MAHORA LIVE!?


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 This is gonna be ugly dear~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
▬ INSCRIPTION : 20/08/2008
▬ MESSAGES : 584
▬ LOCALISATION : Dépend des moments


Feuille de Perso
▬ NOM : Lysen
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : Personne (Faith ?).


MessageSujet: This is gonna be ugly dear~   Dim 30 Sep - 13:39

L'écologie, une notion qui fâche indubitablement. Lorsque le sujet sera évoqué, l'écolo moyen va s'énerver et faire une envolée lyrique sur l'irresponsabilité des consommateurs, la déforestation, les compagnies pétrolières, les centrales nucléaires et le réchauffement climatique dû au problème de CO2. Bien entendu, il parlera sans savoir que les changements climatiques sont dû à la sortie de notre belle planète d'une mini aire glaciaire, que les « gaz à effet de serre » que nous produisons sont en proportions infimes comparé à la quantité dégagée par l'océan dans sa phase de dégazage post-période glaciaire (sauf pour les chinois, mais eux ils trichent, ils brûlent tout ce qui leur passe sous la main ces gens là...), et qu'une centrale nucléaire n'est rien de plus qu'une grosse turbine qu'on fait tourner avec de la vapeur d'eau.
Alors bien sûr, on utilise des composants radioactifs pour y produire la chaleur, et la radioactivité c'est le mal m'voyez. Alors on manifeste pour empêcher le gouvernement d'en fabriquer de nouvelles. Du coup, on demande aux vieilles centrales de continuer à fonctionner dix ans de plus alors que ça fait déjà cinq années qu'on aurait dû les faire fermer pour les remplacer par de nouvelles pour des raisons de sécurité. Au final, la structure devient obsolète au niveau des normes, des incidents surviennent, et là c'est le drame. L'ironie de la chose, c'est que c'est le mouvement écolo qui rend le nucléaire dangereux pour l'environnement. A méditer ? Peut-être pas.

Parce que Darcy, elle, s'en fiche complètement de l'écologie. Bien sûr, avec son espérance de vie, on serait en droit de penser qu'elle se sent particulièrement concernée par la chose, étant donné qu'elle va devoir continuer à vivre sur cette planète encore un bon bout de temps. Sauf que d'une, elle va sans doute pas se donner autant de peine pour convertir une humanité aussi stupide que cupide à vivre d'amour et d'eau fraîche au soleil pour dormir à la belle étoile : les hippies, elle a déjà donné, et ça l'énervait déjà à l'époque. De deux, elle sait que le monde sera réduit en cendres d'ici quelques siècles, alors c'est pas un sac en plastique ou deux qui traînent en plus aujourd'hui qui vont changer grand chose.

Pourquoi parler de ça si elle s'en fiche alors ? Peut-être parce que ce sont des soucis d'environnement qui l'ont poussé à ramener ses yeux gris au regard morne dans les couloirs de ce fout campus dans lequel elle s'était jurée de ne pas remettre les pieds. Non, il ne s'agit pas là de l'industrie du pétrole, qui a pourtant participé à la confection du sac en plastique – ainsi que des médicaments qu'il contient – avec lequel elle erre en boitant, aidée de sa béquille. La raison de sa venue proviendrait plutôt de la déforestation... ou du dérèglement climatique, allez savoir. Disons que la parcelle de forêt où elle avait élu domicile avait été quelque peu défraîchie à coup de tornade.
Bon, la tornade n'était pas très naturelle, ce n'était donc pas totalement un coup du sort (haha ! Magie, sort... bref). D'autant plus qu'elle l'avait bien cherché. Quelle idée aussi de traquer un mage comme une proie, jusqu'à le pousser dans ses derniers retranchements « pour se dégourdir les jambes »... Le bon côté de la chose, c'est que maintenant elle avait pas mal de bois à disposition pour se fabriquer un petit abri dans une autre portion de la forêt, au moins jusqu'à ce qu'elle en ait marre et se fasse une nouvelle identité pour vivre dans le luxe.
Mais en attendant de trouver un bon coin et de terminer la fabrication de son « nid » (qui ressemblera davantage à une maison en réalité, parce qu'elle tient malgré tout à un minimum de confort), elle squattait plus ou moins dans l'école. Au fond, il y avait tout ce dont elle avait besoin pour vivre : de l'eau et une pharmacie pleine de compléments alimentaires à piller allègrement.

Après, pour ce qui était de passer la nuit... disons qu'elle se débrouillait en changeant régulièrement d'apparence et d'endroit, pour les rares heures de sommeil dont elle avait besoin en tout cas. En l'occurrence, elle avait repéré un petit coin non loin de la piscine à l'abri des regards. Bon, évidemment, là, le campus était désert en raison du week-end... ou des vacances... ou elle ne sait quel jour férié, à moins que ce ne soit à cause d'une épidémie, d'une guerre ou que sais-je encore. Tout ça pour dire qu'elle ne s'était pas cassée la tête et avait conservé la forme qu'elle avait emprunté lorsqu'elle s'était inscrite à Mahora la première fois. Ce n'était pas comme si quelqu'un risquait de la reconnaître après tout, un surplus de précautions s'avérait donc inutile.
Encore que ce foutu son strident dans sa tête, accompagné d'une migraine des plus douloureuses, avait tendance à venir contredire ses prédictions. Une sensation qu'elle s'empressa de taire avec un peu de volonté, mais qui restait bien trop familière pour l'ignorer complètement.

Quelqu'un venu du futur se trouvait proche d'ici. Mais qui ? Qui pouvait bien traîner à proximité d'une piscine scolaire un jour pareil ? Surtout au début de l'automne : ce n'était pas comme si l'envie d'une baignade pouvait prendre quelqu'un à cette période de l'année. Voilà qui pouvait s'avérer gênant, surtout s'il s'agissait de l’infirmière, ou encore de... eh bien... l'autre.

L'hybride sentait l'angoisse monter en elle en constatant qu'elle était dans un endroit totalement à découvert. Jusqu'alors, tous les individus ayant remonté le temps qu'elle avait croisé étaient particulièrement puissants, et pour le moins instable dans leur caractère. Si l'inconnu avait des intentions hostiles, Darcy n'aurait nulle part où se cacher à l'exception d'une étendue d'eau parfaitement limpide. Vous admettrez qu'on a fait mieux comme cachette.
Et ne parlons même pas de fuir dans son état. Bien entendu, elle pourrait tenter de réparer temporairement ses os en modifiant l'intérieur de son corps... Mais entre ça et prendre une forme à la morphologie suffisamment rapide pour s'échapper, elle dépenserait tellement d'énergie dans l'action qu'elle s’effondrerait au bout d'une quinzaine de mètres à peine.

La semi-démone opta donc pour la solution consistant à s'avancer comme si de rien n'était. Après tout, on ne sait jamais, peut-être que cette personne n'a pas senti sa présence, ou peut-être qu'elle ne l'intéresse pas. Peut-être qu'elle aussi n'a pas envie d'être vue et va chercher à l'éviter... Le genre de pensée un peu trop optimiste pour que les choses se déroulent ainsi, surtout aux yeux de Darcy. C'est pourquoi elle resta malgré tout sur ses gardes.

Fuck, elle aurait mieux fait de se louer un appartement et d'escroquer une pharmacie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬ INSCRIPTION : 15/09/2008
▬ MESSAGES : 148
▬ LOCALISATION : Hurr.


Feuille de Perso
▬ NOM : WINCHESTER
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : Mr. Boogie


MessageSujet: Re: This is gonna be ugly dear~   Dim 7 Oct - 20:54

    L'automne. Une saison incroyablement colorée, abstraite, désordonnée ... À première vue, celle-ci a absolument tout pour plaire à la petite Winchester, du plus gros tronc d'arbre tordu et dénudé jusqu'à la plus petite feuille morte qui virevolte à la moindre minuscule brise, mais détrompez-vous : elle déteste cette période de l'année. En fait, « détester » est un bien grand mot. Employons plutôt le terme « passable » car, après tout, il est vrai que la Chimère raffole de toutes ces feuilles mortes aux couleurs vives et chaotiques qui craquent sous chacun de ses pas. À dire vrai, le seul problème vient du fait qu'il existe quelque chose que Faith apprécie encore moins que l'automne : l'hiver. Pourquoi aimerait-elle un prélude à quelque chose d'horrible ? ... C'est un peu exagéré de condamner ainsi la moitié de l'année pour une simple question de goûts, me direz-vous, mais que voulez-vous ? Il s'agit de Faith Winchester. La logique n'a pas sa place dans sa boîte crânienne complètement désordonnée. Autant s'y faire ... Après tout, c'est encore pire chez celle venue du futur ...

    D'ailleurs, cette curieuse créature venue d'un autre espace temps s'était réfugiée du froid au premier endroit qui lui avait traversé l'esprit, ce soir-là : la piscine intérieure de Mahora. C'est chaud, c'est humide, c'est très louche ce que je dis, c'est tout ce dont cette sale vipère a besoin comme climat. Il ne manquerait plus que du sable ... Plein de sable.

    Ah. Comme elle s'ennuie de la Louisiane, tout d'un coup. Bon, c'est sûr qu'en comparant l'estrade sur laquelle cette sale bestiole tentait de trouver le sommeil à son pays d'origine, elle allait subitement s'ennuyer de son petit bout d'Amérique. Il faut voir les choses en face : c'est comme tenter de comparer une brouette à un radiateur. Ça ne se fait tout simplement pas. Blasphème.

    Bref, la petite Winchester était bel et bien étendue là, à plat ventre sur les estrades installées le long de la piscine de son ancienne école. Dormir. C'est tout ce qu'elle voulait. Pourtant, pour l'instant, elle n'y arrivait pas. Ses beaux yeux ambre grands ouverts fixés au plafond, elle reniflait l'air d'un air perplexe. La pauvre se demandait si son imagination lui jouait des tours : elle jurerait sentir Dharc dans les parages. Elle qui pensait justement à lui, il y a une seconde à peine. Qui se demandait ce qu'il était en train de faire, où est-ce qu'il pouvait bien être ... Qui se demandait si elle ne devrait pas plutôt le rejoindre dans son appartement, se glisser dans son grand lit ... Se blottir toute contre lui.

    Non. Ça suffit. Ton odorat te joue des tours, Faith. C'est le chlore qui te viole les narines. Souviens-toi aussi que tu portes sa chemise rouge beaucoup trop grande pour toi, par dessus ta fidèle paire de shorts toute effilochée et un vieux t-shirt blanc. Elle est peut-être encore un peu imprégnée de son parfum. Ça ne peut être que ça.
    ... Ou peut-être que tu t'ennuie assez de ton homme pour espérer le voir ici en pleine nuit ?

    La bête se redressa d'un coup, secouant sa crinière bouclée par la même occasion. Elle en avait marre de jouer aux devinettes avec son nez, alors aussi bien balayer la pièce de ses jolies prunelles dorées pour en avoir le coeur net ... Coeur net. Coeur qui bat soudainement très vite, en fait : les grands yeux de la Chimère venaient de se poser sur l'ombre d'une personne qui traversait la pièce. Ah. Cette odeur ! Elle avait raison ! Ça ne pouvait être que Dharc !

    La bouille illuminée d'un grand sourire enfantin, la jeune femme bondit sur ses pieds et dégringola les estrades précipitamment, des papillons dans le ventre. Qui aurait pu croire qu'elle serait un jour heureuse de voir ce gros démon au point de se ruer vers lui et se jeter à son cou ?

    « Dhaaaaaarc ! ~ »

    ... Horreur. Jamais une voix n'avait été aussi mignonne. Jamais de toute l'histoire de l'humanité. Je vous paris que, dès le lendemain matin, on pourra lire en première page du journal que tout le pays s'est réveillé avec un filet de sang qui leur coulait du nez.

    Trop adorable. Beaucoup trop.

    Mais c'est qu'elle était heureuse, voyez-vous. Tellement que, même la tête enfouie au creux de son cou -cou qui se trouvait une bonne vingtaine de centimètres plus bas que d'habitude-, elle ne se rendait pas compte qu'il s'agissait en fait de sa version du passé.

    Malaise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬ INSCRIPTION : 20/08/2008
▬ MESSAGES : 584
▬ LOCALISATION : Dépend des moments


Feuille de Perso
▬ NOM : Lysen
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : Personne (Faith ?).


MessageSujet: Re: This is gonna be ugly dear~   Lun 8 Oct - 15:52

C'est étrange comme, dès que l'on a une pensée inquiétante qui nous traverse l'esprit, il devient difficile de s'en débarrasser tant que l'on est seul. Darcy était en ce moment même victime du même phénomène, oppressée par cette solitude, angoissant à l'idée de se faire soudainement assaillir par une entité venue d'une autre époque beaucoup trop forte pour la laisser ne serait-ce que réagir. Un peu plus et on entendait le thème des dents de la mer, voilà qui ferait décalage dans une piscine d'intérieur.
Allons Darcy, t'as quel âge pour flipper comme ça ? Ce n'est pas comme si tu avais plus de quatre siècles d'expérience derrière toi, tu sais te défendre un minimum... Shit ! Un bruit derrière ! Trop tard ! Elle avait tout juste eu le temps de se retourner ! L'individu avait été beaucoup trop rapide.

« Dhaaaaaarc ! ~ »

… Inari ?
Impossible, cette voix était trop aiguë, même pour cet adolescent à l'allure de gamin. Sans compter qu'il n'avait aucune raison de se retrouver ici. Alors qui ? Qui avait émis ce cri si mignon qu'il devrait être interdit afin d'éviter une surfréquentation des hôpitaux pour cause d'anémie dû à une hémorragie nasale ? Mais surtout, qui pouvait bien connaître le véritable prénom de Darcy ? Elle ne l'avait jamais, ô grand jamais, révélé à qui que ce soit ! C'était mauvais tout ça, très mauvais, et en plus...

La personne en question lui fait un câlin bordel ! Non mais c'est quoi ce délire là ? Faut arrêter ça immédiatement ! Vous ne vous connaissez même pas ! Enfin, en tout cas, Darcy ne te connais pas, et quand bien même elle te connaîtrait, les chances pour qu'elle te laisse faire démonstration d'une telle affection envers elle sont quasi-nulles ! Sérieusement, t'es qui pour te permettre d'envahir son espace vital de la sorte sans crier gare ? C'est étouffant, c'est gênant, c'est perturbant, c'est... agréable ? Non, c'est pas ce qu'elle voulait dire, enfin penser, bref, vous avez comprit l'idée.
Une idée parmi tant d'autres à avoir traversé l'esprit de l'hybride alors qu'elle fixait la tignasse colorée enfouie dans son cou, ne sachant comment réagir, complètement raidie, les doigts crispés sur le couteau qui avait soudainement remplacé sa béquille. C'est que, voyez-vous, elle s'était plutôt attendue à une attaque à l'origine, pas à un câlin forcé donné par on ne sait quelle personne à l'odeur plutôt agréable.

Bon, d'accord, ça c'était la pensée perturbante de trop. Allez, ouste !

« O- Oe ! Faut pas te gêner ! »
La semi-démone repoussa « l'assaillant » de sa main libre sans trop de difficulté – sans doute aurait-elle eu moins d'aisance avec une force humaine – tout en reculant de quelques pas, prenant appuis sur la béquille de nouveau apparue dans sa main pour éviter de flancher. Après quoi, elle s'apprêta à demander, ou plutôt exiger, son identité à ce qui s'avérait être une jeune femme. Exiger car elle avait naturellement prévu de maintenir un ton élevé afin que les rougeurs naissantes sur ses joues passent pour de la colère au lieu de trahir sa gêne. Cependant, son habile plan pour dissimuler ses émotions fut compromit lorsque, surprise de reconnaître la personne en face, elle s'interrompit.

« … Faith ? »
Évidemment, elle avait quelque peu changée comparé à la version que Darcy avait connue, mais la ressemblance restait beaucoup trop frappante pour s'y tromper, les yeux de la chimère étant tout particulièrement révélateurs. Ainsi, c'était elle la personne du futur dont elle avait entendu la présence à l'instant... Mais pourquoi ? Que faisait-elle ici, à cette époque ? Comment pouvait-elle connaître son prénom ? Et surtout, pourquoi, parmi toutes les personnes que l'hybride aurait pu croiser sur ce campus, il avait fallu que ça tombe sur Faith ?

Petite curiosité temporelle ! Il y a quelques temps, la chimère disait à Darek qu'elle ne l'avait appelé que deux fois par son prénom, mais dans ses souvenirs, il s'agissait au moins de la troisième fois ! Bien sûr, ça ne compte pas vraiment puisque ce n'était pas à la même version que l'hybride s'était adressé ce jour là. A l'époque – c'est à dire maintenant – Dharc voyait cette Faith comme venant du futur, alors qu'aujourd'hui il la voit comme une version du passé, puisqu'elle provient d'un futur moins lointain que lui.

« Tsh ! Les sorts pour remonter dans le temps doivent vraiment être à portée de tout le monde dans l'avenir pour que même toi tu débarques... »
Toujours égale à elle-même. Du moins, c'est ce qu'elle laisse penser. En réalité, l'hybride restait un minimum curieuse, simplement dire ouvertement à Faith qu'elle s'intéresse à elle n'est pas dans ses habitudes. C'est pourquoi elle se contenta de boiter d'un air détaché vers les estrades pour s'y asseoir. Cela l'aida d'ailleurs à ne pas rétablir de contact visuel immédiat avec la chimère... C'est qu'elle est encore un peu embarrassée du câlin de bienvenue.

« On peut savoir ce qui t'amène à cette époque ? Probablement pas le plaisir de te jeter au cou des gens sans prévenir, au risque de te faire poignarder, je présume. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬ INSCRIPTION : 15/09/2008
▬ MESSAGES : 148
▬ LOCALISATION : Hurr.


Feuille de Perso
▬ NOM : WINCHESTER
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : Mr. Boogie


MessageSujet: Re: This is gonna be ugly dear~   Mar 16 Oct - 10:07

    « Tsh ! Les sorts pour remonter dans le temps doivent vraiment être à portée de tout le monde dans l'avenir pour que même toi tu débarques ... »

    Toute déboussolée, la petite Winchester se contenta de dévisager la version miniature d Maître des Enfers d'un air penaud. Oui, penaud. Même pas surprise, ni même embarrassée ... Juste penaude. C'est que, voyez-vous, cette sale bête était tout simplement déçue. Elle qui, il y a de cela quelques secondes à peine, se réjouissait de se retrouver dans les bras de l'homme qu'elle aime ...

    « On peut savoir ce qui t'amène à cette époque ? Probablement pas le plaisir de te jeter au cou des gens sans prévenir, au risque de te faire poignarder, je présume. »

    La Chimère accueillit cette question ô combien sarcastique d'un froncement de sourcils, alors qu'elle suivait de ses prunelles dorées remplies de l'incompréhension la plus totale Darcy qui boitait vers les estrades. Bon, d'accord, Dharc avait bel et bien précisé à la Chimère qu'il la méprisait, autrefois ... Mais au point de la poignarder dès qu'elle a le malheur de faire un pas de trop ? Vraiment ? Il la détestait à un degré pareil ?

    Légèrement blessée, la jeune femme grimaça alors que ses longs ongles vernis d'un joli rose pastel vinrent grattouiller le sommet de son crâne, foutant par la même occasion la pagaille dans sa belle crinière de boucles colorées. Enfin, « colorées » ... Disons plutôt que sa somptueuse chevelure est en majorité d'un brun chocolat profond, avec quelques mèches d'un rose bonbon et d'un jaune canari çà et là. Ça fait plutôt Lapin de Pâque comme palette de couleurs, ne trouvez-vous pas ? C'est une opinion que cette sale bestiole partage avec vous : elle trouve ça grotesque. Et pourtant, elle y assorti tout de même ses ongles, pour donner l'impression que cette catastrophe capillaire est bel et bien voulue. Après tout, elle est au Japon, cette vipère est loin d'avoir un look qui sort du lot.

    Qui sait, peut-être qu'un jour une pop star coréenne s'inspirera de sa coupe de cheveux ? Bon, je vous l'accorde, il y a très peu de chances qu'un jour une personne compose une chanson sur les crises d'épilepsie et les chocs électriques, mais on peut toujours rêver. E e e electric shock.

    ... Passons.

    Oui, blessée. Pas beaucoup, juste un tout petit peu. Suffisamment pour sentir son coeur se serrer douloureusement dans sa poitrine. Heureusement pour elle, la souffrance fit rapidement place à l'agacement : la petite en avait marre, de toujours devoir étaler sa vie à l'hybride junior à chaque fois que celle-ci la bombardait de questions sur le comment du pourquoi, sachant que madame a déjà fouillé librement dans son crâne pour obtenir ses réponses et bien plus encore. Après tout, malgré sa grande honnêteté, la Chimère reste plutôt secrète sur pas mal de choses. Elle aime bien garder ses cicatrices passées sous verrous, voyez-vous. Alors, de savoir qu'un télépathe s'amuse à ratisser les plus sombres recoins de votre cerveau ... C'est franchement dégoûtant.

    Aussi bien faire passer le message.

    Ses lèvres se fendirent d'un sourire carnassier, canaille, la petite Winchester sautilla vers la demi-démone pour se planter devant celle-ci, index en l'air.

    « Qui te dis que je ne suis pas justement venue pour ça ... ? »

    ... Quoi, pour te faire poignarder ? C'est sûr qu'un coup de couteau, ça ne représente plus vraiment une menace pour toi, à présent, mais tu sais bien que la douleur reste la même malgré tout. Serais-tu un peu masochiste sur les bords, Faith Winchester ?

    Oh. Tu parlais de sauter sur les gens. D'accord.

    « Et si, en fait, j'étais revenue pour m'assoir sur les gens qui me détestent ? »

    La Chimère baissa le doigt, le pointant à présent sur Darcy.

    « Ou peut-être suis-je de retour par pure nostalgie ? »

    Le sourire de la créature s'estompa une courte seconde, juste assez pour prononcer cette dernière phrase. Ouch. Elle le poussait loin, le bouchon.

    « Mais pourquoi toutes ses questions ? Sachant que tu as probablement déjà toutes tes réponses ... »

    Les lèvres à nouveau étirées dans un sourire un peu trop doux et paisible, voilà que la créature prenait place sur le sol, repliant ses maigres jambes nues contre sa petite personne. Le menton appuyé sur ses genoux, ses bras fluets encerclant ses mollets, Faith fixait toujours Sa mini Majesté de ses grands yeux d'un jaune perçant, bien déterminée à forcer un contact visuel.

    Sale bête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬ INSCRIPTION : 20/08/2008
▬ MESSAGES : 584
▬ LOCALISATION : Dépend des moments


Feuille de Perso
▬ NOM : Lysen
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : Personne (Faith ?).


MessageSujet: Re: This is gonna be ugly dear~   Mar 16 Oct - 12:39

« Qui te dis que je ne suis pas justement venue pour ça ... ? »
L'hybride haussa un sourcil à cette remarque, le reste de son visage restant parfaitement impassible. Pour être honnête, Darcy ne savait vraiment quoi en penser. Bien sûr, elle pourrait se foutre de sa gueule ouvertement, mais avec Faith, on ne sait jamais. D'un autre côté, si elle avait vraiment remonté le temps pour faire des câlins aux personnes du passé, c'est qu'elle avait des lubies plus fantaisistes encore qu'auparavant.

« Et si, en fait, j'étais revenue pour m’asseoir sur les gens qui me détestent ? »
Les doigts de la jeune fille se crispèrent sur la poignée de sa béquille. Alors c'était ça le véritable prétexte ? Des petites vengeances personnelles à distribuer à ceux qui ne l'aimaient pas assez à son goût ? Un peu immature, quoique plus crédible. Bah, au fond, c'était prévisible qu'elle fasse partie de ses cibles potentielles, ce n'était pas comme si elle n'avait rien fait pour mériter cette rancœur après tout... Alors pourquoi est-ce que Darcy sentait son cœur se serrer dans sa poitrine ? Ce n'est pas comme si l'opinion que Faith avait d'elle lui importait à la base... Elle s'en fiche qu'elle lui en veuille à ce point, après tout. Au contraire, ça l'arrange de se faire haïr des gens, ça lui permet de rester... seule.

« Ou peut-être suis-je de retour par pure nostalgie ? »
La démone relâcha l'étreinte de ses doigts et plissa des yeux à cette nouvelle remarque. Tiens donc, une nouvelle version... En fait, elle ne lui balance que des remarques en vrac pour brouiller les pistes. A moins qu'il n'y ait une part de vérité dans chacune d'elle évidemment. Pourtant, celle-ci sonnait étrangement à l'oreille de l'hybride qui ne pu s'empêcher de se demander s'il s'agissait simplement d'une possibilité parmi tant d'autres, ou si c'était une remarque sarcastique dirigée à l'égard de Darcy elle-même. Cela serait bien surprenant de la part de la chimère pour être honnête, habituellement elle n'est pas aussi subtile et ne laisse pas planer le doute sur les intentions de ses paroles comme elle le faisait. Cependant, ce n'était pas la Faith du présent qui se trouvait désormais en face d'elle, difficile donc de savoir ce qui pouvait bien lui passer par la tête. Déjà que ce n'était pas évident sans télépathie avec celle de cette époque...

« Mais pourquoi toutes ces questions ? Sachant que tu as probablement déjà toutes tes réponses ... »
Nous y voilà, à cette fameuse question. « Pourquoi poser la question alors que tu connais la réponse ? » Eh bien, peut-être parce que c'est justement le fait de la poser qui lui permet de connaître la vérité. Si tu ne penses pas à la raison de ta venue, Darcy n'a aucun moyen de l'entendre émerger de ton esprit, t'interroger à ce sujet devient donc un moyen pour elle de t'y forcer, de diriger tes pensées afin de sonder ce qui l'intéresse.
Ou peut-être est-ce parce que tu proviens du futur et que – pour une raison qu'elle a encore du mal à saisir – elle perçoit vos pensées de façon si aiguës que c'en est à la fois indéchiffrable et douloureux pour elle.

A moins, bien sûr, que la raison première ne soit toute autre... Raison dont elle ne t'as visiblement jamais parlé, pas même à ton époque.

Darcy commençait à avoir l'habitude qu'on lui pose cette question désormais, de plus en plus de gens prenant conscience de son don de télépathie. Usuellement, elle n'y répondait que par un vague sourire qui, au final, n'aidait pas vraiment son interlocuteur. Ici, en revanche, le sourire n'était pas au rendez-vous, l'hybride étant trop occupée à jauger du regard la Faith du futur, l'air perplexe. Au final, la chimère ne lui avait pas vraiment répondu. Les choses ne seraient clairement pas aussi facile qu'avec la version du présent.
Au fond, la démone avait toujours eu du mal à suivre Faith. Chaque fois qu'elle pensait avoir cerné le personnage, c'était la surprise. Et là, pour couronner le tout, c'était une version plus âgée d'elle, plus expérimentée, qui lui tenait la conversation. Le résultat ? La surprise n'avait pas raté, une fois de plus, l'hybride se retrouvant à ne pas savoir si son interlocutrice avait habilement esquivé sa question de façon consciente ou non. Alors elle restait là, immobile, plongeant ses yeux acier dans le regard de la jeune femme, tentant de savoir si elle avait simplement suivi le flot de ses pensées autrefois désordonnées ou si elle était véritablement devenue douée à ce petit jeu.

Elle se demandait aussi quelle réponse elle pourrait bien fournir à sa question à elle. Bien sûr, elle pourrait bluffer, prétendant qu'elle lit encore dans son esprit. Mais cette Faith là n'était clairement pas si dupe que ça, elle aurait vite fait de la piéger à ce petit jeu. Alors l'hybride restait là, à contempler les pupilles d'animal féroce de la chimère, qui juraient avec sa naïveté apparente, réfléchissant à quelle raison lui fournir en première, avant de finalement prendre la parole.

« Oh... lança-t-elle avec un léger sourire, alors on va se parler si peu au cours des prochaines années pour que je ne te l'ai jamais dis ? »
Puis elle détourna le regard sur un point vide situé vers le côté, semblant réaliser qu'elle dévisageait Faith depuis un moment. Elle prit un air qui se voulait détendu, posant son coude sur son genou afin d'appuyer sa tête au creux de sa main, serrant pourtant toujours sa béquille de l'autre.

« Je ne lis plus dans tes pensées depuis ce fameux bal. »
L'hybride reporta son regard sur la chimère afin de pouvoir déchiffrer ses réactions à la nouvelle. Parce qu'évidemment, il n'y avait aucune autre raison de lui révéler cette information. Encore que là, il s'agissait d'une version du futur, dont elle ne pouvait pas lire les pensées de toute façon, inutile donc de lui cacher qu'elle ne le faisait pas. Ce n'était pas comme si elle venait de révéler ceci à la Faith de son époque après tout... D'ailleurs, pourquoi elle lui cache, au fond ? Bah, inutile de penser à ça pour l'instant.
Après, l'autre raison que Darcy avait d'être honnête sur ce point, c'est qu'il était plus facile de soutirer des informations à quelqu'un que l'on mettait en confiance en répondant à ses questions d'abord. Cela les aide à dissiper le désagréable sentiment de subir un interrogatoire. Après, ce n'était pas certain que la chimère s'y laisse prendre, mais ce n'était pas comme si la démone avait d'autres possibilités...

« Quand bien même j'en aurai envie, ajouta-t-elle avec un léger haussement d'épaules, j'attraperais une migraine à essayer. Je perçois les pensées des gens venus d'une autre époque de façon déformée... Plutôt frustrant, mais au moins ça me permet de les repérer facilement. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬ INSCRIPTION : 15/09/2008
▬ MESSAGES : 148
▬ LOCALISATION : Hurr.


Feuille de Perso
▬ NOM : WINCHESTER
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : Mr. Boogie


MessageSujet: Re: This is gonna be ugly dear~   Jeu 29 Nov - 18:01

    « Oh ... Alors on va se parler si peu au cours des prochaines années pour que je ne te l'ai jamais dis ? »

    Ses magnifiques prunelles de miel toujours obstinément accrochées au regard d'acier de l'hybride, Faith se contenta de lui adresser un curieux sourire, la tête à présent très légèrement inclinée sur le côté.

    Tu sais, Darcy ... Cela ne te sers strictement à rien, de bombarder ce petit animal sauvage de tant de questions. Tu perds ton temps : cette sale bête semble déterminée à prendre bien soin de toutes les ignorer les unes après les autres sans même t'accorder la moindre véritable réaction. Oui. Surtout quand elles sont incroyablement sournoises et visiblement posées uniquement dans le but de la faire réagir. Elle refuse catégoriquement de t'accorder la satisfaction de laisser paraître que tu as bel et bien réussit à la blesser.

    ... Bon, d'accord. Pour être honnête, tenir sa langue de vipère ne fut pas tâche facile. Sur le coup la petite Winchester fut tentée de répliquer un beau gros « Ce n'est pas à défaut d'en avoir eu envie » ... Ce qui en aurait évidement beaucoup trop révélé sur leur futur semblant d'amitié et ce qui va en découler. Il ne faut surtout pas négliger le fait que la Darcy qui est présentement assise en face de la Chimère est loin d'être en de bons termes avec cette dernière. Du moins, pour l'instant. Donc, probablement qu'elle le prendrait plutôt mal si elle venait à apprendre que Faith et elle se sont beaucoup rapprochées avec le temps. Qui sait ?

    Coucou Darcy, je sais qu'actuellement tu me détestes, mais ça passera ! Toi et moi, on va devenir meilleures copines ! Même que tu vas changer de sexe et me déclarer tes sentiments pour ensuite disparaître de la surface de la Terre pendant des années. Puis, tu vas revenir pour me battre et me cracher des insultes au visage, pour ensuite finir entre mes jolies jambes.

    Surprise !

    Et, pour couronner le tout, en première page du journal le lendemain matin : immigrante mexicaine retrouvée morte. Cause du décès ? Empalée sur une béquille. Elle laisse dans le deuil son mari Tacos Sanchez, porté disparu, et son iguane Litchi. Paix à son âme.

    Non mais, plus sérieusement : ce n'est pas pour rien si la créature n'avait nullement l'intention de répondre aux mille et une questions de la demi-démone. Elle-même mourrait d'envie de lui en poser une bonne centaine ... Parce que, évidement, la curiosité l'emportera toujours, chez cette sale bestiole.

    Elle avait envie de parler avec Darcy, d'étudier ses réactions, de décortiquer ses phrases ... De tout faire pour comprendre comment cette personne si froide a bien pu finir par s'attacher à elle, sachant qu'autrefois, cette même personne trouvait son malheur si « divertissant ».

    Aux beaux yeux de la Chimère, tout l'amour que Dharc éprouve pour elle restera toujours un véritable mystère.

    « Je ne lis plus dans tes pensées depuis ce fameux bal. »

    Tiens donc. C'est nouveau, ça. Un lueur dans l'oeil, un adorable sourire toujours accroché aux lèvres, la petite Winchester remonta ses menottes le long de ses jambes nues pour les poser au sommet de ses fragiles genoux, pour ensuite incliner légèrement la tête et appuyer sa joue rosie contre celles-ci.

    Ah ? Elle porte toujours son alliance ?

    « Oh ? Ça t'as dégoûtée à ce point là, ce qui se passait dans ma tête, cette nuit-là ? »

    Jouons au jeu de Darcy : répondons aux questions par d'autres questions ! Brouillons les pistes !

    « Quand bien même j'en aurai envie, j'attraperais une migraine à essayer. Je perçois les pensées des gens venus d'une autre époque de façon déformée... Plutôt frustrant, mais au moins ça me permet de les repérer facilement. »

    Un joli rire s'échappa des lèvres de ce petit monstre, qui se leva tranquillement pour sautiller vers l'hybride.

    « Frustrant ? »

    La voilà qui s'installait à côté de Darcy ... Non en fait, voilà qu'elle s'installait SUR Darcy : étendue de travers sur le même banc que la jeune fille, ses longues jambes posées sur le banc de derrière qui se trouvait un peu plus haut et sa magnifique tête de boucles désordonnées posée sur ses cuisses ... Cette sale bestiole dévisageait son « siège » de ces iris d'or, souriante.

    « Pourquoi ? »

    ... Tu sais, Faith, tu vas sûrement te faire pousser en bas de l'estrade, pour ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬ INSCRIPTION : 20/08/2008
▬ MESSAGES : 584
▬ LOCALISATION : Dépend des moments


Feuille de Perso
▬ NOM : Lysen
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : Personne (Faith ?).


MessageSujet: Re: This is gonna be ugly dear~   Sam 1 Déc - 16:13

« Dégoûté » ? Un mot un peu fort. Déjà ce n'est pas comme si elle avait été en mesure d'entendre clairement tes pensées avec facilité cette nuit là. Avec tout le monde qu'il y avait autour, se concentrer sur une seule et même personne n'était pas chose aisée.
Bon, certes, les apparences tendaient à dénoter un certain mépris. D'accord elle l'a traitée de minable. Elle a été particulièrement dure avec elle après lui avoir annoncé une nouvelle pour le moins difficile à encaisser. Oui, elle s'est montrée froide et hautaine alors qu'elle aurait pu la soutenir davantage. Mais ce n'étaient que des apparences justement. Darcy s'était montré sèche pour la secouer un bon coup et qu'elle se remette sur pieds avant qu'Anselm ne débarque, et également pour se couvrir un minimum.

Bon, après, elle lui a effectivement dit qu'elle ne l'appréciait pas, ce qui était vrai. Elle avait tenté de la dévorer avant de lui balancer Anselm aux trousses à l'époque. Logique qu'elle ait une petite rancune, c'est que les souvenirs des tortures du démon étaient encore frais dans son esprit à ce moment là. Mais elle ne la détestait pas non plus. N'avait-elle pas décidé de rester auprès d'elle lors de la Saint-Valentin ? Elle aurait pu tout aussi bien l'éviter et passer sa soirée seule en la laissant déprimer dans son coin. Elle est même allée jusqu'à se laisser teindre les cheveux pour elle. Lorsqu'on est écœuré par quelqu'un, on lui laisse rarement l'occasion de faire ce genre de choses.

L'attitude froide n'était qu'une façade Faith, elle a été dure simplement à cause des circonstances, Darcy aurait espéré que tu ais comprit ça avec les années.

Enfin, peu importe. Ce n'était pas comme si l'opinion que Faith avait d'elle lui importait au fond. Seulement cela restait...

« Frustrant ? »
Oui, c'était le mot. Frustrant. Tout devenait rapidement frustrant en présence de cette chimère. Darcy ne parvenait pas à la comprendre, et cela était visiblement réciproque. Pourtant, au vu de leur conversation, ce n'était pas faute d'essayer. Peut-être avaient-elles une vision du monde trop différentes pour parvenir à se comprendre. Et s'il y a une chose que l'hybride n'aimait pas, c'était de ne pas comprendre quelqu'un ou quelque chose. Après tant d'années d'existence, son ego avait tout simplement du mal avec l'idée de ne pas parvenir à cerner une créature en apparence aussi simple d'esprit.

Un bon exemple du décalage entre leur façon de voir et d'être venait d'ailleurs de se manifester. Qui, sérieusement qui, peut bien décider d'installer sa tête sur les genoux d'une personne avec qui elle semble être en froid, comme ça, sans prévenir ? C'était quoi l'idée ? Appuyer sur sa jambe blessée afin de la faire souffrir ? Tu avais plus simple et moins embarrassant comme méthode, sale bête.

Oui, embarrassant. Une fois encore rappelons que Darcy n'est pas habituée à ce genre de contact, qu'elle considère particulièrement intimes. Que voulez-vous, elle est assez vieux jeu à ce niveau là. Le genre de problèmes rencontrés lorsqu'on a fréquenté la société lors d'une époque lointaine pour ensuite passer le plus clair de son temps isolé du monde.
La surprise avait été telle que l'hybride en avait lâché sa béquille, qui tomba à ses pieds après avoir prit l'apparence d'une étrange pierre rouge sang à la forme irrégulière, bégayant une série de syllabes qui n'avaient aucun sens une fois mises ensembles. Au fond, elle a simplement essayé de commencer plusieurs phrases différentes avant de se rendre compte qu'elle ne savait même pas ce qu'elle souhaitait dire.

« Tsh ! »
Celui-là, fallait qu'il sorte. Elle ne pouvait pas non plus rester silencieuse après ça, avec une expression de surprise sur le visage, victime de cette subite crispation qui venait figer ses muscles à cause de la nervosité. Cette même nervosité qui vint poser problème à Darcy lorsque celle-ci vint à vouloir la masquer. Habituellement, un bon moyen d'évacuer le stress consiste à occuper ses mains, en serrant quelque chose. Seulement l'hybride n'était même pas certain d'avoir une idée d'où les poser à la base. Voyez-vous, Faith est sur le banc donc ce dernier est exclu, mais elle est également sur les jambes de Darcy donc ce support est également mis à l'écart. Et regardons les choses en face, la démone ne peut décemment pas s'appuyer sur la chimère, ni même jouer avec ses cheveux, elle risquerait de s'en rendre compte et ce serait un embarras supplémentaire.

Bon, essayons au moins de nous concentrer sur la conversation, histoire de penser à autre chose qu'à son malaise.

« Pourquoi ? »
Parce qu'ainsi, elle aurait pu voir ce qu'elle était devenue dans l'esprit de l'infirmière et s'éviter une mauvaise surprise en partant à la rencontre de sa version du futur.
Parce qu'elle pourrait comprendre ce qui va bien pouvoir la pousser à devenir une ordure pareille.

Parce que ce qui passe par cette jolie petite tête qu'est la tienne l'intéresse, même si elle ne le réalise probablement pas encore.

Bien évidemment, ce n'est pas la réponse qu'elle fournirait. Ce serait mal connaître Darcy que de penser le contraire. Cette erreur de la nature ne répond pas franchement aux questions qu'on lui pose juste après les avoir entendues. Elle les décortique, les analyses, y réfléchit posément avant de fournir une réponse rationnelle. Pourquoi ? Parce qu'après plusieurs siècles d'existence, on ne peut plus réellement se permettre d'agir par envie. Parce que c'est plus prudent ainsi. Parce que ça lui permet de ne pas trop en dire sur elle et ses intentions, pour se protéger.

Parce que c'est une égoïste effrayée par la simple idée de faire confiance à qui que ce soit.

Voilà pourquoi Darcy se contentera d'une vague réponse en somme. Croisant les bras – à défaut de savoir où placer ses mains – se penchant au dessus de la chimère afin de contempler ses yeux couleur miel, elle prit la parole avec ce léger sourire presque charmeur qu'il lui arrivait parfois d'utiliser :

« C'est évident pourtant. Je pourrais connaître l'avenir en fouillant dans vos souvenirs. Un avantage non-négligeable. »
Quelques secondes s'écoulèrent dans un silence au cours duquel le sourire de Darcy se dissipa pour laisser place à une expression plus neutre, sans pour autant afficher la frustration qui naissait en elle. Oui, de la frustration, cette petite irritation grandissait alors que l'hybride réalisait qu'il lui était impossible de lire dans les yeux de la chimère. Décrypter les émotions dans des yeux humains, il n'y avait rien de plus simple pour la semi-démone qui avait acquis une longue expérience de la chose. Cependant, les fines pupilles de chat de la créature venaient grandement corser la tâche.

Des pensées illisibles.
Des yeux indéchiffrables.
Des réactions imprévisibles.

Depuis quand Faith était-elle devenue si intrigante ?

Et donc Darcy fixait avec un intérêt dissimulé ces yeux, ces deux billes dorées qui observaient le monde avec curiosité, semblant exprimer tant de choses qu'elle ne parvenait pourtant pas à déchiffrer.
Jolie couleur cela dit, il faudra qu'elle copie ça un jour.

Mais pourquoi est-ce qu'elle la dévisage comme ça au juste ? Changement de sujet, vite !

« Par exemple, lança-t-elle en pointant du menton en direction des mains de la créature, je pourrais savoir de quelle tare peut bien souffrir celui qui a osé te passer la bague au doigt. »
L'hybride laissa planer un nouveau moment de silence, comme dans l'attente d'une réponse. Elle réalisa assez tôt que tout ceci était vain. Ce n'était pas comme si la chimère allait subitement se mettre à lui donner des réponses tout à coup.

« Bah, ajouta-telle en haussant des épaules, je suppose que ça ne me concerne pas après tout. Du moment que tu ne finis pas avec un sale type comme le précédent... »
C'est bien ce cher démon d'Anselm qu'elle évoque ici, ne pouvant se baser que sur son époque. Ainsi, peu importe le nombre de conquêtes qu'a pu avoir cette sale bête installée un peu trop confortablement sur ses genoux entre temps, elle ne risquait pas de confondre avec un autre. Bien sûr, elle aurait pu être plus précise et simplement prononcer son nom. Seulement voilà, Darcy estime qu'un mec qui s'amuse à torturer mentalement et physiquement deux élèves pour son bon plaisir ne mérite pas vraiment que l'on prenne la peine de se souvenir de son nom.

La vraie question, en revanche, serait plutôt « pourquoi Darcy essaie-t-elle encore de déchiffrer les réactions de Faith ? ». Après tout, ça ne la regarde vraiment pas de savoir avec qui elle décide de passer son temps, ni même ce qu'elle devient à l'avenir. Alors pourquoi s'inquiète-t-elle de savoir si la chimère n'est pas retombée entre les griffes d'une quelconque mauvaise fréquentation ? Était-ce cette proximité à laquelle elle était peu habituée qui la poussait à vouloir établir un quelconque lien avec elle ? Mieux la connaître ? Ou est-ce que le fait qu'elle vienne du futur était suffisant pour éveiller la curiosité de l'hybride ?

A moins qu'elle trouve tout simplement la chimère intéressante lorsqu'elle n'est pas en train de déprimer à cause d'une sale histoire.

Non voyons, quand bien même ce serait le cas, ce n'est pas comme si Darcy avait l'intention de se lier d'amitié avec elle. La dernière chose dont elle a besoin dans son existence solitaire, c'est de s'attacher à quelqu'un.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬ INSCRIPTION : 15/09/2008
▬ MESSAGES : 148
▬ LOCALISATION : Hurr.


Feuille de Perso
▬ NOM : WINCHESTER
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : Mr. Boogie


MessageSujet: Re: This is gonna be ugly dear~   Lun 10 Déc - 14:08

    ( Désolée, sincèrement. J'ai perdu la deuxième moitié de mon RP, donc c'est un peu en morceaux sur la fin ... >_< J'ai fait de mon mieux ! )

    Un chiot. La petite Winchester se comportait comme un chiot. Un peu trop fidèle à sa nature si curieuse, elle mordillait Darcy de ses crocs minuscules, jaugeant minutieusement la puissance de sa mâchoire encore toute jeune. Cette sale bestiole teste ses limites. Elle fouine, elle renifle. Elle tente de savoir où l'hybride en est rendue. Si elle la méprise toujours, si elle a finit par s'attendrir un minimum, si elle l'aime déjà ne serait-ce qu'un tout petit peu ... Faith ne s'arrêtera pas de mordre, encore et encore, jusqu'à ce que la version miniature du Maître des Enfers couine de douleur pour lui signaler qu'elle va trop loin.

    Bon, déjà ... La démone de l'avait pas dégagée d'un grand coup de pied lorsqu'elle s'est installée sur ses genoux. S'agissait-il d'une bonne ou d'une mauvaise nouvelle ? La Chimère ne savait pas trop quoi en penser, en toute honnêteté. Peut-être que la proximité la laissait de marbre. Peut-être avait-elle finit par s'habituer à ses excès d'affection. Ou peut-être était-elle profondément dégoûtée par la créature si confortablement appuyée sur sa personne ...

    C'est avec deux grands yeux brillants que la bête releva très légèrement le menton, comme pour suivre le son de la béquille qui tombait ... Son qui lui parut beaucoup trop petit pour avoir été provoqué par la chute d'un objet si gros. Elle aurait pourtant juré apercevoir celle-ci glisser du coin de l'oeil ...

    Oh, au diable les lois de la physique : les prunelles dorées pétillantes de la vipère retournèrent s'accrocher obstinément au regard glacé de Darcy, accueillant ses bafouillements et son tic de langue ô combien familier d'un grand sourire malicieux.

    ... Mais déjà, l'hybride reprenait le dessus d'elle-même, croisant les bras pour se pencher au dessus de la créature d'un air confiant.

    « C'est évident pourtant. Je pourrais connaître l'avenir en fouillant dans vos souvenirs. Un avantage non-négligeable. »

    Le beau sourire de la jeune femme s'estompa presque aussitôt pour faire place à un air apeuré. Connaître l'avenir ... ? Ça ne serait pas à son avantage. Mais alors là, pas du tout. Encore heureuse qu'elle soit actuellement « protégée » des dons télépathique de la semi-démone. Après tout, comment réagirait-elle, si elle venait à apprendre tout ce qui s'est passé entre eux, au fil du temps ? Cet espèce de jeu sanglant du chat et de la souris auquel ils ont joué beaucoup trop longtemps, toutes ses insultes crachées, tous ses coups donnés ... Toute cette souffrance. Tout le mal qu'elle lui avait infligé.

    Et si Darcy décidait que le jeu n'en vaut pas la chandelle ? Et si elle trouvait le moyen de se sauver de ce futur qui semble pourtant si inévitable ? ... Et si, au contraire, elle éprouvait déjà quelque chose de fort pour la petite Winchester ? ... Irait-elle jusqu'à se débarrasser de Kiara pour arriver directement au but ? Ou peut-être disparaîtrait-elle encore plus tôt de sa vie pour éviter de lui faire endurer toutes ses horreurs.

    Long silence. Regard glacé plongé dans deux magnifiques iris dorés effrayés.

    Il était hors de question qu'elle la laisse faire, si jamais elle se décidait à supprimer complètement leur relation à la source, sans même lui laisser le temps de naître. Jamais Faith ne renoncerait à leur bonheur si durement acquit ; à l'équilibre si fragile sur lequel ils tiennent.

    Jamais.

    « Par exemple, je pourrais savoir de quelle tare peut bien souffrir celui qui a osé te passer la bague au doigt. »

    Les longs cils de la jolie créature papillonnèrent par-dessus ses adorables yeux de chat surpris. Tiens donc ... Mademoiselle Lysen se soucie de son état civil ? Depuis quand ? Et en quel honneur ? C'était nouveau, ça. Mais malheureusement pour elle, Faith n'avait aucunement l'intention de prononcer le nom de Kiara. Ni celui de Dharc, d'ailleurs. Enfin, celui du futur, on s'entend. Donc elle se contenta d'incliner très légèrement sa tête de longues boucles désordonnées sur le côté, intriguée.

    « Bah, je suppose que ça ne me concerne pas après tout. Du moment que tu ne finis pas avec un sale type comme le précédent ... »

    Un léger sourire vint étirer les lèvres rosées de la petite Winchester. Si seulement elle savait ...

    « Oh, tu as raison. Les gens qui m'apprécient souffrent généralement tous de la même chose ... »

    La jeune femme se redressa paresseusement en position assise, paume appuyée de l'autre côté des cuisses de la démone. Elle se retrouva donc dos à la piscine, ses maigres jambes toujours posées sur le banc supérieur à celui sur lequel elles étaient installées, le haut de son corps incliné face à Darcy ... Son visage tout près du sien.

    « Ils souffrent de solitude. »

    Un murmure, un curieux sourire.

    Deux yeux d'un jaune perçant fixés à un regard d'acier.

    « N'est-ce pas, Dharc ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬ INSCRIPTION : 20/08/2008
▬ MESSAGES : 584
▬ LOCALISATION : Dépend des moments


Feuille de Perso
▬ NOM : Lysen
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : Personne (Faith ?).


MessageSujet: Re: This is gonna be ugly dear~   Dim 16 Déc - 11:33

Si seulement ces yeux étaient déchiffrables, à défaut d'avoir des pensées lisibles. Cela permettrait à Darcy de savoir quoi penser de ce sourire qui passe son temps à orner le visage de la chimère, avant de disparaître pour revenir à nouveau. Est-ce qu'elle feint ? Est-ce qu'elle s'amuse des remarques de l'hybride ? Est-ce un sourire satisfait ? Hypocrite ? Attendrit ? Moqueur ? Il serait si aisé pour Faith de s'arranger pour confondre les gens avec si peu d'effort grâce à ça, ses pupilles pouvant l'empêcher d'être trahie, cachant toute émotion qui pourrait transparaître derrière un regard de prédateur qui ne laisse qu'un mauvais pressentiment à chaque sourire, comme si une vipère vous fixait en savourant d'avance son repas.

C'était probablement pour ça que l'autre avait choisit un regard similaire... Pour inquiéter sans que l'on puisse prédire ce qu'il a derrière la tête. Encore que son œil gauche, Darcy le trouve bien plus inquiétant.

Bien sûr, Darcy pourrait essayer de lire dans les réactions de la chimère, mais là encore c'était compliqué. Impossible de juger à la couleur de ses mains si le sang y circule en moins grande quantité puisqu'elle est une créature à sang-froid. Après, évidemment, il y a toujours les tics faciaux, mais là encore c'est relativement compliqué lorsque la personne en question passe son temps à vous mâchonner le genou.
D'ailleurs, l'hybride est supposé réagir comment à ça ? Si ça avait été la Faith du présent, peut-être que Darcy se serait surprise à trouver ça mignon d'une façon ou d'une autre, d'autant plus qu'elle la sait relativement inoffensive la plupart du temps, bien que difficile à cerner. Cependant, venant d'une femme de près de 25 ans au comportement imprévisible dotée de crocs et d'un venin mortel... C'est tout de suite beaucoup moins adorable et même quelque peu angoissant.

Enfin, si elle voulait vraiment la tuer, elle ne mettrait probablement pas aussi longtemps à enfoncer ses crocs dans la chair... S'en soucier pour l'instant est probablement superflu.

A nouveau, les fines lèvres de la créature qui s'étirent en un sourire qui, accompagné de ces yeux miels, paraissait presque hautain. Pourquoi fallait-il que toutes les personnes venant du futur soient capable de mettre l'hybride mal à l'aise via ce foutu rictus qui semble en cacher si long ?

« Oh, tu as raison. Les gens qui m'apprécient souffrent généralement tous de la même chose ... »
Faith se redressa jusqu'à placer son visage à quelques centimètres à peine de celui de Darcy. Cette dernière, quelque peu mal à l'aise face à cette proximité qui augmentait d'avantage, avait d'ailleurs eu un léger mouvement de recul. Elle avait cependant conservé une expression neutre, et espérait donc avoir été assez discrète malgré tout. Perdre pied était une chose, mais le laisser voir, c'était aussi perdre le contrôle de la situation.
A vrai dire, ce contrôle, Darcy ne l'avait pas. La chimère avait eu le dessus dès le départ. Mais au moins la démone était très forte pour donner l'illusion de ne pas se laisser complètement dominer au petit jeu de celui qui tirera les vers du nez de l'autre en premier.

Elle parvint donc à rester impassible pendant que Faith continuait son petit jeu, fixant les lèvres désormais si proches de cette dernière pour une raison qui lui échappait encore.

« Ils souffrent de solitude. »
Okay, d'où ça sortait ça ? Elle était supposée réagir comment à cette remarque exactement ? Pour qui elle se prenait, avec son petit sourire satisfait ? Et c'était quoi cette horrible sensation qu'elle ressentait dans la poitrine, et qui se répandait par vagues ?

« N'est-ce pas, Dharc ? »
Encore ce foutu prénom. La première fois, Darcy n'y avait guère prêté attention, considérant que ce n'était qu'un détail. Mais désormais, alors que la chimère passait son temps à la titiller sur divers sujets, l'hybride en avait tellement assez que ce nom était la provocation de trop.
Cette conversation avait été frustrante depuis le début. Cette peste passait son temps à se contredire, autant dans ses actes que dans ses paroles, laissant tantôt croire qu'elle avait nourrit une rancune envers elle pendant une longue période, mais s'installant malgré tout sur elle pour finalement sous-entendre qu'elles seront relativement proches à l'avenir. Son vrai nom, elle ne le révèle pas à n'importe qui après tout.

Darcy se releva brusquement, poussant Faith dans son mouvement pour la faire tomber du banc, puis lui jeta un regard plus glacial encore que l'acier de ses yeux, avant de la transpercer froidement de ses mots.

« Pour qui tu te prends exactement ?»
Ah... C'était donc ça, ce sentiment qui l'envahissait.

La colère.

Depuis quand ne l'avait-elle plus ressentie déjà ?

« Souffrir de solitude ? Te fous pas de moi ! Comme si je pouvais me permettre de changer ça... Alors quoi, je vieilli 50 fois plus lentement que tout le monde, donc je dois me sentir seule ? Bravo, t'as trouvé ça toute seule ? »
Le poing tremblant de l'hybride se serra. Ce qui l'énervait le plus, au fond, c'est qu'elle avait visé juste. Pourquoi ? Pourquoi après toutes ces décennies, fallait-il que ce soit elle qui brise la carapace pour regarder à l'intérieur ?

« C'est pas parce que tu viens du futur que tu sais tout à mon sujet, alors arrête de jouer celle qui m'a comprise pour t'amuser avec mes nerfs ! Tu ne pourra jamais me c–...
- Oe oe... Tant d'agressivité tout à coup ! Pas très sain comme moyen d'entretenir le dialogue ! »
Et évidemment, il fallait que cette réplique soit prononcée par celui qui détruit le mobilier et tue les gens sur un coup de tête ! Où serait l'ironie sinon ?

L'hybride – celle du présent (car il y en a désormais deux, pour ceux qui sont lents à la détente...) - s'était figée instantanément en sentant les griffes du Régnant se poser sur son épaule alors qu'il prononçait ces mots. Les yeux écarquillés, les lèvres tremblantes, elle continuait de fixer Faith, comme pour éviter de regarder en direction de Darek. Que faisait-il ici bon sang ?!
Et par là, Darcy ne se demandait pas pourquoi le seigneur des enfers rôdait sur le campus de Mahora, ni même comment il avait fait pour se glisser dans son dos sans qu'elle ne se rende compte de sa présence. Elle sait qu'il utilise sa position de professeur pour se balader librement dans les parages, de même qu'il est capable d'utiliser les ombres pour sortir de nulle part – bien qu'elle n'ait aucune idée de comment il peut bien s'y prendre – et qu'elle ne l'a pas senti venir parce qu'elle s'empêchait de capter les pensées environnantes.

Non, ce qu'elle se demandait, c'était pourquoi il existait encore ? Pourquoi n'avait-il pas changé ? Ou peut-être l'avait-il fait, mais Darcy avait peur de se retourner afin de vérifier. Oui, peur. Peur de constater qu'elle allait devenir le salaud qu'il était, peu importe ce qu'elle avait pu faire, ni même ses résolutions pour éviter de mal tourner à ce point. Peur d'être condamnée à avoir le même destin, quoi qu'elle fasse pour l'éviter.

« C'est quoi le délire exactement ? Reprit le Régnant après avoir inhalé un peu de fumée de la cigarette qu'il avait entre les lèvres, aurais-tu oublié ta place par le plus grand des hasards ? Depuis quand les faiblards dans ton genre se permettent ces puérils excès de confiance?
Darek resserra la pression de ses griffes d'ébène sur la clavicule de sa version du passé. Cette dernière sembla ne pas réagir, mais il ne s'y laissait pas tromper, sachant pertinemment qu'elle grimaçait déjà de douleur et serrait les mâchoires pour ne pas lui donner la satisfaction de la voir s'écraser sans résistance.
Sérieusement, il n'y avait rien de plus chiant que de devoir surveiller ses faits et gestes à celle-là. Dès qu'il relâchait un peu son attention, elle dérapait complètement. D'abord elle enquêtait sur lui, ensuite elle provoquait un mage dans la forêt sans la moindre raison, et maintenant ça ? Encore heureux qu'il s'était souvenu de ce qu'elle avait eu l'intention de dire et qu'il était intervenu à temps, sinon cette petite peste aurait commis l'irréparable.

Dire que sa version du présent avait failli cracher les mots de trop auprès de sa chimère sur un petit coup de colère ! Dharc s'en serait voulu toute sa vie s'il ne s'en était pas empêché lui-même à l'instant. Pas très clair comme formulation, mais il se comprend.

Parlant de Faith, le Régnant posa son regard sur elle l'espace d'un instant, afin de s'assurer qu'elle ne glissait pas dans l'eau en se relevant. C'est que dans ses souvenirs elle ne nageait pas très bien cette bête là. Après quoi, il jeta son mégot encore incandescent au loin, en s'arrangeant pour qu'il tombe dans l'eau sans passer trop près de la chimère.

C'est que la clope, ça a l'air de la mettre mal à l'aise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: This is gonna be ugly dear~   

Revenir en haut Aller en bas
 

This is gonna be ugly dear~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAHORA LIVE!? :: L'école Mahora :: Gymnase :: Piscine-
Sauter vers: