MAHORA LIVE!?


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Monty Poyo's Frying Circus [Poyo Rainyday]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tout-puissant


avatar
Satsuki Yotsuba

▬ INSCRIPTION : 11/07/2006
▬ ÂGE : 25

▬ MESSAGES : 55144
▬ LOCALISATION : Dans un endroit que j'aime.


Feuille de Perso
▬ NOM : Satsuki Yotsuba
▬ CLASSE: 2A
▬ AMOUREUX(SE) DE : Watashi wa koko ga harimasu kara...^^


MessageSujet: Monty Poyo's Frying Circus [Poyo Rainyday]   Mer 16 Mai - 3:03

Comme souvent à cette heure de début de soirée, en cette saison, on pouvait retrouver Satsuki Yotsuba au même endroit ; dans le cocon du wagon-stand, fenêtre grande ouverture sur l'extérieur, en train de faire sauter des légumes et du boeuf dans un grand wok. Il est vrai que lorsque le beau temps s'installe durablement, l'idée de manger en extérieur est d'autant plus appréciable. C'est d'ailleurs pour cela que le stand ouvre essentiellement en cette saison.

Côté température, en revanche, on donne moins cher du sort de celle qui est occupée entre les feux de la gazinière, la nourriture qui chauffe et la vapeur de tous les côtés. Pourtant, cela n'avait pas l'air de gêner Satsuki plus que cela —force d'habitude, probablement.

Voilà donc qu'on "humme" tranquillement devant la nourriture qu'on fait revenir, sans interrompre le mouvement du bras. C'était habituel, on savait ce qu'on faisait, et comme d'habitude, pas besoin de se presser, il fallait faire les choses correctement. Il n'y avait pas encore grand-monde car il était encore tôt et qu'on avait d'autres occupations auxquelles vaquer ; mais il s'en trouvaient bien deux ou trois quidams qui profitaient du fait que ce ne soient pas encore les heures de pointe. C'était toujours une bonne raison de faire la cuisine...

Et puis Sacchan entendit des pas derrière elle. Tiens donc, une nouvelle personne qui venait dans le coin. Elle se retourna alors un instant et entreprit de saluer avant même voir de qui il s'agissait :


Bienvenue! Je vous sers quelque chose?

さ迷い続けた暗闇の中 、手を伸ばしても指の隙間からすり抜けて
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://akhtscartoon.canalblog.com
Professeur


avatar
Poyo Rainyday

▬ INSCRIPTION : 27/02/2012
▬ MESSAGES : 25


Feuille de Perso
▬ NOM : Poyo Rainyday
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : /


MessageSujet: Re: Monty Poyo's Frying Circus [Poyo Rainyday]   Dim 20 Mai - 17:00

Le soleil déclinait tandis que Poyo traversait le parc de Mahora pour retourner à son logement. Sa première journée venait de s'achever et une chose la perturbait : Son estomac était désespérément vide. Si ses expériences avec la nourriture humaine n'avaient pas été un franc succès, sa soeur lui avait offert quelque chose de délicieux, qui défiait son entendement : un Nikuman du Chao Bao Zi. Et depuis, elle n'avait souhaité qu'une chose : en remanger. Ainsi, elle se retrouva le long de la ligne de Tramway, cherchant le fameux stand mobile. Au bout d'un quart d'heure, elle trouva son bonheur. Le restaurant avait l'air désert, puis un groupe de garçons du Lycée en tenues de sumo s'approcha du comptoir. La jeune fille qui s'occupait de celui-ci fit un grand sourire et dit amicalement à ses clients :

"Bienvenue ! Je vous sers quelque chose ?"

Ils voulurent commander mais un autre groupe arriva, celui-ci composé de garçons en kimono, qui leur crièrent dessus :

"Hey ! Le Chao Bao Zi est le lieu de restauration du Club Arts Martiaux le mercredi !"

Les autres répondirent :

"Mais aujourd'hui, c'est l'anniversaire du Capitaine Chôsozu du Club de Lutte en tout genres, et le Chao Bao Zi sera NOTRE lieu de restauration !"

La tension était palpable et les deux capitaines se faisaient face, prêt à en découdre. Poyo sentit les ondes d’agressivité et fonça à tout vitesse entre les groupes. Alors que deux poings étaient sur le point de se croiser, deux mains petites et légère stoppèrent net les deux mastodontes. Poyo avait empêcher un massacre. Elle dit avec un léger agacement, tandis que ses griffes sortirent légèrement de ses doigts :

"S'il vous plait, il y a largement la place pour tout le monde ici, poyo. J'aimerais moi aussi me restaurer et par respect pour la gérante, il serait plus poli de cohabiter le temps d'un repas, est-ce clair, poyo ?"

Les deux groupes se calmèrent et, par crainte ou par galanterie, laissèrent Poyo commander en premier. Elle s'avança devant le comptoir et dit alors :

"Bonjour, j'aimerais une sélection de vos meilleurs nikumans s'il vous plait, poyo."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tout-puissant


avatar
Satsuki Yotsuba

▬ INSCRIPTION : 11/07/2006
▬ ÂGE : 25

▬ MESSAGES : 55144
▬ LOCALISATION : Dans un endroit que j'aime.


Feuille de Perso
▬ NOM : Satsuki Yotsuba
▬ CLASSE: 2A
▬ AMOUREUX(SE) DE : Watashi wa koko ga harimasu kara...^^


MessageSujet: Re: Monty Poyo's Frying Circus [Poyo Rainyday]   Mer 23 Mai - 12:26

HJ : Et donc, désolée du retard.^^"

~~~

Tiens donc... Encore deux groupes de gros bras prêts à s'affronter pour une simple place au restau, n'est-ce pas? Sacchan fronça un sourcil. Il ne faut jamais se méfier trop de ce qui n'est pas encore arrivé, mais à l'allure à laquelle les sumo et les kimono s'envoyaient la réplique, ça n'annonçait rien de bon. Quelle tristesse. Le jour de l'anniversaire de l'un des membres d'un de ces groupes en plus. Est-ce que c'est vraiment le bon moment pour menacer de se battre comme des chiffonniers et sans aucune raison valable? Enfin, selon Sacchan, de toutes façons, il n'y avait jamais de raison valable de se battre dans des lieux publics, et surtout pas ici. La fille-koala se redressa alors, prête à intervenir si jamais ça dégénérait. Le souci, c'était que Sacchan n'avait que sa voix pour crier, et si un coup partait, ça risquait d'être trop tard...

...Ah tiens, non. Quelqu'un était intervenu pour l'arrêter. En temps habituel, c'était assez souvent Kû-Fei qui intervenait pour stopper la bagarre. Mais ce coup-ci, pas de Kû-Fei. Cheveux blancs, peau hâlée et étrange maquillage de clown incontournable, cette fille était le portrait craché de Zazie. Mais ce n'était pas Zazie. Comment Satsuki le savait, ça, c'est une bonne question. Et ne me la posez pas parce que je crains moi-même d'ignorer la réponse. Peut-être n'était-ce qu'à cause de ce tic de langage si particulier qu'on n'entendait jamais chez Zazie? Ou à cause des griffes au bout de ses doigts, en supposant que Satsuki ait pu remarquer ce détail? Allez savoir. En règle générale, Satsuki semble en savoir bien plus qu'on ne pourrait l'imaginer de la part d'une simple étudiante de Mahora. Et le fait de fréquenter Chao Lingshen n'était probablement pas innocent à tout cela. Enfin...

Pour l'instant, le "portrait craché de Zazie" venait d'interrompre une bagarre et Satsuki en était bien contente. Pour ajouter au propos de la jeune fille, elle mit alors sa main en porte-voix et adressa aux deux groupes son éternel sourire :


Merci bien! Prenez votre mal en patience et ne vous inquiétez pas, nous pourrons largement nous occuper de tout le monde!

Et le premier tour de ce "tout le monde" revenait de droit à Poyo, donc. La fille-démone savait ce qu'elle voulait, et ne tarda pas à passer sa commande. Et Satsuki de sourire de nouveau, en approuvant de la tête :

D'accord!

Mais avant que d'aller chercher le nécessaire, la fille-koala s'inclina respectueusement devant Poyo en signe de remerciement. Il fallait mettre les choses au clair de ce côté-là aussi...

Merci beaucoup pour le coup de main, à l'instant. Vous m'aurez rendu un grand service. Je ne supporterais pas de voir quelqu'un se battre ici...

Et par "je ne supporterais pas" on entendait bien ici "ça me mettrait hors de moi", or il est rare de voir Satsuki hors d'elle... C'est donc que ça doit être quelque chose. Bref, revenons à nos nikumans :

Des nikumans, donc? Je reviens tout de suite!

Et hop hop, on y va. ...Enfin on y va... Avec le même rythme tranquille habituel, c'est-à-dire. Arrivée devant le chauffe-vapeur, qu'elle gardait toujours plein à partir d'une certains heure au cas-où, Sacchan souleva le couvercle en bois et d'une autre main attrapa un plat dans une étagère. Au stade où ça en était, il ne manquait plus que l'assaisonnement. Principalement, les légumes qu'on sert avec, donc... Ce fut vite fait, et après un petit moment d'attente, Sacchan posait le plat et un petit bol de soupe (because) sur le comptoir devant Poyo.

Voilà! Merci d'avoir patienté.

Et smile, smile, smile. Parce qu'on ne change pas une Sacchan.

さ迷い続けた暗闇の中 、手を伸ばしても指の隙間からすり抜けて
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://akhtscartoon.canalblog.com



Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Monty Poyo's Frying Circus [Poyo Rainyday]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Monty Poyo's Frying Circus [Poyo Rainyday]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAHORA LIVE!? :: Le Campus de Mahora :: Lieux alentours :: Chao Bao Zi-
Sauter vers: