MAHORA LIVE!?


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Oh. Des gens. (Libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Collégien


avatar
Yuriko Kotsuna

▬ INSCRIPTION : 04/05/2012
▬ ÂGE : 21

▬ MESSAGES : 965
▬ LOCALISATION : Pas là où j'aimerais être.


Feuille de Perso
▬ NOM : Yuriko Kotsuna
▬ CLASSE: 2B
▬ AMOUREUX(SE) DE : Cœur à prendre.


MessageSujet: Oh. Des gens. (Libre)   Mer 23 Mai - 12:59

Une journée banale avait commencé. Après les cours, Yuriko s'était dirigée vers la plage, fuyant les autres élèves et leurs regards suspicieux du mieux possible.

J'ai entendu dire que la mer était magnifique de ce côté du Japon. J'ai hâte de voir ce qu'il en est.

Elle retira ses chaussures avant de poser ses pieds couleur lait sur le sable chaud. Le soleil était faible mais présent, quelque fois entouré de fins nuages blancs. L'air était frais et cela convenait parfaitement à Yuriko - elle ne supportait généralement pas la plage et la chaleur étouffante qui allait avec, mais elle découvrait avec une agréable surprise l'air marin qui lui rafraîchissait le visage.
Tandis qu'elle s'avançait vers la mer, elle remarqua quelques personnes.

J'aurais dû me douter que la plage ne serait pas vide. Néanmoins, ils ne sont pas si nombreux, je suppose que ça ira. De plus, aucun ne porte l'uniforme de Mahora. Attends, c'est normal, personne n'irait à la plage vêtu d'un uniforme scolaire ! Sauf moi, bien évidemment...

Elle lissa sa jupe brièvement avant de s'asseoir sur les grains de sable. Elle observa l'horizon, se perdant dans ses pensées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬ INSCRIPTION : 25/11/2011
▬ MESSAGES : 61


Feuille de Perso
▬ NOM : Alexander Darkning
▬ CLASSE: 2C
▬ AMOUREUX(SE) DE : Personne (pour le moment)


MessageSujet: Re: Oh. Des gens. (Libre)   Jeu 24 Mai - 12:50

Ahhhhhh la plage ! Quelle merveilleuse invention de la nature, du sable et un peu d'eau et voila un coin de paradis ! Un paradis calme. . . Silencieu. . . AVEC PERSONNE AUX ALENTOURS ! ! ! Si ça ce n'est pas le paradis je veux bien conclure un pacte !
C'est mon petit coin pour ainsi dire, l'endroit où je vais une fois que j'ai terminé les cours de la journée et que je veux evacuer toute mes envies de massacre propres à ma misanthropie. Oui j'aime bien crier à la mort ici pour évacuer tout ça. . . Et j'aime bien aussi laisser mes ailes libres si il n'y a personne aux alentours, mi-ange-déchu mi-humain tu parles d'un mélange ! Et résultat même si d'ordinaire j'ai l'apparence d'un humain quoi de plus ordinaire si je le veux je peux déployer une paire d'aile noire dans mon dos, et mon dieu que je me sens bien quand j'ai mes ailes de sortie. . .
Et alors que j'avais retiré la chemise de mon uniforme avant de crier tout en déployant mes ailes, pile au moment où je prenais mon inspiration je constatat la présence d'une autre personne sur la plage et autant dire qu'on pouvait voir qu'elle m'avait remarqué avant de se mettre à regarder au large.
OOoooooooooh, pourquoi mon seul instant de calme se retrouve gâché ainsi ? Le comble serait que je sois obligé de lui parler tien ce serai drole ça ! Je me laisse tomber sur le sable et ferma les yeux pour profiter du soleil d'aujourd'hui, tant qu'on ne vient pas me gâcher ce seul plaisir ça me va de ne pas être seul ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Collégien


avatar
Kagamina

▬ INSCRIPTION : 24/12/2009
▬ ÂGE : 19

▬ MESSAGES : 706


Feuille de Perso
▬ NOM : Kagami Mina
▬ CLASSE: 2C
▬ AMOUREUX(SE) DE : GRANDE SOEUR CHERIE.


MessageSujet: Re: Oh. Des gens. (Libre)   Ven 25 Mai - 11:51

Un pied allant devant l'autre, avant de se faire dépasser par celui-ci en une fraction de seconde et de reprendre tête un temps après ... Décidément, même si la chaleur commençait à monter à la tête des gens les plus endurants, du côté de Mina, tout allait bien. C'était comme si la chaleur abominable du Kantô n'était qu'un vulgaire printemps frais pour elle.

Mais qu'importe, car même si elle était en forme dans son uniforme scolaire, dont elle ne portait que la chemise et la jupe, et qu'elle se traînait son sac de cours en bandoulière toute la journée, elle avait tout de même envie de se rafraîchir un peu. Pour ce faire, celle-ci avait décidé d'aller à la plage, étant donné que cela commençait à être la saison. Bien entendu, il n'y avait pas que cette raison ; elle avait aussi besoin de récolter de nouvelles photographies pour un article très prochain pour le club ... L'été approchait à grands pas, et la dernière fois, l'article sur le temple avait fait fureur. S'arrêter à trouver de bons scoops était donc complètement stupide !

Arrivée à destination, Mina jeta un vague regard sur la plage, utilisant sa main en visière. Elle perdit assez rapidement son enthousiasme ; il n'y avait personne, mais vraiment pas d'âme qui vive. Elle prit au moins une photographie du paysage après les cours, histoire de tout de même montrer la beauté du lieu à cette heure-là, et soupira un bon coup, avant d'apercevoir au loin deux silhouettes qui lui remirent les piles en place.

- Ca sent l'article à l'autre bout ! s'écria-t-elle en courant vers les deux personnes, toujours aussi rapide qu'une fusée. A peine quelques secondes s'étaient passées qu'elle voyait une fille, trempant ses pieds dans l'eau. Souris, mistinguette ! dit-elle amicalement à la fille aux cheveux blancs, avant de sauter et de produire une roue en face d'elle, une main s'appuyant sur le sol et l'autre prenant en photo son visage aux traits féminins.

Evidemment, là ne s'arrêtait pas la course effrénée de la corneille. Elle reprit très rapidement appui sur ses jambes pour courir vers le garçon. En passant en face de la fille, elle avait rapidement senti une aura magique provenir de chez elle, et chez l'autre garçon aussi. D'ailleurs, il était évident que celui-ci n'était pas normal ; son pouvoir magique était vachement détectable !

C'est pourquoi elle voulut mettre une pointe théâtrale dans ses déplacements, et en arrivant près du garçon, elle lui demanda de sourire lui aussi, et en face, elle plongea, prit la photo, puis enchaîna une série de trois roulades avant de déployer ses ailes et s'envoler dans le ciel. A présent à cinq mètres d'altitude, elle se mit à rire joyeusement, écartant les bras sur les côtés, et criant :

- Merci pour les photos ! Je suis Mina Kagami, classe 2-C du collège Mahora, et je suis membre du club de journalisme ! Si vous faites partie de la primaire ou du lycée, pensez à passer au collège pour voir vos têtes sur le panneau d'affichage, à l'entrée !~


Dernière édition par Mina Kagami le Ven 25 Mai - 18:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Collégien


avatar
Yuriko Kotsuna

▬ INSCRIPTION : 04/05/2012
▬ ÂGE : 21

▬ MESSAGES : 965
▬ LOCALISATION : Pas là où j'aimerais être.


Feuille de Perso
▬ NOM : Yuriko Kotsuna
▬ CLASSE: 2B
▬ AMOUREUX(SE) DE : Cœur à prendre.


MessageSujet: Re: Oh. Des gens. (Libre)   Ven 25 Mai - 17:18

Quelqu'un s'était approché. Un garçon, Yuriko le devinait dans sa démarche. Elle ignorait s'il avait remarqué sa présence, et ne souhaitait pas le savoir - ses yeux restaient fixés sur l'horizon tandis que l'eau de mer lui rafraîchissait les pieds. L'ambiance était pesante.

Je sais qu'il y a quelqu'un, non loin. Est-ce qu'il me regarde ? Est-ce qu'il m'a remarquée ? Est-ce qu'il est gêné que je sois là ? Peut-être que je devrais tout simplement m'en aller et le laisser profiter de sa journée...

Elle n'eut pas le temps de trouver une réponse qu'une jeune fille dynamique fit son entrée. Prise de surprise, elle se retourna aussitôt quand elle entendit un "souris, mistinguette !"

"Mistinguette" ? À quoi cela rime-t-il ? Et puis... c'est quoi cet appareil photo ?!

Elle fut dans l'incapacité de poser une question. La photographe en herbe accomplissait des prouesses sportives qui laissaient Yuriko béa. Elle put finalement voir le garçon qui était arrivé - il avait l'air calme et serein, ce qui la rassura. Elle remarqua ensuite que la jeune fille avait disparu. C'est en entendant sa voix et en levant les yeux au ciel qu'elle vit...

Des ailes ?! Mais... comment ? Cette fille... serait-elle... aurait-elle... des pouvoirs, aussi ?!

Yuriko trouva la force de se lever.

"Qui êt..." commença-t-elle avant de se rendre compte qu'il était stupide de tutoyer une personne du même niveau scolaire qu'elle. "Qui es-tu ?"

HJ : désolée de la qualité de ce message qui laisse à désirer, il est 1:18 et je suis fatiguée... xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tout-puissant


avatar
Satsuki Yotsuba

▬ INSCRIPTION : 11/07/2006
▬ ÂGE : 24

▬ MESSAGES : 55144
▬ LOCALISATION : Dans un endroit que j'aime.


Feuille de Perso
▬ NOM : Satsuki Yotsuba
▬ CLASSE: 2A
▬ AMOUREUX(SE) DE : Watashi wa koko ga harimasu kara...^^


MessageSujet: Re: Oh. Des gens. (Libre)   Ven 25 Mai - 19:03

HJ : Désolée pour le retard! Bon, je me lance avec trois de mes persos parce que j'arrive pas à me décider et puis crap, on verra s'ils deviennent tous utiles à l'histoire. ...Et si quelqu'un sait qui c'est Tamao et Kyoui et veut Tamao et/ou Kyoui, n'hésitez pas à demander. *SBAF*

~~~

Donc... Commençons par Satsuki Yotsuba. Satsuki Yotsuba qui est installée, comme d'habitude, dans une case. On entend par là, qu'elle se trouvait dans un autre de ces stands ambulants, une espèce de caravane ; on ignorait où elle l'avait dénichée et pourquoi elle était dedans d'ailleurs, ce qu'elle foutait là, etc... En fait, pour ne pas trop faire attendre les explications, Satsuki était venue sur la plage avec ce matériel dont elle avait pu emprunter une partie à des connaissances (métier oblige, Sacchan a beaucoup de connaissances), parce que pour sa part, elle, elle avait estimé qu'avec ce temps, il pourrait y avoir pas mal de monde qui voudrait profiter de la mer, et que côté affaires, ça pourrait être pas mal. Plage donc.

Même si, pour l'instant, elle n'avait vu, de là où elle était, que trois personnes —dont deux ailées, apparemment—, dont l'une d'entre elles —le garçon— qui avait cru bon de profiter de son apparente solitude pour se défouler, et hurler à la mort... Se lâcher complètement en gros. Ça, Sacchan l'avait compris. Toutefois, il avait été bien vite perturbé. À cause de cette fille-oiseau. Une fille de 2-C que Satsuki avait vue sans doute à quelques occasions à Mahora —une personne comme elle ne passe pas inaperçue—, mais dont elle savait fort peu de chose. Dommage, parce qu'à la voir faire la roue devant cette autre jeune fille aux cheveux blancs, avant de lui lâcher son flash dessus, à la voir ensuite exécuter ses roulades devant le pauvre garçon dont la solitude avait été troublée, si gênante qu'elle pût être pour ces deux-là, Satsuki se disait que c'était sûrement une personne fort intéressante, et, en tout cas, c'était sûr, très amusante. Enfin, ça, c'était surtout valable pour la cuisinière qui regardait tout ce petit monde des mètres et des mètres plus loin, dans sa case, à l'ombre, à tel point qu'on pouvait à peine la voir. D'où le fait qu'on n'avait pas remarqué sa présence, à elle aussi : Satsuki était un parfait personnage d'arrière-plan. Un personnage d'arrière-plan vêtu d'une chemise blanche à carreaux verts, ce qui changeait un peu de d'habitude, et qui regardait tout ce petit monde de loin, en souriant de ce fichu sourire qu'elle semblait destiner à l'univers tout entier, amusée de ce qui se passait. Il y avait moins d'animation que ce à quoi elle s'attendait, mais au moins y en avait-il un peu... Fichue fille-oiseau, tout de même.


~~~

Encore plus loin, dans une zone où on ne voyait carrément plus personne à part peut-être des petits points ou des formes vagues à l'horizon, Calpis Debouko, professeur de français à l'école Mahora, faisait voler un cerf-volant rouge en forme de koi-nobori. Et de le regarder attentivement. Ramune Enko, professeur d'anglais à l'école Mahora, suivait de même l'objet volant des yeux, avec la même attention, comme s'il singeait son ami. Parlez-moi d'une bonne façon d'employer son temps libre... Surtout quand on est professeur, et dans une école renommée avec ça, on devrait tout de même s'adonner à des activités plus intelligentes. ...Mais non. CERF-VOLANT. Et avec ça, on se permettait de faire des commentaires.

Tu le fais voler très mal, dis donc.

Chose terrible, ça avait presque été dit sans méchanceté. Ramune continuait de fixer le cerf-volant. Et Calpis de même quand il lui répondit :

Ben fais-le donc voler toi-même, si t'es meilleur que moi à ce point. Ah, mais non, j'oubliais : Monsieur ne veut pas faire voler de cerf-volant, "c'est pour les gosses". "C'est même honteux".

Soupire vague de Ramune. Au moins, si l'activité et leur présence ici étaient en soi une chose ridicule, ils avaient des tenues plus ou moins crédibles, malgré le fait qu'ils se trouvent à la plage. Ils avaient gardé des pantalons larges et des chemises, et auraient pu avoir l'air tout à fait décent si Calpis n'était pas en train de porter sur son crâne chauve un turban noué à la turque, "pour se protéger du soleil" disait-il. Il n'en avait même pas démordu, et Ramune avait fini par renoncer, espérant —POUR CHANGER— qu'ils ne croiseraient personne. Pourtant Calpis, qui regardait au loin à cause de son cerf-volant, ouvrit soudain de grands yeux en semblant distinguer une forme peu commune parmi les petites fourmis de l'horizon...

Ramune.

Hmm?

Je crois bien qu'il y a une fille qui vole là-bas.

Une fille qui vole? Allons... Ne sois pas ridicule. C'est de trop regarder vers le ciel, ça t'aura tapé sur le système...

さ迷い続けた暗闇の中 、手を伸ばしても指の隙間からすり抜けて
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://akhtscartoon.canalblog.com
Collégien


avatar
Yuriko Kotsuna

▬ INSCRIPTION : 04/05/2012
▬ ÂGE : 21

▬ MESSAGES : 965
▬ LOCALISATION : Pas là où j'aimerais être.


Feuille de Perso
▬ NOM : Yuriko Kotsuna
▬ CLASSE: 2B
▬ AMOUREUX(SE) DE : Cœur à prendre.


MessageSujet: Re: Oh. Des gens. (Libre)   Sam 26 Mai - 15:22

HJ : J'aime bien Kyoui (kiwi ?), étant fascinée par les robots, mais pas trop Tamao (ce qui pose problème). Oui, j'ai lu plusieurs des présentations de tes personnages, c'était très bien ! ^_^

Tandis que ses yeux étaient levés vers le ciel, Yuriko perçut du coin des yeux une entité qui bougeait. Son visage se tourna par réflexe, et elle aperçut... un cerf-volant ?

C'est étrange... Les cours viennent à peine de se terminer, qui aurait eu le temps de prendre un cerf-volant ? Quelqu'un qui sèche les cours peut-être ?

Son regard aiguisé (certainement plus que son ouïe) suivit le fil fin qui reliait le bout de papier à un homme ayant visiblement dépassé l'adolescence. Yuriko avait là l'occasion de se poser encore mille et unes questions, mais son attention se reporta sur l'ange qui souriait toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Collégien


avatar
Kagamina

▬ INSCRIPTION : 24/12/2009
▬ ÂGE : 19

▬ MESSAGES : 706


Feuille de Perso
▬ NOM : Kagami Mina
▬ CLASSE: 2C
▬ AMOUREUX(SE) DE : GRANDE SOEUR CHERIE.


MessageSujet: Re: Oh. Des gens. (Libre)   Sam 26 Mai - 16:23

HRP : De mon côté je ne suis pas contre le fait qu'il y ait Kyoui et Tamao, tout dépend du temps que tu aies et si tu as envie de les ramener ou pas ^^ Je les aime bien :3

Mina fut fière de son entrée athlétique, et sourit de satisfaction pendant qu'elle mit son appareil photo jetable dans la poche avant de son sac. Non seulement elle avait pu prendre des clichés de bonne qualité, mais en plus, elle avait réussi à attirer l'attention des deux magiciens en face d'elle. D'ailleurs, à ce moment-là, la jeune fille - qui, en regardant un peu mieux, avait l'air d'être plus jeune que la journaliste - lui demandait qui elle pouvait être, après avoir hésité à finalement ne pas la vouvoyer. Peut-être était-ce parce qu'elle croyait que Mina était à peine plus vieille et que la vouvoyer serait plutôt stupide. Chose qui était vraie, et ponctuée par le visage enfantin de cette dernière.

- Eh bien, eh bien ... Je n'ai pas parlé assez fort ? dit-elle nerveusement. Je m'appelle Kagami Mina, et je suis en 2-C ! Mais vous pouvez m'appeller Mina ou Kagamina. A vous de choisir !

Puis elle fit un autre sourire amical, montrant toutes ses belles dents blanches, tandis qu'elle faisait battre ses ailes pour rester en hauteur. Il faisait bon à quelques mètres d'altitude, étant donné que le vent était un peu plus fort. Sentir la brise lui caresser les plumes, voilà une chose qui faisait penser à Mina que la vie était vraiment une chose superbe ...
Elle prit une grande inspiration, respirant l'odeur salée de la plage, avant de remarquer qu'il n'y avait pas finalement que deux personnes en face d'elle ... Non, il y en avait une autre, un peu plus loin, qui tenait un stand ... un restaurant ? Tout cela était bien étrange. Elle aurait normalement dû repérer ce stand plus tôt. Pourtant, rien n'y faisait ... Elle avait vraiment nullement capté la présence de son propriétaire.
C'est là qu'elle réfléchit quelques secondes, avant de comprendre qu'elle avait toujours trouvé les personnes par leur aura magique, et non visuellement. Elle avait donc ressenti l'aura de la fillette, du garçon, et si elle n'avait pas ressenti celle de la propriétaire du stand ...
De plus, il y avait un cerf-volant dans le ciel plus loin, et en observant le sol, elle remarquait que deux autres personnes étaient là aussi. Des personnes qu'elles n'avait pas senti aussi ...

Un gros blanc s'installa dans l'esprit de Mina, qui, après quelques secondes, replia vivement ses ailes en elle, poussant un : Mince, quelle abrutie ! très auditif, avant de comprendre qu'elle avait peut-être 'sauvé' ses ailes, mais qu'elle, elle était loin d'être dans une jolie situation.
Vous l'aurez bien compris ; n'ayant plus ses ailes, Mina ne pouvait rester plus longtemps dans le vide, c'est pourquoi elle retomba comme une enclume dans l'eau, faisant un 'splash !' peut-être petit, mais tout de même audible avec le peu d'ambiance à la plage.

Quelques secondes passèrent avant que Mina refasse surface, levant son sac en bandoulière avec la main droite, et son chapeau habituel remit en place par l'autre. Calmement, elle sortit de l'eau, trempée jusqu'aux os, avant de fixer tout le petit monde en face d'elle. Kagamina avait sûrement l'air d'être la reine des idiotes à faire la fière et finalement chuter d'une manière aussi comique.

- Eh ben, ça m'a pas réussi, eheheheh ! ria-t-elle avec une pointe de nervosité, tout en essorant sa jupe. Et ... Erm ... L'eau est super bonne. ♥

Cherchant à aller vers un autre sujet, Mina parut encore plus stupide ... Ah, Stupidité quand tu nous tiens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬ INSCRIPTION : 25/11/2011
▬ MESSAGES : 61


Feuille de Perso
▬ NOM : Alexander Darkning
▬ CLASSE: 2C
▬ AMOUREUX(SE) DE : Personne (pour le moment)


MessageSujet: Re: Oh. Des gens. (Libre)   Dim 27 Mai - 8:37

HS : Pour Kyoui et Tamao et je n'ai rien contre, techniquement ils sont mes camarades de chambre si mes souvenirs sont bon ^^


Alors là, déjà que mon humeur était descendue en flèche la suite était loin de me mettre dans les meilleurs hopices. Sortie de nul part une autre fille, telle une ninja se faufilla entre la première que j'avais remarqué et moi-même et c'est à peine si je l'ai vu passer. Par contre il y a bien une chose que j'ai remarqué avec exactitude et ce grâce à un bruit distinctif. . . Cette fille venait de nous mitrailler avec un appreil photo avant de. . . DE QUOI ? ! Après m'avoir gentillement pris en photo en me demandant de sourire elle vient de déployer une paire d'aile et de s'envoler et rester en suspend au dessus de nous. Cette fille est complètement dingue ou quoi ? ! On dirait qu'elle se fiche totalement de cacher sa nature !


Mina : Merci pour les photos ! Je suis Mina Kagami, classe 2-C du collège Mahora, et je suis membre du club de journalisme ! Si vous faites partie de la primaire ou du lycée, pensez à passer au collège pour voir vos têtes sur le panneau d'affichage, à l'entrée !~

J'étais complètement stupéfais au point d'à peine réagir à la présence de cette fille et de ce qu'elle venait de faire avec son appareil, la majeure partie de mon attention restait tournée vers la paire d'aile que cette Mina venait de déployer. Pas des ailes comme ceux d'un ange mais comme. . . Comme. . . Je n'arrive pas à trouver de description a cette paire d'ailes, mais elles étaient complètement en train de me subjuger. Pourquoi ? Parce que mes ailes furent toujours pour moi le rappel que je n'étais pas totalement humain et que cela a déjà provoqué quelque problème autant à mes parent qu'à moi-même. . . Finalement suis-je le seul ?
Lorsque mon esprit retrouva un peu de sa clarté je pus remarquer que la première fille c'était déjà levée pour se tourner vers Mina, et en tournant la tête je pus aperçevoir un cerf-volant flotter dans les airs. Non mais après tout pourquoi pas ? Après une photographe ailée pourquoi ne pas voir un cerf-volant voler à cette heure là ? Et alors que j'allais me retourner j'entendis un beau petit splash signe que quelqu'un venait de tomber à l'eau et une seule personne pouvait provoquer ce genre de splash. Et en me retournant je constatat que j'avais eu raison, Mina était tombée à l'eau pour une raison inconnue pour moi.



Mina : Eh ben, ça m'a pas réussi, eheheheh ! Et ... Erm ... L'eau est super bonne. ♥


Dit-elle en s'essuyant autant que possible, à ce moment je m'approcha un peu d'elle et la regarda avec mon regard sans émotion qui m'est habituel.


Alexander : Alexander Darkning, même classe que toi. Et si tu veux un conseil fait gaffe à ne pas utiliser tes ailes à la légère comme ça, si tu avais fait attention tu ne serai pas tombée.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tout-puissant


avatar
Satsuki Yotsuba

▬ INSCRIPTION : 11/07/2006
▬ ÂGE : 24

▬ MESSAGES : 55144
▬ LOCALISATION : Dans un endroit que j'aime.


Feuille de Perso
▬ NOM : Satsuki Yotsuba
▬ CLASSE: 2A
▬ AMOUREUX(SE) DE : Watashi wa koko ga harimasu kara...^^


MessageSujet: Re: Oh. Des gens. (Libre)   Dim 27 Mai - 17:39

Ramune...

Quoi encore? --"

La fille qui vole est tombée.

Cesse donc avec ces histoires de filles qui volent.--" C'est probablement un autre cerf-volant, rien de plus.

...La vue de papy s'améliore pas, j'en suis certain.


~~~

Cette parenthèse à part, revenons sur les lieux du crime, où Mina venait de ressortir de l'eau comme elle pouvait et partit d'un gentil rire gêné, tandis qu'Alexander prenait le parti de la réprimander. Enfin, intéressons-nous plutôt à ce qui se passait sous l'eau à cet instant... Non pas que cela soit particulièrement intéressant du point de vue des personnes présentes, mais voilà, cependant, qu'au niveau de là où la fille-corbeau était tombée, une drôle de bulle solide et transparente venait de sortir de l'eau, progressivement. Et à l'intérieur de cette bulle remontée à la surface, une tête à binocles en T-shirt et en short regardait autour d'elle d'un air incrédule.

...Désolée, Yuriko, il va tout de même bien falloir introduire Tamao d'abord, en fin de compte.^^" ...Je ne suis pas censée m'excuser ici mais tant pis. *SBAF*

Expliquons tout de même la situation et la présence de la tête-de-taupe ici! En effet, juste après les cours, au lieu de rentrer au foyer de suite ou de passer à la bibliothèque ou à un labo quelconque comme d'habitude, les activités scientifiques du jour auraient lieu en plein air. Tamao avait décidé de profiter du début de l'été qui s'annonçait pour emmener Kyoui faire des tests de nage en haute mer, histoire d'avoir bien testé toutes ses capacités au mieux. Et Kyoui, qui n'avait vu que très rarement la mer et qui était de nature curieuse, avait été ravie, bien sûr... On avait donc filé à plage et, Kyoui tel quelle, Tamao à l'intérieur de cette machine amphibie, probablement de son invention, qui ressemblait parfaitement à une bulle, et qui apparemment pouvait aussi lui servir à voler à d'autres occasions... On avait plongé sous l'eau. Kyoui se débrouillait sans problème, mais Tamao ne se serait pas permis de la lâcher des yeux une seconde.. Il s'inquiétait bien trop pour ça.

En tout cas, après à peine un bon quart d'heure d'exercices effectifs, voilà cependant qu'un choc à la surface était venu perturber les exercices... En d'autres termes Mina, qui était tombée juste là, et qui avait failli se prendre la bulle de Tamao alors qu'elle était encore sous l'eau. Heureusement, plus de peur que de mal. Mais après une concertation fort rapide et plus visuelle qu'orale, Tamao avait pris le parti de faire remonter son engin à la surface pour voir de quoi il en retournait.

La première chose qu'il remarqua tandis qu'il scrutait les alentours fut Mina, de dos, trempée comme je-ne-sais-quoi. L'hypothèse de la nana tombée dans l'eau ne tarda pas à se présenter. Mais Tamao n'eut pas le temps d'y réfléchir beaucoup. S'il n'avait pas su reconnaître sa camarade de classe, il avait bien reconnu, en revanche, le gars qui se trouvait en face d'elle, pour être son camarade de chambre au foyer... Et voilà qu'il pâlit d'un seul coup à sa vue.


AH! Darkning!

Et après ce couinement, Tamao appuya sur un bouton d'un geste nerveux pour replonger aussi sec dans l'eau. Comme s'il espérait qu'on ne l'ait pas remarqué malgré tout... Dommage pour toi, Tamao, Kyoui en a décidé autrement. Sa curiosité toujours en éveil, l'androïde avait décidé à son tour de donner un coup de scanner à la surface pour évaluer la situation... Et les faire repérer pour de bon, en gros. La tête aux cheveux verts, vêtue d'une combinaison de plongée sophistiquée dont on ne pouvait voir qu'une infime partie pour le moment, eau oblige, émergea donc à son tour.

Ah, Darkning Alexander-san! Yagami Mina-san! Bonjour à tous les deux. Y a-t-il un problème?





HJ : Yuriko>> Awh, t'as du mérite pour avoir lu quelques de ces daubes que j'ai toujours pas tenues à jour depuis une éternité...^^"""" Bon sang, j'aurais du ménage à faire.

さ迷い続けた暗闇の中 、手を伸ばしても指の隙間からすり抜けて
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://akhtscartoon.canalblog.com
Collégien


avatar
Yuriko Kotsuna

▬ INSCRIPTION : 04/05/2012
▬ ÂGE : 21

▬ MESSAGES : 965
▬ LOCALISATION : Pas là où j'aimerais être.


Feuille de Perso
▬ NOM : Yuriko Kotsuna
▬ CLASSE: 2B
▬ AMOUREUX(SE) DE : Cœur à prendre.


MessageSujet: Re: Oh. Des gens. (Libre)   Dim 27 Mai - 19:50

[Satsuki → Non, voyons, je n'ai aucun mérite, j'ai beaucoup aimé ces présentations, originales et bien écrites ! ^^ Et pour Tamao, ce n'est pas si grave que ça, du moment qu'il y a un robot *fascinée par les gynoïdes* ]

______

Yuriko se sentit assez stupide, avoir demandé à Mina Kagami une information dont elle disposait déjà. Mais avant qu'elle n'ait pu s'expliquer, la jeune fille ailée rentra ses ailes dans son dos et... tomba dans l'eau. Yuriko s'inquiéta d'abord, et fut rassurée de voir la petite photographe ressortir, gênée et souriante. Le garçon à la chevelure noire semblait concerné par sa santé tout en maintenant une certaine distance.

Qu'est-ce qui ne va pas chez ce garçon ? Il n'a pas l'air méchant mais... mystérieux. On pourrait croire qu'il est gêné de se soucier de quelqu'un d'autre. Ou alors qu'il ne s'en soucie vraiment pas. Argh, de toute façon ce ne sont pas mes affaires, j'ai mes propres problèmes et je n'ai nullement besoin que d'autres s'en mêlent, pourquoi je ferais subir ça aux autres ? Baka.

C'est au moment précis où Yuriko remarqua enfin la présence d'une sorte de stand, qu'un garçon à lunettes et qu'une fille aux cheveux verts sortirent de l'eau. Celle-ci s'adresse aux autres personnes présentes, et Yuriko tilta.

"On... on dirait... un robot ?"

Les mots traversèrent la barrière des lèvres de Yuriko sans que cette dernière ne s'en rende compte. Elle avait en effet une fascination pour la robotique. Elle ne s'y connaissait guère, étant peu douée dans tout ce qui concernait les matières scientifiques, mais ne pouvait s'empêcher de se sentir attirée par ces bouts de ferrailles qui bougeaient et parlaient.
Elle n'était pas sûre de son affirmation, bien que le regard vide, le teint blafard et les étranges oreilles de la demoiselle en vert ne laissaient pas énormément de doutes. Tandis que Yuriko subissait un réflexe totalement incompréhensible qui consistait à joindre ses mains sous son menton, ses yeux mélangeait curiosité et passion - mélange quelque peu étrange et pourtant probable.

Ooooooooooh ! (*^*)

______

[HJ : Bon, d'accord, j'en fais peut-être (PEUT-ÊTRE) un peu trop, mais zut. J'aurais aimé interagir un peu avec Satsuki mais voilà, maintenant qu'il y a Kyoui, Yuriko ne va plus se sentir ! xD Vous pouvez me sbaffer si vous voulez (nouveau verbe inventé !).
HJ2 : Comme vous pouvez le voir, mes "codes" de RP changent un peu, je m'en excuse, c'est juste que je redécouvre lentement les joies du RP... >x<]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Collégien


avatar
Kagamina

▬ INSCRIPTION : 24/12/2009
▬ ÂGE : 19

▬ MESSAGES : 706


Feuille de Perso
▬ NOM : Kagami Mina
▬ CLASSE: 2C
▬ AMOUREUX(SE) DE : GRANDE SOEUR CHERIE.


MessageSujet: Re: Oh. Des gens. (Libre)   Lun 28 Mai - 13:40

Finalement, qu'elle voulait changer de sujet ou non, Mina se fit tout de même réprimander, et ce, par un élève de sa classe, dont elle avait déjà entendu le nom avec les nombreux contacts pour le club. Alexander Darkning, hein ? Il lui paraissait aussi sérieux que renfermé, mais avait pourtant des doutes sur le fait qu'il avait tendu les bras pour hurler à plein poumons. Elle n'a jamais eu vraiment à faire un article sur lui, mais

Elle se mit à nouveau à faire un rire tout aussi nerveux, remettant son sac en bandoulière sur son épaule tout en se grattant l'arrière de sa tête.

- Hahahah, pardon ! C'est juste qu'en apercevant des gens non-mages aux alentours, rester dans les airs avec mes ailes aurait été un peu ... embêtant. Mais j'avoue que j'aurai dû me déposer en douceur. J'aurai pas eu à barboter dans l'eau !

Puis elle fit un sourire tout aussi idiot qu'innocent. Il faut dire, elle n'a jamais été grandement douée pour réfléchir avant d'agir, alors ce n'était pas étonnant venant d'elle.
Subitement, elle entendit un bruit d'eau. Elle se retourna et au même moment, quelqu'un l'interpellait, avec Alexander. C'était une fille, où du moins, un robot à l'apparence de fille, avec un petit garçon à lunettes. Mina avait l'impression de les avoir croisés quelque part auparavant, mais lorsque elle se rappelait que le robot les appelait par leur nom, elle pensait quelle devait sûrement être dans sa classe aussi ...

Cependant, un problème, hein ? Mina ne pensait pas vraiment cela ... En fait, il n'y avait pas grand chose de problématique, mis à part qu'elle avait peut-être été reconnue par les non-mages. Mais ceux avec le cerf-volant étaient peut-être trop loin pour avoir pu comprendre qu'il s'agissait d'une collégienne, et la propriétaire du stand semblait quelque peu ... En fait, l'impression qu'elle dégageait faisait pas penser qu'elle irait tout balancer aux médias.

- Un problème ? Pas vraiment, juste failli faire du bruit ... Et, euh, sinon, vous êtes en 2-C ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tout-puissant


avatar
Satsuki Yotsuba

▬ INSCRIPTION : 11/07/2006
▬ ÂGE : 24

▬ MESSAGES : 55144
▬ LOCALISATION : Dans un endroit que j'aime.


Feuille de Perso
▬ NOM : Satsuki Yotsuba
▬ CLASSE: 2A
▬ AMOUREUX(SE) DE : Watashi wa koko ga harimasu kara...^^


MessageSujet: Re: Oh. Des gens. (Libre)   Mer 30 Mai - 12:13

HJ : Yuriko>> Mah, j'aurai toujours l'occasion de faire intervenir Satsuki plus tard, cela dit.^^

~~~

Nous avons donc Sacchan... Qui effectivement n'ira rien balancer aux media, aucun risque. Cela ferait beaucoup trop de bruit et de fureur pour rien. En revanche, elle continuait d'observer sans rien dire. Voici qu'il y avait de nouveaux venus. Enfin, de loin, elle n'y voyait pas grand-chose, mais il lui semblait distinguer plus de têtes que tout à l'heure. Peut-être aurait-elle pu reconnaître la bulle de Tamao si celui-ci n'avait pas disparu aussi vite, et encore... Elle ne connait pas Tamao. Ça n'aide pas.

~~~

Mais revenons surtout à la principale intéressée du moment, à savoir Kyoui. Laissée par son "petit maître" qui avait replongé sous l'eau par gêne d'avoir à affronter tout ce monde, l'androïde se retrouvait à présent seule devant ces trois personnes, et son cerveau de robot la poussa à traiter les informations comme des fenêtres ouvertes sur un ordinateur : celles de premier plan sont les prioritaires. Aussi écouta-t-elle tout d'abord Mina qui lui répondait. Apparemment, selon la jeune fille, il n'y avait pas de problème majeur. Bonne nouvelle. Kyoui lança une brève recherche silencieuse, et garda dans un coin de sa tête deux définitions trouvées sur le coup pour "faire du bruit" ; la première au sens propre, bien qu'elle paraisse un peu moins indiqué que la seconde, et cette seconde, justement, au sens figuré, qui signifiait attirer une attention potentiellement indésirable. En tout cas, apparemment, pour le coup, on restait hors de danger. Kyoui arbora alors automatiquement une expression amicale signifiant qu'elle se réjouissait qu'il n'y ait rien de grave. Et puis, comme Mina lui posait la question :

En effet, je suis en 2-C... Je m'appelle Kyoui. Enchantée.

...For one must be polite, bien entendu. Kyoui passa ensuite au traitement de la seconde information —une autre jeune fille, derrière Mina, qui la regardait fixement, avec un air que ses connaissances basiques des expressions humaines associèrent à de l'admiration ou de l'adoration. Elle ignorait pourquoi et son visage le montrait. Il faudrait qu'elle tire cela au clair plus tard. En attendant, il y avait encore d'autres priorités, comme de s'enquérir du nom de la personne qu'elle avait devant elle. Puisque cette fille-ci, elle ne la connaissait pas, autant commencer à la connaître de suite, et cela commençait par son nom. Elle se redressa alors, sortant davantage son corps en combinaison de l'eau —un corps qui avait l'air parfaitement humain, si ce n'était pour les cheveux verts et les antennes de chaque côté de sa tête—, et adressa à Yuriko un sourire poli et curieux à la fois :

Bonjour! À qui ai-je l'honneur?

さ迷い続けた暗闇の中 、手を伸ばしても指の隙間からすり抜けて
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://akhtscartoon.canalblog.com
Collégien


avatar
Yuriko Kotsuna

▬ INSCRIPTION : 04/05/2012
▬ ÂGE : 21

▬ MESSAGES : 965
▬ LOCALISATION : Pas là où j'aimerais être.


Feuille de Perso
▬ NOM : Yuriko Kotsuna
▬ CLASSE: 2B
▬ AMOUREUX(SE) DE : Cœur à prendre.


MessageSujet: Re: Oh. Des gens. (Libre)   Jeu 31 Mai - 4:51

[HJ : Oui, ce serait dommage de la laisser en arrière plan ! ^^]

______

Yuriko observait les moindres faits et gestes de la jeune fille... Elle la trouvait bizarre, mais l'étrangeté ne dérangeait en rien Yuriko, qui s'avérait en fait plutôt attirée par tout ce qui dépassait le "commun", le "normal". Elle-même se trouvait étrange, avec ses cheveux blancs qui lui donnaient parfois un âge trop avancé.
Enfin, revenons à nos moutons. Elle entendit de loin le prénom de la jeune fille aux cheveux verts : Kyoui. Un nom spécial, mais pas forcément vilain.

Kyoui... Ça n'a pas l'air d'être le nom d'un robot... Peut-être me serais-je trompée ? Et puis, elle ressemble vraiment à un humain... En même temps, nous sommes au Japon, pays de la robotique, je ne devrais pas être étonnée. Mais si je me trompe, je serais ridicule. Aaah, que faire ? Comment réagir ?!

Elle en oublia presque la question qui lui était adressée.

"Ah, je... désolée... Je m'appelle Yuriko Kotsuna. Je suis en 2B.

Elle s'inclina poliment, l'angle vacillant entre 15 et 20 degrés. Elle sentit ses joues s'empourprer, ce qui lui procura une étrange sensation - elle n'était pas habituée à communiquer avec d'autres "personnes", mais ce sentiment lui plaisait bien.

Au final, ce n'est pas si terrible que ça. Pas de quoi avoir peur.

La tête toujours vers le bas, un sourire fendit ses lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tout-puissant


avatar
Satsuki Yotsuba

▬ INSCRIPTION : 11/07/2006
▬ ÂGE : 24

▬ MESSAGES : 55144
▬ LOCALISATION : Dans un endroit que j'aime.


Feuille de Perso
▬ NOM : Satsuki Yotsuba
▬ CLASSE: 2A
▬ AMOUREUX(SE) DE : Watashi wa koko ga harimasu kara...^^


MessageSujet: Re: Oh. Des gens. (Libre)   Ven 1 Juin - 1:58

Kyoui apprécia le signe de politesse sympathique que Yuriko lui adressait, et sourit —selon ses réglages par défaut, elle avait coutume de sourire beaucoup. Elle s'inclina alors à son tour, imitant exactement l'angle négocié par la jeune fille, pour la saluer et se présenter, du mode de présentations qu'elle réservait aux "premières rencontres" :

Enchantée de faire votre connaissance, Yuriko-san. Je suis le prototype P-400 réalisé par le club de robotique de l'université de Mahora. Je m'appelle Kyoui, c'est le nom que mon propriétaire a choisi pour moi. Mon propriétaire est Alejo Tamao-san ; il étudie à l'école Mahora en classe de 2-C, tout comme moi.

Puis son expression changea un court instant, pour arborer un air à la fois plus perplexe et ennuyé :

Je vous présenterais bien mon petit maître, mais il semblerait qu'il s'éloigne graduellement de nous en ce moment. Il ne m'a pas paru rassuré à l'idée de rencontrer du monde.

Et soudainement, ce qui pourrait peut-être bien surprendre venant d'un androïde, elle eut un léger rire à cet excès de liberté :

Mais il me grondera peut-être en apprenant que j'ai dit cela à propos de lui. C'est la première fois que j'énonce un tel fait tout en ayant conscience que les choses pourraient prendre cette tournure. C'est étrange. Il faudra tout de même que je lui en parle.

Mais, comme on ne pouvait pas parler de soi éternellement, surtout pas quand on était une gynoïde, Kyoui se mit en quête de nouvelles informations :

Vous aimez donc vous rendre à la plage quand vous en avez l'occasion, Yuriko-san?

さ迷い続けた暗闇の中 、手を伸ばしても指の隙間からすり抜けて
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://akhtscartoon.canalblog.com
Collégien


avatar
Yuriko Kotsuna

▬ INSCRIPTION : 04/05/2012
▬ ÂGE : 21

▬ MESSAGES : 965
▬ LOCALISATION : Pas là où j'aimerais être.


Feuille de Perso
▬ NOM : Yuriko Kotsuna
▬ CLASSE: 2B
▬ AMOUREUX(SE) DE : Cœur à prendre.


MessageSujet: Re: Oh. Des gens. (Libre)   Ven 1 Juin - 8:18

Cette façon de parler... c'est tellement... c'est à la fois spécial et adorable. pensa Yuriko après la présentation de Kyoui.

Elle analysa le garçon à lunettes qui avait replongé sous l'eau comme étant le fameux Alejo Tamao. Un côté mystérieux planait autour de lui, peut-être aussi une maladresse déconcertante qui pouvait expliquer la distance qu'il prenait "graduellement" (pour reprendre les dires de la gynoïde).

Yuriko restait fasciné et aurait aimé en apprendre plus sur le robot - qui avait l'air tellement humain ! Mais une question vint interrompre ses espérances.

"Je... Je n'aime pas tellement la plage, enfin... Je ne supporte pas la chaleur et le soleil, de ce fait la plage ne me convient pas trop... Mais j'apprécie l'air frais, le bruit des vagues, le reflet du soleil qui se couche sur l'eau cristalline..."

Les joues de Yuriko virèrent au rouge quand elle se rendit compte qu'elle donnait trop de détails.

"Et... vous, Kyoui-sama", elle eut une pause, se demandant si le suffixe "sama" était approprié, mais refusa de revenir en arrière, "est-ce que vous aimez la plage ? Vous nagiez tout à l'heure..."

Pendant un moment, la fille aux cheveux blancs se demanda si les robots pouvaient apprécier quelque chose. Comme sentir l'air fais, le bruit des vagues, ou apprécier la vision du soleil qui se couche.

J'ai peut-être manqué de discrétion vis-à-vis de sa condition de robot. Mais, est-ce qu'un robot peut se vexer ? Je n'en sais rien, en fait... Aaah, j'ai beau être apeurée par l'inconnu, le mystère que représente cette pure merveille de technologie ne cesse de me fasciner !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tout-puissant


avatar
Satsuki Yotsuba

▬ INSCRIPTION : 11/07/2006
▬ ÂGE : 24

▬ MESSAGES : 55144
▬ LOCALISATION : Dans un endroit que j'aime.


Feuille de Perso
▬ NOM : Satsuki Yotsuba
▬ CLASSE: 2A
▬ AMOUREUX(SE) DE : Watashi wa koko ga harimasu kara...^^


MessageSujet: Re: Oh. Des gens. (Libre)   Sam 2 Juin - 11:10

Kyoui écouta attentivement la réponse de Yuriko quant à ses impressions sur la plage. Elle se gardait bien d'interrompre, parce que c'était très impoli, mais son esprit se remplit de remarques possibles à mesure qu'elle enregistrait les informations. Par exemple, au sujet du système d'évacuation de la chaleur des êtres humains, loin d'être, évidemment, aussi optimisé que celui des machines telles que Kyoui. Ainsi donc, pour ne pas interrompre, la gynoïde arbora une expression compatissante qui lui sembla convenir à la situation. Puis elle se remit à sourire lorsque Yuriko passa aux points positifs. Elle associa son discours à deux discours-types possibles selon ce qui avait été inscrit par défaut dans ses circuits : le discours d'un poète, ou le discours d'une publicité. Mais comme Tamao le lui avait déjà expliqué, le décloisonnement est propre aux êtres humains, et un discours peut se composer d'éléments extrêmement variés qui se rejoignent, du moment que l'information centrale y est.

Ainsi elle avait bien pris compte des raisons de Yuriko. En revanche, lorsque la jeune fille aux cheveux blancs s'adressa à elle, sous le nom de Kyoui-sama, la partie de son programme qui lui dictait la modestie lui envoya un message d'erreur. Et voilà que, sans rougir pour autant, Kyoui exécutait, agitant les deux mains en l'air à hauteur de ses épaules, un geste embarrassé qui paraîtrait extrêmement humain, si on ne savait pas qu'il avait été programmé au préalable pour ce genre de situations.


S'il vous plaît, il est inutile de m'appeler "Kyoui-sama"! Je ne suis qu'en position d'élève ordinaire, traitons-nous d'égale à égale.

...Bon, ça ne t'empêche pas de la vouvoyer ou d'être d'une politesse peut-être excessive avec elle toi aussi, hein, Kyoui? Mais là était la question. En réalité, en tant qu'androïde construite à l'origine pour servir les humains, Kyoui se serait volontiers placée en position inférieure. Mais c'était Tamao, au cours de sa période ininterrompue d'apprentissage, qui avait fait de l'expression "d'égal à égal" l'une de ses suites de mots prioritaires. Le petit geek boy —qui, dans la situation présente, ne se montrait toujours pas— tenait absolument à ce que Kyoui se considère avec autant de valeur que n'importe qui d'autre. Non pas qu'il crache sur tous les services qu'elle lui rendait, mais il était aussi loin d'être le dernier à énoncer ses qualités... Bref. Une fois ce point éclairci, Kyoui reprit son sourire-par-défaut, quoique peut-être un peu plus enjoué que d'habitude, pour répondre à la question de Yuriko :

Pour répondre à votre question, Yuriko-san, je connais peu la plage. Je n'y suis venue que rarement pour tester mes capacités de résistance au soleil, au sable et à l'eau de mer. Aujourd'hui, mon petit maître a tenu à tester ma capacité à nager en haute mer, ce qui explique notre présence ici. C'est la première fois que je nage dans une eau aussi profonde. C'est une expérience extrêmement intéressante.

さ迷い続けた暗闇の中 、手を伸ばしても指の隙間からすり抜けて
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://akhtscartoon.canalblog.com
Collégien


avatar
Yuriko Kotsuna

▬ INSCRIPTION : 04/05/2012
▬ ÂGE : 21

▬ MESSAGES : 965
▬ LOCALISATION : Pas là où j'aimerais être.


Feuille de Perso
▬ NOM : Yuriko Kotsuna
▬ CLASSE: 2B
▬ AMOUREUX(SE) DE : Cœur à prendre.


MessageSujet: Re: Oh. Des gens. (Libre)   Mar 5 Juin - 5:11

Il est rare que quelqu'un m'écoute aussi attentivement...

Yuriko se passa une main dans les cheveux, gênée. Elle avait l'habitude d'être la petite élève effacée que personne ne calculait. Pas forcément par timidité, mais elle ne supportait pas la nature humaine, ceci expliquait sûrement pourquoi elle se sentait relativement à l'aise avec Kyoui - un constat qui pouvait sembler sadique pour certains, mais crevant de vérité pour d'autres, en particulier Yuriko.

"Excusez-moi... C'est la première fois que je rencontre un... robot." expliqua-t-elle en essayant de prononcer le dernier mot le plus naturellement possible - ce qui eut l'effet inverse. "Non pas que cela me dérange, bien au contraire. Je me sens assez petite et insignifiante à côté de vous."

Elle ne sut que rajouter. Sa position ne s'arrangeait pas, elle se sentait ridicule chaque seconde qui passait.

Enfin, je présume qu'un robot ne peut émettre de jugement. Peut-être que ça explique pourquoi je me permets d'être moi-même, là au moins je n'ai pas peur d'être jugée.

Son regard se posa sur la mer qui renvoyait encore les rayons du soleil.

"Je trouve dommage que vous ne puissiez pas venir à la plage si souvent. Ou même ailleurs, je suppose que vous n'allez quelque part que pour des tests et non par réelle envie. C'est... vraiment dommage. Ça fait du bien de pouvoir se promener, sans réelle conviction, sans réel but, juste pour... se promener."

Ses yeux revinrent sur Kyoui.

"Désolée, j'ai peut-être manqué de discrétion..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tout-puissant


avatar
Satsuki Yotsuba

▬ INSCRIPTION : 11/07/2006
▬ ÂGE : 24

▬ MESSAGES : 55144
▬ LOCALISATION : Dans un endroit que j'aime.


Feuille de Perso
▬ NOM : Satsuki Yotsuba
▬ CLASSE: 2A
▬ AMOUREUX(SE) DE : Watashi wa koko ga harimasu kara...^^


MessageSujet: Re: Oh. Des gens. (Libre)   Ven 8 Juin - 19:01

Nouveau geste de gêne de Kyoui, lorsque Yuriko ajouta, pour justifier son comportement vis-à-vis d'elle, qu'elle se sentait petite et insignifiante. C'était loin d'être le but!

Non, voyons, il ne faut pas dire ça! Jamais je ne considèrerais quelqu'un comme petit ou insignifiant.

Mais la gynoïde redressa la tête vers Yuriko lorsque celle-ci poursuivit, en faisant remarquer qu'elle trouvait dommage que Kyoui ne puisse pas aller ou elle voulait avec une réelle liberté... Pour se promener pour se promener, tout simplement. Cela fit sourire Kyoui. Si elle savait! Heureusement, l'androïde ne tarda pas à lui expliquer que la liberté n'était pas vraiment ce qui lui manquait le plus :

En réalité, Yuriko-san, mon petit maître me laisse toujours en mode autonome au moins une heure par jour, pour que je puisse me promener et aller où bon me semble. Il estime que la liberté doit faire partie de mes fonctions vitales. Ce n'est pas vraiment le cas, du moins cela ne l'était pas à ma création, mais mon petit maître semble tenir à cette idée. Toutefois, il refuse que je me rende à la plage seule ; il estime que cet endroit est trop lointain et ne tient pas à ce que je m'abîme dans un secteur situé à une distance qui l'empêcherait de pouvoir agir correctement en urgence.

Basiquement. On peut aussi parler de "surproduction" quasi-parentale de temps en temps, mais ça, on ne le décrit pas comme ça. Et puis, ce n'était pas comme si Kyoui ne profitait pas de la liberté que Tamao lui accordait, loin de là. C'étaient les seuls moments où elle pouvait faire la course ou grimper aux arbres par exemple, des choses qui feraient pâlir Tamao de frayeur s'il la voyait les faire devant lui...

さ迷い続けた暗闇の中 、手を伸ばしても指の隙間からすり抜けて
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://akhtscartoon.canalblog.com
Collégien


avatar
Yuriko Kotsuna

▬ INSCRIPTION : 04/05/2012
▬ ÂGE : 21

▬ MESSAGES : 965
▬ LOCALISATION : Pas là où j'aimerais être.


Feuille de Perso
▬ NOM : Yuriko Kotsuna
▬ CLASSE: 2B
▬ AMOUREUX(SE) DE : Cœur à prendre.


MessageSujet: Re: Oh. Des gens. (Libre)   Lun 11 Juin - 6:07

Yuriko s'inclina en signe d'excuse.

"Désolée, je me suis permis de vous juger sans vous connaître."

Elle se redressa.

"Il semblerait que votre maître tient beaucoup à vous, c'est t..."

Growl.

Le ventre de Yuriko émit un son parfaitement audible, caractéristique de repas ayant été sautés. Son visage commença à brûler de gêne tandis qu'elle essayait vainement de cacher ses joues.

"Dé... Désolée... Je n'ai pas eu le temps de manger ce midi..."

Quelle cruche ! Je me suis juste perdue dans l'école. Et bien évidemment, je n'ai rien à manger sur moi pour combler le vide du repas de ce midi. Mais de toute façon, c'est impoli de manger en face de quelqu'un, même un robot...

______

HS : Pourquoi personne ne poste ? T_T J'essaie de donner une occasion à Satsuki de venir (si tu le veux bien sûr), ça incitera peut-être les autres à poster... =/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tout-puissant


avatar
Satsuki Yotsuba

▬ INSCRIPTION : 11/07/2006
▬ ÂGE : 24

▬ MESSAGES : 55144
▬ LOCALISATION : Dans un endroit que j'aime.


Feuille de Perso
▬ NOM : Satsuki Yotsuba
▬ CLASSE: 2A
▬ AMOUREUX(SE) DE : Watashi wa koko ga harimasu kara...^^


MessageSujet: Re: Oh. Des gens. (Libre)   Mer 13 Juin - 6:33

Ah! L'estomac de Yuriko venait d'émettre ce son caractéristique de la faim. Il fut, bien entendu, aisé à Kyoui de le remarquer, et la demoiselle aux cheveux blancs, gênée, s'excusa comme quoi elle n'avait pas mangé ce midi. Pour Kyoui, qui était à cheval sur une alimentation réglée qui pouvait garantir une bonne santé aux êtres humains, c'était bien embêtant... Aussi prit-elle un air franchement inquiet, face à cette explication :

C'est un vrai problème, Yuriko-san!

Et aussitôt après, de relever la tête pour rechercher une solution possible. Pas de problème sans solution. Surtout quand... AH. Surtout quand justement la solution n'est pas loin! Les yeux de Kyoui venaient de s'arrêter sur le stand de Sacchan à quelques centaines de mètres de là, et après un zoom rapide, elle put constater que c'était effectivement ce genre de choses qu'on recherchait à cet instant. De la nourriture, en tout cas. L'info de base y était. Aussi, après observation, se retourna-t-elle vers Yuriko :

Yuriko-san, il y a là-bas un endroit où on peut acheter de la nourriture, du moins semble-t-il. Désirez-vous que nous allions voir?

Cette dernière question était plus probablement une demande de confirmation caractéristique de la prudence des machines qu'autre chose, ce genre de question qui n'attend qu'un simple "oui" ou "non" avant de poursuivre les tâches. Après tout, on ne va pas décider à la place de la principale concernée...

さ迷い続けた暗闇の中 、手を伸ばしても指の隙間からすり抜けて
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://akhtscartoon.canalblog.com
Collégien


avatar
Yuriko Kotsuna

▬ INSCRIPTION : 04/05/2012
▬ ÂGE : 21

▬ MESSAGES : 965
▬ LOCALISATION : Pas là où j'aimerais être.


Feuille de Perso
▬ NOM : Yuriko Kotsuna
▬ CLASSE: 2B
▬ AMOUREUX(SE) DE : Cœur à prendre.


MessageSujet: Re: Oh. Des gens. (Libre)   Mer 13 Juin - 9:48

La proposition de Kyoui ravissait Yuriko autant qu'elle la gênait. Le visage de la fille aux cheveux blancs s'orienta vers le stand un peu plus loin - stand qu'elle avait déjà repéré auparavant sans pour autant savoir ce qu'il faisait là.

Ils y vendent donc de la nourriture ? Je suis bête, c'était évident.

Elle posa une main sur son ventre, essayant de contenir sa faim. Comme l'avait souligné le robot, manquer un repas pouvait représenter un réel problème, ceci dit Yuriko était habituée à manquer le repas du midi. Elle posa son doigt sur son nez, simple réflexe caractéristique d'une réflexion à la fois nécessaire et inutile. Puis, la main de Yuriko plongea dans son sac et en ressortit accompagnée d'un porte monnaie. Celui-ci était vert foncé, et un panda était représenté dessus.

"Je pense avoir assez d'argent pour deux" dit-elle après en avoir fouillé furtivement le contenu.

Elle joignit ses mains, le porte-feuille toujours au milieu, et sourit à Kyoui.

"Ça ne vous dérange pas ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tout-puissant


avatar
Satsuki Yotsuba

▬ INSCRIPTION : 11/07/2006
▬ ÂGE : 24

▬ MESSAGES : 55144
▬ LOCALISATION : Dans un endroit que j'aime.


Feuille de Perso
▬ NOM : Satsuki Yotsuba
▬ CLASSE: 2A
▬ AMOUREUX(SE) DE : Watashi wa koko ga harimasu kara...^^


MessageSujet: Re: Oh. Des gens. (Libre)   Mer 13 Juin - 18:52

Après courte réflexion, Yuriko venait de sortir son porte-monnaie de son sac. Kyoui s'empressa d'enregistrer des images de ce nouvel objet. Elle n'avait jamais vu un porte-monnaie comme celui-là... Après tout, il y avait beaucoup de choses que Kyoui n'avait jamais vues...

Yuriko déclara alors avoir suffisamment d'argent pour deux, ce que Kyoui comprit comme le fait qu'elle tenait à lui payer à manger à elle aussi. Elle voulut objecter, mais Yuriko lui demanda ensuite, avec un geste peut-être un peu gêné et surtout touchant, si cela ne la dérangeait pas. Ce que Kyoui prit comme un "oui" à sa question d'un peu plus tôt. La gynoïde sourit —elle souriait toujours beaucoup— et fit "non" de la tête :


Absolument pas, Yuriko-san! Bien se nourrir doit toujours faire partie des priorités.

Mais elle redressa ensuite la tête et, sans perdre son sourire, adressa à Yuriko un geste poli d'excuses, prenant un air plus embarrassé :

Toutefois, je vous remercie, mais je ne mange pas de nourriture... C'est un détail qui n'a pas encore été réglé chez les androïdes mis au point par l'université de Mahora : ingurgiter du solide ou du liquide indéterminé risquerait d'endommager mes composants internes... En d'autres termes, je n'ai pas de système digestif : être rechargée régulièrement constitue ma seule fonction vitale. En revanche, si vous y tenez, je peux tout de même faire semblant de manger avec vous...

Oui, cela paraît un peu grotesque dit comme ça, mais elle prenait cette dernière suggestion fort au sérieux. Après tout, le but de ces gynoïdes était aussi de savoir se fondre dans la masse...

さ迷い続けた暗闇の中 、手を伸ばしても指の隙間からすり抜けて
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://akhtscartoon.canalblog.com
Collégien


avatar
Yuriko Kotsuna

▬ INSCRIPTION : 04/05/2012
▬ ÂGE : 21

▬ MESSAGES : 965
▬ LOCALISATION : Pas là où j'aimerais être.


Feuille de Perso
▬ NOM : Yuriko Kotsuna
▬ CLASSE: 2B
▬ AMOUREUX(SE) DE : Cœur à prendre.


MessageSujet: Re: Oh. Des gens. (Libre)   Ven 15 Juin - 19:28

La réflexion de Kyoui sur l'alimentation étonna Yuriko. Sans pouvoir vraiment l'expliquer, elle trouvait étrange qu'un robot soit plus attentif sur le bien-être qu'elle-même, qui était humaine.

En y réfléchissant, c'est peut-être normal, non ? Elle est probablement programmée ainsi. Cependant, ce n'est sûrement pas vital pour elle, tandis que ça l'est pour moi. La vie est vraiment étrange.

Elle mit ses pensées - futiles - de côté afin de rendre le sourire de Kyoui, un sourire d'excuse plus qu'un sourire joyeux d'ailleurs.

"Je suis désolée, je n'ai jamais songé que vous ne pourriez pas manger normalement. C'est une erreur de ma part. Je serai plus attentive la prochaine fois. Ceci dit, ce serait égoïste de vous forcer à faire semblant de manger, et je ne voudrais pas que votre maître me tombe dessus."

Son sourire se renforça, changeant légèrement d'expression, puis elle prit de l'avance sur Kyoui pour se rendre vers le stand. Celui-ci était plus grand qu'il n'y paraissait de loin. Une fille, assez petite semblait-il, était à l'intérieur. Elle avait deux petites couettes de chaque côté de la tête, et affichait un sourire qui mettait du baume au cœur de Yuriko.

"Euh..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tout-puissant


avatar
Satsuki Yotsuba

▬ INSCRIPTION : 11/07/2006
▬ ÂGE : 24

▬ MESSAGES : 55144
▬ LOCALISATION : Dans un endroit que j'aime.


Feuille de Perso
▬ NOM : Satsuki Yotsuba
▬ CLASSE: 2A
▬ AMOUREUX(SE) DE : Watashi wa koko ga harimasu kara...^^


MessageSujet: Re: Oh. Des gens. (Libre)   Lun 18 Juin - 19:45

Geste de Kyoui, façon "n'en faites rien". L'androïde cherchait surtout à rassurer cette pauvre Yuriko qui s'excusait à présent d'avoir fait une erreur. N'importe qui aurait pu la faire, cette erreur, ce genre de robot est si bien programmé qu'on se demande jusqu'où vont les similitudes avec un véritable être humain!

Inutile de vous excuser, je vous en prie! Vous ne pouviez pas savoir ce que j'allais vous dire tant que je ne vous l'avait pas dit.

Wow ; drôle de phrase lourde. Tamao l'aurait sûrement relevée en une autre occasion. Mais au moins, ce n'était pas éloigné de la vérité... Et sur ces mots, Kyoui se mit en marche à un rythme dit "normal", derrière Yuriko. Objectif : le stand. Et d'ailleurs ce n'est pas là que les vouvoiement cesseront, c'est moi qui vous le dit.


Prenons en effet Sacchan, qui regardait probablement distraitement la scène depuis tout à l'heure, et qui n'avait pas tardé à remarquer que deux des personnes présentes s'approchaient d'elle. Tiens... L'une d'entre elles ressemblait beaucoup à l'un des types de corps de Chachamaru, une "petite soeur" de la gynoïde de la 3-A, peut-être? Toutefois, la curiosité de Satsuki, apparue sur l'instant, ne transparaissait pas du tout sur son visage. Il y avait d'autres priorités, priorités que la fille aux couettes géraient avec son habituel sourire accueillant, et en s'inclinant avec toute la politesse du monde en signe de salut :

Bonjour! Que puis-je faire pour vous?

さ迷い続けた暗闇の中 、手を伸ばしても指の隙間からすり抜けて
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://akhtscartoon.canalblog.com



Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Oh. Des gens. (Libre)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Oh. Des gens. (Libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAHORA LIVE!? :: Ailleurs :: La plage-
Sauter vers: