MAHORA LIVE!?


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Let's Talk ! [Faith]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
▬ INSCRIPTION : 20/08/2008
▬ MESSAGES : 584
▬ LOCALISATION : Dépend des moments


Feuille de Perso
▬ NOM : Lysen
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : Personne (Faith ?).


MessageSujet: Let's Talk ! [Faith]   Mar 29 Juin - 4:02

Le silence…

Ouaip, le silence, j’ai rien de mieux à dire. Il faut dire qu’il n’y a rien d’autre à dire que le silence, et qu’il n’y a rien d’autre à dire, de même qu’il faut dire qu’il n’y a rien d’autre à dire que le silence… Comme ça, on pourrait continuer longtemps et avec ce système de poupées russes, on pourrait en dire des choses, mais ce serait parler pour ne rien dire, alors n’en parlons pas.

Mais parlons peu, parlons bien, et expliquons pourquoi il n’y a rien à dire d’autre que le silence pour l’instant. Parce que c’est tout ce qui règne dans cette infirmerie, le soleil filtre à travers le tissu léger qui recouvre la fenêtre, l’infirmière est absente, le bordel qu’elle a laissé n’a pas bougé ou presque. Mais ça, honnêtement, tout le monde le sait, donc tout le monde s’en fout, voilà pourquoi il n’y avait rien à dire.

Même si, en y jetant un coup d’œil, on pouvait apercevoir Darcy, alitée, inconsciente, couverte de pansements et sous perfusion. Etrangement, ses cheveux noir corbeau étaient plus longs de quelques centimètres roux. Oui, des pointes rousses étaient sorties de nulle part, de même que quelques tâches de rousseur sous les yeux, bizarre.

Parlant d’yeux, si ceux de Darcy étaient fermement clos et n’étaient pas prêts de s’ouvrir d’ici peu, d’autres s’étaient ouverts, sans pour autant appartenir à un visage. Dans un coin de la pièce, caché dans la pénombre, une présence avait ouvert les yeux, une présence qui ne semblait même pas avoir de silhouette, juste des yeux qui flottaient dans l’air, comme si c’était l’ombre elle-même qui les avait ouverts.

Mais quiconque avait déjà croisé ce regard saurait que de tels yeux ne peuvent appartenir qu’à une seule créature, et que ce n’était pas l’ombre, mais quelque chose qui se fait bien moins discret en général. Une sorte d’aura sombre sembla émaner de l’œil droit, orange flamboyant au centre se dégradant vers un rouge sang vers l’extérieur, à la fine pupille verticale. Le gaz noirâtre se répandit dans l’air, entourant au passage l’œil gauche qui lui était d’un gris terne, liseré d’une couleur dorée et doté d’une épaisse pupille horizontale rappelant celle d’un crapaud.
L’aura continua de se répandre et une silhouette noire prit forme. Un instant plus tard, les yeux avaient retrouvés leur corps, et Darek le Régnant était là.

Mais que venait-il faire à l’infirmerie ? L’endroit où il était le plus susceptible de tomber sur cette [censuré] de Otona Médusa ?

Deux raisons. La première, s’assurer que sa version passée allait bien, mais cela ne nécessitait pas vraiment sa présence, il pouvait très bien la surveiller tout en restant dans les abysses. La deuxième raison par contre nécessitait qu’il soit physiquement présent dans l’infirmerie : il devait récupérer quelque chose, quelque chose de très important qui lui serait particulièrement utile…

Le Régnant jeta d’abord un coup d’œil à Darcy. Celle-ci était couverte de bandage et son état semblait stable. Enfin, c’est ce que pourrait penser n’importe qui, mais quelques indices permettaient à Darek de ne pas être trompé par les apparences. Tout d’abord, les cheveux. Si la vie de Darcy n’était plus en danger, ces derniers se raccourciraient d’eux même et n’aurait pas de pointes rousses. Ensuite, le visage, pour les mêmes raisons, à savoir que si la fille se remettait si bien que cela, elle n’aurait pas de tâches de rousseurs.
En clair, ce n’était pas encore ça, mais au moins Darek n’était pas en train de disparaître, on pouvait donc se permettre de rester optimiste, même s’il prendrait la précaution de revenir s’assurer de son état de temps à autre. Si Médusa du futur savait que c’est elle qui maintient Darek dans le présent…

Pas le temps de songer à toutes ces foutaises, le Régnant a des choses à faire. L’œil gauche du roi des enfers se tourna vers la porte de l’infirmerie tandis que le reste du corps se tourna vers un placard, dans l’autre direction. Ce sans gêne se mit alors à fouiller dans les affaires de son ennemie, comme ça, le plus tranquillement du monde, regardant dans les affaires avec son œil droit, tandis que le gauche était complètement retourné et surveillait la porte à travers son crâne.
Si quelqu’un s’approchait dans le couloir, il le verrait venir. Par contre, avait-il songé à fouiller toute la pièce pour s’assurer qu’une troisième personne n’était pas déjà présente ? Pas vraiment. En tout cas, s’il y avait quelqu’un d’autre, il n’était pas debout. Et qui s’allongerait par terre dans une infirmerie ? Sérieusement…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬ INSCRIPTION : 15/09/2008
▬ MESSAGES : 148
▬ LOCALISATION : Hurr.


Feuille de Perso
▬ NOM : WINCHESTER
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : Mr. Boogie


MessageSujet: Re: Let's Talk ! [Faith]   Mar 29 Juin - 14:16

    Faith. Chère Faith. Charmante Faith. Quand apprendras-tu donc que l'alcool ne règle pas tous les problèmes ? Tu crois que ça t'aides à oublier ? Peut-être pendant un temps, mais ça dure pas. Ça ne dure jamais. Non. Bien sûr que non. Ça ne fait que créer plus d'ennuis, que creuser d'avantage cet immense trou que tu as dans la poitrine. Tu viens d'avoir vingt-cinq ans et tu n'as toujours pas appris ! Ça va faire huit ans que tu te réveilles dans des endroits perdus en hallucinants des trucs pas possibles. Comme maintenant. Oui. Tu viens de te réveiller en petite boule entre deux lits de l'infirmerie et la première chose que tu vois, c'est une paire de yeux qui dévalise les effets personnels de Médusa. Génial. Ça commence bien une journée.

    ... Que faire ? Se lever sans faire aucun bruit, puis filer par la fenêtre. Haaaa. Ça ne serait pas une mauvaise idée. Mais vaudrait mieux commencer par « inspecter » les lieux, juste pour voir si la voie est libre ... En dehors de cette paire de yeux franchement pas très rassurante. Donc, donc. Voilà que la chimère reniflait silencieusement l'air, remuant sa petite tête de chevelue à gauche et à droite.

    Ah ? Tient ? Faith n'est plus blonde ? ... Effectivement. Ses longs cheveux blonds étaient à présent d'un noir d'encre avec un bon décimètre d'orange flamboyant aux pointes. La créature s'était réveillée comme ça un matin, tout bonnement. Paniquée, elle s'était emparée d'une paire de ciseaux pour essayer de venir à bout de ses pointes en citrouille ... Mais peu importe la longueur qu'elle coupait, les bouts de sa crinière désordonnée restait toujours de cette même teinte mandarine. C'est donc pour ça que Faith DF a cette étrange coupe de cheveux en étages ...

    Mais la chevelure de la terroriste n'est pas la seule chose qui a changée avec le temps. En effet, elle a gagné seize beaux gros centimètres ! ... Et elle a perdu les rondeurs enfantines qu'elle avait au visage, faisant ressortir ses pommettes et la ligne de sa mâchoire. Elle a des piercings, aussi. Seulement aux oreilles, par contre ... Un industriel et trois au lobe d'un côté, un tragus, trois au cartilage et deux au lobe à l'autre. Merveilleux. Dire qu'elle a fait ça sur un coup de tête juste parce qu'elle cicatrice tellement vite que ça ne change rien à sa vie. Oh, et elle ne met plus ses lentilles. À quoi bon cacher ses pupilles en grains de riz si elle a une paire d'ailes dans le dos ? Oui. Faith a maintenant des ailes POUR DANSER À TRAVERS LE CIEL. VOIS-TU CETTE ÉTOILE BRILLER ? C'EST MON COEUR PRÊT À EXPLOSER ! Elles sont plutôt inutiles en tant que tel. Le seul truc amusant, c'est qu'elles changent elles aussi de couleur et qu'elles sont présentement noires ... Avec des bouts carotte. Génial. M'enfin ... Ces deux touffes de plumes sont présentement cachées sous une chemise trois fois trop grande pour la silhouette de la chimère. Une jolie chemise à carreaux noirs et cyans. Assortie à une paire de shorts noirs.

    ... Bref, on s'en fout. Malgré tous ses efforts, la seule odeur que Faith parvint à sentir fut celle de Darcy. Ou plutôt la dépouille de Darcy étendue sur un des lits. Parce que oui, elle avait presque l'air morte. Mais ce qui était étrange, c'est le fait que son odeur soit deux fois plus forte que d'habitude. Comme s'il y avait deux Darcy. Hmmm.

    Malheureusement, la créature n'a pas eu le temps de s'étendre sur le sujet, parce qu'elle vient de se sauter sur ses pieds à cause d'un seul et unique bruit : celui de bocaux qui s'entre-choquent. À peine levée et la voilà déjà qui colle un coup de pied dans ce qui a l'air d'être ... Du vide. Mais elle en a déduit qu'il s'agissait d'un être « invisible », puisque les yeux ne peuvent généralement pas fouiller dans une armoire d'eux-même. OH. MAIS C'EST QUE SON PIED NU VIENT DE FRAPPER DU SOLIDE. Elle a donc raison ! ... Qu'est-ce qu'elle est intelligente, cette fille. Et la voilà qui en profite pour s'emparer d'un bocal, resserrant ses doigts frêles dessus d'une manière qui trahissait facilement l'importance de son contenu : l'oeil d'Anselm.

    En fait, il n'est plus si important que ça, aux yeux de Faith DF. Avec le temps, elle a réussit à s'en détacher ... Mais pas sa version du présent. Et elle sait que si l'oeil venait à disparaître, elle ne s'en sortirait probablement pas. ET FAITH DF NE VEUX PAS MOURIR. Quoi que ... Bon. Ça ne veux pas dire que « l'inconnu » était après l'oeil d'Anselm. Mais malgré tout, la petite Winchester reculait, ne quittant pas de ses grands yeux ambre ... La paire de yeux vairons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬ INSCRIPTION : 20/08/2008
▬ MESSAGES : 584
▬ LOCALISATION : Dépend des moments


Feuille de Perso
▬ NOM : Lysen
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : Personne (Faith ?).


MessageSujet: Re: Let's Talk ! [Faith]   Mer 30 Juin - 6:31

Mais c’est pas possible d’avoir fait médecine et d’être aussi bordélique ! Comment diable faisait Médusa pour retrouver les médicaments dont elle avait besoin dans tout ce bazar ? C’était au moins autant en désordre que le monde qu’avait façonné Darek à son époque ! Sauf que lui, on y trouvait que du sang des cadavres et des cailloux. Là, il n’y avait pas un seul flacon qui contenait la même chose.

Ah ! Enfin, le voilà ! Le fameux œil flottant dans son formol qu’il cherchait tant ! Avec cela, une partie des ses pouvoirs lui serait de nouveau assurée, il ne lui restait plus qu’à… du bruit ? Mais c’est qu’il y a quelqu’un ici !
Pas le temps de se retourner, Darek reçoit un coup à l’arrière du genou. Sa jambe le lâche, il perd l’équilibre et se rattrape de justesse pour ne pas finir un genou à terre. Hors de question de se prosterner devant quelqu’un d’autre ! Le Régnant s’était entrainé des années pour que ce genre de coup ne le fasse pas tomber, quelque soit la force de l’adversaire, uniquement pour cette raison.

L’instant d’après, la créature mesurant presque deux mètres s’était retournée et jetait un regard mauvais de toute sa hauteur à la personne qui avait osé l’attaquer en traitre. Puis, il ne pu se retenir de lâcher ce tic de langage qui lui vaudrait un jour d’être reconnu par les gens du présent.

« Tsch ! »

Parmi toutes les personnes qui étaient sur cette foutue planète où tout le monde est beau et gentil avec son prochain, il fallait que ce soit elle qui se mette en travers de sa route ! Pourquoi ? Pourquoi était-elle ici ? Pourquoi c’était Faith qui lui avait prit cet œil au moment où il pensait enfin l’avoir pour lui ? Elle ne lui rendrait pas, quoi qu’il dise ! Il fallait pourtant essayer…

« Passe-moi cet œil quelques minutes petite, ou je te fais vivre ton pire cauchemar. »

Des mots prononcés en toute simplicité, comme s’il s’agissait pour lui d’une demande polie. En tant normal, il aurait tué instantanément la personne qui avait osé lui faire un coup pareil au lieu de simplement la menacer. Mais c’était Faith, cette fichue chimère sur laquelle Darek pensait avoir fait une croix dessus il y a des décennies. Seulement voilà, il le sentait au fond de lui que quelque part, elle était encore importante à ses inquiétants yeux, et cette idée l’énervait au plus haut point. Comment pouvait-il être assez faible pour rester attaché à elle avec tout ce temps ? Cette idée le faisait enrager intérieurement, le mettait hors de lui. Il voulait lui cracher toutes les insultes possibles et imaginables à la figure, la torturer, lui faire mal pour ensuite la tuer et enfin avoir la paix.

Seulement elle était là, face à lui, et sa simple présence semblait suffire à contenir toute cette haine et la maintenir à l’intérieur du Régnant.

« Ton trophée de chasse te sera rendu, dit-il en tendant sa main droite, tu as ma parole… »

Tiendrait-il sa promesse ? Il n’en savait rien encore. L’idée de détruire l’œil après l’avoir copié était nettement plus prudente. D’un autre côté, il n’avait pas fait cette promesse à n’importe qui. En attendant il restait là, l’air impassible, mais bouillonnant de l’intérieur, une main attendant de recevoir le bocal que le roi des enfers convoitait. Il resta ainsi quelques instants, regardant Faith dans les yeux en attendant une réponse de sa part.
Elle ne portait pas ses lentilles, son visage n’avait pas les formes enfantines qu’elle avait à l’époque où elle était à Mahora, elle était plus grande également…

Ce n’était pas la Faith de cette époque, aucun doute là-dessus. Celle qui était en face du Régnant venait du futur. Qu’est-ce qu’elle foutait là ? Pourquoi cette époque ? Pire encore, pourquoi c’était cette chimère là, celle qui avait cet âge, qui se présentait à lui ? Elle avait cette apparence là quand Darek lui avait avoué ses sentiments, il y a fort longtemps. Une question restait : était-ce avant ou après ? La Faith qui était devant lui avait-elle déjà reçu sa demande avant de voyager dans le temps ou pas encore ?

Bah, de toute façon, on s’en fiche, sous cette apparence, elle ne le reconnaîtrait pas. Quant à l’odeur, chance pour lui, sa version du présent était juste à côté et couvrait la sienne. Que ce soit la Faith qui l’avait rejeté ou celle à qui il n’avait pas encore fait sa demande, elle ne verrait en lui qu’un inconnu à l’apparence bizarre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬ INSCRIPTION : 15/09/2008
▬ MESSAGES : 148
▬ LOCALISATION : Hurr.


Feuille de Perso
▬ NOM : WINCHESTER
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : Mr. Boogie


MessageSujet: Re: Let's Talk ! [Faith]   Mer 30 Juin - 8:38

    ... Subtile. Terriblement subtile, Darek. Ah ? Faith a deviné de qui il s'agissait ? Bien sûr. Après tout, il doit bien y avoir trois ou quatre personnes au courant, pour l'oeil d'Anselm. Il y a ... Anselm, Darcy, Kiara. Et peut-être Médusa. Mais celle du futur, on s'entend. Parce qu'elle est beaucoup plus perspicace qu'elle en a l'air. Aaaah. Et aussi ce claquement de langue Ô combien subtile. Mais tout s'explique ! Ce n'est pas l'inconnu aux yeux vairons qui n'a pas d'odeur ni Darcy qui sent vraiment fort pour une raison qu'on aimerait mieux pas savoir, mais bien Darek du futur et la Darcy du présent.

    Oh. Et voilà que le regard ambré de la chimère s'est illuminé ! ...

    « DAR -- Ermh. »

    ... Pendant un instant. Oui. Pendant un très, très court instant. Parce que, voyez-vous, Faith vient de se souvenir que Darek s'était déclaré. M'enfin ... « Déclaré » est un bien grand mot. La créature ne l'a jamais réellement prit au sérieux ... Pour diverses raisons pas si bêtes que ça. Rien qu'en y pensant, la petite bête grimaça, inclinant légèrement la tête sur le côté. Ah ? Tient ? Elle n'est pas seulement percée aux oreilles ? Faut croire que non, car elle a aussi des snake eyes. Deux petits piercings à l'horizontal juste au bout de la langue, comme une paire de yeux. Charmant, n'est-ce pas ? Le pire dans tout ça, c'est qu'elle l'a aussi fait sur un coup de tête, juste parce que ça s'appelle des yeux de serpent. Faith. Faith. Faith. Quand apprendras-tu donc ? ... Bon. Ça ne sert à rien de se casser la tête avec ça, de toute façon, elle a qu'à les arracher et les trous cicatriserons bien assez vite merci. Eh bien. Grâce à ce paragraphe Ô combien utile, on a aussi appris que cette créature du futur cicatrise maintenant tellement vite qu'elle ne peut pas se tuer en se mordant la langue. Quelle tristesse.

    Bref. Faith DF avait effectivement plusieurs raisons de croire que Darek se moquait d'elle lorsqu'il lui avait fait « sa demande ». Après tout, il était le seul réellement au courant des sentiments de la gamine après ce qui s'était passé avec Anselm. Et il était en partit responsable. Donc ... Techniquement, il aurait pu se sentir coupable et vouloir se racheter. Ou alors, il avait tout simplement pitié d'elle. Et Dieu sait à quel point la chimère déteste être prise en pitié. C'est bien la dernière chose qu'elle veut, pour être honnête ... Après se faire dévorer vivante par des nouilles. Oui. Des nouilles.

    « Ça m'étonnerais franchement que tu puisses me faire vivre mon pire cauchemar. »

    ... En effet, il est très peu probable que ce Darek du futur lointain ait une armée de nouilles au sens propre à sa portée pour s'attaquer aux créatures à l'ADN douteuse. Mais bon, passons.

    La Faith de ce temps-là était encore jeune et avait de la difficulté à voir au-delà du bout de son nez. Elle croyait que Darek se moquait d'elle. Tout simplement. Et elle n'en a jamais eu le coeur net, puisqu'il a tout simplement disparu après s'être déclaré. Mais bon ... Ça ne vaut pas vraiment la peine de repenser à tout ça, puisque que ce Darek DF semblait être redevenu tout aussi acide que la Darcy d'il y a neuf ans.

    La terroriste recula d'un pas en soupirant, passant le bocal d'une main à l'autre. Elle baissa les yeux pour contempler le formol d'un air curieux, puis fronça des sourcils.

    « Alors ? Tu sors de nul part pour venir prendre c'que ma version du présent à de plus précieux ? How sweet. »

    ... Un peu vite sur les jugements. Comme toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬ INSCRIPTION : 20/08/2008
▬ MESSAGES : 584
▬ LOCALISATION : Dépend des moments


Feuille de Perso
▬ NOM : Lysen
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : Personne (Faith ?).


MessageSujet: Re: Let's Talk ! [Faith]   Mer 30 Juin - 10:08

Une grimace, bah voyons, toujours aussi mature celle-là. Que c’est chiant de tenir à quelqu’un de ce genre quand on est le maître du futur. Tiens donc, un percing à la langue, voilà qui était plutôt inattendue. Elle avait beau être dans une période où elle était plus maligne que lors de leur première rencontre, elle se comportait vraiment comme une écervelée parfois. Ceux aux oreilles, pourquoi pas, mais alors celui-là…

« Ça m'étonnerais franchement que tu puisses me faire vivre mon pire cauchemar. »
Sur ces paroles, Darek éloigna sa main griffue à l’aspect de charbon et haussa des épaules en fermant les yeux. Entamer la conversation semblait le calmer quelque peu. Chose étrange, car jusque là jamais personne n’était parvenu à le calmer simplement en discutant, c’était au contraire le genre de perte de temps qui avait tendance à lui donner des envies de meurtre. Mais allez savoir, peut-être que de jouer un peu au chat et à la souris avec Faith lui avait manqué.
Au fond, si elle avait cédé sans rien dire, le Régnant aurait été déçu. Mais là, elle se rebiffait pas, il appréciait. C’est donc avec un léger sourire qu’il prit la parole.

« Kh, le deuxième ou troisième si tu préfères, comme tu veux ! Je ne savais pas que tu avais fait un classement… »

Après quoi, il ouvrit les yeux et tourna son regard vers la porte de sortie, posant au passage sa patte sombre qui lui servait de main sur la hanche.

« De toute façon, je suppose que te trainer jusqu’à la cantine manquerait de discrétion… »

Bah oui, c’est qu’il l’a connaît bien sa Faith. Oui, SA Faith, parce qu’au fond, cela faisait un moment qu’il l’a considérait plus ou moins à elle. Non pas qu’il l’a voyait comme lui étant due ou quoi (encore que, avec le temps…). Non, c’est surtout qu’à l’époque, même s’il n’avait pas pu l’avoir, il lui avait laissé une place dans cette espèce de pompe à boue noirâtre qui lui servait de cœur, une place où personne ne viendrait lui prendre. C’est pour ça que c’était la sienne, c’est tout. Après, elle faisait ce qu’elle voulait avec qui elle voulait, ce n’était pas ses affaires… Enfin, ça c’est ce qu’il laissait croire.

La voilà qui jonglait avec le bocal. Fait un peu attention ma grande, c’est fragile ces trucs là, Le maître des enfers en a besoin, faudrait pas le laisser tomber. Enfin Darek n’était pas réellement inquiet, il savait qu’elle était moins empotée qu’il n’y paraissait, surtout à cet âge là.

« Alors ? Tu sors de nul part pour venir prendre c'que ma version du présent à de plus précieux ? How sweet. »
Avant de prendre la peine de répondre, le semi-démon pris appuis sur le bureau situé derrière lui afin de s’y asseoir, faisant au passage tomber la moitié des trucs qui trainaient dessus par terre. Mais ça, il s’en foutait, ce n’était pas à lui et c’était trop loin de sa version du présent pour risquer de la tuer. De plus, avec le bordel qui régnait déjà dans la pièce, Médusa du futur ne le remarquerait probablement même pas.

Cette fois, Darek commençait à reprendre ses habitudes hautaines et sans gêne. Aussi, ce fut avec sa très connue assurance marquée par l’utilisation de « Ore-sama » qu’il répondit en regardant la chimère droit dans les yeux.

« C’est plus par nécessité que par fétichisme que je désire mettre la main dessus si tu veux tout savoir.. »

Oui, pas de mensonge, pas de bluff, pas de grandiloquence ou de rire sardonique, juste une explication des choses telles qu’elles sont On ne ment pas à Faith, c’est tout, ça le fait chier au plus haut point, mais c’est comme ça et pas autrement. Les vieilles habitudes qui refont surface sans doute…

Après quoi, son regard descendit légèrement.

« Après, si ore-sama pouvais mettre la main sur autre chose… »

Puis les yeux remontèrent au niveau du visage, en ayant marqué un léger arrêt au niveau du bocal qui naviguait toujours d’une main à l’autre.

« Mais pour cela, il faudrait d’abord que tu enlèves cette chose qui fait ressembler ta langue à une limace. »

Etrangement patient le Darek, très patient, peut-être trop quand on sait que l’infirmière pourrait débarquer à n’importe quel moment. De toute façon, la confiance qu’avait le Régnant serait sans doute ce qui le perdrait, et il le savait. Mais quand on commande, si on montre la moindre hésitation ou frayeur, on ouvre la porte au coup d’état.
Enfin, il n’était pas stupide ni inconscient pour autant. Son œil gauche se tournait tout seul vers la porte de temps en temps afin de surveiller l’arrivée d’intrus. Et si ce cas de figure se présentait, il avait un moyen de neutraliser Faith rapidement et de lui prendre ce pour quoi il était venu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬ INSCRIPTION : 15/09/2008
▬ MESSAGES : 148
▬ LOCALISATION : Hurr.


Feuille de Perso
▬ NOM : WINCHESTER
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : Mr. Boogie


MessageSujet: Re: Let's Talk ! [Faith]   Mer 30 Juin - 22:50

    Haussement de sourcil. Sifflement de langue. Ah. Darek. Tu lui as fait de la peine. Quand apprendras-tu donc que cette petite créature ne peut pas être dressée ? Que si tu lui dis de faire quelque chose, elle fera le contraire ? Tu devrais le savoir, pourtant. Surtout après tout ce temps. C'est presque impossible de la faire changer d'avis, cette sale tête de cochon.

    Et puis quoi, encore ? Il allait lui dire de se faire arracher les ailes ou quelque chose du genre ? Ah. C'est vrai. Il n'est même pas encore au courant de l'existence de ces deux tas de plumes. En tout cas ... C'est pas comme si c'était de la faute de Faith. Après tout, c'est Darek qui a disparu de la surface de la Terre. Pas elle.

    Mais ... Bon. En traitant sa langue de limace, il avait presque réussit à la convaincre d'arracher ses snake eyes sur le champ. Après tout, une limace ... C'est mou. C'est visqueux. Et ça ressemble étrangement à une nouille. Un peu plus et la chimère vomissait. Là. Maintenant. Mais elle est beaucoup trop orgueilleuse pour laisser voir au demi-démon qu'il avait visé juste.

    D'ailleurs, c'était quoi, cet espèce de regard de bête affamée ?

    « ... Est-ce que c'est censé m'encourager à l'enlever ? »

    ... Ça, c'était méchant. Terriblement méchant. Mais bon. Oeil pour oeil. Dent pour dent. Ou pas ... Arrête de te trouver des excuses, Faith. C'était tout simplement de la méchanceté gratuite. Et on le sait très bien.

    Haussement d'épaules. Soupir. La chimère fit un pas vers l'avant, puis un autre ... Pour enfin s'approprier la chaise à roulettes de l'infirmière. Et voilà que cette sale bête était assise juste devant Darek, ses grands iris jaunâtres posés sur le pot de formol qu'elle venait de coincer entre ses deux jambes nues. Ouuh. Deux belles longues jambes élancées. Un peu trop maigres, peut-être. Mais bon. Que c'est sexuel, tout ça. N'allez tout de même pas croire qu'elle laissait le bocal entre ses deux cuisses

    Une main solidement agrippée au bocal, elle releva son menton en direction de Darek DF, le dévisageant de ses deux prunelles d'or liquide.

    « Va te falloir plus que ça pour me convaincre, mon grand. »

    Une phrase irréfléchie balancée comme ça ... Qui faisait allusion aux piercings, mais aussi à l'oeil d'Anselm. Évidement. Mais elle aurait pas dû dire ça. Non. C'était une mauvaise idée. Une très, très mauvaise idée. C'était de la provocation pure et simple. Et personne n'aime ça.

    [C'EST COURT. MAIS J'AI QUAND MÊME RP ALORS QU'IL Y A DE LA VISITE. ALORS ENDURE. HAHA.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬ INSCRIPTION : 20/08/2008
▬ MESSAGES : 584
▬ LOCALISATION : Dépend des moments


Feuille de Perso
▬ NOM : Lysen
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : Personne (Faith ?).


MessageSujet: Re: Let's Talk ! [Faith]   Jeu 1 Juil - 5:12

« ... Est-ce que c'est censé m'encourager à l'enlever ? »

« Tsch ! »

Ben quoi ? Elle sait déjà qui il est non ? Alors inutile de se retenir, on peut ressortir tous les tics de langage avec sourire ! Allez ! La prochaine fois il se fait craquer le poignet droit ! Nan, il ne se massera pas l’annulaire gauche, celui là ça fait trop longtemps qu’il s’en est débarrassé pour rechuter…
En tout cas, Darek a retrouvé la Faith joueuse qu’il connaissait, voilà qui lui rappelait des souvenirs. Mais dans le bon ou le mauvais sens ? Allez savoir. Soit ça l’énerve, soit ça l’amuse mais ça ne fait que l’irriter d’avantage de se dire qu’il ne peut pas l’avoir, et donc ça l’énerve. En fait, quoiqu’il arrive, ça l’énerve, donc c’est plutôt positif, non ? Comment ça vous ne comprenez pas la conclusion ? Faites un effort ! C’est pourtant évident…

Et voilà la chimère qui prend une pose frôlant presque l’indécence. Voilà bien longtemps que le Régnant n’avait pas eu l’occasion de profiter d’un tel spectacle. Je veux dire… regardez-moi ces jambes ! Il y a de quoi émoustiller pas mal de mâles ! Mais Darek, lui, n’était pas n’importe quel mâle, car il incarnait le mal, et devait donc prendre son mal en patience et garder la tête froide, ce qu’il fit tant bien que mal.

« Va te falloir plus que ça pour me convaincre, mon grand. »

Te convaincre de quoi ma grande ? D’enlever le percing, de lui donner le bocal… ou de le laisser mettre la main sur autre chose ? Non parce que selon la proposition, Darek est prêt à en faire plus, beaucoup plus… Son classement par préférences ? Allons, pas de ça ici, c’est plus drôle si vous essayez de deviner !

Enfin, toi aussi il va falloir faire plus que ça si tu veux faire perdre ses moyens à celui qui règne le monde. Des tentatives de ce genre, beaucoup en ont fait afin de l’amadouer, et déjà à l’époque il ne s’était pas fait avoir. Alors aujourd’hui, que ce soit toi ou une autre, ça n’y changera rien. La seule et unique différence, c’est que toi tu as une infime chance de t’en sortir indemne et de récupérer ce qu’il veut te prendre.

« Laisse-moi te le demander une dernière fois… »

Une des horribles pattes griffues qui semblaient greffée à la place des pieds du grand seigneur se balança brusquement en avant. Les trois épais doigts noirâtres se resserrèrent autour du pied de la chaise à roulette, puis tirèrent dessus pour la rapprocher de Darek, ainsi que Faith par la même occasion. Le Régnant se pencha également en avant, jusqu’à se retrouver presque nez à nez avec la chimère. Les deux étaient suffisamment proches l’un de l’autre pour que Darek doive faire quelques efforts sur lui-même afin de ne pas se laisser enivrer par l’odeur épicée que dégageait Faith. Oui, malgré l’alcool, il décelait son odeur à elle, bien que discrète. Il fallait croire que son odorat s’était nettement amélioré avec le temps… ou que ses yeux n’étaient pas les seuls à avoir changé.

La chimère n’avait pas bronché et restait là, à le fixer droit dans les yeux, confiante. C’était à celui qui déstabiliserait l’autre le premier. Et pour l’occasion, l’œil de salamandre avait cessé de se tourner régulièrement vers la porte de sortie. C’est alors qu’il s’adressa à Faith le plus sérieusement du monde, se retenant au passage de céder à la tentation qu'engendrait la proximité.

« Est-ce que tu comptes me remettre cet œil ou vas-tu m’obliger à m’en emparer de force ? »

Bien sûr, les conditions du transfert sont négociables, mais ça il ne faut pas le dire, c’est un signe de faiblesse. De plus, si on passe son temps à dire « tu veux quoi en échange ? », les gens passent leur temps à demander, et après on obtient plus rien gratuitement. Non, le Régnant ne fait pas dans l’échange de bons procédés, il prend et c’est tout. Et même s’il est prêt à faire une petite entorse à ce principe juste pour Faith, il ne faudrait pas non plus qu’elle aille trop loin. Voilà aussi pourquoi il ne sous-entend pas qu’elle a le droit d’imposer ses conditions, sinon elle en demanderait plus que nécessaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬ INSCRIPTION : 15/09/2008
▬ MESSAGES : 148
▬ LOCALISATION : Hurr.


Feuille de Perso
▬ NOM : WINCHESTER
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : Mr. Boogie


MessageSujet: Re: Let's Talk ! [Faith]   Jeu 1 Juil - 18:56

    Légèrement troublée par la soudaine proximité du demi-démon, Faith déglutit, resserrant légèrement ses jambes sur le bocal. C'était ... Franchement déstabilisant, pour être honnête. Surtout que ... Bon. On sait déjà tous qu'elle a beaucoup trop bu la veille, et le mouvement brusque de la chaise à roulettes tirée vers l'avant avait eu le don de lui retourner l'estomac. Cette petite bête faisait de son mieux pour garder son sang froid ... Mais à chacun ses limites.

    De un, elle devait se battre avec cinq millions de litres de Sex on the Beach ingurgités la veille qui la menaçait de ressortir d'un coup. Charmant. De deux, elle devait continuer de soutenir le regard du Régnant avec le plus d'assurance possible tout en gardant les lèvres closes. La chimère savait pertinemment que si elle ouvrait la bouche maintenant, elle allait se mettre à bégayer comme une vierge offusquée qui vient de tomber sur un film porno à la télé. Bon ... La petite Winchester a beau être toujours vierge, mais là n'est pas le problème. C'est plutôt ... Difficile à expliquer.

    Mettez-vous à la place de la créature, pour un instant. Comment réagiriez-vous si une de vos connaissances changeait subitement de sexe ? C'est ... Troublant. Très troublant. Mais, à présent ... On aurait dit qu'elle se rendait enfin compte que Darek est un homme.

    Oh. Voilà que Faith vient d'éclater de rire. De ce même rire nerveux, saccadé et franchement inquiétant qu'elle lâchait déjà dans le temps. Elle inclina légèrement la tête vers l'avant, posant ses pupilles en grains riz sur sa main libre qu'elle venait de déposer sur le torse de Darek DF ... Pour tenter de maintenir une distance sécuritaire entre eux.

    « W-Woh. »

    Génial. Elle vient de se trahir en bégayant. Pourtant, sans cette légère hésitation, on aurait probablement jamais pu se douter qu'elle était en train de paniquer en ce moment. Ses paupières mi-closes lui donnaient toujours le même air blasé qu'à l'habitude, ses pommettes n'étaient pas rougies ou quoi que se soit ... Rien ne la trahissait. Sauf peut-être ... Le fait qu'elle avait reculé dans sa chaise. Et pas qu'un peu : sa silhouette maigrichonne avait l'air de fondre dans le dossier rembourré.

    ... Et cette fragrance, ce foutu parfum démoniaque qui remplissait chaque centimètre carré de la pièce ... C'était en train de la rendre folle. Et pourtant, Faith n'arrivait qu'à penser à une seule chose en ce moment. Pourquoi ? Pourquoi est-ce qu'il fallait que tout ce qui se rattache à cette odeur ait de si beaux yeux ?

    Faut croire que la chimère vient de perdre ce beau staring contest. Eh bien ... Tant pis. Elle a jamais été douée à ce genre de truc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬ INSCRIPTION : 20/08/2008
▬ MESSAGES : 584
▬ LOCALISATION : Dépend des moments


Feuille de Perso
▬ NOM : Lysen
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : Personne (Faith ?).


MessageSujet: Re: Let's Talk ! [Faith]   Ven 2 Juil - 9:00


Bon alors ne passons pas aux conclusions hâtives en allant s’imaginer des choses et voyons tout ceci d’un point de vue rationnel. D’une elle déglutit, admettons que ce soit l’alcool. De deux, elle resserre ses jambes autour du bocal, soit, c’est juste pour éviter qu’on ne lui prenne de force. De trois elle baisse les yeux, soit, elle n’a jamais été douée quand il s’agissait de soutenir le regard de quelqu’un d’autre. Ensuite elle recule et maintient la distance à l’aide de sa main, tout ce qu’il y a de plus logique. En revanche, ce qui suivait…

« W-Woh. »

Tiens donc ! Voilà longtemps qu’il n’avait pas entendue ce bégaiement ! Serais-tu gênée Faith ? En tout cas, si Darek n’avait pas encore l’œil d’Anselm en sa possession, il venait de faire une belle découverte là. Ainsi cette fois-ci il ne la laissait pas indifférente, hein… Le Régnant gardera cela dans un coin de son cerveau retord, c’est une faille qu’il pourrait toujours exploiter…

Enfin, qu’il aurait pu exploiter si l’image d’Anselm n’était pas venue subitement s’ancrer dans son esprit. L’instant d’après, il avait lâché la chaise et commençait à se lever avec un air mauvais.

« Kh ! Il aura fallu que je me mette à lui ressembler pour que tu me prennes enfin au sérieux ! »

Il avait dit cela en traversant la pièce, frôlant la chimère sans lui jeter le moindre regard, avant de s’installer à côté de sa version du présent, toujours inconsciente. Le Régnant se sentait d’humeur de plus en plus mauvaise, et il savait très bien pourquoi. Mais cela, il n’en parlerait sans doute pas, hors de question, beaucoup trop d’égo pour ça. A la place, il préférait laisser la boue noire bouillir dans ses veines Voilà aussi pourquoi il s’était rapproché de sa version du présent. Si jamais il fallait en venir à la violence, il valait mieux éviter quelconque prise d’otage. Même si, en théorie, la chimère ne pouvait rien contre lui, ne manquons pas de prudence.

Cette fois-ci, l’œil gauche ne lâchait plus la porte du regard, assez joué au con avec le risque pour une vieille histoire à la con. Sauf si… Rah ! Ta gueule le truc qui bat dans la poitrine, le maître du monde essaie de se concentrer !

« Toujours à te faire avoir par le même type de personne, s’en est presque triste pour toi. Mais passons, la pitié n’est pas dans mes habitudes, alors soit une gentille fille et passe-moi cet œil avant que je ne devienne… violent. »

A ce dernier mot, le Régnant ne pu se retenir d’esquisser un léger sourire. Au fond, l’idée de faire du mal à Faith n’était pas si rebutante que cela. Au fond, ça n’était que lui rendre la pareille, non ? Et puis, au vu de ses précédentes relations, la douleur, sous quelque forme qu’elle fût, c’était la seule chose qui lui faisait comprendre. Alors quoi ? Il l’avait simplement oubliée ? Comme ça, en un claquement de doigts ? On est en droit d’en douter… Enfin, on le verra bien quand le moment sera venu d’agir, si Faith n’a pas déjà cédé d’ici là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬ INSCRIPTION : 15/09/2008
▬ MESSAGES : 148
▬ LOCALISATION : Hurr.


Feuille de Perso
▬ NOM : WINCHESTER
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : Mr. Boogie


MessageSujet: Re: Let's Talk ! [Faith]   Ven 2 Juil - 14:05

    Bien sûr, qu'elle est gênée. À vrai dire, c'était beaucoup plus que de la simple timidité. C'est pas pour rien qu'elle est toujours vierge. Depuis ce fameux bal de Noël d'il y a neuf ans, elle a de la difficulté à se laisser approcher. Ce que Anselm a essayé de lui faire ... Elle est incapable de le faire avec quelqu'un d'autre. À chaque fois que quelqu'un s'approche de trop près, elle panique. Et pas qu'un peu. Elle arrive même plus à faire confiance aux gens. Mais c'est qu'elle est plus traumatisée qu'elle ne le laisse voir, cette petite bête ! ... C'est pas comme si Darek allait la violer. Non ? ...

    « Kh ! Il aura fallu que je me mette à lui ressembler pour que tu me prennes enfin au sérieux ! »

    Woh. Quoi ? Trop d'informations d'un coup. La chimère fronça les sourcils, toujours enfoncée dans le dossier de la chaise. De quoi, prendre au sérieux ? Ressembler ? ... Ressembler à qui ? Anselm ? Il est où, le rapport avec Anselm ?

    Voilà que Darek DF va bouder à côté de Darcy. Et la créature n'y comprend plus rien.

    « Toujours à te faire avoir par le même type de personne, s’en est presque triste pour toi. Mais passons, la pitié n’est pas dans mes habitudes, alors soit une gentille fille et passe-moi cet œil avant que je ne devienne… violent. »

    ... C'est quoi, le problème ? Est-ce qu'il est en train de lui reprocher le fait qu'elle aime tel type d'homme ? Parce que, franchement, c'est plutôt bas, de s'attaquer à ses goûts. C'est pas comme si elle faisait exprès. Mais ... Ce n'est pas ce qui venait de frapper la sale bête en plein où ça fait mal. C'était plutôt cette allusion à ... De la pitié.

    « Va chier, Darek. »

    C'est en se levant que la chimère venait de cracher ses trois tout petits mots. Le bocal dans une main, elle se mit à fouiller le bureau de l'infirmière à la recherche de ... N'importe quoi, en fait.

    « La pitié est pas dans tes habitudes ? Quoi ? C'est pas sérieux j'espère ? »

    Faith, Faith, Faith ... Pourquoi tant d'agressivité dans un si petit corps ? Savais-tu que, lorsque tu fourres des trombones dans tes poches, comme ça, ça ne fait pas très sérieux, non plus ?

    « Oh. C'est triste. Un gros démon aux yeux verts veut abuser de la petite Faith. La pauvre. Il faudrait lui dire, pour lui donner une chance. Après tout, elle est si faible, cette gamine ! »

    Oh. Tient. Une agrafeuse. Parfait. Maintenant, direction la fenêtre.

    « Tu sais quoi, Darek ? T'aurais dû m'laisser crever. »

    Et voilà qu'elle escaladait le radiateur pour pouvoir sortir par la fenêtre. La pauvre, elle est trop petite pour sortir sans cette merveilleuse marche de quelques centimètres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬ INSCRIPTION : 20/08/2008
▬ MESSAGES : 584
▬ LOCALISATION : Dépend des moments


Feuille de Perso
▬ NOM : Lysen
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : Personne (Faith ?).


MessageSujet: Re: Let's Talk ! [Faith]   Ven 2 Juil - 17:38


« Va chier, Darek. »

Un sourire mesquin, laissant entrevoir ses dents impeccablement blanche et alignées, s’esquissa sur le visage du Régnant alors qu’il entendait la douce voix mélodieuse de Faith en train de l’injurier. Toujours aussi facile de t’énerver, petite chimère, ça te rend trop manipulable.
La voilà qui se met à fouiller le bureau de l’infirmière, cherchant probablement une arme. C’est vrai que c’était sa façon de se battre, il avait presque oublié. Utiliser tout et n’importe quoi, un style qui semble ridicule, surtout quand on se voit balancer des capsules de bouteille au visage. Par contre, quand on se fait transpercer la main par un pistolet à clou ou qu’on se ramasse de l’huile de friteuse encore bouillante sur la tronche, c’est autre chose. Rarement mortel, sauf pour le coup de l’huile, mais bien souvent très douloureux. Enfin, Darek n’était pas n’importe qui non plus, il saurait gérer ça. Le truc, c’était de la neutraliser avant qu’elle ne se serve de quoi que ce soit, sinon on lui laisse le temps de s’emparer d’autre chose, et ça dégénère très vite. Surtout qu’une fois qu’elle est partie, elle est tout de même vachement imprévisible cette petite…

Petite ? Nan, pas vraiment, pas aux yeux du Régnant en tout cas. Lorsqu’il regardait le visage et les yeux de la Faith du futur, ce n’était pas la gamine qu’il avait connu au lycée qu’il voyait mais bien une femme. Une femme un peu déjantée, difficile à approcher, mais une femme malgré tout.

« La pitié est pas dans tes habitudes ? Quoi ? C'est pas sérieux j'espère ? »

Là, par contre, c’est déjà beaucoup moins amusant Faith, fait gaffe à ce que tu dis. Faudrait pas non plus lui donner une raison d’exprimer la colère qu’il retient depuis tout à l’heure…

« Oh. C'est triste. Un gros démon aux yeux verts veut abuser de la petite Faith. La pauvre. Il faudrait lui dire, pour lui donner une chance. Après tout, elle est si faible, cette gamine ! »

Okay, là, t’es déjà allée beaucoup trop loin ! Bon il est temps d’intervenir maintenant, finit les gamineries. Déjà le Régnant des enfers fouillait à l’intérieur de son manteau à la recherche d’un objet. Lequel ? Allez savoir, on dirait… un bout de papier ?

« Tu sais quoi, Darek ? T'aurais dû m'laisser crever. »

Tu voulais y passer ? A ton service !

« Adeat ! »

What ? Il se sert de sa carte Pactio ?! Mais il en a passé un ? Relisez un peu l’histoire du personnage les gens ! Son artefact ? Mais vous le connaissez voyons… Non ? Si ! Une série de tintements métalliques se firent entendre alors qu’une chaine fonçait droit vers la fenêtre par laquelle Faith comptait s’enfuir. Oui, une longue chaine de métal au bout de laquelle se trouvait un collier d’acier ouvrable. Ça ne vous dit rien ? Mais si, réfléchissez voyons ! Bon, un indice, imaginez que cette chaine soit reliée à une magister blonde mal vêtue au visage crasseux et au regard vide. Vous y êtes maintenant ? Vooiiiilà ! Vous avez comprit, c’est la chaine dont se sert Darek pour trainer Aëryhn un peu partout, celle-là même sur laquelle il tire sans cesse pour lui donner des ordres. Mais c’est un artefact ce machin ? Il semblerait…
Et c’est partit pour une partie de pêche au lézard ! Oh ! Mais regardez moi ce gros reptile que nous avons là ! C’est une belle prise, pour sûr ! Maintenant qu’on l’a agrippé et que le collier s’était refermé autour du genou de la chimère, il n’y avait plus qu’à la ramener dans le bateau !

Tirant d’un coup violent, le seigneur des enfers fit faire un exercice de voltige à Faith. Celle-ci rentra de nouveau dans l’infirmerie, puis vola à travers la pièce pour atterrir… dans ses bras. Traitement de faveur, en temps normal, il se serait écarté et l’aurait laissé s’éclater sur le sol ou contre un mur. Mais là, il préféra la rattraper, lui faire une clé de bras afin de lui coincer les mains dans le dos, puis de la plaquer contre le mur. Echec et mat le reptile, comment tu comptes te battre en ayant les mains bloquées dans le dos, incapable d’agripper le moindre objet ? Et essaie donc de le mordre dans cette position, tu risques d’avoir du mal, sauf si tu te brises les cervicales au préalable… mais ça, c’est déconseillé par la majorité des médecins.
L’œil ? Euh… oups ! Oublié ! Espérons que le bocal soit tombé sur le lit de Darcy et non par terre, mais faut dire qu’il n’y faisait plus vraiment attention là. Trop agacé par Faith pour se rappeler de pourquoi il était venu à la base, trop occupé à lui balancer ce qu’il avait envie de lui cracher à la figure depuis tant de temps…

« Maintenant écoute-moi bien espèce de gamine prétentieuse trop centrée sur sa petite personne pour voir correctement ce qui l’entoure ! Premièrement… »

Le Régnant recula légèrement la chimère pour la plaquer d’un mouvement sec contre le mur à nouveau. Puis il entama un long monologue au cours du quel il répéta l’opération à de multiples reprises, comme pour lui faire rentrer plus facilement ses mots dans la tête.

« Si à l’époque je t’ai tout révélé, c’était uniquement, j’ai bien dis uniquement, pour foutre en l’air les plans de cette saleté qui m’avait torturé pour son bon plaisir. Je suis un être qui tient à sa liberté vois-tu, et je n’avais pas l’intention de lui servir d’outil bien longtemps. Tu étais juste une simple diversion à l’époque !
Deuxièmement, effectivement j’aurai dû te laisser crever la gueule ouverte entre les griffes de cet espèce de beau parleur. Seulement j’étais déjà dans la merde jusqu’au cou. Et quand plus tard j’ai appris que t’avais survécu, j’aurais dû t’achever moi-même. Non, mieux ! J’aurai dû t’éviscérer dès notre première rencontre, dans la forêt ! J’aurai eu beaucoup moins d’emmerde, et ça m’aurait évité de finir par aimer un déchet tel que toi ! Et enfin troisièmement… »

Le semi-démon se rapprocha de son oreille et murmura calmement :

« C’était un très mauvais plan de me rejeter. Tu ne le sais peut-être pas, mais à l’époque d’où je viens, c’est moi qui ai le droit de vie ou de mort sur quiconque. Et crois-moi, après ce que tu viens de me balancer à la figure, je dois t’avouer qu’il me tarde de retourner de là d’où je viens. L’envie d’y lancer des recherches pour t’y retrouver me tenaille. Je me demande ce que je pourrais bien te faire une fois que ce serait fait… »

Colérique, impatient, prétentieux Darek, tu ne t’es même pas rendu compte que tu venais de ruiner tes chances de la retrouver à ton époque en prévenant ainsi une version antérieure. Enfin, il y a des chances pour qu’elle y soit déjà morte de toute façon. Mais tout de même, c’est pas une raison pour se laisser aller comme ça. Ou peut-être que d’être si proche et de la dominer de la sorte te fait quelque chose. Cette odeur, ce foutu parfum qu’elle dégageait… Si ça n’était pas là, tu aurais sans doute moins de problème pour te concentrer.

« Mais je pourrais également m’en charger tout de suite si tu préfères… »

Des mots soufflés au creux de l’oreille, accompagné d’une légère caresse au niveau de la cuisse de sa main libre. Trop d’information je crois, on va arrêter là.


Dernière édition par Dharc Lysen le Sam 3 Juil - 9:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬ INSCRIPTION : 15/09/2008
▬ MESSAGES : 148
▬ LOCALISATION : Hurr.


Feuille de Perso
▬ NOM : WINCHESTER
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : Mr. Boogie


MessageSujet: Re: Let's Talk ! [Faith]   Ven 2 Juil - 20:42

    Bon ... Décidément, Darek ne semblait pas en avoir finit avec la chimère. À peine avait-elle enjambé le rebord de la fenêtre que quelque chose venait de se resserrer autours de son autre genoux. À peine avait-elle remarqué qu'il s'agissait d'une espèce de chaîne qu'elle se faisait déjà tirer vers l'arrière d'un coup sec ... Pour se retrouver dans les bras du demi-démon. « Dans les bras » ... C'est pas vraiment les termes idéaux pour décrire la position dans laquelle Faith se retrouvait. Mais bon. On va pas réexpliquer ce qui a déjà été décrit, hein !

    ... Oh. Génial. Un monologue. M-Mais ... Faith n'est pas douée pour écouter ce genre de truc. Elle oublie tout le temps ce que l'autre personne dit au fur et à mesure que les mots sortent de sa bouche, et elle finit toujours par en retenir moins que la moitié. Surtout que ... Se faire plaquer au mur entre chaque foutu mot n'aide pas vraiment. L'odeur d'alcool n'était pas assez évidente, peut-être ? Elle a une gueule de bois. Elle a un foutu mal de tête et elle a de la difficulté à suivre ! ... C'est vrai que ça ne fait pas vraiment changement par rapport à d'habitude, mais lui fracasser le crâne contre le mur n'aidera sûrement pas. Tout ce qu'il peut récolter en faisant ça, c'est cet espèce de sifflement de vipère qu'elle fait tout le temps -- Ah. Non. Elle est déjà en train de le faire. Tant pis.

    Q-Qu'est-ce qu'il est en train de foutre, là ? Woh. C'est franchement déroutant, ces murmures dans le creux de l'oreille ... Et justement lorsqu'elle croyait que ça ne pouvait pas être pire, le voilà qui lui caressait la cuisse. Oui, c'est ça, Faith. Débat-toi. T'as l'air de te tortiller comme une idiote. Que ce doit être séduisant, de voir cette bosse dans ton dos remuer en même temps que toi ! ... Darek doit probablement se demander si tu n'as pas un animal sauvage sous ta chemise ou quelque chose dans le genre. Mais non, hein. Ce ne sont que deux touffes de plumes inutiles. Sadly.

    ... Bon, ça suffit, la victime. Reprend-toi en mains, Faith. Fait quelque chose pour te défendre ! Ah. La voilà qui lui donne un coup de pied ... Là où ça fait mal. DAREK N'AURA JAMAIS D'ENFANTS ! QUE C'EST TRISTE ! Mais c'est pas tout, hein. Elle en a profité pour lui coller un autre kick, mais dans les genoux pour le déstabiliser, pour ainsi réussir à profiter de quelques secondes de répit pour boiter d'un pas et se retourner vers lui.

    « Oh ! T'as appris à faire un Pactio ! Maman Faith est fière de toi ! »

    Quoi ? Tu croyais qu'elle s'en rappelait pas, de cette fameuse St-Valentin passée à boire ? Mais oui, Maître des Enfers ! C'est la petite Winchester qui t'as appris comment faire un Pactio ! ... Et maintenant ça se retourne contre elle. Mais ça, on s'en fout.

    C'est ça, Faith. Cache-toi derrière de l'humour et du sarcasme pour essayer de lui faire croire que tout ça te passe plusieurs mètres au-dessus de la tête, que t'en a rien à foutre s'il est au moins trente fois plus fort que toi ... Et qu'il pourrait facilement te faire tout ce que Anselm n'a pas réussit à faire. Voir même plus. Rien que d'y penser, t'en a les jambes qui tremblent. T'es complètement terrorisée, et tu le sais. Ça se voit à des kilomètres à la ronde.

    ... Hm. Faith ? C'est quoi, ce regard perdu ? Pourquoi tu viens de figer complètement, tout d'un coup ? On dirait presque que tu viens de voir un fantôme ! ... Quoi que tu serais probablement moins surprise d'en voir un que tu ne l'es en ce moment.

    « ... Attend. Quoi ? »

    Les iris d'or liquide de la chimère plongèrent dans les yeux vairons de Darek, puis elle fronça des sourcils. On aurait dit une gamine qui se retrouvait devant une équation mathématique particulièrement difficile à résoudre.

    « ... Tu m'aimes ? »

    Pas le Kimi de d'habitude, non. Un beau gros Kisama. Et en plus, elle le pointait grossièrement du doigt. Hahaha ... Ha. Il était temps que tu comprennes, Faith. Non, en fait ... Il est peut-être un peu tard pour ça. Beaucoup trop tard. Mais au moins, t'as retenu quelque chose de ce qu'il vient de dire ! ...

    Une seconde. Il vient pas de la traiter déchet au beau milieu de ton ça ? Bâtard !


Dernière édition par Otona Faith le Sam 3 Juil - 9:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬ INSCRIPTION : 20/08/2008
▬ MESSAGES : 584
▬ LOCALISATION : Dépend des moments


Feuille de Perso
▬ NOM : Lysen
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : Personne (Faith ?).


MessageSujet: Re: Let's Talk ! [Faith]   Sam 3 Juil - 8:07


Espèce de sal…leté, pour être poli. Un coup pareil, ça ne se fait pas voyons. Mais quand on y pense, ça méritait des applaudissements, il faut être très souple pour frapper quelqu’un ici en lui tournant le dos, surtout si c’est quelqu’un de beaucoup plus grand. C’est pourquoi Darek ne lui en tiendrait sans doute pas rigueur… ou pas. En fait, ce qui fit le plus d’effet, ce ne fut pas tant le coup porté que les mots qui suivirent. Des paroles qui semblèrent, l’espace d’un instant, plonger le semi-démon dans une espèce de catatonie. Il fut donc comme paralysé, penché vers l’avant, fixant le sol avec une insistance trop grande pour que cela présage quoi que ce soit de bon.

« ... Tu m'aimes ? »

Quelques mots, quelques tous petits mots prononcés avec une telle simplicité. S’il l’aimait ? Elle-se-foutait-de-sa-gueule-ou-quoi ? Il n’avait pas été assez clair la dernière fois ? C’était quoi le but de la manœuvre ? Crever ? Non parce que là, c’était bien partit pour. Une diversion pour qu’il oublie l’œil peut-être ? Bravo, là aussi c’est réussit, le Régnant en avait oublié jusque sa propre version du présent. Peut-être pas bon signe ça, c’était sans doute la seule chose qui le retenait de se lâcher complètement.

Le Régnant avait les yeux écarquillés, les pupilles et la mâchoire qui se contractaient de plus en plus. Quelque chose était en train de se briser en lui, comme si Faith venait de créer une fissure sur un immense barrage. Une minuscule brèche qui, sous l’effet de la pression, se répandait sur toute la surface du béton, le craquelant de part en part, laissant passer de puissants filets d’eau, prémisses d’une inondation à venir. Bordel, il avait déjà été en colère, mais là, ça dépassait tout ce qu’il avait pu imaginer, il en avait du mal à respirer tellement c’était… puissant. Oui, puissant. Comme un volcan sur le point d’entrer en éruption, comme l’eau qui se recule de plusieurs dizaines de mètres juste avant qu’un raz-de-marée n’arrive, et déferle de toute sa force sur vous sans que rien ne puisse l’arrêter. Retenir ça, c’était trop, beaucoup trop, il mourrait par suffocation s’il essayait de toute façon.

Puis, il osa enfin. Il leva les yeux vers le visage de Faith, puis croisa son regard. Ses pupilles devinrent soudainement aussi fines que des aiguilles. La pression de sa mâchoire devint alors si forte que Faith eu l’occasion de le voir fissurer une de ses propres canines. Trop tard pour l’arrêter, trop tard pour retenir tout ça, trop tard pour s’excuser, trop tard pour empêcher le barrage de céder à la puissance de tonnes d’eau qui ne demandaient qu’à sortir et tout dévaster, juste… trop tard.

« Est-ce que… commença-t-il de façon trop douce pour que ça en reste là, tu te fous de MOI ! »
Le dernier mot fut prononcé si fort et avec tant de violence que la porte de sortie vibra. Au diable la discrétion, peu importait qu’on l’entende jusqu’à l’autre bout de l’école et que ça n’attire du monde. L’infirmière pouvait bien se ramener maintenant, il ne la verrait même pas tellement c’était devenu le cadet de ses soucis.

La main droite de Darek prit la forme d’une énorme masse et fonça sur Faith avec une telle vitesse qu’elle n’eut même pas l’occasion d’esquiver. De toute façon, avec une jambe enchaînée à lui, qu’est-ce qu’elle aurait bien pu faire ? Voilà donc la chimère plaquée contre le mur qui s’était fissuré sous la force de l’impact, du sang doré lui coulant par la bouche, les pieds ne touchant même pas sol, écrasée par la force du Régnant qui n’était pas décidé à en rester là.

Une autre masse vint éclater le mur à son tour, à quelques centimètres à peine du visage de la chimère. Si Darek avait visé un peu plus à droite, on aurait eu droit à de la bouillie de lézard. Mais pourquoi l’avait-il raté au juste ? Sans doute l’aveuglement dû à la colère. En tout cas, il paraît difficile qu’il se retienne encore de la tuer, pas dans cet état.

« Pourquoi est-ce que tu crois que je me suis déclaré il y a des années ?! Hein ?! »

Cette fois-ci, ses bras avaient reprit leur apparence normale, libérant ainsi Faith de la pression qui était en train de la broyer contre le mur. Mais avant même qu’elle eu ressentit le soulagement de cette libération, le Régnant l’avait attrapée à la gorge, avant même qu’elle ne touche le sol, et plaquée contre le mur. La chimère eu alors tout le loisir de contempler le regard dément de l’homme qu’elle venait de mettre en colère.

« Tu penses que ça m’amuse de me faire rejeter, c’est ça ?! Que ça me plait de me faire jeter comme une merde par un être aussi pathétique ?!»

Voilà le poing gauche qui frappe le mur assez fort pour s’enfoncer dedans, une fois encore juste à côté du visage de sa victime. C’était à se demander si, finalement, même dans cet état, il était capable de la tuer…

« Tu crois que je trouve ça drôle de réduire le monde en cendre pour que des gens comme nous aient une place ?! »

Nouveau coup de poing, nouveaux éclats de murs qui volent dans la pièce.

« J’ai… »

Bon, c’est bon Darek, le mur a comprit, pas la peine de la martyriser plus longtemps.

« Fait… »

Faudrait que quelqu’un l’arrête là, ça commence vraiment à faire désordre dans l’infirmerie. Puis ya des gens qui dorment !

« Tout ça… »

On voit le paysage de dehors là ! Sérieusement, faut arrêter ! On va finir par devoir démolir tout le mur pour en refaire un neuf ! C’est plus rattrapable là…

« A cause de TOI ! »

Wow, trop d’informations. Okay, le mec tellement frustré de s’être fait rejeter qu’il est allé droit en enfer, a prit la place de celui qui la dirigeait, puis a lâché des démons par légion sur terre. Tout ça à cause d’une peine de cœur. Heureusement qu’elle n’a pas dit oui, imaginez ce que ça aurait donné si elle avait rompu plus tard… Ou pire encore, qu’ils se soient mariés puis qu’elle ait demandé le divorce.
A moins qu’il ne veuille dire par là qu’il avait façonné ce monde pour elle. Allez savoir… De toute façon, c’est pas forcement mieux.

Dernier geste de colère, avant d’essayer enfin de se calmer, Darek jeta la chimère à l’autre bout de la pièce, sur le bureau qu’elle se mangea allègrement. Et tandis qu’elle était à terre, le Régnant la regardait, toujours en colère, un léger filet noirâtre s’échappant de sa bouche. Non, ce n’était pas sa gencive qui saignait depuis que sa dent s’était fendue, enfin pas seulement. En réalité, il avait gueulé tellement fort que sa gorge s’était mise à saigner.

« Et ce qui me fait le plus chier là-dedans, reprit-il plus calmement, c’est que je n’arrive même pas à te tuer pour ne plus avoir à supporter la douleur chaque fois que je te croise. »
Un dernier regard glacial tout en essuyant le sang avec le dos de sa main, puis le démon s’avança vers le bocal et s’en empara. Par chance, il était effectivement tombé sur le lit. Bah, de toute façon, il aurait trouvé un autre moyen. Au pire, il l’aurait prit sans le bocal, il était encore en assez bon état pour tenir le temps de l’étudier.

Puis, l’homme se dirigea vers le coin le plus sombre de la pièce, celui d’où il était apparu, passant de fait juste à côté de Faith. Si elle voulait intervenir ou ajouter quelque chose, c’était maintenant. Après, il serait trop tard, et il y avait peu de chance qu’il ne revienne pour prendre le thé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬ INSCRIPTION : 15/09/2008
▬ MESSAGES : 148
▬ LOCALISATION : Hurr.


Feuille de Perso
▬ NOM : WINCHESTER
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : Mr. Boogie


MessageSujet: Re: Let's Talk ! [Faith]   Sam 3 Juil - 11:52

    T'aurais dû laisser Faith crever, Darek. T'aurais dû la laisser se faire tuer par Anselm, durant cette fameuse nuit de Noël. Comme ça, elle n'aurait jamais su ce que ça faisait, de vivre sans lui. Elle n'aurait pas non plus compris ce que tu ressentais après t'être fait « jeter comme une merde par un être aussi pathétique ». Elle n'aurait pas non plus remonté la pente petit à petit comme elle l'a fait, en s'accrochant à tout et n'importe quoi à la fois. L'alcool, Kiara ... Elle n'aurait pas de « métier » qu'elle aime pratiquer, ni de « chez-soi » ou retourner. Elle ne serait pas contente de toujours respirer, elle ne s'accrocherait pas à la vie comme elle le fait chaque jour depuis le 25 décembre 2008.

    La chimère ne serait pas non plus en train de se relever malgré le fait que le demi-démon ait joué à Wack-A-Lizard avec elle. Non. Elle ne serait probablement pas non plus en train de se s'agripper désespérément au bocal contenant l'oeil d'Anselm dès la seconde où Darek DF était passé à côté d'elle. Elle ne se baladerait pas à quatre pattes par terre, à travers les débris, juste pour s'accrocher à ce tout petit pot à cornichons.

    « Ramène-le. »

    C'est quoi, ça ? Un ordre ? Une requête ? Non, pas vraiment. Faith était carrément en train de le supplier. Faut croire qu'elle n'a pas de tête. Elle démolit quelqu'un et la seconde d'après, elle lui demande une faveur. Faut le faire. Pourtant, elle était bel et bien en train de le regarder droit dans les yeux sans aucun honte, le visage couvert de sang doré, des débris de mur dans les cheveux. Que c'est propre, tout ça.

    « ... Ramène-le. »

    Darek ... Tu ne vois donc pas que la petite Winchester n'a pas besoin que tu domines le monde pour elle, pour qu'elle soit heureuse ? Non. Elle est bien assez contente comme ça, rien qu'en s'engueulant avec Kiara tous les jours à propos de trucs puérils qui n'intéressent personnes ... Cette sale bête n'a pas besoin de grand chose pour être comblée. Ramène-lui ce foutu oeil pour que la Faith du présent ne se pendent pas en découvrant qu'il n'est plus là, et la terroriste sera bien ravie ... Juste parce qu'elle va pouvoir continuer à dévaliser des banques, faire exploser des édifices et frapper son ami le roux lorsqu'il essaie de la coiffer.

    D'ailleurs, le baku va sûrement lui arracher la tête en voyant la pagaille qu'était devenue ses cheveux. Hurrrrr.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬ INSCRIPTION : 20/08/2008
▬ MESSAGES : 584
▬ LOCALISATION : Dépend des moments


Feuille de Perso
▬ NOM : Lysen
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : Personne (Faith ?).


MessageSujet: Re: Let's Talk ! [Faith]   Sam 3 Juil - 13:22


Pleurniche et rampe autant que tu veux Faith, le Régnant s’en moque. C’était étrange d’ailleurs, ce manque de réaction de sa part. C’était comme si, pour une fois, quelque chose était parvenu à le calmer, comme si la colère était... partie ? Lui qui passe pourtant son temps à s’énerver contre tout ce qui respire, et qui ne respire pas d’ailleurs. Alors quoi ? Il avait enfin balancé tout ce qu’il avait gardé pour lui durant un peu plus d’un siècle, et c’est tout ? Plus de colère ? Ne rêvons pas quand même, il retrouvera ses esprits à un moment. Mais pour l’instant, il ne réalisait pas vraiment à quel point il était soulagé.

Pleurniche et rampe autant que tu veux Faith, le Régnant part avec cet œil, que tu le veuilles ou non. Les griffes bien resserrées autour du bocal, la bête d’un mètre quatre-vingt dix avançait toujours à grand pas vers le coin de la pièce.

« Ramène-le » disait-elle, ou plutôt suppliait-elle. Alors quoi ? Tu le mets hors-de-lui et t’espères négocier derrière ? Un peu tard pour ça, non ? C’était au début qu’il fallait faire ça. Là, il n’écoutait plus. C’était peut-être mieux pour elle d’ailleurs. Qui sait ce qu’il lui aurait encore fait sinon.

Le ramener, le ferait-il vraiment ? Allez savoir. Pour être honnête avec lui-même, il n’en savait rien. D’un côté, il n’en avait aucunement envie, et ce n’était pas prudent de le rendre, ni même de le conserver. De l’autre, c’était Faith. L’instant d’avant, il la haïssait, désirait sa mort plus que tout, ou qu’elle n’ait jamais existé. Mais déjà il était fatigué de lui en vouloir, et d’ici peu, ça repartirait pour un tour.

Le voilà enfin dans la pénombre, cette farce allait prendre fin. Il était temps. Darek se retourna, le visage dépourvu d’expression, comme si toutes ses émotions avaient momentanément quitté son corps après cet état de rage intense. Etait-ce un mécanisme de son cerveau pour le calmer ? Peut-être était-il à court d’on ne sait quelle substance qui fait ressentir les choses.
Ou peut-être était-ce pour le protéger… De quoi ? De la culpabilité par exemple, il a quand même fait quelque chose d’assez moche à celle qu’il aime, ou qu’il aimait, il ne sait plus vraiment. Toujours est-il que s’il a fait des choses assez horribles par le passé, jamais ça n’avait atteint quelqu’un qui l’appréciait. Comme quoi, même après tout ce temps de vie, les nouveautés existent encore, aussi peu reluisantes soient-elles.

Le Régnant baissa ses yeux aussi vides de sentiments que son visage vers Faith. Et la voilà qui le regardait avec des yeux larmoyants, le suppliant encore de ramener le trésor de sa version du présent. Et déjà, un petit quelque chose, une saleté de sentiment montrait le bout de son nez. De la pitié ? Peut-être, mais on pouvait en douter. Pourquoi elle ne pouvait pas le lâcher à la fin ? Qu’est-ce qu’il fallait qu’il fasse pour qu’enfin elle n’ait plus de prise sur lui ?

Les lèvres du Régnant se séparèrent l’une de l’autre, et une voix éteinte sortit de sa gorge endolorie.

« Abeat. »

La chaine qui trainait derrière la chimère disparu en une multitude de petites lueurs bleues qui s’envolèrent telles des lucioles. Et alors que l’ombre de la pièce semblait se concentrer pour envelopper le corps de Darek, sa voix se fit de nouveau entendre.

« Trois jours, dans la forêt. »

Quel faible, céder aussi facilement. Enfin, pour l’instant il n’a fait que fixer un rendez-vous, il n’a pas promis qu’il rendrait l’œil à ce moment là.
Ces mots prononcés, l’ombre du Régnant se dispersa dans l’air, ne laissant que ses yeux qui disparurent une seconde plus tard, après avoir brillé intensément.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Let's Talk ! [Faith]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Let's Talk ! [Faith]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAHORA LIVE!? :: L'école Mahora :: Infirmerie, pharmacie, etc.-
Sauter vers: