MAHORA LIVE!?


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le paradis des lecteurs ! [LIBRE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
▬ INSCRIPTION : 12/12/2010
▬ MESSAGES : 20


Feuille de Perso
▬ NOM :
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE :


MessageSujet: Le paradis des lecteurs ! [LIBRE]   Mar 23 Oct - 10:40

Cela faisait très longtemps que plus personne n'a entendu parler de cette jeune fille météorologique, dotée du doux nom de Kaede. Il faut dire qu'elle ne s'était jamais manifestée depuis le jour de sa rentrée scolaire dans Mahora, qui s'était passée en toute banalité. Pas de mauvais tours avec des averses, ou bien avec une chaleur écrasante. Non, depuis son arrivée, tout était calme et serein.

Ses jours se déroulaient comme un long fleuve paisible. Les cours étaient simples de compréhension, la vie sociale était très amusante. Principalement, elle aurait déjà songé que le campus avait rien d'exceptionnel, qu'il était comme les autres. Mais ce rotenburo ! Cet arbre géant ! Cette taille titanesque ! Mahora était décidément source d'intérêt, de curiosité ! Comment a-t-elle pu passer à côté durant sa petite enfance ? Ca, elle ne saurait dire pourquoi.

Tous ces lieux, elles les avait visités avec quelques élèves qu'elle connaissait et qui traînaient dans le club de Randonnée. Mais il en manquait plus qu'un, et sa carte mentale du campus serait enfin achevé. Ce lieu, c'était l'Île-Bibliothèque ...
Souvent elle voyait des collégiens passer dans le couloir en parlant de la fameuse bibliothèque. Les mots "énorme" et "donjon" revenaient souvent, étrangement. De simples mots qui attisaient sa curiosité légendaire, une curiosité qu'elle n'a cessé de contenir en elle pour le garder à la fin.

De ce fait, la voilà au milieu des dizaines de centaines d'étagères, s'extasiant devant le nombre inimaginable de livres. Des livres épais, fins, abîmés et neufs, datant d'il y a des siècles ou tout bonnement d'une semaine ... Tant de bouquins ! Un paradis littéraire !
Kaede ne sut pas quel livre prendre exactement. Même si il y a une restriction d'étages à son niveau scolaire, elle avait déjà un large choix de sélections diverses.

Elle traîna donc dans une rangée d'étagères au hasard. Finalement, elle tombait donc sur les documents concernant les histoires fantastiques et surnaturelles. Pourquoi fallait-il qu'elle tombe sur quelque chose de ce genre ? Impossible d'en déterminer la raison, si c'était sa mauvaise étoile ou simple coïncidence.

Toujours dans le coup du hasard, elle prit un livre. Tout sur les Youkais. Si ses souvenirs étaient bons, un youkai est un monstre mythique japonais. Elle connaissait que quelques-uns comme le tanuki ou la yuki-onna ... Bon moyen d'enrichir sa culture générale ?
Son regard se tourna à droite, puis à gauche, et constata une table où personne n'était installé. La Suminoe s'avança alors gracieusement vers celle-ci, s'installa et ouvrit le bouquin. La mise en page était simple et il était très facile de comprendre les termes utilisés ... Elle ne tarda donc pas être entièrement plongée dans le recueil, sans remarquer qu'on lui adressait la parole ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬ INSCRIPTION : 20/08/2008
▬ MESSAGES : 584
▬ LOCALISATION : Dépend des moments


Feuille de Perso
▬ NOM : Lysen
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : Personne (Faith ?).


MessageSujet: Re: Le paradis des lecteurs ! [LIBRE]   Mar 23 Oct - 19:03

[HRP : Plop, j'ai vu de la lumière alors je suis entré ! Pour info, le personnage que je joue est Ian, tu peux trouver des infos sur elle ICI, c'est le dernier personnage de la page]

S'il y a bien un endroit dont Ian n'est pas particulièrement fan, c'est bien la bibliothèque. C'est que c'est plein de gens qui lisent là dedans. Soyons clairs, elle n'a rien contre la littérature, ni même contre le fait de se cultiver un peu, gardons à l'esprit que certains ont justement bien besoin de développer le leur, d'esprit. Cependant, lire, ça consiste basiquement à s'installer quelque part, et ne rien faire d'autre qu'avoir les yeux rivés sur des pages que l'on tourne de temps à autre. En bref, c'est typiquement le genre d'activité que la rouquine est incapable de pratiquer plus de deux minutes sans avoir l'impression de perdre son temps.

Bien sûr, il y a les comics aussi... mais là c'est différent : c'est bourré de dessins qui donnent une vague impression de dynamisme. Et puis, Ian ne va pas aller à la bibliothèque pour lire ses bandes-dessinées tout de même ! Elle a tout le temps pour ça en classe...

Mais alors que fait cette jeune fille dans un endroit qui ne lui sied guère ? Eh bien, disons qu'elle est en retard. Enfin... elle était en retard, mais maintenant il est trop tard pour cela, alors elle sèche. Ce n'est pas clair pour un sous tout ça, alors expliquons la situation : la rouquine était paisiblement en train de se balader, il y a quelques secondes encore, à l'autre bout du campus lorsqu'elle s'est subitement rendue compte que son cours allait commencer d'un instant à l'autre. Réaction prévisible : Ian Cassady se tape le sprint du siècle à travers les couloirs. Vous savez... le genre de sprint dont elle seule est capable.
Seulement voilà, trop occupée à courir, Road Runner mit quelques secondes de trop à réaliser qu'elle avait déjà passé la porte de sa classe. Et à la vitesse où elle va, en quelques secondes, elle a le temps de parcourir une belle distance...

C'est donc après avoir dépassé sa classe de deux ou trois... couloirs qu'elle a constaté qu'elle ne serait définitivement pas à l'heure. Et être en retard, c'est plus que son ego ne pouvait le supporter, alors elle sèche, logique. Oui, bon, l'élève studieux aurait tendance à penser que c'était pire encore d'être absent sans justificatif qu'en retard parce qu'on a couru trop vite pour arriver en classe. Mais Ian, elle, préfère de loin l'absence injustifiée à l'affront du manque de ponctualité. Non mais et puis quoi encore ? Si elle arrive essoufflée devant tout le monde, ces imbéciles vont se dire qu'elle est venue en courant mais n'a pas été assez rapide ! Pff !
Après, le problème lorsqu'on sèche, surtout lorsqu'on prend la décision de le faire en étant présente sur le campus de l'école, c'est de trouver un truc à faire. Bon, ne pas se faire repérer par les gens qui connaissent votre emploi du temps peut servir aussi, mais ça c'est accessoire.

Du coup, la demoiselle prit la décision de visiter les coins de Mahora qu'elle n'avait pas encore pris le temps d'explorer. C'est donc après une petite balade qu'elle finit par tomber sur la bibliothèque. Pour être honnête, elle ne sait pas trop pourquoi elle y est entrée – n'ayant pas la moindre idée de ce qu'elle pourrait y faire – mais au moins c'était le dernier endroit où on irait chercher quelqu'un faisant l'école buissonnière.
Ian errait donc au milieu des étagères depuis un moment déjà, arrachant de temps en temps un bout aux morceaux de viande séchée qu'elle avait en main à grands coups de dents, mastiquant au rythme de sa marche. Oui, oui, en marchant, comme les gens normaux, je vous assure qu'elle sait faire.

Ce petit manège continua quelques temps, alors qu'elle survolait du regard les reliures des bouquins, à peine plus curieuse que ça sur ce qu'ils pouvaient contenir, jusqu'à ce qu'elle tombe sur une jeune fille en train de lire, complètement absorbée par son ouvrage. La jeune magicienne s'approcha dans son dos, sans faire attention plus que ça au bruit de ses pas, afin de l'observer d'un peu plus près. Elle devait avoir quoi... 16 ans ? Non, un peu plus jeune peut-être... Remarque, pourquoi est-ce que Ian essaie encore d'évaluer l'âge des gens comme ça ? Elle est nulle pour ça et elle le sait très bien.
Par contre, le livre, lui, était particulièrement vieux, cela ne faisait aucun doute. Entre l'apparence qu'avait prit le papier avec l'âge et le style des dessins représentant diverses créatures, on s'y trompait difficilement. En parlant des dessins...

« Y'a vraiment de drôles de bêtes dans le monde... »
… Ah merde, elle a dit ça à voix haute. Ça le fait moyen comme première impression tout ça. Déjà que les gens qui lisent par dessus l'épaule sont relativement désagréables, mais alors si en plus ils se mettent à faire des remarques...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬ INSCRIPTION : 12/12/2010
▬ MESSAGES : 20


Feuille de Perso
▬ NOM :
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE :


MessageSujet: Re: Le paradis des lecteurs ! [LIBRE]   Sam 27 Oct - 14:07

Plus elle approchait du milieu du livre, pour les monstres devenaient hideux et avaient des noms étranges. De plus, on leur attribuait des caractéristiques loufoques et stupides. A se demander si par hasard le livre a été fait pour rendre quiconque qui le lit dingue, ou pour montrer que l'esprit des japonais était atteint d'idioties par le passé.

Cependant, Kaede ne s'en souciait guère et continuait de lire, le bouquin lui arrachant un sourire lorsque quelque chose de peu commun était dessiné ou écrit, voire même un léger rire quand c'était complètement à côté de la plaque.
Ce n'était qu'au bout d'une trentaine de secondes, sur la page de l'Inugami, qu'elle remarquait enfin qu'une tête était penchée à côté d'elle, relevant au passage l'étrangeté des youkais.

- HA !

Kaede sursauta de sa chaise, croyant à une quelconque personne complètement inconnue qui venait lui faire une blague ... Remarque, elle était vraiment inconnue, cette fille, mais elle était pas du genre à mettre le trouble par simple ennui. Du moins selon l'instinct de miss Météo qui restait bouche bée, prenant la parole quelques instants après.

- Vous m'avez fait peur ! J'ai cru un instant que vous vouliez me faire avoir une crise cardiaque.

Profitant d'être retournée vers l'inconnue, elle l'observa attentivement.
Elle ne semblait pas plus âgée qu'elle tant que ça. Peut-être environ une quinzaine d'années. Ou plus. A Mahora, on pouvait s'attendre à tout, comme ces cheveux roux attachés en queue de cheval et cet uniforme masculin que la demoiselle avaient. Ce n'est pas très courant de voir les élèves porter un uniforme opposé à leur sexe, et encore moins en porter la moitié.

Truc qui turlupinait Kaede maintenant qu'elle avait remarqué à quel point la rouquine était très facile à apercevoir au bout de la rue, c'était ... pourquoi elle lui parlait, qui était-elle et pourquoi elle semblait afficher une expression plutôt désorientée. Parce que oui, toutes ces questions fusaient dans son esprit sans lui laisser un instant de répit pour savoir laquelle poser en premier. Mais comme il fallait suivre les règles de l'art en politesse, elle commença par se présenter elle-même.

- Enfin, je m'appelle Kaede Suminoe, mais Kaede est amplement suffisant ! Et vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬ INSCRIPTION : 20/08/2008
▬ MESSAGES : 584
▬ LOCALISATION : Dépend des moments


Feuille de Perso
▬ NOM : Lysen
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : Personne (Faith ?).


MessageSujet: Re: Le paradis des lecteurs ! [LIBRE]   Mar 30 Oct - 17:53

- HA !
Eh bien, en voilà une réaction ! Ian semble être encore tombée sur une petite nerveuse... Un peu comme cette fille qu'elle avait croisée en train de chercher on ne sait trop quoi dans les buissons. Espérons au moins que celle-ci sera déjà plus commode que la précédente. C'est que ce n'est pas très agréable de se faire traiter de sorcière... Il est vrai qu'elle est un peu magicienne sur les bords, mais c'est pas une raison !

« Vous m'avez fait peur ! J'ai cru un instant que vous vouliez me faire avoir une crise cardiaque.
- Euh... pardon ? »
Précisons un peu les choses ici : Ian n'a pas demandé pardon parce qu'elle ne comprend pas le japonais. En réalité, elle commence à se débrouiller un peu dans cette langue. Disons qu'elle apprend vite lorsqu'elle est motivée, et quelle meilleure motivation que celle de pouvoir parler à son blondinet favori dans sa langue natale ? Je vous laisse d'ailleurs deviner les premiers mots qu'elle a cherché à connaître, car ce n'est certainement pas elle qui vous les révélera, trop embarrassant.
Qu'expliquai-je déjà ? Ah, oui, la raison de son "pardon". En réalité, elle le dit tout simplement pour s'excuser. Si elle semble hésitante et interrogative en le prononçant en revanche, c'est parce que la tournure de phrase de cette fille l'avait perturbée. Ian ne sait pas comment ça se passe dans ce pays, mais chez elle, les gens n'ont pas pour habitude de vouloir provoquer des crises cardiaques. Bon, après, c'était peut-être juste une expression locale, qu'est-ce qu'elle en sait ? Elle apprend le japonais depuis deux mois à peine, ça la rend pas experte linguistique pour autant. C'est déjà plutôt impressionnant qu'elle parvienne à tenir une simple conversation en si peu de temps.

Voilà que l'inconnue n'en est désormais plus une car elle vient de se présenter. La rouquine devrait probablement en faire autant d'ailleurs... une fois qu'elle aura retenu cet espèce de truc à rallonge qu'ils appellent « nom » . Sumina... Sumine... Bon, Kaede de la classe... hein ? Habituellement les élèves japonais disent dans quelle classe ils sont au moment de se présenter, non ? Mais si, vous savez, pour savoir quand placer les « senpai » et autres conneries du genre auxquelles Ian calcule rien du tout. Bon, il faut croire qu'elle est condamnée à ne jamais connaître l'âge de cette fille, tant pis.

« 'oi ch'est Ian, répondit-elle en mordant à nouveau dans son morceau de viande, 'chantée. »

Que d'élégance.
La magicienne prit une chaise non loin de Kaede, la retourna et s'installa dessus, accoudée sur le dossier autour duquel elle avait mis ses jambes. Elle posa ensuite son menton sur ses avant-bras, jeta un nouveau regard au livre posé sur la table, avant de demander de sa voix suave :

« Tu t'intéresses à l'occulte ? »
Bon, c'est sûr que pour engager une conversation, ça fait un peu celle qui juge les goûts des autres. Pourtant ce n'est pas le cas. Sérieusement, vous en connaissez beaucoup des magiciens qui se moquent de ceux qui lisent des livres sur la magie ? Au pire, ils se moquent du manque de justesse de l'ouvrage ou encore de la crédulité de ceux qui y croient, mais pas de leur intérêt.

Après, c'est sûr que tant qu'on sait pas si l'autre est « au courant » ou pas, il vaut mieux faire preuve de prudence. Encore que pour Kaede, Ian sait déjà ce qu'il en est. Mais ça, c'est une autre histoire. Tout cela pour dire qu'elle se contentait simplement de faire connaissance sans arrière pensée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬ INSCRIPTION : 12/12/2010
▬ MESSAGES : 20


Feuille de Perso
▬ NOM :
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE :


MessageSujet: Re: Le paradis des lecteurs ! [LIBRE]   Ven 23 Nov - 14:02

- 'oi ch'est Ian, 'chantée.

Rapide moment de réflexion.
Oh, elle se présentait elle aussi, sous le nom de Ian. Pas fréquent au Japon, c'était donc bel et bien une élève qui a été transférée d'un autre pays quelconque. Pensons aussi que même si Kaede avait une assez bonne culture générale - dûe au nombreuses heures passées à lire tout et n'importe quoi, hein -, elle n'avait pas remarqué que la rouquine avait un nom masculin, mais passons.

La prénommée Ian, ayant fini de mastiquer le bout de viande de sa bouche, prit une chaise et se posa dessus à l'envers, le dossier en face d'elle. Tout ce qu'elle faisait semblait dire à Kaede qu'elle était un garçon manqué, et cela ne faisait aucun doute. De ce fait, miss Météo n'en pensa rien de spécial, péjoratif ou quoique ce soit : elle avait bien le droit de faire ce qu'elle veut, non ? Même si manger était peut-être pas le plus réglo dans la bibliothèque, bien qu'il serait improbable qu'un des "employés" ne la surprenne.
Et puis bon, en fait, rien qu'en voyant les nombreux distributeurs qui se trouvaient un peu partout contre les murs, rien de mal ne lui arriverait ...

- Tu t'intéresses à l'occulte ?

Kaede lâcha son regard du morceau de viande - parce que oui, pendant ces quelques secondes elle le fixait - et le leva vers Ian. Ah, si elle savait ... Enfin, on va rien dire à ce sujet-là. La Suminoe était suffisamment en train d'y songer, et peut-être même d'être obligée à mentir pour conserver ce secret, bien qu'elle soit un tant soit peu différente que la majorité de "ces gens-là". Bah oui, entre changer la pression atmosphérique - ou autre truc sophistiqué dans le genre - et carrément être capable de faire péter une ville, y a une grosse différence. Et on se comprend messieurs dames.

La gamine baissa le regard vers le livre, toujours sur la page du chien noir, puis afficha un léger sourire ... Pouvant être interprété de différentes manières, mais qui dans le fond en était un de nerveux et prudent.

- Eh bien ... On peut pas dire que j'en suis une maniaque, mais je m'y intéresse un peu, oui. Je n'y fais pas vraiment attention, mais quand je vois quelque chose qui concerne le monde surnaturel, j'ai cette envie d'en savoir un peu plus ...

Kaede tourna le regard du côté opposé un court instant puis revint vers Ian :

- Et toi ? Ca ne te le fait pas ?

[HRP : Désolée, désolée, désolée. Vraiment, désolée, non seulement pour pas avoir pu tenir ma parole mais aussi pour la médiocrité de mon post D': ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬ INSCRIPTION : 20/08/2008
▬ MESSAGES : 584
▬ LOCALISATION : Dépend des moments


Feuille de Perso
▬ NOM : Lysen
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : Personne (Faith ?).


MessageSujet: Re: Le paradis des lecteurs ! [LIBRE]   Sam 24 Nov - 17:18

[HRP : bah, les imprévus ça arrive ! Et t'en fais pas pour la qualité du post, c'est laaargement suffisant pour moi]

La rouquine écouta avec attention Kaede, plissant même ses yeux brun dans un rare effort de concentration de sa part. Non pas que la fille était captivante au point que cette chère Rainbow Dash boive littéralement ses paroles. Disons plutôt qu'elle parlait... beaucoup, vite, avec des termes auxquels Ian n'était absolument pas familière. Elle suivait du mieux qu'elle pouvait, essayant de retenir un maximum de mots pour traduire ceux qu'elle connaissait dans sa tête, en espérant parvenir à saisir au moins le sens global de ses phrases.

Si Ian devait se montrer franche avec elle-même, ce n'était pas une grande réussite. Il faut croire qu'elle avait encore pas mal de lacunes dans la langue. Au moins, elle pensait avoir comprit l'essentiel du message. Donc l'idée générale, c'est qu'elle s'intéresse à l'occulte parce qu'elle se sent concernée, mais elle ne veut pas le dire directement de peur de faire une gaffe en révélant l'existence de la magie, non ? En tout cas, du point de vue de la fraudeuse de classes, c'est à cela que ça ressemblait.
La rouquine laissa Kaede continuer sans l'interrompre, trop occupée à préparer une réponse aussi subtile que la sienne, tout en finissant de mâcher le dernier morceau de son bâtonnet de viande, pour parler de toute façon. Oui parce que ce n'est pas tout de comprendre où veux en venir l'autre, encore faut-il parvenir à rentrer dans son jeu.

« Et toi ? Ça ne te le fait pas ?
- Mh... Pas vraiment. Quand il s'agit de magie j’apprends plus vite par la pratique. »

Finalement, elle a changé d'avis. La subtilité ne sera pas pour cette fois.
Que voulez-vous ? Ian est incorrigible après tout. Pourquoi elle perdrait son temps à tourner autour du pot alors que tout indique que son interlocutrice connaît déjà l'existence de la magie ? Autant aller droit au but. En plus, d'un point de vue vocabulaire, c'est beaucoup plus simple pour cette catastrophe linguistique de rentrer dans le lard que de jouer la carte de la subtilité.
La resquilleuse se laissa tomber à la renverse de sa chaise, se rattrapant au dernier moment avec ses mains sur le sol, puis prenant une légère impulsion à l'aide de ses jambes pour se retrouver en position du poirier. Ceci, messieurs dames, est une des raisons pour lesquelles Ian porte l'uniforme masculin de l'école, et ce malgré les très nombreux avertissements en recommandations du corps enseignant. Non mais sérieusement, vous l'imagineriez, vous, tête en bas, jambes en l'air, avec la gravité forçant sa jupe à révéler ses sous-vêtements Spider-man ? La honte.

Aucun commentaire sur sa culotte ! De toute façon, personne n'est en mesure de confirmer qu'un héros Marvel est bien brodé sur sa lingerie vu qu'elle porte un pantalon !

« Désolée si ça te gêne que je sois aussi directe, lança Ian tandis qu'elle maintenant son équilibre, je parle pas encore très bien la langue donc c'est plus simple pour moi d'être moins... Mh... c'est quoi déjà le mot ? »
La rouquine leva un bras du sol, ne prenant désormais appuis que sur sa main gauche pour se maintenir tête en bas, l'autre main tenant une boulette réalisée avec l'emballage de la viande séchée qu'elle venait de terminer d'engloutir. Ian jeta le déchet en direction d'une corbeille située à quelques mètres. Ce dernier rebondit sur le bord et tomba à côté. Dommage, voilà qui aurait été bien beau.
La jeune fille laissa ses pieds rejoindre à nouveau le sol, puis se redressa, se retrouvant à nouveau face à Kaede, et surtout debout.

« ...Subtile ! »
Oui, c'était bien le mot qu'elle cherchait, ou en tout cas ça devait s'en rapprocher. Décidément pas aisée cette langue. Entre les sonorités et la construction des phrases, c'est plutôt galère de passer de l'anglais à ça... Et ça encore, c'est sans compter l'accent qui est le sien. Passons. Il y a plus important à penser en ce moment, comme ramasser la cochonnerie qu'elle a fait tomber à côté de la corbeille. La pollution, c'est mal m'voyez, surtout dans les bibliothèques.
La rouquine alla donc ramasser la boulette de papier-plastique juste à côté de la poubelle, puis la jeta en direction du trou à bout portant. Le déchet rebondit à nouveau sur le bord pour finir sa chute à côté.

Là par contre, ça devenait carrément embarrassant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Le paradis des lecteurs ! [LIBRE]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le paradis des lecteurs ! [LIBRE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAHORA LIVE!? :: Le Campus de Mahora :: Île-Bibliothèque-
Sauter vers: