MAHORA LIVE!?


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Life is long. Many miles long.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
▬ INSCRIPTION : 18/02/2007
▬ MESSAGES : 4102
▬ LOCALISATION : .at home


Feuille de Perso
▬ NOM : BACKER
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : On dit qu'elle embrasse Mononucléose sur le bec.


MessageSujet: Life is long. Many miles long.   Dim 26 Sep - 17:48

    HOLD ME TIGHT, HOLD ME TIGHT, HOLD ME TIGHT I MISS YOUR LOVE !

      Oui Shame. Oui je rentre lundi matin. Oui Rikuo. Oui je passe voir Satsuki au restaurant. Bubie ~

    Refermant le clapet de son tout nouveau mais déjà très abimé téléphone portable, Iris jeta l'outil dans une des poches de son short à bretelles. Dieu qu'elle pouvait haïr la technologie, à cause de ce petit bout de métal Shame et Rikuo pouvaient la joindre à tout moment, peu importe l'endroit de la planète où elle irait se cacher. La bouche tordue en un râle, montrant bien ses crocs, la rouquine grommela avant de sauter de la branche de cerisier sur laquelle elle s'était installée pour subir cet agaçant coup de fil. Ses pieds nus claquèrent sur les pavés de l'allée des cerisiers. Ces derniers étaient plutôt froids, après tout l'hiver approchaient à grands pas, pour son plus grand malheur. De toutes façons elle n'avait pas prit de chaussures, ni de veste. Elle ne resterait au Japon que deux jours, le temps d'un weekend, repartirait en Suède, puis reviendrait le vendredi suivant. Quand on avait de l'argent on pouvait faire pleins de choses aussi idiotes que se taper des allés/retours Suède-Japon toutes les semaines.

      Maintenant, trouver des gens !

    Des gens certes, mais pas n'importe qui. Les pauvres PNJ qui défilaient dans l'allée pour se rendre on ne sait où (et de toutes manières on s'en fout) ne l'intéressaient guère, ce qu'elle voulait elle c'était ses gens. Les gens qu'elle aimait, ceux sur lesquels elle avait envi de dormir, avec lesquels elle avait envi de manger, pour lesquels elle avait envi de revenir. Voilà quoi. Petit singe sentimental va. D:

      ATCHOUM !

    Voilà ce que tu y gagne à te balader pieds nus en Suède. Et dans l'avion. Et à l'aéroport. Et dans la rue. Et dans le campus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-inane.deviantart.com/
Tout-puissant


avatar
Satsuki Yotsuba

▬ INSCRIPTION : 11/07/2006
▬ ÂGE : 24

▬ MESSAGES : 55144
▬ LOCALISATION : Dans un endroit que j'aime.


Feuille de Perso
▬ NOM : Satsuki Yotsuba
▬ CLASSE: 2A
▬ AMOUREUX(SE) DE : Watashi wa koko ga harimasu kara...^^


MessageSujet: Re: Life is long. Many miles long.   Mar 28 Sep - 17:31

Oh, ce n'est pas bon, ça...

AHU?! Depuis quand elle était là, elle? Bah, il faut dire, elle marchait si lentement. Et elle était si discrète. Pas le genre "héroïne de manga", celle-là. Plutôt une part du décor qui intervient parfois quand il faut. Et là, il fallait. Parce qu'un petit frère tori quelque part avait éternué, et que fortuitement, Satsuki s'était trouvée là, et avait semblé reconnaître une personne dans cet éternuement. Ahmaissi. Bien sûr. Forcément, rien qu'avec un éternuement, on reconnaît la personne... ...Ne cherchez pas. Sacchan wa Sacchan. Sacchan avec déjà son écharpe de l'uniforme, que les jeunes japonaises arrivent TOUT DE MÊME à porter avec l'éternelle minijupe —elles doivent avoir des jambes isotherme, c'est pas possible—, et ses boîtes vapeur en carton, empilées, qui couvraient de leur hauteur son ventre et sa poitrine. Sacchan qui, le nez justement fourré dans son écharpe, si bien qu'on ne voyait pas sa bouche au milieu de toute cette laine, avait les yeux baissés vers les pieds d'Iris. Iris prenait froid, puisqu'elle éternuait, et "ce n'était pas bon" qu'elle prenne froid. Mais à porter la tenue de la sorte, forcément...

Pas étonnant, si tu te ballades pieds nus... Ça va aller?

Drôle de question, sachant qu'on pouvait fort bien supposer que Sacchan savait pertinemment qu'Iris allait pieds nus par simple choix personnel, à la base. Ça ne faisait pas partie des choses qu'elle ignorait, ça, bien sûr. Mais bon. Peut-être pour la forme, ou peut-être tout simplement parce qu'elle avait le souci de savoir si Iris n'avait vraiment pas trop froid. Un éternuement, c'est pas trop grave. Mais un rhume est vite arrivé...

Tiens.

Satsuki tendait à présent, de sa petite main potelée, un mouchoir en papier encore plié, qu'elle avait sorti d'une de ses poches. Sacchan n'est pourtant pas malade —pas du genre à se choquer quelque pathologie que ce soit vu son hygiène de vie si réglé—, mais en l'occurrence, c'était bien utile qu'elle en ait avec elle. Lâchant juste un peu le mouchoir d'un ou deux doigts, elle le laissa s'ouvrir, et avança la main vers le nez d'Iris, comme une mère qui va nettoyer la morve de son gamin. On pouvait le voir à présent, derrière son écharpe, elle souriait... Évidemment.

Mouche-toi...

さ迷い続けた暗闇の中 、手を伸ばしても指の隙間からすり抜けて
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://akhtscartoon.canalblog.com
▬ INSCRIPTION : 18/02/2007
▬ MESSAGES : 4102
▬ LOCALISATION : .at home


Feuille de Perso
▬ NOM : BACKER
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : On dit qu'elle embrasse Mononucléose sur le bec.


MessageSujet: Re: Life is long. Many miles long.   Jeu 7 Oct - 14:40

      Oh, ce n'est pas bon, ça...

    Une voix familière. Douce et chaleureuse, réconfortante et maternelle. Une personne faisant preuve d'une simplicité et d'un calme hors du commun. Quelqu'un qui avait su dresser un certain cabot, sans rien faire d'autre sue se montrer naturelle. Une personne d'exception aux yeux et dans le cœur de cette rouquine trop peu couverte.

      Pas étonnant, si tu te ballades pieds nus... Ça va aller?

    Relevant un pieds, tournant le buste, le visage aux pommettes rosées par le froid de la jeune harpie lui fit tranquillement face. Les lèvres étiré dans un sourire un peu trop doux et paisible pour cette frimousse de canaille, Iris la regardait avec de la joie dans les yeux. Satsuki Yotsuba était certainement l'une des premières personnes avec qui la harpie avait noué un lien, ici à Mahora. Mais pour être tout à fait franc, elle avait toujours ressentit un petit pincement au coeur en la voyant, une petite crainte. Sacchan en elle-même avait le pouvoir d'imposer une certaine crainte à Iris, et ce sans rien faire. Comment quelqu'un d'aussi gentil et faible peut-il survivre si aisément ? Telle était la question qui accompagnait le visage de Satsuki dans les pensée de la petite rousse. Certes depuis le temps, son avis avait changé et, cette drôle de peur s'était petit à petit essoufflé. Grace à quoi ? Qui sait ... peut-être que la vision que Rikuo a de Satsuki avait fini par déteindre sur elle ? Aujourd'hui ne restait plus que quelques bribes d'admiration, et beaucoup d'affection. Qui était celle qui ne l'avait jamais laissé mourir de faim lorsque son petit estomac de singe réclamait plus, plus encore et toujours plus ? Satsuki ! Qui était celle qui calmait le jeu lorsque des tensions inutiles montaient lentement mais surement au sein du groupe d'ami qu'elle estimait être sa famille ? Satsuki ! Qui avait une tête super flippante de koala ? Statsuki ! Ah ... Mais voilà donc la raison originale de cette peur, les koalas, c'est flippant selon Iris.

      Héhé ... Ça faisait longtemps, hein ?

    Ses lèvres se fendirent en un sourire carnassier, heureux, un sourire qui lui était propre. Tendant le bras vers le mouchoir que lui offrait la cuisinière.

      Merci !

    Dépliant vivement le bout de tissue, y enfouissant toute la partie inférieure de son visage, elle fit retentir les trompette. Un grand bruit, certes dénué de grâce mais pas sans charme, un charme de petit singe qui n'est là que pour faire rire. Frottant vivement le mouchoir à son nez, elle l'éloigna de sa face et, malgré son contenu plus que douteux, le rendit à sa propriétaire sur un air et un ton des plus enjoués.

      Tu veux de l'aide pour porter tes boîtes ? Dis pas non ! Si je te laisse comme ça, le cabot va encore me cogner. Héhé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-inane.deviantart.com/
Tout-puissant


avatar
Satsuki Yotsuba

▬ INSCRIPTION : 11/07/2006
▬ ÂGE : 24

▬ MESSAGES : 55144
▬ LOCALISATION : Dans un endroit que j'aime.


Feuille de Perso
▬ NOM : Satsuki Yotsuba
▬ CLASSE: 2A
▬ AMOUREUX(SE) DE : Watashi wa koko ga harimasu kara...^^


MessageSujet: Re: Life is long. Many miles long.   Jeu 7 Oct - 17:55

Premier fait qu'on rapportera de Sacchan, ce fut celui que de replier un peu le mouchoir qu'Iris lui rendait, et de le remettre dans sa poche. Elle avait regardé Iris faire, écouté ses remarques —des formules consacrées, presque, si encore on pouvait parler de ça venant de notre tori rouge...—, bref, tout cela en souriant simplement, rien qu'à la regarder. Elle se réjouissait, à la vérité, de retrouver Iris ainsi —elle ne changeait pas, l'intéressée, et c'était une bonne chose bien sûr ; elle avait l'air en forme. Bon, à part certains petits détails, et notamment le fait qu'elle était en train d'attraper froid, ce n'était pas rien surtout pour une fille qui accordait tant d'importance à la santé que Sacchan... Cependant, pour le coup, elle passa outre. En fin de compte, non, ça n'avait pas tant d'importance que ça, comparé au fait qu'Iris avait l'air d'aller bien. Un petit rire, même, lorsqu'Iris se moucha —ce bruit était tout de même adorable!—, et un autre lorsqu'elle parla d'un certain "cabot". On pense : si c'est bien ce que je pense, elles aiment toujours à s'appeler mutuellement par ces surnoms... Ça non plus, ça n'a pas changé.

Eh, le cabot? Rikuo-chan wa?

Évidemment, vu comment les paroles d'Iris sonnaient, Sacchan ne pouvait trouver la situation que plaisante, d'autant qu'en vérité, Sacchan aurait du mal à imaginer Rikuo cognant Iris —non pas hélas qu'elle considère le fait que Rikuo "cogne" quelqu'un comme totalement inconcevable... Elle savait juste qu'elle-même, elle ne la verrait le faire qu'en cas vraiment particulier, probablement, et pas à Iris. Non... Ces noms si salauds qu'ils se donnaient entre eux, ça les faisait bien ressembler à une famille plus qu'autre chose... Et on se tape pas en famille.

Bon... Un seul alors, j'ai l'habitude, tu le sais bien. Et, si ça te gêne, rends-le-moi, surtout.

Ce n'étais pas comme si Rikuo allait vraiment se mettre en colère contre Iris pour une chose pareille, de plus ; du moins, ainsi pensait Satsuki. Pour l'instant, à cause du "Dis pas non" d'Iris, elle s'était vue bien forcée de lui passer l'une de ses boîtes, histoire qu'elle porte vraiment un truc, si elle y tenait. Et tout en disant tout cela elle continuait de sourire amicalement, avec son calme habituel, et pourtant sans doute, aussi, de la joie que de retrouver Iris et de constater que ça avait l'air d'aller. Qu'elle était égale à elle-même et telle qu'elle la connaissait, aussi... Une personne adorable de plus, dans la tête de Sacchan, au niveau de Médusa-chan par exemple.

Et Rikuo-chan, au fait... Elle va bien?

さ迷い続けた暗闇の中 、手を伸ばしても指の隙間からすり抜けて
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://akhtscartoon.canalblog.com
▬ INSCRIPTION : 18/02/2007
▬ MESSAGES : 4102
▬ LOCALISATION : .at home


Feuille de Perso
▬ NOM : BACKER
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : On dit qu'elle embrasse Mononucléose sur le bec.


MessageSujet: Re: Life is long. Many miles long.   Dim 10 Oct - 12:24

      Pourquoi un seul ?


    L'oisillon ferma puis rouvrit les paupières plusieurs fois de suite, rapidement mais sur un tempo saccadé. De nouveau, elle se retrouvait plongée dans l'incompréhension la plus totale. La raison qui empêchait cette brave Satsuki de lui confier au moins la moitié de ces boîtes encombrantes lui semblait si ... floue. Quoi qu'il en soit, même noyée dans l'interrogation, Iris n'était pas le genre de piaf à forcer qui que ce soit à faire quoi que ce soit. Doucement, elle tendit ses petit bras fluets et reçu sur les paumes sèches de ses mains le baquet tendu par la brunette en uniforme. Les spirales qui lui servaient de pupilles tournicotèrent sur elles-mêmes quelques secondes, se posant sur le baquet, puis sur Satsuki. Puis le rehaussement de ses fossettes les forcèrent à se plisser, son sourire idiot était de retour.

      Héhé, t'es bizarre, Sacchan !


    Murmura-t-elle de nouveau, avant de se retourner de manière très ... vive et souple. Si bien que, pendant une seconde, on aurait pu croire que ses gambettes étaient en caoutchouc. Sifflotant un air qui à l'oreille, se voulait résonner comme de la bossa, elle se mit à avancer de son traditionnel dandinement qu'elle appelait marcher. Mélange de pas dansants et de pas nonchalants, la démarche atypique de ce crâne de piaf se stoppa bien vite, lorsqu'elle réalisa qu'elle-même ne savait pas où se rendait Satsuki, et donc, où était supposée être livrée la boîte de petits pains.

      Ricchi pète le feu ! Elle et Shame s'entendent bien. Elle apprend le piano tu sais, je lui ai montré quelques trucs, mais elle y arrive pas au bruit, elle utiliser les papiers avec les petits symboles dessus. Mais c'est joli ce qu'elle fait des fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-inane.deviantart.com/
Tout-puissant


avatar
Satsuki Yotsuba

▬ INSCRIPTION : 11/07/2006
▬ ÂGE : 24

▬ MESSAGES : 55144
▬ LOCALISATION : Dans un endroit que j'aime.


Feuille de Perso
▬ NOM : Satsuki Yotsuba
▬ CLASSE: 2A
▬ AMOUREUX(SE) DE : Watashi wa koko ga harimasu kara...^^


MessageSujet: Re: Life is long. Many miles long.   Dim 10 Oct - 17:39

Petit rire à la remarque d'Iris, en portant la main à la bouche comme pour cacher le sourire que ça lui donnait. Après tout, elle pouvait s'autoriser un tel geste. Elle avait des bretelles pour tenir ses boîtes entre elles, elle pouvait donc lâcher sa pile d'une main, voui voui.

Ah bon?

Décidément Iris n'avait pas changé, et Sacchan la trouvait toujours aussi amusante à voir. Elle non plus, ce n'était pas une personne banale... Avec ce genre de beau monde à Mahora —et encore, des degrés d'originalité et des caractères particuliers, on en avait vraiment de toutes formes, de toutes tailles et de tous types d'ailleurs—, sûr en tout cas qu'il était difficile de s'ennuyer... Et ça, Sacchan aimait bien, ma foi. Pour l'instant, Iris marchait devant elle, qui, lente comme elle était de ses petites jambes de koala, avait mis un peu plus de temps à se mettre en mouvement ; mais assez vite, l'artiste-piaf s'arrêta, et Satsuki comprit qu'elle avait réalisé qu'elle ne savait pas où on allait. Avec un petit sourire bienveillant, elle progressa de quelques pas, histoire de rattraper Iris au moins à sa hauteur. Petite chaleur supplémentaire dans le coeur lorsque la miss lui donna des nouvelles de Rikuo et Shame. Rikuo-chan allait bien. Tant mieux. C'était le moins que Sacchan puisse faire, se soucier de sa forme, elle pour qui Rikuo avait toujours tant fait. Ça l'avait d'ailleurs aussi toujours émue, attendrie presque aux larmes, à chaque fois qu'elle y repensait ; et elle-même, qui pourtant comprenait tout, n'était même pas exactement sûre de savoir pourquoi.

Iris parlait du piano, du fait qu'elle l'avait montré à Rikuo et qu'elles n'utilisaient pas les mêmes méthodes pour le travailler, mais que ça n'empêchait pas Rikuo d'apprendre, et de sortir quelque chose de "joli" "des fois"... Sourire de Sacchan. La musique n'était pas ce qu'elle connaissait de plus, mais elle comprenait bien, du moins le pensait-elle, ce qu'Iris voulait dire.


Ah, les partitions, hein? C'est vrai qu'en musique, certains les utilisent beaucoup et d'autres pas du tout... Et que le résultat peut être très beau dans les deux cas d'ailleurs... À vous deux, je vous fais bien confiance...

(Et, alors qu'elle y repensait encore, avec un sourire presque attendri :)

...Et en repensant, ça ne m'étonne pas tant que chacune vous ayez ces approches-là avec la musique. Ça vous ressemble bien, je dirais...

さ迷い続けた暗闇の中 、手を伸ばしても指の隙間からすり抜けて
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://akhtscartoon.canalblog.com
▬ INSCRIPTION : 18/02/2007
▬ MESSAGES : 4102
▬ LOCALISATION : .at home


Feuille de Perso
▬ NOM : BACKER
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : On dit qu'elle embrasse Mononucléose sur le bec.


MessageSujet: Re: Life is long. Many miles long.   Jeu 4 Nov - 5:02

    Les cheveux lumineux de l'éternelle cervelle de moineau bruissèrent sous le coup d'une légère brise de saison. Leur drôle de texture faisait que, lorsque deux mèches se frottaient l'une à l'autre, un bruit semblable à celui d'un buisson agité par le vent se dégageait de sa crinière. Debout et nu-pieds, Iris fixait la brunette la bouche entrouverte, attendant sagement que cette dernière la rattrape, pour ainsi la laisser guider leur marche. Elle n'alla cependant pas plus loin qu'elle, freinant le pas afin de rester aux côtés de la harpie.

      Uh ! C'est ça c'est ça ! Partoches que ça s'appelle.

      ...Et en repensant, ça ne m'étonne pas tant que chacune vous ayez ces approches-là avec la musique. Ça vous ressemble bien, je dirais...

    That's Satsuki for you. La demoiselle aux couettes était, comme toujours, étonnamment lucide quant aux caractères de ses camarades. Rikuo suivant le solfège et Iris se fiant à son ouïe, effectivement cela leur correspondait plus ou moins bien. Le baquet tiède et si léger qu'Iris portait à bout de bras, de retrouva soudain soulevé aussi haut que les bras de la rouquine le lui permettaient. Déposant le réceptacle sur sa tignasse, elle utilisa ses mais désormais libres et réchauffée par la tiédeur des nikuman pour pincer mollement les joues de la jeune cuisinière. Ce que les fossettes de Satsuki pouvaient être ronde, se disait-elle en les malaxant de ses doigts maladroits. Voilà une familiarité qu'elle n'avait jusqu'alors jamais tenté.

      Tu sais que tu m'intimide moins quand tu souris comme ça. Tes joues ressemble à celles de Shame quand il était petit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-inane.deviantart.com/
Tout-puissant


avatar
Satsuki Yotsuba

▬ INSCRIPTION : 11/07/2006
▬ ÂGE : 24

▬ MESSAGES : 55144
▬ LOCALISATION : Dans un endroit que j'aime.


Feuille de Perso
▬ NOM : Satsuki Yotsuba
▬ CLASSE: 2A
▬ AMOUREUX(SE) DE : Watashi wa koko ga harimasu kara...^^


MessageSujet: Re: Life is long. Many miles long.   Jeu 4 Nov - 17:50

Drôle de geste effectivement de la part d'Iris... Mah, Sacchan, ça l'avait fait rigoler, doucement, d'un petit rire tout doux qui lui collait bien. Elle s'était légèrement reculée, comme par un réflexe d'enfant, et avait plissé les yeux comme elle souriait avec, de toute sa petite face potelée de koala.

Hi hi! Ah oui? Moi, je ne sais pas...

Décidément, Iris était mignonne. On a parlé d'enfant? C'était bien elle pourtant, en ce moment même, comme bien souvent d'ailleurs, qui se laissait aller à des réflexes de petiote, d'un naturel qu'on trouvait rarement chez les gens à ce point. Tenez, le fait de mettre la boîte qu'elle était chargée de porter sur sa tête, par exemple ; Sacchan n'y avait même pas réagi, tant ça lui semblait normal, là encore, venant d'Iris, et en plus au vu de la sacrée équilibre dont elle faisait preuve, rien à craindre, c'était aussi simple. D'ailleurs elle avait bien raison de se comporter de la sorte, la miss ; pas besoin de façons, on est amies, pourquoi aller se gêner? Cependant Iris avait tout de même dit que Sacchan l'intimidait, et ça, par exemple, ce n'était pas sans étonner la fille aux couettes, qui, après un court instant, ayant calmé ses rires, considéra Iris de ses petits yeux-en-grains-de-riz, et égal que cette dernière continue à lui malaxer les joues pendant qu'elle lui parlait d'ailleurs... Tant pis, hein, ça lui déformerait un peu les syllabes, et ce serait tout.

Mais, dis, c'est vrai? Parce que je t'intimide, I-chan? Comment ça se fait?

Ça, il serait dur pour Sacchan d'imaginer intimider qui que ce soit, et de même on aurait du mal soi-même à imaginer que Sacchan puisse intimidé qui que ce soit. Quoique... Oui, c'est vrai, Sacchan a droit à la familiarité de tout le monde, c'est bien pour ça qu'on l'appelle d'ailleurs Sacchan, et on ne la voit que comme une gentille fille qui fait sourire les gens à force de sourire elle-même, et d'être fidèle au poste, oui, c'est vrai... Mais on sait aussi que quand Sacchan se mettait en colère, si tant est qu'on pouvait vraiment appeler ça du commun nom de "colère", cette face qu'elle servait quand il se passait quelque chose qu'elle n'approuvait pas —les bagarres chez elle, principalement, elle était loin d'être aussi coulante à ce sujet que cette barwoman dans la Famille Pirate—, elle restait tout de même pas mal flippante, et, on pouvait peut-être bien le dire à ce moment-là, "intimidante", en effet. Enfin ; allez savoir pourquoi Sacchan intimidait Iris... Après tout elle réussissait bien aussi à intimider Médusa, c'est dire. Là encore, sans comprendre pourquoi. Forcément...

さ迷い続けた暗闇の中 、手を伸ばしても指の隙間からすり抜けて
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://akhtscartoon.canalblog.com
▬ INSCRIPTION : 18/02/2007
▬ MESSAGES : 4102
▬ LOCALISATION : .at home


Feuille de Perso
▬ NOM : BACKER
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : On dit qu'elle embrasse Mononucléose sur le bec.


MessageSujet: Re: Life is long. Many miles long.   Mer 2 Fév - 7:15

    - Bah, t'es tout le temps gentille avec tout le monde, tu penses toujours aux autres en premier, et tu fais tellement bien à manger alors que t'es si jeune ... Et puis t'aime pas la bagarre aussi, alors que moi, j'trouve ça génial ! Tu t'es déjà bagarré ? Pour voir ce que ça faisait ? C'est super ce que tu ressens au niveau de l'estomac quand tu bash la tête de quelqu'un de fort. C'est même pas une question de se sentir plus fort que lui, c'est ... en fait si, c'est peut-être un peu ça aussi, mais pas seulement ! Ca fait comme une sorte de feu d'artifice dans le ventre, un peu ce qui se passe sur la langue quand on mange tes plats, tu vois l'genre ?


Tout du long de son interminable monologue, Iris avait avancé d'un pas saccadé, levant bien haut les jambes avant de les laissé retomber, à la manière d'un robot mal huilé. Les nikumans encore chaud reposant sur le haut de sa tignasse enflammée, elle pouvait tranquillement ranger ses bras derrière son crane et marcher sans se soucier d'autre chose que de suivre la jeune cuisinière. Précisions inutiles : elle avait bien, une fois ou deux, plongé son petit doigt dans son oreille, ou bien mâchonner sa lèvre inférieure avec ses crocs, aggravant un peu plus encore les gerçures de cette dernière mais, alors qu'elle tenait ce discours plein d'entrain et d'impulsions enfantine, tout en elle fleurait bon la tranquillité de vivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-inane.deviantart.com/
Tout-puissant


avatar
Satsuki Yotsuba

▬ INSCRIPTION : 11/07/2006
▬ ÂGE : 24

▬ MESSAGES : 55144
▬ LOCALISATION : Dans un endroit que j'aime.


Feuille de Perso
▬ NOM : Satsuki Yotsuba
▬ CLASSE: 2A
▬ AMOUREUX(SE) DE : Watashi wa koko ga harimasu kara...^^


MessageSujet: Re: Life is long. Many miles long.   Mer 2 Fév - 8:30

Petit rire d'abord, sur le "Tu penses toujours aux autres en premier." Pour un peu, ça donnerait envie à Sacchan d'ébouriffer cette tignasse rouge-là comme on le fait pour les enfants, si elle n'avait pas une boîte de nikuman sur la tête bien entendu.

...Mais beaucoup de gens font ça, I-chan.

Allez savoir ce qu'elle pensait vraiment, mais ça ne m'étonnerait pas que ce soit sincère. Ensuite Iris parla de bagarre, un drôle de sujet que Sacchan n'aime pas, sans non plus qu'elle ait vraiment fait l'expérience d'une bagarre à vrai dire, Sacchan est bonne pour filer des grandes tapes dans le dos des gens, censées les encourager à quelque chose, mais qui en vrai font mal... Pas pour se bagarrer, ça non! Cependant elle ne pouvait pas non plus ignorer la question d'Iris, et se tourna très légèrement vers elle avec cet air sombre qu'elle avait rarement, qui rendait son expression totalement insondable —totalement, oui— et qui, accessoirement, faisait pas mal flipper aussi.

Je ne peux pas vraiment dire... Tu te doutes que je ne me suis pas battue de ma vie, je pense. Mais je me dis qu'une bagarre peut aussi avoir des conséquences bien moins marrantes que ce qu'on peut penser sur le coup, quelque fois même pour des gens qui n'avaient rien à voir avec tout ça. Même quelqu'un de fort. Ça ne me fait pas rire beaucoup...

...Heureusement qu'elle ne garde pas ces expressions bien longtemps. Déjà elle se remettait à sourire. Il y avait tout de même bien un point positif dans ce qu'Iris disait, évidemment.^^

...Enfin, ce que je ne veux pas surtout c'est que les gens se battent dans des lieux publics ou sur mon lieu de travail à moi. Après... Je suppose qu'ils font ce qu'ils veulent, c'est leur santé et leur corps, s'ils veulent le pousser à bout c'est leur problème... (Et de se tourner vers Iris complètement, cette fois, pour ajouter :) Parce qu'honnêtement, vu comme ça, ça ne me semble pas un mal du tout. Du moment que tu trouves quelque chose qui te motive et te donne envie de mettre toute ta force dedans, peu importe ce que c'est, ces choses-là sont importantes!

さ迷い続けた暗闇の中 、手を伸ばしても指の隙間からすり抜けて
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://akhtscartoon.canalblog.com



Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Life is long. Many miles long.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Life is long. Many miles long.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAHORA LIVE!? :: Le Campus de Mahora :: L'allée des cerisiers-
Sauter vers: