MAHORA LIVE!?


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le banc public (banc public) [libre, donc viendez les gens]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
▬ INSCRIPTION : 28/08/2010
▬ ÂGE : 29

▬ MESSAGES : 4
▬ LOCALISATION : Bourgogne




MessageSujet: Le banc public (banc public) [libre, donc viendez les gens]   Dim 29 Aoû - 4:45

"Aaah !! J'ai bien dormis !!!"

Shao Hsin Xia s'étira longuement, bailla un long moment. Il ouvrit enfin les yeux puis les referma, juste au cas où et en profita pour répéter ses différentes actions au moins cinq fois. Et enfin pour finir il ouvrit vraiment ces yeux. Le jeune chinois, allongé sur un banc public regarda les alentours. Que dalle !

*Encore heureux pour moi qu'il n'y ai personne. Bon aller deux trois mouvements pour débuter une bonne journée !*


Il se lança dans la pratique sérieuse du Wing Chun. Tout d'abord des mouvements simples puis il gradua la difficulté pour arrivé aux limites de ses capacités. Après quelques heures d'entraînements il s'assit sur son banc bu une longue gorgée de "saké".


"Pouaaahhh !!! C'est quoi ça !!! C'est pas du vin de riz ça !!!"

Il se leva en titubant et commença a tourner autour du banc, la calebasse offert par son maître à la main gauche et la coupe dans celle de droite. Il commença donc a chanter une vieille chanson à boire chinoise (dans sa langue natale [le chinois] faut préciser). Au bout d'un moment il se rassit sur le bord du banc et regarda dans le vide...


EDIT


Une demi heure c'était passé, les quelques passants furent déboussolé de voir le garçon dans un tel état. Certain crurent qu'il maîtrisait une technique de méditation qui consistait à faire le vide de sa personnalité. Les derniers étudiants qui l'avaient aperçu s'était même donné à cœur joie à lui jeter des pierres, sans aucune réaction de la part du garçon. Quand tout d'un coup :

"Aaaahhh !!! Ça fait un mal de chien !!!"

Sur ce, Shao se leva en faisant un bond. Regarda son épaule et vit une petite feuille, tombé par inadvertance. Il l'enleva avec violence, manquant presque de se démonter l'épaule. Puis se senti mouillé et sale. Il regarda son vêtement et il s'aperçut qu'il avait bavé sur tout le devant de sa magnifique tenue. Il devait aller se laver en vitesse et changer de vêtements. Il pris son baluchon et chercha un lieu pour se laver, en continuant à tituber et à hoqueter.
Durant tout ce moment il ne remarqua même pas les gens qui ont eut la peur de leur vie lorsqu'il a hurlé et qu'il marchait comme un homme saoul. Les personnes qu'il croisa s'écarta en le voyant arriver de loin, en même temps il est difficile de rater un garçon titubant, avec un verre et une bouteille dans chaque main et surtout une énorme tâche sur le devant de sa tenue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tout-puissant


avatar
Satsuki Yotsuba

▬ INSCRIPTION : 11/07/2006
▬ ÂGE : 25

▬ MESSAGES : 55144
▬ LOCALISATION : Dans un endroit que j'aime.


Feuille de Perso
▬ NOM : Satsuki Yotsuba
▬ CLASSE: 2A
▬ AMOUREUX(SE) DE : Watashi wa koko ga harimasu kara...^^


MessageSujet: Re: Le banc public (banc public) [libre, donc viendez les gens]   Lun 6 Sep - 12:30

HJ : Aaaah, gomen, gomen, gomen!^^"""" J'ai mis un temps fou à répondre à ce sujet... Mais je squatte, je squatte!^^"" Pardon de mon retard...
Pour ce qui est des personnages, j'utiliserai Calpis et Ramune, deux profs... Leurs présentations sont sur la page à laquelle tu peux accéder par le "FOUR-FINGERED CHARACTERS" de ma signature.

~~~

Sniff, sniff. Sniff, sniff. Les instincts d'amateur d'alcool et de chasseur du Nord (?) de Ramune s'étaient réveillés en même temps. Surtout son odorat, en réalité, qui flairait une piste particulièrement intéressante... Mais oui, nom d'un petit bonhomme, ça sentait l'alcool!

Eh dis donc, Calpis... Tu sens, ça?

Oui... Mais qui pourrait bien se balader avec de l'alcool dans le secteur?

Là, Ramune se raidit. Et merde, mais c'était pourtant vrai, ça... Bon, encore, si c'était un professeur, ou encore un adulte comme ce gentil garçon roux qu'ils avaient rencontré l'autre jour, ça pouvait passer, mais... Et si ce n'était pas le cas?

Mais c'est que t'as oublié d'être bête, aujourd'hui, toi... Ça me plaît pas trop! On va aller trouver d'où ça vient!

Sniff, sniff. Sniff, sniff. Tel un chien suivant une odeur —j'ai jamais dit qu'il avait parfois des mimiques qui ressemblaient à celles d'un chien, hmm?—, Ramune s'orientait à travers la cour pour trouver le propriétaire de cette chose qui sentait comme ça. L'alcool, évidemment... Calpis, de son côté, le suivait sans mot dire, reniflant lui aussi, ou se contentant de lui emboîter le pas parfois. Duo comique. Oui, ils devaient avoir un drôle d'air comme ça, le nez en l'air... Mais on s'en moque ; la personne sur laquelle ils allaient finalement tomber n'était pas vraiment mieux, à vrai dire, probablement bien pire...

Il est dans le coin! Tu le sens, Debouko?

Oui... Et il est dans un triste état!

Quoi? Tu le vois? ...Ah...

Ramune avait à peine eu le temps de poser la question à Calpis tout en se retournant dans la direction où le petit gros regardait présentement... Et puis, il avait vu Shao. Un gars d'une quinzaine d'années. Un peu typé, mais ce n'est pas ce qui nous intéresse pour le moment. Un jeunot... Qui titubait, ses vêtements d'une saleté à en faire peur, une bouteille d'alcool et un verre à la main... Mais qu'est-ce qu'il fabriquait, celui-là, et où il se croyait? Ramune resta un moment sous le choc, bouche bée au sens propre du terme, les yeux écarquillés tandis qu'il suivait ce terrible spectacle des yeux. Calpis, lui, essayait d'agiter doucement sa main devant les yeux de son ami pour le faire réagir, tandis que lui aussi regardait le jeune garçon d'un air un peu intrigué, et surtout inquiet pour lui... Le pauvre gosse, il n'avait pas bonne mine...

Ramune... Eh, Ramune...

... ...A... A... Aa... ...A...

Ça avait pris un petit instant pour reconnecter Ramune. Mais, d'un seul coup, c'était reparti au quart de tour, et d'un index terriblement accusateur, la grande asperge pointa dans la direction de Shao, faisant entendre sa voix en mode rageur puissance dix au risque de péter les tympans de tout le monde, et probablement de causer un mauvais mal de tête au gars en question, vraisemblablement, par la même occasion.

HEY, TOI!

さ迷い続けた暗闇の中 、手を伸ばしても指の隙間からすり抜けて
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://akhtscartoon.canalblog.com
 

Le banc public (banc public) [libre, donc viendez les gens]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAHORA LIVE!? :: Le Campus de Mahora :: Grande cour-
Sauter vers: