MAHORA LIVE!?


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Errance insoupçonnée [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Magicien


avatar
Duscisio

▬ INSCRIPTION : 25/03/2007
▬ ÂGE : 27

▬ MESSAGES : 8122
▬ LOCALISATION : Dans le ciel infini


Feuille de Perso
▬ NOM : Balibe
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : Toribrioé. QUOI impossible ? Bon personne alors. 8D


MessageSujet: Errance insoupçonnée [Libre]   Mer 11 Mai - 5:50

Cela fait maintenant plusieurs mois que l'on avait vu cette personne. Quand on parle de cette personne, il peut avoir des questions comme Qui ? Ou encore Quel personne ? Mais à cette question doit t-on traiter cette personne comme une personne normale ? Ils sont deux d'ailleurs. Deux entités étrangères à ce monde. Ses deux identités se sont manifester après se qui était une sorte de météorite dans le ciel, elle se cracha littéralement dans la forêt comme balle lancer à plusieurs milliers de kilomètres de là. Bien que cette balle avait plus la forme d'un avions qu'une boule, les ailes avaient eu de grave dommage dans atterrissage forcé de l'appareil. Après se fut la découverte de ce monde, enfin une infime partie, une simple école qui paraissait déjà bien immense. La découverte de la langue locale, le japonais qui n'était pas bien difficile à apprendre pour lui. Ensuite la lecture de nombreux ouvrage, plus il lisait plus il se familiarisait avec le monde inférieur au sien. Puis une rencontre qui se vint quelque peu particulière. Au début il pensait que c'était normal de se baser sur une simple rencontre pour en connaître un peu plus mais au fur et à mesure il y eu quelque chose qui disparu soudainement par l'incapacité de cette personne à comprendre se qu'il se passait. La rencontre prit fin alors. Le retour à la banalité de tout les jours. Il n'y avait rien à s'attacher ici, l'envie de partir le plus vite possible était revenu, les recherche allait plus vite, les réparations du vaisseau également mais quand on avance trop vite on fini par se perdre. C'est se qu'il arrive en ce moment même pour cette personne se baladant ici comme si c'était la première fois qu'il voyait ce paysage dit magnifique pour le peuple de ce monde, et dit d'une beauté peu commune pour lui. Voir des arbres en fleur comme ceux des cerisiers n'avait aucun intérêt pour lui. Celle qui l'accompagne par contre voyait cela comme les habitants de ce monde.

Pourquoi diable est t'il si froid d'un seul coup ? Le visage complètement perdu depuis que la rencontre est fini qu'il ne pensait qu'au réparation, lisant, étudiant, réparant jour et nuit sans s'arrêter sans dire le moindre mot au des outils et des ordres qu'il donnait à sa compagne de voyage qui n'était qu'un simple artefact douer de conscience, Toribrioé.
La princesse n'avait pas oublier se qu'il s'était passer la dernière fois, elle en garde même un profond souvenir, celle de voir envie Duscisio faire autre chose que penser qu'à lui-même et son envie de voyager n'importe où. Cette planète n'avait rien d'attrayant à ses yeux. Son regard inexpressif fixant droit devant lui, la bouche fermer le tout cacher par une cape de couleur noir, maintenant qu'il faisait presque jour, le seul soleil de ce monde se leva pour éclairer les environs durant un peu plus de quinze heures, heures locales. La notion du temps n'apparaissait avec ce soleil qui se levait et se couchait. Mais d'un coup il parla, il parla bas mais il parlait alors que la princesse marchait à ses côtés sous sa forme ectoplasmique en robe de combat du moment où elle a elle-même décédé, regardant les cerisiers puis Duscisio qui commençait à parler dans la langue locale.

Je n'arrive pas comprendre se qui cloche.
Tu parle de Darcy ?
Mais de qui tu parles ? Qui est Darcy ?


Elle n'allait pas plus loin et lui non plus, bien sur qu'il se parlait à lui-même mais de là à poser la question de qui était cette jeune fille c'est Duscisio lui-même qui clochait. Il avait oublier cette rencontre qui paraissait pourtant bien commencer. Bien sur qu'il parlait de son vaisseau. Un système fonctionnait mal et même en cherchant dans l'ordinateur de bord tout paraissait normal. Le système d'allumage des réacteurs inter-temps semblait marcher à la perfection mais rien de marchait.

Le silence revenue dans ce matin qui commençait à avoir une température supportable. La saison chaude – tel qui l'appelait – arrivait petit-à-petit mais bientôt il fera bien trop chaud et il profite de ses moments pour réparer un maximum de choses avant de ne rien faire par cette chaleur qui va l'empêcher de faire quoi que se soit. Tout en réfléchissant il marchait donc tranquillement, Toribrioé disparu de sa forme ectoplasmique pour se contenter de rester dans le bracelet au poignet droit de l'albinos extra-terrestre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Professeur


avatar
Tooku

▬ INSCRIPTION : 08/04/2011
▬ ÂGE : 33

▬ MESSAGES : 65


Feuille de Perso
▬ NOM : Ocha
▬ CLASSE: Je suis professeur
▬ AMOUREUX(SE) DE :


MessageSujet: Re: Errance insoupçonnée [Libre]   Sam 14 Mai - 13:49

Tooku marchait dans cette allée, la tête en l'air et la bouche grande ouverte. Fascinée par la beauté du ciel, ce jour-ci, elle s'était aventurée jusque là sans y faire réellement attention, captivée par tout ce qui se passait autour d'elle. Son cou commençait à la faire souffrir, mais elle ne pouvait détacher ses yeux du spectacle qui lui apparaissait. La jeune femme suivait la course des nuages, essayait de voir apparaître les premières étoiles et suivait le vol des oiseaux qui passaient au dessus d'elle. Elle leur répondait par quelque notes, ne pouvant s'empêcher de s'imaginer au milieu d'un immense orchestre composé du vent, des feuilles, des oiseaux et des nuages. Sa position, qui n'était, certes, pas très élégante, explique sans doute pourquoi elle ne se rendit pas tout de suite compte d'une autre présence sur son chemin.
Elle s'arrêta finalement à quelque centimètres de la personne qui se trouvait devant elle. Détournant les yeux du ciel, elle observa l'individu qui se trouvait face à elle avec un air abasourdi. Vu d'aussi prêt, les gens semblent vite effrayants.
Elle ouvrit la bouche pour parler, mais ne trouvant aucun mot qui pourrait convenir à la situation, elle la referma après quelque secondes. Sans même penser à se reculer un peu, elle fixa le sol tout en se grattant la tête, à la recherche de quelque chose à dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Magicien


avatar
Duscisio

▬ INSCRIPTION : 25/03/2007
▬ ÂGE : 27

▬ MESSAGES : 8122
▬ LOCALISATION : Dans le ciel infini


Feuille de Perso
▬ NOM : Balibe
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : Toribrioé. QUOI impossible ? Bon personne alors. 8D


MessageSujet: Re: Errance insoupçonnée [Libre]   Sam 14 Mai - 15:36

En plus de cette beauté aussi vide que le néant rose des arbres, il y avait une personne dans cette allée. Jamais vu par contre. A t'il seulement déjà vu quelqu'un dans sa tête pour parler d'une autre rencontre. Cette personne ne dégage aucune aura elle n'a donc aucune force magique. Cette personne n'est pas un danger pour qui que se soit. Duscisio avait peut-être l'air d'un gamin aussi jeune qu'un enfant de la classe du collègue, il n'en demeurait pas moins un être contre nature sans que personne ne le voit. Deux personnes sont au courant sur cette planète. Toribrioé, arme et amie qui se trouve actuellement sous sa forme la plus inoffensive du bracelet et cette Darcy qu'il semblait avoir complètement oublier. Est t'il pire de d'oublier quelqu'un qui semblait assez proche pour que cela le mette en colère. Et si c'était Darcy qui se trouvait et non cette personne sans le moindre intérêt, cette personne qui est complétement bouche bée dans un tel paysage. Cela n'a aucune importance. Il n'a pas à craindre quel colère que se soit, suffisamment de confiance dans sa propre magie pour que personne ne semble l'arrêter. En est t'il certain également qu'il en ai invincible ? Non, bien sur que non. Il n'a eu affaire qu'un professeur qui n'avait qu'une maigre force en lui pour qu'il fut battu en une ou deux attaque explosive de moindre puissance.

Cette personne s'est arrêtée devant lui, il s'est arrête également dans un regard des plus inexpressif sur elle, presque menaçant. Doit-elle avoir peur d'un enfant de treize ans faisant le fort devant se qui semblait être une adulte ? Pour ignorante surement, pour une ignorante sans magie encore plus. Il levait la tête pour la regarder. Qu'es se qu'elle avait pour le regarde ainsi ? Pourquoi elle s'arrêtait ? Pourquoi elle était là ? Pourquoi elle ne suivait pas son chemin comme tout le monde ? Tant de questions dont les réponses n'ont aucune importance car elle ne sont adresser à personne ici présent. Il la regarda, sans changement de regard, ses yeux jaune à la pupille fendu, son teint pale et ses vêtements sombre et peu banal pour un enfant normal. Bien sur qu'il n'est pas normal. Il ne resta pas sur place plus de quelques secondes avant de faire un pas sur le côté et passant à côté de la jeune femme sans dire le moindre mot. Après quelques pas et d'une voix basse il y eu quelques mots, un dialogue aussi cours qu'un quiz à une seule question. Le bracelet parla alors d'un simple trait.

Tu aurais pu dire bonjour au moins.
Aucun intérêt...


Cela s'arrêtait là. Rien de plus cours comme discussion. Inutile de continuer à parler pour ne rien dire. Le gosse albinos continuait son chemin comme si elle n'avait jamais exister. Il avait même déjà oublier sa signature vital pour la reconnaître quand il la recroisait. Elle n'avait aucune importance et celle-là n'avait pas à le réprimander par le manque de politesse envers un professeur. C'était recommander mais allait t'il respecter cette recommandation ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Professeur


avatar
Tooku

▬ INSCRIPTION : 08/04/2011
▬ ÂGE : 33

▬ MESSAGES : 65


Feuille de Perso
▬ NOM : Ocha
▬ CLASSE: Je suis professeur
▬ AMOUREUX(SE) DE :


MessageSujet: Re: Errance insoupçonnée [Libre]   Dim 15 Mai - 3:32

La jeune enseignante continuait de réfléchir à quelque chose à dire. Sa concentration était telle qu'elle ne se rendit pas immédiatement compte que l'autre avait continué son chemin sans lui prêter aucune attention. Au moment où les mot qu'elle cherchait apparurent enfin dans son esprit, l'enfant (mais pouvait-on vraiment le qualifier d'enfant?) était déjà plusieurs mètres plus loin... C'est à ce moment qu'elle entendit quelque chose.

Tu aurais pu dire bonjour au moins.
Aucun intérêt...


Tooku se retourna brusquement. Avait-elle réellement entendu cette voix? Ou peut-être le vent lui jouait-il simplement des tours? A moins que ce ne soit sa conscience qui lui parle...? Une seule chose était sûre, que ce soit en dedans ou en dehors de son corps, quelqu'un avait prononcé ces mots... Elle n'avait en effet pas salué l'inconnu, devait-elle le faire? Ou justement, s'en abstenir? Après quelque instant de d'hésitation, alors que celui qui ressemblait à un adolescent continuait de s'éloigner d'elle, elle se décida à le saluer.

Bonjour.

Elle avait presque crié ce mot, de peur que la distance ne rende sourd l'étranger, comme c'est parfois le cas. Ce n'était, bien sûre, pas une façon très naturelle de parler, mais elle était enfin soulagée. Même si l'autre n'y prêtait pas attention, elle se sentirait tranquille et pourrait reprendre son chemin sans regrets. Ainsi allait la vie, non? Elle avait écouté cette voix qui, pensait-elle, s'adressait à elle en lui demandant de ne pas oublier les mauvaises manières. Satisfaite, la jeune femme se sourit à elle-même en serrant les poings.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Magicien


avatar
Duscisio

▬ INSCRIPTION : 25/03/2007
▬ ÂGE : 27

▬ MESSAGES : 8122
▬ LOCALISATION : Dans le ciel infini


Feuille de Perso
▬ NOM : Balibe
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : Toribrioé. QUOI impossible ? Bon personne alors. 8D


MessageSujet: Re: Errance insoupçonnée [Libre]   Dim 15 Mai - 12:42

Après avoir fait quelques mètres, la jeune femme répondit d'elle-même. Elle aurait pu le faire quand elle était en face de lui mais elle a attendu qu'il continue son chemin. Quel logique stupide. Néanmoins il s'arrêta dans sa démarche. Il avait deux choix à faire dans ce cas là, mais bizarrement il a choisit de s'arrêter. Le premier choix aurait été de lever le bras et de dire un simple Au revoir par simple esprit de contradiction. L'aurait t'elle bien prit ? Aurait t'elle réprimander ce garçon étrange pour ce geste si banal d'une personne ne voulant parler à personne ? Il s'était arrêter, tout simplement mais il se retourna en parti également. Savoir se qu'il allait dire semblait quelques chose de désapprouvant pour la personne qui en allait être la destinataire. Rien qu'en regardant le regard qu'il lance certain pourrait très bien se dire qu'elle aurait mieux fait de se taire. Il la regarda, ses habits de mage se pliant à leur guise pour permettre à Duscisio de prendre une position sans être gêner par ses propres vêtements. Ce qu'on pouvait remarquer était son bracelet noir au poignet droit, main droite sur la hanche il lança se qu'il avait à dire, d'un ton des plus arrogant.

Qu'es se que tu veux ?

C'est tout ? Simple question sans importance qui pourrait être répondu par « Rien » au vu qu'il prend ce ton bien trop arrogant envers une adulte alors que ses mots semble sortir d'une gamin bien plus jeune, seulement en apparence du moins.
Il continuait de la regarder sans crier gare, n'allant pas plus loin dans la question ne faisant rien de superflue ou d'inutile à son égard. Toribrioé toujours sous sa forme de bracelet restait silencieux. Elle savait parfaitement que l'humaine l'avait entendu, donc elle ne prononçait aucun autre mot pour ne pas attirer l'attention sur elle. Simple règle semblerait t'il qu'il y a entre les mage et les humains ne possédant aucune aura magique en eux.
C'est stupide...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Professeur


avatar
Tooku

▬ INSCRIPTION : 08/04/2011
▬ ÂGE : 33

▬ MESSAGES : 65


Feuille de Perso
▬ NOM : Ocha
▬ CLASSE: Je suis professeur
▬ AMOUREUX(SE) DE :


MessageSujet: Re: Errance insoupçonnée [Libre]   Mar 17 Mai - 4:53

Tooku avait été un peu déstabilisée par la réponse inattendue. Est-ce qu'elle voulait quelque chose? Non, rien, si ce n'est se montrer polie... Elle était aussi obnubilée par ces drôles de bracelets qu'il semblait agiter sous son nez comme pour la narguer. Étrange, vraiment étrange... Alors qu'elle commençait à réfléchir à quelque chose de correct à répondre, quelque chose lui apparu comme une évidence. La seule réponse censée qui lui vint à l'esprit... Ne le fut pas vraiment. Elle leva les yeux au ciel, continuant d'hésiter puis prononça à voix haute.

Ben... Toi!

La réponse, lui ressemblait bien. C'était la chose la plus logique à répondre dans ces circonstances. Quand on interpèle quelqu'un, la chose qu'on veut, c'est cette personne, non? Parfois, Tooku n'arrivait pas à suivre ses propres raisonnement, mais celui-ci lui semblait parfaitement cohérent. Elle sourit, heureuse de sa victoire face à elle-même. Elle était finalement la seule personne contre la quelle elle pouvait gagner...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Magicien


avatar
Duscisio

▬ INSCRIPTION : 25/03/2007
▬ ÂGE : 27

▬ MESSAGES : 8122
▬ LOCALISATION : Dans le ciel infini


Feuille de Perso
▬ NOM : Balibe
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : Toribrioé. QUOI impossible ? Bon personne alors. 8D


MessageSujet: Re: Errance insoupçonnée [Libre]   Mar 17 Mai - 12:42

Déstabilisée par une réponse que l'on attendait pas, une réponse à un bonjour qu'il n'était pas non plus très agréable mais se qui la fit réfléchir. Répondre à la question de savoir se qu'elle voulait. Le temps de réflexion humaine est longue. Trouver une réponse stupide pour une question qui n'en a pas besoin. Surtout que la réponse à venir était aussi étrange que la question. Levant les yeux au ciel pendant qu'elle prenait une inspiration pour sortir un « Ben toi ». Réponse vraiment étrange. Duscisio se retourna complètement, Toribrioé fit commencé par parler mais vite interrompu par un mouvement rotatif et rapide du poignet droit comme pour la secouer dans tous les sens. Elle n'alla pas plus loin pendant que l'albinos essayait de comprendre cette réponse. Elle veux lui. Se qu'elle voulait dire par là lui était totalement inconnu pourtant il avait une réflexion à cette réponse.

Pardon ? Moi ? Désolé mais je n'appartiens à personne,... terrienne.

Par contre le dernier mot était de trop mais il ne savait pas comment l'appeler sur le coup. La seule qualification qu'il avait pour cette jeune femme était le fait qu'elle appartenait aux habitants de la terre. La seule chose maintenant au quelle elle pouvait penser était le fait de savoir pourquoi elle était appeler ainsi. Mais il ajouta quelques secondes après quelques mots.

Bref, inutile de discuter d'avantage, c'est complètement inutile...

Il fit un geste de la main la saluant juste après s'être retourner pour reprendre son chemin tranquillement, preuve simple qu'il ne cherchait pas du tout à parler avec qui que se soit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Professeur


avatar
Tooku

▬ INSCRIPTION : 08/04/2011
▬ ÂGE : 33

▬ MESSAGES : 65


Feuille de Perso
▬ NOM : Ocha
▬ CLASSE: Je suis professeur
▬ AMOUREUX(SE) DE :


MessageSujet: Re: Errance insoupçonnée [Libre]   Ven 20 Mai - 12:59

S'il y avait une chose que l'on pouvait dire de Tooku, c'est qu'elle était curieuse. Elle n'hésitait pas à mettre son nez un peu par tout, surtout là où elle n'était pas censée le mettre. En tous cas, la première phrase de ce garçon l'avait intriguée, et la deuxième encore plus. Les gens qui ne veulent pas en parler sont toujours ceux qui ont le plus de choses à dire, et elle aimait les histoires. Elle savait qu'il ne voudrait rien lui dire, il lui manquait sûrement quelque chose. Peut-être n'était-elle pas en mesure de comprendre, selon lui. Mais la jeune femme voulait savoir. On veut toujours connaître ce qu'on est censés ignorer, ainsi va la nature humaine, sans doute...
L'enseignante avança jusqu'à l'étranger qui avait déjà commencé à s'éloigner, agitant la main comme en petit prince qui s'en retourne chez lui. Quand elle arriva à son niveau, elle se pencha légèrement en avant et l'interrogea.

Et toi? D'où est-ce que tu viens?

Puis elle leva les yeux au ciel, vers les branches qui s'agitaient au dessus de leurs tête, essayant de d'entrevoir une planète entre les feuilles, sortie d'un nuage géant ou un petit peuple, caché parmi l'écorce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Errance insoupçonnée [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Errance insoupçonnée [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAHORA LIVE!? :: Le Campus de Mahora :: L'allée des cerisiers-
Sauter vers: