MAHORA LIVE!?


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Scars and hot water

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
▬ INSCRIPTION : 20/08/2008
▬ MESSAGES : 584
▬ LOCALISATION : Dépend des moments


Feuille de Perso
▬ NOM : Lysen
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : Personne (Faith ?).


MessageSujet: Scars and hot water   Ven 31 Mai - 15:04

Les bains communs... C'est quoi cette invention de merde ? Et pourquoi pas se laver hors de la baignoire et se rincer à coup de seau sur la tête aussi ? Oh, une minute... C'est exactement comme ça que ça fonctionne ici ! États-Unis, pourquoi êtes-vous si loin ? Ian Cassady te maudit, Océan Pacifique.

Et qu'on ne vienne pas dire à la rouquine de ne pas en faire un drame sous prétexte qu'elle est bien foutue et dispose d'un corps de rêve ! Elle reste une fille, elle a ses complexes, vu ? Quand on dit que dans toute femme se trouve une petite fille qui se trouve moche, ce n'est pas pour rien. Si ces coincés de japonais y parviennent, pas de raison pour qu'une américaine débridée soit mal à l'aise à cause de ça me direz-vous. Cela dit, chez elle, l'athlète se douchait toute seule. Alors, forcément, quand elle a apprit qu'elle devrait se laver avec les autres pensionnaires, le choc culturel s'est fait ressentir.
Bien sûr, elle s'est déjà un peu montrée dans son ancienne école, en se changeant dans les vestiaires par exemple. Mais la plupart du temps elle conservait au moins ses sous-vêtements. En plus, à l'époque, elle n'était pas couverte de cicatrices au niveau des bras et du dos. Pour la plupart, elles étaient relativement petites, et marquaient juste sa peau en un point, mais quelques unes sortaient du lot. En guise d'exemple, celle qui longeait tout le dessous de son avant-bras droit, pour finir sur l'extérieur du membre, à quelques centimètres du dessous du poignet.

Mine de rien, les pare-brise de voiture, ça tranche pas mal.

Ian fini de ranger le bac dans lequel se trouvaient ses affaires, puis se dirigea vers les bains tout en s'assurant que sa serviette la couvrait bien. Allez Road Runner, tu l'as déjà fait plusieurs fois, tu sais que ce n'est qu'un mauvais moment à passer. Une profonde inspiration pour donner à la casse-cou le courage de faire coulisser la porte et...

Seule ! Victoire !
Un petit "Yes !" discret en constatant que les bains étaient vides de toute pimbêche gaulée comme des pop star (ce qu'elle aurait pu savoir à l'avance en constatant que personne n'avait laissé d'affaires à l'entrée), après quoi la demoiselle s'avança vers l'un des bains, laissa tomber sa serviette au sol, puis se laissa glisser dans l'eau chaude jusqu'au cou. Voilà qui faisait du bien, surtout quand on avait bougé toute la journée. La sportive étira ses bras vers le haut, puis entendit la porte s'ouvrir dans son dos.
Réaction immédiate, la rousse s'enfonce d'avantage sous la surface, jusqu'à avoir le bas de son visage immergé. Zut, même à cette heure là il y avait quelqu'un ? Il faudra qu'elle vienne plus tard encore la prochaine fois...

Cela dit, par curiosité de savoir à qui appartenaient les pas qu'elle entendait, Ian se redressa tout de même légèrement, allant jusqu'à sortir les épaules de l'eau. Un courant d'air frais vint lui donner la chair de poule, elle aurait tôt fait de se plonger à nouveau sous l'eau une fois qu'elle aurait identifié la nouvelle arrivante.
Elle tourna sa tête sur la droite, pour regarder derrière elle, apercevant du coin de l’œil une fille qu'elle ne connaissait pas. Encore qu'elle l'avait peut-être déjà croisé dans les couloirs, pour l'attention qu'elle porte à son entourage quand elle marche...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Collégien


avatar
Mei Ryuka

▬ INSCRIPTION : 11/05/2013
▬ MESSAGES : 75


Feuille de Perso
▬ NOM : Ruyka Mei
▬ CLASSE: 2C
▬ AMOUREUX(SE) DE :


MessageSujet: Re: Scars and hot water   Ven 31 Mai - 17:43

Un bon bain... Voila qui me ferait du bien. Je revenais tout juste d'une autre séance de sport intense, ça détendrait mes muscles. Dans les vestiaires, je passe la tenue appropriée (en clair, je me déshabille), puis prends mes affaires de bain et entre dans le Rotenburo. Comme à chaque fois, je suis étonnée de la taille de la pièce. On pourrait y faire tenir un bassin olympique sans difficulté, voire deux en s'y prenant bien.

La serviette pliée dans la bassine, je m'avance vers les bains. Je n'ai aucun complexe vis-à-vis de mon corps : il n'y a que des filles dans ce bain, alors qu'ai-je à cacher ? Peut-être mes cicatrices... J'en ai quelques-unes aux bras et aux jambes, mais rien de comparable face aux principales : une sur mon omoplate droite, s'étalant comme une étoile dans toutes les directions, et une autre sous mes cotes gauches, partant de mon sternum pour arriver à ma hanche.
Une fille normale chercherait surement à les cacher. Pas moi. Ces cicatrices sont peut-être moches, mais font partie de moi, de mon existence. C'est ainsi que je vois les choses.

Avant d'aller dans le bain à proprement parler, je commence par me laver. En effet, je sors de mon entraînement, la saleté et la sueur recouvrent ma peau. Il serait peu poli de ma part d'aller me baigner ainsi. Je vais donc à l'une des nombreuses douches murales, sans faire attention au fait que je suis moins seule que je ne le crois...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬ INSCRIPTION : 20/08/2008
▬ MESSAGES : 584
▬ LOCALISATION : Dépend des moments


Feuille de Perso
▬ NOM : Lysen
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : Personne (Faith ?).


MessageSujet: Re: Scars and hot water   Ven 31 Mai - 19:06

Ian se força à regarder devant elle pour ne pas trop fixer la fille qui venait d'entrer. C'est qu'elle n'était pas vraiment habituée à ce genre de situation. Du coup, à défaut de savoir comment réagir au fait de se retrouver seule dans un endroit pareil avec une parfaite inconnue, elle décida de faire comme si elle ne l'avait pas remarquée. En plus, ça lui évitera tout éventuel quiproquo. C'est qu'on peut rapidement devenir celle qui vous observe en train de vous lavez à votre insu dans une école pareille.
Encore qu'à ce niveau là, la rouquine était plus ou moins à l'abri des rumeurs, étant connue pour n'être clairement pas de ce bord là.

La jeune fille fronça des sourcils, ayant la soudaine sensation d'avoir aperçu quelque chose de familier du coin de l’œil au moment de se retourner. Alors quoi ? Elle connaissait l'autre finalement ? Non, c'était autre chose...
La sportive se retourna, prenant soin de ne pas trop remuer l'eau, et appuya ses bras sur le bord du bassin afin d'observer plus longuement l'étrangère. Oh, c'était donc ça que ses yeux avaient imprimé dans la précipitation.

Après, allez savoir comment elle était supposée se comporter à ce sujet. Disons que parler de ces choses là, ça peut en gêner certains et nous sommes au Japon pour couronner le tout ! D'un autre côté, c'est pas courant chez les japonaises de faire des commentaires sur leurs corps dans les bains ? Ah, les stéréotypes et le racisme ! On aura beau dire que c'est mal, ces choses là sont tenaces !
Plus sérieusement, cette fille n'avait pas l'air du genre à se vexer pour ces choses là. Comment Ian pouvait le savoir ? Elle le sentait, c'est tout. Parce qu'au fond, c'est encore à l'instinct qu'elle fonctionne le mieux. Au pire, elle en a aussi, donc pas de raison de complexer là-dessus, elles restent sur un pied d'égalité ici.
Par contre, elle n'avait pas l'air d'avoir remarquer la rousse, ça ne serait pas bizarre de lui parler de ça alors qu'elle s'imagine être seule ? Genre « salut, je t'observe en silence depuis le début ! Faisons connaissance ! »

Bon, allez ma cocotte, ça fait trop longtemps que t'as débarqué dans cette école pour que tu te soucies encore de l'image que tu projettes, il est temps de te sociabiliser un peu, Road Runner style !

« Wow, plutôt original comme forme... »
La voix grave de Ian raisonna dans la pièce. Tout en maintenant le regard que lui jetait sa nouvelle interlocutrice, la jeune rousse pointa par dessus sa propre épaule à l'aide de son pouce droit – histoire d'éviter de pointer grossièrement celle de l'étrangère – sans se soucier le moins du monde d'exposer ainsi le dessous de son avant-bras.

« Ta cicatrice, précisa-t-elle afin d'éclaircir les choses, t'as fais ça comment ? »
Franchement, c'était tellement simple d'en parler de façon détendue, pourquoi elle s'était cassée la tête jusque là ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Collégien


avatar
Mei Ryuka

▬ INSCRIPTION : 11/05/2013
▬ MESSAGES : 75


Feuille de Perso
▬ NOM : Ruyka Mei
▬ CLASSE: 2C
▬ AMOUREUX(SE) DE :


MessageSujet: Re: Scars and hot water   Lun 3 Juin - 12:20

Je suis interrompue dans mes ablutions par une voix féminine. Détail dérangeant, le sens de ses paroles m'échappe complètement. Puis en me retournant, je comprends de quoi elle parle.
La fille est rousse, détail très original dans ce pays. Minute. En fait, elle a des traits étrangers. Occidentale, peut-être ? En tout cas, elle désigne son épaule droite, et je comprends qu'elle parle de ma cicatrice. Je remarque également qu'elle aussi en porte quelques unes, ce qui explique pourquoi elle aborde ce sujet aussi facilement.

" Un séisme. Mon logement s'est effondré. "

Puis, pour préciser :

" Un morceau du plafond est tombé droit sur mon omoplate, avant de glisser et arracher la peau. Et j'ai également été coupée ici. "

Et je me tourne pour lui montrer ma cicatrice au flanc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬ INSCRIPTION : 20/08/2008
▬ MESSAGES : 584
▬ LOCALISATION : Dépend des moments


Feuille de Perso
▬ NOM : Lysen
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : Personne (Faith ?).


MessageSujet: Re: Scars and hot water   Lun 3 Juin - 13:45

La fille se retourne, permettant ainsi à Ian d'observer son visage. Première chose qu'elle relève ? Ses yeux. Non, on l'a déjà dit, elle n'est pas de ce bord là, elle ne les admire pas pour ces choses là. La vérité, c'est que la rouquine remarque le regard de l'étrangère car il lui est très familier, et pour cause, elle a le même. C'était difficile à décrire, un peu comme s'il manquait quelque chose ou qu'un truc s'était brisé quelque part, sans pour autant que les gens qui le possèdent encore ne remarque son absence.

Toi, t'as probablement vécu des trucs assez moches dans ta vie. Et la tronche de tes cicatrices ira probablement pas raconter l'inverse.

Pour ce qui était du reste, rien de bien notable. Un visage plutôt neutre à l'expression fermée, comme pour accompagner les yeux, ce qui lui donnait ce même air maussade que Ian devait très probablement afficher en ce moment même. Enfin, elle ne présentait aucune trace de talent magique, donc jusqu'à preuve du contraire la sportive partirait du principe qu'elle ne sait rien de la magie et ferait gaffe à ses paroles. C'est qu'il serait dommage d’aggraver son cas d'avantage. C'est déjà bien assez pénible comme ça.

" Un séisme. Mon logement s'est effondré. "
La jeune fille cilla légèrement en entendant la réponse, ne s'attendant vraiment pas à ça. Pourtant, elle aurait pu s'y attendre. Après tout, c'est vrai que ces catastrophes sont plutôt courante ici. Cela dit, par chance (voire par miracle considérant le temps depuis lequel elle se trouve ici), Ian n'avait pas encore eut l'occasion d'y assister depuis son arrivée. Probablement la raison pour laquelle elle a pu être surprise en entendant la brune.

« Dur, lança-t-elle d'un ton blasé en guise de compassion après l'avoir laissé finir, ça devait être plutôt flippant n'empêche. »
Après tout, la plupart des bâtiments dans ce pays sont conçus pour tenir à ce genre de trucs, non ? Au moins le temps pour les gens à l'intérieur de pouvoir les évacuer en tout cas. Du coup, si ça s'était vraiment effondré alors qu'elle était encore à l'intérieur, alors la secousse devait être particulièrement violente.

Profitant de la position de son bras droit, Ian posa sa joue contre son poignet afin d'y reposer sa tête, penchant ainsi légèrement cette dernière de côté. La jeune fille senti sa queue de cheval – en grande partie mouillée – se décoller de son dos pour aller tremper le bout dans le bain.

« Moi la plupart viennent de cascades en roller qui ont mal tournées. Le plus gros que j'ai, c'était un duel en face à face avec plus fort que moi... »

Plaisanterie de mauvais goût dans 3, 2, 1...

« La voiture a gagné, mais vu l'état dans lequel je l'ai mise, on ne l'y reprendra pas. »
Petit haussement d'épaules. Et le pire, c'est que même elle ne trouve pas ça drôle.

Après, partant du principe qu'elle roulait elle-même à près d'un bon millier de km/h, elle aurait pu tout aussi bien dire qu'un avion de chasse l'avait heurté en pleine séance de parachutisme. Juste pour vous donner une idée de ce à quoi elle a échappé... Et à quel point elle n'aurait eu aucune chance de s'en sortir sans ses pouvoirs.

Cela dit, sans ces mêmes pouvoirs, elle n'aurait jamais été dans cette situation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Collégien


avatar
Mei Ryuka

▬ INSCRIPTION : 11/05/2013
▬ MESSAGES : 75


Feuille de Perso
▬ NOM : Ruyka Mei
▬ CLASSE: 2C
▬ AMOUREUX(SE) DE :


MessageSujet: Re: Scars and hot water   Ven 7 Juin - 8:03

Un accident impliquant une voiture ? Je comprends mieux pourquoi son air m'est familier. Celui d'une personne qui s'est approchée des portes de la Mort. Un regard très rare pour des filles de notre age. En un sens, ça fait de nous comme des sœurs unies par le destin. Enfin, je m'avance peut-être un peu, je ne sais pas si elle pense comme moi.

" Mon père a voulu m'épargner le pire en défiant la cage d'escalier... Il a gagné son pari, mais perdu le duel... "

Je devais paraître sacrément froide en annonçant les choses ainsi, sans ciller. Dans les faits, mes émotions ont été peu à peu étouffées par tout ce que j'ai vécu. Du coup, je peux parler de la sorte sans fondre en larmes la seconde d'après.
Je termine de me rincer, et enfin propre, je rejoins la fille dans le bain. L'eau chaude me fait un bien fou, en particulier mes muscles. Et si ça peut m'éviter des courbatures... Je m'allonge du mieux que je peux, ce qui est plutôt facile, vu que nous ne sommes que deux dans le bassin.

" J’oubliais. Je m'appelle Ryuka Mei. Enchantée. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬ INSCRIPTION : 20/08/2008
▬ MESSAGES : 584
▬ LOCALISATION : Dépend des moments


Feuille de Perso
▬ NOM : Lysen
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : Personne (Faith ?).


MessageSujet: Re: Scars and hot water   Ven 7 Juin - 18:45

Ouch. Juste ça. La façon dont elle avait balancé l'info sur la mort de son père, d'entrée de jeu, en reprenant la même image que Ian venait de le faire avec son accident. Si la rouquine n'avait pas été persuadée que l'intention de la brune n'était pas de la mettre mal à l'aise, elle l'aurait probablement été. Elle et sa manie de faire dans les incident diplomatiques... Voire même les incidents tout courts.
Car n'oublions pas que si cette chère Rainbow Dash (quoi ? T'aime pas ce surnom, petite rousse ? Adresse tes plaintes à Médu !) a également perdu quelqu'un dans son accident, les deux situations étaient loin d'être comparables. Elle n'était pas dans le cas d'un sacrifice pour lui sauver la vie d'une catastrophe naturelle, loin de là. Elle, c'était la bêtise qui avait conduit à la mort de quelqu'un. Ses ambitions, sa connerie, l'accident qu'elle avait provoqué et qui avait mit fin aux jours d'un autre.

Bon, stop ça petite égoïste. Regarde-toi un peu, une inconnue te balance la mort de son père en plein visage et toi tout ce que tu fais c'est penser à ta petite amourette d'ado.

La rouquine secoua légèrement la tête pour se forcer à revenir à la réalité, se rendant compte que son regard s'était perdu dans le vide alors qu'elle s'était évadée dans ses songes. Au même moment, l'autre fille s'était levé pour se diriger vers le bain.
Ian fronça un sourcil en penchant la tête sur la gauche. Elle venait de remarquer les restes d'une contusion venus colorer la peau de la brunette au niveau des côtes. La blessure commençait à dater un peu, mais c'était certainement plus récent que les marques laissées par le tremblement de terre dont elle venait de parler.

C'était un peu triste de se dire qu'elle parvenait à juger de l'âge d'une blessure sans le moindre souci alors qu'elle n'était pas capable de déterminer celui d'une personne correctement. Mais que voulez-vous ? Quand on joue les casse-cou au quotidien, on prend l'habitude des bleu et autres petits bobos en tout genre.

« J’oubliais. Je m'appelle Ryuka Mei. Enchantée.
- Cassady Ian, répondit-elle de sa voix suave en faisant l'effort de mettre son nom de famille en premier, Juste Ian le fera. De là où je viens j'ai plutôt l'habitude de mon prénom plutôt que du nom de famille. »
On ne sait jamais hein, dès fois qu'il y ait encore un doute sur le fait qu'une fille rousse, à la peau blanche, aux yeux débridés et un accent tout ce qu'il y a de moins oriental, ne soit pas japonaise.

Elle se laissa de nouveau glisser jusqu'à avoir de l'eau jusqu'au menton, puis poussa un léger soupir de détente. Il y eut un court silence que Ian, sentant qu'elle risquait de choper à nouveau la bougeotte pour s'empêcher de penser si elle ne discutait pas, s'empressa de rompre.

« J'vais avoir l'air d'une sale curieuse à te poser encore des questions mais... Il t'es arrivé quoi aux côtes ? Tu t'es battue avec un gorille ou quoi ? »
Oui, une bagarre avec un gorille, très probable comme truc ! C'est d'ailleurs très courant de voir les japonais se battre contre des animaux dans les jeux télévisés. Du coup, les participants doivent très certainement s’entraîner au quotidien pour le jour J. Ah, Japon, tu nous vend du rêve !
Dans un registre moins porté sur la dérision, disons qu'au vu de l'endroit de la blessure, Ian n'avait eu qu'une bagarre à l'esprit. Non pas qu'elle soit particulièrement experte dans le domaine, évitant les embrouilles au possible. Seulement, à part faire une figure pour s'écraser ensuite sur un rocher dépassant du sol, c'était le seul moyen qu'elle connaissait de se faire ce genre de plaie à un tel endroit. Et curieusement, la sportive voyait mal Mei faire ce genre de cabriole, surtout si c'était pour se rater lamentablement.

Parce que soyons clairs, le seul qui était assez con pour faire ce genre de trucs dans son ancienne bande fait aujourd'hui ses figures dans un fauteuil roulant... Il se foire toujours autant d'ailleurs, mais ça c'est une autre histoire.

Le souci, c'est que vu la taille que présentait la blessure et le fait que ça marque encore, l'impact avait dû être particulièrement violent. Du coup, à part un gorille ou un pratiquant de catch – donc un gorille – elle ne voyait pas qui aurait pu porter ce genre de coup. Bon, après, si ça se trouve, elle se plante complètement, c'est d'ailleurs parce qu'elle pense se planter qu'elle pose la question. Après tout, les bagarres elle n'y connaît vraiment pas grand chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Collégien


avatar
Mei Ryuka

▬ INSCRIPTION : 11/05/2013
▬ MESSAGES : 75


Feuille de Perso
▬ NOM : Ruyka Mei
▬ CLASSE: 2C
▬ AMOUREUX(SE) DE :


MessageSujet: Re: Scars and hot water   Sam 22 Juin - 3:28

Si le moindre doute subsistait sur l'origine probablement occidentale de la fille, son nom venait de les balayer. Cassady Ian, hein ? Au moins, elle a un nom facilement prononçable en Katakana. Ce qui n'est pas le cas de tout les noms occidentaux...
L'eau chaude du bain détend mes muscles, mais un picotement aux cotes me rappelle une aventure plus récente. Ce combat avec cette fille-démone métamorphe... La coupure à l'arcade avait disparu, tout comme les autres traces, mais ce bleu aux cotes restait. J'avais prit deux ou trois coups à cet endroit, et savais de toute façon qu'il faudrait encore longtemps pour que ça disparaisse complètement.

" Ah, ça... J'ai affronté une personne bien plus forte que moi. "

Ce n'était pas rien de le dire, cette fille surpassait de loin tout les combattants que j'avais pu affronter jusque là. J'aurais été prête à parier que mon père, qui s'était forgé sa réputation d'invincibilité, aurait eu du mal à avoir le dessus.

" Je suis artiste martiale, ce sont des choses qui arrivent. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬ INSCRIPTION : 20/08/2008
▬ MESSAGES : 584
▬ LOCALISATION : Dépend des moments


Feuille de Perso
▬ NOM : Lysen
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : Personne (Faith ?).


MessageSujet: Re: Scars and hot water   Sam 22 Juin - 7:40

Alors comme ça, elle faisait des arts martiaux... Note à soi-même : ne pas lui chercher des crosses. Remarquez, ce n'est pas comme si Ian était du genre à provoquer inutilement les gens qu'elle croisait, surtout si ces derniers étaient susceptibles d'allègrement lui faire manger le bitume. Bien sûr, il lui arrivait de lancer quelques répliques cinglantes, c'était obligatoire d'avoir du répondant d'où elle venait. Mais c'était toujours dans le cadre de la compétition et de la bonne entente, pour se donner un peu de motivation tout en amusant la galerie. Balancer des saleté juste pour énerver, très peu pour elle.

Après, la rouquine n'est pas une hippie pour autant. « Faites l'amour, pas la guerre », elle n'en est pas là. Encore qu'elle connaîtrait bien un blondinet pour qui elle ferait exception (revient Karot ! Ta copine indécise t'attend !). C'est juste que, les embrouilles, moins elle s'en attire et mieux elle se porte.

N'empêche, il devait être une sacré brute, celui qui a fait ça. Non parce que soyons clair, même si Ian est aussi experte en bagarre qu'au maniement des baguettes (on rappelle pour mémoire qu'elle se débat chaque jour pour se procurer une fourchette en plastique), il lui paraît tout de même inconcevable que la personne en question soit une fille, ou alors elle n'est pas humaine.

Et si...

« Eh bah, lança-t-elle d'un ton morne, comme quoi on croise des monstres à chaque tournant sur ce campus... »
Des monstres. Un choix de mot qui, vous vous en doutez, n'était en rien dû au hasard. Si auparavant la jeune athlète manquait de vocabulaire pour faire ce genre d'approche avec des japonais, les choses avaient fini par bien changer avec le temps. Ici, le principe était très simple : savoir comment Mei réagirait.
« Elle verra peut-être ça juste comme une façon de parler » me direz-vous. Sérieusement, vous êtres une personne tout à fait normale qui se fait embarquer soudainement dans des histoires pas possibles, et soudain une fille que vous ne connaissez pas utilise ce terme précis. Bien sûr que ce n'est peut-être qu'une façon de parler, mais vous ne vous posez pas au moins la question ? Après tout, il y a de quoi douter non ? Après tout ce que vous avez vécu...

C'était plus ou moins l'idée de base. Les personnes qui ne sont pas au courant de la magie ne réagissaient pas, considérant tout naturellement que c'était là une façon de parler. Quant aux autres, et plus particulièrement ceux qui n'avaient pas de pouvoir ou n'étaient au courant que depuis peu, ils étaient au moins prit d'un léger doute.

Non parce que ce serait quand même bien de vérifier. Ian sait que Mei n'a pas de pouvoirs, mais ça ne veut pas dire pour autant qu'elle ne sait rien de l'existence de la magie. C'est con à dire, mais ça reste pratique de savoir qui sait quoi, histoire d'éviter les boulettes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Collégien


avatar
Mei Ryuka

▬ INSCRIPTION : 11/05/2013
▬ MESSAGES : 75


Feuille de Perso
▬ NOM : Ruyka Mei
▬ CLASSE: 2C
▬ AMOUREUX(SE) DE :


MessageSujet: Re: Scars and hot water   Dim 23 Juin - 11:13

" Un monstre ? Oui, on pourrait dire ça... "

Sans le vouloir, Ian avait choisi les bons mots. La fille contre laquelle je me suis battue avait tout du monstre. Enfin, du démon selon ses dires. Démon polymorphe, même. Et ç'a été ma première défaite depuis 5 ans. Mais bon, dans l'ensemble, j'ai pu retirer du positif de ce combat. Ça a juste rendu Shizuka furieuse quand elle m'a vu avec un pansement au sourcil... Comme quoi, il y a l'apparence courante, et des choses qu'on ne suspecterait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬ INSCRIPTION : 20/08/2008
▬ MESSAGES : 584
▬ LOCALISATION : Dépend des moments


Feuille de Perso
▬ NOM : Lysen
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : Personne (Faith ?).


MessageSujet: Re: Scars and hot water   Lun 24 Juin - 13:46

La rouquine pencha légèrement la tête sur la droite en écoutant la réponse de Mei, ses grands yeux noisette posée sur elle d'un regard aussi expressif que ne l'était agitée l'eau du bain, soit pas le moins du monde.
« Elle sait » constata-t-elle silencieusement. Il n'y avait plus qu'à espérer pour la bagarreuse qu'elle ne fut pas tombée sur une trop grosse saloperie. D'un autre côté, le campus était assez "safe" à ce niveau là. Et puis, elle était vivante et entière, non ? D'un autre côté, la première fois, à supposer que ce soit la première, ça choque toujours un peu.

« Bah, tu t'y feras, accompagna-t-elle de son haussement d'épaules, ça grouille de cas dans le genre dans cette école. »
La magie attire la magie, c'est ce que son père lui avait expliqué quand elle était encore fille unique. Cette école grouillait de mages, d'artefacts, de grimoires, d'enchantements et disposait même d'une barrière. Implacablement, les mages et autres créatures des environs ressentaient cela. Les plus faibles venaient s'y abriter de leurs prédateurs, eux-même venus se charger de leurs proies qui baissaient leur garde sitôt qu'elles se sentaient en sécurité. Ajoutez les avides de savoir, ceux de puissance, ceux de justice qui cherchent à les stopper, vous aurez vite fait d'avoir un beau petit monde. Un petit monde qui ne ferait que s'élargir en attirant le reste de par leur simple présence. Un véritable cercle vicieux, car la magie attire la magie qui attire la magie... toujours.

M'enfin, ça c'était la théorie de son vieux. Ian, elle s'en foutait plus ou moins. C'était certainement pas elle qui traînerait dans les parages une fois qu'elle serait diplômée.

« C'est comme pour le reste, au fond, faut pas tout mettre dans le même panier. Même si c'est pas facile de faire la différence quand on découvre tout juste... Pis le manque de pouvoirs doit pas t'aider. »
Bon, ça y est, le mot a été prononcé, « pouvoir ». Au moins, maintenant, c'est assez clair pour les deux. Mei sait, Ian sait, Ian sait que Mei sait et Mei sait que Ian sait. Égalité, balle au centre... A ceci près que l'athlète venait de sous-entendre que, contrairement à sa camarade de bain, elle avait des pouvoirs, elle.

Elle n'avait cependant rien ajouté d'autre. Elle ne s'était même pas empressée de la rassurer sur le fait qu'elle ne lui voudrait aucun mal. Sérieusement, si un parfait inconnu vous croisant dans la rue vous sortait sans prévenir « tous les étrangers ne sont pas des tueurs tu sais, moi je te veux aucun mal... » vous y croiriez-vous ? En plus, au fond, elle devait bien s'en douter. Elle ne l'avait pas agressée après lui avoir fait cette révélation après tout.

En revanche, Ian s'attendait maintenant à crouler sous les questions. C'est que les gens aiment avoir des explications, surtout auprès des gens qui semblent près à en donner. Ou peut-être pas, c'est qu'elle semblait pas forcément très loquace la petiote.
Arrête de l'appeler comme ça, crétine, si ça se trouve elle est plus âgée que toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Collégien


avatar
Mei Ryuka

▬ INSCRIPTION : 11/05/2013
▬ MESSAGES : 75


Feuille de Perso
▬ NOM : Ruyka Mei
▬ CLASSE: 2C
▬ AMOUREUX(SE) DE :


MessageSujet: Re: Scars and hot water   Mar 25 Juin - 16:04

Je me fige. Elle a bien dit pouvoir ? Pas force, puissance ou expérience, mais bien pouvoir. Et pour ce que je savais maintenant de ce campus, utiliser ce mot n'était pas du tout anodin. Ce qui signifiait une chose : cette Ian Cassady n'était pas une humaine normale.
Lentement mais sûrement, je ramène mes pieds près de mon corps, prête à bondir. Je me doute qu'elle pourrait percevoir mon changement d'attitude, reste à savoir si je serai plus rapide qu'elle.

" Ian... Qui es-tu exactement, ou plutôt qu'es-tu ? "

Voilà, la question est posée.
Je ne la quitte pas des yeux, guettant le moindre signe pouvant trahir une intention hostile. Et ce coup-ci, je ne retiendrai pas mes attaques et utiliserai directement les frappes interdites. J'ai déjà été vaincue une fois, je ne veux pas prendre un abonnement. Dommage, en d'autres circonstances, j'aurais aimé passer du temps avec cette fille, vu nos expériences communes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬ INSCRIPTION : 20/08/2008
▬ MESSAGES : 584
▬ LOCALISATION : Dépend des moments


Feuille de Perso
▬ NOM : Lysen
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : Personne (Faith ?).


MessageSujet: Re: Scars and hot water   Mar 25 Juin - 18:01

Une réaction que Ian aurait pu prévoir, mais qui la prit malgré tout au dépourvu. Il fallait dire que le peu de gens qu'elle avait connus ayant découvert la magie depuis peu faisaient partie de sa bande. De fait, si la nouvelle restait un choc pour eux, ils avaient vite fait d'être rassurés aussi chaleureusement que cela pouvait se faire.
Mais Mei, elle, avait apparemment apprit la chose à la dure, à coup de côtes fêlées et on ne sait quelle autre défilé de blessures en tout genre. En y repensant, ça semblait logique qu'elle se méfie autant, avec l'entrée en matière qu'elle a eue...

« Holà ! Holà ! On s'détent ! J'ai beau avoir le don pour me fourrer dans les emmerdes, c'est pas mon genre de me battre... »
Pour le coup, la voix de la rouquine était presque montée dans les aigus... presque seulement. Toujours était-il qu'on pouvait ressentir une pointe d'inquiétude dans son ton. Inquiétude qu'elle s'efforçait tant bien que mal de dissimuler alors qu'elle sortait ses mains de l'eau pour les mettre bien en vue de Mei.

Qui elle était ? La combattante avait déjà la réponse. Ce qu'elle était, en revanche, c'était déjà une question plus intéressante. Il vaudrait d’ailleurs mieux que la rouquine ne tarde pas trop à y répondre, sans quoi elle risquait probablement de sortir des bains avec bien plus de douleurs aux muscles qu'elle n'y était entrée.

« Hem... se reprit-elle non sans hésitation, j'suis juste magicienne. 'Fin, pour ce que je pratique...»
Elle détourna son regard de l'artiste martiale pour aller le perdre dans l'un des recoins du bain, tout en se grattant l'arrière du crâne. Dire les choses telles quelles lui avaient fait un effet bizarre. Maintenant qu'elle y pensait, c'était la première fois qu'elle révélait ça à quelqu'un, de cette façon en tout cas. Habituellement, les gens savaient ce qu'elle était, de même qu'elle savait ce qu'ils étaient, ils se sentaient les uns les autres après tout. Et pour ce qui étaient des gens qui n'avaient pas de pouvoir mais étaient au courant de la magie – comme certains dans sa bande – elle leur parlait comme si de rien n'était, sans avoir à prononcer les mots « Je suis magicienne ».

Son regard croisa de nouveau celui de Mei. C'était con à dire, mais elle se sentait mal pour elle. D'une certaine façon, elle avait l'impression de lui avoir menti pour mieux lui coller une bombe dans le dos. Au fond, elle espérait que ça entacherait pas trop leur relation toute naissante. C'est que ça lui en foutrait un coup, à son assurance, de foirer sa première tentative de se faire des potes depuis des mois.

« J'comptais pas te surprendre ou quoi, assura-t-elle, c'est juste que tu vois... Enfin j'devais vérifier si t'étais déjà au courant d'abord. Ça peut m'attirer pas mal d'emmerdes de révéler ces choses là à quelqu'un qui sait pas. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Collégien


avatar
Mei Ryuka

▬ INSCRIPTION : 11/05/2013
▬ MESSAGES : 75


Feuille de Perso
▬ NOM : Ruyka Mei
▬ CLASSE: 2C
▬ AMOUREUX(SE) DE :


MessageSujet: Re: Scars and hot water   Dim 3 Nov - 14:04

Visiblement, Ian semble aussi mal à l'aise face à ma réaction que moi face à ses révélations à l'instant. En un sens, ça peut-être rassurant. Je veux dire, si le fait de me voir réagir avec méfiance l'inquiète, c'est que quelque-part elle ne cherchait pas le conflit. En même temps, je pense que je dois stigmatiser un peu. Ce n'est pas parce que la première personne que j'ai rencontrée s'est avérée être aussi sadique que puissante que tout les élèves ici le sont aussi.
Je fais un effort pour me relâcher. Ian ne semble pas me vouloir de mal, en fait on pourrait croire que c'est d'avantage moi qui la menace. D'autant plus que son raisonnement tient la route. Sur un sujet aussi sensible, du moins c'est ce que je suppose, elle ne peut pas se permettre d'en parler comme ça, à l'improviste, sans savoir si son interlocuteur est au courant lui aussi de la chose.

" Désolée. Mon premier contact fut rude. "

C'est le moins que l'on puisse dire, et mes blessures récentes parlent d'elles-même. En revanche, maintenant je ne sais plus trop quoi dire. Cette histoire de magie cela me dépasse, et en toute franchise, je ne suis pas sure de vouloir en savoir plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬ INSCRIPTION : 20/08/2008
▬ MESSAGES : 584
▬ LOCALISATION : Dépend des moments


Feuille de Perso
▬ NOM : Lysen
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : Personne (Faith ?).


MessageSujet: Re: Scars and hot water   Lun 4 Nov - 13:25

Mei sembla se relâcher, Ian en fit de même, poussant un léger soupir en laissant retomber ses mains, soulagée que la tension se dissipe. La rouquine ne connaissait pas le niveau de la brune en terme de combat, mais elle savait que le sien était nul. La violence, c'est pas son truc. Sa drogue à elle, c'est la vitesse, et fuir dans un endroit dont le sol est couvert de flotte est rarement une bonne idée. Du coup, à part couverte de bleus, Ian voyait mal comment elle serait sortie d'ici si jamais Mei avait ouvert les hostilités.

« Désolée. Mon premier contact fut rude.
- J'imagine... »
D'ailleurs, elle ne pouvait qu'imaginer. Au fond, ce n'est pas comme si elle avait eu elle-même une mauvaise expérience dans le domaine. En réalité, leurs situations étaient même plutôt opposées ici. Ian n'avait pas "découvert" la magie, elle avait grandit avec la certitude qu'elle existait, ses parents – et plus particulièrement son père – ayant pratiqué l'art des arcanes aussi loin qu'elle se souvienne. Elle n'avait pas non plus eu de mauvaise expérience dans le domaine à proprement parler. Bien sûr, il y avait eu son exclusion des compétitions d'athlétisme, ainsi que l'accident, mais rien de comparable à quelqu'un ou quelque chose qui vous attaque avec toute la force et la férocité que vous ne possédez pas. Elle n'avait jamais croisé de créatures magiques ou autres démons non plus. Elle en connaissait l'existence bien entendu, mais ses connaissances s'arrêtaient à ce qu'elle avait lu dans les bouquins ou entendu de la part de son père, c'est à dire pas grand-chose au vu de l'intérêt qu'elle a porté au sujet.

Au fond, Ian ne savait que deux choses, les deux seules choses qu'elle avait eu besoin de savoir pour éviter les embrouilles au maximum :
Il y a des gens dangereux chez les humains, et plus encore chez les autres.

Pour les humains, c'était encore gérable, puisqu'ils se battent plus ou moins sur un pied d'égalité (et encore). Ian dispose même d'un certain avantage au vu de sa pratique de la magie, même si ce n'est rien de transcendant. En revanche, pour ce qui sont des démons et autres saletés, c'est une toute autre histoire. C'est qu'il y a des saloperies dans le monde magique qu'on aimerait pas croiser dans son quartier, même à dix contre un. Ian frissonnait déjà rien qu'à l'idée de voir un de ces machins, alors elle n'imaginait même pas ce que ça avait pu être pour Mei, qui n'a pas de pouvoirs en plus de ne pas être aussi avertie.

« Enfin, c'est comme je disais tout à l'heure. Tous le monde n'est pas comme ça. Y'a un peu de tout, mais dans l'ensemble c'est assez sûr ici. T'as juste pas eu de bol... »

La rouquine s'interrompit, adressant un regard à la fois gênée et concerné à Mei. Elle ne pouvait s'empêcher de se dire que « pas de bol » était une expression plutôt faible au vu de la situation. En général aussi d'ailleurs, au vu de la quantité de malchance qu'a dû cumuler la fille au cours de sa vie.

« 'Fin bref, j'sais que c'est pas toujours simple quand on a personne à qui parler de ces trucs. Donc si t'as envie de raconter comment ça s'est passé... Ça vaut aussi si tu veux en savoir plus, c'est toujours bien d'être un peu renseigné, ne serait-ce pour éviter d'attirer l'attention des mauvaises personnes. »
Ian se sentait honnêtement un peu stupide de proposer ça comme ça. La vérité, c'est qu'elle n'avait aucune idée de comment réagir à ce genre de situation. Conforter les gens après une mauvaise expérience, c'est loin d'être un domaine qu'elle connaît bien. Le mieux qu'elle sache faire, c'est distraire sa petite sœur pour qu'elle arrête de pleurer quand elle se fait un petit bobo. On va dire qu'on est loin du domaine « soutien post-traumatique d'une agression magique ».
Bref, elle n'était pas non plus très à l'aise avec la situation, et ça devait d'ailleurs se ressentir. C'est qu'elle devait se sentir vachement rassurée la petite Mei en voyant un tel soutien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Scars and hot water   

Revenir en haut Aller en bas
 

Scars and hot water

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAHORA LIVE!? :: Le Campus de Mahora :: Le Rotenburo : bains, sources chaudes-
Sauter vers: