MAHORA LIVE!?


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les retardataires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
▬ INSCRIPTION : 01/07/2013
▬ MESSAGES : 47




MessageSujet: Re: Les retardataires   Dim 22 Sep - 13:47

Si seulement les deux professeurs n'auraient pas eu cette réaction, Sieg aurait été capable de placé un mot. Malheureusement, s'il faisait une remarque sur le fait qu'il y avait un dé sur la table ainsi que la sensation de "Je m'en fou" venant du professeur, il ne serait pas très bien accueilli. Donc, il devait la joué différemment... Il ne pouvait aidé Darek à faire les corrections vue qu'il ne connaissait pas la matière de son cours, ce qui ferait en sorte qu'il offrirait des notes bien différentes de la réalité. L'autre solution était donc... Soit prendre une pause-repas maintenant, ou le prendre en filature à la fin de son travail. Si ses doutes étaient bien réel, Sieg devait savoir à quoi il avait affaire et avertir le directeur. Si Darek possédait de mauvaises intention envers cet établissement, raison de plus.

"Hmmm, c'est en effet compréhensible. Mais trop de travail peut vous apporter un mal de tête. Pourquoi ne pas prendre une petite pause d'environ 5 minute et boire quelque chose? Vous pourrez ensuite continuer votre travail et redonnez le dé à votre fille, si c'est bien le sien."

Il ne pouvait s'empêcher de faire une remarque sur le dé, qui était là et le narguait. Maintenant, il ne restait qu'à voir la réaction du régnant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
▬ INSCRIPTION : 20/08/2008
▬ MESSAGES : 584
▬ LOCALISATION : Dépend des moments


Feuille de Perso
▬ NOM : Lysen
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : Personne (Faith ?).


MessageSujet: Re: Les retardataires   Lun 23 Sep - 8:23

Dire que Ramune avait mordu à l'hameçon présenté par Darek serait un euphémisme. A ce niveau là, on était plus proche d'un chien à demi-enragé se jetant sur un steak bien saignant après un mois de régime yaourt. L'hybride s'était bien évidemment attendu à ce que le sujet l'intéresse suffisamment pour qu'il intervienne. Après tout, c'était justement pour ça qu'il avait évoqué le sujet. Cependant, il ne s'était pas attendu à ce que ce soit à ce point là ! A peine Darcy avait-elle été évoquée que le Régnant se ramassait un véritable barrage de questions et autres lapalissades sur l'élevage d'enfants (à moins que le terme correct soit "éducation", voilà un moment que le seigneur des enfers n'était plus très au fait de ces choses là).

« Et… Et votre fils? Comment ça se passe, à propos, avec votre fils?
- Tsh !»
L'air jusqu'ici faussement sympathique et amusé du Régnant se dissipa à une vitesse peu commune, le laissant pleinement exprimer son irritation. C'est que Darek est supposé entretenir avec son fils imaginaire une relation plus catastrophique encore qu'avec son simulacre de fille. Sieg profita du bref instant de flottement qui en suivit pour tenter de ramener la conversation sur le sujet qui l'intéressait.

Ce qui laissa une parfaite occasion au Régnant d'ignorer sa remarque.

« Ce petit ingrat me fait le coup du silence radio, adressa-t-il à Ramune sur un ton d'agacement, vu l'évolution de son compte en banque, il a probablement trouvé un boulot quelconque, c'est déjà ça. Tant qu'il n'attire pas d'ennuis au reste de la famille au point que je doive encore payer les pots cassés... »
L'hybride termina sa phrase par un haussement d'épaule, comme si cela suffisait à exprimer ce qu'il en pensait. Après quoi, il se saisi d'une nouvelle copie sur la pile. Winchester Faith.... C'est vrai qu'elle figurait parmi ses élèves celle-là. Encore une piètre copie qui s'annonce...

Aucune remarque concernant la proposition de « pause » de Vandelius, ni même concernant le dé. Premièrement parce que Darek ne trouvait aucun intérêt à fournir une quelconque réponse. Prendre une pause, c'est ce qu'il faisait depuis tout à l'heure en leur parlant, pas besoin d'en prendre une nouvelle quand on est même pas sorti de la première. D'ailleurs, si on fait une pause dans sa pause, est-ce que ça veux dire qu'on se remet à travailler ? Mais dans ce cas, est-ce que c'est compté dans les heures de travail ou dans le temps de pause ?

Dans un registre plus personnel, Darek voulait vérifier si le fait d'être ignoré de la sorte allait agacer ce gamin. L'hybride sait déjà que ce genre de chose le met hors de lui, mais ce n'est pas le cas de tout le monde. Dans le cas de Ramune, il sait que Calpis se charge très bien de lui faire perdre son sang-froid, ça et entacher l'image qu'il s’efforce de donner au autres. Cela dit, pour Sieg, ça restait encore à déterminer, alors le Régnant progressait à tâtons. Déjà il mordait aux provocations, voyons comment il réagissait à l'indifférence et à l'exclusion.

Oui, parce qu'après tout, un groupe d'adultes qui parle famille, quand on a 16 ans, on doit se sentir quand même pas mal mis à l'écart.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tout-puissant


avatar
Satsuki Yotsuba

▬ INSCRIPTION : 11/07/2006
▬ ÂGE : 24

▬ MESSAGES : 55144
▬ LOCALISATION : Dans un endroit que j'aime.


Feuille de Perso
▬ NOM : Satsuki Yotsuba
▬ CLASSE: 2A
▬ AMOUREUX(SE) DE : Watashi wa koko ga harimasu kara...^^


MessageSujet: Re: Les retardataires   Ven 27 Sep - 3:50

Aaaaaaaw.

Avec une maladresse singulière, Ramune s'était retrouvé à ignorer la remarque de Sieg lui aussi, tout absorbé qu'il était dans la conversation qu'il était en train d'avoir avec Darek. Ce n'était, au fond, pas plus mal pour Darek, parce qu'effectivement, si Ramune avait remarqué que le prof de philo se servait d'un dé pour noter certaines de ses copies, ça aurait été jaser un peu partout. Rien de bien dangereux, mais ce serait surtout agaçant... Au lieu de ça, non. Ramune continuait à alimenter l'alibi de Lysen-sensei, qui continuait à ignorer les provocations encore polies du jeune prof, pour parler de ses faux enfants.

Je suis vraiment désolé de l'apprendre... Vous n'occupez vraiment pas une position facile dans tout ça, n'est-ce pas? (No sh*t. Also, comment tu peux dire que tu compatis alors qu'au contraire tu l'envies comme un malade depuis tout à l'heure?) Enfin, heureusement que les comptes en banque existent... Ça fait au moins état d'une certains activité, quand on n'a plus d'autres nouvelles...

Sourire de Ramune, absolument abruti, mais ça, il ne le réalisait pas le moins du monde. Effectivement, comme c'est heartwarming... Mon fils ne me donne pas de nouvelles, mais c'est pas grave, je peux encore aller espionner son compte en banque! Elle est pas belle la vie?

...Sans commentaire.


N'empêche, c'est vraiment rassurant aussi, de savoir qu'ils ont un père responsable qui les attend au bout de la ligne si les choses tournent mal, ou s'ils changent d'avis... C'est une tâche ingrate, mais sacrément louable! Du moins à mon humble avis.

On sait, Ramune. On sait que c'est "à ton humble avis". Tout ce que tu dis, tout ce qui peut sortir de ta bouche quand tu as l'idée de ramener ta fraise, c'est "ton humble avis". Et en parlant de ça, ton avis n'est pas "humble" du tout, ça serait mentir...

Mais passons un peu à Calpis. Le petit gros, qui avait loupé le premier épisode de la conversation que Darek et Ramune avaient eu au sujet des enfants, il y a plusieurs semaines de cela déjà, s'était contenté de regarder ses deux collègues avec un sourire naïf ou deux de temps en temps, comme pour approuver la conversation qui "avait l'air sympa". Et puis, lorsque le pauvre Sieg avait été ignoré royalement par le Régnant, le petit gros avait pris le parti de se tourner vers lui pour lui adresser un sourire compatissant. Naïf qu'il était, il était persuadé que la raison pour laquelle Darek ignorait Sieg, c'était qu'il était bien trop absorbé à parler de ses problèmes familiaux, le pauvre monsieur. Il était loin de comprendre la double provocation qui était en train de se produire... Candide qu'il était, il voyait simplement Sieg comme quelqu'un d'attentionné, Darek comme quelqu'un de dévoué, et ça s'arrêtait là. Il avait tout de même un peu tiqué à la question du dé : ça, c'était un élément de la conversation que sa tête d'épingle ne pouvait pas comprendre. Le sourire compatissant du prof de français avait donc fini par se changer en air interrogateur (silencieux, mais interrogateur) en direction de Sieg : "De quel dé tu parles, gamin? Le reste des mots, je comprends, mais de quel dé tu parles?". Voilà ce que son expression semblait dire —non pas que qui que ce soit ici y prête réellement attention, cela dit.

さ迷い続けた暗闇の中 、手を伸ばしても指の隙間からすり抜けて
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://akhtscartoon.canalblog.com
▬ INSCRIPTION : 01/07/2013
▬ MESSAGES : 47




MessageSujet: Re: Les retardataires   Mer 2 Oct - 12:23

Si Sieg pourrait lire les pensées de Darek, il aurait entendu l'allusion de "La pause dans une pause". Mais... est-ce qu'il pouvait considéré cela comme une pause, être obligé de dialoguer avec Ramune et Calpis? Malgré tout, dans les dernières secondes, cela semblait le sauvé. Il discutait avec Ramune tout en ignorant les paroles du jeune professeur. Un test de patience? Eh... Il s'attaquait à la mauvaise personne. Sieg est habitué à ne pas se faire entendre, il n'est pas du genre à s'enflammé sur ce genre de chose. La seule chose qu'il pouvait faire était d'attendre, ou peut-être de faire diversion. Il préférait la première option, n'ayant aucune possibilité pour faire une diversion. Prenant une chaise à proximité, il s'installa dessus, le dossier devant lui pour s'accoté les bras, et regarda Darek fixement. Qu'est-ce qu'il était? Le jeune homme n'arrivait pas à découvrir la réponse. Il aurait aimé lui faire face alors que les deux normaux n'étaient pas là, mais il n'allait pas avoir l'occasion prochainement.

"Je crois que nous devrions laissé Darek-sensei seul, pour qu'il puisse terminé sa correction et retourné auprès de sa fille, qu'en pensez-vous?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tout-puissant


avatar
Satsuki Yotsuba

▬ INSCRIPTION : 11/07/2006
▬ ÂGE : 24

▬ MESSAGES : 55144
▬ LOCALISATION : Dans un endroit que j'aime.


Feuille de Perso
▬ NOM : Satsuki Yotsuba
▬ CLASSE: 2A
▬ AMOUREUX(SE) DE : Watashi wa koko ga harimasu kara...^^


MessageSujet: Re: Les retardataires   Ven 4 Oct - 12:58

Hm?

Surpris, Ramune releva la tête d'un geste bref, comme s'il venait soudain de se rappeler de l'existence de ce pauvre Sieg. Il fallut un petit instant pour l'information remonte au cerveau, mais la grande asperge devait admettre qu'il avait raison, ce jeunot, ils dérangeaient probablement! Et tout curieux et vaniteux qu'il était au naturel, Ramune était forcé de l'admettre, et se navrait de ne pas s'en être rendu compte avant (oui, il est con à ce point, oui).

Oh, bon sang! Mais c'est pourtant vrai, nous sommes plutôt tombés comme des cheveux sur la soupe... Et moi qui m'évertue à parler sans arrêt... Je suis vraiment navré, Lysen-sensei!

Eeet bingo. Ramune était passé dans un autre genre de mode théâtral. Le mode des excuses si exagérées qu'elles n'avait même plus l'air d'excuses. Elle ressemblaient juste à un idiot qui se donnait en spectacle. Et le plus beau dans tout ça, c'est que Ramune ne se taisait pas, Ramune continuait de se plaindre de leur propre comportement, et il ne se barrait pas non plus. Imbécile. À quoi servent donc ces tirades si c'est pour ne rien en faire?

On vient dans la salle des profs pour travailler, et faute de vraiment travailler voilà que l'on perturbe le travail des autres! Quels incorrects nous faisons là...

Parle pour toi, 'ey.--'

À dire vrai, cette remarque de Calpis, prononcée juste suffisamment bas pour que Ramune ne l'entende pas et ne s'énerve pas contre lui aussi sec, pouvait signifier beaucoup de choses. "Parle pour toi, y a que toi qui parle" ; "parle pour toi, moi j'étais pas venu pour bosser" ; "parle pour toi et arrête de dire 'on', t'es pas dans ma tête que je sache"... Bref, c'était varié.

さ迷い続けた暗闇の中 、手を伸ばしても指の隙間からすり抜けて
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://akhtscartoon.canalblog.com
▬ INSCRIPTION : 20/08/2008
▬ MESSAGES : 584
▬ LOCALISATION : Dépend des moments


Feuille de Perso
▬ NOM : Lysen
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : Personne (Faith ?).


MessageSujet: Re: Les retardataires   Dim 13 Oct - 9:40

La remarque de Sieg fit lever un sourcil à Darek. Alors quoi ? Il ne comptait pas se disputer un peu le morceau de viande ? On le provoque, il vous invite à prendre un thé. On l'ignore, il reste en retrait. Il serait pas un peu masochiste celui-là par hasard ? Ou alors est-il juste si bien élevé qu'il en est ennuyeux ?
En parlant d'ennuis, Ramune commençait également à en apporter son lot avec sa patite comédie improvisée. En étant généreux, Darek estimait qu'il aurait pu lui servir de bouffon six minutes à son époque. Après quoi, il se serait probablement lassé. Sans doute alors aurait-il tenté de se distraire en le vidant de ses entrailles avec les pleurs et autres jérémiades de ce gros bébé de Calpis en musique de fond.

Mais à cette époque, les insectes étaient nettement plus croustillants et faisaient trop de bruit lorsqu'on marchait dessus. Aussi l'hybride estima préférable d'exploiter la porte de sortie tendue par son nouveau collègue de travail.

« Je suppose que je pourrais finir ça chez moi...» soupira-t-il en jetant un regard à la pile de copie.
Ce qui lui donnera le parfait prétexte pour les égarer quelque part une semaine ou deux encore. En attendant, cela lui offrait le reste de la journée pour s'amuser à s'attacher mutuellement aux montants du lit avec sa chimère préférée. C'est qu'il incarne les sept péchés capitaux tout de même, et dernièrement il a accumulé pas mal de retard côté luxure.
C'est donc sur ces mots qu'il prit la copie qui se trouvait devant lui – et qui portait ironiquement le nom de Winchester Faith – et la posa sur le reste de la pile. Au cours de ce mouvement, les dés qui se trouvaient sur la feuille roulèrent jusqu'à disparaître dans la manche de sa veste.

Après quoi, le Régnant se leva, savourant la vue qu'il avait sur le monde du haut de son mètre quatre-vingt-dix, rangea l'énorme tas de papier dans une sacoche, puis s'avança en direction de la sortie. Il adressa alors un large sourire au jeune Vandelius.

« Peut-être une autre fois pour le thé ! »
Lança-t-il d'un ton faussement amical.

« En supposant que vous teniez jusque là... »
Souffla-t-il en passant juste à côté de lui.
Une fois arrivé au seuil de la porte, il se tourna une dernière fois en direction de Ramune afin de lui adresser un signe de main en guise d'au revoir. Ajoutant un « à un de ces quatre au bar ! » juste pour l'embarrasser un peu.
Il s'avança ensuite dans le couloir, retenant la bile qui lui remontait le long de la gorge, et se demandant si ce ne serait pas plus simple de massacrer tout le monde tout de suite plutôt que de jouer la comédie auprès de tout ces cancrelats.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tout-puissant


avatar
Satsuki Yotsuba

▬ INSCRIPTION : 11/07/2006
▬ ÂGE : 24

▬ MESSAGES : 55144
▬ LOCALISATION : Dans un endroit que j'aime.


Feuille de Perso
▬ NOM : Satsuki Yotsuba
▬ CLASSE: 2A
▬ AMOUREUX(SE) DE : Watashi wa koko ga harimasu kara...^^


MessageSujet: Re: Les retardataires   Mer 23 Oct - 17:07

Owh...

T'as gagné, Ramune. Avec toutes ces manières inutiles, t'as réussi à faire fuir Darek... L'air embarrassé du prof d'anglais se fit d'un coup beaucoup plus sincère et, en toute logique, beaucoup plus discret. Oui, même Ramune, ça lui arrive de pouvoir être sincère de temps en temps. En l'occurrence il espérait ne pas en avoir trop fait (c'est un peu tard, mon vieux), que ce ne soit pas à cause de lui/d'eux que Darek s'en aille... L'estime aveugle que le prof d'anglais accordait au professeur de philo était telle que l'idée de le perturber dans son travail le tracassait beaucoup.

...Mais quand même pas autant que la crainte de se faire révéler plus sincèrement comme le minable qu'il était.

En entendant le court salut par lequel Darek avait accompagné son geste d'au-revoir, le Ramune devenu silencieux depuis un petit moment vira au rouge, et, en rentrant légèrement sa tête hideuse dans ses épaules, c'est à peine s'il osa répondre à Darek en faisant un très léger signe de la main.


Bien... Bien sûr.

Bon courage pour le boulot!

Calpis, en revanche, comme à son habitude, n'avait pas l'air du tout de se laisser déranger par le jeu des apparences. En fait, la bonhomie franche dont il avait fait preuve en adressant ce salut à Darek, accompagné d'un grand signe de main exagéré (habituel, ça aussi), prouvait même qu'il avait beau avoir clairement vu le prof de philo se servir de dés pour noter ses copies, apparemment, ça non plus, cela ne le dérangeait pas le moins du monde. Avec ou sans dés, noter des copies, ça reste du boulot. C'est dire la conscience professionnelle qui transparaît de la part de Calpis dans des réactions pareilles... Enfin, bon. Ne réfléchissons pas trop. C'est quand même d'un simplet qu'on parle.

L'autre simplet qui lui servait de compère (Ramune, donc, repassons à Ramune) avait suivi le Régnant des yeux jusqu'à ce qu'il disparaisse de l'entrebaillement de la porte ; et puis, comme s'il attendait ce signal, avait repris son petit numéro de diva, en poussant un gros soupir, puis en allant s'asseoir à une chaise sur laquelle il s'étira de tout son long dans un geste (simulé) de profonde consternation. Rendu d'autant plus complet par le ton de voix (faussement) exténué qu'il avait adopté, et son geste de se masser les tempes non sans un certain embarras.


Allons bon... Pour quoi on passe, je vous le demande...

Pour ce qu'on est, tout simplement?

Le petit gros avait lâché cette remarque avec un air à la fois détaché et provocateur, et avait par la suite ignoré parfaitement le regard noir que cet hypocrite de Ramune lui avait adressé en réponse. Au lieu de ça, il s'était contenté de continuer sur sa lancée, en adressant de temps en temps un regard complice à ce pauvre Sieg qui avait été livré à lui-même au milieu d'un terrain pourtant intéressant au départ :

Un peu comme Lysen-sensei en temps normal, quoi. (Ouuuh, que tu crois, simplet. Que tu crois.) Le monde a besoin de plus de gens comme lui. (QUE TU CROIS. Et Ramune, qui acquiesçait en signe d'approbation de son côté, était loin d'être plus malin à ce sujet.) Dommage qu'il ait dû partir si vite... Pas vrai, Vandelius-sensei? (Question posée avec toute la naïveté du monde, sans même comprendre les implications de sa propre phrase. Typiquement Calpis, quoi...)

さ迷い続けた暗闇の中 、手を伸ばしても指の隙間からすり抜けて
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://akhtscartoon.canalblog.com



Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Les retardataires   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les retardataires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAHORA LIVE!? :: L'école Mahora :: Salle des professeurs-
Sauter vers: