MAHORA LIVE!?


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Hyper-Insomnia-Para-Condrioid [LIBRE OMG !]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
▬ INSCRIPTION : 20/08/2008
▬ MESSAGES : 584
▬ LOCALISATION : Dépend des moments


Feuille de Perso
▬ NOM : Lysen
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : Personne (Faith ?).


MessageSujet: Hyper-Insomnia-Para-Condrioid [LIBRE OMG !]   Ven 8 Mar - 19:08

Les insomnies, c'est le mal.
Qu'on se le dise, Ian n'a pas fréquemment des troubles du sommeil, elle dépense bien trop d'énergie au quotidien pour ça. En revanche, lorsqu'elle est frappée d'insomnie, ce n'est pas à moitié. Elle pense, se tourne sous sa couette, se rend compte que l'ancienne position était plus confortable, se retourne, repense, à mal à l'oreille à force de toujours dormir du même côté, se retourne encore, entend son cœur battre, décide de se mettre sur le dos, son cerveau carbure, elle prend chaud à force de bouger, baisse sa couverture, se retourne à nouveau, sent les courants d'air sur ses épaules, remet sa couette, repense, se retourne...
Puis, une fois que les respirations de ses colocataires ont fini de la rendre folle (non pas qu'ils soient particulièrement bruyants, seulement quand on a du mal à dormir, le moindre petit bruit devient aussi gênant qu'un aspirateur), elle se lève, se change en silence et sort faire un tour... ou plusieurs, selon son humeur du moment.

Cette nuit, elle avait été d'humeur à faire une vingtaine de tours dans la grande cour, au pas de course évidemment, l'intérêt étant de s'épuiser jusqu'à se vider la caboche. Ce fut au beau milieu du 21ème tour que ses limites se firent ressentir et qu'elle dû s'arrêter pour reprendre son souffle, une main appuyée sur le mur à côté d'elle, penchée en avant, luttant contre les nausées provoquées par l'effort intense qu'elle venait de produire.

Pas moyen, même dans cet état, son esprit continuait son activité à une cadence démente. Sa sœur lui manquait, ses amis également, son blondinet préféré ne donnait aucun signe de vie depuis quelques temps et elle voyait des phares de voiture chaque fois qu'elle fermait les yeux. En plus de tout ceci, elle en chiait toujours avec cette langue de merde après tout ce temps. Pour ce qui était de la parler afin d'entretenir une conversation, aucun problème, par contre l'écrit c'était un tout autre délire. Allez déchiffrer des énoncés d'examens rédigés en hiéroglyphes avant d'y répondre en grec pour voir ! Que du fun en perspective ! Par contre, la note rédigée en rouge lorsqu'on vous rend la copie, elle, vous n'aurez aucun mal à comprendre qu'elle soit basse.

Bon, là, elle était un peu de mauvaise foi. Avec tout le retard scolaire qu'elle se traînait, en plus du niveau exigé au Japon, ses notes auraient été exécrables de toute façon.

Au pire, elle s'en fiche de tout ça. Ce n'était pas comme si elle était du genre à se casser la tête pour toutes ces histoires. Ian Cassady n'est pas du genre à se laisser miner pour si peu, elle va de l'avant et puis c'est tout. Le souci, c'est que son cerveau a décidé que – cette nuit – c'était une bonne opportunité pour penser à TOUS ses problèmes en même temps.

L'athlète s’accroupit avant de s'étaler à même le sol, bras écartés, regard pointé vers les étoiles. Enfin, en espérant que ce soient bien des étoiles et non une flotte de vaisseaux de guerre extraterrestre. C'est qu'elle a un peu la tête qui tourne après son sprint, et quand le ciel semble bouger, on n'est plus sûr de rien.
La rouquine fut tentée de reprendre sa course – à une cadence moins élevée cela dit – mais c'était déjà miraculeux de sa part d'avoir tenu aussi longtemps au rythme qu'elle venait de s'imposer. C'est une sprinteuse, pas une coureuse de fond : l'endurance n'est pas son point fort, malgré tous les atouts dont elle dispose.

Alors elle resta allongée quelques instants de plus, le temps de récupérer un peu. Elle risquait probablement d'attraper froid. En tout cas, ce n'était pas une petite crève qui l'empêcherait de sortir le lendemain. Les maladies, ça n'existe qu'en semaine, pas les week-end.

Par contre, maintenant qu'elle y prêtait attention, elle avait la vague sensation que quelqu'un se trouvait dans les parages. Et le bruits de pas qui se rapprochaient n'étaient certainement pas là pour la contredire. Qui pouvait bien être levé à un moment pareil ? Il devait être quoi... trois heures du matin ?

Bon, ça suffit Ian, ne juge pas les gens sur leurs occupations nocturnes, t'es mal placée pour ça. D'ailleurs, n'était-ce pas lors d'une de tes rares nuits d'insomnies que tu avais organisé ta première course clandestine dans ta ville natale ?


Dernière édition par Dharc Lysen le Ven 15 Mar - 16:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬ INSCRIPTION : 14/03/2013
▬ MESSAGES : 14
▬ LOCALISATION : Les pieds bien sur terre !


Feuille de Perso
▬ NOM : Kisugi Isaure
▬ CLASSE: Je suis professeur
▬ AMOUREUX(SE) DE : ...


MessageSujet: Re: Hyper-Insomnia-Para-Condrioid [LIBRE OMG !]   Ven 15 Mar - 4:04

Il faisait assez frais cette nuit là, mais pourtant mademoiselle Isaure ne trouvait pas le sommeil... Elle avait chaud, se découvrait et quelques minutes plus tard avait froid et se recouvrait ! De plus ne trouvant pas la position adéquate, elle bougeait dans tous les sens. En effet, la première nuit de Mlle Kisugi au campus Mahora s'avérait être déplaisante !
Après plusieurs heures de tentatives de sommeil, elle se leva de son lit les yeux grands ouverts, écarquillés avec nette conviction qu'elle ne réussirait pas à s'endormir avant le lendemain ! Elle soupira, se frotta le front perlé de petites gouttes de sueurs et se dirigea vers la salle de bain. Elle s'observa dans la glace de la salle de bain de son dortoir, et leva les yeux au ciel ; après tout, se dit-elle, c'est chaque fois comme ça ! Mes premières nuits dans un nouvel endroit tournent toujours à la catastrophe ! Elle se débarbouilla le visage, s'attacha les cheveux et se mit en tenue de jogging !

Avant de sortir de son appartement, elle regarda l'heure. 2h45 du matin ! Qu'avait-elle fait pour mériter ça ? Demain, ou plutôt aujourd'hui dans quelques heures, allait être son premier jour antant que prof dans cette énorme école ! Quelle face allait-elle avoir devant ses élèves ? Des cernes jusqu'à parterre ? Oh, elle ne voulait pas y penser !! En général, elle s'en tirait assez bien et les jeunes étudiants ne s'apercevaient pas qu'elle n'avait pas dormi de la nuit !
Elle secoua la tête, je penserai à tous ces détails plus tard ! Tout d'abord, je vais me dégourdir les pattes dehors !
Isaure sortit de son appart avec délicatesse... Elle ne voulait pas réveiller ses voisins !

Une fois dehors, son jogging et sa serviette au cou, elle se posa une question. Je ne connais rien de cette ville... C'est vrai elle n'y avait passé qu'une demi-journée ! Où vais-je aller courir ? Y a t-il un parcours vita ? Mlle Kisugi soupira une seconde fois. Et finalement elle se décida ! Le seul chemin qu'elle connaissait était de son appart/café jusqu'à l'école de Mahora ! Quoi de mieux pour le connaitre par coeur ? Eh bien un petit jogging aller-retour !! Elle se mit tout de suite en route, et depuis son café en direction de l'école, elle ne se trompa de route pas une seule fois ! Très essoufflée, car elle habitait en ville, Isaure s'accorda une petite pause dans la cours de l'établissement ! Appuyée sur ses genoux, elle reprenait de grandes bouchées d'air ! Et quand elle releva la tête, elle aperçut au loin, un corps étalé au sol. De suite sans réfléchir elle courut dans sa direction !! Un accident ? A cette heure ? Elle espérait de toutes ses forces qu'elle s'était trompée !

Et lorsqu'elle arriva, elle découvrit une jeune fille rousse allongée de tout son être par terre... Isaure resta perplexe :

-Tu vas bien ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬ INSCRIPTION : 20/08/2008
▬ MESSAGES : 584
▬ LOCALISATION : Dépend des moments


Feuille de Perso
▬ NOM : Lysen
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : Personne (Faith ?).


MessageSujet: Re: Hyper-Insomnia-Para-Condrioid [LIBRE OMG !]   Ven 15 Mar - 17:21

Les bruits de pas s'étaient brièvement interrompus, avant d'accélérer en se rapprochant. Apparemment, la personne en question l'avait remarqué avant de se précipiter vers elle. Une réaction compréhensible lorsqu'on y pense. Qui, après avoir croisé une jeune fille à terre au beau milieu de la nuit, ne se précipiterait pas afin de s'assurer de son état ? Encore qu'il y en a qui passeraient leur chemin sans se poser de questions... C'est qu'on croise de rôles de phénomènes dans cette école.

La jeune fille se contenta de lever calmement les yeux pour voir qui s'avançait ainsi vers elle. C'était une femme d'environ... Non Ian, n'essaie pas de juger son âge, tu es déjà très mauvaise à ce petit jeu de base, si en plus tu vois la personne à l'envers à cause de ta position, tout cela risque de mal se terminer. Les femmes deviennent très susceptibles dans cette tranche d'âge. Afin d'éviter tout incident diplomatique à venir, tu partiras donc du principe qu'elle a 20 ans jusqu'à preuve du contraire.

-Tu vas bien?

Physiquement vous voulez dire ?

« Oui, répondit-elle avec un sourire gêné, je récupérai juste un peu après avoir trop forcé... »
Au vu de la tenue que la femme arborait, elle comprendrait sans doute ce genre de situation. Les gens qui sont habitués à faire du sport et les coureurs du dimanche, ça se distingue très facilement... surtout à trois heures du matin.
La sprinteuse ne tarda pas à se relever, prenant soin de ne pas se redresser trop vite afin d'éviter un quelconque malaise dû au changement trop rapide de position. Puis elle épousseta ses fesses d'acier d'un bref mouvement des mains, tout en agitant ses jambes une à une pour les réchauffer. C'est que le froid commençait à se faire sentir... et puis elle n'avait pas assez bougé à son goût.

Les yeux noisette d'Ian se posèrent à nouveau sur celle qui l'avait abordée afin de mieux l'observer. Tiens donc, une magicienne, pas étonnant qu'elle ait senti sa présence avant de l'entendre. Oui, c'est que la rouquine est douée pour sentir ces choses là. Son père passe même son temps à lui dire qu'elle gâche son potentiel. Chacun sa vision de la magie...

« Excusez-moi mais... vous êtes de l'école ? Je ne me souviens pas vous avoir déjà rencontrée. »
Ian avait beau chercher, sa tête ne lui disait vraiment rien. Pourtant, c'est assez rare de croiser des gens ne faisant pas partie de l'école à de telles horaires, surtout des magiciens. Ce serait tout de même une drôle de coïncidence. Mais si c'était une prof, elle l'aurait sans doute déjà croisée dans les couloirs, ne serait-ce qu'une fois.

Encore que la rumeur circule qu'une nouvelle prof va arriver. Mais là, ce serait quand même gros.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬ INSCRIPTION : 14/03/2013
▬ MESSAGES : 14
▬ LOCALISATION : Les pieds bien sur terre !


Feuille de Perso
▬ NOM : Kisugi Isaure
▬ CLASSE: Je suis professeur
▬ AMOUREUX(SE) DE : ...


MessageSujet: Re: Hyper-Insomnia-Para-Condrioid [LIBRE OMG !]   Lun 18 Mar - 10:30

« Oui, répondit la jeune fille d'un air gêné, je récupérai juste un peu après avoir trop forcé... »

"Ouf", Mlle Kisugi souffla un bon coup ! Elle n'a rien c'est une bonne nouvelle ! Isaure se voyait déjà paniquer, trembler et se demander s'il fallait la transporter à l'hôpital, lui donner des claques pour qu'elle se réveille ou même peut-être lui verser un verre d'eau sur la figure pour lui faire reprendre ses esprits ! Où aurait-elle trouvé un verre d'eau ? N'importe quoi !! Elle s'imaginait vraiment de drôle de situation quand elle était affolée. Mais tout cela n'avait plus d'importance puisque la jeune, était d'après ses paroles hors de danger !

Mlle Kisugi ouvra légèrement son jogging, elle avait fait un sprint de dingue après tout ! Sans parler des 2,7 Km précisément, qu'elle a trottiné pour venir jusqu'à la cour du collège. Elle se fit du vent avec sa main, rien de bien sorcier lorsqu'on est magicien confirmé. En effet, elle produisait de fois plus d'air en agitant sa main que la plupart des gens ! Quelque chose de bien pratique quand on en a besoin ! Elle s'arrêta un instant et remarqua que la jeune demoiselle l'observait... A bien regarder se dit-elle cette jeune fille n'est pas comme les autres, je suis sûre qu'elle possède des talent de magicienne elle aussi ! Avec l'expérience que j'ai, je ne peux me tromper. La rousse interpella sa réflexion par une question :

« Excusez-moi mais... vous êtes de l'école ? Je ne me souviens pas vous avoir déjà rencontrée. »

Immédiatement Isaure répondit ! Cela était normal, que cette jeune élève ne la connaissait pas ! Elle se présenta sans tarder :

Oh, sincèrement désolée, je suis la nouvelle prof de science de l'établissement mahora, tu as dû en entendre parler je pense ! Je suis Mlle Kisugi, enchantée ! Elle sourit amicalement à la jeune fille et continua, en fait je me trouve ici tout à fait par hasard ! Je n'arrivais pas à dormir et pour calmer mon excitation j'ai décidé de venir de chez moi à ici en courant ! Même si ce n'est pas la porte à côté, je dois dire... En effet j'habite en ville et je tiens un café, peut-être que tu en as aussi entendu parler ? Mlle Kisugi se pencha et tendit la main pour relever la jeune fille, et toi qui es tu ? Que fais tu ici à une heure si tardive ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬ INSCRIPTION : 20/08/2008
▬ MESSAGES : 584
▬ LOCALISATION : Dépend des moments


Feuille de Perso
▬ NOM : Lysen
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : Personne (Faith ?).


MessageSujet: Re: Hyper-Insomnia-Para-Condrioid [LIBRE OMG !]   Mar 19 Mar - 19:58

[HRP : juste pour info, Ian s'est déjà relevée, donc inutile de lui tendre la main :p]

Ian écouta la femme se présenter sans piper mot. Interrompre les gens n'a jamais été son genre. En dépit de ses problèmes de ponctualité et de présence en classe, elle reste une fille relativement calme et bien élevée. Et puis, si elle passe son temps à dire à sa petite sœur qu'il ne faut pas couper la parole au gens, ce n'est pas pour s'y mettre.
Alors comme ça, c'était la nouvelle prof. Ian ne savait pas si elle devait se considérer comme chanceuse ou non d'être une des premières élèves qu'elle rencontre... Hors classe et au beau milieu de la nuit qui plus est. Bon, c'était une prof de science, ça passait encore. Oui, Ian aime les sciences, même si elle n'est pas particulièrement douée dans tous les domaines que cela concerne. Là encore, elle est très sélective dans ses intérêts : si ça ne lui sert pas à gagner de la vitesse, ça ne vaut pas le coup de retenir.

En plus, c'est qu'elle avait l'air gentille, la Kisugi. Si Ian l'a pour prof, peut-être qu'elle fera quelques efforts vis-à-vis de son absentéisme...

Par contre, qu'est-ce qu'elle pouvait raconter sa vie ! Usuellement, les profs ne sont pas supposés essayer de maintenir une certaine distance avec leurs élèves ? Remarquez, peut-être que les japonnais font la part des choses et se permettent de discuter de ces choses là une fois les cours terminés, allez savoir.

... Peut-être que tu en as aussi entendu parler ? Et toi qui es tu ? Que fais tu ici à une heure si tardive ?
Ian mis une à deux secondes à répondre, perdue dans ses pensées, le regard pointé depuis quelques instant déjà vers la main que la prof agitait pour se ventiler. En d'autres circonstances, elle n'aurait su dire avec précision ce qui attirait tant son attention, autrement qu'en la décrivant comme « une sensation bizarre ». Par chance, elle utilisait suffisamment la magie du vent de façon similaire pour le reconnaître lorsque quelqu'un s'en servait, même discrètement. Mlle Kisagi aurait utilisé n'importe quel autre élément, Ian aurait probablement été incapable de l'identifier aussi clairement.
Soudain, elle sembla se rendre compte de ce qu'elle faisait et revint à elle, s'empressant de répondre avec une gêne mal dissimulée derrière une attitude détendue.

« … Euh, à vrai dire je ne fais pas vraiment attention aux cafés lorsque je me balade en ville, lança-t-elle en se grattant l'arrière du crâne, mais peut-être que j'y passerais en coup de vent si jamais je passe aux alentours, pour voir un peu ! »
C'était vrai, Ian n'était pas du genre à s'attarder pour regarder les coins sympa où se poser lorsqu'elle se déplaçait en ville. Soit parce qu'elle se déplaçait trop vite pour se permettre de regarder autour d'elle, soit parce qu'elle lisait ou jouait sur sa console portable lorsqu'elle avançait à vitesse plus modérée.

Mais bon, connaître un bon coin où se poser et boire un peu entre deux pointes de vitesse pourrait s'avérer utile... Encore que ça pourrait être bizarre en terme d'ambiance s'il est tenu par une de ses profs.

« Ah, j'oubliais ! Je m'appelle Cassady Ian, je suis en 3B à cette école, enchantée ! Et euh... hem... disons que j'avais du mal à dormir aussi alors je suis sortie me vider un peu la tête ! »
La rouquine s'était dans un premier temps rappelé de son manque de politesse et s'était présentée, avant de se rendre compte qu'elle était carrément en train de révéler à une prof qu'elle était une élève, et qu'elle avait donc plus ou moins fait le mur. Allez ! On lance un sourire gêné en espérant que ça passe ! Après tout, elle ne va peut-être pas la sermonner pour si peu. Techniquement, elle est toujours dans l'enceinte de l'école... Et en plus, au vu de la situation, elle doit être du genre à comprendre ce que c'est, de vouloir sortir en pleine nuit pour se dépenser un peu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬ INSCRIPTION : 14/03/2013
▬ MESSAGES : 14
▬ LOCALISATION : Les pieds bien sur terre !


Feuille de Perso
▬ NOM : Kisugi Isaure
▬ CLASSE: Je suis professeur
▬ AMOUREUX(SE) DE : ...


MessageSujet: Re: Hyper-Insomnia-Para-Condrioid [LIBRE OMG !]   Ven 22 Mar - 3:53

HJ: oh... pardon ^^;

Ian cassady...? Jamais entendu parler ! Bas après tout ce n'est pas grave, Mlle Kisugi aurait bien assez de temps pour connaître tous ces élèves !
Isaure regarda autour d'elle, à droite, puis à gauche et enfin elle s'étira un peu les avants-bras. Puis fit craquer ses doigts pour enfin ramener sa main devant sa bouche pour bailler. Il fallait admettre qu'il était quand même 3h15 du matin ! Que pouvait-elle faire ? Il est si tôt... Et la prof ne se voyait pas laisser une jeune fille toute seule dehors par ce temps, en effet il ne faisait pas très chaud... Oui, elle n'allait pas rentrer chez elle en abandonnant l'élève dans la cour... Et ou irait-elle puisqu'elle n'arrive pas à dormir ? Peut-être que Ian aurait eu l'idée de se balader n'importe où pour passer le temps. On ne sait pas ce qu'il peut arriver à une jeune fille comme ça, si tôt le matin ! Non elle ne pouvait pas lui fausser compagnie. Oui tout cà pour ça !

Que pouvait-elle lui proposer de faire ? Aller dans son café ? Non ça lui paraîtrait surement bizarre... Se promener en forêt et faire un peu de jogging ? A cette heure là c'est une mauvaise idée, oui le loup-garou rôde !
Isaure ce creusait la tête, elle n'a pas du tout l'habitude de s'occuper d'enfants, sauf, bien entendu si elle leur faisait cours... Il lui vient une idée ! Et elle sortit de sa réflexion stupide, tout cela en une seconde naturellement ! Et demanda calmement à la jeune fille son avis !

Eh bien, Ian, vois-tu je n'ai aucune envie de dormir ! Je pense que toi non plus... Mais je ne vais pas rentrer chez moi et laisser une élève seule comme ça ! Alors je te propose tout simplement de faire un petit tour dans l'enceinte de l'école en ma compagnie et de me faire "visiter". En même temps tu pourrais me parler des coins sympa, de ceux à éviter ou même de la vie à mahora ! Si ça te dis, je te suis !

Après tout, une petite visite guidée lui ferait le plus grand bien, et par une élève ça peut être que bénéfique !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬ INSCRIPTION : 20/08/2008
▬ MESSAGES : 584
▬ LOCALISATION : Dépend des moments


Feuille de Perso
▬ NOM : Lysen
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : Personne (Faith ?).


MessageSujet: Re: Hyper-Insomnia-Para-Condrioid [LIBRE OMG !]   Lun 25 Mar - 14:30

Alors je te propose tout simplement de faire un petit tour dans l'enceinte de l'école en ma compagnie et de me faire "visiter".
Aïe ! Exactement ce que Ian redoutait. Non pas qu'elle n'apprécie pas la compagnie de la prof mais... C'est une prof quoi, vous comprenez ? Non ? Tant pis pour vous. Elle ne saurait pas expliquer pourquoi, mais la simple idée de fraterniser avec était bizarre à ses yeux. C'est un peu comme quand votre patron vous invite pour une partie de poker, on a beau vous répéter qu'à l'extérieur vous n'êtes que deux individus égaux, la hiérarchie vient toujours vous perturber. Ah, les relations de pouvoirs...
Du coup, traîner avec une prof, même en pleine nuit, c'était un peu bizarre, qui sait où ça conduirait à long terme tout ça ? En plus, comme elle est justement prof, c'est délicat de lui refuser ce genre de requête, surtout au beau milieu de la nuit, sur le campus, sachant qu'elle ne pourrait que passer l'éponge sur la sortie nocturne de la rouquine si celle-ci venait à accepter.

Bon, allez, elle a été plutôt relax jusque là. Tu peux bien lui accorder ça...

« Okay, répondit-elle en haussant des épaules, juste le temps de me couvrir un peu. »
C'est qu'elle n'a qu'un t-shirt sur elle la bougresse. Quand on est en pleine course ce n'est pas dérangeant, mais c'est qu'elles risquent de bouger à un rythme bien moins élevé.

L'athlète fit quelques pas le long du mur afin de rejoindre le sac qui reposait un peu plus loin. Oui, elle a amené un sac avec des affaires dedans. Non, je ne l'ai pas évoqué. Pourquoi ? Parce que c'était une évidence. C'est une sportive, elle amène de quoi boire et se couvrir après l'effort, deal with it.
La rouquine sortit une veste qu'elle déposa sur ses épaules sans enfiler les manches. Après quoi, elle retira ses chaussures avant de sortir ses rollers.

Attention, il ne s'agit pas ici de n'importe quels rollers. Pour commencer, les roues de ceux de Ian sont beaucoup plus larges que la moyenne. Il faut dire que le fait qu'elles soient disposées de jantes n'aide pas à les rendre petites. Résultat, les chaussures s'en retrouvent particulièrement surélevées. Ajoutez à cela les divers écrous et petits câbles comme on en trouve sur les vélos, et vous avez là de véritables monstres dont certains diraient qu'ils pèsent leur quintal. Ah, les gens et leurs manie d'exagérer... même si Ian ne pouvait nier qu'ils étaient nettement plus lourds que ceux qu'on trouve sur le marché, mais elle y était habituée alors ça ne la dérangeait pas tant que ça.

De plus, si les gens avaient la moindre idée des conditions qu'elle imposait à ces « monstres », ils comprendraient que tout ce sur-poids soit nécessaire.

Les patins semblaient d'ailleurs en avoir subit des choses, à en juger par les nombreuses éraflures venant nuire à la qualité de la peinture noire, ainsi que les griffures au niveau des flammes dessinées sur les côtés extérieurs. Un œil avisé pourrait d'ailleurs constater que ces dernières prenaient vaguement la forme d'une sorte d'autruche en pleine course. Mais ça, c'est une autre histoire.

La jeune fille se releva tout en enfilant les manches de son veston ainsi qu'un sangle de son sac, lança un vague « c'est bon », puis bu une gorgée de la bouteille qu'elle avait sortit tout en avançant assez lentement pour être suivie à la marche.

… Okay, paye ton malaise. C'était quoi ce gros silence qui régnait ? Ah, oui, elle lui avait demandé de parler du coin, donc c'était à Ian de prendre la parole. Un peu dur d'engager la conversation quand on est restée dans le silence pendant trente bonnes secondes. Mais qu'est-ce qu'elle y peut ? C'est pas de sa faute si ses rollers mettent du temps à s'enfiler... En fait, si, c'est de sa faute, mais passons.

« Hem... Voyons, s'aventura-t-elle, pour les coins à éviter... »
Gros blocage de la rouquine. Au fond, est-ce qu'il y avait ne serait-ce qu'un endroit à ne PAS éviter à Mahora ?

« En fait, reprit-elle de sa voix grave, je dirais que c'est plus des personnes à éviter que des endroits. On voit des drôles de cas ici... Pourtant, j'en ai vu des choses pas nettes, mais ici c'est à croire qu'ils en font carrément un sport national. Évitez au possible Monsieur Lysen par exemple, le prof de philo. M'enfin, je suppose que vous comprendrez le jour où vous le verrez. C'est le genre à mettre mal à l'aise de par sa simple présence. »
C'est parce que malgré ton talent naturel pour ces choses là, tu es incapable de sentir précisément ce qu'il est, et que ça te fout les jetons.

« Sa fille a une sale réputation aussi, mais je ne l'ai jamais croisée alors je vais pas juger. Si ça se trouve, se sont juste des rumeurs que les gens lancent parce qu'ils sont de la même famille. Il y a l'infirmière scolaire aussi, j'ai oublié son nom... Mais vous la reconnaîtrez facilement vu qu'elle a un cache-œil. Beaucoup d'élèves ont peur d'elle. J'pense pas qu'elle soit méchante, mais on sait jamais ce qu'elle a vraiment en tête. »
La jeune fille se retourna face à son interlocutrice, roulant désormais à reculons, se grattant la tête avec un air gêné.

« Ah, désolée... Vous n'avez peut-être pas envie d'entendre les ragots qu'inventent les élèves sur vos collègues de travail. J'pense que ce serait plus simple que vous demandiez ce que vous voulez savoir... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬ INSCRIPTION : 14/03/2013
▬ MESSAGES : 14
▬ LOCALISATION : Les pieds bien sur terre !


Feuille de Perso
▬ NOM : Kisugi Isaure
▬ CLASSE: Je suis professeur
▬ AMOUREUX(SE) DE : ...


MessageSujet: Re: Hyper-Insomnia-Para-Condrioid [LIBRE OMG !]   Ven 10 Mai - 6:31

HJ : vraiment désolée pour cet horrible retard !

Après un court instant les deux "jeunes femmes" commencèrent a marcher... Et Ian insista de suite sur une personne à éviter ! M. lysen ! Et sa fille de même !

Eh bien, c'est un de mes collègue, ça va être dur de ne pas le croiser souvent... Après, nous ne sommes pas de la même matière... Bah, c'est surement quelqu'un d'intéressant dans le fond ! Sans doute... peut-être ! pensa-t-elle..

Kisugi sortit de ses pensées

« Ah, désolée... Vous n'avez peut-être pas envie d'entendre les ragots qu'inventent les élèves sur vos collègues de travail. J'pense que ce serait plus simple que vous demandiez ce que vous voulez savoir... »

Elle répondit tout de suite :

Aah non continue je t'en prie !! Les ragots son les meilleures sources ! Ahah, mais d'après toi quelle est la pire classe ? Au collège ainsi qu'au lycée ? Si tu as des sources...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬ INSCRIPTION : 20/08/2008
▬ MESSAGES : 584
▬ LOCALISATION : Dépend des moments


Feuille de Perso
▬ NOM : Lysen
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : Personne (Faith ?).


MessageSujet: Re: Hyper-Insomnia-Para-Condrioid [LIBRE OMG !]   Jeu 30 Mai - 17:05

Là, Ian devait avouer qu'elle était sur le cul, pour ainsi dire. Attendez, qu'elle soit sûre d'avoir bien comprit : un professeur venait tout juste de l'inciter à balancer des ragots ? Elle n'était pas censée lui dire de ne pas juger sur une première impression, ou de faire attention à ce que les gens racontent, lui faire la morale... Faire la prof quoi !
Peut-être qu'en vrai, elle s'était endormie au beau milieu de la cour et tout ceci n'était qu'un rêve bizarre...

D'un autre côté, tout ceci paraissait bien réel.

« Hem, reprit-elle après avoir récupéré ses esprits, honnêtement je saurais pas vous dire pour les pires classes. J'pense pas être là depuis assez longtemps pour ça. »
Il fallait admettre qu'entre écouter ce que racontent les élèves et surprendre les commentaires d'un prof concernant ses classes, c'était quelque chose de très différent. Naturellement, pour les professeurs, ce sont des choses dont ils doivent parler entre eux au quotidien, mais du point de vue des élèves, il y a tout un monde qui séparent leurs petites anecdotes de ce genre de genre de remarques.

Ah, les écoles ! Étranges lieux ou tentent de coexister deux peuples qui ne parviennent pas le moins du monde à se comprendre mutuellement. Rajoutez la magie qui se cache plus ou moins (surtout moins) à Mahora et vous aurez une vague idée du bordel que ça peut donner.

Après, d'un point de vue personnel, Ian était bien tentée de pointer sa propre classe du doigt. C'est que de façon purement objective, son absentéisme chronique ainsi que ses notes font fortement baisser la moyenne générale. D'un autre côté, elle n'allait quand même pas lui balancer ça...

« Et sinon, vous courez depuis longtemps comme ça ? Vous faites pas vraiment débutante. »
Oui, bonne idée petite rousse ! Change donc de sujet avant qu'elle te demande pourquoi tu as été transférée ici en cours d'année ! Voilà qui t'évitera de repenser à l'accident. En plus, le sport, c'est un bon sujet de conversation. En tout cas, c'est quelque chose qui parle à la sprinteuse.

Après, bien sûr, initialement elle avait prévu de la questionner sur un autre sujet. Mais en constatant le peu qu'elles s'étaient dit jusque là (encore que Ian serait probablement capable de rédiger la biographie de Mme Kisugi vu tout ce qu'elle lui avait raconté d'entrée de jeu), elle avait estimé préférable de remplacer « pratiquez la magie » par « courez ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Hyper-Insomnia-Para-Condrioid [LIBRE OMG !]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Hyper-Insomnia-Para-Condrioid [LIBRE OMG !]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAHORA LIVE!? :: Le Campus de Mahora :: Grande cour-
Sauter vers: