MAHORA LIVE!?


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Et maintenant ? (Libree)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
▬ INSCRIPTION : 29/04/2010
▬ MESSAGES : 6


Feuille de Perso
▬ NOM : Ilendra
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : //


MessageSujet: Et maintenant ? (Libree)   Sam 1 Mai - 8:09

    Bien, elle était arrivée. Et maintenant ?
    Le train, derrière elle, redémarra dans un concert de grincements déchirants, rugit pour se donner du courage, puis repartit en crachotant, laborieusement. Plus tout jeune, le train. En tout cas, les quais commençaient à se vider et elle, elle était toujours plantée là, sans bagages, petite silhouette filiforme qui trônait sur fond de rails brûlés, totalement immobile. Elle paraissait attendre, et d'ailleurs, c'était bien ça : elle attendait, désespérément, qu'une âme généreuse vienne la chercher. Peine perdue. Elle n'avait plus qu'une seule alternative : errer dans la gare en espérant tomber sur quelqu'un qui pourrait, éventuellement, la conseiller.
    C'est ce qu'elle fit, d'ailleurs, quittant les quais de son pas nonchalant, son regard inexpressif allant et venant sur les visages qu'elle croisait, en cherchant dans la masse la proie parfaite pour l'aider. La proie parfaite, c'était généralement quelqu'un de seul, ne ressemblant pas trop à un psychopathe, paraissant assez sympathique à première vue, habillé normalement, avec un air banal, qui ne fait pas trop de bruit et est assez discret, qui à l'air de bien connaître le terrain, qui n'insisterait pas trop pour l'accompagner, et donc qui n'agirait pas comme un psychopathe, en plus de ne pas ressembler à l'un d'eux. A quoi ressemble un psychopathe ? Voyons, dans les films, ils ont tous une tête un peu de travers, plus tout jeunes, plutôt laids, avec un regard mauvais et des cheveux huileux. Oui, certes, il y avait beaucoup de critères, et pas des plus pertinents. Mais bref, c'était les consignes de sécurité.
    Il n'y avait plus beaucoup de personnes seules, à présent. Plutôt des familles qui allaient et venaient et qu'elle ne voulait pas arrêter. Finalement, elle sortit de la gare, ayant tant bien que mal trouvé une sortie, et là, resta paralysée. Elle ne savait pas du tout où aller.
    Retirant de sa poche une feuille de papier pliée en quatre, Ilendra se remémora le nom après lequel elle courrait. Quelque chose avec un Maha... Maho... Naho... Enfin... Quelque chose comme ça. Sur son vieux plan tout éliminé, pas de Maha, ni de Maho, ni même de Naho. Et maintenant ? La jeune fille resta plantée là comme une idiote, alternant des regard résignés à son plan – incompréhensible – et à la rue, plus ou moins bondée à cette heure là. D'ailleurs, rien qu'à la façon dont elle lorgnait ces dites personnes, on avait l'impression qu'elle lançait un appel au secours muet, implorant des yeux quiconque s'approchait d'elle de lui demander si elle était perdue, qu'elle puisse s'expliquer sans avoir à arrêter qui que ce soit.
    Totalement ignorée. Vive les villes modernes. Finalement, elle se décida et arrêta la première personne venue, plaçant avec légèreté une main osseuse sur le bras de sa victime pour la stopper. Elle aurait été prête à parier que la dite personne ne l'aurait même pas remarqué, sinon. Elle était maigrichonne, d'accord, mais pas invisible. Sauf peut être aux yeux des autres...

    -Excusez moi... Je cherche l'école... Maha ? Mahu ? Nora ?

    C'était malin, ça, que de demander son chemin alors qu'on ne sait même pas où on va. Pourtant, elle avait bonne mémoire. Sans doute pas assez d'heures de sommeil la veille, pour qu'une telle information disparaisse de son cerveau... Elle adressa un vague regard d'excuse à son interlocuteur, signifiant qu'elle ne pouvait être plus précise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Magicien


avatar
Duscisio

▬ INSCRIPTION : 25/03/2007
▬ ÂGE : 27

▬ MESSAGES : 8122
▬ LOCALISATION : Dans le ciel infini


Feuille de Perso
▬ NOM : Balibe
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : Toribrioé. QUOI impossible ? Bon personne alors. 8D


MessageSujet: Re: Et maintenant ? (Libree)   Sam 1 Mai - 14:08

Bon. Alors la, c’est bien trop grand comme établissement. Ou s’arrête l’installation scolaire ? D’après se qu’il a lus, il est au japon, donc la langue ici est le japonais. C’est une logique indéniable pour le moment. La planète se nomme la Terre, mais cela ne lui indique pas ou il se trouve actuellement ? Le fait de marcher sans vraiment faire attention à se qui se passe autour de lui, toute les personnes qui lui parlait n’avait aucune réponse de sa part. S’il avait su il serait resté un peu plus longtemps à étudier la langue japonaise mais se n’est pas en se référant qu’à des livres qu’il pourrait apprendre à communiquer. Bon si, il a parlé avec une ou deux personne depuis qu’il est arrivé si se n’est plus. Tout se qu’il a apprit c’est comment parler les japonais rien d’autre, après le fait de parler et mettre en pratique se qu’il a appris n’est pas forcement facile. D’abord, ils parlent trop vite. Le jeune garçon n’a pas le temps de tout bien comprendre et répéter souvent le mot Nani pour faire répéter la personne mais au bout de deux trois fois la personne s’en va. Cela les agissait comme s’il parlait à un mur. Se qui n’est pas tout à fait faux sur le fait que ce jeune garçon n’est ni japonais ni français, ni anglais ni d’aucun pays de la planète. Qui pourrait le croire si se n’est les deux premières personnes qu’il a rencontrées lorsqu’il s’est craché dans la forêt. Craché ? Oui, oui il n’y a pas de confusion là-dessus, il s’est bien craché dans la forêt avec un vaisseau de voyage dans l’espace comme il le dit en langue terrienne. Terrienne ? Oui, ce jeune garçon n’est pas terrien non plus, une sorte d’extra-terrestre qui ressemble au plus au point au habitant de cette planète si se n’est certains points.

Duscisio, tel est son nom, n’est pas un gamin de treize années comme les autres, cela se voit au premier coup d’œil. Ses cheveux blancs un peu ébouriffer par le temps était bien naturelle mais pas très courant. Quand on regarde ses yeux on comprend maintenant qu’il ne soit pas banal du tout, ses yeux jaunes, oui jaune, on une pupille vertical comme celle d’un serpent ou d’un chat. Sa manière aussi n’est pas très banale. Sa chemise blanche fermer par une ficelle entrecroisée en X de bas en haut à la manière d’une chemine de la renaissance français. Peu banal me dirait vous, je pense que le fais d’écrire se qu’il a en plus, par le biais aussi de ne pas rester discret avec sa cape sur le dos, capuche sur la tête pour se protéger du soleil pour éviter un malaise, oui même le fait d’avoir une pseudo immortalité ne l’empêche pas d’avoir des malaises comme un vivant. Comme un vivant dis-je ? Bah il y a de mal à dire que Duscisio n’est plus vivant, mais encore faut t’il y croire, mais il ne le dit à personne de peut qu’on le prenne pour un malade psychologique voir un schizophrène ou autre genre de personne pas très sain d’esprit. Après rien de bien inquiétant, pantalon plus ou moins normal et chaussure de cuir.

Le fait de se trouver le long d’une route est un fait, il y avait même des moyens de transport sur deux axes de métal fixé sur le sol dur comme de la pierre et gris plus ou moins sombre. Bon, Duscisio ne sait pas que cela s’appelle un tramway mais bon il ne peut pas tout avoir appris en seulement une ou deux semaines. Bah oui, il a mis aussi peut de temps pour apprendre à parler la langue local, une faculté d’apprendre spécifique à son espèce qui habite au delà de la voie lactée. Pour finir sa route il remarquait la grande bâtisse ou ses moyens de transport se trouvaient par dizaine. Oui bon c’est la gare pas bien difficile pour vous de lui faire remarquer ça, en plus c’était marqué au dessus de la porte principale, Gare. C’est un instant après avoir regardé un peu le bâtiment qu’il prononça le mot de l’enseigne, silencieusement. Bon, en voyant qu’il n’irai pas bien loin, il se retourna faisant un pas lent, puis deux avant de se faire intercepter par une main de jeune fille et une question suivi de mot un peu bizarre. Il se retourna et prononça les mêmes mots.

Maha mahu nora ? C’est quelle incantation ça ?

Il osait directement parler d’incantation, donc de magie. De toute manière, il avait très bien du qu’une aura magique venant de la jeune fille était émit, mais pas seulement, une aura d’énergie vital propre à tout être vivant que peu ceux de son espèce peuvent voir comme un flux magique. Une particularité. Si l’un des terriens avait la même capacité, il pourrait remarquer le fait que Duscisio ne possède pas cette aura d’énergie vitale. Enfin bon. On peut toujours espérer que cela ne soit pas le cas pour éviter de se faire remarquer par l’absence de signe qu’il soit vivant ou non, bien que cela ne soit pas le cas sauf en apparence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Et maintenant ? (Libree)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAHORA LIVE!? :: Ailleurs :: Gare, aéroport, port-
Sauter vers: