça laissait aussi l'occasion à certains pour aller dans leurs clubs et saluer leurs amis avant les vacances, et ça laissait le temps aux responsables des bals de décorer. Pour l'occasion, la direction avait eu envie de faire un bal de fin d'année, bal qui servirait aussi de bal de finissants. Oui, les bals à Mahora, il en a beaucoup ... Mais que voulez-vous, le directeur aime faire plaisir à ses élèves. De plus, ça leur permet de faire plus ample connaissance avec d'autres, à développer de nouvelles relations, et surtout à s'amuser. Comme toujours, inutile de se répéter : Musique, danses, buffet, alcool ... Pour tous les goûts. Il y avait toujours la terrasse extérieure pour les solitaires ...

    Pour ce bal, il avait été dit que c'était les hommes qui choisissaient leurs cavalières ... En clair, ce n'était pas les femmes qui demandaient aux hommes pour être leurs cavaliers, mais bien le contraire. Bonne chance, messieurs.

    [Hj ; Ceci est un début de RP sans personnage, c'est normal qu'il ne soit pas bien génial. Ne vous gênez pas à poster à la suite, et amusez-vous. ;D]

さ迷い続けた暗闇の中 、手を伸ばしても指の隙間からすり抜けて
—Yes !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mahora-school.actifforum.com/
Tout-puissant


avatar
Satsuki Yotsuba

▬ INSCRIPTION : 11/07/2006
▬ ÂGE : 24

▬ MESSAGES : 55144
▬ LOCALISATION : Dans un endroit que j'aime.


Feuille de Perso
▬ NOM : Satsuki Yotsuba
▬ CLASSE: 2A
▬ AMOUREUX(SE) DE : Watashi wa koko ga harimasu kara...^^


MessageSujet: Re: Bal de fin d'année scolaire 2008/2009. [LIBRE À TOUS]   Sam 14 Mar - 16:44

Hontou yo... Ça sent le printemps.

Une fois encore, Sacchan souriait, dans un coin où l'on ne la remarquerait sans doute pas, déjà présente comme d'habitude, toujours présente et prête à tenir son habituel rôle d'observatrice qu'on ne remarque décidément pas. Parce qu'après tout c'est vrai, non? Sacchan n'est pas le genre de personne qu'on remarque... Demandez à un certain Akamatsu-sensei. *SBAF*

Bureffu. Sacchan était probablement toujours là pour la même chose. Faire la cuisine pour les gens, dire bonjour en passant aux gens, sourire aux gens, ça se résumait là. Elle espérait voir des "personnes sympatiques" dans la mesure du possible, même si pour Sacchan, en vérité, il n'y avait pas grand'monde d'antipathique, voir personne. On se demande finalement si Sacchan, qui arrivait à supporter des filles comme Médusa *SBAF* et à DÉFENDRE le comportement d'une personne qui la frappait la plupart du temps pour des bêtises, pouvait vraiment avoir de l'antipathie pour qui que ce soit. Bien sûr, Sacchan était humaine, alors ça arrivait, mais tout de même, cette fille-là était surprenante de ce côté. Donc, sourire à tout le monde. Elle pouvait aisément le faire, et elle attendrissait par ces sourires-là. Elle était vraiment mignonne, comme fille, quand même. Mignonne et mature, les pieds sur terre et tout ce qu'on peut attendre d'une jeune fille bien élevée et qui se comporte "naturellement". Alors, vous me direz, pourquoi on remarque plus les tsundere ou les psychos? Allez savoir. O_o Moi, je ne vais pas contre la nature humaine... Mais suis-je vraiment la seule à aimer les persos GENTILS, et Sacchan avait-elle vraiment sa place dans ce monde?

Bon. Il est d'usage, lors d'un bal, de décrire les tenues que portent les gens. Alors faisons-le. Sacchan portait du vert. Un vert entre le vert pomme et le vert anis, très tendre, aux manches courtes, ce qui la rajeunissait un peu. Aviez-vous remarqué qu'en effet les manches courtes rajeunissaient les gens...? Donc, un haut vert à manches courtes, parce qu'exceptionnellement en cette période de flottement entre hiver et printemps, cette période qui sentait bon l'herbe et les fleurs, il faisait assez bon pour qu'elle n'ait pas froid. Par contre, pour ce qui était de ce qu'elle portait en bas, exceptionnellement de ce côté-là, elle portait du long. Une longue jupe blanche, très légère, qui flottait avec le vent, le moindre petit souffle agitant des plis dedans jusqu'à la bordure de dentelle, tout en bas. C'était inhabituel de voir ça sur elle, mais plutôt joli, il fallait le dire. Ça lui donnait un certain charme aussi, de porter du long en bas, chose qu'elle faisait tellement peu, voir quasiment jamais. Et ça faisait un contraste entre ce long et ce court, qui la grandissaient et la rajeunissaient à la fois... Mais ça restait mignon. Les couleurs claires allaient bien à Sacchan, et ces vêtements-là rendaient ses rondeurs plus douces, plus délicates que l'aspect "poissarde" qu'elle avait parfois limite dans sa tenue de cuisine... Enfin Sacchan ressemblait, selon les mots d'une certaine fille aux cheveux oranges, à une marguerite sauvage, et sentait comme cette fleur, si tant est que les marguerite ont une odeur. O_o


~~~

Huw huw huw huw huw huw...

Ailleurs on se préoccupait déjà moins des odeurs du printemps, ni de cette saison qui approchait. On faisait les cents pas devant l'entrée de la salle des bals. On se préoccupait de comment inviter Misaki ; de si on assurerait vraiment ensuite ; de si même on savait danser correctement ou si ce n'était pas déjà peine perdue ; de si Misaki viendrait au fait! Et si elle ne venait pas? Et si on était venu pour rien? On se disait qu'on avait mal au ventre. On était nerveux. Après tout, Tamao était toujours nerveux.

Si Misoka ne se montrait pas pour le moment, et qu'une certaine Sacchan AKHTS était plutôt du genre à déserter ce genre de bals, Tamao voyait là une occasion de bien se comporter devant Misaki. Mais voilà, il avait déjà fait la sale connerie d'être arrivé là sans l'avoir prévenue, sans savoir ce qu'elle faisait, sans même l'avoir vue avant... Ça la foutait mal, et du coup, ce qui aurait pu être un "rendez-vous" ne devenait qu'une bête "rencontre par hasard". Mauvais point numéro un. Mais le pire concernant Tamao ce jour-là devait être sa tenue. Tenue qu'il avait ruinée en passant sur le terrain de sport un peu plus tôt, en se faisant choper par un ballon qui lui avait atterri en pleine tête, et en tombant dans la boue. Son T-shirt était foutu, de chez foutu. Encore on lui avait tout de même proposé de quoi le remplacer... Mais imaginez-vous ça, ce qui était le plus ridicule, le T-shirt de rechange, le seul qu'on avait trouvé qui aille à Tamao et qu'on ait encore quelque part dans un placard était un T-shirt À FRAISES. O_o Ça donnait un peu à Tamao l'air d'une fille, de porter une telle tenue, et surtout il se sentait ridicule, aussi ridicule qu'humilié, de devoir porter une tenue pareille. Et Misaki, qu'est-ce qu'elle dirait? Et les autres? Tamao ne manquait en effet pas de personnes pour se moquer de lui dans son entourage... Alors, pour le moment, il portait sur ses épaules une serviette, comme au sortir du sport même si au final il n'en avait pas fait lui-même, il n'en avait récolté que la déveine. Il portait donc sur ses épaules une serviette pour cacher le plus possible son T-shirt aux autres, mais pas en la portant de façon trop ostentatoire tout de même, juste pour ne pas attirer l'attention. Il aurait aimé à boire, à manger, ou se détendre un peu. Mais il était nerveux, se sentait dérisoire, et se disait qu'il ne pourrait jamais se présenter devant Misaki comme ça...


...Chuis foutu. T^T

さ迷い続けた暗闇の中 、手を伸ばしても指の隙間からすり抜けて
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://akhtscartoon.canalblog.com
Tout-puissant


avatar
Médusa Hopper

▬ INSCRIPTION : 26/07/2006
▬ ÂGE : 23

▬ MESSAGES : 47181
▬ LOCALISATION : roaming the world


Feuille de Perso
▬ NOM : HOPPER
▬ CLASSE: Je ne suis pas le cursus scolaire
▬ AMOUREUX(SE) DE : *S'accroche au bras de Len*


MessageSujet: Re: Bal de fin d'année scolaire 2008/2009. [LIBRE À TOUS]   Sam 14 Mar - 18:36

    « Un petit effort, on y est presque !
    - C'est justement pour ça, bordel, que j...
    - Ouais ouais. »


    C'était les paroles que s'étaient échangés les jumeaux Hopper avant de rentrer dans la salle de bal. Le plus grand des deux semblait pousser sa soeur, vêtus de manière presque identique. Le but ici n'étant pas d'être identique, loin de là ... De toute façon, même si ils sont jumeaux, vu comme ça, ils ne se ressemblent pas tant que ça. À part la forme de leurs visages, la couleur de leurs yeux et quelques autres détails comme ça, à première vue, ils ne se ressemblent pas tant que ça. Et c'est sûrement un des buts de leurs teintures respectives.

    Du côté du plus petit des deux, Médusa, ou la fille si vous préférez, elle portait à peu près le même costume que son frère. Vous allez me dire, normal, ils portent des COSTARD CRAVATE, et ce genre de chose ça se ressemble presque toujours. Contrairement à son frère, la veste noire mise par dessus sa chemise blanche était complètement détachée, pour ne pas changer ses habitudes. Parce que oui ... Médusa n'attache jamais ses vestes lorsqu'elle porte une chemise en dessous, surtout quand la chemise est blanche et la veste est noire ... Elle aime le mélange du noir et du blanc, elle trouve ça beau, tout simplement. Ajoutez à ça une cravate noire, et le tour est joué. Comme quoi, le Roi de Mahora aime être masculin. Je vous apprend rien, là, hein ? Je sais, je sais. Mais certains n'ont pas l'air d'avoir comprit que Médusa est encore plus virile qu'un chanteur Japonais aux cheveux colorés et au traits féminins ... Ou plutôt, pour faire une comparaison plus fiable, plus virile que son propre frère, et je parle ici de Kiara évidemment. Quelque chose d'autre à signaler de spécial dans son accoutrement ? Sûrement pas ... Elle portait toujours son cache-oeil, cachant toujours le même oeil, caché lui-même par quelques des courtes mèches de cheveux de la jeune fille.

    Kiara ? Aucun changement à signaler de son côté, vous pouvez passer votre chemin. Il avait les même vêtements que d'habitude, c'est à dire à peu près la même chose que Médusa porte actuellement, mais avec une veste presque complètement boutonnée, laissant à peine voir la chemise blanche qu'il portait en dessous et sa cravate. Oh, d'ailleurs, ces tache discrètes et peu foncées sur le rebord de sa chemise prouvent que les vêtements que portent Kiara sont les même que d'habitude. Ah, bien sûr qu'il les lave, ses vêtements ! C'est sûrement pour ça que ces taches sont si pâles ... Mais vous savez, il y a des choses qui ne partent pas après X lavages. Des saletés tenaces, que Kiara finit par ignorer lorsqu'elles sont si pâles qu'il faut être à moins d'un mètre de lui pour les remarquer. De toute façon, qui l'approcherait ? Certes, il est loin d'être un de ces sadiques qu'Akhts prend un malin plaisir à bitcher (:p) même si elle a des persos du genre, mais il n'est pas vraiment le genre de personne très fréquentée disons ... Et par choix en plus.

    Inutile de préciser que Kiara avait déjà fait son choix de cavalière, ou plutôt de cavalier. En effet, celui qui l'avait accompagnée était apparemment celui à qui il avait demandé de l'accompagner ... Inutile de préciser aussi qu'elle/il avait catégoriquement refusé, répliquant qu'en tant qu'homme, IL n'avait pas à l'accompagner et qu'IL pouvait choisir une cavalière aussi. Mais bon, Médusa n'est pas lesbienne, elle n'a invité personne et s'en fout comme c'est pas possible.
    Oh quel chagrin, oh quel râteau dur à accepter ... Allons nous saouler. Ce « Râteau » était la nouvelle raison de Kiara pour aller boire un peu ... Mwais, il faut dire qu'il serait allé quand même, que c'était juste une raison qui n'avait rien à foutre là, mais qui est quand même là. Après tout, il est assez déçu, mais bon, ça va lui passer. Il va être de nouveau tout heureux bientôt. Ouais ouais, bref. C'est sans perdre de temps que Kiara s'était dirigé vers le buffet, se servant un verre de l'alcool le plus fort qu'il pouvait trouver sur le buffet. Il en profita pour jeter un coup d'oeil à ce qu'il y avait sur la table ... Ah tiens, y'a de la bouffe à ce genre de fêtes ? Le pire c'est que, même si il vient depuis quelques fois, il n'avait JAMAIS remarqué qu'il y avait autre chose que de l'alcool ... Ça serait une bonne idée qu'il ouvre les yeux, une fois de temps en temps, ne serait-ce que pour avoir de nouvelles idées de plats.

    Premier réflexe du côté de Médusa : Soupirer. Un autre bal où elle va probablement s'ennuyer. Len n'est pas là, il ne viendra pas et c'est sûr, il lui reste plus qu'à passer la soirée appuyée contre ce mur, et lire le livre qu'elle avait amené avec elle pour passer le temps ... C'est fou ce que ses hobbies sont ennuyant, n'est-ce pas ? Lire un vieux grimoire de magie alors que bien des gens vont s'amuser, c'est pas vraiment normal. Ah et bordel, pourquoi est-ce que la première personne qu'elle espérait voir à ce bal c'était LEN ?! Bordel de merde, comme elle est pitoyable, c'est pas comme si ils avaient une quelconque relation hein ...

さ迷い続けた暗闇の中 、手を伸ばしても指の隙間からすり抜けて


One day they woke me up so I could live forever
It's such a shame the same will never happen to you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/2bitcosplay
Tout-puissant


avatar
Satsuki Yotsuba

▬ INSCRIPTION : 11/07/2006
▬ ÂGE : 24

▬ MESSAGES : 55144
▬ LOCALISATION : Dans un endroit que j'aime.


Feuille de Perso
▬ NOM : Satsuki Yotsuba
▬ CLASSE: 2A
▬ AMOUREUX(SE) DE : Watashi wa koko ga harimasu kara...^^


MessageSujet: Re: Bal de fin d'année scolaire 2008/2009. [LIBRE À TOUS]   Dim 15 Mar - 11:38

Ano-tachi wa kawaï...

Hai, encore une qui pense que l'inceste c'est mignon. *SBAF* Quoi. L'inceste C'EST mignon. J'assomme celui qui dit le contraire. Mais en l'occurrence, effectivement, ce n'était pas forcément ce que pensait exactement Satsuki, qui se disait juste qu'en tant que frère et soeur ils étaient attendrissants, rien de plus. La relation fraternelle, pour avoir été très proche de son senpaï, et être actuellement proche de Karasu de même manière, ça la connaissait un peu, même si au final elle n'avait jamais eu de grand frère à proprement parler, ce n'est pas la même chose, et si Médusa et Kiara Hopper Rose n'avaient pas vraiment ce qu'on peut qualifier de "relation frère-soeur classique", si tant est qu'une relation "classique" existe. Je n'aime pas trop ces termes. Bref... Elle souriait tout simplement de sa façon gentille de voir les choses, sans creuser, les trouvant tout simplement mignons, tous les deux, à entrer comme ça, dans des tenues similaires, Médusa décidément décidée *SBAF* à faire face au monde sous un visage plus masculin que féminin. Satsuki avait accueilli cette petite particularité d'un haussement d'épaules. Médusa voyait ce monde pourri dans l'extrémité de sa pourriture, après tout, alors pour une personne qui a un tel point de vue, ce comportement était fondé. Et puis le monde était libre, on faisait ce qu'on voulait, et on n'allait pas forcer Médusa à agir de manière féminine, c'est-à-dire comme dirait l'autre pour faire plus clair de manière "coconne et soumise". Après tout, c'est vrai, non? Satsuki s'en sortait ainsi de son côté, mais Médusa avait apparemment fait le choix de "se mettre du côté des plus forts"... Comme elle voulait! Et bonne chance.

Mais voilà qu'ils se séparaient, et Satsuki, qui commençait déjà à jouer les observatrices silencieuses, suivit du regard Kiara qui se dirigeait vers le buffet. La première observation de Sacchan fut qu'il ne perdait pas de temps avec l'alcool. La deuxième fut qu'il avait l'air déçu même si ça ne la regardait pas. Non, ça ne la regardait pas, mais, saviez-vous? Sacchan semble aimer à se mêler des affaires des autres si tant est qu'ils soient seuls et qu'ils n'aient pas l'air d'avoir un bon petit moral. Médusa était égale à elle-même ; mais Kiara avait l'air déjà moins assuré qu'elle, ou, quel mot dire? On ne peut pas dire "heureux", allez savoir tout simplement si Médusa était contente d'être ici... Elle ne devait pas beaucoup aimer ça... Bref, je ne trouve pas mes mots, mais vous voyez ce que je veux dire. Alors Sacchan se mêla une fois de plus de ce qui ne la regardait pas et voulut tout simplement s'assurer que tout allait bien en approchant Kiara. La petite fille aux couettes regarda alors de bas un type plus grand qu'elle, à moins qu'il ne se soit assis queq'part depuis le temps... Whatever. *SBAF* Bref, le considérant d'un air qui traduisait une petite inquiétude, elle s'autorisa finalement la question.


Ano nee... Daijoubu?

さ迷い続けた暗闇の中 、手を伸ばしても指の隙間からすり抜けて
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://akhtscartoon.canalblog.com
▬ INSCRIPTION : 31/08/2006
▬ ÂGE : 22

▬ MESSAGES : 1423
▬ LOCALISATION : Somewhere over the rainbow


Feuille de Perso
▬ NOM : HOPPER.
▬ CLASSE: 3B
▬ AMOUREUX(SE) DE : Medumedu♥


MessageSujet: Re: Bal de fin d'année scolaire 2008/2009. [LIBRE À TOUS]   Dim 15 Mar - 16:24

    Une première gorgée d'alcool, c'est bien ... Deux, c'est mieux, comme les verres de lait. Deux yeux, tant mieux. Deux oreilles, c’est pareil. Deux bras, ça va. Deux fesses qui se connaissent. Deux jambes, il me semble.

    « Ano nee... Daijoubu? »

    Ge ? Eh ? Wut ? Quoi ? Uh ? Quand ? Comment ? Qui ? Pourquoi ? Patate au four ? Patin ? Pantalon trois quart ? Portail éclairé ? Poire bleutée ? Pentin sombre et lumineux ? Pirate anorexique ? Prostituée religieuse ? Pourquoi je commence tous mes mots par P ? Parce que. Puis vint un nouveau P . PBon, pça pva pfaire plà. PJe pvais pas pmettre pdes P partout pnon plus phein ...

    Tout ça pour dire « Ge ? ». Kiara avait tourné la tête vers Satsuki, qui venait lui adresser la parole à son plus grand étonnement. C'est vrai quoi ... Y'a plein d'autres personnes présentes ici (PNJ 8-)), pourquoi lui adresser la parole à LUI ? (À part pour faire un bal à peu près actif...) Il est pas des plus sociables, et ... Et c'est qui cette fille au juste ? En tout cas, il ne lui a jamais parlé avant. Elle correspond plus ou moins au peu de description que Médusa lui avait fait de Yotsuba Satsuki, mais des filles avec les cheveux bruns et des couettes, y'en a plusieurs ... Mais INTIMIDANTE avec les cheveux bruns et des couettes, il y en a beaucoup moins. Et cette fille n'a pas vraiment l'air intimidante. Elle avait l'air même ... gentille. Mais la question qu'elle lui avait posé l'avait quand même intrigué. Pourquoi lui demander ça ? Il n'avait pas l'air assez « normal » ? En tout cas, c'est pas avec ce qu'il compte répondre qu'il va avoir l'air normal ...

    « - ... Ouais, mais t'es qui ? »

    Voilà qui est direct. Pas poli du tout. « Digne de Kiara », me direz-vous, et vous avez raison. Toujours fidèle à lui-même et aux "traditions" de sa famille (ou plutôt de lui et Médusa ...), il ne demande pas directement le nom de quelqu'un comme si ça l'intéressait, mais plutôt comme si c'était important de le savoir. Oui, « T'es qui ? », comme un beau gros boulet qui débarque pour la première fois sur un chat ... Bon, ok, non, ne le rabaissons pas à ce point hein, Kiara est quand même mieux qu'un boulet. Par exemple, ses POUVOUAR MAJIK ne sont pas de se téléporter et de lancer des boules de feu de deux kilomètres de diamètre que personne ne peut éviter ... Loin de là. La plupart des boulets trouveraient même une raison pour que les pouvoirs de Kiara n'aient pas d'effet sur eux. Ah et je radote, je radote, mais mon Rp sert pas à grand chose là ... Mais bon.

    Ayant terminé son verre d'alcool, Kiara se retourna pour se servir un nouveau verre en attendant la réponse de Satsuki. Oui, il s'attendait à avoir une réponse, même si la plupart des gens, incluant lui-même, n'auraient pas répondu à une telle question. Et oui², un second verre, déjà ... Kiara est un alcoolique, et bien que de nombreuses personnes ne supportent pas l'alcool, lui le supporte très bien. Mais c'est pas nouveau, je n'apprend rien à personne. Rouquin alcoolique.

    [... Désolé pour le poste bordélique. o_O]

さ迷い続けた暗闇の中 、手を伸ばしても指の隙間からすり抜けて

    It only takes two lonely people,
    To fuck love up and make it evil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tout-puissant


avatar
Satsuki Yotsuba

▬ INSCRIPTION : 11/07/2006
▬ ÂGE : 24

▬ MESSAGES : 55144
▬ LOCALISATION : Dans un endroit que j'aime.


Feuille de Perso
▬ NOM : Satsuki Yotsuba
▬ CLASSE: 2A
▬ AMOUREUX(SE) DE : Watashi wa koko ga harimasu kara...^^


MessageSujet: Re: Bal de fin d'année scolaire 2008/2009. [LIBRE À TOUS]   Lun 16 Mar - 15:53

Ah, sumimasen yo... Boku wa Yotsuba Satsuki desu yo.

Sacchan, en disant cela, s'était inclinée poliment, avec un sourire plein de respect, comme elle avait gardé la bonne vieille habitude de faire un salut. Il était vrai qu'elle ne s'était pas présentée... C'était pour ça qu'elle avait ajouté le "sumimasen" avant. Histoire de s'excuser d'avoir pris Kiara, qui ne la connaissait pas, au dépourvu, du moins il semblait, en l'abordant ainsi... En fait, c'était vrai, elle non plus, elle n'avait jamais vraiment adressé la parole à Kiara. Elle le savait frère de Médusa, elle savait qu'il avait l'air de beaucoup aimer sa soeur, mais mis à part ça, non, on ne pouvait pas dire qu'ils se connaissaient... Normal donc qu'il ne sache pas qui elle était, tout à fait logique même...

Troisième année, classe A, place 30. Je suis une connaissance à votre soeur... Et vous, vous devez être Kiara Hopper Rose... N'est-ce pas?

Chotto... Comment elle sait son nom? Après tout, à se souvenir, Médusa ne lui avait jamais dit, ou jamais clairement, et elle n'avait pas posé la question d'elle-même non plus... Alors... Allez savoir. Sacchan était une fille plutôt mystérieuse par certains côtés. *SBAF* Non, plus sérieusement... Elle l'avait sans doute tout au plus entendu quelque part, au hasard des mots, des mots qu'elle écoutait, qu'elle entendait et qu'elle écoutait chronologiquement parlant, même si personne, le plus souvent, ne se doutait qu'elle les entendait... On l'a dit, elle observait souvent sans qu'on la remarque. C'était ça son rôle... Enfin, si elle avait un quelconque rôle à jouer dans cette école, dans ce bal, dans la société précisément. Et puis, ce n'était pas le seul rôle qu'elle assurait, après tout. Elle était cette fille qui remontait le moral des gens, aussi, qui interprétait leurs gestes et "l'émanation de leurs pensées", qui faisait aussi très bien la cuisine et faisait par là le bonheur des gens. Elle faisait tant de choses, comme beaucoup de gens... Mais elle, généralement, sans qu'on la remarque trop. Certaines personnes se font davantage remarquer après tout... Sacchan moins. Bref, elle avait dû entendre un jour le nom de Kiara sans qu'on la remarque, au hasard d'une conversation dont elle avait happé quelques mots. Du coup, en repensant à cela, elle eut un peu honte de la façon dont elle avait formulé sa phrase. Ça faisait vraiment "fille-qui-ne-se-mêle-pas-de-ses-affaires". Elle baissa un peu la tête, et pour une fois ses couettes suivirent, ne restant pas statiques comme elles l'étaient parfois un peu trop, et de façon étrange, sachant qu'elles devraient être au contraire plutôt lâches vu qu'elles ne sont tenues que par des rubans... Bureffu. Elle baissa un peu la tête, et joignit le bout de ses deux index, dans une expression qui démontrait sa gêne. Elle semblait s'excuser par ses gestes, en fait.

...Mais je me trompe peut-être, ça ne me regarde pas après tout.

さ迷い続けた暗闇の中 、手を伸ばしても指の隙間からすり抜けて
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://akhtscartoon.canalblog.com
▬ INSCRIPTION : 31/08/2006
▬ ÂGE : 22

▬ MESSAGES : 1423
▬ LOCALISATION : Somewhere over the rainbow


Feuille de Perso
▬ NOM : HOPPER.
▬ CLASSE: 3B
▬ AMOUREUX(SE) DE : Medumedu♥


MessageSujet: Re: Bal de fin d'année scolaire 2008/2009. [LIBRE À TOUS]   Lun 16 Mar - 21:44

    « Ah, sumimasen yo... Boku wa Yotsuba Satsuki desu yo. Troisième année, classe A, place 30. Je suis une connaissance à votre soeur... Et vous, vous devez être Kiara Hopper Rose... N'est-ce pas? »

    Kiara leva un sourcil, septique. Comment se pouvait-il que quelqu'un connaisse son nom complet ? Il n'y a que sur les paperasses scolaires qu'il utilise ce nom ... En temps normal, Médusa utilise « Hopper » et Kiara utilise « Rose » ... Ça évite bien des questions, c'est plus pratique ainsi. On ne leur pose pas de question sur leur relation, sur leur famille, sur le fait qu'ils ont deux noms ... Ouais, parce que quand on y pense, c'est quand même assez étrange qu'ils aient deux noms de famille et deux prénoms. C'est pour ça qu'ils ne les donnent pas, duh ! Et ça évite qu'on les retrouve ... Mais comme c'est leur père adoptif qui a tout remplis les papiers pour leur inscription à l'école, c'est « Hopper-Rose » qui y est inscrit ... Bah tant pis hein, c'est pas comme si quelqu'un d'autre que les professeurs lisent ça. Et c'est mieux comme ça, parce que Kiara est un beau gros égoïste qui aurait pu écrire « Hopper » sur ses papiers juste pour être à côté de sa soeur en classe ... Rapport, me direz-vous ? Il n'y en a pas vraiment. Mais, ne connaissant pas vraiment ce système scolaire (comme tout autre d'ailleurs), il croyait que l'endroit où il sera assied a un rapport avec sa « place » ... Bref.

    « ...Mais je me trompe peut-être, ça ne me regarde pas après tout. »

    « Kiara Rose., corrigea-t-il presque automatiquement, lorsque Satsuki avait terminé de prononcer sa dernière phrase. Anciennement deuxième année, classe F. Il me semble que ma nouvelle classe est la troisième B. »

    What the fuck ? De la politesse ? Nah ... Sûrement pas. Le ton sérieux avec lequel il avait presque coupé la parole à Satsuki pour corriger cette "erreur" dans son nom prouvait qu'il n'était pas vraiment poli ou amical. Il était juste ... Kiara. Fidèle à lui-même. Ni très poli, ni menaçant, ni froid, ni sadique ... En gros, il est pas sadique, mais il peut se montrer vulgaire, et n'ira jamais placer des « Enchanté de faire ta connaissance » à chaque fois qu'il rencontre quelqu'un, ou dire « Désolé », tel une adolescente Japonaise stéréotypée dans un eroge, à chaque phrase. Parce qu'à la fin, c'est saoulant les adolescentes Japonaises qui disent toujours « Désolée » ... Suffit de regarder Shuffle! pour en avoir marre et avoir envie de lui fermer sa gueule. Ou Higurashi. Il me semble qu'il y en a pas mal, des « Désolée », là-dedans. Mais peu importe. C'est de la publicité gratuite que je fais pour des animes là, pas un RP ... Mais ça reste vrai, et ça reste dans ce que Kiara pensait ... !

    Ah et cette fille ... elle a dit qu'elle se nomme Satsuki ... C'est donc vraiment elle ? Bwarf, Médusa doit pas avoir le bon sens du mot « Menaçante » alors ... Oui, je dis Médusa, parce que cette dernière passe sa vie à parler des gens qu'elle rencontre à Kiara. Elle maudit ceux qu'elle déteste, dit ce qu'elle ressent, etc etc ... Un peu comme si son frère était son journal intime vivant. C'est un peu le cas, après tout. Comme un journal intime, il n'ira pas répéter ce genre de chose à qui que ce soit ... Comparaison tout conne, je sais bien, mais vu le peu d'amis que Kiara a, c'est un peu le cas. Ce qu'il trouve comique, d'ailleurs, c'est l'originalité que Médusa a lorsqu'elle critique ceux qu'elle n'aime pas ... Elle se répète. Elle n'arrive tellement pas à contenir sa rage lorsqu'elle en parle qu'elle se répète. Heureusement qu'elle a trouvé un moyen « d'évacuuuuuuueeeeeeer ses sentimeeeeeeents », parce que je connais certains docteurs qui piqueraient une crise de nerfs en voyant un cas si désespéré ...

さ迷い続けた暗闇の中 、手を伸ばしても指の隙間からすり抜けて

    It only takes two lonely people,
    To fuck love up and make it evil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tout-puissant


avatar
Satsuki Yotsuba

▬ INSCRIPTION : 11/07/2006
▬ ÂGE : 24

▬ MESSAGES : 55144
▬ LOCALISATION : Dans un endroit que j'aime.


Feuille de Perso
▬ NOM : Satsuki Yotsuba
▬ CLASSE: 2A
▬ AMOUREUX(SE) DE : Watashi wa koko ga harimasu kara...^^


MessageSujet: Re: Bal de fin d'année scolaire 2008/2009. [LIBRE À TOUS]   Mar 17 Mar - 13:48

Hun... Sou nee...

Satsuki resta silencieuse un instant, considérant cette nouvelle rencontre avec un petit sourire poli. Et puis elle repensa à la question de l'alcool qu'elle avait soulevée dans sa tête lorsqu'elle avait vu Kiara s'installer au buffet, et la souleva tout haut, sur un ton presque gonflé, avec un langage un peu gonflé aussi, tout en considérant avec un franc sourire et des yeux grand ouverts, les mains sur les hanches et le buste relevé, bien qu'il paraisse bien moins imposant que dans sa tenue de cuisine quand elle parlait à des clients, le verre de Kiara qu'il avait déjà rempli plusieurs fois.

Vous commencez fort, dites donc!

Finalement elle rabaissa les épaules lorsqu'elle eut fini de parler. Sa peau paraissait plus blanche encore dans tout ce clair... Ce n'est qu'un détail, mais maintenant que je l'imagine je le visualise mieux. Et j'espère que ce sera le cas pour vous aussi. *SBAF* Elle rabaissa donc les épaules, resta encore silencieuse un peu moins longtemps qu'à son premier silence, et puis rigola de nouveau, s'excusant encore une fois, même si cette fois, le "Pardon" qu'elle servait à Kiara n'avait rien à voir avec un pardon niais, plutôt un genre de "Désolée, mon pote." Un comportement dont Médusa, et quelques autres aussi, avaient parfois été témoins, un comportement que Satsuki prenait quand la personne à qui elle parlait lui plaisait, qu'elle l'amusait et lui inspirait de la sympathie. Enfin, du moins dans le cas de Médusa du moins c'était le cas. Et dans le cas de son frère ça le devenait aussi.

Hahaha, pardon... C'est pas mes affaires non plus, ça.

Et puis, d'un air plus amusé que confus, elle reprit sa posture modeste, moins blagueuse qu'auparavant. Alors elle se tut de nouveau, et, ne sachant trop que dire, ne connaissant pas trop Kiara, elle se gratta un peu la nuque en regardant ailleurs, sans pour autant abandonner son sourire. Mais ce silence la gênait. Enfin, que dire? Elle lui avait adressé la parole, elle avait entamé ce qu'on pouvait quoi qu'il en soit appeler une conversation, et à présent, c'était déplacé de le planter là juste parce qu'elle ne savait pas quoi dire. Ou plutôt si, elle savait quoi dire, mais c'était un peu gênant à dire. Reformulons : c'était déplacé de le planter là juste parce qu'elle ne savait pas si elle devait dire ce qu'elle voulait dire ou pas. Voilà. Elle en avait conscience. Mais le silence s'installait, de plus en plus oppressant, et ça la gênait. Alors, elle ne savait plus trop quoi faire.

À moins que lui parle... Mais allez savoir s'il est bavard ou pas. Médu-chan ne l'est pas vraiment en tout cas...

さ迷い続けた暗闇の中 、手を伸ばしても指の隙間からすり抜けて
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://akhtscartoon.canalblog.com
▬ INSCRIPTION : 31/08/2006
▬ ÂGE : 22

▬ MESSAGES : 1423
▬ LOCALISATION : Somewhere over the rainbow


Feuille de Perso
▬ NOM : HOPPER.
▬ CLASSE: 3B
▬ AMOUREUX(SE) DE : Medumedu♥


MessageSujet: Re: Bal de fin d'année scolaire 2008/2009. [LIBRE À TOUS]   Mer 18 Mar - 19:16

    « Vous commencez fort, dites donc! »

    Ah ? Kiara suivit un peu le regard de Satsuki, histoire de voir ce qu'elle insinuait ... Bien qu'il s'en doutait un peu. L'alcool. C'est souvent le point qui étonne les gens : Kiara boit tant d'alcool, alors qu'il n'a que 16 ans ... Oui. Il a 16 ans, et il tient très bien l'alcool. Par contre, du côté de sa soeur, deux gorgées et elle se contrôle plus. C'est bien beau d'être unique, mot qui d'ailleurs, décrit très bien Kiara. Unique. Il est Unique. Des personnes comme lui qui boivent, vous n'en croiserai pas souvent. Premièrement parce que son corps devrait le rejeter.

    « Hahaha, pardon... C'est pas mes affaires non plus, ça. »

    Kiara s'autorisa un petit sourire. QUOI ?! UN SOURIRE ?! Bien sûr, un sourire ! Vous croyiez quoi ? Que Kiara était un de ces vingt milles associables qui se nourrissent de sang à tous les soirs ?! Diantre, Conneries ! Kiara est loin d'être de ces personnes qui commettent meurtres et autres crimes sans aller en prison !

    « Si tu le dis. Je suppose que oui, j'y vais fort. »

    Au moins, Kiara se rend compte qu'il boit beaucoup. C'est déjà un bon point. Mais apparemment, il ne comptait pas arrêter que parce qu'on lui faisait la remarque. Il venait de lever son verre de manière à pouvoir en boire une nouvelle gorgée, puis le remplit à nouveau, même si il n'était pas vide ... À ce rythme, il va le terminer tout seul, cet alcool ... Mais il s'en fout. Et puis il faudrait pas qu'il en manque, hein ! Ça serait dramatique. Déjà qu'il ressemble à un corps à être aussi pâle, imaginez si il n'y avait rien à boire en plus ! ... D'accord, d'accord, j'avoue qu'il n'y a absolument aucun rapport, mais le fait qu'il ne mange rien d'autre ne doit pas l'aider à rester en forme, ça, c'est presque certain.

    « Mais est-ce bien possible de résister ? »

    Résister à l'appel de l'alcool ... Résister à son odeur envoutant ... Résister à son goût addictant ... NON ! Pour Kiara, c'est impossible de résister.

さ迷い続けた暗闇の中 、手を伸ばしても指の隙間からすり抜けて

    It only takes two lonely people,
    To fuck love up and make it evil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tout-puissant


avatar
Satsuki Yotsuba

▬ INSCRIPTION : 11/07/2006
▬ ÂGE : 24

▬ MESSAGES : 55144
▬ LOCALISATION : Dans un endroit que j'aime.


Feuille de Perso
▬ NOM : Satsuki Yotsuba
▬ CLASSE: 2A
▬ AMOUREUX(SE) DE : Watashi wa koko ga harimasu kara...^^


MessageSujet: Re: Bal de fin d'année scolaire 2008/2009. [LIBRE À TOUS]   Jeu 19 Mar - 3:44

Hoe...

À cette question de Kiara, Sacchan eut un petit haussement d'épaules rond, assez long, qui s'il avait été fixé sur anime aurait nécessité un bon nombre d'image pour montrer à quel point la rondeur de ses gestes était régulière. Encore une fois la tenue aidait, du moins on le suppose, nee? Bureffu. Cette question embarrassait un peu Sacchan. D'une part parce que le message était clair, la question était tout à fait oratoire, et Kiara en la posant répondait déjà "non"... Okay-compris. D'autre part elle ne savait que répondre, si déjà elle devait répondre, puisque, on vient de le dire, la question est oratoire, ou bien si Kiara préférait qu'elle se taise et qu'elle le laisse tranquille. Pour sûr, Médusa et Kiara malgré leur fraternité étaient bien distinctifs, du moins Sacchan le remarquait dans le peu de paroles qu'elle avait échangées avec Kiara et dans les attitudes de ce dernier... Cependant, il fallait noter qu'une similarité entre eux au moins était la façon déroutante qu'ils avaient d'aborder les sujets parfois. Sacchan eut un nouveau haussement d'épaules, plus bref, plus discret presque, puis décida tout juste de répondre sincèrement, même si sa réponse paraîssait idiote.

Je ne sais pas... C'est vrai que c'est bon. Mais je suppose que... Ça dépend des personnes...

HUN, pas d'omission du point de vue. C'est vrai, Sacchan aussi, elle aimait bien l'alcool, et elle aimait bien boire de temps en temps, ce qui lui valait même si elle tenait l'alcool de façon assez surprenante pour son âge de finir généralement bourrée sous les regards un peu flippés des plus grands qu'elles : "—Ah, je crois qu'elle est saoule là... —Yep, ça va devenir dur..." Bref, d'accord, Sacchan aussi aimait bien boire de temps en temps, c'est vrai, 'faut le noter aussi malgré le fait que ça ne semble pas une "qualité", ça fait partie de son caractère... Néanmoins, Sacchan n'est pas alcoolique contrairement à Kiara, et c'était là que se situait la limite. Mais Sacchan ne blâmait pas vraiment Kiara pour ça. Elle s'inquiétait, tout au plus, et notait sa discrétion de point de vue dans la dernière remarque qu'elle avait laissée à sa réponse :

Ça dépend des personnes...

Pourquoi elle s'inquiétait? Parce qu'elle ne connaissait pas Kiara, parce qu'elle ne savait pas quels risques il courait avec l'alcool, et aussi parce que quoi qu'il en soit tout le monde en court, des risques, à partir d'une certaine limite pour sûre, mais l'alcohol poisoning, c'est pas un phénomène qui date d'hier... Alors elle ajouta cette remarque-là en prenant justement l'air un peu inquiet.

Demo... Faites attention quand même, hein..?

さ迷い続けた暗闇の中 、手を伸ばしても指の隙間からすり抜けて
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://akhtscartoon.canalblog.com
▬ INSCRIPTION : 31/08/2006
▬ ÂGE : 22

▬ MESSAGES : 1423
▬ LOCALISATION : Somewhere over the rainbow


Feuille de Perso
▬ NOM : HOPPER.
▬ CLASSE: 3B
▬ AMOUREUX(SE) DE : Medumedu♥


MessageSujet: Re: Bal de fin d'année scolaire 2008/2009. [LIBRE À TOUS]   Jeu 19 Mar - 8:37

    « Demo... Faites attention quand même, hein..? »

    Ce fut au tour de Kiara de hausser les épaules. D'un coup sec, pour sa part. De façon brève comme il en avait l'habitude. Pourquoi je décris ça si c'est toujours ce qu'il fait ? Parce que je l'ai jamais décris avant, évidemment. Je n'avais sûrement jamais décris à quel point les gestes des jumeaux sont brefs. Donc maintenant c'est fait : Vous savez que Kiara et Médusa n'aiment pas perdre du temps à faire des gestes comme hausser les épaules de façon lente. Un peu le même principe que lorsque Médusa parle : Elle dit directement ce qui doit être dit et se tais après. Pourquoi en dire plus que ce qui doit être dit ? C'est chiant, ça sert à rien et ça intéresse personne, point barre. Et Kiara, lui ? Il aime dire ce qu'il pense, il aime espionner les conversations des autres, s'informer secrètement sur eux ... Il n'aime pas vraiment parler de sa vie. Après tout, ça regarde personne. Tout ce qu'ils ont du endurer, tout ce qu'ils ont fait, tous les bons moments de leur vie ... Ça ne regarde personne. Il n'a pas besoin de les conter. De toute façon, 17 années de vie, c'est beaucoup trop long à raconter.

    « Pas besoin. »

    BANG. Voilà qui est direct ... Un peu trop d'ailleurs. Fait un petit effort pour être sociable, quand même, Kiara ! Prouve que tu n'es pas le genre de personne qui envoie chier tout le monde ! Bon, ok, tu te fous de tout le monde, mais tu les envoie pas chier pour autant ... Pauvre petit garçon atteint de Sister Complex, à un tel point où il ne peut plus être guérit ... !

    « C'est la seule chose que j'aime boire et "manger". »

    Allez savoir ce que vient faire la nourriture là-dedans, mais bon. C'était juste histoire de faire comprendre qu'il ne pouvait pas manger autre chose et que c'était tout ce qu'il avait ... Oh comment il fait trop pitié, le Kiara. Mais c'est pas totalement vrai. D'abord, ce n'est pas une question d'aimer ou de ne pas aimer ... Ensuite, il peut manger autre chose, mais il passerait pour un fou si il le disait. Chose dont il se fout totalement, mais il préfère que son identité reste plus cachée, il préfère surprendre les gens qui l'attaquent. Paranoïa ? Siii. Mais c'est toujours mieux que lorsque tout le monde connait ce dont tu es capable et qu'ils savent ce qu'il faut faire pour t'immobiliser ... Bref.

さ迷い続けた暗闇の中 、手を伸ばしても指の隙間からすり抜けて

    It only takes two lonely people,
    To fuck love up and make it evil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tout-puissant


avatar
Satsuki Yotsuba

▬ INSCRIPTION : 11/07/2006
▬ ÂGE : 24

▬ MESSAGES : 55144
▬ LOCALISATION : Dans un endroit que j'aime.


Feuille de Perso
▬ NOM : Satsuki Yotsuba
▬ CLASSE: 2A
▬ AMOUREUX(SE) DE : Watashi wa koko ga harimasu kara...^^


MessageSujet: Re: Bal de fin d'année scolaire 2008/2009. [LIBRE À TOUS]   Jeu 19 Mar - 8:57

...Hun...

D'accord. Là... C'est indéniable, ils se ressemblent...

À cette pensée, Sacchan avait eu l'air un peu confus encore. Pourquoi au juste? Tout ça n'avait rien de déconcertant, après tout. Le monde est comme il est. Disons qu'elle comprenait le silence de Médusa et son négativisme (?) d'autant plus qu'elle en avait un autre cas devant elle. Bon, c'était sûr, sur certains points, qui s'avèreraient sans doute plus nombreux si Sacchan connaissait mieux Kiara, mais les ressemblances entre les deux étaient tout aussi indéniables. Les ressemblances sont d'autant plus indéniables entre deux personnes que les différences, parce qu'on connaît déjà de suite les traits de caractère qui pourraient "ressembler" à ceux d'une personne. Et dans cette conversation, Kiara lui donnait vraiment l'impression d'une version rousse et... Différente, sur plusieurs points, c'est sûr, de Médusa, même pas besoin de dire "au masculin" tant Médusa fait des efforts pour donner une image masculine. Juste plus grand, plus... Roux, qu'il était, le Kiara. Sinon, c'était le même caractère. Mais pouvait-on dire que ça venait de leur "éducation"? Sacchan ne savait rien, après tout, du passé de Médusa, elle s'en rendait compte, ne savait pas comment étaient ses parents, si même encore elle en avait eus, tant les cas étaient bizarres ici, et donc, possiblement, ils auraient pu s'éduquer tout seuls, ce qui ne rendait pas Sacchan plus avancée dans sa réflexion. Qu'elle abandonna.

À trop penser on se donne mal à la tête. Et puis mine de rien, ça finit par prendre du temps...

Alors elle haussa de nouveau les épaules, mais plus dans un soupir, avec cette fois un mouvement quasiment aussi bref que celui de Kiara précédemment. Et puis elle se détourna pour la première réellement de lui, après ce soupir qu'elle avait poussé, montrant qu'elle "renonçait", en quelque sorte. S'il était comme sa soeur, il n'y aurait pas trop à chercher la conversation. Ce n'étaient pas des gens qui aimaient beaucoup ça. À savoir si même la présence humaine leur déplaisait, mais pour l'instant Sacchan ne cherchait pas plus loin : elle ne s'éloignait pas pour autant. Elle se servait juste à boire tout comme Kiara l'avait fait avant, même si sans doute elle boirait moins et moins vite. Elle conclut tout simplement pour justifier ses gestes :

Bon, je suppose que vous connaissez vos limites... Et que si vous ne les connaissez pas, vous vous en foutez que de vous retrouver dans le coma. Après tout, ce ne sont pas mes affaires.

さ迷い続けた暗闇の中 、手を伸ばしても指の隙間からすり抜けて
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://akhtscartoon.canalblog.com
▬ INSCRIPTION : 31/08/2006
▬ ÂGE : 22

▬ MESSAGES : 1423
▬ LOCALISATION : Somewhere over the rainbow


Feuille de Perso
▬ NOM : HOPPER.
▬ CLASSE: 3B
▬ AMOUREUX(SE) DE : Medumedu♥


MessageSujet: Re: Bal de fin d'année scolaire 2008/2009. [LIBRE À TOUS]   Sam 21 Mar - 12:58

    « Bon, je suppose que vous connaissez vos limites... Et que si vous ne les connaissez pas, vous vous en foutez que de vous retrouver dans le coma. Après tout, ce ne sont pas mes affaires. »

    Ses limites ? ... Ça oui, Kiara les connaissait. Disons qu'elles étaient surtout pas mal inexistantes. Il avait toujours bu autant qu'il le voulait, donc il n'a jamais vraiment connu ses limites en tant que tel puisqu'il n'en a justement pas, jusqu'à preuve du contraire. Si il a une quelconque limite, c'est qu'il ne peut pas manger de choses faites à base d'alcool ... Que ce soit de la sauce, de la fondue, des crêpes au rhum ou même une banane flambée, il ne peut juste pas en manger. C'est chiant, mais tout à fait logique. Ou presque.

    « En effet, je connais mes limites. »

    Bah voilà qui est dit. Kiara détourna légèrement le regard de Satsuki. Cette dernière s'était mise à se prendre un verre aussi ... Ah bah voilà quelqu'un de respectable, elle boit aussi ! ... Bon ok, c'est pas ce qu'il pensait, mais j'avais envie d'écrire ça. Bref, que regardait-il maintenant ? Tenant son verre près de son visage, il parcourait la pièce du regard. Des gens ... Tient, C'était pas si bondé que ça par rapport aux précédents bals auxquels il avait assisté. Tant mieux, me direz-vous, bande de paresseux qui ne RP pas ... Du côté de Kiara, il s'en fout du nombre de personne qu'il y a à ce bal, du moment que personne touche à sa soeur ... chose qui arrive même si ça l'enrage.

    Finalement, il se retourna vers Satsuki et sourit légèrement.

    « ... C'est plutôt rare de voir des gens comme vous, qui s'inquiètent pour les autres. »

    Mwais, ça aurait été mieux si il la vouvoyait ... Mais il est pas si poli que ça, donc même si elle le vouvoie, lui la tutoie ... Tsk. M'enfin bon, l'important restait que Kiara prenait cela pour un espèce de compliment. Son but n'était pas de l'insulter, hein. C'était, en quelque sorte, un bon point. D'ailleurs, il n'avait pas prononcé cette phrase comme si c'était mal. Au contraire, il avait dit cela sur un ton impassible ... Chose qui voulait sûrement dire que c'était pas un mauvais point. Rapport, me direz-vous ? Bah, des rapports, il y en a aucun, mes condoléances pour Kiara et sa vie sexuelle inexistante.

さ迷い続けた暗闇の中 、手を伸ばしても指の隙間からすり抜けて

    It only takes two lonely people,
    To fuck love up and make it evil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tout-puissant


avatar
Satsuki Yotsuba

▬ INSCRIPTION : 11/07/2006
▬ ÂGE : 24

▬ MESSAGES : 55144
▬ LOCALISATION : Dans un endroit que j'aime.


Feuille de Perso
▬ NOM : Satsuki Yotsuba
▬ CLASSE: 2A
▬ AMOUREUX(SE) DE : Watashi wa koko ga harimasu kara...^^


MessageSujet: Re: Bal de fin d'année scolaire 2008/2009. [LIBRE À TOUS]   Sam 21 Mar - 16:29

C'est plutôt rare de voir des gens comme vous, qui tutoient les autres d'abord et les vouvoient après.

Sacchan avait masqué de sa main un petit rire, qui ne se voulait pas méchant mais qu'elle n'avait pas pu retenir non plus, et puis s'était retournée vers Kiara, levant un peu son verre de sa bouche, et le considérant dans toute son infériorité, en taille, comme en âge, et probablement, comme le considérait Kiara, dans la généralité tout bonnement. Bref, dans une certaine infériorité donc. Histoire d'amorcer ce qu'elle se préparait à dire. Un petit truc tout con, tout modeste, mais une habitude à elle, c'était le cas de le dire.

J'ai l'habitude de me faire tutoyer, vous savez, et de me faire appeler Sacchan. De me faire considérer d'un peu haut en somme, si vous préférez. Alors c'est pas la peine de me vouvoyer parce que ça sonne mieux ou alors parce que je vous vouvoie... Je ne suis pas du genre à m'embarrasser de ce genre de politesses à mon égard.

Elle haussa les épaules, cette fois dans un mouvement ni trop long ni trop bref, un peu un juste milieu entre ses haussements d'épaules précédents. Pourquoi le préciser? O_o Boudié, le souci du détail de quelqu'un qui fait du RP peut parfois aller jusqu'au... Zarb. O_o Bref, reprenons. Sacchan avait donc haussé les épaules, en souriant toujours, et puis avait semblé réfléchir un moment sur ce que Kiara avait dit. Rare? Peut-être. Mais dans ce cas le monde avait définitivement mal tourné, nee? Comme si elle n'était pas au courant... Pourtant, elle affectait l'étonnement face à ce mot. Elle resta silencieuse un instant avant de se retourner vers Kiara.

...Rare?

Nouveau silence. Ses yeux noisette sombres s'étaient figés, un peu écarquillés, dans une expression de petit étonnement.

Mmh... Peut-être... Mais ça signifierait que les autres gens sont des égoïstes. Ce qui n'est même plus apparemment quelque chose de négatif, tout au plus "normal", puisque vous dites que mon cas est rare, le fait a dû se banaliser, alors, pour devenir tout simplement un trait de caractère et non plus un défaut? Allez savoir.

"Je ne fais pas de politique." By : Vassil Vurbanov, dans 'L'homme souterrain'. *SBAF* Tout ça pour dire que dans ce "Allez savoir", Sacchan avait tout bonnement résumé ce à quel point elle ne désirait pas s'étendre dans les choses. Ne pas trop creuser le truc, faire de la philosophie c'est bien joli, mais ça vous fout le blues, et au final dans une conversation ça ne sert à rien. Du moins, pas à grand'chose surtout quand on fait simplement connaissance avec la personne.

さ迷い続けた暗闇の中 、手を伸ばしても指の隙間からすり抜けて
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://akhtscartoon.canalblog.com
▬ INSCRIPTION : 31/08/2006
▬ ÂGE : 22

▬ MESSAGES : 1423
▬ LOCALISATION : Somewhere over the rainbow


Feuille de Perso
▬ NOM : HOPPER.
▬ CLASSE: 3B
▬ AMOUREUX(SE) DE : Medumedu♥


MessageSujet: Re: Bal de fin d'année scolaire 2008/2009. [LIBRE À TOUS]   Dim 22 Mar - 20:25

    « C'est plutôt rare de voir des gens comme vous, qui tutoient les autres d'abord et les vouvoient après. »

    Ah ? Kiara avait fait ça ? Il ne s'en était pas aperçu. Il leva un sourcil à nouveau, puis secoua vivement la tête. Bwarf, ça fait étrange, mais ce n'est pas grave. Après tout, si il y a bien quelque chose dont il se fout dans ce monde, C'est bien de la façon dont il s'adresse à quelqu'un ... bon, je sais, je répète toujours qu'il s'en fout du monde, mais bon. Ce n'est pas comme n'importe qui d'autre. Lui ne s'en fout pas parce qu'il déteste les humains ou quoi que ce soit. Il s'en fout simplement parce que ça ne l'intéresse pas plus que ça. Disons que, pour lui, il vit sur cette planète, vit dans ce monde, fréquente des personnes du genre et ça lui est égal. Enfin, les personnes à qui il parle, ça lui est égal du moment qu'elles agissent normalement hein. Si c'est un vampire ou un démon, c'est une autre histoire. Gros raciste homophobe va !

    « Mmh... Peut-être... Mais ça signifierait que les autres gens sont des égoïstes. Ce qui n'est même plus apparemment quelque chose de négatif, tout au plus "normal", puisque vous dites que mon cas est rare, le fait a dû se banaliser, alors, pour devenir tout simplement un trait de caractère et non plus un défaut? Allez savoir. »

    ... Pardon ? Argg. On dirait un philosophe. Horreur. Malheureusement pour Satsuki, il semblerait que Kiara ne soit pas non plus de ces surdoués qui ont 100% partout à l'école sous prétexte qu'ils sont des créatures de laboratoires apparemment parfaites (mais qui doivent avoir le sida à force de se nourrir du sang des autres). Au contraire, il n'aime pas vraiment se casser la tête à réfléchir pour rien. Cela explique ses notes qui sont que très légèrement en haut de la moyenne, lui permettant juste de passer son année sans avoir à redoubler. Oui, c'est son simple but. Passer. Pas besoin de bonnes notes qui lui permettraient d'être premier de classe, il n'en veut pas. À quoi ça sert de toute façon, à part pour avoir l'air d'un gros nerd ?

    « ... En tout cas, dans cette école, les personnes comme toi ne semblent pas être nombreuses. »

    Non, il n'insinue pas qu'elle est anormale, ni même qu'elle est banale, et il ne la compare à personne. Mais il dit que les personnes qui se soucient des autres se font rares.

さ迷い続けた暗闇の中 、手を伸ばしても指の隙間からすり抜けて

    It only takes two lonely people,
    To fuck love up and make it evil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬ INSCRIPTION : 20/02/2009
▬ ÂGE : 29

▬ MESSAGES : 18




MessageSujet: Re: Bal de fin d'année scolaire 2008/2009. [LIBRE À TOUS]   Lun 23 Mar - 7:06

« Cette fois, on y est, lança une voix enthousiaste.
- Il semblerait… » répondit quelqu’un plus calmement.

Tranquillement adossés à un mur, deux personnages observaient les élèves déambuler. De là où ils étaient, tout avait l’air lointain, comme si le reste du monde n’appartenait pas au même univers qu’eux, que les gens étaient dans un monde parallèle qu’ils se contentaient de regarder de leur quatre yeux émeraudes, sans vraiment chercher à en comprendre le fonctionnement.
Celui de droite, le premier qui avait parlé, portait une veste marron, dont les manchettes étaient déboutonnées, en dessous de laquelle se trouvait une fine chemise blanche froissée. Autour de son cou, ou plutôt négligemment posée sur sa nuque, se trouvait une cravate rouge même pas nouée, et disparaissant partiellement sous une chevelure châtain foncé. Ses jambes étaient couvertes d’un fin pantalon noir, se terminant par de vieilles chaussures sombres à peine cirées.
Quant à celui de gauche, il était le portrait craché de celui qui se tenait à ses côtés. Même visage, même coiffure, mêmes vêtements. A ceci près qu’il semblait un tant soit peu moins négligé dans sa façon de les porter. Par exemple, ses manchettes étaient boutonnées et sa cravate soigneusement attachée autour de son cou. En revanche, sa chemise était tout aussi froissée que celle de son frère jumeau, même s’il semblait avoir tenté de la lisser à la va-vite.

Car oui, vous l’aurez compris, c’étaient bien des frères jumeaux qui regardaient la salle de bal depuis un coin, comme mis à l’écart par les autres, ou par eux-mêmes, allez savoir. Shinkurya Sorudo et Shirudo, c’était là leur nom. Remarque, qu’est-ce qu’on en a à foutre de leur nom de famille ? Personne ne les appellera comme ça de toute façon. Quoique… En fait, si, d’ici peu, les élèves seraient forcés de les appeler par leur nom et de leur montrer le respect, car d’ici peu de temps, la prochaine rentrée pour être exact, ils seraient surveillants à Mahora. Eh oui les gamins, c’est fini les heures de pause quand un prof est absent, vous resterez assis à bosser sous leur surveillance maintenant !
Une victoire savoureuse dans la tête des deux jeunes hommes qui, jusque là, avaient été chargés de nettoyer les crasses des élèves ainsi que de corvée de jardinage. Fort heureusement pour eux, côté nettoyage, ils avaient eu droit à de l’aide, une aide précieuse qui s’occupait des sols les plus sales avant de s’en aller en marchant au plafond pour pas resalir derrière. Ouais, c’est de Silver dont je parle. M’enfin, n’allez pas croire qu’ils sont amis ou quoi. Ce n’est ni le genre de Silver ni celui des jumeaux de se faire des amis de toute façon. En plus, honnêtement, Sorudo et Shirudo n’avaient aperçu qu’une ou deux fois Silver au loin tandis qu’il nettoyait, et ce dernier les avait scrupuleusement ignorés, faisant ainsi comme nombre d’élèves de cette école d’ailleurs. Dommage, ils auraient pu faire du trafic de détergeant ensemble…

Mais aujourd’hui, tout était différent. Aujourd’hui, les élèves ne pourraient plus les ignorer, car ils avaient autorité sur eux, et cela prenait effet dès le bal, dont ils étaient chargés de surveillance, sans doute en guise d’essai pour leur futur job. Ils étaient donc là, collés au mur, aux aguets, prêts à intervenir si un fauteur de trouble venait à faire parler de lui.
« Aux aguets »… Façon de parler, car il faut avouer qu’ils ne sont pas des plus attentifs ces deux là. Shirudo, le plus présentable, se contentait de feuilleter un bouquin, ne levant les yeux vers la foule que de temps à autre. Mais il se dédouanait en se disant qu’il n’y avait pas autant de monde qu’aux autres bals, donc qu’il ne risquait pas d’y avoir d’incidents facilement, pas pour l’instant en tout cas.
Quant à Sorudo, le plus débraillé, il s’amusait à lancer une petite pièce argentée dans les airs avant de la rattraper au vol, essayant dans sa tête de deviner de quel côté elle était retombée. La plupart du temps, il parvenait à tomber juste. Sans doute à cause de ses réflexes qui lui permettait de voir quel côté de la pièce lui faisait face au moment de s’en saisir. Si Shirudo jetait un œil négligeant aux élèves de temps à autre, Sorudo, lui, ne les regardait pas du tout, ses yeux ne quittant jamais la pièce de 100 yens avec laquelle il jouait.

Enfin, à côté de Sorudo, un étrange garçon vêtu d’un haut rayé et au visage maquillé de blanc, portant un chapeau haut-de-forme noir, semblait lui aussi s’amuser à rattraper un objet au vol. Sauf qu’il ne saisissait jamais rien dans ses mains gantées de blanc.

… Euh, minute là, y’a comme un petit souci dans la chaumière ! On résume pour bien s’y retrouver : trois personnes adossées au mur, côte à côte. Au milieu, Sorudo et sa pièce. D’un côté, son frère jumeau qui ne fait pas grand-chose comme lui, de l’autre, quelqu’un qui reproduit ses gestes à l’exactitude sans même le regarde, mais qui ne lui ressemble pas pour un sou. « Mais c’est qui celui-là au juste ? » allez-vous me dire. Devinez quoi, les jumeaux ne se posent même pas la question. Pourquoi ? Parce qu’ils ne l’ont pas encore remarqué, tout bêtement. L’individu semble s’être rapproché d'eux très discrètement avant de se mettre à leur côté.

Donc pour vous répondre, je dirais qu’il s’agit à priori d’un mime qui aurait décidé d’imiter ce cher Sorudo, jouant avec une pièce invisible, prenant une allure de faux dur à cuire avec sa moue boudeuse, rien que pour tourner en ridicule l’attitude du nouveau surveillant. Quand sa victime allait-il le remarquer ? Allez savoir, pas dans ce post en tout cas, ça c’est certain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tout-puissant


avatar
Satsuki Yotsuba

▬ INSCRIPTION : 11/07/2006
▬ ÂGE : 24

▬ MESSAGES : 55144
▬ LOCALISATION : Dans un endroit que j'aime.


Feuille de Perso
▬ NOM : Satsuki Yotsuba
▬ CLASSE: 2A
▬ AMOUREUX(SE) DE : Watashi wa koko ga harimasu kara...^^


MessageSujet: Re: Bal de fin d'année scolaire 2008/2009. [LIBRE À TOUS]   Mar 24 Mar - 15:14

Hun... Peut-être bien.

Satsuki avait souri tout simplement à la remarque de Kiara dans un petit haussement d'épaules signifiant quelque chose comme : "C'est vrai, quoi, autant pas s'embêter, après tout, avec des choses qui n'en valent pas la peine..." Des choses. Des détails, des riens, des mots qu'on rajoutait pour servir le blabla. Ça donnait mal au crâne, aux oreilles, et ça écorchait la bouche à force. Donc, silence radio, on ne s'en portera que mieux. Oui, car le silence s'était fait, un silence pendant lequel Sacchan avait baissé les yeux et un peu la tête, aussi, après tout, sur son verre encore à moitié plein, pour en boire une autre gorgée. Elle mit un peu de temps avant d'avaler le tout, ne restant pas cependant les joues gonflées comme on pourrait le croire, non, tout à fait comme si elle n'avait rien dans la bouche de la salive, alors qu'en réalité elle était en train d'apprécier un alcool. Et puis elle avala tout simplement, mais d'un geste plutôt mignon malgré tout, avant de finir par sourire, contente de son appréciation, avant de lâcher tout juste une petite phrase.

...C'est bon, ça.

Eh oui, après tout, Sacchan n'y avait pas goûté avant tout le monde, quoi. Les alcools, même si finalement ça faisait bien partie du domaine culinaire, ça la connaissait peut-être bien un peu moins que la nourriture en elle-même, finalement. Donc ce n'était pas elle, non, qui avait préparé cet alcool, ni pris ni quoi que ce soit, elle n'avait rien à voir avec que le fait qu'elle le goûtait un coup pour le moment. Histoire de. Après tout, on l'a déjà dit, même si elle n'en était pas à l'alcoolisme où était pour sa part Kiara, elle aimait bien ça, pour sûr. Et celui-là, elle devait l'apprécier décidément. Puisque ça l'avait fait sourire. Elle ne daigna pas dire autre chose, jugeant tout simplement cela inutile. Elle se tourna vers Kiara, toujours en souriant, tout simplement, et pencha la tête sur le côté comme à la Shimarisu, limite si elle n'avait pas lâché un petit "Nee?", c'était tout comme... *SBAF* ...Référence inutile.^^"

HJ Goumen, pour le coup c'est court...^^"

~~~

Calpis, regarde là-bas... Ils sont deux, eux aussi.

Adossés eux aussi à un mur de leur côté, deux vieux de la quarantaine traînaient eux aussi, en réalité. Oui, vieux, après tout, quand on sait que la population dans Mahora est en fait plutôt jeune. Le plus petit et le plus gras des deux, lui, ne se sentait pas à sa place, surtout à cause de ça en fait. C'était un bal pour les élèves, non? Alors qu'est-ce qu'ils faisaient ici? Et, tirant sur la veste de son copain, plutôt d'un geste gamin pourtant dans un étrange paradoxe, il ne faisait pas attention à ce que ce dernier venait de lui dire.

Nee, Ramune... Qu'est-ce qu'on fait ici? On devrait s'en aller.

Le jeune Monsieur est ici alors on reste ici. Et puis, ça nous permet de voir un peu des têtes. N'oublie pas, Boke, que quand ces vacances seront finies, on aura à enseigner à ces gosses-là...

...Ouais.

Calpis avait plutôt l'air de faire la tête qu'autre chose. Mais Ramune ne s'inquiétait pas trop. Il boudait, mais il ne bouderait pas pour trop longtemps. Il le connaissait, son Calpis, par coeur qu'il le connaissait, depuis le temps. Il boudait parce qu'il n'était pas rassuré, mais ça ne durerait pas... Il tapota alors l'épaule de son ami de sa grande main avec énergie, comme pour lui signifier de ne pas trop s'inquiéter, va, ça ira, non?

Allez, fais pas la gueule, et regarde plutôt ces deux-là là-bas. Ils sont deux comme nous!

Ouais. Et ils se ressemblent, ils sont beaux et ils sont jeunes, eux.

Ils doivent être frères. Quel âge tu leur donnerais, toi? Vingt ans, vingt-cinq ans...?

À mesure que Calpis faisait la gueule et en profitait pour lâcher des remarques désobligeantes à propos de la place qu'ils tenaient dans cet endroit, Ramune faisait mine d'ignorer son comportement, feignant toujours d'être très bien, comme d'habitude fier de la moindre idée qu'il avait et à laquelle il se tenait, il se sentait très bien d'être venu ici, lui, normal, c'était lui qui l'avait décidé... Calpis poussa un gros soupir, et Ramune en fit autant pour donner une petite tape à l'arrière de la tête de son ami. Fallait-il, à la fin, qu'il râle jusqu'à la fin des temps?Est-ce qu'il oubliait peut-être que Tamao était là, quelque part, et qu'on ne savait jamais quand Dandy pouvait agir? Dans leurs esprits, respectivement, l'un était un rabat-joie gamin, et l'autre un parano. Et finalement, parce que Calpis ne répondait pas et que Ramune était trop rentre-dedans, décidément, ce soir, ça devenait pénible, ils détournèrent la tête l'un de l'autre et se replièrent dans leur silence, l'air et même, c'était la vérité après tout, ILS se faisaient la gueule.

Des jumeaux? Si Shirudo et Sorudo Shinkurya ne manquaient pas d'en être, nos deux vieux, Calpis et Ramune, étaient plutôt bien des contraires, d'autant plus à ce moment-là qu'ils avaient en plus des avis contraires. Comme on l'a dit, Calpis faisait la gueule, et Ramune essayait de détendre l'atmosphère en lui montrant qu'il y avait une sorte de second duo, là-bas, adossé à un mur... En vain, vu que Calpis se focalisait sur sa bouille et sa gêne. Pourtant, finalement, une fois qu'ils se furent fait la gueule un bon moment, suffisamment disons, ce fut le petit gros qui tira de nouveau sur la veste de Ramune pour briser le silence.


Psst... Ramune! Regarde, pas loin d'eux, là... C'est qui, ce jeune-là?

On ne montre plus du doigt, comme ça, à ton âge! Boke!

...Pardon.

C'est ça, cache-le dans ton dos que tu feras mieux...

Alors Ramune regarda son ami avec une sorte d'attendrissement, croisant les bras et redressant les épaules, lâchant un petit "Hin" alors qu'il ne pouvait plus retenir un sourire dans sa direction.

T'es trop, toi. Alors finalement, ils t'intéressent bien quand même, pas vrai?

Hunf. Tais-toi et écoute plutôt quand je te parle... Tu vois ce gars à côté d'eux? Il a une dégaine, hein?

Yep, à ce rythme-là c'est plus un duo, c'est un trio, n'est-ce pas?

さ迷い続けた暗闇の中 、手を伸ばしても指の隙間からすり抜けて
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://akhtscartoon.canalblog.com
▬ INSCRIPTION : 31/08/2006
▬ ÂGE : 22

▬ MESSAGES : 1423
▬ LOCALISATION : Somewhere over the rainbow


Feuille de Perso
▬ NOM : HOPPER.
▬ CLASSE: 3B
▬ AMOUREUX(SE) DE : Medumedu♥


MessageSujet: Re: Bal de fin d'année scolaire 2008/2009. [LIBRE À TOUS]   Mer 1 Avr - 21:33

    « ...C'est bon, ça. »

    Sur le coup, encore une fois, Kiara se contenta de hausser les épaules. Comme si ce geste simple réglait tous les problèmes des membres de sa famille, ils en abusent énormément. Ça les empêche de parler, c'est sûrement un des rares points communs qu'il ont lorsqu'on y pense. Certes, parler beaucoup, c'est bien. C'est sociable. Mais Kiara est pas sociable. Même qu'il s'intéresse qu'à une seule personne, et ça lui suffit amplement pour vivre.

    Enfin ... Vivre ... Disons qu'il ne vit pas autant qu'un humain ou quelque chose qui s'y approche à peu près pourrait vivre la sienne, mais il est quand même vivant ... Et pourquoi je me met à parler de la vie et de la mort moi, au juste ? Pour rien. Juste qu'il se fait tard, ça doit faire délirer, hein ... Mais Kiara ne mange pas, ne dort pas et ne boit pas autre chose que de l'alcool. C'est pas une vie aussi développée que celle d'un humain dit normal.

    Notre humain-inhumain-roux-pas-roux finit par détourner la tête, sans rien ajouter de plus que ce haussement d'épaules qui avait succédé les paroles de Satsuki. Il se doutait bien qu'elle allait deviner qu'il ne pouvait pas ajouter autre chose. À part se répéter, bien sûr. Prouver encore une fois qu'il adore l'alcool, qu'il ne peut point résister en voyant ce délicieux liquide dans sa bouteille intacte ... Et comment résister lorsque quelqu'un lui en propose ? Après tout, pour lui, c'est si bon qu'il est impossible de s'imaginer sans réserve. Un peu comme un animal. Un écureuil, un hamster ... il fait des provisions. Que croyez-vous qu'il y a en dessous son lit, après tout ? Sûrement pas Hayato. C'est des bouteilles. De la vodka, du rhum pur, de la bière ... Différents alcools qu'il enterre sous une couverture peu subtile pour éviter qu'un de ses trois colocataires ; Backer Iris, Takahashi Yumiko et sa propre soeur ; volent quoi que ce soit. Bon ... Peu de chance pour la dernière, hein, mais pour les autres, on sait jamais !...

    Tout ce paragraphe qui sert à rien pour dire qu'il détourne la tête, c'est tu pas magnifique tout ça ? Nah. Pas du tout. Le regard bleuté du rouquin avait parcouru la pièce à nouveau, remarquant pour la seconde fois dans la journée deux hommes pas très grand quand on voit la taille de certains, mais une taille respectable pour un Japonais adulte ... Alors que l'un d'eux lisait, l'autre jouait toujours avec sa pièce. Par contre, il y avait une troisième personne qu'il n'avait pas remarqué avec eux avant. Un petit bonhomme au visage pâle, vêtu uniquement de blanc et de noir (Corrigez-moi si je me trompe, mais c'est comme ça que je le vois ... XD) ... Qui n'avait en fait aucun rapport avec les jumeaux. Un mime. Voilà quelqu'un d'original à Mahora ... Mais Kiara ne pu s'empêcher de relever un sourcil en l'apercevant pour la première fois, comme si ce petit bonhomme était trop étrange pour lui.

さ迷い続けた暗闇の中 、手を伸ばしても指の隙間からすり抜けて

    It only takes two lonely people,
    To fuck love up and make it evil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tout-puissant


avatar
Satsuki Yotsuba

▬ INSCRIPTION : 11/07/2006
▬ ÂGE : 24

▬ MESSAGES : 55144
▬ LOCALISATION : Dans un endroit que j'aime.


Feuille de Perso
▬ NOM : Satsuki Yotsuba
▬ CLASSE: 2A
▬ AMOUREUX(SE) DE : Watashi wa koko ga harimasu kara...^^


MessageSujet: Re: Bal de fin d'année scolaire 2008/2009. [LIBRE À TOUS]   Jeu 2 Avr - 10:04

Sacchan ne parla pas, non. Pour changer un peu. Elle avait deviné, en effet, que Kiara n'en avait pas davantage à dire. Pour Sacchan, c'était déjà facile à la base de deviner les choses, mais Kiara était d'un autre côté particulièrement explicite dans ses gestes. Tout comme sa soeur, pensait-elle d'ailleurs. Ils se ressemblaient décidément, du moins du point de vue du fond de leur personne. Bref, plus rien à dire, taisons-nous. Et donc elle s'était tue, gardant en main son verre vide, sans avoir quoi que ce soit de précis à en faire pour le moment.

Comme pour se trouver une occupation dans ce silence, Sacchan avait suivi le regard de Kiara. Compte tenu de ce qu'elle en savait à présent, il regardait ou bien sa soeur, ou bien quelque chose qui sortait suffisamment de l'ordinaire pour, selon lui, valoir la peine d'être regardé. Du moins le voyait-elle ainsi, pour le moment... À voir ensuite quand elle aurait appris à le connaître davantage, mais pour l'heure, regarder dans une direction, alors pourquoi pas dans la même que lui. D'autant qu'il avait fait un geste que pour le peu qu'elle avait constaté de Kiara, Sacchan ne se serait pas du tout attendue à ça. Yep, elle avait repéré le haussement de sourcil du frère de Médusa, et ça l'étonnait pour le moins de sa part. Disons que de cette personne-là, elle ne se serait pas imaginé cette réaction-là. Réaction à quoi d'ailleurs?

Ou plutôt, réaction à qui...? Oui, parce qu'à force de suivre le regard de Kiara, Sacchan avait remarqué les deux personnes, et puis elle avait vu aussi, finalement, la personne plutôt singulière qui se trouvait à côté de ces deux hommes, qui avaient l'air plus âgés qu'elle, âge de la clientèle moyenne du Chao Bao Zi, peut-être des profs, peut-être des étudiants. Peut-être aussi étaient-ils frères. Ils se ressemblaient, Sacchan aussi l'avait noté. Mais bref, revenons à la personne plutôt singulière dont on parlait avant cette parenthèse. Une personne étrange, oui, par le fait qu'elle ne disait rien, ne semblait pas converser ou quoi que ce soit, ni avoir même quoi que ce soit en rapport avec eux, et pourtant qu'elle restait à côté, les singeant presque par les gestes. Comme un muet... Un pantomime, comme dans des films français dont elle avait dû entendre parler dans un passé lointain par les adultes qui entouraient son enfance.


En tout cas voilà quelqu'un de bien singulier... Pour sûr.

さ迷い続けた暗闇の中 、手を伸ばしても指の隙間からすり抜けて
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://akhtscartoon.canalblog.com



Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Bal de fin d'année scolaire 2008/2009. [LIBRE À TOUS]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Bal de fin d'année scolaire 2008/2009. [LIBRE À TOUS]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAHORA LIVE!? :: L'école Mahora :: Salle des bals-
Sauter vers: