MAHORA LIVE!?


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Et comme au point de départ... [Haségura]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Tout-puissant


avatar
Satsuki Yotsuba

▬ INSCRIPTION : 11/07/2006
▬ ÂGE : 25

▬ MESSAGES : 55144
▬ LOCALISATION : Dans un endroit que j'aime.


Feuille de Perso
▬ NOM : Satsuki Yotsuba
▬ CLASSE: 2A
▬ AMOUREUX(SE) DE : Watashi wa koko ga harimasu kara...^^


MessageSujet: Et comme au point de départ... [Haségura]   Lun 29 Juin - 7:42

Muhuuun~... Hatsui...

Il est bon, ton lait?

Ouais... Et toi, ton soda?

Ouais... Comme d'habitude.

Nee... Je peux te poser une question?

Jour habituel de début d'été. Calpis et Ramune expérimentaient la chaleur japonaise. Étrange chose, n'est-ce pas, que d'avoir chaud un simple jour estival au Japon alors qu'on a vécu presque la moitié de sa vie en Afrique? C'était tout simplement parce qu'en Afrique, ils s'habillaient de façon à ne pas avoir chaud, alors qu'ici, depuis qu'ils étaient profs, jamais ça ne quittait le costard. Principe stupide. Mais c'était comme ça. Comme disait le valet simple d'esprit dans Dom Juan de Molière, "cet habit me donne de la considération". On rappelle que ce sont tout de même les paroles d'un simple d'esprit. En costume donc, cravate pour l'un, noeud-pap pour l'autre, parfois ils échangeaient, mais jamais l'un n'avait pareil que l'autre... Bref, on comprend qu'ils aient chaud. Pour passer la chaleur, ils buvaient. Calpis buvait du Calpis, et Ramune buvait du Ramune, mais ils nommaient mutuellement cela "lait" et "soda", comme par respect pour le nom l'un de l'autre, ou peut-être par blague entre eux deux qui durait depuis des années, allez savoir.

Pourquoi on lui a demandé de nous rejoindre à cet endroit?

Voyons! Parce qu'on devait le prévenir qu'il est à présent prof ici comme il le souhaitait.

Ben oui mais... À quoi ça lui servait de lui demander de se déplacer pour ça? C'est pas pour rien qu'on avait son numéro de téléphone tout de même...

Parce que parfois c'est mieux de se parler autrement qu'au téléphone.

Pfu...

Il fallait dire aussi que pour Ramune ça représentait des choses un peu pénibles le téléphone. Parce que c'était le moyen qu'utilisais toujours Calpis de le déranger quand il arrivait ENFIN à être tout seul. "Allô? RAMUWNE! T'es où?" Urusei... Voilà donc à quoi servait le téléphone? Saloperie d'invention, oui! Évidemment, il apparaît naturel que pour Calpis c'était le contraire. Le téléphone était un appareil sauveur quand il ne savait pas où était son Ramune, et il trouvait aussi que c'était bien utile de prévenir une personne sans avoir à lui demander de se déplacer. Donc, il ne comprenait pas, une fois de plus, ce qui s'était passé dans la tête de son ami... Mais que dire? Toute sa vie face aux commandements de Ramune il avait fait profil bas. Le petit gros leva les yeux. Le ciel était bleu et les cerisiers avaient à présent troqué leurs fleurs contre des feuilles. C'était joli, ce beau vert pur et vif sur un bleu pareil. C'était toujours agréable à voir... À bien y réfléchir, choisir ce lieu de rencontre, ça avait quelque chose de symbolique. C'était bien vrai, c'était là qu'ils s'étaient rencontrés la première fois... Si Calpis se souvenait bien il faisait un peu moins beau à ce moment-là. Et il y avait surtout beaucoup plus de monde. Au moins ce moment-là n'était-il pas une heure de pointe dans l'allée, et c'était un avantage quand on voit comme parfois ça peut être dangereux...

さ迷い続けた暗闇の中 、手を伸ばしても指の隙間からすり抜けて
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://akhtscartoon.canalblog.com
Magicien


avatar
Haségura.K

▬ INSCRIPTION : 27/05/2009
▬ ÂGE : 29

▬ MESSAGES : 712
▬ LOCALISATION : Ce ballade dans le campus..


Feuille de Perso
▬ NOM : Haségura
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE :


MessageSujet: Re: Et comme au point de départ... [Haségura]   Lun 29 Juin - 9:19

Ce Jour-là il faisait beau et rudement chaud, une belle journée ensoleiller qui rendait Hasé-san
particulièrement souriant.. Lui qui avait quelques minutes plutôt,
quittée le rotenburo, qui était d'ailleurs bien remplis, ce qui n'est
point étonnant avec une chaleur pareille.

Prenant donc la direction de l'allée des cerisiers. Il avait reçu des
nouvelles des deux profs, lui demandant de les rejoindres de ce coin du
campus, par Sms.. Mais pourquoi pas un cout de téléphone, cela aurait été
sans doute plus simple. Fin bref.. cela n'a peu d'importance, ça le
faisait se déplacer un peu. Puis de toutes façon c'est toujours plus sympa de
voir les personnes en face.


Marchant donc joyeusement dans cette longue allée fleurie,
accompagnée d'une boisson sucrée qu'il tenait dans la main gauche,
Buvant de temps à autre quelques gorgées. Qui a d'ailleurs un goût
étrange, pas dégoutant, mais particulier.. ça ne fait que depuis peu de
temps qu'Hasé-san traine dans le coin pour lui énormément de choses sont nouveaux, fallait qu'il si habitue.


S'habituer ou plutôt dire relever de nombreux défis, Le monde japonais
est très différent de son pays natal. Les élèves très énergique qu'il
voie courir de gauche à droite ou leurs manières de communiquer, on se
croirait chez les sourds.. Toujours a communiqué à forte voie, surtout
chez les jeunes femmes qui ont pour habitude de gueuler " Kyaa !! " quand quelques choses leurs plait ou qu'ils apprennent quelques choses de surprenant..


Et encore bien d'autres choses, comme des élèves qui n'ont pas peur d'aborder Hasé-san
pour lui poser de multiples questions aussis saugrenues les unes que les
autres. Des centaines de club tous différents. Pour preuve que rien ne
les gênes, Hasé-san qui se
balade avec c'est deux armes dans les étuis en cuir plaquer sur les
côtés de son torse, qui avait d'ailleurs enlevé sa veste et son chapeau
qui le faisait transpirer à grosse goutte. Montrant justement bien qu'il portaient
deux armes à feux... Mais rien ne les choque c'est gens là, de toute
manière il vue d'autres personnes se balader avec des armes. Un
surveillant et un élève qui discutait ensemble tous deux portant une
épée de belle taille.

Enfin soit, un campus bien étrange qui l'intrigue beaucoup et il aime bien ça !

- Hé hé.. je sens que je ne vais pas regretter cette mission ici ! Ouais.. ça c'est clair.

Après quelques minutes de marche et de remémoration des évènements
passés, il fît enfin voir les deux profs assis sur le banc pile là ou ils se sont rencontrés pour la première fois. Là, ou tout à basculer d'un cout et là ou Ramune-san a faillie manger une balle d'oublier dans la tête.


- Hey ! Ho !

Pris un pas accéléré en agitant les bras en l'air pour leur faire
signe qu'il venait d'arriver. Il arrivât à peine à leurs niveaux qu'il
ne les laissât pas placer un mot et leur tendant la main pour les
saluer.


- Comment allez-vous ? Quoi de nouveaux chez vous ? Le boulot, Tranquille ? Du nouveau pour moi ? Halala ça fait un p'tit temps déjà qu'on ne c'est pas revus hein ? C'te ville
n'a pas fini de m'étonne, regarder me trimballe avec mes armes a
découvert sa choques personnes et ça leurs semblent normal, même vos
surveillant se balade avec des armes maintenant ? Ha Ha ha.. décidément j'en n'aurais jamais vue assez en venant ici !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tout-puissant


avatar
Satsuki Yotsuba

▬ INSCRIPTION : 11/07/2006
▬ ÂGE : 25

▬ MESSAGES : 55144
▬ LOCALISATION : Dans un endroit que j'aime.


Feuille de Perso
▬ NOM : Satsuki Yotsuba
▬ CLASSE: 2A
▬ AMOUREUX(SE) DE : Watashi wa koko ga harimasu kara...^^


MessageSujet: Re: Et comme au point de départ... [Haségura]   Lun 29 Juin - 11:00

Wow... Ça c'était une arrivée enthousiaste, qu'il leur servait, le petit jeune! Calpis et Ramune ne purent en placer une pendant un bon moment, et se contentèrent de le regarder et de l'écouter d'un air un peu ébahi. Était-il réellement timide comme il le leur disait, avait-il des à-prioris quand à ce nouvel endroit inconnu? Des clous, oui! On aurait dit un héros de manga populaire, vous savez, ces types la plupart du temps insupportables, mais la partie insupportable en moins. Calpis interrogea Ramune du regard, tandis que celui-ci, sans trop prêter attention à son camarade, s'était mis à sourire d'un air d'attendrissement pour la jeunesse. Lorsque Haségura eut fini sa petite tirade de salut, la grande asperge finit par parler, sans perdre de son expression ni son sourire.

Hm... Eh bien, vous avez l'air en forme...

Hey! Kanpai, Haségura-sensei!

Calpis, de son côté, semblait imiter le côté jeunot énergique de leur interlocuteur. Remarquant que celui-ci buvait lui aussi quelque chose, il leva sa bouteille déjà pas mal entamée bien haut, l'air joyeux et plein de motivation, avec un grand sourire et un ton loud comme Haségura semblait le prêter aux Japonais depuis qu'il était arrivé ici. Histoire de montrer : "Tiens, vous aussi vous buvez quelque chose? 'Fait chaud, hein?" Et puis surtout, il y avait ce fameux suffixe qui avait changé depuis la dernière fois. "-Sensei", mmh? Le "kanpai" n'était donc peut-être là pas que pour la plaisanterie, après tout... Oui, ce suffixe-là impliquait bien sûr une réalité indéniable : à présent, pour se faire appeler comme ça, Haségura était un professeur. Le sourire de Ramune se fit lui aussi plus enthousiaste.

Ah, sou da! C'est vrai qu'après tout, on vous a fait venir pour ça...

À présent, nous sommes des collègues!

Et, ramenant sa bouteille de Calpis plus vers lui, le petit gros pencha la tête légèrement sur le côté avec un sourire plein de bienveillance et d'encouragements, un sourire qui signifiait "Yoroshiku onegaishimasu". À bientôt pour travailler avec vous, quoi... Ramune, lui, faisait plutôt attention à la bouteille dans les mains de Calpis, qu'il balladait pas mal depuis le début, il fallait l'avouer. En même temps il tentait avec un air un peu embarrassé de la situation de continuer la conversation avec Haségura...

Hoy, fais attention, toi, tu vas te tacher... Hurm! Oui, le principal vous a officiellement inscrit au nombre des professeurs de cet établissement... Vous êtes donc prof de sport comme vous le souhaitiez... Comme vous n'enseignez qu'une seule matière, on ne vous a pas assigné de classe précise, vous aurez à enseigner à plusieurs classes mais... Ah, chotto! C'est vrai, il nous a dit de vous donner ça aussi. C'est votre emploi du temps. Évidemment, ça s'impose, alors...

Se détournant de Calpis, Ramune sortit de sa serviette un petit papier dont lui et son ami ignoraient parfaitement le fond du contenu, mais qui était bien nécessaire, propre à chacun des enseignants de Mahora. Évidemment, inutile de dire que comme tous les autres Calpis et Ramune avaient le leur. Au moins à présent Haségura était tout à fait fixé... Et puis inutile de dire que ça lui aurait fait une bonne raison de venir, comme ça. À présent, la boucle était bouclée... Un élève avec un sabre de kendô long comme ça dans le dos passa non-loin d'eux tout à coup, ce qui ramena Calpis et Ramune, qui considéraient cet élève d'un air surpris, à la remarque que Haségura avait faite tout à l'heure. Ramune haussa les épaules et porta l'une de ses mains à son front avec un rictus crispé, dans un air d'agacement, une sorte d'indignation peut-être, de frustration.

Mattaku... C'est bien vrai, qu'ici, personne ne s'étonne de rien. Personne ne dit rien à personne. Je commence à croire que cette école n'est vraiment pas un endroit comme les autres...

さ迷い続けた暗闇の中 、手を伸ばしても指の隙間からすり抜けて
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://akhtscartoon.canalblog.com
Magicien


avatar
Haségura.K

▬ INSCRIPTION : 27/05/2009
▬ ÂGE : 29

▬ MESSAGES : 712
▬ LOCALISATION : Ce ballade dans le campus..


Feuille de Perso
▬ NOM : Haségura
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE :


MessageSujet: Re: Et comme au point de départ... [Haségura]   Lun 29 Juin - 12:30

- Ho ! Donc je suis prof maintenant ?! Super, franchement merci de m'avoir aidé, ça fait vraiment plaisir. En espèrent vous rendre un jour l'appareil Hé hé..

Et voilà, que Hasé-san se voit maintenant avec le suffixe -Sensei, ce qui donne forcement Hasé-sensei.
On pouvait dire que sa collait plutôt bien à son prénom. Le voilà donc
également collègue avec Calpis et Ramune. Il leur devait beaucoup, le
voilà maintenant professeur grâce à-eux. Hasé-Sensei était joyeux, une journée idéalement parfaite. C'est rare, mais quand cela arrive, il s'en prive pas !

Sur le moment il se contenta d'avoir un large sourire, heureux de
cette situation. Il leva donc sa petite bouteille en signe de
reconnaissance envers le deux profs pour ensuite en finir de son
contenue particulier, mais pas mauvais. Et le jeta dans une poubelle
proche..


Ramune lui tendît donc une feuille avec les horaires marquer dessus. Les horaires étaient correcte, Hasé-sensei
c'était fait à l'idée qu'en Chine, les gens travaillaient beaucoup.
Mais la feuille lui prouvait que non. Le nom de tous les professeurs de
l'école y figurais et leurs heures également et fut surpris de voir
qu'il y avait peu de professeur dans l'école.

Puis lui repasse une autre feuille. Cela semblait être une lettre
venant directement du directeur en personne, L'ouvrit et lis son
contenue.. Pendant un instant Hasé-sensei
ne disait plus rien, il avait un air très concentré qui était un peu
gâcher par un petit sourire. Ne prêtant même pas attention à la Jeune
fille armée de son Kendo dans la description qu'il avait lancé au début
de la discussion et qui passait derrière lui.


- ha c'est génial ça, le directeur est donc au courant que je suis magicien et pour la suite c'est un bla.. bla.. de bienvenue ect...
Heu.. tien d'ailleurs t'en que j'y pense que je ne me trompe pas les
Professeurs ont un logement fournit par l'école, qu'ils doivent comme
tout le monde payer tous les mois c'est ça ? Ne serait-ce pas le
bâtiment ou toutes les internes rentre le soir un peu plus loin. Car, dans la lettre il m'indique le chiffre 17 et le nom d'un bâtiment, du moins je pense que c'est le nom du bâtiment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tout-puissant


avatar
Satsuki Yotsuba

▬ INSCRIPTION : 11/07/2006
▬ ÂGE : 25

▬ MESSAGES : 55144
▬ LOCALISATION : Dans un endroit que j'aime.


Feuille de Perso
▬ NOM : Satsuki Yotsuba
▬ CLASSE: 2A
▬ AMOUREUX(SE) DE : Watashi wa koko ga harimasu kara...^^


MessageSujet: Re: Et comme au point de départ... [Haségura]   Lun 29 Juin - 15:10

Ah! Euuh... En fait, à ce propos, on sait pas...^^"

Nous, on habite dans un appart, à l'extérieur de l'école, en ville.

Eh oui. C'était là que commençait et finissait le petit univers de la journée de Calpis et Ramune. C'était pour cela qu'ils devaient se lever plus tôt, et que tôt le matin, Ramune foutait des coups de pieds dans la tête chauve de son copain pour qu'il SE BOUGE, NOM DE DIEU, ON VA ÊTRE EN RETARD. C'était pour cela aussi qu'ils rentraient crevés le soir, qu'ils devaient passer le passage piéton au milieu de la foule qui traînait dans la ville, qu'ils avaient faim le long du chemin du retour. C'était un vrai rythme de capitale, un rythme auquel ils commençaient à se faire, et dans lequel ils se confortaient doucement. D'ailleurs, ni Calpis ni Ramune n'avança d'explication sur le fait qu'ils ne profitaient pas du logement fourni par l'établissement. Allez savoir donc. Peut-être qu'ils avaient envie d'un cadre de vie plus privé, quoique. Ou d'un endroit plus grand ou vivre. Peut-être que c'était tout bonnement par principe... Ou alors, chose qui restait probable quand on sait à quel point ces deux-là sont débiles, peut-être qu'ils s'étaient tout bonnement fait canarder et qu'ils payaient un loyer alors qu'un logement probablement bien moins cher les attendait dans l'école. Peut-être bien qu'ils se levaient tôt le matin et qu'ils rentraient tard le soir, pour rien. Si c'était le cas ça nous ferait bien rigoler, non? Mais puisqu'ils n'avaient rien dit, on ne pouvait pour le moment avancer aucune raison. Le fait était, dans la situation présente, qu'ils ne pouvaient rien dire pour éclairer la lanterne de leur interlocuteur.

De... Demo! Vous avez probablement raison, et c'est probablement aussi simple que ça...

Gomen... Vu qu'on n'est pas concernés par ça, on n'a pas pensé à demander au directeur, pour vous... On aurait dû...

À présent, l'un comme l'autre, ils affichaient une mine gênée, avec un sourire crispé de quelqu'un qui veut cacher un truc embarrassant ou, dans leur cas à eux, qui veut se faire pardonner quelque chose en se faisant tout petit. Ils avaient l'air épais, Dieu comme ils avaient l'air épais... Comme toujours, à vrai dire. Calpis et Ramune avaient toujours été deux bouffons qui faisaient tout de travers. Si on les avait foutus dans un manga comme personnages secondaires toujours prompts au gag, pour sûr, ils auraient fait un succès. Mais dans la réalité c'est toujours plus embarrassant... Pour ceux qui ont à subir cette connerie, quoi. Bienvenue dans le monde de ceux qui ont fait connaissance avec Calpis et Ramune, Haségura...

Désolés, on ne va pas pouvoir trop vous aider sur ce coup-là...

C'est quoi, ce que vous buvez?

B... BOKE! On ne détourne pas la conversation, et on ne pose pas des questions aussi débiles!

On l'aura remarqué, Calpis, se sentant inutile sur la question du logement, avait voulu se mettre à taper la causette sur un autre sujet, un sujet tout à fait anodin, enfantin presque, en accord avec lui-même pour ainsi dire. Et une fois de plus il s'était fait renvoyer dans ses buts par la grande asperge, qui lui avait asséné une tape assez forte à l'arrière de la tête, ce qui avait fait lâcher un "Aïe!" plaintif au petit gros.

さ迷い続けた暗闇の中 、手を伸ばしても指の隙間からすり抜けて
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://akhtscartoon.canalblog.com
Magicien


avatar
Haségura.K

▬ INSCRIPTION : 27/05/2009
▬ ÂGE : 29

▬ MESSAGES : 712
▬ LOCALISATION : Ce ballade dans le campus..


Feuille de Perso
▬ NOM : Haségura
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE :


MessageSujet: Re: Et comme au point de départ... [Haségura]   Lun 29 Juin - 17:36

Ne vous excuser pas pour sa ! Vous avez déjà fait bien beaucoup de
choses pour moi.. De toute manière j'irais voir de moi-même, si ce
n'est pas le cas je me renseignerais hé hé hé..

De toute manière Hase-sensei
ne voyait pas d'autres bâtiment dans le campus qui logeait des
personnes. Et tel est le dicton qui ne tente rien, n'a rien. Donc la
meilleur des solutions sera
de vérifier par lui, d'au-tans qu'il semble, qu'il est écrit qu'il ne
sera pas seul dans la chambre. Serait-il avec un prof, une Prof ? Une
élève ?
O_o

Voilà que pendant un instant Hasé-sensei affichât une tronche de terrifier, Choquer d'imaginer qu'il serait peut-être avec Une femme ou Jeune femme. Les gens penseraient de
lui que c'est un détraquer sexuelle qui squatte les chambres des jeunes
femmes pour mieux profiter d'elle, pas terrible la nouvelle image pour
un nouveau prof non ? Le voilà, bien paniquer de se faire ce genre de
film dans sa tête !


Il relevât donc son visage de pétrifier en direction des deux profs,
avalant difficilement sa salive qui lui descendait tout doucement dans
la gorge.. Lâchant régulièrement des " Heu.. " ou " Hum.. " puis de
reprendre une grande respiration avant de se remettre à communiquer
normalement.


- Je n'avais pas heu.. fait attention à ce paragraphe, mais la sa craint..

Puis baissât brusquement la main qui tenait la feuille pour que les doigts de l'autre main vienne masser le front et les yeux de Hasé-sensei. Puis ce mît à soupirer, avant de reprendre la discussion.

- Bon.. Je vais vous lire la partie qui me choque.. " Cher Harctéas Haségura Kaza Sakié, Bla... Bla.. L'administration mes à disposition des logements à leurs employés, celui doit êtres bla.. Bla.. Vous occuperez donc la chambre 17, une personne y est déjà présente. J'espère d'ailleurs que vous vous entendrez à merveille avec. "

Il est vrai que de cette manière là, rien ne laissât décrire pour quel raisons Hasé-sensei pouvait être choqué. Mais voilà, Pendant qu'Hasé-sensei était paumé dans le campus à faire ces repérages, il constatât que le bâtiment ou il est pratiquement sûr que c'est là ou il doit être logé est Principallement occupé de..


- Jeune femme ! Arg..
Si ma psychose s'avère exacte, à cout sûr, je serais fourré avec une
élève ou une Prof et avec mon immense chance, je toucherais le pactole
de la poisse pour justement tomber dedans. Ce n'est pas que les femmes
m'effraye hein ! Juste qu'imaginer ce que les autres penseraient de cette situation la !!


Maintenant ce n'est qu'une observation, il est probable que cela n'arrive pas. Du moins c'est ce qu'espère Hasé-sensei. Enfin bon.. Comme on dit si bien, faut voir pour le croire. Donc on verra bien le moment venu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tout-puissant


avatar
Satsuki Yotsuba

▬ INSCRIPTION : 11/07/2006
▬ ÂGE : 25

▬ MESSAGES : 55144
▬ LOCALISATION : Dans un endroit que j'aime.


Feuille de Perso
▬ NOM : Satsuki Yotsuba
▬ CLASSE: 2A
▬ AMOUREUX(SE) DE : Watashi wa koko ga harimasu kara...^^


MessageSujet: Re: Et comme au point de départ... [Haségura]   Mar 30 Juin - 5:46

Si Calpis, pendant un instant, avait fait une tronche de poisson-globe similaire à celle qu'il avait faite quelques jours plus tôt —Haségura n'avait pas répondu à sa question!—, à présent il n'en était plus rien. Le petit gros et la grande asperge s'étaient déplacés derrière Haségura, se collant épaule à épaule comme pour observer le même paragraphe qui semblait effrayer le jeune prof, affichant tous deux en parfaite empathie un gros sourire qui avait quelque chose de démoniaque. Comme de voir un certain amusement dans la gêne de leur pauvre nouveau collègue.

Fow fow...

Quoi? Calpis et Ramune étaient-ils vraiment du genre à se moquer? Bah, ce n'était pas vraiment méchant... Disons surtout que Calpis et Ramune voyaient là-dedans, pour sûr, une situation amusante. Il y avait de quoi, non? N'importe qui aurait pensé la même chose. Le cas de Haségura faisait limite scénario de manga. Or Calpis et Ramune étaient du genre à rire assez aisément d'une situation amusante. Ils en avaient fait l'expérience en particulier lorsqu'ils travaillaient comme journalistes, parce que dans le métier on en voyait assez souvent des vertes et des pas mûres, il fallait avouer. Et puis c'était l'occasion de partager un petit rire tous les deux. C'était que Calpis et Ramune aimaient partager du rire. Comme beaucoup de monde, comme le font des amis qui s'entendent bien. Ils fixaient donc Haségura avec cex yeux et ce sourire qui avaient l'air de bien s'amuser au dépends de quelqu'un, avant d'échanger un regard rieur l'un avec l'autre, et puis, se disant finalement que c'était méchant de se contenter de rigoler, ils prirent un air plus compatissant tandis que Calpis donnait une tape amicale dans le dos du jeune homme.

Allez, allez... C'est pas la mort, tout de même! Vous vous en sortirez très bien...

Yep! Et puis, vous pouvez au moins compter sur nous pour faire preuve de bonne foi. Hein, Debouko?

Mmh! Si jamais on vient à médire sur vous à cause de ça... On pourra toujours vous défendre.

Tchh... Adorables naïf qu'ils étaient... Ils proposaient à un quidam de le défendre contre la médisance, alors qu'eux-mêmes n'arrivaient même pas à s'en rendre compte lorsqu'on médisait sur eux? Oui, parce que ça paraissait tout à fait évident qu'on médisait sur eux. "Petit gros et grande asperge homosexuels", qui, paraît-il, "en profitent pour rester dans les classes après les cours", ces termes aussi, l'un commençant par "s" et l'autre par "u" —"à ton avis, lequel est lequel?"— et autres allusions affreuses de ce genre, non sans, assez souvent de la part des jeunes qui se moquaient d'eux, une certaine connotation discriminatoire au sujet de l'homosexualité. D'autant qu'entre Calpis et Ramune, c'était un peu plus compliqué que ça. Et que probablement qu'ils ne faisaient rien de toutes ces saloperies matérielles qu'on évitera de nommer, et dont on jasait pas mal sur leur compte. Pour sûr, Calpis et Ramune étaient de leur côté un sujet de moqueries malveillantes de choix, mais ils ne s'en doutaient même pas —enfin, surtout par Calpis—, et ce n'était probablement pas plus mal, ça leur évitait de vivre dans le désagrément. À se demander si leur comportement à cet égard était complètement débile, ou bien au contraire bien plus sage que ce qu'on pourrait penser... Ce qui dans ce dernier cas n'était probablement pas fait exprès. XD

さ迷い続けた暗闇の中 、手を伸ばしても指の隙間からすり抜けて
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://akhtscartoon.canalblog.com
Magicien


avatar
Haségura.K

▬ INSCRIPTION : 27/05/2009
▬ ÂGE : 29

▬ MESSAGES : 712
▬ LOCALISATION : Ce ballade dans le campus..


Feuille de Perso
▬ NOM : Haségura
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE :


MessageSujet: Re: Et comme au point de départ... [Haségura]   Mar 30 Juin - 6:39

Hasé-sensei
rangeât soigneusement les papiers que Ramune lui avait donné, dans
l'une des poches de son pantalon. Puis ce mis à faire les cents d'un
pas frénétique, ce frottant la tête de manière assez particulière.
Marmonnant des phrases incompréhensibles.
Puis s'arrêtât subitement, sans bouger, restant plaquer la sur place, figer.. Ne disant même pas un mot, une phrase, rien.. Quedal.. Nada ! Qu'avait-il ? Est-ce le stress qui lui a fait péter une durite au point de plus en bouger ?


Quelques minutes passèrent sans que Hasé-sensei,
fît, ne serait-ce bouger un cil.. Avant que celui-ci sorte de sa
transe imprévue... Puis ce retournât brusquement vers les deux profs..
Pour ensuite prendre un rire de débile profond, comme il avait
l'habitude de prendre dans une situation gênante.

Pendant un instant on croirait voir un personnage sortie d'un manga,
l'allure complètement gêner, Rouge comme une tomate, rire qui fait plus
peur qu'autre chose. Un nouveau style de Keitaro de love hina dans le campus Mahora quoi !...


- C'est typiquement moi sa ! Quand je me sors ou qu'on me sort d'un
mauvais pas, je me fourre toujours dans des situations inédites. Je
peux vous jurer que dans ma vie j'en n'aurait vu de toutes les
couleurs. Quoi que je fasse, il y a toujours un truc qui déconne
quelques parts, je dois sans doute avoir la poisse !


Ce qui disait n'était franchement pas faux, Hasé-sensei, bien qu'il y est
régulièrement de la chance. Bah.. justement, cette chance est souvent
accompagnée de la malchance, bah.. oui, c'est la part équitable des
choses hein ?!
Donc dans sa vie, il en auras connu de choses complètement farfelue et
inédite, pour toujours sans sortir indemne ou presque.. Mais jusqu'à
quand la chance lui sourira?..

En somme un mélange des deux qui mènent toujours à de jolies ennuis complètement insensées. Qui finie d'ailleurs sur un cout de bol, qui lui fait éviter la déchéance des plus total.

Voilà donc à peu près le topo de la vie quotidienne d'Hasé-sensei,
comme on le dit toujours " demain est un autre jour " pour lui ça
serait plutôt " Demain est une autre épreuve ". Bah.. La vie n'est pas
roses pour tout le monde non plus.. Lui qui était poster devant ces
deux collègues qui avait pris un air amusé de l'embarras de celui-ci.
Puis leur dit avec un grand sourire:


- Hé Hé c'est sa marrer vous, va ! j'aimerais bien vous voir à ma place pour voir comment vous auriez réagi..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tout-puissant


avatar
Satsuki Yotsuba

▬ INSCRIPTION : 11/07/2006
▬ ÂGE : 25

▬ MESSAGES : 55144
▬ LOCALISATION : Dans un endroit que j'aime.


Feuille de Perso
▬ NOM : Satsuki Yotsuba
▬ CLASSE: 2A
▬ AMOUREUX(SE) DE : Watashi wa koko ga harimasu kara...^^


MessageSujet: Re: Et comme au point de départ... [Haségura]   Mar 30 Juin - 7:08

Maaah!~ Nous allons au DEVANT de ce genre de problèmes!

Tandis que Ramune prenait une pause faussement hautaine en se retenant de rire, Calpis, lui, rigolait plus franchement, se tenant les côtes : on leur avait donné l'autorisation de rire, non? Et il riait à présent davantage pour le comportement de son ami et pour la réaction impayable de Haségura, qu'il jugeait, bien entendu, exagérée. Pour ce qui était d'aller "au-devant" des problèmes de logement et de colocataires en l'occurence, c'était évidemment une allusion à leur vie en ville et en-dehors de l'école par conséquent, et au fait qu'au moins s'ils s'étaient fait canarder comme on a pu en exprimer l'hypothèse plus tôt, ils n'avaient pas ce genre de soucis... Bref, c'était histoire de trancher tout bonnement : "C'est impossible qu'on soit à votre place de toutes façons." Et encore heureux... Parce que Ramune avec les femmes était très maladroit, et Calpis ne voulait vivre avec personne d'autre que Ramune, jamais, de toutes façons. Mais autant prendre l'alternative avec humour et en rigolant comme ils le faisaient, puisqu'elle était tout à fait improbable de toutes manières, cette alternative! Finalement, Calpis essuya une larme tout en tentant de reprendre son sérieux, ayant du mal à parler au milieu de ses éclats de rires refoulés.

Kh... Khéhé... Khéhéhé... M... Mais... Blagues à part... V... Vous savez... C-C'est pas la mort, et il y a pire comme situation... C'est pas si terrible... A... Alors... Vous vous en sortirez de toutes façons, c'est pas comme si...

Il ne termina pas sa phrase ; on aurait pu croire que c'était parce qu'il riait trop pour pouvoir continuer, et c'était probablement ce qu'il cherchait à faire croire, mais en réalité, bien sûr, il pensait à tout autre chose. C'était implicite. S'il avait continué, la chose aurait probablement donné : "c'est pas comme si vous étiez dans une montagne enneigée, que vous ne voyiez personne autour de vous, et qu'il vous était impossible de savoir lequel de vos camarades était vivant ou mort". Ou encore : "c'est pas comme la galère plus formelle que vous connaissez, avec ce démon qui squatte votre corps". Ou même, qui sait : "c'est pas comme si vous étiez dans notre situation à nous". Bref, il y avait pire. Mais mieux ne valait pas évoquer ce "pire", ça n'apportait que des mauvaises pensées et ça faisait songer à des choses trop malheureuses. Et c'était ça, la véritable raison pour laquelle Calpis n'avait pas achevé ce qu'il disait. En espérant que les autres ne l'auraient pas remarqué... Ramune, pour le coup, avait choisi d'être moins sérieux que ça, et fit de nouveau face à Haségura en se penchant légèrement en avant pour bien le considérer, avec un sourire et un regard qui avaient quelque chose d'un peu pervers sur les bords. On sentait en tout cas ou bien qu'il allait se moquer, ou bien qu'il allait dire quelque chose de pas net. Et bingo...

Mmh, et puis... À bien y repenser, c'est pas si mal que ça, une situation pareille, non? Se retrouver au milieu de jeunes filles et de jeunes femmes et vivre avec elles, tous les jours... Si on y regarde bien, d'un autre côté, n'importe quel homme en rêverait...

RAMUNE!

Le cri de protestation de Calpis était un véritable cri du coeur, à ce moment-là. Déjà parce que, et on peut se douter du pourquoi finalement, le petit gros n'aimait pas quand son ami parlait des femmes de la sorte. Et puis aussi, et ça paraissait évident, parce que ce n'était pas drôle, ou alors si quelqiu'un pouvait trouver ça drôle, en tout cas ce n'était pas fin. Pas fin du tout. Et pas digne d'un homme de son âge ni de sa dignité, ça non!

さ迷い続けた暗闇の中 、手を伸ばしても指の隙間からすり抜けて
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://akhtscartoon.canalblog.com
Magicien


avatar
Haségura.K

▬ INSCRIPTION : 27/05/2009
▬ ÂGE : 29

▬ MESSAGES : 712
▬ LOCALISATION : Ce ballade dans le campus..


Feuille de Perso
▬ NOM : Haségura
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE :


MessageSujet: Re: Et comme au point de départ... [Haségura]   Mar 30 Juin - 8:55

Il était maintenant au tour de Hasé-sensei de partie dans un éclat de rire.. Posant sa main gauche sur le ventre et Le bras droit poser sur le torse.. Ne sachant pratiquement plus rien dire à cause de la crise de rire, qui emportait Ramune-san avec lui dans son rire.

Voilà que maintenant tout deux ne savait plus se retenir, La seule personne qui ne semblait plus rire du tout était Calpis-san qui était sans doute outrée des propos tenus par Ramune-san en question. Rien de tel que de rire ainsi pour évacuer le stress cumuler, non ?!


- Hohoho... Vous.. Vous.. Hahaha.. Je ne suis pas un obséder n.. Non.. Plus.. hahaha.. Mais.. Mais c'est.. Hahaha... que voir les choses de cette mani.. Manière cela peut rassurer Hohoho.. Roh que j'ai mal au ventre.. Hahaha..

Hasé-sensei S'approchât de Ramune-san
qui riait toujours au-tans, puis méta l'une de ses mains sur son
épaule. Ils se regardèrent quelques secondes puis repartait une
nouvelle fois dans un rire communicatif. Drôle de réaction, rire
au-tans pour si peu, c'est à n'y rien comprendre.. Enfin soit, vos
mieux qu'ils rigolent, ça ne peut que faire du bien après tout.


Les deux profs lui avait bien remonté le moral, il est possible qu'il se fait beaucoup de soucie pour pas grand-choses, après tout.. Il s'assis
donc sur le banc qui se situe non loin d'eux, puis s'essuie le visage
des larmes de rire qui ont coulé, en essayant de reprendre sa
respiration normalement.


- Halalala... ça fait un bail que je n'ai pas ri de cette manière..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tout-puissant


avatar
Satsuki Yotsuba

▬ INSCRIPTION : 11/07/2006
▬ ÂGE : 25

▬ MESSAGES : 55144
▬ LOCALISATION : Dans un endroit que j'aime.


Feuille de Perso
▬ NOM : Satsuki Yotsuba
▬ CLASSE: 2A
▬ AMOUREUX(SE) DE : Watashi wa koko ga harimasu kara...^^


MessageSujet: Re: Et comme au point de départ... [Haségura]   Mar 30 Juin - 9:45

Rire...

Ramune s'était alors arrêté de rire pour reprendre sa respiration, sans cesser de sourire cependant. Le mot lui restait dans la tête. Évidemment... Rire... C'était important, pas vrai?

*"Arrête de pleurer, Boke, arrête donc, rigole! On est heureux, alors rigole!" ...Mmh... C'est vrai que c'est ce que j'avais dit... À cette époque-là...*

Le poteau électrique adressa un regard à Calpis, qui s'était remis à rigoler un peu avec Haségura, à cette pensée. C'était vrai, ils avaient eu un moment similaire où les larmes et le rire étaient étroitement mêlées, un grand moment de joie et de folie dans la tête, le moment où à la fin de l'expédition du Mont Moon, ils avaient retrouvés leurs compagnons de route qui avaient survécu à l'expérience, le moment où ils s'étaient retrouvés tous les deux. Ils étaient alors restés là à se regarder sans y croire, d'abord, laissant monter les larmes et le noeud dans la gorge, et puis ils s'étaient jetés dans les bras l'un de l'autre, en se donnant des tapes dans le dos, en criant leurs noms, en criant leur bonheur de voir leur ami vivant. À ce moment-là, bien sûr, ils étaient aussi émus l'un que l'autre... Pourtant, Ramune riait, et Calpis était en larmes. Il lui avait donc répété ces mots, avec insistance. "Arrête de pleurer! Rigole! C'est important de rire!"... Ramune sourit en regardant Calpis et Haségura. Bien sûr, que c'était important.

Tant mieux, Haségura-san... Parce qu'il n'y a rien de plus important que de savoir rire pour oublier des problèmes qui ne valent pas tant la peine qu'on se bile pour eux...

Ramune a raison, Haségura-san. La vie est tellement mieux si on la passe en riant et en allant de l'avant!

Et puis, ça vaut mieux de vous voir comme ça que paniqué comme vous l'étiez il y a un instant, mmh?^^

Sou! Vous n'aurez aucun problème, Haségura-san, vous vous en sortirez très bien, alors pas besoin de vous faire du mouron pour si peu de chose. Tout se passera bien, vous verrez!

Voilà ce qu'ils étaient et la vraie valeur morale qu'ils avaient, ces deux-là. Ils étaient peut-être stupides, ils étaient peut-être naïfs et maladroits, n'empêche qu'ils avaient bon coeur, et qu'ils étaient capables de promettre avec sincérité à une personne que "tout se passerait bien". C'est facile de promettre ça à un enfant, mais à un adulte comme Haségura? Enfin, ceci dit, c'était tout de même notable que Calpis et Ramune avaient vingt ans de plus que lui au moins. XD Cela se remarquait-il vraiment? Côté maturité, on avait parfois du mal à faire la différence, non? En tout cas ils étaient là. À épauler Haségura tous les deux, en lui souriant pour lui souhaiter du courage comme les autres fois. Ça ne coûtait rien et ils estimaient que c'était très important. Important comme le besoin de faire rire une personne qui s'inquiète trop pour rien. Tout cela... Il fallait bien donner un peu d'encouragements parfois, non? Eux-même avaient connu de nombreuses fois le bonheur que d'être encouragés par une personne qui croyait en eux. Albert Koho avait souvent été cette personne qui leur avait redonné confiance et motivation tant de fois. Et comme ils lui devaient beaucoup, il fallait bien suivre son exemple, non?

さ迷い続けた暗闇の中 、手を伸ばしても指の隙間からすり抜けて
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://akhtscartoon.canalblog.com
Magicien


avatar
Haségura.K

▬ INSCRIPTION : 27/05/2009
▬ ÂGE : 29

▬ MESSAGES : 712
▬ LOCALISATION : Ce ballade dans le campus..


Feuille de Perso
▬ NOM : Haségura
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE :


MessageSujet: Re: Et comme au point de départ... [Haségura]   Mer 1 Juil - 4:01

- Bah.. Je verrai bien une fois sur place après tout. C'est dans mon caractère, bien à moi de toujours en faire des tonnes pour si peu hé hé..

Il est vrai que les traits de caractère de Hasé-sensei
sont assez particulières. Il est régulièrement intimidé par les
situations catastrophiques qu'il a pus engendrer dans sa vie, mais
contrairement à beaucoup de monde qui éviterait cette situation en
question. Hasé-sensei lui bien trop téméraire foncera en plein dedans, ce qui généralement aggrave encore plus la situation..


Déjà tout petit quand les caïds de son école le provoquais en duel magique, il était toujours à vouloir se battre avec eux.. Bien qu'il n'avait pas le même niveau qu'eux, sa fierté était bien trop grande pour refuser leurs duels, ce qui menât souvent Hasé-sensei à l'infirmerie de l'école. Enfin bon, c'était dans le passé.. Maintenant c'est autre chose.

Un calme c'était installé entre les trois profs, laissant place à
quelques cris d'excitations de certaines élève qui se situait non loin
d'eux.. Hasé-sensei ne savait plus
trop quoi dire, alors il se contentais de regarder de gauche à droite avec un sourire..

La chaleur était telle, que les trois profs suffoquais et transpirait à
grosse goutte. Cela devait sans doute être pire pour Calpis et Ramune
qui eux était vêtu d'un costard, bien qu'ils aient enlever leurs vestes
cela doit porter quand même chaud.. Sachant qu'Hasé-sensei avait opter pour un truc plus soft, un ensemble tee-shirt, jogging Noire et blanc avec comme motif des tribal..


Lui qui de plus ne c'était pas encombré de son chapeau et sa lourde veste, juste le
matériel nécessaire. Si.. Si, c'est deux armes à feux lui sont
nécessaires on n'est jamais trop prudent. D'au-tans que cela ne choque
personne qu'il se trimbale avec, alors au-tans en profiter. Il plaignait donc les deux profs qui devait cuire sous leurs uniformes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tout-puissant


avatar
Satsuki Yotsuba

▬ INSCRIPTION : 11/07/2006
▬ ÂGE : 25

▬ MESSAGES : 55144
▬ LOCALISATION : Dans un endroit que j'aime.


Feuille de Perso
▬ NOM : Satsuki Yotsuba
▬ CLASSE: 2A
▬ AMOUREUX(SE) DE : Watashi wa koko ga harimasu kara...^^


MessageSujet: Re: Et comme au point de départ... [Haségura]   Mer 1 Juil - 5:33

Mou dame, hatsui...

Calpis avait lâché cette petite plainte d'une voix rauque, dans un soupir. Le petit prof de français finit à présent sa bouteille de Calpis en buvant bruyamment, a grandes gorgées, et si avidement qu'on sentait bien que boire par un temps pareil était pour lui un soulagement immense. Il ne lâcha le goulot que quand il eut tout bu jusqu'à la dernière goutte. Après quoi il prit une grande respiration et s'essuya la bouche, lâchant un nouveau soupir comme quoi ça lui avait vraiment fait du bien. Finalement il reboucha la bouteille, même si ça paraissait totalement inutile, et puis il alla la jeter à petits pas lents dans une poubelle des alentours tandis que Ramune vidait encore un peu de sa bouteille lui aussi, même si de son côté et par chance pour lui, il lui en restait encore pas mal.

Maaah, on va pas se plaindre tout de même! C'est l'été au moins... Et puis c'est drôle, on se croirait chez nous... Dans notre chez-nous d'avant. ...Tu l'as finie, alors?

...Muw...

Calpis Debouko lâcha ce simple son presque enfantin tout en faisant "oui" de la tête, et lâcha encore un soupir en s'essuyant du revers de la main son crâne dégarni. Ça paraîssait évident qu'il l'avait fini, mais Calpis et Ramune aimaient à discuter de ce genre de choses idiotes rien que pour se faire la conversation. C'était ainsi qu'ils se parlaient sans cesse et qu'ils partageaient tant de mots dans leur vie. Même les plus insignifiants... Ramune ouvrit des yeux ronds au bout d'un moment, en remarquant que Calpis recommençait à haleter comme s'il avait la gorge bien sèche. Il finit par soupirer et adresser à son ami un sourire paternel qui voulait dire : "toi, on te changera vraiment jamais, hein..?" :

T'as encore soif, pas vrai?

Ben...

...Tiens, prends la mienne... Je sais que t'aimes moins ces trucs-là mais...

Eh? Vraiment?

Avant même que son ami ait pu dire quoi que ce soit et pour toute réponse, Ramune avait collé sa bouteille dans les mains de Calpis en souriant et en levant les yeux au ciel. Calpis considéra un instant la bouteille, la déboucha, en but encore une gorgée puis adressa à son ami un grand sourire plein de joie, avant de se tourner vers Haségura, lui adressant une expression amicale et presque compatissante, empathique, par cette chaleur ambiante.

Arigatou, Ramuwne!^^ Nee, Haségura-san, vous avez chaud vous aussi?

さ迷い続けた暗闇の中 、手を伸ばしても指の隙間からすり抜けて
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://akhtscartoon.canalblog.com
Magicien


avatar
Haségura.K

▬ INSCRIPTION : 27/05/2009
▬ ÂGE : 29

▬ MESSAGES : 712
▬ LOCALISATION : Ce ballade dans le campus..


Feuille de Perso
▬ NOM : Haségura
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE :


MessageSujet: Re: Et comme au point de départ... [Haségura]   Mer 1 Juil - 10:07

- Hein? Ha! heu.. Ouais quand même, dans mon pays natal le soleil ne tape pas aussi dur en été..

Il est vrai que la chaleur est écrasante ici, il ne comprenait déjà pas comment les deux profs tenais avec leurs costards ?! Hasé-sensei
serait déjà complètement à sec, dans leurs situations. Bah.. c'est sans
doute une question d'habitude, après tout ils vivent depuis bien plus
longtemps que lui ici.
A en regarder le p'tit
monde qui les entours, cela semble d'ailleurs gêner personnes de se
balader sous une température pareille.. Bah, avec le temps Hasé-sensei si fera comme les autres, faudra juste un p'tit
temps d'adaptation puis après-il n'y verra plus paraitre.


Heureusement pour lui qu'il avait pensé à un mouchoir en tissu pour
éponger son visage en sueur sans cela il serait devenu une fontaine
vivante.. Il observât dans un grand silence les étudiants qui les
entouraient, puis posât une question à ces deux collègues, en gardant
un oeil sur un groupe d'étudiantes qui semblait beaucoup s'amuser.


- Dite moi, il y a un truc qui me traverse l'esprit la soudainement.. Dans cette école, il y est référencer combien de Club différents ? Car
en me souvenant d'un truc, quand j'ai été dans le centre informatique
du campus, en faisant des recherches diverses sur les évènements de la
ville. Il y était
marqué que chaque année une grande fête à lieux à Mahora, réunissant
des centaines de milliers de personnes de partout dans le monde.
étrangement une fête pareille j'en n'ai jamais entendu parler,
pouvez-vous m'en dire plus à ce sujet ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tout-puissant


avatar
Satsuki Yotsuba

▬ INSCRIPTION : 11/07/2006
▬ ÂGE : 25

▬ MESSAGES : 55144
▬ LOCALISATION : Dans un endroit que j'aime.


Feuille de Perso
▬ NOM : Satsuki Yotsuba
▬ CLASSE: 2A
▬ AMOUREUX(SE) DE : Watashi wa koko ga harimasu kara...^^


MessageSujet: Re: Et comme au point de départ... [Haségura]   Mer 1 Juil - 11:31

Eh? Ah, eeto, Haségura-san... Il faut quand même vous rappeler que nous-mêmes nous sommes aussi profs ici uniquement depuis cette année, alors...

Hum-hurm.

Alors que Calpis affichait un air gêné et confus face à une question à laquelle il ne pouvait manifestement pas répondre, son camarade s'était rengorgé assez fort pour que Calpis se taise et se mette à le regarder. Ramune fit un pas en avant en bombant le torse et en levant le doigt légèrement en l'air, de l'air de quelqu'un qui va donner une explication importante. La posture qu'il prenait probablement aussi quand il était devant une classe... Oui, de sa part, ce n'était pas bien difficile à imaginer! Attention attention, le grand gourou il va parler. Parce que manifestement, si la question mettait Calpis dans l'embarras, lui savait... Comment? On n'en sait trop rien, mais il s'était débrouillé pour savoir, afin d'éclairer la lanterne de quiconque lui poserait cette question.

Calpis et moi ignorons exactement combien de clubs il y a à Mahora, mais il est certain qu'ils sont divers et variés, et ça s'explique de façon assez conséquence, je pense, par le nombre d'élèves qui fréquentent cette école... Ces clubs peuvent être tout autant une source de tradition, comme le kendô ou la cérémonie du thé, ou bien au contraire offrir des activités visant à développer les technologies dans l'avenir, en particulier dans le cas des clubs universitaires ou la connaissance en mécanique et en électronique se fait se façon plus poussée... Certains clubs peuvent également être une bonne occasion de s'ouvrir sur le monde extérieur, comme par exemple la médecine occidentale ou, sur un autre plan, l'astronomie... Et ne parlons pas des clubs de sport... Ils sont comme dans toutes les écoles très nombreux, bien entendu... Ceci dit, outre la diversité notable des clubs au sein même de l'école, certains élèves pratiquent aussi en-dehors de l'établissement, en petit comité ou bien au sein de classes spécialisées, ou autres... Et ces disciplines-là, si je ne m'abusent, sont également les bienvenues pour être exposées dans le cadre du culture fest de Mahora tous les ans.

Sou ka...

Calpis, qui ne connaissait en rien le sujet, profitait à présent des explications complètes de Ramune tout en le fixant sans perdre une miette de ce qu'il disait, plein d'intérêt pour tout ce qu'on lui apprenait là. Ramune, de son côté, continuait ses tirades explicatives de façon invariablement magistrale, composant et faisant de belles phrases comme pour captiver son auditoire. 'Valait mieux entre parenthèses, vu comme il parlait longuement...

Pour ce qui est plus à propos du culture fest en question, il s'agit d'une manifestation plus étonnante encore que tous les culture fests ayant lieu dans des établissements, disons... Réguliers... Les sommes impliquées chaque année sont considérables, et au vu de la diversité des clubs ou de ce qui est fait autour des clubs comme je l'ai mentionné plus tôt, il y a de quoi voir... Rien d'étonnant dès lors à ce que le festival de Mahora attire autant de monde chaque année. Quand on y regarde bien, ce culture fest pourrait être tout à fait analogue à tous les autres, si l'école Mahora n'était pas aussi grande et pleine d'élèves. On y voit bien entendu des performances de toutes sortes, artistiques comme sportives, et des stands alimentaires comme dans toutes les matsuris de quelque genre qu'elles soient... Mais ce n'est pas tout, en plus de son nombre considérable d'étudiants qui peuvent ainsi faire démonstration de leurs talents, Mahora bénéficie de particularités qui rendent ce festival unique comparé à celui d'autres écoles... Par exemple une sorte d'"attraction finale" impressionnante qui se déroule le dernier jour du festival, dans laquelle, entre nous, les frais doivent aussi jouer un certain rôle ; ou bien des concours, des tournois, depuis les arts martiaux jusqu'au cosplay... Et puis, ce n'est pas négligeable... Il y a aussi cette légende concernant cet arbre immense, que vous avez probablement déjà vu, dans cette école... Les étudiants le surnomment "l'arbre-monde"... On raconte qu'il se met à briller d'une lumière rose certains soirs pendant le festival, et aussi que cet arbre a un pouvoir : d'après la rumeur, quiconque ferait sa déclaration à quelqu'un sous cet arbre pendant une certaine période survenant justement pendant le festival, pourra être sûr de recevoir une réponse positive de la part de la personne aimée...

Hontou? Oh, c'est romantique, Ramune...!—

...PAF. Un poing pour la tête de Calpis. Le coup était parti comme ça, d'un geste vif, sans que Ramune prenne même la peine de se tourner vers son pauvre collègue qu'il frappait, comme si à présent c'était devenu pour lui un véritable réflexe. Calpis en revanche l'avait bien senti passer, et se retrouvait à présent à gémir en se frottant la joue douloureusement, à l'endroit où le poing avait fait le plus mal. Ramune l'ignora superbement et porta la main à son menton dans un geste de quelqu'un qui entame une réflexion :

Mmh... D'ailleurs, en y pensant, je croyais que ce n'étaient que des racontars, mais à présent que vous nous avez appris que la magie existait véritablement... Cette histoire d'arbre-monde pourrait bien être vraie et se vérifier, finalement. Ça a quelque chose d'un peu effrayant...

さ迷い続けた暗闇の中 、手を伸ばしても指の隙間からすり抜けて
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://akhtscartoon.canalblog.com
Magicien


avatar
Haségura.K

▬ INSCRIPTION : 27/05/2009
▬ ÂGE : 29

▬ MESSAGES : 712
▬ LOCALISATION : Ce ballade dans le campus..


Feuille de Perso
▬ NOM : Haségura
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE :


MessageSujet: Re: Et comme au point de départ... [Haségura]   Mer 1 Juil - 13:31

- Hum..

Voilà, bien des explications éclaircies.. Il est vrai que bien avant de venir à Mahora, Hasé-sensei
avait lue dans un vieux grimoire trouver dans la vielle bibliothèque de
son ancienne école, que dans le monde il existe plusieurs arbres de ce
type. Qui chaque année évacue une immense source de pouvoir magique..
Mais c'était bien la première fois qu'il en voyait un pour de vrai !


- La rumeur est donc forcement vraie ! Cela peut peut-êtres vous étonner, mais même les grands de la magie n'arrivent pas à expliquer d'ou provienne ces arbres et d'ou
il tire leurs immense pouvoir.. Si vous préférez comme j'ai pu le lire,
ces arbres emmagasine une grande quantité de magie pour le relâcher une
fois tous les ans. Il est donc probable que des phénomènes étrange
apparaissent comme voir son voeux d'amour se réaliser ou l'immense
lumière rose qui l'entoure, mais ça à sans doute c'est côté négatif !


Il est vrai qu'ensorceler les sentiments d'une personne pour en tirer
profit est hautement risqué, les réactions de la personne ensorceler
est très aléatoire. Cela dépend des personnes, mais il est plus prudent
de ne jamais tester ! Hasé-sensei, lui en était bien conscient même si ce genre de situation ne lui est jamais arrivé.


- J'ai également pu lire que les magiciens voie leurs magies multiplier
et que dans ce genre d'occasion certaines personnes, démon ou autres
enflure des abysses en profite pour semer le chaos. Mais cela doit être
rare, car dans le monde magique on est vite au courant des situations
catastrophiques. C'est l'une des utilités pour venir rapidement en
soutien lorsque que cela dégénère méchamment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tout-puissant


avatar
Satsuki Yotsuba

▬ INSCRIPTION : 11/07/2006
▬ ÂGE : 25

▬ MESSAGES : 55144
▬ LOCALISATION : Dans un endroit que j'aime.


Feuille de Perso
▬ NOM : Satsuki Yotsuba
▬ CLASSE: 2A
▬ AMOUREUX(SE) DE : Watashi wa koko ga harimasu kara...^^


MessageSujet: Re: Et comme au point de départ... [Haségura]   Mer 1 Juil - 16:19

Hooooo!

Ça, c'était pour la remarque de Haségura : "la rumeur est forcément vraie". Wow, c'était étonnant, ça, pour deux plus ou moins rationnels qui n'auraient jamais pensé jusqu'à quelques jours auparavant qu'une chose pareille pouvait réellement exister! D'où, cette réaction bien synchronisée l'un avec l'autre, les yeux et la bouche bien ronds dans tout leur étonnement, collant à nouveau l'épaule l'une contre l'autre comme pour bien rentrer tous les deux dans le cadre d'une caméra invisible. Par la suite, Haségura s'était mis à nouveau à parler magie. Un sujet que pour sûr nos deux amis bouffons ne connaissaient pas très bien encore. Finalement le jeune et récemment prof se mettait à se poser des questions sur des évènements étroitement liés à la magie, qui seraient liés apparamment à l'évacuation annuelle de cette "grande quantité de magie" par l'arbre-monde. Ramune haussa les épaules lorsque son jeune collègue eut terminé de parler, tout en détournant légèrement le regard.

Kf... Pour ça, ne me demandez rien là-dessus, car je n'y connais rien!

Mmh... La magie de ceux qui la pratiquent dépend donc de la quantité de magie qui peut se trouver autour d'eux... Entre autres, vraisemblablement...

Calpis, de son côté, semblait ne pas voir uniquement la magie comme un "univers inconnu et bien différent du leur". Le voilà qui avait l'air à présent de réfléchir avec intérêt sur la question. À associer des idées. Étonnant de la part d'un crétin pareil, non? Bah, il le faisait bien, ça arrivait, quand le sujet l'intéressait. Et ça semblait être le cas. Mais l'intérêt était-il uniquement un intérêt comme on peut en porter à de nombreuses choses parce qu'elles ont quelque chose qui nous "plaît", en gros, ou n'était-ce pas aussi parce que la question lui semblait grave? Mmh? Calpis baissa les yeux et porta la main à son menton pour réfléchir comme Ramune l'avait fait un peu plus tôt, et finit par lâcher ce qui lui démangeait le coeur dans le fond :

Ça veut dire qu'il va falloir faire plus attention à nous aussi, hein, quand ce moment de l'année arrivera...

C'était reparti. Allusion une fois de plus à la mésaventure de ce soir assez peu après leur arrivée, qui aurait pu leur coûter la vie, allusion aux dangers de la magie et à tout ce qui s'ensuivait. Allusion aux deux ridicules petits humains impuissants que lui et Ramune étaient, et qui pourraient toujours si peu se défendre si qui que ce soit de plus puissant qu'une personne "normale", comprenez par là qui n'avait aucun pouvoir surnaturel, essayait de prendre leur âme, ou une autre chose horrible du genre. Et Calpis faisait encore cette même tête. Cette tête qui faisait peur et qui rendait triste en même temps, la tête du petit animal embusqué qu'il avait été, et qui même en sécurité crachait sa crainte. Une tête que Ramune n'aimait pas du tout, ce qui le poussa à protester immédiatement en se tournant d'un coup vers son ami avec de l'impatience dans la voix :

A... Arrête, Calpis!

さ迷い続けた暗闇の中 、手を伸ばしても指の隙間からすり抜けて
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://akhtscartoon.canalblog.com
Magicien


avatar
Haségura.K

▬ INSCRIPTION : 27/05/2009
▬ ÂGE : 29

▬ MESSAGES : 712
▬ LOCALISATION : Ce ballade dans le campus..


Feuille de Perso
▬ NOM : Haségura
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE :


MessageSujet: Re: Et comme au point de départ... [Haségura]   Jeu 2 Juil - 6:41

- Naan.. Pas besoin de s'inquiéter pour ça, Calpis-san.
Ce genre de fait sont rare et en général rapidement résolut.. D'au-tans
que s'il doit vous arriver quelques choses, n'oubliez pas que vous
m'avez-moi et le parchemin que je vous ai passé la dernière fois.

Hasé-sensei
affichât un petit sourire innocent, avec les yeux légèrement fermées.
Un signe pour lui faire comprendre que de toute manière les êtres qui
ne sont pas d'ôter de magie ont vécus pendant des siècles à l'ignorance
de celle-ci, voici donc l'une des preuves que cela est généralement
très bien cadrer par les magiciens.


- Vous savez, vous aurez plus de chance d'avoir un accident de la vie
de tous les jours que d'être atteint et blesser par une incantation
diverse.. La priorité des Saloperies de l'enfer c'est surtout les
magiciens, ce sont eux la réel menace pour les créatures des abysses !


Hasé-sensei qui regardait les deux profs, détournât son regard vers le ciel puis continua :

- celui qui coure de plus grand risque entre vous et moi, Bah.. c'est forcement moi. Comment dire.. Humm.. D'une certaine manière vous êtes un peu la seconde proie des créatures des abysses. T'en qu'ils n'aurons pas éradiqué ou réussie à corrompre les magiciens, vous courez peu de risque..

Hasé-sensei essayât indirectement de leur faire comprendre que le soir ou ils
sont tombés nez à nez avec la créature, c'était vraiment du pur
Hassard. Qu'ils ont dû êtres là, au mauvais moment, lorsque celui-ci
s'apprêtait sans doute de faire quelque chose de diabolique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tout-puissant


avatar
Satsuki Yotsuba

▬ INSCRIPTION : 11/07/2006
▬ ÂGE : 25

▬ MESSAGES : 55144
▬ LOCALISATION : Dans un endroit que j'aime.


Feuille de Perso
▬ NOM : Satsuki Yotsuba
▬ CLASSE: 2A
▬ AMOUREUX(SE) DE : Watashi wa koko ga harimasu kara...^^


MessageSujet: Re: Et comme au point de départ... [Haségura]   Jeu 2 Juil - 8:11

Bon... Tu vois?

Calpis voyait, effectivement. Le petit gros baissait à présent les yeux, en se frottant le bras d'un geste de gêne. Il se sentait égoïste à présent que Haségura avait parlé du danger qu'il courait lui. Bien sûr, il aurait dû s'en douter... Après tout, ils n'avaient jamais eu affaire à des phénomènes paranormaux, mis à part peut-être le Mont Moon, avant d'être arrivés à Mahora, et la magie existait depuis bien plus longtemps que leurs pauvres vies à eux-mêmes, n'est-ce pas? La sensation de culpabilité qui montait en Calpis était encore accentuée par le regard de Ramune qui l'accusait ouvertement, semblait le réprimander comme un père trop sévère regarde son fils qui le déçoit. Finalement le grand type donna un coup du plat de la main à l'arrière de l'épaule de son ami, à deux doigts, presque, de le sommer d'une voix sèche de dire quelque chose. Calpis ne se fit pas prier et réagit promptement, en s'inclinant bas avec l'expression de quelqu'un qui regrette.

Veuillez m'excuser... Je me fais vraiment l'effet d'un égoïste à présent.

Désolés... Il est pas du genre à jouer les égocentriques, ce serait plutôt le contraire, mais... C'est aussi un froussard, alors...

E-Eh?! HEY, froussard mes fesses! J'ai planté une seringue dans le cul d'un éléphant au milieu d'un troupeau en furie, moi, Môssieur! Et j'y suis allé en chantant, même!

Oh oui, t'y es allé en chantant! Andouille! On avait tiré à la courte paille pour savoir qui le ferait, et toi, quand t'as tiré la paille la plus courte, t'as cru que t'avais gagné à un jeu! Tu m'étonnes...

Et c'était reparti pour une nouvelle dispute. Calpis et Ramune argumentaient ainsi souvent, et dans ce genre de situation ils ressemblaient assez souvent à des gamins... Et Calpis du haut de sa petite taille, qui s'agitait en gestes inutiles et s'énervait bien fort comme le petit colérique qu'il était, et Ramune qui, penché au-dessus de Calpis, le narguait par un sourire narquois comme il aimait à en adresser à son ami pour lui montrer sa malheureuse infériorité de façon encore plus mesquine. Bon, la scène avait bien l'air ridicule mais entre eux deux c'était assez habituel. Et d'ailleurs, mieux valait prendre avec humour un souvenir qui pour beaucoup pourrait s'avérer traumatisant, non? Ils semblaient oublier, à l'instant, comme Calpis tremblait quand cet éléphant avait foncé sur lui les défenses en avant défendre l'animal malade qu'ils s'apprêtaient à soigner, comme Ramune avait accouru une fois que tout était fini... Et pourtant, tout cela s'était fini comme Calpis, étendu par terre, reprenait son souffle en lâchant : "Même pour 100 000 yens, je ne le ferai plus!" Ce qui était un peu stupide sachant qu'on pouvait trouver bien plus mirobolant que 100 000 yens. Mais c'était bien cette remarque stupide qui montrait l'état d'esprit dans lequel ces deux guignols se trouvaient toujours. Et encore à ce moment-là ils le montraient... Pauvre Haségura... Ça devait parfois être difficile de les supporter, ces deux-là. Enfin, pour l'instant ils se disputaient mais bientôt Ramune s'excuserait sans doute humblement et Calpis en ferait autant, pressé par son camarade...

さ迷い続けた暗闇の中 、手を伸ばしても指の隙間からすり抜けて
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://akhtscartoon.canalblog.com
Magicien


avatar
Haségura.K

▬ INSCRIPTION : 27/05/2009
▬ ÂGE : 29

▬ MESSAGES : 712
▬ LOCALISATION : Ce ballade dans le campus..


Feuille de Perso
▬ NOM : Haségura
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE :


MessageSujet: Re: Et comme au point de départ... [Haségura]   Ven 3 Juil - 4:06

Et voilà qu'une nouvelle fois les deux profs se prennent le bec devant Hasé-sensei, qui lui justement ce contentait juste de les regarder avec un bête
sourire. Dans certains cas les engueulades non pas lieux de faire
sourire qui se soit ! Non.. bien entendu.. Mais là, avec les deux
profs, c'est bien différent, voir même amusant.. On dirait un duo de
comédiens qui font une pièce de théâtre.

Hasé-sensei
ne savait pas trop quoi dire, d'au-tans qu'il ne préférait pas s'en
mêler. Puis il n'avait pas vraiment tous suivi. Une histoire de
guérison d'éléphant en furie? Woaw étonnant de voir que Calpis-san a eu au-tans de courage que sa ! Lui qui se fait tout le temps remettre en place par Ramune-san.. Comme quoi, Hein ! Il en sait peu de choses à leurs sujets.

Il était donc là, sur le banc à les observer. Ne disant pas un mot et à
sourire bêtement. Sous un soleil de plomb.. Ne parlons même pas de la
chaleur pesante qui plane.. En somme une description d'une journée
unique comme t'en d'autres. Unique dans le sens ou Hasé-sensei
à toujours une bricole mystérieuse qui vient lui bouleverser la
journée.. Il ne se passe généralement pas une journée sans que cela lui
arrive. Quand ce n'est pas le cas, ça l'inquiète encore plus ! ^^

- Hey !... Heu dite.. allo ?.. Rah!..

Ne sachant même pas placé un mot, tellement que les deux profs déballent des phrases pour se prendre la tête. Hasé-sensei
qui voulait leurs proposez d'aller chercher un truc à boire dans un
distributeur qu'il y avait sans doute dans le coin. Mais bon.. Là, ce
n'était sans doute pas le moment. Il continua donc à les regarder ce
quereller et attendant le moment propice pour leurs proposez !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tout-puissant


avatar
Satsuki Yotsuba

▬ INSCRIPTION : 11/07/2006
▬ ÂGE : 25

▬ MESSAGES : 55144
▬ LOCALISATION : Dans un endroit que j'aime.


Feuille de Perso
▬ NOM : Satsuki Yotsuba
▬ CLASSE: 2A
▬ AMOUREUX(SE) DE : Watashi wa koko ga harimasu kara...^^


MessageSujet: Re: Et comme au point de départ... [Haségura]   Ven 3 Juil - 5:00

Des nouvelles du front? Les engueulades continuaient, par ici. Calpis et Ramune vaquaient à leurs occupations quotidiennes, un véritable petit galop qu'ils avaient coutume de balancer contre l'ennui, comme ce duo de théâtre qui leur ressemble tant... "C'est ça, engueulons-nous! Maintenant, raccomodons-nous! Que le temps passe quand on s'amuse!" C'était à peu près ça. Mais bon, on ne peut pas se gueuler dessus éternellement, et nos deux nigauds de service perdaient peu à peu de leur endurance à se renvoyer la réplique. Si bien qu'à force, bien entendu, ce fut le malheureux Haségura, en son rôle de témoin de la dispute, qui dut servir de prétexte... C'est souvent comme ça, vous aviez remarqué, aussi?

Et d'abord, tu embêtes Haségura-san, avec ton comportement affligeant!

Tu parles! C'est toi, qui ennuies Haségura-san! HA! Haségura-san...?

Haségura-san...?!

AAAH!

Bon retour à la réalité, les deux schnoques. Rien qu'en mentionnant le nom de Haségura, Calpis et Ramune s'étaient rappelés qu'ils n'étaient pas tout seuls, et ils se trouvaient à présent bien embarrassés, bien bêtes que de s'être disputés de manière aussi puériles alors qu'ils étaient censés se comporter en aînés auprès de ce nouveau collègue. Et puis, même, plus légèrement, ce n'était tout simplement pas de la bonne conduite... Et ils étaient à présent là à s'excuser à grands gestes et en paroles confuses, de façon aussi clownesque que tout ce qu'ils faisaient d'habitude.

Dédédé... Désolés! Vraiment désolés!

Nous ne vous écoutions même plus...

Pardon, c'était puéril...

Vous alliez dire quelque chose...?

Égaux à eux-même, au moins ils n'avaient pas duré trop longtemps cette fois avant de prêter de nouveau attention au pauvre Haségura qui voulait apparemment leur dire quelque chose... Du moins ils se souvenaient à présent avoir perçu sa voix sans l'écouter réellement à ce moment-là. Il avait bien essayé de parler, non? Pauvre type... Avec deux gogos pareils pour compagnie, il n'était pas sauvé, ça, c'était sûr! Pour deux gars en costard, à présent qu'ils s'étaient énervés, Calpis et Ramune étaient tout défaits, et n'avaient pas fière allure. En un sens, ça allait mieux à Ramune et avec ses cheveux qui restaient sans arrêt en pétard, ce qui lui donnaient cet air "défait" un peu tout le temps quand on y songe, mais... Malgré tout, pour l'un comme pour l'autre, ce n'était pas très glorieux, alors qu'ils étaient en train de se confondre en excuses, limites à lécher la poussière pour se dépouiller de leur bêtise.

さ迷い続けた暗闇の中 、手を伸ばしても指の隙間からすり抜けて
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://akhtscartoon.canalblog.com
Magicien


avatar
Haségura.K

▬ INSCRIPTION : 27/05/2009
▬ ÂGE : 29

▬ MESSAGES : 712
▬ LOCALISATION : Ce ballade dans le campus..


Feuille de Perso
▬ NOM : Haségura
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE :


MessageSujet: Re: Et comme au point de départ... [Haségura]   Sam 4 Juil - 8:20

Et d'abord, tu embêtes Haségura-san, avec ton comportement affligeant!

Tu parles! C'est toi, qui ennuies Haségura-san! HA! Haségura-san...?

Haségura-san...?!

AAAH!

- Heu.. C'est que.. Heu.. Non, mais..

Il était bien dans l'embarras, le voilà contraint de répondre à l'une de leurs questions alors qu'il ne tenait pour le moins du monde
à être dans le sujet de leurs querelles, C'était amusant, oui, c'est
sûr.. Mais t'en qu'on n'était pas dans la discussion. Là, Hasé-sensei était plutôt embêter et très gêné, ne sachant même pas quoi répondre et reste donc pendant un instant la bouche ouverte ne laissant échapper aucun son !


Que pouvait-il bien donner comme réponse qui ferait en sorte de mettre
les deux profs d'accord sur le même point.. Là était la difficulté qui
résidait dans leurs questions ! Que pouvait-il répondre en évitant de
devoir donner raison à l'un et pour vexer l'autre... Certainement pas
non plus leurs dires que leurs petites querelles habituelles sont
plutôt marrantes, au point de voir deux clown faire un numéro. Là
évidemment ce genre de propos serait fort mal vue. Il était donc là,
comme un con, a les regardez avec la bouche légèrement ouverte,
cherchant t'en bien que mal à donner une réponse aux deux profs qui
semblaient se fixer un à l'autre et qui attendait sans doute une
réponse.. !


Puis soudain.. Les deux profs fît de grands gestes pour s'excuser et dit :


Dédédé... Désolés! Vraiment désolés!

Nous ne vous écoutions même plus...

Pardon, c'était puéril...

- Non.. Non, ce n'est pas grave !

Vous alliez dire quelque chose...?


- Heu.. Oui.. Oui.. Heu.. Ha! Ouais, j'allai vous proposer de se balader pour trouver un distributeur ou un p'tit bar dans le coin je commence à avoir très soif, pas vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tout-puissant


avatar
Satsuki Yotsuba

▬ INSCRIPTION : 11/07/2006
▬ ÂGE : 25

▬ MESSAGES : 55144
▬ LOCALISATION : Dans un endroit que j'aime.


Feuille de Perso
▬ NOM : Satsuki Yotsuba
▬ CLASSE: 2A
▬ AMOUREUX(SE) DE : Watashi wa koko ga harimasu kara...^^


MessageSujet: Re: Et comme au point de départ... [Haségura]   Dim 5 Juil - 7:38

Eh...?

...Hah...

Calpis et Ramune n'émirent d'abord que ces légers sons, en fixant Haségura sans voix, avec soudainement un grand sourire. Les deux andouilles étaient en effet en train de se rendre compte de quelque chose : c'était sympa, les relations de collègues à collègues dans le monde des profs! Enfin, ça l'avait toujours été plus ou moins avec leurs autres collègues à la réserve, dans un univers différent, et puis on ne parlait là que d'UN SEUL collègue qu'ils connaissaient véritablement... Non, ce contentement avec pratiquement quelque chose de candide. D'abord, ça disait "Hontou? Tu nous proposes d'aller chercher à boire? Mais c'est une bonne idée, on crève de chaud, c'est cool, c'est cool!" ...Gamins. Et ensuite, ça disait aussi "Waouh, on va faire un truc ensemble alors? Ami, ami!" ...Drôles de gamins. En gros ils étaient contents de se découvrir en bons termes avec quelqu'un dans cet école, contents au point de faire ces têtes d'illuminés en regardant Haségura avec toute la reconnaissance du monde, sans que, probablement, celui-là y comprenne grand'chose.

Ho... Hontou da!

Là, c'était THE réponse, après un temps d'attente à considérer tout de même. Ils y avaient mis le temps avant de pouvoir articuler quelque chose, mais finalement la réponse donnée le fut avec grand enthousiasme, d'une même voix, de la voix de deux types, un sonnant snobinard et l'autre sonnant vieux, qui ne croyaient presque pas à ce qu'on leur disait là tant c'était trop beau. Réaction exagérée? COME ON, Calpis et Ramune ont TOUJOURS des réactions exagérées. Ils font TOUT en exagéré. C'est bien pour ça qu'ils ressemblent à des clowns.

Yoroshiku onegaitashimashou!

Pareille, grosse énergie, voix bien synchros, mouvements aussi d'ailleurs, puisqu'en prime ce coup-ci ils avaient d'un même geste tapé dans leurs mains un seul coup et s'étaient inclinés dans un mouvement très rapide. Cette réponse très formelle et pour le moins originale, dans laquelle on pouvait aussi déceler chez les deux prof une vocation d'anciens commerçants, était à prendre pour un "oui", évidemment. Et quel oui, entre parenthèses! On peut dire décidément que ces deux-là avaient une façon bien à eux de vivre, d'agir, de se comporter entre eux deux et envers autrui. Mais si au moins ça amusait... C'était déjà génial, non? Deux types qui ont manqué mourir plusieurs fois dans leur vie, qui ont vu beaucoup de gens mourir dans leur vie, et qui maintes fois ont frôlé le danger et la malveillance de près, d'habitude, c'est un peu plus déprimant que ça, non? Sauf dans les fictions, peut-être, certaines fictions. Et notons après tout qu'en beaucoup de choses qu'ils faisaient au quotidien, Calpis et Ramune, les deux caricatures de la race humaine, avaient vraiment l'air d'être des personnages de fiction, justement.

さ迷い続けた暗闇の中 、手を伸ばしても指の隙間からすり抜けて
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://akhtscartoon.canalblog.com
Magicien


avatar
Haségura.K

▬ INSCRIPTION : 27/05/2009
▬ ÂGE : 29

▬ MESSAGES : 712
▬ LOCALISATION : Ce ballade dans le campus..


Feuille de Perso
▬ NOM : Haségura
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE :


MessageSujet: Re: Et comme au point de départ... [Haségura]   Lun 6 Juil - 7:45

- Bon.. Bah.. Dans c'est cas là, allons y !

Hasé-sensei, ce leva donc du banc sur lequel il était assis depuis plusieurs bonnes minutes. Il était maintenant face à face avec ces deux collègues. Avec son habitude à communiquer par le biais de son p'tit sourire et ses yeux légèrement fermer.
Le genre de sourire qui en dit t'en de choses pour si peu.

- Bon.. Bah vu que c'est quand même grâce à vous que je suis des
aujourd'hui devenue prof, je vous paye un cout à boire voir une glace si vous le souhaitez, pour vous
remercier.. Après tout, c'est la moindre des choses à faire, par
respect et politesse !


Il reprit donc son sourire qui dit tout et rien à la fois, avant de reprendre :

- Je vous laisse ouvrir la marche, je vous laisse également choisir le
lieu qui vous plait le plus. Sans bien entendu prendre les coins chic
du campus, je ne suis pas milliardaire non plus Hé.. hé..

[H-j : Désoler, c'est un peu court ^^ ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tout-puissant


avatar
Satsuki Yotsuba

▬ INSCRIPTION : 11/07/2006
▬ ÂGE : 25

▬ MESSAGES : 55144
▬ LOCALISATION : Dans un endroit que j'aime.


Feuille de Perso
▬ NOM : Satsuki Yotsuba
▬ CLASSE: 2A
▬ AMOUREUX(SE) DE : Watashi wa koko ga harimasu kara...^^


MessageSujet: Re: Et comme au point de départ... [Haségura]   Mar 7 Juil - 12:04

Ah! Demo, Haségura-san, vous êtes sûr...?

Politesse et embarras de Ramune. Normal de se trouver hésitant quand on vous proposait un verre à ses frais! Je veux dire... Après tout, Calpis et Ramune étaient tout aussi redevables à Haségura que lui leur était redevable, non? Ils n'avaient rien fait qui mérite encore d'autres remerciements... Ou ne serait-ce tout simplement que par principe, Ramune n'était en tout cas pas décidé à laisser Haségura leur offrir quoi que ce soit de cette manière. Seulement voilà... Il n'était pas tout seul. À côté de lui se trouvait un éternel gamin de plus de quarante ans qui levait la main d'un air enthousiasme, coupant la parole à son ami :

Yay! C'est gentil, ça! Une glace bien froide par ce temps, ce ne serait pas de refus!

PAF. Dans un beau contorsionnisme, Ramune avait renvoyé son pied dans la tête de Calpis avec colère. Il resta dans la même position à lui écraser la tête de sa grosse chaussure à plusieurs reprises, mâchant son emportement et ignorants les gémissements de douleur de son camarade.

Tu manges trop! T'es qu'un morphale! Et t'es malpoli comme la peste!

Aïe aïe aaaïe!

Finalement Ramune sembla renoncer de lui-même à son petit manège, pour lâcher enfin un léger sourire tout en soupirant, et reposa son pied à terre pour se redresser correctement, tandis que Calpis se frottait la tête en le toisant d'un air de reproche. Le grand prof d'anglais se tourna alors vers Haségura avec un sourire presque un petit peu gêné, ayant repris son calme.

Gomen nee, Haségura-san... C'est vraiment gentil de votre part, vraiment... On ne mérite pas ça!

Jaa! Nee! Ikou yo?

T'as l'air de savoir ce que tu veux, toi...

Ben, oui!

C'était assez drôle à voir. Encore une fois, on aurait dit un grand frère qui, les mains sur les hanches, soupirait sur son petit frère qui ne tenait plus en place. Il était vrai à l'instant que Calpis se comportait vraiment comme un enfant. Comme d'habitude, en fait... Mais il y avait des moments où c'était plus flagrant, comme ce moment-là justement.

Bon, ben on te suit alors... Ah là là, j'vous jure...

Et Calpis, en acquiescant d'un petit coup de tête, ouvrit la marche. Ramune et Haségura le suivaient à présent de quelques pas plus loin, alors que le petit gros, enthousiasmé par l'éventualité de se rafraîchir et de se remplir l'estomac encore un coup, trottinait comme un gosse, en chantonnant très légèrement, du bout des lèvres, en "hummant" en fait, et on l'entendait juste un peu. Ramune sourit en considérant son jeune collègue du coin de l'oeil.

À le voir agir comme ça, on ne dirait vraiment pas un vieux, hein?

さ迷い続けた暗闇の中 、手を伸ばしても指の隙間からすり抜けて
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://akhtscartoon.canalblog.com



Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Et comme au point de départ... [Haségura]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Et comme au point de départ... [Haségura]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAHORA LIVE!? :: Le Campus de Mahora :: L'allée des cerisiers-
Sauter vers: