MAHORA LIVE!?


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mâch'mâch'again. (Libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tout-puissant


avatar
Satsuki Yotsuba

▬ INSCRIPTION : 11/07/2006
▬ ÂGE : 24

▬ MESSAGES : 55144
▬ LOCALISATION : Dans un endroit que j'aime.


Feuille de Perso
▬ NOM : Satsuki Yotsuba
▬ CLASSE: 2A
▬ AMOUREUX(SE) DE : Watashi wa koko ga harimasu kara...^^


MessageSujet: Mâch'mâch'again. (Libre)   Dim 4 Déc - 12:45

Huaaah...

Soupir. Tête qui tombe sur la table. ARK. La table est dure et froide. Pas glop. Tête qui se relève péniblement.

Euh... Debouko?

Rhaamuneh...

Oh my. Calpis n'est vraiment, vraiment pas beau à voir. On a trouvé des alcoolos bien plus classes que ça à Mahora.

...J'ai mal au crâne.

Heh...! Rien d'étonnant. T'as vu combien de pintes tu t'es enfilé depuis tout à l'heure?

Re-tête. On dirait quelqu'un qui réfléchit pour la toute première fois à quelque chose.

Tiens... C'est vrai. (Et parce qu'il faut être logique :) OKAWARI!

Non, attends...

Trop tard. Calpis a commandé, Calpis a commandé. N'empêche que ça la fout mal. Et Ramune, qui était pourtant celui qui avait voulu venir, se demandait à présent au contraire si se tirer en douce n'était pas une bonne idée...

Tu sais au moins combien ça va te coûter, tout ça?

Rin à foutre! C'est mon salaire. J'en fais ce que je veux. Mêle-toi de tes fesses. GLOUB.

...And GLOUB it is. Réflexion. Non, finalement, laisser Calpis tout seul n'est pas une bonne idée. Ça va le mettre d'encore plus mauvaise humeur et il pourrait même se mettre à pleurer, le bougre. Bon Dieu de bon Dieu. On n'est pas aidé avec un meilleur ami comme celui-là.

Si tu veux... Mais pour l'amour du ciel, freine quand même. Imagine que quelqu'un de Mahora débarque et te voie dans cet état. Bonjour la réputation!

Taggg... G-g-g-g-g-g. La réputation, c'est tout ce qui importe pour toi, de toutes façons.

Bon, en même temps... Il faut admettre que Ramune n'a pas tort. Après tout, Calpis et lui sont tous les deux profs à Mahora, et se bourrer la gueule sans vergogne dans un bar n'est pas digne de cette position. Mais ce n'est pas ce qui va arrêter un crétin, surtout quand ce crétin est déjà bourré... D'autant qu'on ne va pas non plus complètement blanchir Ramune, lui aussi, il se prend des cuites de temps en temps, et ça va même plus vite chez un grand maigrichon comme lui, alors...

D'ailleurs tu p... Peux parler, c'est à cause de toi qu'on est ici depuis tout à l'heure. Tout ça parce que Môssieur a voulu revenir ici voir si mademoiselle Sophie était là. Ehben mademoiselle Sophie elle est pas là, et JE M'EMMERDE!

Voici donc la situation... Le lieu de l'action, c'est ce même bar quelque part dans la ville où, quelques temps plus tôt, Calpis et Ramune avaient fait la connaissance de deux demoiselles étrangères qui apparemment travaillaient là, Sophie Takeba et Montserra... Montserra tout court. Et si elles étaient bien sympathiques, l'intérêt que Ramune semblait porter pour cette première, malgré la différence d'âge flagrante, avait quelque chose de malsain... Du moins aux yeux de Calpis. De toutes façons pour l'instant la question ne se pose même pas, elles ne sont pas là. Mais la question de tomber sur quelqu'un de connu et de se ruiner l'image publique, elle, reste en suspens... Et Ramune se sent peut-être encore moins dans son assiette que Calpis, pour le coup. On devrait vraiment s'en aller... On devrait vraiment s'en aller.

さ迷い続けた暗闇の中 、手を伸ばしても指の隙間からすり抜けて
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://akhtscartoon.canalblog.com
▬ INSCRIPTION : 20/08/2008
▬ MESSAGES : 584
▬ LOCALISATION : Dépend des moments


Feuille de Perso
▬ NOM : Lysen
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : Personne (Faith ?).


MessageSujet: Re: Mâch'mâch'again. (Libre)   Dim 4 Déc - 17:09

BAM!
C'est le genre de bruit qui passe rarement inaperçu, une porte qui claque aussi brutalement, même dans un bar rempli de poivrots qui parviennent à peine à se rappeler de leur propre nom. Tellement de sons qui attirent le regard des gens dans ce monde, comme un bris de verre, un claquement de porte, un crissement de pneus, l'explosion d'un pétard... Ces bruits insufflent une sorte de nervosité chez les gens qui l'entendent, et les pousse à réagir immédiatement pour en trouver la source, dès fois qu'il y ait danger.
Parlant de ça justement, danger y avait-il ? Difficile à dire. En général, quelqu'un qui ouvre la porte d'un bar à l'aide du pied, c'est pas bon signe. Quand il arrive avec la ferme intention de consommer, on se dit que c'est peut-être pas si terrible. En revanche, quand il s'agit de Darek Lysen, version du futur, maître du monde et des enfers, tyran colérique et violent au possible dont les humeurs ont fait la réputation à de nombreuses reprises, le genre de personne capable de dévaster une rue complète simplement parce qu'un oiseau l'aurait regardé de travers, on se dit tout de suite que c'est déjà trop tard pour éviter le danger.

Le faux albinos – car il ne faut pas oublier que le Régnant prend la précaution de prendre des traits plus humains lorsqu'il se montre en public – toisa de toute sa hauteur les espèces d'épaves imbibées d'alcool qui se prétendaient être des hommes. Tiens ? Parmi eux se trouvaient des gens qui lui disaient vaguement quelque chose. Oui, vous là, l'espèce de grande asperge coincée et de grosse boule attardée, vous rappelez vaguement quelque chose à Sa Majesté.

Non, en réalité, il ne vous a même pas accordé un regard, alors vous reconnaître...
Il faut dire les choses clairement, Darek n'est pas ce qu'on pourrait appeler un bon professeur, ni même une bonne personne. C'est pas le genre de gars qu'on aime vraiment fréquenter. En général, il est même considéré comme de très mauvaise compagnie. Que le bas-peuple se rassure, il en éprouve tout autant à votre égard.
L'hybride s'avança d'un pas assuré vers le comptoir, sa main plongée dans la poche intérieure de son long manteau noir qui flottait derrière lui. Il en sortit une liasse de billets relativement impressionnante et la jeta négligemment à la personne chargée de le servir. Oui, le servir, car aux yeux du Régnant, il était le seul client digne de ce nom ici, il était donc normal qu'il ait un peu plus d'attention que les autres. Oh, pas une grosse différence, il n'est pas égocentrique à ce point. Disons que s'il pouvait avoir toutes les serveuses sexy et mignonnes et laisser les thons s'occuper des autres, il s'en contenterait bien. Généreux, n'est-il pas ?

« Ce que vous avez de plus fort... en quantité suffisante pour que ça vaille ceci. »
Il avait dit ça sur un ton des plus naturels, comme s'il ne venait pas de balancer l'équivalent de la moitié de sa paie du mois à la face de quelqu'un en demandant des quantités phénoménales d'alcool en échange. Bon, après, Darek n'était pas du genre à avoir des problèmes d'argent. Mais disons que lorsqu'on ne le sait pas, ça surprend tout de même pas mal.
D'un mouvement de la jambe, l'hybride attrapa le pied d'un tabouret avec l'un des siens (de pied XD), l'approcha de lui, le fit glisser autour de sa jambe pour le faire passer dans son dos, et finalement s'asseoir dessus. Une telle maîtrise du geste, ça ne peut que traduire une forte fréquentation des bars. Le genre de comportement qui aurait tendance à attirer les regards accusateurs sur sa grande personne.

D'un autre côté, qu'est-ce qu'il s'en fout...
Darek était assez clair à ce niveau là de toute façon. L'avis des autres, ça ne compte pas, alors ils peuvent le garder pour eux. Et si jamais ça les dérange au point qu'ils aient l'audace d'ouvrir leur gueule, il défonçait cette dernière. On ne critique pas une divinité impunément, c'est aussi simple que ça.
Que voulez-vous, tout le monde ne peut pas être agréable à vivre. En l’occurrence, là nous avons affaire à un être partiellement démoniaque, mégalomane, intolérant, colérique, violent, qui se veut professeur de philosophie mais cumule plus d'absences que tous les élèves du campus réunis, s'engueule avec l'infirmière, traumatise les élèves qui ont l'audace de lui adresser la parole et bois comme un trou.
C'est assez désagréable pour vous ? Non ? Alors laissez-moi ajouter ceci : Darek n'a toujours pas remarqué la présence de ses deux collègues de travail alors qu'il s'est pourtant assis juste à côté d'eux. Que voulez-vous ? Il n'est pas particulièrement d'humeur à admirer le mobilier en ce moment, trop occupé à fixer le flacon de pilules qu'il venait de poser devant lui après l'avoir sorti de sa poche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tout-puissant


avatar
Satsuki Yotsuba

▬ INSCRIPTION : 11/07/2006
▬ ÂGE : 24

▬ MESSAGES : 55144
▬ LOCALISATION : Dans un endroit que j'aime.


Feuille de Perso
▬ NOM : Satsuki Yotsuba
▬ CLASSE: 2A
▬ AMOUREUX(SE) DE : Watashi wa koko ga harimasu kara...^^


MessageSujet: Re: Mâch'mâch'again. (Libre)   Lun 5 Déc - 6:13

BAM!
Hunyuuuh...

Ça, c'était le faible gémissement poussé par Calpis alors que le petit gros se tenait la tête de douleur. Une porte qui claque, quand t'es bourré et d'une nature de bourré qui supporte pas trop les sons forts, ça n'est jamais bienvenu. Du côté de Ramune... Était-ce la nature d'ancien journaliste qui reprenait le dessus? Il eut envie de voir qui venait de rentrer en faisant autant de bruit. Aussi leva-t-il les yeux... Pour les baisser aussitôt sur la carte en faisant style d'être très concentré dessus et de ne porter aucune attention à ce qui se passait autour. OH NON, OH NON, OH NON. C'est le prof de philo.

Bon sang, pas lui... Enfin, n'importe quel prof aurait été une mauvaise nouvelle, mais celui-là, c'était peut-être encore pire. Parce que même si Calpis avait été dans son état normal —ce qui n'est déjà pas très glorieux, ne nous leurrons pas—, Ramune n'aurait pas apprécié de voir ce prof-là débarquer ici. Il ne l'aime pas beaucoup, celui-là. Pourquoi, au juste? Oh, peut-être simplement parce que cet homme-là est hautain, prétentieux, et colérique en plus... ...Oui, on a beau parfaitement accepter ses propres défauts, on a du mal à les supporter chez les autres, n'est-ce pas. Enfin, il ne le connaît pas trop en général et ne tient pas à le connaître davantage. Le seul problème, c'est que dans une situation pareille, on se fout de l'estime qu'on peut avoir pour la personne... Si elle se fout de votre gueule ou va tout répéter après, ça fait de toutes façons toujours aussi mal. Enfin, du moins aux yeux d'un hypocrite invétéré comme Ramune.

Bref, notre "grande asperge coincée" est d'autant moins à son aise à présent. Calpis, aussi à la masse qu'il pouvait être, l'avait remarqué d'ailleurs, et ouvrit la bouche en direction de son ami pour lui demander ce qui n'allait pas... NON. SURTOUT PAS. Ne dis pas un mot, il est juste à côté, il a l'air de ne pas nous avoir remarqué mais un seul mot et il pourrait t'entendre, et te reconnaître avec un certain manque de chance. Aussi Ramune fit taire sa grosse baleine de camarade par un simple geste de se trancher sa propre gorge avec son index. Signification simple : si tu causes, je te tue. Et Calpis, pas plus effrayé que ça, se contenta de hausser mollement les épaules et de se remettre à boire.

Au fond, il y avait peut-être un espoir là-dedans... C'était que le prof de philo n'était pas un exemple dans tout ça. Je veux dire, il débarque dans ce bar au même titre que les autres, il commande de l'alcool fort qu'apparemment il compte plus ou moins mélanger avec des pilules... Oh, ai-je oublié de préciser que Ramune est une commère qui écoute? Et après, il reste le premier à répéter tout le temps : que chacun se mêle de ses affaires. Hypocrite, je vous dis. Saloperie d'hypocrite.

さ迷い続けた暗闇の中 、手を伸ばしても指の隙間からすり抜けて
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://akhtscartoon.canalblog.com
▬ INSCRIPTION : 20/08/2008
▬ MESSAGES : 584
▬ LOCALISATION : Dépend des moments


Feuille de Perso
▬ NOM : Lysen
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : Personne (Faith ?).


MessageSujet: Re: Mâch'mâch'again. (Libre)   Lun 5 Déc - 8:15

Les petits rituels, c'est quelque chose que beaucoup de personnes possèdent. Certaines en ont besoin pour s'endormir, d'autres lorsqu'ils entretiennent une activité créative, au réveil, au travail, avant de démarrer sa voiture, chacun a ses petites manies qui sont venues avec les habitudes. Pour Darek, c'est lorsqu'il boit, ou plutôt se nourrit. Oui, il n'a pas réussi à arranger le problème dont sa version du présent souffre également. Foutu organisme, pourquoi tu refuses d'absorber les nutriments lorsqu'ils sont ingérés sous forme solide ? En plus, médicalement parlant, ça n'a absolument aucun sens. M'enfin, faut pas chercher, on va dire que c'est magique et puis voilà.
Petit craquement du poignet droit en attendant la première fournée de bouteilles. Après quoi, l'hybride glissa ses doigts dans les cheveux afin de se masser la nuque.

« Tsh ! »
Petit tic nerveux lorsqu'il sentit l'étrange marque – semblant faite au fer rouge – frôler le bout de ses doigts. La cause de sa venue à cette époque. Une fois encore, il s'imagina en train de pousser l'infirmière sur des rails juste avant le passage d'un train, ce qui lui arracha un léger sourire en coin. Si seulement les choses étaient si simples, il ne serait pas coincé ici.
Le rituel continue. Le voilà qui tapote sa veste, comme pour vérifier si un objet y était toujours. Soudain, froncement de sourcils, le Régnant plonge sa main dans la poche qu'il venait de toucher afin de s'assurer de quelque chose. Vide, elle était vide. Nouveau sourire de l'hybride qui se rappela soudainement qu'il avait récemment revu Faith. Un an qu'il vérifie le contenu de cette poche chaque jour, ça commençait à faire long... Faudra qu'il se débarrasse de cette habitude maintenant.

Oh, mais que voit-on là ? Les premières bouteilles sont arrivées ! En plus, Darek a même droit à un verre à Whisky gentiment proposé par la maison. D'un autre côté, avec tout ce qu'il venait de dépenser, il était normal qu'on lui apporte un minimum d'attention. Sans se faire prier, le faux albinos prit une bouteille et commença à en verser un fond dans le récipient. Puis, il tendit la main vers son flacon de médicaments. Un léger tremblement vint interrompre son mouvement. Faut croire qu'il était vraiment limite cette fois.
Un comprimé, deux comprimés... Et on va dire que ça suffira pour le début. L'hybride tendit les pilules au dessus de son verre et commença à les broyer du bout des doigts, laissant la gravité attirer la poudre blanche jusqu'à l'alcool. Après quoi, il remua un peu le verre pour dissoudre le tout, fixa le liquide d'un air morne pendant quelques secondes... Puis le vida cul-sec.

Le Régnant reposa l'objet vide sur la surface plane, entre le flacon et les bouteilles qui n'attendaient qu'à être vidées. Il ne baissa pas la tête tout de suite pour autant, préférant regarder la plafond en poussant un gros soupir de soulagement. Ça allait déjà mieux. Bon, la suite.

Cette fois-ci, il rempli davantage le verre en boisson, et ne broya qu'un seul comprimé. Chaque fois qu'il agissait ainsi, il ne lâchait pas le récipient des yeux, du moment où la poudre commençait à tomber dans le liquide jusqu'à l'instant où il cessait de le remuer pour le porter à ses lèvres. Il s’enchaîna quelques verres ainsi, toujours remplis à moitié d'alcool, mais ne contenant pas toujours de médicament, juste histoire de mieux apprécier le suivant qui, lui, en contiendrait.
Pourquoi il venait boire au juste ? Difficile à dire. En réalité, ceux qui le connaissent bien savent qu'il y avait de fortes chances que ce soit dû à ses récentes retrouvailles avec Faith. Difficile cependant de savoir s'il venait pour ruminer sa mauvaise humeur ou fêter l’évènement. Non, vous ne verrez pas vraiment de différence. Dharc qui fête quelque chose, ça n'a jamais eu l'air très joyeux de toute façon. Alors il était là, assis dans un bar, seul, à fixer le contenu du verre qu'il agitait d'un air morne.

« Oe... Vous comptez me fixer pendant encore combien de temps, au juste ? »
Voilà qu'il se met à parler à l'alcool maintenant. Oh, une minute ! En fait, ses yeux rouge sang viennent juste de se tourner en direction de Ramune. Faut croire qu'il avait remarqué leur présence finalement. En tut cas, pour l'instant, il a l'air calme, c'est déjà ça de gagné pour le pauvre professeur d'anglais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tout-puissant


avatar
Satsuki Yotsuba

▬ INSCRIPTION : 11/07/2006
▬ ÂGE : 24

▬ MESSAGES : 55144
▬ LOCALISATION : Dans un endroit que j'aime.


Feuille de Perso
▬ NOM : Satsuki Yotsuba
▬ CLASSE: 2A
▬ AMOUREUX(SE) DE : Watashi wa koko ga harimasu kara...^^


MessageSujet: Re: Mâch'mâch'again. (Libre)   Lun 5 Déc - 13:12

Sursaut. PAF. D'un geste brusque, on plaque à nouveau la carte sur la table. Et on relève la tête. Merdemerdemerde. Ça y est. Il nous a vus.

O... Owh!

Il n'y eut d'abord que ça. Cet accent anglais sorti d'on-ne-sait-où, et qui était tellement salement typique que ça en donnerait presque envie de vomir. Crétin... C'est pas parce que t'es prof d'anglais que t'es obligé d'agir comme tous ces moustachus d'Astérix chez les Bretons! ...M'enfin. Au moins, cette interjection avait laissé assez de temps à Ramune pour réfléchir à quelle excuse foireuse il allait bien pouvoir sortir après...

Ly... Lysen-sensei! C'est bien vous, n'est-ce pas? Je me disais bien que votre tête me disait quelque chose... Hahahahaha...

Mot pour mot, oui, "hahahahaha". Vous savez, cet ignoble petit rire nerveux qui touche à plus forte raison la population des faux-culs. Apparemment, Ramune essaie de faire croire à Lysen que s'il le dévisageait, c'était pour mieux s'assurer de qui il était. Ma foi. Ça vaut ce que ça vaut. C'est très foireux, mais ça vaut ce que ça vaut.

Il faut dire que je ne m'attendais pas à vous voir ici... Le monde est petit, il faut croire... (Premier joker du lieu commun, utilisé. Et encore, on a évité ce sale petit "quelle coïncidence"...) En fait, Calpis... -Sensei et moi sommes arrivés il y a un bon moment, on ne pensait pas rester très longtemps mais vous savez ce que c'est, quand on a du temps libre... N'est-ce p...

...Voilà qu'on essaie de prendre Calpis à témoin. Ramune, réfléchis... Est-ce bien une bonne idée? ...Bon, de toutes façons, la réponse arriva bien vite, lorsque Ramune dut s'interrompre en plein milieu de sa fin de phrase, pour constater que Calpis... S'était endormi sur la table. LEUCON. Comment... Quand est-ce arrivé? Pourquoi? Pourquoi tu me fais ça maintenant? ...Bon, et comme on n'avait plus le choix, la grande asperge se décida, après ce constat choquant, à relever les yeux vers son interlocuteur premier, pour lui lancer un de ces affreux sourires de dents qui fait atteindre le summum au mauvais comédien...

...Héhé... Hé.

さ迷い続けた暗闇の中 、手を伸ばしても指の隙間からすり抜けて
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://akhtscartoon.canalblog.com
▬ INSCRIPTION : 20/08/2008
▬ MESSAGES : 584
▬ LOCALISATION : Dépend des moments


Feuille de Perso
▬ NOM : Lysen
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : Personne (Faith ?).


MessageSujet: Re: Mâch'mâch'again. (Libre)   Ven 9 Déc - 16:39

O... Owh!
Darek retint une grimace lorsqu'il entendit cet accent des plus ostentatoires. Un peu plus, et il aurait pu sentir la bile lui remonter dans la gorge tellement c'était horrible. Un anglais. D'accord, il était professeur d'anglais, mais là tout de même... Mahora devrait faire plus attention aux trucs qu'elle engage en guise de professeur ! Oui, le Régnant n'aime pas les anglais, c'est dans son caractère. Oh, personnellement, il n'a rien contre eux, il a juste grandi avec cette idée que les anglais, c'était des rivaux historiques. Oui, n'oublions pas que monsieur est français d'origine, et qu'il vit donc avec l'idée que les anglais sont les ennemis depuis toujours. D'ailleurs, fait notable, les français gagnaient presque systématiquement. Ouais, rouster les rosbifs, c'est le sport national des grenouilles depuis la nuit des temps. Cocorico !

Ly... Lysen-sensei! C'est bien vous, n'est-ce pas? Je me disais bien que votre tête me disait quelque chose... Hahahahaha...
Gros soupir de l'hybride tandis que ses yeux se posaient de nouveau sur le contenu de son verre. Il fit alors glisser son doigt le long du bord humide du récipient, écoutant silencieusement cet espèce d'attardé qui lui servait de collègue de travail se confondre en justifications diverses. A quoi il jouait au juste ? C'était à croire que cet imbécile avait peur pour sa réputation ou quelque chose du genre. Comme si Darek était du genre à parler des êtres insignifiants aux autres. On ne le répètera jamais assez, le Régnant n'est pas très porté sur la décoration d'intérieur. Alors franchement, aller disserter auprès des gens de Mahora – personnes avec lesquelles il n'aime déjà guère se mêler – à propos d'une horloge anglaise, non merci.
Oui, une horloge, c'est ainsi que l'hybride voyait Ramune, il trouvait que ça lui allait bien. Un grande horloge de maison qu'on met au bout d'un couloir, à laquelle on ne prête vraiment attention que lorsqu'il n'y a rien d'autre à faire, histoire de se rendre compte à quel point le bruit régulier qu'elle fait est irritant. Le reste du temps, c'est à peine si on lui jette un regard en coin, histoire de vérifier si cette vieille camelote a besoin d'être remontée.

Non et puis, franchement, de quoi il se justifie au juste ? C'est pas lui qui est affalé sur le comptoir, ivre mort. En plus, Darek est en train de mélanger alcool et médicaments en plein dans sa face, et a déjà commandé plus d'alcool que Ramune n'en avalera en un an. Sérieusement, dans cette histoire, côté réputation, ce serait plutôt au démon de s'inquiéter, pas à l'humain. D'autant plus que lui, il est celui qui dominera plus tard le monde, pas un simple prof d'anglais dans une école vaguement médiatisée à cause de mystérieuses disparitions d'élèves.
Pourtant, l'hybride s'en fout royalement de tout ça. Quand on possède un statut quasi-divin, on n'a pas vraiment d'intérêt pour l'opinion du bas peuple. Vous vous souciez de ce que les cafards pensent de vous ? Darek non plus. La seule différence, c'est qu'à ses yeux, vous êtes situés au même niveau que ces derniers. Et encore, ça c'est pour les jours où il est d'humeur philanthrope. En clair, cette conversation commençait à le faire un peu chier. Mais bon, il n'avait pas vraiment le goût de bouger son cul, alors en attendant il supportait.

… En plus, son verre n'était même pas en cristal. Dommage, il aime bien le son que ça fait quand on passe son doigt dessus.

« Bah, chacun ses petits soucis à noyer, hein ? »
Il avait prononcé ces mots en agitant un peu son flacon de médicaments, comme pour indiquer que c'était l'un des causes de ses problèmes personnels. Non, il n'a pas vraiment l'intention de révéler que c'est sa façon de se nourrir, il voit très bien qu'il n'a affaire qu'à des humains. Bon, après, il s'en fiche un peu de révéler aux gens l'existence de la magie, c'est pas comme si les autorités concernées pouvaient lui faire quoi que ce soit après tout. Disons plutôt qu'il a déjà préparé une version pour le commun des mortels – c'est-à-dire tout le monde à part lui – et qu'il compte bien s'y tenir.

En revanche, dans la façon dont il l'avait dit, il y avait plusieurs détails à faire froid dans le dos. Tout d'abord, il s'était légèrement tourné vers son interlocuteur, comme pour indiquer subtilement qu'il était ouvert à la conversation.... Darek Lysen, ouvert à la conversation ? Vous y croyez vous ? Personnellement, j'ai du mal, et je suis le créateur de ce personnage. Je vous le dis, soit il n'a que ça à foutre, et il doit donc bien s'ennuyer à un point pas possible, soit l'alcool fait déjà effet, ce qui est peu probable but le peu qu'il a bu (à peine une bouteille et demi en deux minutes, il lui en faut bien plus que ça, soit il prépare un mauvais coup. Prions pour Ramune que ce soit l'ennui.
Ensuite, il avait dit cela sur un ton plutôt... sympathique ? N'oublions pas que l'homme a eu un long passé au cours duquel il a changé à de multiples reprises d'apparence et d'identité. Il est de fait un brillant acteur. Si vous ne le connaissez pas, vous vous laisserez avoir en un rien de temps. « Oh, moi qui le croyait méchant et asocial parce qu'il ne parle jamais à personne au travail... En réalité c'est quelqu'un de fort sympathique, il est juste un peu timide ! », c'est le genre de conneries que vous pourriez être tenté de penser. D'autant plus que, mine de rien, l'homme possède un certain charisme, on est donc facilement séduit lorsqu'il joue la comédie. Mais une fois encore, lorsqu'on connaît l'énergumène et ce qu'il est capable de faire de votre confiance facilement acquise, un tel comportement est juste terrifiant.
Enfin, il venait de sourire. Un léger sourire en coin, laissant furtivement apparaître une dentition bien trop parfaite pour être honnête. Le genre de sourire qui serait charmant sur n'importe qui d'autre mais qui, chez lui, était capable de vous glacer le sang, vous faire frisonner, et vous refiler la nausée. Encore, là, il avait une apparence humaine, donc ça passait plutôt bien. Mais si vous le voyiez sourire ainsi sous sa forme démoniaque, vous trembleriez de peur tellement ce sourire ravageur serait imprégné de malice.

« Au fond, nous sommes tous égaux face aux problèmes de la vie. Les hommes, les vrais, ont bien besoin de décompresser un peu et de discuter de ces choses là autour d'un verre après tout. »
Je sais pas pour vous, mais je gagerai que depuis que ces deux là ont commencé à s'adresser la parole, ça doit puer l'hypocrisie jusqu'à l'autre bout de la rue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tout-puissant


avatar
Satsuki Yotsuba

▬ INSCRIPTION : 11/07/2006
▬ ÂGE : 24

▬ MESSAGES : 55144
▬ LOCALISATION : Dans un endroit que j'aime.


Feuille de Perso
▬ NOM : Satsuki Yotsuba
▬ CLASSE: 2A
▬ AMOUREUX(SE) DE : Watashi wa koko ga harimasu kara...^^


MessageSujet: Re: Mâch'mâch'again. (Libre)   Sam 10 Déc - 11:27

H... Hmm...

Ramune acquiesça. Une fois. Et ça suffisait. Sa bouche s'était figée sur un sourire un peu tordu qui traduisait une certaine gêne. Qu'est-ce qui se passe? Il te plaît pas le sourire de Lysen? Ne me dis pas qu'un benêt comme toi peut ne pas se laisser tromper et voir au travers. Non... Ce n'était pas nécessairement ça, heureusement pour le bon sens. Il y a en fait deux raisons possible. Number one : la plus simple et la plus courante depuis tout à l'heure, la foutue crainte pour la réputation qui demeure. Parce que les paroles "compréhensives" de Lysen ne suffiront pas à décoincer si facilement ce drôle d'individu... Number two : Calpis. Calpis est toujours la raison de quelque chose. En l'occurrence, Ramune était en train, vainement, de chercher ce qu'il pouvait bien y avoir d'un "homme" dans cette espèce d'épave. Tout ce qu'il put en retirer fut une grimace de dégoût. On se demande comment il fait pour passer le plus clair de son temps avec ce type-là. Il n'a pas de bonnes manières, il est malpropre, il est maladroit, et en plus c'est un imbécile, MON DIEU que c'est un imbécile! ...Aah, les mystères de l'amitié.

Mais Ramune repensa aux médicaments, et il finit par sourire (ENFIN) un peu plus sincèrement en considérant les problèmes possibles de Lysen. Oh, non pas qu'il soit content que ce dernier ait des problèmes, Ramune n'est pas méchant après tout. Juste terrrriblement hypocrite. Bon, il devait admettre qu'il était rassurant, cela dit, de voir que même ce jeune homme impressionnant et qui avait l'air tellement sûr de lui avait besoin de médocs... Ou alors est-ce qu'il prend des médocs pour s'améliorer une santé qu'il a déjà parfaite? Certains font ça maintenant. Ramune se reprit en son for intérieur. Mais non, mais non. Tu penses trop. Et puis c'est lui-même qui l'a dit, chacun ses problèmes.. C'est normal.


...Oui... Vous avez raison après tout.

Ooh, quelle surprise, il ne s'oppose pas à cet avis. Comme c'est étonnant. Cela dit il se sentait soulagé, à présent, c'est vrai. Au fond, même ce terrible prof de philo dont on n'apprécie pas la compagnie a ses problèmes aussi comme tout le monde... Mais méfiance tout de même. Ça ne veut pas dire qu'il ne va pas aller tout raconter par derrière. Ramune en a vu aussi des gens comme ça... Bon. Silence. Profil bas. Après tout tu fais figure du meilleur pote d'un ivre mort qui te fait honte en ce moment même. Ça donne pas envie de la ramener. Aussi Ramune se contenta de détourner un peu le regard en se rengorgeant. Bon. Bon. Les choses se passent plutôt bien... Pour l'instant.

さ迷い続けた暗闇の中 、手を伸ばしても指の隙間からすり抜けて
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://akhtscartoon.canalblog.com
▬ INSCRIPTION : 20/08/2008
▬ MESSAGES : 584
▬ LOCALISATION : Dépend des moments


Feuille de Perso
▬ NOM : Lysen
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : Personne (Faith ?).


MessageSujet: Re: Mâch'mâch'again. (Libre)   Lun 12 Déc - 16:29

...Oui... Vous avez raison après tout.
Le sourire de Darek s'effaça tandis qu'il plongeait de nouveau son regard au fond de son verre. Vide. Il faut le remplir. Le Régnant ouvre une nouvelle bouteille, l'air songeur. Ce Ramune n'était décidément pas très bavard. De ce qu'avait constaté l'hybride lorsqu'il le croisait dans les couloirs, l'homme semblait plutôt du genre à aimer donner son avis sur tout. Alors quoi ? Darek avait perdu la main à ce point pour cerner les gens ? Non, même sans ses pouvoirs de télépathe, il était doué dans ce domaine. Son instinct lui disait plutôt que le prof d'anglais avait besoin d'un petit coup de pouce pour se sentir en confiance...

Un bruit sourd et prolongé se fit entendre. Ce son, c'était celui du démon qui poussait une de ses bouteilles d'un revers de la main vers Ramune. Allons, on ne refuse pas de l'alcool généreusement offert lorsqu'on discute dans un bar, ça ne se fait pas.

« Faites-vous plaisir, j'en ai encore une bonne réserve qui m'attend. »
Oui, Darek offre de l'alcool. Non, ce n'est pas si étonnant que ça. Preuve étant que lorsqu'il se baladait à Mahora sous les traits de Darcy, il lui arrivait régulièrement d'en faire de même. L'alcool, ça désinhibe les gens, ça ralenti les réflexes, baisse les défenses... En de petites quantités, c'est l'arme favorite des gens qui aiment avoir des informations. Bon, après, il ne faut pas trop en abuser non plus : les pensées d'un homme ivre-mort, c'est pas ce qu'il y a de plus facile à décrypter.
Et après ? Après, c'était au choix de Ramune d'accepter ou pas, au risque d'afficher sa méfiance en cas de refus. Oui, il pouvait très bien rester sur ses gardes, se dire que Darek jouait un rôle – ce qui était le cas – dans le seul but de faire parler son collègue – ce qui était également vrai – afin de ruiner sa réputation plus tard. Là, par contre, il se fourrait le doigt dans l’œil. Il ne considère même pas que Ramune puisse avoir ce qui mérite de s'appeler une réputation, ce n'est qu'un humain après tout, ils vivent dans des mondes aux échelles de valeur complètement différentes. Disons simplement que le Régnant aime savoir ce qui se passe dans son royaume. L'information, c'est le pouvoir, c'est pourquoi l'hybride a toujours cherché à en disposer.

D'un autre côté, la tentation d'en savoir plus sur Lysen-sensei ne se faisait-elle pas grandissante chez le professeur d'anglais ? Après tout, l'hybride avait déjà bu bien plus que lui, de ce côté là il avait pas mal l'avantage. Tout du moins, c'est ce que Darek laissait croire. N'oublions pas que, déjà alors qu'il était élève, il avait une sacrée descente.
Bon, et si notre manipulateur en puissance tendait une petite perche à son nouveau compagnon de beuverie ?

« J'vous jure, sans nous, ces adolescents ingrats iraient pas bien loin dans la vie. On sue sang et eau pour faire de ces jeunes des personnes à peu près convenable, et qu'est-ce qu'on récolte au final ? »

Et hop, cul-sec ! Rien de tel pour commencer un petit défilé de mensonges.

« Un fils qui se barre et une fille qui n'en fait qu'à sa tête. J'vous jure, les enfants, ça vous pompe toute votre énergie sans même un merci. »
Ouais, il va carrément jusqu'à prétendre avoir des enfants. Le pire dans tout ça, c'est que si vous interrogez certaines personnes, elles vous confirmeront qu'il dit la vérité. Et au final, ce n'est pas tout à fait faux ce qu'il dit. Darek a eu des enfants, sauf qu'ils sont morts il y a quelques siècles maintenant. Les joies d'une durée de vie atrocement longue dirons nous.

Plus qu'à voir si Ramune mordrait à l'hameçon et chercherait à en savoir plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tout-puissant


avatar
Satsuki Yotsuba

▬ INSCRIPTION : 11/07/2006
▬ ÂGE : 24

▬ MESSAGES : 55144
▬ LOCALISATION : Dans un endroit que j'aime.


Feuille de Perso
▬ NOM : Satsuki Yotsuba
▬ CLASSE: 2A
▬ AMOUREUX(SE) DE : Watashi wa koko ga harimasu kara...^^


MessageSujet: Re: Mâch'mâch'again. (Libre)   Mer 14 Déc - 3:35

Oh?

Surprise de Ramune d'abord. Il n'aurait pas imaginé que le prof de philo soit du genre à partager son alcool... Mais ma foi, c'était tout bénef', tout excessivement poli qu'il est, Ramune ne refuse pas de l'alcool quand il peut en avoir. Pour le coup, c'est l'une des choses qu'il a en commun avec Calpis... Smile. D'un coup, smile.

Eh bien, si c'est vous qui proposez, je ne dis pas non! Merci beaucoup!

Et qu'on se sert, avec ce semblant de sourire plein de cupidité qui caractérisait aussi Ramune dans certaines situations. Bien qu'ici, la cupidité était perceptible à un degré extrêmement moindre... Et puis il n'avait pas beaucoup d'importance dans ce contexte. On pouvait l'imaginer facilement, que Ramune soit content d'obtenir quelque chose dans ce genre de situation comme dans une autre. Après tout c'est une personne qui dans la plupart des cas est bien détestable. ...Bon, c'est méchant mais je l'ai dit. Cela dit, on se doit d'être aimable, et à plus forte raison quand votre convive vous a offert un peu de son alcool. Et puis, plus intéressant encore, Lysen continua ensuite à se confier sur ses problèmes, ce qui ne manqua pas d'attirer l'attention de Ramune. Il n'aurait décidément pas imaginé qu'un prof qu'il trouvait tellement désagréable puisse s'exprimer de la sorte... Mais méfiance encore, on ne sait jamais. Bon, il t'a donné de l'alcool. Mais on ne sait jamais.

J'vous jure, sans nous, ces adolescents ingrats iraient pas bien loin dans la vie. On sue sang et eau pour faire de ces jeunes des personnes à peu près convenable, et qu'est-ce qu'on récolte au final ? Un fils qui se barre et une fille qui n'en fait qu'à sa tête. J'vous jure, les enfants, ça vous pompe toute votre énergie sans même un merci.

Oooh. 'Fallait ÉVIDEMMENT qu'il tombe sur le sujet des enfants. Là, mon vieux, t'as gagné l'intérêt d'un Ramune pour un petit bout de temps. Si on en était resté au sujet des ados ingrats, il n'aurait fait que se plaindre comme à son habitude... Mais PAF, mentionnez que vous avez des gosses et Ramune vous envie déjà. Évidemment, il ne va pas aller chercher s'il s'agit d'un mensonge ou pas... Pensez-vous, il est bien trop occupé à se dire "Bon Dieu. Bon Dieu. Le prof de philo est père." Ça non plus il ne l'aurait pas imaginé... Sourire de Ramune. Quelque chose de presque un peu intimidé, ou nostalgique, ou allez savoir quoi d'autre... Il apprécie le sujet mais il a des regrets aussi en somme...

Au moins vous en avez, c'est toujours ça... Je vous envie. Moi, tout ce à quoi j'ai pu avoir droit dans la vie, c'est cette chose...

Regard méprisant vers Calpis. Après tout, Calpis est une forme d'enfant pénible dont il faut s'occuper aussi... Pourquoi Ramune n'a pas de vrai enfant à lui, au juste? Oh, il les aime bien, c'est pas le problème, il aurait probablement pas été un si mauvais père... Mais regardez sa gueule, c'est tout. Ça n'aurait marché avec aucune femme, avec une tronche pareille. C'est une raison suffisante... Passons.

Et... Quel âge ont-ils, si ce n'est pas trop indiscret? Vos enfants, je veux dire...

さ迷い続けた暗闇の中 、手を伸ばしても指の隙間からすり抜けて
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://akhtscartoon.canalblog.com
▬ INSCRIPTION : 20/08/2008
▬ MESSAGES : 584
▬ LOCALISATION : Dépend des moments


Feuille de Perso
▬ NOM : Lysen
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : Personne (Faith ?).


MessageSujet: Re: Mâch'mâch'again. (Libre)   Sam 17 Déc - 17:20

Au moins vous en avez, c'est toujours ça... Je vous envie. Moi, tout ce à quoi j'ai pu avoir droit dans la vie, c'est cette chose...
Pas de réaction du Régnant, à part peut-être un regard en coin vers Calpis. Non pas que le gros bébé hideux soit particulièrement fascinant, et il l'était d'autant moins qu'il avait un peu forcé sur le biberon. Disons juste que l'hybride a eu ce réflexe parce qu'il venait d'être évoqué. En temps normal, un seul de ses yeux se serait tourné, l'autre restant dirigé vers Ramune, mais Darek avait estimé que ce dernier se serait peut-être posé pas mal de questions. Encore que bon, qu'est-ce qu'il s'en fout de révéler l'existence de la magie, au fond ? Si ça se trouve, ils le savent déjà, même des demeurés comme eux pourraient le savoir vu comme personne n'est discret à Mahora.
Au fond, il ne réagissait pas parce qu'il était trop occupé à ne pas interrompre son collègue, qui lâchait déjà malgré lui des informations. Pas des plus utiles cela dit. Que ces deux là n'aient pas d'enfants, le démon s'en doutait déjà fortement. Deux hommes de cet âge là qui ne se lâchent pas d'une semelle, c'est clairement pour compenser la solitude. Au fond, ils sont comme un couple, sauf que leur relation n'a rien de charnelle.

Encore que... sait-on jamais ?

Et... Quel âge ont-ils, si ce n'est pas trop indiscret? Vos enfants, je veux dire...
Le Régnant but une nouvelle gorgée pour masquer le sourire en coin qu'il n'avait pu retenir. Si facile de piquer la curiosité des gens. Il vous suffit de révéler une information – même fausse – qui aille à l'encontre de l'image que les gens se font de vous après avoir bu quelques verres, et le tour est joué. Le plus beau dans tout ça, c'est qu'il sait d'avance que ça serait prit pour paroles d'évangile.
Le faux albinos plongea une main dans une des poches intérieures de son manteau. C'est qu'il se balade avec beaucoup de choses sur lui tout de même. On dirait pas comme ça, mais il doit y avoir un sacré foutoir là-dedans. L'instant d'après, il avait ce qui ressemblait vaguement à un portefeuille en cuir, mais qui aurait été mit dans un piètre état à cause d'on ne sait trop quoi. Traces de brûlé, déchirures, craquèlement du cuir, tout y passait.

Il l'ouvrit d'un simple mouvement de la main, révélant – outre les petit désordre habituel qu'un homme se doit d'avoir sur lui (billets, cartes de crédit, préservatif taille XL, etc.) – une photo sur laquelle figurait deux personnes : à gauche, une jeune fille qui croisait les bras en affichant un air morne, à droite un garçon qui la dépassait facilement d'une tête et la tenait par l'épaule en souriant. Les deux avaient les cheveux noirs, bien que la fille ait des mèches rouges sur l'avant, contrastant avec la pâleur de leur teint et des yeux couleur gris-acier.
Le garçon portait des vêtements de ville tout ce qu'il y a de plus banal, une écharpe grise, et suintait la sympathie à un point que ça pourrait presque écœurer Darek s'il ne savait pas que c'était de la comédie.
La fille, quant à elle, avait un look aussi peu commode que son expression faciale : manteau de cuir avec des chaînes qui pendaient en tout sens dessus, du noir sur les lèvres, des cernes même pas masquées autour desquelles la photo laissait presque percevoir quelques veines. Et là, encore, ça allait qu'on ne voyait que le haut, parce que la combo jean sombre et bottes de sécurité, c'était pas des plus engageant non plus.

« Les deux ont 19 ans... »

Mensonge, ils sont beaucoup plus âgés que ça.

« ...ce sont des faux jumeaux. »

Il s'agit de la même personne sous deux apparences différentes.

« La première à sortir était Darcy, ensuite est venu Junior. Cette gamine a toujours fait la gueule sur les photos... Et le reste du temps d'ailleurs. »
Et au passage, ce ne sont pas tes enfants, mais ta version du présent sous son apparence féminine qui fait la gueule parce que tu la tiens par l'épaule – en ayant prit son apparence masculine – pour t'éviter d'avoir à faire un photomontage, afin de faire apparaître les deux sur une seule et même photo.

« Cet espèce d'ingrat est partit de la maison après m'avoir volé de l'argent. Quant à elle, elle est supposée suivre les cours à Mahora, mais mademoiselle estime qu'elle a mieux à faire. »

Comme trouver un moyen de ne pas devenir le monstre que tu es par exemple.

« Enfin... Je suppose que je dois m'en prendre qu'à moi-même. J'ai pas été un père très présent. »
Un nouveau verre qui se vide. Ça commence à en faire pas mal, et pourtant Darek ne vacille même pas ne serait-ce qu'un d'un millimètre. Un nouveau verre qui se remplit. Le démon broie une pilule dans celui-ci. Il ne se presse pas, il laisse se faire la réflexion dans l'esprit de Ramune : il n'ont pas eu un père très présent, mais qu'en est-il de leur mère ? D'autant plus qu'aucune photo de femme ne figure dans ce portefeuille et que son propriétaire ne porte aucune alliance. De cette façon, il pourrait prolonger la conversation en cas de besoin. En attendant, c'était à son tour d'aller à la pêche aux infos.

« Et le vôtre ? Il est comment ? »
Petit sourire moqueur accompagné d'un léger mouvement de menton en direction du gros bébé imbibé d'alcool.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tout-puissant


avatar
Satsuki Yotsuba

▬ INSCRIPTION : 11/07/2006
▬ ÂGE : 24

▬ MESSAGES : 55144
▬ LOCALISATION : Dans un endroit que j'aime.


Feuille de Perso
▬ NOM : Satsuki Yotsuba
▬ CLASSE: 2A
▬ AMOUREUX(SE) DE : Watashi wa koko ga harimasu kara...^^


MessageSujet: Re: Mâch'mâch'again. (Libre)   Dim 18 Déc - 6:49

Ramune continue de vider son verre progressivement, avec une retenue qu'on ne lui verrait probablement que face à des collègues dans un établissement léché tel que Mahora. Dis donc, vieux, t'as oublié les moments où avec la famille et les amis de Russie, ou avec les potes en Afrique, tu te prenais des méga-cuites en vidant des verres cul-sec simplement parce que ça faisait marrer les autres? Ah, c'était plus le même délire dans ce bar face au prof de philo, hein? Calpis, par contre, manifestement, n'avait pas oublié, lui. Bourre-toi la gueule jusqu'à ce que t'en puisses plus, gueule un bon coup et tombe. Et apprécie bien le dégoût de ton meilleur pote ensuite, parce que ce dernier n'est qu'un hypocrite fini.

M'enfin bon, Ramune boit quand même, parce qu'on ne change pas quelqu'un qui apprécie l'alcool. Mais passons, il y a plus intéressant. Car d'un portefeuille qui donnait à peu près aussi peu envie de le connaître que lui-même, sans pourtant évoquer le même genre de sentiment, Dharc venait de sortir une photo des "enfants" en question. Un frère et une soeur "typiques", apparemment, si tant est qu'on peut typiquiser ce genre de choses. Sans se poser plus de questions que ça —on perd ses réflexes, t'as mieux valu dans le passé—, Ramune prit la photo comme de la vérité en or, et ça lui arracha même un de ces sourires calmes qui prouvent que même un type laid comme un pou comme lui peut parfois avoir une expression proprement adorable. ...Dommage que dans cette situation, ça ne soit que la preuve d'une navrante naïveté. Tu devrais laisser ça à Calpis, vieux. Ça lui va mieux qu'à toi.


J'ai déjà vu la demoiselle quelquefois dans l'école, oui. Si j'avais su que c'était votre fille...

...Rien du tout en fait, c'est qu'une tournure de phrase pour faire genre, ça, Ramune. Idem pour le statut de "demoiselle" que Darcy venait de se voir octroyer. Mais on ne va pas changer des manières insupportables, n'est-ce pas... Il est pourtant vrai que Darcy, Ramune l'avait reconnue. Certes pas pour l'avoir vue souvent en cours, mais...

Ne vous en veuillez pas tout de même... Je ne vais pas chercher à savoir comment a pu être leur enfance, mais je me doute aussi que ça ne doit pas être facile d'être père. Vos enfants en sont probablement à se chercher encore, ça s'arrangera avec le t...

ENCORE UN LIEU COMMUN! XD HA, t'es vraiment le roi, espèce d'asperge, on devrait te refiler une médaille. M'enfin bon, on peut reconnaître le bon sens que de vouloir encourager un collègue qu'il ne connaît pas plus que ça et qui à la base lui est antipathique. Il suffit de parler un peu —surtout de sujets appréciables— et ça arrange assez vite les choses. Mais pourquoi Ramune n'a pas fini sa phrase? C'est parce qu'une question de Dharc l'a tiré de sa parlotte —et, soit dit en passant, de son stade de réflexion personnelle sur lequel, pour l'instant, il restait silencieux— :

Et le vôtre ? Il est comment ?

Tête de Ramune. Hein? Le mien quoi? Le geste de Dharc suffit heureusement à rendre la chose claire. Ramune suivit le regard de son collègue pour se retrouver à nouveau face à la vue de cette espèce de baleine grise qui en était limite à baver sur la table. Dégoût. Dégoût. Mesdames et messieurs, ce truc, c'est mon meilleur ami, mon petit frère, mon gamin, l'amour de ma vie. C'est vraiment beau, quand on y pense, hein?

Je... Suppose ne pas avoir à répondre ~réellement~ à cette question.

Hohoo, belle façon de sauter disgracieusement par-dessus une question apparemment embarrassante. Très apparemment embarrassante, puisque Ramune avait lâché cette dernière phrase en se rengorgeant et en détournant le regard. Une vraie tsundere, mon Dieu. Une tsundere très moche et très vieille qui s'est trompée de sexe. Il faut de tout pour faire un monde.

さ迷い続けた暗闇の中 、手を伸ばしても指の隙間からすり抜けて
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://akhtscartoon.canalblog.com



Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Mâch'mâch'again. (Libre)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Mâch'mâch'again. (Libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAHORA LIVE!? :: Ailleurs :: Ville-
Sauter vers: