MAHORA LIVE!?


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Encore là, Mademoiselle? [PV Kathleen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
▬ INSCRIPTION : 12/08/2009
▬ MESSAGES : 8


Feuille de Perso
▬ NOM : Andrew Takayama
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE :


MessageSujet: Encore là, Mademoiselle? [PV Kathleen]   Mar 18 Aoû - 15:39

La journée venait de s'achever sur un magnifique coucher de soleil. Le ciel, à présent bleu foncé, était transpercé par la lumière de la pleine lune. Les lampadaires et cette fameuse lune étaient les seules sources de lumière qui éclairait l'allée des Cerisiers que traversait d'un pas lent Andrew. Aujourd'hui, il était de corvée, c'était donc à lui de faire le ménage de sa classe. Soit, il n'était pas du genre à se plaindre quand ça ne lui plaisait pas, par conséquent, silencieusement il avait obéit à sa tâche. Kathleen était partie devant, ne prenant pas la peine d'attendre son domestique. Sûrement l'appellerait-elle un peu plus tard pour lui demander tel ou tel service. Enfin bon bref, là n'était pas la question, il n'est donc pas utile de s'y éterniser.

Andrew quitta la salle de cours, mettant les dernières chaises sur les dernières tables. Il jeta un dernier coup d'oeil furtif au niveau du sol, jusqu'au tableau, en passant par les tables. Niquel. Tout était bien propre, il y avait d'ailleurs un peu de fierté dans le regard du jeune homme. Pour tout vous dire, pour une fois que son côté je-m'en-foutiste s'effaçait un peu, ce n'était peut-être pas plus mal comme ça. Alors qu'il a prit le temps & le soin de ranger cette pièce - alors qu'en temps normal, trois coups de balais avec un coup de chiffon auraient suffis - il y avait de quoi avoir un peu de mérite, non ? ... non ? Ben pour lui, si ! Un ch'tit peu, quand même...

Bref, après avoir fermé la porte de la salle, il traversa les couloirs à son rythme. Oh bah oui, il n'était pas franchement pressé. Alors à quoi bon courir ? Aucun intérêt. C'est d'ailleurs à ce moment là que Andrew a remarqué que la nuit venait de tomber. Peut-être était-ce pour cette raison qu'une accélération se fit remarquer dans sa démarche ? Non pas qu'il n'aimait pas la nuit, ou que la nuit le faisait flipper - ah là ! où allez-vous chercher ces idées ? -, mais il pensait à Mademoiselle. Eh attendez ! En tant que bon domestique, il se devait de rentrer à la bonne heure pour servir la jeune fille.

Pour rentrer, il fallait qu'il prenne l'allée des Cerisiers. C'est ce qu'il fit pardis. Ce n'était pas une heure à faire des détours pour pseudo-découvrir les alentours, sachant qu'il les connaissait déjà tous par coeur... ou si ce n'était pas tous, la plupart. Enfin bon. L'allée était éclairée de quelques lampadaires, avec un rayon de lune qui suivait plus ou moins discrètement Drew. Son sac sur le dos, d'une démarche peu chalente, le jeune homme rentrait chez lui, comme chaque soir. Sûrement cause de l'heure, mais l'allée était pour une fois déserte. Alors que d'habitude, je vous l'assure, il y a plusieurs personnes ! Sur les bancs ou vers les arbres, seul ou en couple, bref, il y a de tout la journée !

Sur l'allée déserte, il apperçut rapidement une silhouette. Un peu plus petite que lui, enfin, il ne saurait pas vraiment dire. En tant que bon désintéressé, il ne chercha pas particulièrement à l'approcher. Il continua son chemin, mais quand il passa à côté de cette personne, il ne put s'empêcher de s'arrêter.

    " Mademoiselle. Que faites-vous encore là ? " demanda-t-il de son habituel ton calme et respectueux.


En effet, la personne qu'il avait rapidement vu n'était autre que Kathleen. Il ne pouvait donc pas continuer son chemin, ignorant. La jeune fille était encore là pour une raison qu'il ignorait, étant donné que pour lui, elle était déjà rentrée chez elle depuis la fin des cours.
Toujours sur le même ton, regardant le ciel, il ajouta ;

    " Vous savez pourtant que trainer ici la nuit, n'est pas très très prudent... "


Quel domestique protecteur qu'il nous fait là.








[HRP ;; J'espère que ça te convient. Sinon n'hésite pas à me demander une quelconque modification =D]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬ INSCRIPTION : 11/08/2009
▬ MESSAGES : 58


Feuille de Perso
▬ NOM : Kathleen Lindsey Rochester
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE :


MessageSujet: Re: Encore là, Mademoiselle? [PV Kathleen]   Ven 21 Aoû - 5:18

    Ah, une journée de cours, avec des humains, des gens qui me trouvent surement très bizarre, mais parlons sérieusement... Je n'en ai rien à faire de ce qu'ils pensent de moi, petite, grande, bizarre, mignonne, que ce soit des commentaires péjoratifs ou non, je m'en tape un peu... Quand un garçon venait m'adresser la parole, pour essayer de commencer une conversation avec moi, je répondais sèchement, et je ne faisais que répondre à ses questions, si j'avais envi... Bah, vous savez, je ne suis pas idiote... Je les connais, moi, les garçons... Tous les mêmes, des crétins pervers et sans cervelles... Enfin, il faut l'avouer qu'il y a une petite minorité tout à fait normal, mais comment savoir que le jeune homme devant vous en fait parti ? Très difficile, n'est ce pas ? Et c'est d'ailleurs pour ça que je préfère tous les mettre dans le même sac comme on dit, je n'ai pas spécialement envi de me casser la tête donc... Bref, j'ai commencé à marcher calmement, pendant que les rayons de la lune m'éclairait... Ah, que j'aime ça... La nuit... Si mystérieuse... Si dangereuse... Mais qui m'attire bizarrement pour on ne sait quel raison... Je préfère sortir la nuit que le jour, je préfère me battre la nuit que le jour, j'aurais préféré même vivre la nuit au lieu du jour, mais malheureusement, ce n'est pas possible, car tout ce que je fais ne peut avoir lieu que le matin, quand le soleil est bien haut dans le ciel et qu'il me brûle la tête... Le soleil me donne la migraine quand il y en a trop... M'enfin, peut-être que si j'ai une peau aussi blanche, c'est parce que j'essaye de me protéger autant du soleil ? Bref, la nuit, je me sens plus à mon aise, voilà... Même si c'est à cause d'une créature de la nuit que j'ai maintenant quelques problèmes, mais ça, on en parlera après...

    J'ai continué donc à marcher, lentement, en prenant le temps d'admirer les fleurs de cerisier, qui n'étaient pas encore écloses, malheureusement... Il fallait attendre le mois d'avril pour ça, qui était encore bien loin, malheureusement... M'enfin, même les bourgeons fermés et éclairés de la lune de cette façon sont très beaux, donc ce n'est pas si grave que ça s'il n'y a pas les fleurs, elles arriveront après, chaque chose en son temps... Ces petites plantes finiront par se transformer en de majestueuses fleurs, qui finiront par disparaître, elles aussi, après une petite période... C'est le cycle de la vie... Mais ce n'est pas le cas pour tout le monde... Il y a certains êtres qui ne grandissent pas, qui ne changent pas, qui ne meurent pas, qui restent les mêmes pendant des années et des années... Bref, j'ai continué mon chemin tranquillement, ma robe et mes cheveux bougeaient légèrement grâce au vent, je tenais ma pipe d'une main pendant que je remettais mes cheveux en place grâce à l'autre, car ils me gênaient un peu pour voir... Quand à un moment, je sentis une présence derrière moi, puis une voix retentit... Une voix familière...

        Andrew ; « Mademoiselle. Que faites-vous encore là ? »


    Qu'est ce que je fais encore là ? Hmm, je ne vois pas vraiment en quoi ça le concerne, mais s'il tient tant que ça à le savoir, eh bien, je me balade, et j'espère en même temps rencontrer une personne, de qui je voudrais me venger... Une créature de la nuit, qui vient parfois par ici... Ce n'est pas pour rien que j'ai pris le soin de prendre ma pipe avec moi, car si par le plus grand des hasards je finis par la rencontrer, et bien, une petite guerre risque d'éclater... Même si je la crains beaucoup, cette créature, et même si j'ai horreur de toutes les autres qui sont de son espèce, si je la revois, j'essayerais quand même de me venger et de ne pas laisser la peur prendre le contrôle sur moi...

        Andrew ; « Vous savez pourtant que trainer ici la nuit, n'est pas très très prudent... »


    Oh, mais je le sais mon chère, je le sais très bien que c'est dangereux, car il y a parfois des vampires qui trainent par ici... Mais c'est pour cette raison que moi, je me balade dans ces environs... Parce que j'ai besoin de me venger d'un vampire bien précis... Un idiot... A cause de lui, je dois maintenant supporter cette queue de chat... Depuis le jour où je me suis battue contre lui, eh bien, je ne peux plus supporter la vue des vampires, je les crains, j'ai peur d'eux... Déjà qu'ils m'effrayaient énormément avant même que je me batte contre lui, alors après notre petite combat, vous pouvez imaginer ce qui m'est arrivé... Dès que j'en vois, je perds tous mes moyens ! M'enfin, si je le rencontre, je garderais mon calme, il faut que je me venge... J'ai baissé la tête puis j'ai pris quelque chose dans mes mains, une petite queue de chat, avant de prendre la parole...

        Kathleen ; « Maudit vampire... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬ INSCRIPTION : 12/08/2009
▬ MESSAGES : 8


Feuille de Perso
▬ NOM : Andrew Takayama
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE :


MessageSujet: Re: Encore là, Mademoiselle? [PV Kathleen]   Ven 21 Aoû - 15:35

Entre la question de Andrew et la parole de Kathleen, un blanc avait pris le temps de s'installer. Qui plus est, Mademoiselle n'avait même pas pris la peine de répondre directement à la question d'Andrew. Mais ce dernier avait l'habitude. Il avait maintenant eu le temps de s'habituer au caractère de Mademoiselle Rochester. On pourrait même dire qu'en lui demandant ce qu'elle faisait encore là, il savait déjà qu'elle n'allait pas lui répondre. Et qu'il en allait logiquement de même pour la deuxième question. Elle n'est pas très bavarde, Mademoiselle. Et ne prenait pas la peine de s'expliquer quand elle pensait que ça n'en vallait pas la peine. Du moins, c'est comme ça qu'Andrew la connaissait. En tant que domestique, bien évidemment. Sûrement se comportait-elle différemment avec les gens de sa classe, par exemple ? Il n'en savait rien, mais n'ayant pas choisis de son propre grès d'être son "toutou", il n'allait pas chercher plus loin.

Froid, distant, associable Andrew...

    Kathleen ; « Maudit vampire... »


Tout ce que c'était contenté de dire Mademoiselle, c'était ça. C'était suffisant à vrai dire pour Andrew. Le jeune homme n'est pas curieux, mais il avait déjà entendu de vagues histoires entre des vampires et Kathleen. Des histoires qu'il n'avait pas chercher à approfondir. A vrai dire, il entendait ça lorsqu'il passait à côté de d'autres domestiques, ou personnes connaissant bien la jeune fille. Par conséquent, il n'a jamais fait d'enquête plus détaillé que ça sur le sujet.
Mais peut-être aurait-il dû ? Du moins, c'est ce qu'il pensait, pendant qu'un deuxième silence s'installait. Remarquez, ce silence donnait une ambiance encore plus sobre et peut-être stressante pour certains, mais pour Andrew, et sûrement pour Kathleen aussi, il n'en était pas moins une ambiance normale d'une soirée banale dans une allée de cerisiers. C'était bien. Le vent soufflait légèrement, sans fouetter le visage de Drew, tout en faisant virevoleter ses cheveux encore une fois en bataille, décoiffés. C'était agréable.

    Andrew ; « Vampire ? C'est la raison pour laquelle vous êtes là, Mademoiselle ? »


Finalement, il en devenait curieux. En vrai, la raison pour laquelle Kathleen était là, il s'en contrefichait éperdument. Non non, ce qu'il voulait savoir à présent, c'était quel était le rapport entre la jeune fille et la race vampiresque. Il savait beaucoup de choses sur Mademoiselle, en tant que domestique certainement, mais elle n'était pas du genre confidente, surtout avec ses servants. Mais finalement, c'était une histoire qui avait l'air ... plus ou moins passionnante. Non ?

    Andrew ; « Sans vouloir paraître indiscret, Mademoiselle, commença-t-il poliment. Que s'est-il passé avec les vampires ? »


Hop, comme ça, ça c'était fait. Il avait demandé.
Mais franchement, c'était surprenant. Tant de mots à la suite (et formant une phrase puis une question, attention !) sortant de la bouche de Andrew... Naaan, pas possible, c'était un gag ? En plus, il en devenait curieux ! Hallelujah. Bon peut-être que j'abuse... M'enfin. Il y avait une part de vérité. Son côté je-m'en-foutiste, genre grand désintéressé de tout, avait réussi à s'effacer pour laisser place à un peu de curiosité à l'attention d'une personne. Bon c'était Mademoiselle, faut dire.

Alors qu'Andrew était encore dans le dos de Kathleen, il se déplaça d'un pas plutôt lent afin d'être face à elle. A vrai dire, il se posa contre l'arbre le plus proche de Mlle Rochester. Les cerisiers n'étaient peut-être pas encore en fleurs, mais ils étaient déjà très beau comme ça. Ainsi, le printemps viendrait pour les embellir de plus belles. Quelle belle saison, n'est-ce pas ? Pour tout vous dire, c'était la saison préférée de Drew.

Mais bon, il était un peu indifférent vis-à-vis du temps. Après tout, il suffisait de s'adapter.
Comme pour tout. Comme quand il est devenu le domestique de Kathleen.
Boh, je dis ça, mais c'est pas si désagréable que ça, hein...
On apprend parfois de drôles d'histoires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬ INSCRIPTION : 11/08/2009
▬ MESSAGES : 58


Feuille de Perso
▬ NOM : Kathleen Lindsey Rochester
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE :


MessageSujet: Re: Encore là, Mademoiselle? [PV Kathleen]   Dim 23 Aoû - 12:43

        Andrew ; « Vampire ? C'est la raison pour laquelle vous êtes là, Mademoiselle ? »


    Ah ? Parce qu'il devient curieux maintenant ? Enfin, il faut avouer que je ne le connais pas très bien, cela fait seulement depuis quelques temps qu'il est devenu mon domestique, mais je reste très observatrice, et à sa façon d'agir, j'ai pu en déduire qu'il n'était pas très bavard, ni très curieux d'ailleurs... M'enfin, cela me surprend quand même un peu, qu'il n'en sache rien de cette histoire de vampire, car presque tout le monde à la maison est au courant... Même les domestiques, car la plus part ont fini par m'entendre en parler à quelqu'un un jour ou l'autre...

        Andrew ; « Sans vouloir paraître indiscret, Mademoiselle, commença-t-il poliment. Que s'est-il passé avec les vampires ? »


    Oh, mais tu l'es déjà, indiscret, mon chère... M'enfin, je ne vais pas t'en vouloir non plus, tu es humain, la curiosité est un sentiment qui existe chez tous les êtres humains, et qui refait parfois surface, même chez les personnes les plus je m'en foutiste on va dire, celles qui se moquent de tout et qui ne font attention à rien dans la vie... Bref, alors qu'il était dans mon dos, le jeune homme, lentement, vint se mettre devant moi, tout en s'adossant à un arbre... Ah, il fait donc parti de ce genre de personnes qui préfèrent parler aux autres en les regardant dans les yeux ? Hmm, moi ? Et bien, à vrai dire, moi, je n'en ai rien à faire que la personne soit devant, derrière ou à côté de moi, si je ne vois pas ses yeux, ce n'est pas un problème, car j'ai souvent l'habitude de parler tout en regardant dans le vide... Enfin, à vrai dire, de toute façon, même si je fixe une personne dans les yeux, mon regard reste de toute façon vide, très vide, c'est comme si on parlait avec quelqu'un qui venait complètement d'une autre planète... Un regard bizarre quoi ! Mais de toute façon, chez moi, rien n'est normal... Que ce soit mes cheveux, ma petite taille pour mon âge, mon style vestimentaire, mon regard, mes yeux... Puis un petit truc, que tout le monde ne remarque pas... Une petite queue de chat, qu'on peut avoir apparaître de temps en temps... Et à cause de qui j'ai cette queue ? Et bien, à cause du plus idiot et du plus horrible des vampires ! Il y a longtemps, très longtemps, j'ai rencontré un vampire... Bon, moi, j'ai l'habitude de défier toutes les personnes, ou presque toutes les personnes que je rencontre... Déjà, il faut voir si elles ne sont pas beaucoup plus puissantes que moi et si j'ai une chance de gagner, car bon, je ne suis pas complètement idiote non plus hein... Donc voilà, j'ai rencontré un vampire et je l'ai défié... Je voulais en quelques sortes, par cette acte, surmonter ma peur inexpliquée des vampires... C'est vrai, je ne peux pas les supporter, ils me donnent la chaire de poule, ils me font peur, et dès que j'en voies, moi, la grande Kathleen Rochester, Kathleen Lindsey Rochester pour être plus précise... Et bien... Je perds parfois tous mes moyens, et je n'arrive même plus à lancer de sorts... C'est d'ailleurs un peu pour cette raison que j'ai perdu ce combat...

    Un jour, alors que je me baladais tranquillement la nuit, j'ai rencontré un vampire... Et avec beaucoup de mal, enfin, car il faut l'avouer, j'avais un peu peur au début... Bref, je l'ai défié, et même si j'avais un peu, ou plutôt beaucoup de mal, j'arrivais à lancer des sortilèges assez puissants... Mais malheureusement, dès qu'il m'approchait rien qu'un tout petit, c'est limite si je ne me mettais pas à crier... J'essayais de ne pas montrer ma peur, mais il l'a quand même remarqué et il l'a utilisé pour me battre... Qu'un vampire pose ses pattes dégoutantes sur moi, je ne pouvais pas le supporter... Oui, il s'est approché de moi, et par derrière, il m'a prise par la taille puis a commencé à me chuchoter dans l'oreille que moi, la grande Kathleen, qui est connue pour ma grande force, j'avais peur d'un simple vampire... C'est vrai que j'aurais pu le battre si j'avais contrôlé rien qu'un tout petit peu ma peur, mais bon, j'ai agis en parfaite idiote... Bref, après, il me chuchota aussi qu'il n'était pas un monstre... Mais il avait tort, car il en était un ! La preuve, quelques minutes après cette petite phrase, juste le temps que je reprenne mes esprits et que je me calme, il est revenu pour refaire la même chose, sauf que cette fois, ce n'était pas juste pour s'amuser à m'effrayer, mais pour faire quelque chose de beaucoup plus sérieux... Vous connaissez, les malédictions ? Et bien, il m'en a lancé une... Comme c'était assez difficile pour lui de me maudire de loin, comme je reste quand même très puissante, il faut l'avouer, il a préféré s'approcher de moi, en même temps pour s'amuser à me voir paniquer, et en même temps pour que ce soit plus simple... A cause de lui, donc, j'ai une queue de chat qui apparait de temps en temps, et qui me fait vivre un véritable enfer... Je ne peux pas la supporter ! M'enfin, il verra, je vais me venger, et la prochaine fois, je ne commencerais pas à paniquer, je resterais calme ! Bref, un grand silence s'était installé pendant plusieurs minutes, avant que je ne dirige enfin mes yeux vers les siens puis que je prenne la parole, toujours avec le même regard vide que tout à l'heure...

        Kathleen ; « C'est une longue, une très longue histoire... Si tu tiens tant que ça à le connaître, ça ne me dérange pas vraiment comme ça ne va rien m'apporter mais ça ne va rien m'enlever non plus... Bref, il y a longtemps, je me baladais la nuit quand j'ai rencontré un vampire... C'était au Japon... Donc j'ai rencontré un vampire, et comme moi, on va dire que je n'apprécie pas trop ces créatures... Et bien j'ai voulu surmonter en quelques sortes ma peur et le battre, sauf que malheureusement, je n'étais pas assez préparée psychologiquement, et j'ai paniqué, ce qui a causé ma perte... Comme il l'a deviné, il a commencé à en profiter... Quand il s'approchait de moi, je commençais à paniquer, et s'amuser à me voir moi, Kathleen Lindsey Rochester, qui fait partie des magiciens les plus puissants de l'Angleterre, même qui est plutôt en tête du classement malgré son jeune âge... Bref, donc voilà, me voir dans cet état l'amuser beaucoup... Bref, quand il a trouvé le bon moment, et bien il m'a lancé une malédiction... Et c'est pour ça d'ailleurs que je me balade souvent, la nuit, de cette façon.... En espérant le retrouver pour lui donner la pire leçon de toute sa vie... »


    Quand j'ai fini de conter cette petite histoire, je l'ai regardé mais avec un regard différent... Qui veut dire que si par le plus grand malheur tu dis à quelqu'un que j'ai peur des vampires, et qu'à cause de toi, je perds un combat... Et bien, tu n'existeras surement plus sur cette planète par la suite... Un regard effrayant, comme je suis la seule à savoir en lancer, accompagné d'un petit sourire en coin, effrayant lui aussi... Joli petit couple, n'est ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬ INSCRIPTION : 12/08/2009
▬ MESSAGES : 8


Feuille de Perso
▬ NOM : Andrew Takayama
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE :


MessageSujet: Re: Encore là, Mademoiselle? [PV Kathleen]   Mar 25 Aoû - 9:40

Après s'être posé sur l'arbre, un silence de plusieurs s'installa. Le regard de Kathleen était vide. Mais Andrew avait remarqué que c'était souvent comme ça. La jeune fille avait tendance à être ... disons, original. Tant par son style vestimentaire, que par le reste de son physique, ainsi que ça façon d'être. Enfin du moins, c'est comme ça qu'il la voyait. Sûrement qu'il n'était pas le seul à la penser comme ça, d'ailleurs. M'enfin bon, ça restait une fille pas si désagréable que ça... Bref.
Finalement, brisant se silence à la limite pesant dans cette sombre allée, Mademoiselle commença à tout expliquer. Il l'écoutait attentivement, bien qu'il regardait le ciel et était de profil par rapport à Kathleen. Malgré la curiosité du jeune homme qui venait de se manifester via ces deux questions, il y avait toujours cette expression d'indifférence sur son visage. Comme s'il se fichait de ce qu'elle disait, comme s'il ne l'écoutait pas. Ca pouvait s'avérer être agaçant, mais quand on connaît bien Andrew, on peut comprendre qu'il vous écoute quand même... Enfin après, il y a de fortes chances de s'embrouiller parce que quand il vous écoute pas, il a le même air, et pourtant, il s'en fou vraiment. Enfn bon.

Ainsi, c'était ce qui s'était passé. Alors c'était ça, cette histoire avec le vampire et Kathl.. Attendez! Kathleen Lindsey Rochester... ELLE avait peur des vampires ? Noon, pas possible! °° Ben, apparemment si. Andrew entendait encore très clairement, et avait parfaitement compris ce que venait de dire la jeune fille. Eh beh. Autant Mademoiselle avait les moyens d'être surprise par la curiosité soudaine de Drew, que ce dernier pouvait être étonné par les phobies de la jeune fille. C'est vrai que ces deux-là ne se connaissaient pas très bien. C'est vrai quoi, ce n'est pas comme s'ils étaient amis d'enfance. Non, juste un domestique qui doit obéir à de brèves paroles. Et tout ça pourquoi ? ... Et bien, lui-même ne le savait pas. Mais qu'attendait-il pour partir ?! Qu'est-ce qui le retenait, hein ? Sauf qu'on peut bien se demander ça, lui ça ne lui a jamais traversé l'esprit de quitter Kathleen.

Après ces explications fort bien passionnantes, un regard effrayant accompagné d'un sourire aussi effrayant que ses yeux, voulaient tout dire. Maintenant que Andrew savait que la jeune fille avait peur des vampires, ça ne devait pas sortir de la bouche du domestique. Apparemment, Mademoiselle n'avait aucunement l'envie que qui que ce soit soit au courant qu'un des plus grands magiciens avaient peur d'un vampire... qui était peut-être d'ailleurs pas si effrayant que ça. Mais bon, pour juger de ça, il aurait fallut être sur les lieux au moment où tout s'est déroulé. Et surtout, il faudrait sûrement être un minimum magicien. Ouais, parce que magie, vampire, sort et tout ça... Ca parle pas du tout au jeune homme ! Ah non, lui, dans son monde mortellement banal, et beeeen... ça lui allait très bien à vrai dire. Il n'avait pas l'intention de se prendre la tête avec ces histoires. Ce qui serait d'ailleurs une des raisons qui ferait qu'il ne répèterait rien. Et de toute manière, il n'y voyait aucun intérêt. Bien qu'il devait sûrement y en avoir un. Après tout, c'était Kathleen Lindsay Rochester... Mais ce n'est pas parce qu'il a posé une question qu'il a laissé de côté son côté je-m'en-foutiste. Savoir cette histoire pouvait s'avérer être utile en tant que domestique. Ca n'allait pas plus loin. Il n'en parlerait pas, n'insisterait d'ailleurs pas sur le sujet avec Kathleen et n'en rigolerait pas non plus. De toute façon, vous avez souvent vu Drew rigoler ?

    Andrew ; « Quelle belle lune, hein. »


Changer de sujet subitement. C'était bien lui, ça. Il n'y avait rien ajouter, alors autant parler d'autre chose.
En effet, c'était la pleine lune, et elle brillait fortement. C'était agréable de voir le paysage être éclairé d'une autre manière que par une lumière jaune émanant des lampadaires.
Un courant d'air plus frisquet que ceux qui avaient soufflé avant se fit ressentir. Et voir aussi. Par encore une fois, les cheveux du jeune homme qui virevoleter et ceux de Kathleen qui se soulevait quelque peu.

    Andrew ; « Il va finir par faire vraiment froid. Ne voulez-vous pas rentrer, Mademoiselle ? »


Elle, apparemment non.
Mais toi, avoue, t'as bien envie qu'elle se finisse vite ta journée, hein.






[Hrp ; Désolée c'est court & j'ai pas bien avancé.
Je ferai mieux au prochain post è.é]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Encore là, Mademoiselle? [PV Kathleen]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Encore là, Mademoiselle? [PV Kathleen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAHORA LIVE!? :: Le Campus de Mahora :: L'allée des cerisiers-
Sauter vers: