MAHORA LIVE!?


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chaos et Absolution : Libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
▬ INSCRIPTION : 04/07/2011
▬ ÂGE : 24

▬ MESSAGES : 77
▬ LOCALISATION : Mahora


Feuille de Perso
▬ NOM : Alexander
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : Ici quelque part :X


MessageSujet: Chaos et Absolution : Libre   Sam 4 Mai - 15:38

La nuit étais sombre, calme et fraiche a Mahora. L'académie étais calme, presque aucun bruit ne pouvais briser cette symphonie mélancolique qu'est le silence. La Lune étais pleine, et rouge, rouge de sang, comme ci un changement aller se produire. L'air frais que respirer Orichie lui remplissez ces poumons. Il étais en hauteur, et regarder l'académie dormir, son regard se figea sur l'arbre monde, dont les branches bouger a chaque bourrasque. Il regardait aussi les quelques rares personne se baladant, se demandant ce que ces pitoyable humain pouvais bien faire. A vrai dire, notre blondinet ce demander depuis toujours comment l’espèce humaine avais put survivre. La chance vous allez me dire ? Ou alors son instinct de survie ? Pourtant pour Orichie, le genre humain n'étais qu'une pathétique erreur, qui se devais de disparaître de cette planète, et il étais temps de la faire disparaître.

Orichie leva sa main, et son sang accélérera d'un coup, se chargeant de magie, et se rassembla dans sa main, créer une importante énergie magique non-négligeable, pourtant pour Orichie, cela n'étais pas assez, il continua a rassembler sa magie, et sa structure moléculaire changea, son ADN se brisa, pour se reformer, comme-ci toute sa magie étais vivante, comme-ci chaque particule nano-scopique de son corps décida de faire de Orichie un être de pur magie. Son corps se transforma, et une lueur pâle exultât de son corps, changeant son apparence, changeant sa façon d'être, d'agir et de pensée. Ses yeux devinrent blanc, des glyphes se dessinèrent sur son corps, et ces mains furent parcourut de stigmate, comme-ci elles avait étais scarifier.

Orichie leva sa main plus haut, et incanta une longue formule, créant une gigantesque sphère d'énergie blanche semblable a un soleil, et plus Orichie réciter la formule, plus la sphère pris du volume et s'éleva dans les airs. La sphère acquit rapidement un diamètre d'une dizaine de mètre, et a peine Orichie eut-il terminer son incantation que la sphère s’arrêta de grandir, et Orichie relâcha le flux de magie qu'il envoyer vers la sphère. Puis Orichie eut un rictus, et prononça la fin du sort.

-Infinity Novatiqua !

La sphère blanche se rétracta d'un seul coup, et implosa, libérant une vaste onde de choc, qui fit perdre l'équilibre a Orichie. L'onde de choc parcourut rapidement la distance qui séparer Orichie de l'académie, et s'écrasa contre la barrière magique du campus, mais les dégât étais déjà important, le ciel se fendit en deux, les eaux se déchaina, et la terre fut pris de secousse. S'en suivit après l'onde de choc, une vague de chaleur intense, qui provoqua incendie, et catastrophe en tous genre. La protection magique de Mahora faiblissa, et le sort toucha l'académie. Des projectiles de magie plasmifier bombardèrent l'académie, qui en touchant certain de ces habitant, furent complétement démolécularisé, et furent réduit a l'état de simple poussière. Les projectiles touchèrent aussi les habitations, les réduisant a l'état de simple ruine, ou les endommageant gravement. Le sort se dissipa, laissant une académie toucher, et en partie en flamme, mais pour Orichie, cela n'étais pas assez, alors il invoqua divers créature pour semer chaos et destruction. Puis il se rapprocha de l'académie lentement, pour lui aussi, participer a ce chaos.

Habitant de Mahora, le Chaos est a vos porte, combattez l'ennemie ou bien enfuyiez vous, mais cette nuit sera sanglante.


H-RP : Plusieurs point déjà important sur cette affrontement

-Les Invocations envoyer sur l'académie par Orichie sont soit des démons, soit des créature magique de l'ombre.
-Vu que Orichie utilise sa magie devant le monde entier, vous n'avez pas besoin de vous cachez pour utiliser la magie.
-Inutile de dire que Orichie n'est pas un personnage faible, il est grossbill, mais pas invincible. Il dispose de beaucoup de point faible, mais ne se laissera pas battre comme ça. De plus, il est particulièrement faible quand il incante des sorts a large zone d'effet.
-Pour pimenter tous cette affrontement, Orichie lancera un sort a large zone d'effet tous les 10 messages.
-Il existe 5 sorts a large zone que Orichie utilisera (Nova, Super-Nova, Hyper-Nova, Imperium Novatiqua, Infinity Novatiqua), ce sont des sorts de magie classifier Stellaire, donc il existe très peu de magie forte contre elle, mais soyez intelligent, il existe des méthodes très simple pour bloquer ces sorts.

C'est tous, si vous avez d'autre question, envoyez les moi par MP.

Bon combat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kosmos-entelechia.guildealliance.com/
▬ INSCRIPTION : 20/08/2008
▬ MESSAGES : 584
▬ LOCALISATION : Dépend des moments


Feuille de Perso
▬ NOM : Lysen
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : Personne (Faith ?).


MessageSujet: Re: Chaos et Absolution : Libre   Sam 4 Mai - 16:47

Le grosbillisme, ça me connait. Après tout, ne suis-je pas le digne créateur du seul, de l'unique, du formidable, que dis-je ? Du divinement parfait Darek ? Oui mes amis lecteurs ! Vous ne rêvez pas ! Le Régnant est bel et bien en ville, alors que le chaos se répand, et il n'hésitera pas à intervenir !

Une fois qu'il aura fini son café et pillé la banque du coin, respectons les priorités.
Sérieusement, vous vous attendiez à ce qu'il vienne secourir l'école héroïquement ? Cette même école qui abrite cette peste de Médusa dont le seigneur des enfers se débarrasserait volontiers. Aux yeux de l'hybride, ce serait presque dans ses intérêts d'aider ce pauvre garçon un peu perturbé. Cependant, il se doute que cette histoire n'ira pas bien loin, et que l'assaillant – quel qu'il soit – sera rapidement remis à sa place, alors pourquoi s'en soucier ?

Alors qui ? Qui pourrait bien intervenir en faveur de la veuve et de l'orphelin ? Qui pour arrêter cette tragédie nocturne ? Quel héros pourrait bien œuvrer pour le bien commun en cette calme nuit qui semble pourtant être suffisamment venteuse pour que des « bourrasques » viennent perturber l'éternel stoïcisme de l'arbre monde ? Ce soir, les défenseurs de la justice seront au nombre de deux.

Deux silhouettes blanches apparurent au sommet d'un bâtiment situé sur le flan gauche de l'agresseur. Ces dernières se laissèrent tomber au bas de l'édifice, armés d'un calme absolu, d'une confiance sans limite, d'une volonté à toute épreuve. Étaient-ce des étoiles filantes ? Des marshmallow ? Des hommes-licornes ? Rien de tout cela, hélas... Ou heureusement.
La première silhouette à atteindre le sol fit résonner ses sandales de bois dans la nuit. Un son si clair qu'il sembla à lui seul apaiser le désordre alentour. Vêtu de son habituel kimono blanc, Sorudo se dressa devant l'adversaire qui lui faisait face, le fixant de ses yeux émeraude d'un air mauvais, tandis que la deuxième silhouette le rejoint au sol.
L'autre individu, plus élancée, entra en contact avec le sol dans le silence le plus absolu. L'homme portait une tenue blanche rayée de noir. Cette nuit, ses bretelles remontaient le long de son torse svelte pour disparaître sous une cape d'un rouge aussi vif que le maquillage déposé sur ses lèvres. Ces dernières affichaient un rictus d'un calme qui, en de telles circonstances, était presque inquiétant. Les yeux du mime n'étaient pas visible par son adversaire, en raison de son chapeau haut-de-forme – dont il tenait l'avant de sa main droite pour prendre une pose "cool" – qui cachait la moitié supérieure de sa face blanche comme la lune.

Avec une synchronisation parfaite, les deux justiciers pointèrent leur doigt vers Orichie. Sorudo d'un air cool et théâtral, le mime d'un air encore plus cool et encore plus théâtral, tout en maintenant sa tête légèrement inclinée vers l'avant afin que son chapeau continue de masquer son regard, et lui maintienne cet air ténébreux qui lui sied si bien.

« Hey, gamin, lança Sorudo tandis que le mime restait silencieux, qu'est-ce que tu penses être en train de faire au juste ? »
Oui, « gamin », parce qu'il ne fallait qu'être un petit gamin prétentieux en manque d'attention pour agir de la sorte. En tout cas, c'est ce que Sorudo pensait. Et puis, rabaisser un peu son adversaire avant le combat, ça ne l'a jamais inquiété plus que ça. Il avait contourné les hordes de démons qui saccageaient la ville, il était assez proche de sa cible pour ne pas lui laisser l'occasion de lancer un nouveau sort de large zone, et il était accompagné d'un allié de choix. Les choses jouaient en sa faveur, alors pourquoi se priver de l'ouvrir un peu ?

Sorudo bonda le torse en le pointant du pouce, le mime bonda encore plus le sien en le pointant encore plus du pouce. Cette phrase n'a aucun sens.

« Il est grand temps pour le grand Shinkurya Sorudo de te donner une bonne leç– Arrête de m'imiter, con de mime ! »
Le jeune homme s'était subitement interrompu pour gueuler sur son comparse. Ce dernier s'était mis en tête de le suivre et l'imiter il y a quelques temps déjà, et cela commençait à sérieusement lui taper sur le système. Il ne pouvait pas se trouver une autre victime ? Il ne voyait pas que ce n'était pas le moment ?!
Le mime, quant à lui, se pencha légèrement en arrière, main posée sur le torse, la bouche en cœur dans un air faussement effrayé. Puis il haussa ses sourcils dessinés directement au crayon sur son front, et agita l'index comme le fond certains parents lorsqu'ils grondent leurs enfants.

Sorudo soupira. Puis, renonçant à l'idée de convaincre le mime de le laisser tranquille, il porta de nouveau un intense regard à Orichie, avant d'ajouter :

« Je serais ton adversaire. »
De son côté, le mime lui jeta un intense encore plus regard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Magicien


avatar
Duscisio

▬ INSCRIPTION : 25/03/2007
▬ ÂGE : 28

▬ MESSAGES : 8122
▬ LOCALISATION : Dans le ciel infini


Feuille de Perso
▬ NOM : Balibe
▬ CLASSE:
▬ AMOUREUX(SE) DE : Toribrioé. QUOI impossible ? Bon personne alors. 8D


MessageSujet: Re: Chaos et Absolution : Libre   Dim 12 Mai - 11:59

Cela faisait bien longtemps qu'un certain petit être n'avait pas donner signe de vie. Enfin signe de vie c'est vite dit quand l'on connait la nature de ce petit être.
Ne croyez pas non plus qu'il est aussi petit qu'on ne le pense, par la taille et par l'esprit. Ne passant son temps qu'à la recherche d'une réparation qui ne lui demande que plusieurs années maintenant, la conviction de sortir de cette planète n'était pas encore lieu d'être. Rien ne le retient ici que la faiblesse technologie de ce monde. Pas de bol.
La lecture de livre compliquer est un passe temps, la magie un loisir. Il ne suffit que peu de chose pour que tout soit bouleverser par une perturbation magique qui n'avait pas lieu d'être.
La secousse qui avait fait trembler le vaisseau toujours à la ruine, le petit garçon qui y résidait et l'hologramme d'une autre personne tombèrent en même temps de leur appuis par la surprise. Il n'y avait pas que ça. La barrière magique qui protégeait le vaisseau du couple d'extraterrestre n'était plus. Il n'y avait pas besoin de voir les lumières qui s'allumait sur le tableau de bord ou encore le son strident de l'alarme prévenant que des déficiences avaient été détecté sur la coque.
Se massant la tête après sa chute, le livre gros comme un dictionnaire qui lui était tombé dessus par simple gravité lui avait remonté les boyaux en frappant l'estomac le laissa vert tout en se pliant d'une apparente douleur à sa manière de se recroqueviller sur lui-même.
L'image spectrale de la princesse occupée à laisser passer le temps, prenait presque panique en voyant son ami dans un tel état après cette surprise inattendue. Hurlant à peine son inquiétude à l'oreille de ce dernier.

T'as fini de crier comme ça, Utilivia ? Regarde plutôt se qu'il se passe...

Aussitôt dit aussitôt fait, elle fit silence et regarda les instruments de mesure pour bien lui énoncer que la barrière n'était plus sans oublier les dégâts magiques que le vaisseau avait reçu en un instant. Les instruments nano-technologique avaient eux-même subit quelques dégâts mais avait déjà commencer leur propre réparation avant de commencer peut de temps après l'extinction des foyers déclencher par les cours-circuits et la réparations magiques de la coque.

Le temps de réparation durera surement une bonne journée terrienne.
Peu importe, lance la restauration et la création de la protection énergétique pour prévenir des prochains dégâts qui pourrait survenir. Je sors voir se qu'il se passe à l'extérieur.

À peine avait-il lancé la commande pour ouvrir le sas arrière que des coups étaient donné à la coque. Toribrioé recommença à crier d'un seul coup par cette seconde surprise alors qu'elle était en train de dupliquer une ou deux épées pour lui servir de doigts afin de taper sur les touches du tableau de bord. La première chose qui fut demander fut faite pas assez vite et d'autre dommages venait d'apparaitre. L'une des duplications alla taper le bouton de protection d'urgence qu'un bouclier apparu.
La sortie de l'albinos fut très bien accueillit par une créature démoniaque sortant d'on ne sait où pour lui griffer le bras et en laisser couler un liquide jaunâtre qui n'était que son sang. Le simple réflexe de sa part fut l'utilisation de la magie à invoquer d'un seul mot une petite boule lumineuse devant lui qui se mit à exploser à la seconde d'après à la puissance d'une grenade à fragmentation et d'une poussé dix fois équivalente à celle-ci. La créature n'eut le temps de dire « aie » qu'elle était déjà à terre les entrailles légèrement ouvertes par l'explosion.

L'heure n'était pas la constatation de la blessure qui fut soigné magiquement peu de temps après que la princesse se remit à hurler et à chercher le responsable avant de voir qu'il était déjà au sol. Duscisio ne regardait déjà plus autour du vaisseau voir s'il y avait d'autre de ses créatures, il regardait dans la direction qui semblait être la source de tout ce grabuge. Rien qu'à voir certain bâtiment en ruine la magie utiliser n'avait pas qu'entamer sérieusement le vaisseau mais la protection magique du campus elle-même. L'idée qu'il avait en tête ? Trouver la source. Drôle d'idée mais si rien n'était fait le moyen de locomotion allait subir d'autre dégâts comme celui-ci. Toribrioé avait déjà activé les protections dite de combat afin de prévenir ce genre de dégât à l'avenir avant de rejoindre son apparence spectrale à ses côtés pour l'accompagné.

Je te laisse t'occuper de ma défense...

Sur ses mots, une interrogation se faisait. Une défense ? Il n'y avait surement pas qu'une de ses créatures dans les environs. Après seulement cinq minutes de traverser on pouvait s'en rendre compte par la multitude de ses démons qui rodait et s'attaquait à tout se qui bougeait, et comme Duscisio bougeait, il fut attaqué. Les attaques étaient bien entendue contré et les assaillants transpercer, découper, exploser à toutes les sauces par le duo venu du ciel. La traversée devait se réduire au niveau du temps. Entre deux monstres battue, ses ailes énergétiques apparu dans son dos, sous sa cape. De grande ailes appariant à ceux des anges – Drôle d'être... Un battement de ses ailes et il se retrouva à voler, planter, crasher... crasher ? Il n'avait fait que quelques mètres qu'il se faisait attaquer à nouveau et à distance. Il tomba sur l'un des bâtiments en ruine, bien qu'en catastrophe ne laissa aucune blessure – vive la magie – ses ailes n'étaient plus et le fait d'avoir trouvé de loin la source de tous ses problèmes.
Peu important la suite des évènements et comment il alla à porter de voix et de magie de cette source. Sans compter qu'il y avait déjà deux autres personnes présentent et prêtre à en découdre avec cette source. Un duo qui relevait plus d'un spectacle que d'un futur affrontement. Duscisio laissa les armes de côtés et Toribrioé retourna à sa forme de bracelet et apparu sous sa forme spectrale.
Une question ? Un Mot ? Rien en premier lieu ne fut fait ou prononcer jusqu'à que la source en question fut confirmer.
En meme temps les deux nouveaux invités parlèrent :

J'aimerai connaître la raison de tout ce tumulte.
C'est pas le moment de faire les rigolos vous !

Duscisio regarda Toribrioé d'un air dépité.
Toribrioé regarda Duscisio d'un air désolé.
Pour voir que chacun n'avait pas les mêmes priorités.

Les deux êtes venu d'ailleurs regardèrent la … la... la quoi d'ailleurs ? Ne sachant pas se qu'il voyait, Duscisio murmura un simple mot de trois lettres que l'on n’entendait pas d'ici pour invoquer plusieurs de ses sphères blanches de petites tailles autour de lui, une défense et une attaque préparatoire dans la prévention la plus totale, avant de connaître la prochaine action de l'inconnu tout en oubliant le duo de rigolo à côté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Chaos et Absolution : Libre   

Revenir en haut Aller en bas
 

Chaos et Absolution : Libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAHORA LIVE!? :: Ailleurs :: Ville-
Sauter vers: